Abonnez vous pour avoir nos derniers articles !

ANTI-BLANC

STANISLAS BERTON un de nos héros

Publié

le

Voyez la suite
Donnez votre avis il nous intéresse ! Géraldine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANTI-BLANC

​Par quelle diablerie l’extrême droite fait-elle désormais l’agenda français?

Publié

le

 
​Par quelle diablerie l’extrême droite fait-elle désormais l’agenda français?
Et quelles responsabilités avons-nous?Prenons l’affaire Audrey Pulvar. Dans les faits, il n’y a pas d’affaire. Pourtant, en quelques jours, c’est devenu le sujet qu’on a entendu partout. Et c’est toujours la même mécanique qui se met en branle. Elle existe depuis des années mais va en se complexifiant et en s’amplifiant.
Tout part des réseaux sociaux sur lesquels l’extrême droite est très active. Ils réagissent à tout et n’importe quoi. Et nous, on suit. On va retweeter un propos extrême, on va leur répondre, on va commenter. Le problème, c’est que, ce faisant, on participe à augmenter leur visibilité et à donner l’impression qu’il y a un sujet.
C’est un piège terrible et c’est, entre autres choses, ce qui m’a convaincue de diminuer mes interventions sur les réseaux sociaux. Je n’avais plus l’impression de participer à ce qu’on appelait avant «la conversation mondiale» mais de servir les intérêts de mes adversaires politiques. Même si mon but était de les dénoncer, je les aidais à exister.

Parce qu’une fois que c’est suffisamment gros sur Twitter, le réseau étant très suivi par les gens des médias, ça se retrouve dans des émissions du genre de celles de Pascal Praud. Et vous noterez que cette reprise ne se fait jamais selon nos propres termes, mais avec les leurs. C’est déjà là qu’ils remportent une bataille culturelle, en dénaturant les termes mêmes du débat, si tant est qu’il y ait sujet à débat. Prenons l’exemple de l’Unef. En réalité, il s’agit de groupes de paroles pour personnes victimes de racisme. Au fil de la manipulation d’extrême droite, cela devient des réunions réservées aux personnes noires. C’est sous cette forme que la question est posée dans certains médias, notamment des émissions de chaînes d’info.À ce stade, en règle générale, on voit Rokhaya Diallo tenter d’expliquer les enjeux de la polémique –et je reste admirative devant son infinie patience à répéter les mêmes choses depuis des années.Malheureusement, ce n’est jamais son discours qui est repris.
Si l’affaire prend bien, on passe, de ces quelques émissions, à un format en continu. Concernant l’histoire de l’Unef et d’Audrey Pulvar, Samuel Gontier a racontécomment les chaînes d’info ont rebondi dessus jusqu’à l’écœurement. «Racisme: Pulvar a-t-elle dérapé?», titre LCI dimanche à 13h40. Puis, à 13h50, «Racisme: Pulvar met le feu à la campagne»À 15h35, «Réunions non mixtes: la polémique Pulvar»À 19h25, «Réunions non mixtes: Pulvar fait polémique». À 20h07, «Réunions non mixtes: Pulvar va trop loin?». À 23h35, alors que LCI titre à nouveau «Réunions non mixtes: Pulvar fait polémique», le présentateur de l’émission lance le débat avec… la réaction de Marine Le Pen.
C’est comme ça qu’on crée de toute pièce un événement.

Ensuite, on revient sur internet avec des extraits des émissions susdites qui sont balancés sur les réseaux sociaux pour relancer la machine. (Et là encore, se pose la question d’y répondre ou pas. Faut-il commenter ou ignorer?)À la suite de quoi, des politiques de seconde zone se disent que ça serait vraiment trop dommage de ne pas faire entendre l’extraordinaire pertinence de leur propre voix et en ajoutent une bonne couche.
Et enfin, des médias plus mainstream finissent par poser la question à des politiques de première catégorie.

L’extrême droite fait donc la conversation.

C’est-à-dire que, même si on se déclare en désaccord avec eux, on doit se positionner en fonction des enjeux qu’ils ont réussi à imposer dans l’espace public. À ce stade, ils ont déjà gagné. La question n’est même pas de savoir s’ils sont majoritaires. On sait que Twitter crée un terrible effet de loupe. Mais ce sont leurs problématiques qui sont au centre du débat.

