Plus de libellules plus de papillons… indispensables à la dynamique de notre biosphère…des milliards d’infiniment petits sont la source de la richesse de la terre et de notre organisme, donc de notre santé… une terre sans cette vie organique s’appauvrie, tout comme notre organisme devient stérile…

Spread the love

Dans 100 ans, tous les insectes pourraient avoir disparu

C’est la triste conclusion d’une étude récente [1] dont personne ne parle dans les médias.

La protection de la faune de nos régions et plus particulièrement des insectes ne semble pas préoccuper nos élus.

Et c’est simplement aberrant.

Les insectes sont LA base de la chaîne alimentaire de milliers d’espèces animales (et de l’homme par là-même !!!) et on semble l’oublier complètement. Évidemment, il est important de protéger les animaux qui, eux aussi, sont clairement en danger de nos jours mais s’il vous plaît, n’oublions pas ces tout petits êtres qui ne demandent qu’à vivre et surtout qui NOUS font vivre.

Non ils ne sont pas que des nuisibles, ils sont aussi essentiels à votre survie et disparaissent à un rythme plus élevé que les autres animaux ! [2]

Une situation plus que préoccupante pour les insectes en France

Le Ministère de la Transition Écologique a récemment publié son rapport sur l’état de conservation des habitats et des espèces menacées, évalué entre 2013 et 2018.

Les résultats sont désolants.

56% des évaluations sont dans un état défavorable et 11% dans un état inconnu. Voilà ce que vivent les insectes dans nos forêts, nos prairies, nos campagnes.

Toutes les régions sont touchées et il faut donner l’alarme : nous devons agir pour arrêter d’empirer la situation : plus nous serons nombreux, plus grande sera notre force !

Plus de 40% des espèces d’insectes sont menacées d’extinction ! [3]

Là encore, c’est le résultat d’une étude réalisée à l’échelle mondiale : 40%, c’est considérable et ça ne va pas aller en s’améliorant. Où allons-nous ?

Bientôt, nos enfants se promèneront dans des forêts silencieuses, dénuées de toute vie.

Papillons, coléoptères, libellules ou encore sauterelles : ce sont des insectes que nous connaissons depuis toujours et que nos enfants ne connaîtront peut-être pas !! Bientôt, ils ne seront qu’un lointain souvenir que l’on racontera.

Je sais que de nombreux combats sont à mener aujourd’hui mais n’oublions pas que tout est lié : climat – pesticides – extinction d’animaux…D’ailleurs, parlons-en des pesticides et de l’agriculture intensive !

L’agriculture intensive : la cause principale de ce déclin

L’agrandissement des surfaces agricoles signe tout simplement l’arrêt de mort des insectes sur nos territoires : produire toujours plus vite, toujours plus fort nous mène tout droit à la catastrophe !!

Ne parlons même pas des produits chimiques et pesticides utilisés à gogo sans considération pour la faune (et la flore) détruite au passage.

C’est tout simplement scandaleux que personne n’en parle. Oui, nous nous battons déjà contre l’utilisation intensive de pesticides mais nous évoquons très rarement les insectes et toute la faune sous terre qui meurent à petit feu.

Nous utilisons des pesticides pour produire plus de nourriture alors que nous tuons la base même de notre chaîne alimentaire : cherchez l’erreur !!!

Nous devons réagir, maintenant, avant que les 40% ne deviennent 50%, puis 60%…et 100%.

Je demande aux élus, mais aussi à tous ceux qui le peuvent :

  • De mettre en place des politiques de protection des insectes dans nos forêts, dans nos campagnes
  • De limiter l’utilisation de pesticides qui contribuent à leur extinction
  • De lancer des campagnes de sensibilisation à cette faune parfois oubliée

Sources

Auteur : Virginie P.

Signez cette pétition

Déja 7 785signatures

42 215 nécessaires pour atteindre 50 000
Je signe la pétition

Nombre de signatures :
7 785

Prénom :Nom :Code Postal :E-mail :La nature vous préoccupe ? Nous aussi et nous l’aimons ! Recevez tous nos conseils via la lettre gratuite Nature & Autonomie et découvrez en cadeau notre dernier dossier spécial. Politique de confidentialité.Je signe la pétitionEn signant la pétition, j’accepte d’être informé des actions citoyennes initiées via Les Lignes Bougent. Pour consulter notre politique de confidentialité, cliquez ici.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*