USA : Bières et crises de nerfs… Les coulisses de l’étrange soirée électorale de Trump à la Maison Blanche

Spread the love

Avant lui, aucun président américain n’avait organisé sa soirée électorale au sein de la Maison Blanche. Mais Donald Trump défie toutes les conventions. C’est donc près du Bureau ovale que conseillers, amis et soutiens du président sortant ont attendu les résultats, dans la soirée du 3 novembre.

Publié le JEUDI, 05 NOVEMBRE 2020

© Jabin Botsford/The Washington Post via Getty Images

Trump cover VF

Cette journée électorale n’allait ressembler à aucune autre. Les Américains le savaient en se réveillant, ce mardi 3 novembre. Dans la nuit, des barricades avaient été montées tout autour de la Maison Blanche, pour protéger ce lieu symbolique du pouvoir de probables manifestations et débordements. On s’attendait au pire, mais personne n’avait pourtant prédit ce qui allait vraiment arriver. À l’extérieur, devant le 1600 Pennsylvania Avenue, des militants du mouvement Black Lives Mattercommençaient déjà à se rassembler, pour fêter – ils l’espéraient plus que tout – le défaite de Donald Trump, ce président qui pendant quatre ans ne les a jamais considérés. À l’intérieur de l’édifice, l’ambiance était bien différente. On se préparait aussi à célébrer quelque chose… La victoire du président sortant. Même si ce mardi 3 novembre au matin, plus personne n’y croyait vraiment.

« L’atmosphère à la Maison Blanche était tendue », raconte Tara McKelvey, reporter pour la BBC, qui a pu se glisser à l’intérieur, pour observer cette soirée électorale « étrange » et « sans précédent ». Donald Trump avait en effet décidé de réunir ses amis et ses soutiens au sein même de la résidence présidentielle. Ce qui n’était jamais arrivé auparavant. « Il n’existe aucune loi interdisant au président d’organiser une fête à la Maison Blanche le soir de l’élection. Toutefois, aucun président n’avait jusqu’ici organisé un pareil rassemblement », explique la journaliste. En effet, il n’est pas de coutume qu’un président sortant organise une soirée électorale dans cette maison qui – normalement – appartient à tous les Américains, qu’ils soient démocrates ou républicains. Tous, avant Donald Trump, avaient toujours tenté de maintenir une distance entre « la campagne et l’exercice du pouvoir. »

Dès le matin, les conseillères de Donald Trump étaient arrivées « au bureau », toutes vêtues du même uniforme : « pull-over rouge – couleur des républicains –, jupe et talons aiguilles. » Le dress code était donc imposé.

Mini-sandwichs et filets de poulet

Toute la Maison Blanche résonnait au rythme de la soirée électorale. L’aile ouest, celle où se trouve le Bureau ovale, était transformée en quartier général. Les écrans étaient allumés en continu, et au fil des résultats, qui tombaient État par État, les visages se crispaient ou, au contraire, laissaient se dessiner un sourire. « L’ambiance était tendue », explique la BBC. « Un membre du personnel agitait machinalement une bouteille de bière, jusqu’à en décoller l’étiquette », tout en ne quittant pas un seul instant la télévision, où les tendances variaient en fonction des dépouillements. « Tous ces gens réunis dans l’aile ouest – le cœur du gouvernement américain – étaient nerveux, même s’ils essayaient de renvoyer une image de force et de sérénité », écrit la journaliste. Pour ne pas sombrer dans la crise de nerfs, toutes les équipes de Trump se ruaient sur le buffet et sur le vin. Une journaliste américaine, Jennifer Jacobs, elle aussi présente, a dévoilé le menu de cette soirée : des mini-sandwichs, des filets de poulet, des frites et une variété de desserts. De la nourriture « pour enfants », spécialité de Donald Trump.

De l’autre côté de la Maison Blanche, l’ambiance était à la fête. Les 400 invités du président américain étaient visiblement venus pour s’amuser. Là encore, une tenue de soirée était de rigueur : « Des centaines de personnes avaient été invitées, certaines sont arrivées drapées de soie rouge, marchant sous un ciel clair où étincelaient les étoiles », raconte Tara McKelvey.

Tous ces convives attendaient de voir le roi de la fête. Il est arrivé, sous les applaudissements, sur une estrade où avaient été hissés des dizaines de drapeaux américains. Alors que les résultats étaient plus qu’incertains, Donald Trump s’est déclaré victorieux. Tous ces gens étaient venus le voir gagner, il ne pouvait donc pas les décevoir…

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*