Ce n’est sans doute pas complètement nouveau, ayons ici une pensée pour Jean-François Copé et son histoire de pain au chocolat. Mais la mécanique s’intensifie à cause de plusieurs éléments. D’abord, l’activisme de l’extrême droite sur les réseaux sociaux. Ils maîtrisent les outils et les algorithmes les servent. Ensuite, l’existence d’émissions comme celles de Pascal Praud, où les opinions les plus fascisantes peuvent s’exprimer librement, sans démenti, de façon quotidienne. C’est devenu partie intégrante de notre paysage médiatique. Enfin, le nombre de politiques qui, sentant venir les élections, ont décidé de surenchérir dans les discours paranoïaques.Prenons Stéphane Piednoir, sénateur LR, qui propose un amendement pour interdire les prières dans les couloirs des universités.Vous avez bien lu.Je pense que, même si on faisait un top 30 des problèmes à la fac, il n’y aurait pas les prières de couloir… On remarque ici une autre caractéristique de ces débats: il est plus facile de se focaliser sur des non-faits que de donner aux facultés les moyens de fonctionner correctement.

Parce que si ces sujets s’imposent, c’est évidemment à cause de cette apparence de facilité. Ils ne semblent demander aucune expertise et chacun se sent autorisé à avoir son opinion qui vaudrait celle de n’importe qui d’autre. (En réalité, ils demandent une expertise, une analyse de données sociologiques mais, en apparence, il suffit de parler fort d’une manière très assurée pour donner l’illusion qu’on maîtrise le sujet.)On a donc des gens qui se contentent de donner leur avis, avis basé essentiellement sur leur opinion et ça ne les discrédite pas –alors que sur d’autres sujets, même pour improviser, il faudrait se renseigner un minimum. Par exemple, prenons au hasard, la réforme de l’assurance chômage. Bah pour donner son opinion dessus, il faudrait lire un minimum et retenir au moins quelques chiffres– alors que dire que les réunions entre personnes noires, c’est raciste, bah c’est vachement plus facile.Et vous, vous la sentez comment cette campagne présidentielle?La fraude au vaccinCertaines personnes fraudent pour être vaccinées. Alors que je m’attendais à un article moralisateur qui dirait combien ces personnes sont vilaines, eh bien pas du tout! On comprend d’abord que, pour certains, ce sont leurs propres médecins qui les aident parce qu’ils les jugent à risque, ou parce qu’ils considèrent qu’ils n’ont pas à les juger. À lire aussi sur SlateUn article qui fait vraiment du bien si vous êtes un parent chargé de l’école à la maison. Une enseignante nous remercie et nous félicite –et nous fait voir un autre point de vue sur cette drôle d’expérience. Comment vit-on quand un de ses proches a disparu et que l’affaire reste non élucidée? (Un sujet qui m’interpelle beaucoup depuis que j’ai vu Six Feet Under…)Qui dit confinement, dit sélection de films à voir. Ici sur Netflix.Alors qu’on se demande si, après la crise, on connaîtra un genre de retour des années folles, cet article nous raconte que cette période n’était pas seulement celle de la fête et avait des aspects sombres (notamment concernant le racisme, le sexisme et la hausse des inégalités). Sur mes internets personnelsUn article très intéressant sur la pratique de la boxe thaï chez les jeunes de banlieue et comment ils se construisent une identité à travers leur corps. D’habitude, Victoire Tuaillon interviewe des gens. Cette fois, c’est elle qui est interviewée, par Lauren Bastide, dans La Poudre. Et elles ont parlé d’amour. Sur France Culture, la Compagnie des œuvres a été consacrée à Sylvia Plath. C’est toujours bouleversant de revenir sur sa vie et ses créations. Je vous signale l’application Nipto. Elle sert à quantifier et répartir les tâches ménagères dans une maison (couple, famille, coloc). Je ne l’ai pas encore testée, mais il paraît que c’est pas mal. (Tous les outils sont bons à prendre, encore plus en période de confinement.) Conseil culture

Voyez la suite

ANTI-BLANC

L’idéologie doublement criminelle qui consiste à loger des africains illégitimes en France et non désirés laissent nos français SDF crever dans la rue…

Publié

le

300 000 SDF en France, le double qu’en 2012

C’est un constat des plus graves que fait la Fondation Abbé Pierre. Le délégué général de la fondation, Christophe Robert, indique que 300 000 personnes sont sans domicile fixe en France. Un chiffre qui a doublé depuis 2012.

