Abonnez vous pour avoir nos derniers articles !

ZEMMOUR

Zemmour m’est devenu incontournable… je l’observe tous les jours car c’est à chaque fois riche en enseignements. Enfin nous pouvons être fier d’être français…

Publié

le

Par contre j’ai beau regardé le danger qu’il représente en tant que sioniste, et je n’en vois aucun… car même avec Israel il serais capable d’avoir la même lucidité… sur cet Etat de voleurs/usurpateurs comme l’a fait Trump.
Ce qui est amusant c’est de voir la tronche ébahie des autres journalistes qui ne lui arrivent pas à la cheville…
Est-ce que Bolloré vas financer sa campagne présidentielle ? Ferais-t-il un bon président ? Je penses que oui car en conseil des ministres il aurait toujours le dernier mot !
Mais comment il fait pour échapper à la censure ?
Il arrive même à convaincre Christine Kelly une soi -disant descendante des esclaves… dont on sait que les premiers esclavagistes sont les arabes et les noirs eux-même…

Le ras-le-bol du ronron conformiste place CNews devant BFM

Jany Leroy Catégorie : Editoriaux 5 mai 2021

11k      Imprimer ou envoyer cet article

Partie du diable vauvert, la chaîne CNews montait, montait. Rattrapait son retard. Petit à petit. Et « Face à l’info » d’enfler et « L’Heure des pros » de gonfler. Jusqu’à ce que… boum ! Lundi 3 mai, CNews passait devant BFM. Les compteurs de téléspectateurs étaient formels : 2,7 % pour la première, 2,5 % pour l’autre. 0,2 % d’écart. Pour l’équipe gagnante, le jour de gloire était arrivé. Les choix rédactionnels à rebrousse-poil du ronron ambiant avaient payé. Les Français commençaient à être lassés de ce lent filet d’eau tiède qui coulait des robinets de la bien-pensance.

Immédiatement, Marc-Olivier Fogiel, directeur de la chaîne dépassée par les événements, envoyait un mail à ses journalistes en charge de la bonne parole : « Même si ce chiffre ne manquera pas d’être commenté, gardons notre ligne. » Rien ne le ferait dévier de sa trajectoire, pas même le mur qui se profilait au bout de la route. Il irait dedans s’il le fallait, passerait au travers, continuerait sa course éperdue vers le bien, le quasi-beau et le presque vrai. Et quand bien même il ne resterait plus qu’un seul téléspectateur, il serait celui-là.

Dans un article consterné, Le Monde constate que les ministres se bousculent aux portes de CNews. Attirés par le miel populiste d’Éric Zemmour, ils tombent dans ses griffes et acceptent de souffrir sous le poids de ses arguments. Emmanuel Macron en personne et en privé se serait inquiété de ce succès grandissant. La France était-elle en train de virer extrêmement à droite de la droite de la pire des droites ? Olivier Véran confiait, en toute confidentialité, avoir « la nausée » face au contenu de la chaîne. Animateurs et réanimateurs de BFM se pressaient à son chevet : « Ça va passer. »

Et puis, la victoire comporte sa part d’ombre. Le bémol est posé sur la partition par Le Monde, qui précise à raison que BFM reste en tête sur la tranche des 25-49 ans. Une certaine jeunesse sommeille devant son écran plat. Nourrie aux grains OGM de la télé-réalité, elle adhère au programme suivant. Les infos. Paradoxe des temps, selon ce chiffre Médiamétrie, les générations plus anciennes seraient attirées désormais par les discours dissidents. Une inversion sidérante qui voit l’élan d’une jeunesse gauchisante se consacrer à répandre et même surenchérir les injonctions du pouvoir en place.

En date du 4 avril, dans un rétropédalage de toute beauté, Marc-Olivier Fogiel revoit son obstination à la baisse. Après une intense médiation sur le succès de son concurrent, il consent à ajouter quelques glaçons dans son eau tiède : « Ça nous a poussés à mettre à l’antenne une palette d’éditorialistes aux opinions très diverses. Y compris conservatrices, ce que nous ne faisions peut-être pas par le passé » (JDD).

Les impératifs commerciaux ramènent le directeur de BFM à la raison. Entre fascistes factices et vraie dictature des annonceurs, le monde médiatique n’hésitera pas une seconde.

Et si pour obtenir de l’audimat les médias sortaient de leur censure bien-pensante, pour enfin analyser honnêtement et lucidement le péril juif Rothschild, l’invasion de migrants et les saloperies de l’islam ?

CNews : changement pour Eric Zemmour dans Face à l’info, Christine Kelly frappe fort

CNews ne relâche pas l’étreinte avec une semaine euphorique en audience pour ses talks du soir. Face à l’info, Christine Kelly et Eric Zemmour ont de nouveau impressionné ce mercredi 5 mai 2021.Publié le jeudi 6 mai 2021 à 15:01
par Joshua Daguenet

CNews : changement pour Eric Zemmour dans Face à l’info, Christine Kelly frappe fort

Marc Menant, Eric Zemmour, Dimitri Pavlenko et Eric de Riedmatten ont entouré Christine Kelly pour un nouveau numéro de Face à l’info, programmé peu après 19 heures ce mercredi 5 mai 2021 sur CNews. Napoléon a occupé une place de choix dans les discussions.

