Abonnez vous pour avoir nos derniers articles !

CELEBRITES

Prince Philip. La mort d’un psychopathe

Publié

le

En août 1997 il déclare : “Nous devons abattre la population en surplus“.En décembre 1988, il déclare : Dans le cas où je suis réincarné, j’aimerais revenir en virus mortel, afin de contribuer à résoudre la surpopulation“.Vacciné le 9 janvier 2021 contre la COVID, le prince psychopathe n’a pas résisté au virus qu’il incarnait déjà de son vivant. Durant sa longue et néfaste existence, il avait copieusement cocufié la reine. C’est lui qui avait commandité l’assassinat de Lady Diana.

Le prince psychopathe Philip
Un autre psychopathe qui dit la même chose

Il a multiplié les saillies racistes et misogynes

Père défaillant, multipliant les virées autour du monde avec ses potes, il détonne comparé au politiquement correct très millimétré observé par sa femme. «Si vous restez trop longtemps ici, vous allez avoir les yeux bridés», lance-t-il à un étudiant britannique lors d’une visite en Chine en 1986. «Ça ressemble aux dessins de ma fille», analyse-t-il à propos d’une expo de dessins primitifs éthiopiens en 1965. Dans les années 1990-2000, il est devenu une des figures centrales des Guignols de l’info britanniques, qui l’avaient transformé en pilier de bar.

Une photo du Prince Philip en 1937. 
Il avait 16 ans et participait en Allemagne aux funérailles de sa sœur, liée au gratin nazi. 
On la voit sur une autre photo dans l’article assistant au mariage de Goering.
https://www.dailymail.co.uk/news/article-3167585/Phil..

Un agent du MI5 “J’ai tué la princesse DIANA sur l’ordre du Prince Philip”John Hopkins, un agent retraité de MI5 de 80 ans, a fait une série de confessions étonnantes depuis sa sortie d’hôpital à Londres mercredi, dans lequel on lui a dit qu’il lui restait quelques semaines à vivre. Hopkins déclare avoir été un tueur du MI5, impliqué dans 23 assassinats pour l’agence de renseignement britannique entre 1973 et 1999, y compris la princesse Diana.

Le décès brutal de la princesse Lady Diana, le 31 août 1997 dans un accident de voiture sous le pont de l’Alma à Paris, a suscité de nombreuses rumeurs. Certaines ont fait surface plusieurs années après le drame. C’est le cas de celle lancée par Mohammed Al-Fayed, le père de Dodi Al-Fayed, amant de la princesse de Galles, également décédé lors de l’accident. Selon lui, la famille royale, notamment le prince Philip, était à l’origine de leurs morts, comme l’explique un article du Guardian, publié le 18 février 2018.