LA FONDATION ABBÉ PIERRE DÉVOILE LE NOMBRE DE PERSONNES SANS DOMICILE FIXE


La Fondation Abbé Pierre a décidé de calculer le nombre de personnes actuellement sans domicile fixe suite aux deux confinements vécus par la population cette année. Christophe Robert, délégué général de la fondation, souhaite que ce chiffre publié dans le Journal du Dimanche fasse office d’électrochoc pour le pays. En effet, on compte pas moins de 300 000 SDF dans l’Hexagone.

Pour faire ce calcul, la FAP a additionné :


180 000 personnes qui se trouvent en hébergement généraliste en octobre 2020 ;
101 000 personnes hébergées dans le dispositif national d’accueil ;
11 000 personnes en bidonvilles ;
27 000 sans-abris d’après le recensement de la population en 2016.
Ce mode de calcul, partagé par Le Monde, laisse voir que le nombre de personnes sans domicile fixe a doublé depuis la dernière enquête Insee de 2012. Cette enquête recensait « seulement » 140 000 personnes.


LE CONFINEMENT FAIT CRAINDRE LE PIRE POUR LA SUITE


Toutefois, ce chiffre est à prendre avec des pincettes puisqu’il ne provient pas d’une enquête Insee et n’a donc pas la même méthodologie. Ceci étant dit, « l’augmentation est si spectaculaire que l’ordre de grandeur de la hausse est avéré », précise la Fondation Abbé Pierre.

Ce second confinement n’est pas là pour calmer les inquiétudes de la fondation. En effet, la crise sanitaire et économique que nous vivons peut avoir de graves conséquences sur les personnes fragiles financièrement (chômage, baisse de revenus ou perte d’emploi). Ces dernières peuvent facilement tomber dans la précarité et venir alourdir le chiffre.


En effet, la trêve hivernale a dû être activée avec deux semaines d’avance, le 18 octobre, afin de proposer 9 000 places supplémentaires à destination des personnes dans le besoin. Christophe Robert prévient que « les expulsions vont reprendre à partir du 1er avril prochain. Nous devons anticiper cette bombe à retardement. » Pour ce faire, il demande la création d’un fonds d’aide pour payer les loyers ainsi qu’un plan pour la construction de 150 000 logements

Source

Voyez la suite

ANTI-BLANC

USA, face à la propagande BLM anti-blanche… des Blancs se rebiffent et ça marche !

Publié

le

A ne pas manquer Les Résistants Racisme Publié le 28 mars 2021 – par Jean-Paul Saint-Marc– 10 commentaires

Hamal Jhaveri, une raciste « anti-raciste »…

Deux nouvelles des USA montrent que des Américains réagissent au déferlement de la propagande anti-blanche et à la culpabilisation !

Le rapport de toxicologie de George Floyd affiché
lors du Mois de l’histoire des Noirs à Duke.

Par Gabrielle Fonrouge – le 26 mars 2021.

L’Université Duke enquête sur la façon dont une version imprimée du rapport de toxicologie de George Floyd, avec des commentaires insinuant que sa mort était liée à la drogue , a été affiché sur un panneau du Mois de l’histoire des Noirs sur le campus, selon l’école et les rapports (de police surement).

Le dépliant a été retrouvé samedi épinglé sur un affichage honorant les victimes noires de la violence policière et était inscrit avec des remarques manuscrites au stylo rose qui disaient: «Mélange de drogues présente des difficultés à respirer ! Surdosage ? Homme bon ? L’utilisation d’une fausse monnaie est un crime ! »

Floyd – décédé après qu’un policier se fut agenouillé sur son cou pendant plus de huit minutes – aurait utilisé un faux billet de 20 $ dans un magasin de Minneapolis avant sa mort. L’incident a déclenché des manifestations antiracistes massives dans tout le pays (et ailleurs).

Voilà qui remet les choses à leur place…

Une éditrice de USA Today licenciée pour un tweet accusant
le tireur de Boulder d’être un « homme blanc » en colère,
comme à chaque fois !

