Abonnez vous pour avoir nos derniers articles !

ANTI-BLANC

Vaccin des Blancs, vaccin des Noirs

Publié

le

Le gouverneur du Vermont, Phil Scott, un Républicain, a annoncé (1) la décision d’ouvrir l’accès à la vaccination contre le virus Covid-19 à toute personne âgée de plus de 16 ans qui souhaite se faire vacciner – sauf les Blancs.

Toute personne qui s’identifie comme noire, amérindien ou personne de couleur dans le Vermont est prioritaire. Le gouverneur Scott a fait passer le message par un tweet. Cette décision semble étrange à l’époque très sensible dans laquelle nous vivons. Si un seul membre du foyer appartient à l’une des préférences raciales spécifiées, l’ensemble du foyer (âgé de plus de 16 ans) a la possibilité de se faire vacciner.

Et il convient de noter que la population du Vermont est très blanche. Elle compte 623 989 habitants. C’est un petit État. 

  • 94,2 % des habitants du Vermont sont blancs. 
  • Les Noirs ou Afro-Américains représentent 1,4 % de la population, 
  • Les Indiens d’Amérique et les Amérindiens d’Alaska 0,4 %, 
  • Les Asiatiques 1,9 %, 
  • Et les Hispaniques et Latino 2,0 %.

Choisir une race plutôt qu’une autre pour fournir des soins médicaux est contraire à la Constitution des Etats-Unis et aux droits civils. Le gouverneur Scott est un Républicain, mais un Républicain RINO. Il s’adresse vraisemblablement au public Woke du Vermont et envoie un « signe de vertu ».


Oregon : exemption de masque pour les Noirs

Pendant ce temps, CBS News rapportait en juin dernier (2) qu’un comté de l’Oregon avait décidé d’exempter les personnes de couleur de sa politique de port obligatoire du masque, invoquant le risque de « profilage racial ». Cette décision est intervenue alors que plusieurs comtés de l’Oregon avaient renforcé l’obligation de se couvrir le visage pour ralentir la propagation du coronavirus.

Le comté de Lincoln exigeait que chacun porte un masque dans les lieux publics où une distance sociale de 2 mètres ne peut être maintenue. Mais le comté a écrit sur son site internet (3) que « les personnes de couleur qui craignent le profilage racial et le harcèlement en raison du port d’un masque en public » sont exemptées de cette règle. Les autres exemptions concernent les enfants de moins de 12 ans et les personnes souffrant de conditions médicales ou de handicaps particuliers.

La mention a maintenant disparu, elle était scandaleuse, mais pas plus que l’interdiction faite aux blancs du Vermont de se faire vacciner.

Et il y a pire…


Université Cornell : exemption de vaccin COVID pour les Noirs

 » Nous reconnaissons qu’en raison du racisme systémique et des inégalités en matière de santé qui existent depuis longtemps dans ce pays, les personnes issues de certaines communautés marginalisées peuvent avoir des inquiétudes quant à la nécessité d’accepter » la vaccination et le test COVID-19 en cours, dit une page dont l’URL indique « spécialement pour les étudiants de couleur ».

https://www.thecollegefix.com/cornell-vaccine-mandate-only-applies-to-white-students/

Entre fin janvier et mi-février, l’université a supprimé une phrase indiquant qu’il était « fortement recommandé » aux Noirs, aux autochtones et aux personnes de couleur (BIPOC) de se conformer aux règles, et qu’ils pouvaient demander une « exemption » (4).

Elle a également supprimé les étudiants noirs, indigènes et de couleur de la page « FAQ sur les exigences en matière de santé » entre fin janvier et mi-mars. 

Ces étudiants « peuvent avoir des préoccupations personnelles quant au respect des exigences du Pacte [comportemental] en raison des injustices historiques et des événements actuels », indiquait la page, qui a maintenant été supprimée quand la controverse sur cette forme de discrimination a pris une dimension nationale.

Une autre page a été supprimée, elle disait : 

 » Il est compréhensible que les exigences actuelles du [vaccin] puissent sembler suspectes, voire exploitantes, pour certains membres de la communauté de Cornell qui sont noirs, indigènes et de couleur (BIPOC). De plus, les récents actes de violence commis par les forces de l’ordre à l’encontre des Noirs peuvent contribuer à un sentiment de méfiance ou d’impuissance. »


Les femmes noires meurent près de 4 fois plus du COVID-19 que les hommes blancs dans deux États américains

Les femmes noires sont mortes du COVID-19 à un taux beaucoup plus élevé que les hommes blancs en Géorgie et dans le Michigan l’année dernière, selon une nouvelle étude (5).