Dans une semaine spéciale qui voit CNews célébrer l’Empereur, en témoigne le logo positionné en haut, à droite de l’écran, Marc Menant a livré une nouvelle chronique sur le plus célèbre dirigeant de l’Histoire de France. Le compère de Franck Ferrand le dimanche a conté quelques-unes des routines de Napoléon, à l’instar de son bain, des tours de calèche, de ses gaufres entourées de crème mais aussi des repas d’une durée avoisinant les sept / huit minutes.

Une époque trop minable pour comprendre Napoléon ?

Juste après, Eric Zemmour est revenu sur la commémoration de l’Empereur par Emmanuel Macron. Il a reproché à notre époque de superposer l’histoire et la morale. Il a aussi attaqué ceux qui mettent en avant le rétablissement de l’esclavage et la misogynie de Napoléon : « Ces polémiques ne vont pas cesser car elles sont des prétextes. Ce qui est visée, c’est la France. Ces gens-là veulent détruire la France, son histoire, son passé, son histoire, ses mœurs ses traditions. Leur combat, ce n’est pas la mémoire des esclaves en 1802… ».

Il a conclu en s’appuyant sur un constat dressé par Alexis de Tocqueville, à savoir la détestation de tout ce qui est au-dessus : « Notre époque est trop minable, trop médiocre pour comprendre un génie comme Napoléon. Il y a une incompréhension entre quelqu’un qui est tellement supérieur que notre époque ne peut-être que dans le ressentiment minable. Il est trop haut pour ses adversaires, aujourd’hui ».

Vers une semaine historique pour Face à l’info

Dans la lignée de son début de semaine, le talk maintient une cadence infernale avec la présence moyenne de 795 000 Français durant les soixante-cinq minutes d’émission, correspondant à une part de marché s’élevant à 3.9%, tout comme l’édition du mardi. Avec également 2.6% des CSP+ au rendez-vous, la chaîne d’information a enregistré un pic à 969 000 érudits.

Par ailleurs, il y a quelques mois, CNews a supprimé la plage publicitaire qui séparait Face à l’info et L’heure des pros, permettant ainsi à Pascal Praud de prendre l’aspiration sur l’audience grandissante réalisée par Christine Kelly et ses intervenants. Ce coup-ci, le canal 16 de la TNT a positionné deux spots publicitaires entre Punchline et son access pour une durée d’environ cinquante secondes. Pas de quoi perturber les soirées affriolantes d’une chaîne qui est au coude-à-coude avec BFMTV ces dernières semaines.


L’Heure des Pros : Pascal Praud craint une sanction sur CNews, record d’audience historique

Alors qu’Ivan Rioufol dénonçait une apologie du cannabis, Pascal Praud a déchaîné l’audience de CNews avec L’heure des pros 2 le mardi 4 mai 2021.Publié le mercredi 5 mai 2021 à 14:57
par Benoit Mandin

L’Heure des Pros : Pascal Praud craint une sanction sur CNews, record d’audience historique

Depuis quelques jours, Pascal Praud enflamme les compteurs de CNews. Au lendemain d’avoir contribué à une prouesse historique de sa chaîne, le journaliste a battu un nouveau record d’audience avec L’heure des pros 2 le mardi 4 mai 2021.

Un député brandit un joint à l’Assemblée

À deux jours d’une spéciale avec Michel Sardou, Pascal Praud a reçu François-Michel Lambert, député ayant provoqué un incident en brandissant un joint à l’Assemblée nationale. L’animateur de CNews est apparu sur ses gardes dès le début de l’émission. « J’espère que vous n’allez pas le refaire sur ce plateau. Je vois votre petit verre… », a-t-il lancé. « Bien sûr que non. Je ne vais pas montrer ce qui est parfaitement interdit : c’est-à-dire de promouvoir la légalisation du cannabis », a répliqué l’homme politique.

Ivan Rioufol dénonce une apologie du cannabis sur CNews

Le verre en question arborait une feuille de cannabis et François-Michel Lambert l’a brandi à de nombreuses reprises. « Ne me mettez pas dans l’embarras ! », a martelé Pascal Praud, avant de diffuser la séquence à l’Assemblée nationale. En retour plateau, Ivan Rioufol a fustigé une apologie du cannabis. « Quand vous venez avec un joint de cannabis à l’Assemblée nationale ou à la télévision en disant : ’Vous pouvez fumer ça légalement… », a-t-il déploré. Pascal Praud a fini par ordonner à son invité de reprendre son verre. « Le CSA nous regarde. Soyons vigilants à ne pas apparaître comme faisant l’apologie du cannabis », a-t-il conclu.

Audience record pour L’heure des pros 2

En moyenne, L’heure des pros 2 a attiré 814.000 téléspectateurs, soit 3.2% du public âgé de quatre ans et plus. Il s’agit de la meilleure performance historique réalisée par l’émission, permettant à Pascal Praud d’être le talk le plus suivi des chaînes infoL’heure des pros, programmée en lead-in de Morandini Live le matin, s’est également maintenue à un puissant niveau. L’émission a passionné 384.000 Français pour une part de marché de 12% auprès de l’ensemble du public.

Voyez la suite
Donnez votre avis il nous intéresse ! Géraldine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ZEMMOUR

Zemmour président mais pour un électorat BAC+ 5

Publié

le

Voyez la suite

ZEMMOUR

ZEMMOUR toujours aussi excellent

Publié

le

Voyez la suite

ZEMMOUR

Zemmour l’éternel élève qui fait un bon professeur… et un président de la France éligible.

Publié

le

Voyez la suite

Ma biographie

Votre Catalogue

Abonnez-vous à votre newsletter

GRATUITEMENT recevez
CLUB DEFI tous les Jours

Tendance