USA. Esclave sexuelle de Thomas Jefferson

Spread the love

Il n’y a pas que Clinton ou Trump comme présidents pédophiles et violeurs. L’un des « pères fondateurs », Thomas Jefferson, était encore pire.
Qui connaît Sally Hemings? l’esclave de Thomas Jefferson, le 3e président des États-Unis. On l’appelait aussi sa maîtresse. Mais comment pouvez-vous être une maîtresse quand vous êtes esclave ? Sally était une maîtresse esclave, elle n’avait pas le choix. Elle lui a donné 6, peut-être jusqu’à 8 enfants. Il la gardait enfermée dans une pièce d’un sous-sol.

La pièce a été récemment découverte et des preuves ADN ont prouvé la lignée des enfants de Sally et de Thomas Jefferson.
Elle avait entre 12 et 14 ans quand il a commencé à la violer, et Jefferson avait la quarantaine. Ensuite, Il a libéré les enfants qu’il avait avec elle, mais pas Sally.
C’est après son décès que sa fille aînée est venue la libérer. Mais ça ce n’est pas enseigné dans les écoles.
On nous présente ces hommes comme des pères fondateurs comme de grands hommes, luttant pour la justice et la liberté, guidés par Dieu … alors qu’ils étaient en fait des hommes mauvais.

Voici ce qu’il a déclaré :

#LaFoi : En effet je tremble pour mon pays quand je pense que Dieu est juste: que sa justice ne peut pas dormir éternellement: que compte tenu des chiffres, de la nature et des moyens naturels seulement, une révolution de la roue de la fortune, un échange de situation, est parmi les événements possibles: que cela peut devenir probable par des interférences surnaturelles! Thomas Jefferson, Notes sur l’État de Virginie.

Sally était également la demi-sœur de l’épouse de Jefferson. La mère de Sally elle même avait été violée par son propriétaire, qui était le père de Martha l’ épouse de Thomas Jefferson, ce 3è président des USA.

Cette autre citation est de lui :

« La fusion des Blancs et des Noirs produit une dégradation à laquelle aucun amoureux de son pays, aucun amoureux de l’excellence du caractère humain, ne peut innocemment consentir » ( Mais il violait son esclave noire )

Source : GabonVoice

Voici ce qu’en dit Wikipédia :

L’action politique de Jefferson a été commentée de façon très positive par les historiens, notamment sa contribution de premier ordre à la Déclaration d’indépendance des États-Unis, son positionnement en faveur de la liberté religieuse et de la tolérance dans son État de Virginie et l’acquisition de la Louisiane sous sa présidence. Toutefois, certains spécialistes se montrent plus critiques sur sa vie privée, citant par exemple le décalage existant entre ses principes libéraux et le fait qu’il ait possédé des esclaves dans le cadre de la gestion de ses plantations.
Les études universitaires le classent systématiquement parmi les plus grands présidents de l’histoire américaine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*