  • Les hommes ont tendance à avoir des taux de mortalité liés au COVID-19 plus élevés que les femmes, toutes races confondues, ont déclaré les chercheurs de Harvard qui ont analysé les chiffres.
  • Selon la nouvelle étude, les femmes noires sont mortes à un taux environ 3,8 fois supérieur à celui des hommes blancs dans le Michigan jusqu’en septembre 2020, ce qui signifie qu’environ 147 femmes noires sont mortes du COVID-19 pour 39 hommes blancs.
  • En Georgie, le taux de mortalité des femmes noires était 1,6 fois supérieur à celui des hommes blancs.
  • Dans le Michigan, le taux de mortalité lié au COVID-19 chez les hommes noirs est 170 % fois supérieur à celui des femmes noires.
  • En Géorgie, le taux est 150 % plus élevé pour les hommes noirs par rapport aux femmes noires, et 140 % plus élevé pour les hommes blancs par rapport aux femmes blanches.
  • Dans les deux États, l’écart entre les taux de décès des femmes noires et des femmes blanches est plus élevé que l’écart entre les taux pour les hommes blancs et les femmes blanches.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

  1. https://hotair.com/archives/karen-townsend/2021/04/02/republican-governor-prioritizes-minority-communities-covid-19-vaccinations-vermont/
  2. https://www.cbsnews.com/news/lincoln-county-oregon-exempts-people-of-color-from-mandatory-coronavirus-mask-policy/
  3. https://web.archive.org/web/20200623011106/https://www.co.lincoln.or.us/hhs/page/face-covering-directive
  4. https://www.thecollegefix.com/cornell-vaccine-mandate-only-applies-to-white-students/
  5. https://link.springer.com/article/10.1007%2Fs11606-021-06699-4

Voyez la suite
Donnez votre avis il nous intéresse ! Géraldine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANTI-BLANC

Les noirs déclarent la guerre aux français… ces gens ont déserté l’Afrique depuis les années 2000 car avant il n’y avait pratiquement pas de noir en FRANCE…

Publié

le

Débile, mais effrayant! Le clip rap des fans d’assaut Traoré

Par Pascal Tenno – 20/04/2021 Facebook Twitter

Baala est un rappeur français, noir, proche de la mouvance #BlackLivesMatter. Tout en lui est agression verbale, révolte écervelée, envie de tout détruire, communisme affirmé, haine de notre pays, absence d’intelligence et absence de talent.

Son clip de soutien à Assa Traoré mérite d’être vu. Parce que cette mouvance est, le plus officiellement possible, ennemie jurée de la France et fière de l’être. Oui, ces gens existent. Et ils nous veulent le plus grand mal.

Même s’ils sont parfaitement débiles, ils ne sont pas à prendre à la légère. En cas de guerre civile, ils n’auront rien à perdre et tout à gagner. Mélangeant, d’un côté, l’idée que la négritude militante prouve la supériorité de la race noire et, de l’autre côté, un désir irrépressible de se venger de la France, ils sont grotesques et menaçants, pitoyables et armés. Ils seront sans pitié parce qu’ils sont sans morale, sans culture et sans cervelle.

Ils sont les nouveaux bolchéviques. Black is the new red.

Voyez la suite

ANTI-BLANC

Royaume-Uni : les universités cesseront de pénaliser l’orthographe pour réduire l’écart entre Blancs et Noirs

Publié

le

L’hostilité envers le Blanc et l’égalitarisme gauchistes n’ont pas fini de charrier leur lot d’ignominies et d’absurdités ! L’université de Hull, Grande-Bretagne. « Les étudiants universitaires ne seront pas pénalisés pour leurs fautes d’orthographe, de grammaire et de ponctuation aux examens, car cela serait “élitiste”. Les universitaires ont été informés que le fait d’insister sur un bon anglais écrit constituait une discrimination à l’égard des minorités ethniques et de ceux qui ont fréquenté des écoles “peu performantes”. Le Bureau des étudiants souhaite réduire l’écart entre la proportion d’étudiants blancs et noirs qui obtiennent de bons diplômes et réduire les taux d’abandon parmi les étudiants les plus pauvres. En réponse à ces objectifs, certaines universités ont adopté ce que l’on appelle “l’évaluation inclusive”, un système plus souple qui avait d’abord été mis en place pour mettre sur un pied d’égalité les étudiants souffrant de troubles tels que la dyslexie. À l’université de Hull, une nouvelle politique stipule que l’exigence d’un niveau élevé de maîtrise de l’anglais écrit peut être considérée comme “homogène, nord-européenne, blanche, masculine et élitiste”. […] » 

Voyez la suite

ANTI-BLANC

A Albi contrôle au faciès… si vous êtes un non européen qui a déserté le bled vous pouvez circuler après le couvre feu…

Publié

le

Tarn : la préfecture dispense de couvre-feu les musulmans pratiquants

C’est assez énorme. Et cela manifeste bien la nature profonde de cette République laïque, qui est en réalité – comme toute son histoire le prouve – simplement anticatholique. Et antifrançaise. Dans le Tarn, « les forces de l’ordre ont reçu pour consigne, de la part de la préfecture, de ne pas verbaliser les musulmans circulant entre 19 heures et 22 heures, et à partir de 5 heures, alors que la France est actuellement sous couvre-feu pour cause de Covid. »

Une pensée pour tous les Français qui auront reçu une amende de 135 euros parfois très abusivement.


Voyez la suite

Ma biographie

Votre Catalogue

Abonnez-vous à votre newsletter

GRATUITEMENT recevez
CLUB DEFI tous les Jours

Tendance