Qui sont les “sponsors” de Navalny ?

2021-02-11_211546.jpg
Spread the love

12 février 2021EditeurEditeur0

Note: La première partie de cet article est signée par Boris Karpov. La seconde partie, par la Rédaction de Rusreinfo.

Partie #1

Des investigations diverses, en particulier au sujet du film sur le prétendu “palais de Poutine”, ont permis d’identifier certains des “sponsors” de Navalny : citoyens et associations étrangers. L’ingérence d’états étrangers (au moins l’Allemagne) dans les affaires intérieures de la Russie est donc bien établie.

Voici les infos “brutes”.

Le gouvernement de Rhénanie du Nord-Westphalie a contribué au tournage du film de Navalny : une partie du film de Navalny est basée sur un travail dans les archives de Dresde, la capitale de la Saxe. La Sächsische Zeitung (non, ce n’est pas le journal Vecherniy Hamburg – il existe depuis 1946) rapporte:

“Des recherches approfondies sur le passé de Poutine ont été menées avec le soutien de l’Allemagne. Le groupe de recherche Correctiv a participé aux travaux. Ceci a été confirmé par [le fondateur de Correctiv] David Schraven en réponse à une demande de la Sächsische Zeitung” … Il a souligné que le travail n’a pas été payé par Navalny. ”

Alors, Correctiv ? Il s’agit d’une organisation allemande à but non lucratif engagée dans le journalisme d’investigation. Les titres d’enquête sont : “Le système de Poutine” (argent sale et effondrement de l’État) et “le vol MH17”.

La publication d’opposition allemande Pi-News affirme qu’en 2020 Correctiv a été parrainé par le gouvernement de Rhénanie du Nord-Westphalie (NRW) pour 120.000 €.

Par ailleurs, ont sponsorisé Correctiv :

– Google Germany GmbH (60.000 €) ;
– Open Society Foundations (45.800 €) – ce serait étrange si Soros n’était pas là…

Autre sponsor : Ruhrkonferenz (StK. NRW) pour un total d’environ 260.000 €. Or StK. NRW = Staatskanzlei des Landes Nordrhein-Westfalen : Correctiv est donc financé par le gouvernement de l’état le plus peuplé et le plus économiquement développé d’Allemagne. Au sein de StK. NRW on trouve Armin Laschet, successeur le plus probable de Merkel.

Ceci pour la réalisation du film seulement…

Au niveau général, le compte principal BitCoin de l’association dirigée par Navalny a reçu depuis son ouverture la modeste somme de 658 bitcoins. Au cours actuel, plus de 30 millions de dollars, mais bien sûr le cours a varié. Voyez vous même :

https://www.blockchain.com/btc/address/3QzYvaRFY6bakFBW4YBRrzmwzTnfZcaA6E?

On note que les fonds sont systématiquement retirés du compte et des investigations plus poussées ont établi qu’ils passent dans une “lessiveuse” pour être finalement convertis en roubles en Russie. On note également que les sommes les plus importantes proviennent en général d’adresses IP situées hors de Russie (les IP sont toujours visibles lors des transactions bitcoin, à moins d’utiliser TOR ou autre proxy).

L’association de Navalny mérite donc bien son label “agent de l’étranger” qui lui a été décerné l’an dernier en Russie !

Boris Guenadevitch Karpov
https://boriskarpov.tvs24.ru

Partie #2

Si l’on s’intéresse à la situation financière de Navalny on constate des faits étonnants. En 2019 Navalny a en effet déclaré un revenu global de 5440000 roubles, soit un peu plus de 60000 euros, ou encore une moyenne de 5000 euros par mois (Fiche de déclaration d’impôt plus bas). Navalny est enregistré comme « travailleur indépendant » dans le domaine des « medias » (journaliste, redacteur etc) et dans le domaine juridique. On peut se demander qui sont ses clients puisque ses seules réalisations « médiatiques » sont ses vidéos politiques. Il semblerait donc qu’elles lui rapportent quelque chose financièrement? Qui paye pour cela? Et donc qui paye Navalny pour faire ces vidéos?

D’autres revenus seraient dûs à des « conseils juridiques »… à sa propre association (FBK)! Association d’ailleurs dissoute l’an dernier pour lui éviter d’avoir à payer d’importants dommages et intérêts suite à des condamnations pénales. Navalny facture donc son association, elle-même financée par des donations de citoyens et sociétés Russes et étrangers. Dans beaucoup de pays ceci est un délit, et d’ailleurs justement Navalny fait l’objet d’une enquête pour des détournements de fonds du FBK!

Navalny a lui-même déclaré que la source principale de fonds est un certain Boris Zimin, dont la famille a fondé le fonds d’investissement social Dynasty. En 2015, le fonds a été reconnu en Russie comme agent étranger et les Zimins ont décidé de le fermer. Là aussi, on ferme les sociétés en espérant empêcher les poursuites.

Navalny publie régulièrement ses sources de revenus – voir ici par exemple – ou ici en traduction en français pour se donner une image de bon citoyen totalement « clair ». En fait la situation est toute autre, nous vous invitons à lire l’article de RussiaToday (ici en traduction française automatique) pour être pleinement convaincu qu’en réalité Navalny non seulement reçoit des fonds d’entités étrangères elles-mêmes financées par des gouvernements étrangers, mais aussi organise une évasion fiscale de haut niveau et profite des fonds pour son usage personnel. Tout ceci lui vaut d’être sous le coup d’une enquête criminelle qui devrait lui valoir quelques années de prison supplémentaires.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*