Hemal Jhaveri a admis avoir été « sanctionnée auparavant » pour ses activités sur Twitter.

Par Joseph A. Wulfsohn – Fox News. Le 26 mars.

Une rédactrice en chef de USA Today a  annoncé vendredi qu’elle avait été licenciée suite à un tweet qu’elle avait posté en réaction à la fusillade meurtrière de lundi à Boulder, dans le Colorado,  accusant à tort un «homme blanc» de l’attaque.

Hemal Jhaveri, qui a été rédacteur en chef « race and inclusion » du USA Today’s Sports Media Group, a été l’un de ces nombreux libéraux qui se sont précipités pour annoncer leur sentence selon laquelle un « homme blanc » était responsable du massacre dans une épicerie qui a fait 10 morts. .

« C’est toujours un homme blanc en colère (haineux ?). Toujours. »

Après que la police eut identifié le suspect comme étant Ahmad Al Aliwi Alissa, un résident du Colorado né en Syrie, les critiques se sont exprimées contre Jhaveri et contre les autres personnes qui ont supposé que le tireur était un raciste blanc.

Jhaveri a supprimé le tweet, ce qui n’a pas été apparemment suffisant pour sauver son emploi. 

«Je ne suis plus employé chez USA TODAY, un emploi qui était mon travail à domicile pendant près de huit ans», a écrit Jhaveri dans un essai publié sur Medium. «Lundi soir, j’ai envoyé un tweet répondant au fait que les tireurs de masse sont plus susceptibles d’être des hommes blancs (et de quelle façon !). C’était une généralisation trop rapide, tweetée après que des photos du tireur en détention aient été publiées en ligne. C’était une erreur de [jugement] imprudente, envoyée à un moment tourmenté, qui ne représente pas mon engagement en faveur de l’égalité raciale (engagement plus que douteux !). Je regrette de l’avoir envoyée. Je me suis excusé et j’ai supprimé le tweet.  »

Elle a ensuite partagé des captures d’écran de « plusieurs comptes Twitter de haut niveau » qui ont pris son tweet « comme un exemple de préjugé anti-blanc et de racisme contre les blancs ». L’un des comptes qu’elle a mis en lumière appartient à l’animateur YouTube populaire et invité fréquent de Fox News, Dave Rubin, qui se moquait: « Je suis choqué et consterné que la rédactrice en chef de Race and Inclusion d’un grand journal soit en fait une raciste. »

«Il y avait une indignation, des menaces et du harcèlement sur les réseaux sociaux à mon égard, et à la fin de la journée, USA TODAY m’a relevée de mon poste de rédacteur en chef de Race and Inclusion», a expliqué Jhaveri. « J’aurais aimé être plus surprise par cela, mais je ne le suis pas. Une partie de moi attendait que cela se produise parce que je ne peux pas faire le travail que je fais et écrire les colonnes que j’écris sans invoquer l’ire et la colère de l’ ultra-droite (alt-right) sur Twitter.  »

«J’avais toujours espéré que lorsque ce moment viendrait inévitablement, USA TODAY me soutiendrait et me soutiendrait en disant la vérité sur le racisme systémique. Cela, de toute évidence, ne s’est pas produit*», a-t-elle ajouté.
* : indéniablement, pas de vraie repentance pour la donzelle même si elle s’est excusée de son twitt !

Les deux textes traduits à l’aide du web…

Autre article en anglais du NYT  (obligé de reconnaître à regret la faute -qualifiée d’erreur- on y voit que Hamal Jhaveri n’est pas dans la repentance, elle) !

Je ne saurais terminer par la démonstration d’I-Média de TVL sur la propagande de la presse officielle grassement payée avec nos impôts, concernant la tuerie de Boulder (Colorado), pour nous subvertir (en 2 parties) !
Extraits d’une vidéo en date du 25 mars 2021.
Lecteur vidéo

Recevez tous les jours mes infos sélectionnées

La deuxième partie est la démonstration que le racisme aux USA est désormais noir comme je l’avais mis en exergue dans un précédent article.Lecteur vidéo

Si vous y voyez quelques similitudes avec la France, c’est fortuit !