Pendant plusieurs années, l’ancien propriétaire de Harrods, a soutenu que Lady Di et son fils avaient été assassinés par le MI6, les services de renseignements extérieurs britanniques sous l’ordre du prince Philipl’époux de la Reine Elizabeth II et père du prince Charles, l’ex-mari de la princesse. D’après lui, le couple avait pour projet de se fiancer et la princesse lui avait fait part d’une supposée grossesse, juste avant le drame. Une union qui déplaisait fortement la famille royale qui aurait alors mis en place ce guet-apens, selon ses dires. Elle ne pouvait accepter qu’un musulman égyptien devienne le beau-père du futur roi d’Angleterre, relayait Le Figaro dans un article paru le 19 août 2013.Selon le site yournewswire.com, M. Hopkins, qui a travaillé pour M15 pendant 38 ans en tant qu’opérateur, prétend qu’il a été souvent utilisé comme tueur à gages par l’agence, pour assassiner discrètement des individus considérés comme une menace pour la sécurité intérieure du Royaume-Uni.Formé à la fois comme ingénieur en mécanique et expert en munitions, M. Hopkins affirme avoir une vaste expérience de méthodes moins conventionnelles pour infliger la mort et la destruction, y compris par les produits chimiques et les poisons.L’homme britannique de 80 ans déclare  qu’il a été impliqué dans des assassinats du MI5 entre juin 1973 et décembre 1999, pendant laquelle “le MI5 s’occupait peu de surveillance externe”.
Hopkins dit qu’il faisait partie d’une cellule de sept agents qui étaient chargés d’exécuter des assassinats politiques à travers le Royaume-UniLa plupart des victimes étaient des politiciens, des militants, des journalistes et des dirigeants syndicaux.M. Hopkins dit que la princesse Diana est unique parmi ses victimes, car elle est la seule femme qu’il n’ait jamais assassinée, ainsi que la seule de rang royal. Elle est également la seule victime que la famille royale elle-même a ordonné d’éliminer.[Interdit dans le monde entier: Documentaire sur la Princesse Diana ‘Killing illégal “. À voir.]Il prétend se sentir “ambivalent” au sujet de la mort de la princesse Diana. D’une part, Diana était «une belle femme de bon cœur» qui ne méritait pas cette mort.  
Mais selon M. Hopkins, elle mettait également en danger la Couronne britannique:La famille royale avait la preuve qu’elle envisageait de divorcer de Charles. Elle connaissait trop de secrets royaux. Elle avait une énorme rancune et elle allait déballer en public toutes sortes de revendications sauvages. Mon patron m’a dit qu’elle devait mourir. Il en avait reçu l’ordre directement du prince Philip , et nous devions faire ressembler à un accident. Je n’avais jamais tué une femme avant, encore moins une princesse, mais j’ai obéi aux ordres. Je l’ai fait pour la reine et le pays. “L’étape suivante de la conspiration de haut niveau impliquait les médias, sous le contrôle serré du palais, en se parlant les uns aux autres afin de bien ficeler leurs histoires, s’assurer que tout le monde était sur la même page. C’était une opération bien gérée. “”Les journalistes britanniques répondent tous aux rédacteurs qui répondent aux oligarques qui veulent être tous des chevaliers dela famille criminelle du palais de Buckingham. Il n’y a pas de presse libre en Grande-Bretagne, a déclaré M. Hopkins.”Nous avons échappé aux conséquences de ce meurtre.”
L’homme de 80 ans, qui a passé ses dernières semaines à la maison, a déclaré qu’il s’attendait à être placé en garde à vue suite à ses aveux, mais dit: «Je ne peux pas dire que cela me préoccupe énormément.» Hopkins a expliqué que toute enquête sur l’affaire «prendrait une éternité» et serait «très compliquée» car il y a peu d’enregistrements écrits autour des activités secrètes du MI5 et «la plupart de mes collègues sont déjà morts».
Le témoin le plus important dans l’affaire, le chef de M. Hopkin, est mort d’une crise cardiaque au début des années 2000 et le commanditaire, le prince Philip, “ne sera jamais accusé de quoi que ce soit, bien sûr
Si jamais le prince Philip se laisse  analyser par un psychiatre, je suis sûr qu’il serait diagnostiqué comme psychopathe. Il a tous les traits sombres de la triade. “Interrogé sur la raison pour laquelle il n’a pas refusé le travail ou exposé l’intrigue à l’époque, il a expliqué que les agents du MI5 jurent l’allégeance envers la Couronne, nous ne pouvons être impartiaux en ce qui concerne la famille royale. Au mieux, j’aurais été accusé de trahison, et au pire, Philip aurait conçu un sort horrible pour moi.”.

Les révélations d’outre-tombe de Diana portent un coup à l’autorité de la monarchie

Hannibal GENSERIC 
Envoyer par e-mailBlogThis!Partager sur TwitterPartager sur FacebookPartager sur Pinterest

4 commentaires:

  1. Joset10 avril 2021 à 18:18Le prince Philip vacciné le 9 janvier 2021, il meurt le 9 avril 2021. Bien que presque centenaire il n’y aura pas une autopsie pour publier les causes de son décès. Introduire un vaccin hyper dangereux dans le corps de gens âgés relève de la stupidité humaine.Répondre
  2. nicolas bonnal10 avril 2021 à 20:10Très bien Hannibal. Le père Gates est aussi crevé récemment comme Adelson et d’autres Rothschild. Ces types très vieux qui veulent nous exterminer ne sont pas increvables. Vaccinons Schwab et d’autres Gérontes misanthropes. Cette nuit finira comme disait le plus grand résistant français. Rappel : soros veut dire sérum… en portugais.Répondre
  3. Unknown10 avril 2021 à 22:07Oui, mais qui vous dit que c’est bien un vaccin qu’il a reçu?Répondre
  4. Alcalin10 avril 2021 à 23:40SVP Il est temps de remplacer le terme impropre “VACCIN” par le mot “POISON” nettement plus approprié.
    Le terme vaccin fait malheureusement partie de notre histoire, et dans ce sens, de notre accoutumance
    émotionnelle, même si il n’a JAMAIS été prouvé que la procédure vaccinale ait eu un effet positif.
    JAMAIS sauf par des articles, déclarations et obligations mensongères et sans aucune preuve, dite “scientifique”.
    Sachant que l’ensemble de la “recherche scientifique” est contrôlée par les financiers, les seuls effets positifs sont :
    – contrôle des populations et pognon ! Répondre

Voyez la suite
Donnez votre avis il nous intéresse ! Géraldine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CELEBRITES

Royal : Bain tiède, oranges amères, glaçons ronds et tiercé… Dans la routine quotidienne d’Élisabeth II

Publié

le

Elle est la femme la plus influente au monde, mais son quotidien répond pourtant à un immuable train-train. Voici 24 heures dans la vie de la reine.

