Ras-le-bol, incohérence, exemples farfelus, retours en arrière…: voici les 20 raisons qui font que le Belge n’adhère plus aux mesures liées au Covid

Spread the love

Il faut être un peuple vraiment con pour croire ce que vous dit votre dictateur… comme les musulmans qui croient aux chantages des imams ! Il n’y a pas plus de sida, que de besoin de mettre une ceinture que de se défigurer avec un masque… mais le mouton bêlant avale tout ! A en crever… et le dictateur se marre !

1. Le surréalisme

Des mesures surréalistes comme le fait qu’une personne seule peut se rendre dans une famille mais pas réciproquement.

2. Les retours en arrière

La saga du port du masque lors du lockdown : pas important selon De Block puis obligatoire. Sans oublier le masque Ivrox de l’armée : pas dangereux pour la santé puis nocif selon le cabinet de Vandenbroucke.

3. Les incompréhensions

Les personnes vaccinées, comme une infirmière, mais qui ont un enfant positif doivent se mettre quand même en quarantaine.

4. Les incertitudes

Le fait de devoir garder le masque même si on est vacciné… car on ne sait pas si on peut contaminer.

5. Les exemples farfelus

L’exemple fou du coiffeur qui pouvait apprendre à conduire pendant une heure dans une auto-école mais son moniteur ne pouvait pas aller se faire coiffer dans son salon.

6. Les mauvaises prévisions

Les modèles scientifiques sur lesquels se base notre gouvernement dont les prévisions ne se vérifient jamais. On avait parlé d’atteindre les objectifs fin décembre puis février… maintenant ce serait mai.

7. Les fausses promesses

Les mesures décidées par le gouvernement (fermeture des restaurants, interdiction de voyages, couvre-feu, etc) n’étaient soi-disant pas faites pour durer.

8. Les avis divergents

Les avis divergents des experts. Dernier exemple : certains crient à la 3e vague, d’autres parlent de vaguelette. Voire celui qui nous disait qu’il allait falloir choisir entre les patients.

9. Les désaccords en politique

Les sorties divergentes des politiques, même au sein de la majorité. Style Nollet, Clarinval…

10. Le manque d’uniformité dans le pays

Les différences d’horaires au niveau du couvre-feu : 22h à Bruxelles mais 24h maintenant en Wallonie et en Flandre. En France c’est 18h !

11. La campagne de vaccination

La campagne de vaccination elle aussi surréaliste. On parle de deux doses puis d’une, de l’AstraZeneca bon uniquement pour les moins de 55 ans puis, aussi, pour les plus de 55 ans. Notre classement au niveau mondial…

12. Le manque de contrôles

Le manque de contrôles, notamment lors des retours de zones rouges.

13. La manière de parler aux citoyens

Le ton utilisé par Frank Vandenbroucke lors des conférences de presse suivies par beaucoup de Belges.

14. La routine

Les Belges ont l’impression qu’ils ne se lèvent plus que pour travailler vu que les sports et la culture sont fermés.

15. La durée de la crise

La durée de la crise… D’autant plus qu’on est pratiquement les champions du monde des morts du Covid malgré toutes les mesures.

16. Le fameux baromètre

La saga du baromètre qu’on attend toujours.

17. Les ministres de la santé

Le nombre incalculable de ministres de la Santé.

18. Le changement fréquent des mesures

Les mesures qui changent tout le temps : on ne sait plus si on peut voyager, ce qu’il faut faire au retour ou pas, si on peut voir 4 personnes dehors avec ou sans le masque…

19. L’effet de groupe

Le fait de voir d’autres personnes qui ne respectent pas les mesures.

20. Le ras-le-bol

La détresse et les coups de cafard (surtout chez les jeunes).

Et le gros con hypocondriaque seul dans sa voiture avec un masque… qui ne protège de rien, car nous vivons grâce aux milliards de bactéries et de millions de virus qui nous entourent… et le masque va dire OUI aux millions d’autres que le coronavirus, à qui il va refuser l’entrée ? On ne nous dit pas tout, mais sûrement que le but c’est d’humilier une masse de connards dociles, encore pas assez soumis comme les mahométans… eux ils ont la côte car ils sont de bons esclaves de leur secte…

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*