Un délai d’attente raccourci pour les chirurgies d’affirmation de genre

Spread the love

Le ministre de la Santé dévoile un plan visant à former les professionnels sur la question transgenre et à doubler le nombre d’heures assignées à la chirurgie de réassignation

Voilà une grave erreur… la vaginoplastie ne transformera jamais un homme pour en faire une femme… il ne reste qu’un homme à qui on a coupé la bite et qui va agraver ses problèmes existentiels…

Le ministère de la Santé Nitzan Horowitz s’exprime pendant une visite à l’hôpital Sheba Tel HaShomer à Ramat Gan, le 3 août 2021. (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Le ministre de la Santé Nitzan Horowitz a annoncé mardi un plan visant à réduire le temps d’attente pour les Israéliens désireux de subir une chirurgie de réassignation sexuelle et à renforcer les soutiens apportés à la communauté transgenre du pays. 

Au cours d’une visite effectuée à l’hôpital Sheba de Ramat Gan, Horowitz a annoncé que le ministère allait lancer une série de mesures visant à faciliter les choses pour la communauté transgenre en Israël. 

« Les difficultés rencontrées par les transgenres en Israël sont énormes », a déclaré Horowitz. « Il n’y a presque pas de femme transgenre n’ayant pas essuyé des cris, des insultes et des actes de violences physiques. C’est la norme pour les transgenres, hommes et femmes ». 

Cette proposition doit inclure une formation des professionnels de santé sur les questions importantes pour la communauté transgenre, la simplification du processus bureaucratique en vue des actes de chirurgie d’affirmation de genre, et la multiplication par deux du nombre d’heures consacrées à ce type d’intervention chirurgicale. 

« Les chirurgies de réassignation sexuelle ne sont pas une opération de chirurgie esthétique. Ce sont des interventions qui changent et sauvent des vies », a dit Horowtiz. « Nous allons augmenter le nombre de chirurgies et réduire la file d’attente pour ces interventions ici, dans le pays. Nous allons améliorer les services médicaux et les adapter aux besoins de la communauté LGBT et de la communauté transgenre en particulier ».

L’annonce du ministre de la Santé a été saluée par l’Association israélienne de la chirurgie plastique et esthétique.

« Nous soutenons cette initiative qui donne l’espoir d’une bureaucratie diminuée et d’un raccourcissement des délais d’attente », a fait savoir l’organisation dans un communiqué. « En tant que chirurgiens plastiques, nous sommes prêts à livrer tous les efforts nécessaires au profit des femmes et des hommes issus de la communauté transgenre ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*