Publié le MERCREDI, 21 AVRIL 2021

par Pierrick Geais

© Anwar Hussein/Getty Images

Une seule personne sur cette terre a l’incommensurable honneur de surprendre la reine au réveil. Chaque matin, à 7h30 précisément, une femme de chambre pénètre sur la pointe des pieds dans les appartements de Sa Majesté, pour ouvrir délicatement les rideaux. Elle lui apporte ensuite, sur un plateau d’argent, une théière de Earl Grey fumant et un verre de jus d’orange fraîchement pressé. Toute la vie d’Élisabeth II a été dictée par les traditions, et ses matinées n’y échappent pas. Tandis que ses corgis sautent sur le lit pour réclamer les premières caresses de la journée, Sa Majesté écoute les informations sur la BBC 4, pour se tenir au courant de l’actualité. Ces derniers mois, elle se montrait particulièrement intéressée par l’évolution de l’épidémie de coronavirus, sujet qui accaparait les médias.

Dans la salle de bains, sa femme de chambre lui fait couler un bain tiède, toujours à la même température, qui ne doit pas dépasser 18 centimètres de profondeur. Angela Kelly, sa première assistante personnelle, et son équipe de quatre habilleuses lui préparent alors la première tenue de sa journée. En cas d’engagements nombreux – ce qui est de plus en plus rare –, Élisabeth II pouvait être amenée à changer de tailleurs jusqu’à cinq fois en moins de 24 heures.

À 9 heures, un air de cornemuse est joué sous les fenêtres de la souveraine, qui sait alors qu’elle doit descendre pour le petit-déjeuner. Durant des décennies, elle retrouvait autour de la table le prince Philip, déjà en train de feuilleter le Daily Mail, soigneusement repassé par un majordome. Élisabeth II, elle, consulte les résultats des courses hippiques – sa passion – dans le Racing Post. Pour le breakfast, le menu reste également inchangé depuis des années : une deuxième tasse de thé, avec un nuage de lait, des toasts avec de la marmelade d’oranges amères de chez Fortnum & Mason, des œufs à la coque ou brouillés, avec parfois un peu de saumon, et des céréales que Sa Majesté conserve dans des boîtes Tupperware, pour éviter qu’elles ne se ramollissent.

Élisabeth II rejoint ensuite son bureau, vers 9h30, mais avant de se mettre au travail, passe quelques appels. Jusqu’à la mort de sa mère, Queen Mum, en 2002, elle ne manquait jamais de lui téléphoner chaque matin. La reine se plonge ensuite dans son courrier, répond elle-même à quelques lettres, puis prend connaissance des dossiers d’État, qui lui sont soigneusement remis dans les fameuses boîtes rouges, qu’elle seule peut ouvrir. Élisabeth II se tient ainsi au courant des travaux des différents gouvernements dont elle est le chef d’État : au total seize pays, dont le Canada, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et bien évidemment le Royaume-Uni.

Mots croisés devant la télé 

Juste avant 13 heures, la reine s’octroie un apéritif : un verre de gin Dubonnet, avec une rondelle de citron et deux glaçons ronds, surtout pas carrés. Le détail est important. Élisabeth II déjeune seule, ou accompagnée, peu l’importe. Le principal, c’est qu’on lui serve un bon poisson. Elle adore notamment déguster un haddock Saint-Germain.

Si son emploi du temps le lui permet, elle fait ensuite une courte promenade avec ses corgis chéris. Puis l’après-midi est occupé par toutes sortes d’obligations : déplacements, visites, rendez-vous (en visioconférence, depuis le début de la pandémie de coronavirus)… Ces derniers temps, Élisabeth II, 95 ans, a tout de même ralenti la cadence, laissant une majorité de ces tâches à son héritier, le prince Charles. Elle passe désormais le reste de sa journée, toujours attablée à son bureau, le nez dans divers dossiers, préparant un adoubement ou une cérémonie. Elle ne prend une pause que pour regarder le tirage du tiercé.

