Pris sur le fait, “Washington Post” reconnait avoir caché des infos embarrassantes pour Kamala Harris

Spread the love

Par François Blond – 24/01/2021

Maintenant que Kamala Harris est vice-présidente des Etats-Unis, une anecdote peu reluisante semble avoir disparu du site web du Washington Post après que le journal ait “mis à jour” début janvier un article biographique sur sa campagne présidentielle de 2019.

L’article en question ouvrait sur une anecdote dans laquelle Kamala Harris avait comparé les rigueurs de la campagne à… la vie derrière les barreaux, avant de se mettre à rire à l’idée d’un détenu suppliant pour une gorgée d’eau.

Le reste du contenu est toujours là, mais avec une nouvelle anecdote d’ouverture qui compare la relation entre la nouvelle vice-présidente Harris et sa sœur à celle de l’ancien président John F. Kennedy avec son frère Robert.

Le magazine Reason a demandé au Post pourquoi l’article sur Harris avait été mis à jour, et si le journal pouvait citer d’autres exemples de “mise à jour” de rubriques politiques pour supprimer des détails qui montrent des responsables sous un jour peu flatteur.

La responsable de la communication du Post, Molly Gannon Conway, lui a répondu par mail jeudi: “Nous avons réorienté et mis à jour certains de nos gros articles biographiques sur les deux personnalités politiques. Le profil de Maya Harris a été mis à jour avec de nouvelles informations, comme indiqué en ligne, en utilisant l’URL existante. L’article original reste disponible en version imprimée“.

En fait, face à cette embarrassante démonstration de la partialité du quotidien “de référence”, le Washington Post a annoncé rétablir l’article comme à l’origine à la suite de la publication de l’article de Reason

Reason est un mensuel américain fondé en 1968 qui défend les positions libertariennes. Ilse présente comme une alternative aux magazines d’opinion de droite et de gauche en faisant valoir des principes de liberté et choix individuel dans tous les domaines de l’activité humaine.

Diffusé à environ 50 000 exemplaires, il a été nommé à deux reprises comme l’un des cinquante meilleurs journaux américains par le Chicago Tribune.

Source: Reason, Wikipedia

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*