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

  • https://www.facebook.com/v2.3/plugins/share_button.php?app_id=249643311490&channel=https%3A%2F%2Fstaticxx.facebook.com%2Fx%2Fconnect%2Fxd_arbiter%2F%3Fversion%3D46%23cb%3Df2a586ef15286e4%26domain%3Dresistancerepublicaine.com%26origin%3Dhttps%253A%252F%252Fresistancerepublicaine.com%252Ff169670855a1818%26relation%3Dparent.parent&container_width=0&href=https%3A%2F%2Fresistancerepublicaine.com%2F2021%2F03%2F28%2Fusa-face-a-la-propagande-blm-anti-blanche-des-blancs-se-rebiffent-et-ca-marche%2F&layout=button_count&locale=fr_FR&sdk=joey
  • https://platform.twitter.com/widgets/tweet_button.0edc1ef9f8b82d9b79c6115bda79f63f.fr.html#dnt=false&id=twitter-widget-0&lang=fr&original_referer=https%3A%2F%2Fresistancerepublicaine.com%2F2021%2F03%2F28%2Fusa-face-a-la-propagande-blm-anti-blanche-des-blancs-se-rebiffent-et-ca-marche%2F%3Futm_source%3Dfeedburner%26utm_medium%3Demail%26utm_campaign%3DFeed%253A%2Bresistancerepublicaine%2B%2528Resistance%2BRepublicaine%2529&size=m&text=USA%2C%20face%20%C3%A0%20la%20propagande%20BLM%20%20anti-blanche…%20des%20Blancs%20se%20rebiffent%20et%20%C3%A7a%20marche%20!&time=1616995554736&type=share&url=https%3A%2F%2Fresistancerepublicaine.com%2F2021%2F03%2F28%2Fusa-face-a-la-propagande-blm-anti-blanche-des-blancs-se-rebiffent-et-ca-marche%2F&via=Resistance_R
  • Share
  • Сохранить16
  • WhatsApp
  • Telegram
  • E-mail

 S’abonner 

guest

{}[+]10 COMMENTAIRES 

Christian Jour

Christian Jour il y a 21 heures

Mare de cette désinformation où tout est bon pour protéger les muzzs, même les pires. quand les gauchos islamo-collabos vont comprendre qu’un musulman pratiquant ne s’intégrera jamais, il sera trop tard. En attendant il y a 10 morts de plus. Répondre

Argo

Argo il y a 20 heures

La désinformation dans toute sa splendeur! Je ne vois pas ce que les médias, pas tous, ont à gagner en agissant ainsi, puisque les membres de leur personnel blanc seront les premières victimes, leurs familles incluses, le jour du grand bouleversement mondial! 😭😭😭😭😭 Répondre

Sugarhawk

Sugarhawk il y a 20 heures

Des bouffons qui entretiennent le racisme pour exister ! Répondre

Jean-Paul Saint-Marc

AuteurJean-Paul Saint-Marc il y a 13 heures Reply to  Sugarhawk

C’est un des aspects ! Répondre

Dominique

Dominique il y a 18 heures

Aux USA il y a, en réalité un peu moins que 15 % d’Afro-américains. C’est pas comme à la TV! Répondre

ARGO

ARGO il y a 14 heures Reply to  Dominique

D’après le Washington-Post, ils sont treize pour cent! Où sont passés les 2% manquants? D’ici à ce que le bruit court qu’ils ont été victimes de la police? Répondre

Dominique

Dominique il y a 13 heures Reply to  ARGO

Vous avez raisonl y a 13 % officiels mais il faut ajouter les clandestins! Répondre

denise

denise il y a 15 heures

merci pour cet article que je vais transmettre ++ Répondre

PASCAL ALEVEK

PASCAL ALEVEK il y a 14 heures

C’est fort, y voir un blanc alors que c’est un arabe et que la presse n’est pas censée donner l’information, en tout cas, elle ne le fait pas quand il s’agit d’un noir c’est scandaleux et montre à quel point la société Occidentale est malade, incroyablement malade. Répondre

Marc

Marc il y a 12 heures Reply to  PASCAL ALEVEK

L’Ethno-Masochisme: le pire « Sida mental » de tous!!… Répondre

Voyez la suite

Ma biographie

Votre Catalogue

Abonnez-vous à votre newsletter

GRATUITEMENT recevez
CLUB DEFI tous les Jours

Tendance