Pour rien au monde, Sa Majesté ne raterait le thé de 17 heures, parfois agrémenté de quelques sandwichs au concombre et de scones, toujours tartinés de confiture de fraises et de crème fraîche. Après cet encas, la journée n’est pas terminée : Élisabeth II retourne à son bureau. Chaque mercredi, à 18h30, elle s’entretient avec le Premier ministre du Royaume-Uni. Depuis le début de la pandémie, ce rendez-vous hebdomadaire, qu’elle n’a jamais manqué depuis des décennies, se fait par téléphone. À 19h30, elle reçoit de nouveau les fameuses boîtes rouges, qui l’informent des réunions de cabinets, des lois votées, des travaux parlementaires, etc.

Le dîner se fait ensuite léger – une viande, des légumes, et quelques fruits –, arrosé parfois de champagne ou de martini. Puis Élisabeth II remonte dans ses appartements, où elle fait quelques mots croisés devant un feuilleton télévisé. Elle adorait notamment Downton Abbey, et ne rate pas un épisode d’EastEnders, soap opera diffusé depuis 1985 sur la BBC One. On raconte qu’Élisabeth II ne s’endort jamais sans avoir écrit dans un carnet le récit de sa journée. Un journal intime que l’on rêverait de voir un jour publié.

Voyez la suite

CELEBRITES

Télé réalité et DUBAI !

Publié

le

Filmée dans un restaurant à Dubaï, une célèbre candidate de télé-réalité dit « détester » la France

Au cours d’une caméra cachée tournée à Dubaï par la Youtubeuse Marie s’infiltre (allias Marie Benoliel), la candidate de téléréalité Jazz Correia s’est vantée de ne pas payer d’impôts puis de dire ouvertement ce qu’elle pensait de la France. N’en déplaise à ses fans…


Marie Benoliel, jeune femme de 30 ans connue pour ses nombreuses vidéos satiriques sur les réseaux sociaux, est partie à la rencontre des influenceuses installées à Dubaï qui vivent pour la plupart d’entre elles des placements de produits pour leurs fans français sans reverser le moindre centime à la France. 

Dans une séquence rediffusée dans « Quotidien » sur TMC, Marie s’infiltre dans un restaurant où sont attablées plusieurs influenceuses connues pour avoir participé à de nombreuses émissions de téléréalité en France. Parmi elles, la candidate Jazz Correia. Marie qui se fait passer pour une admiratrice des jeunes femmes, va alors venir à leur rencontre pour leur demander comme est la vie à Dubaï. 

Par Jérémy Renard

« Moi je gagne 300.000 € par mois »

Jazz Correia

Au cours de l’échange, l’une des candidates va expliquer comment elle se réjouit de ne pas payer d’impôts comme en France. « Parfois vous avez quelques scrupules à ne pas payer vos impôts en France ? » leur demande Marie B. « Pas du tout, j’en ai strictement rien à branler personnellementDes scrupules de ne pas payer des impôts pour des gens qui sont les mêmes qui viennent nous braquer et nous chier dessus? Pas du tout. » lui répond ouvertement Jazz Correia qui ignore peut être à cet instant que la séquence est filmée discrètement. 

Au cours de la conversation, la jeune femme qui a notamment participé aux Anges ainsi que dans d’autres émissions de téléréalité, expliquera qu’elle gagne près de 300.000 € pars mois. La jeune femme qui vient principalement des revenus de placement de produits et de différents partenariats avec des marques dont nombreuses d’entre elles sont françaises. Jazz ira même jusqu’à ajouter qu’elle « déteste la France. »

De nombreuses personnalités de téléréalité se sont installées à Dubaï pour y vivre plus sereinement

Depuis quelques années, de nombreuses personnalités vues dans différentes téléréalité, ont décidé de s’installer à Dubaï afin d’échapper au fisc français mais aussi pour profiter d’un climat agréable tout au long de l’année pour leur placement de produit. 

D’autres candidats ont déjà fait savoir via leurs réseaux sociaux qu’elles étaient parties à Dubaï, pour être en sécurité. Ces derniers qui affirment avoir déjà été cambriolés ou agressés alors qu’ils vivaient en France, peu de temps après leur notoriété. 

Après la diffusion de la vidéo de Marie sur sa chaîne, l’une des candidates aurait annoncé vouloir porter plainte contre la jeune Youtubeuse, en mars dernier. « J’attends encore, je n’ai pas encore reçue la plainte » a de son côté expliqué Marie s’infiltre sur le plateau de Quotidien face à Yann Barthès.

