Mickaël Vendetta : pour l’ancienne star qui « connaît beaucoup de monde », Emmanuel et Brigitte Macron ne sont pas vaccinés

Spread the love

Comme depuis le début de la pandémie, Mickael Vendetta a réagi aux dernières annonces sur son compte Instagram. Et pour lui c’est sûr : Emmanuel et Brigitte Macron mentent aux Français.

Les nouvelles mesures annoncées par Emmanuel Macron n’ont pas convaincu Mickaël Vendetta. Mais alors vraiment pas. Comme ce fut déjà le cas depuis plusieurs mois, l’ancienne star de la télé a réagi à la dernière allocution du chef de l’Etat par le biais de ses réseaux sociaux. L’occasion pour lui de commenter l’obligation de vaccination des soignants et l’extension du pass sanitaire tout en balançant une fake news. Car selon lui, Emmanuel et Brigitte Macron mentent aux Français. La raison farfelue ? « Je commence cette vidéo par vous donner une information qui va vous faire bondir. Emmanuel Macron et Brigitte ne sont pas vaccinés. Ils vous ont menti », a lancé Mickaël Vendetta tout en ajoutant : « J’ai cette information d’une source sûre à 100% ».

Pour rappel, puisqu’ils ont tous les deux été contaminés par le Covid-19, Emmanuel et Brigitte Macron sont entièrement vaccinés depuis le 1er juin dernier, jour où ils ont reçu leur dose de sérum. Dans la suite de sa vidéo partagée sur son compte Instagram, l’ancien candidat de La Ferme célébrité a viré dans les théories complotistes. « Derrière ce Covid, ils ont un plan. Instaurer le nouvel ordre mondial. Ils veulent faire exploser ce système actuel pour en mettre un nouveau. Ce Covid n’est qu’un prétexte, a-t-il continué. Vous pensez sincèrement qu’ils veulent sauver la vie des gens alors qu’on est trop nombreux sur cette Terre ? » Enfin, Mickaël Vendetta a assuré qu’il ne se plierait pas aux nouvelles consignes de l’Etat. « Malgré le chantage, je ne me ferai pas vacciner. Aujourd’hui c’est un acte de résistance face à cette dictature de refuser de se faire vacciner », a-t-il

Mickaël Vendetta et ses théories complotistes

Quelques heures auparavant, il avait osé une comparaison nauséabonde, toujours sur son compte Instagram. « Le vaccin obligatoire, c’est comme un viol. Une pénétration sans consentement », écrivait-il dans une publication, avec cette légende : « non, je ne me ferai pas violer par Big Pharma ». Depuis le début de la pandémie, le créateur de la Bogossitude se sert de son compte Instagram pour relayer des théories complotistes au sujet de la pandémie, des politiques et scientifiques. Des publications qui divisent, évidemment, les internautes. Mais pas de quoi faire changer d’avis celui qui s’est reconverti dans l’univers de la nuit il y a quelques années. « Faire un petit ménage dans son relationnel cela ne fait pas de mal tant qu’on est aligné avec ses valeurs », écrivait-il sur Instagram après sa dernière vidéo polémique.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*