La vidéo complète de Marie s’infiltre à Dubaï.

Voyez la suite

CELEBRITES

Kim Kardashian est courtisée par des membres de la famille royale, des milliardaires et des vedettes au moment du divorce.

Publié

le

Kim Kardashian, nouvellement célibataire, est courtisée par toutes sortes de prétendants.

Kanye West est “agacé” que ses fans pensent que Kim Kardashian est à l’origine du divorce.

Kanye West veut sortir avec une “artiste” après le divorce de Kim Kardashian


Kim Kardashian est en train de gagner le titre de “bachelorette milliardaire la plus éligible” après sa séparation avec Kanye West.

La PDG de KKW Beauty est courtisée par la crème des prétendants potentiels.

“Les gens lui tendent la main par l’intermédiaire d’amis communs et de personnes avec lesquelles elle a travaillé pour la mettre en contact avec tout le monde, des membres de la famille royale aux acteurs de premier plan, en passant par les athlètes et les PDG milliardaires” : “Les gens essaient également de la contacter par DM.”

Bien que Kardashian, 40 ans, soit inondée d’une foule d’options de rencontres, la future maman célibataire “ne cherche personne en ce moment”.

“Elle ne cherche pas à sauter dans quoi que ce soit mais garde l’esprit ouvert”.

Kanye West veut sortir avec une “artiste” après le divorce de Kim Kardashian
Alors que le mari séparé de Kim Kardashian, Kanye West, veut sortir avec “un artiste” dans le prochain chapitre de sa vie, la star de “Keeping Up With the Kardashians” n’est “pas à la chasse pour sortir avec quelqu’un dans un domaine spécifique.”

Un initié a déclaré que la star de téléréalité préférerait que sa prochaine relation se produise simplement “de manière organique”, bien qu’il y ait certaines caractéristiques qu’elle veut chez son prochain partenaire.

“Les qualités les plus importantes pour elle sont quelqu’un qui accorde de l’importance à la famille, qui la soutient, qui est amusant, romantique, qui aime les choses simples et qui est aussi travailleur”. “Quelqu’un qui accorde de l’importance à la famille avant tout parce qu’elle est la mère de quatre enfants”.

Kardashian a demandé le divorce de West, 41 ans, en février et partagera probablement la garde conjointe de leurs filles North, 7 ans, et Chicago, 3 ans, et de leurs fils Saint, 5 ans, et Psaume, 1 an, avec le rappeur.

Kim Kardashian, Kanye West et leurs quatre enfants : North, Saint, Chicago et Psalm.
Instagram
Au cours du week-end, Kim Kardashian a passé l’une de ses premières soirées en tant que femme célibataire. Des photos d’elle avec le chanteur colombien Maluma ont suscité des rumeurs de rendez-vous, mais de multiples sources ont déclaré à Page Six que les deux personnes sont “juste amies”.

“Miami l’autre soir, c’était très amusant”. “C’était génial de sortir et il y avait certainement des gens qui essayaient de tirer leur coup cette nuit-là, mais elle n’y faisait pas attention et aimait juste passer une soirée amusante avec de vieux amis.”

L’initié a réitéré que Kardahians est “vraiment concentrée sur ses enfants et son travail” en ce moment – c’est-à-dire qu’elle ne sort pas avec quelqu’un – mais a ajouté que lorsqu’elle sera prête, un risque de rupture, gâchera les chances de tout prétendant.

“Elle ne voudrait certainement pas que quelqu’un soit avec elle pour les projecteurs”, ajoutant que le magnat des médias sociaux veut vraiment “quelqu’un qui respecte la vie privée”.

Alors que Kardashian continue d’explorer sa nouvelle liberté, sa sœur aînée, Kourtney Kardashian, profite de sa relation pleine de PDA avec son petit ami Travis Barker.

“Ils sont tellement amoureux et ils sont tellement romantiques”. “Leur relation est basée sur l’amitié avant tout, alors qui ne veut pas de ça ?”.

Kim, elle aussi, “a besoin d’être avec quelqu’un qu’elle considérerait comme sa meilleure amie”, ajoutant : “Elle n’en est tout simplement pas encore là avec quelqu’un.”

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Voyez la suite

Ma biographie

Votre Catalogue

Abonnez-vous à votre newsletter

GRATUITEMENT recevez
CLUB DEFI tous les Jours

Tendance