Abonnez vous pour avoir nos derniers articles !

CLIMAT

Même confinée, l’Amérique ne peut satisfaire les promesses de Biden en faveur du climat… les plus grands assassins du monde veulent nous faire respirer de l’air pur ?

Publié

le

mercredi 28 avril 2021, par  Nicolas Lecaussin

A fond à gauche ! 100 jours après avoir accédé à la Maison Blanche, Joe Biden a eu le temps d’annoncer la plus forte augmentation d’impôts et de taxes depuis 1968, plus de 4 000 milliards de dollars de dépenses publiques pour « relancer l’économie » et « refaire les infrastructures » et un programme politique « progressiste » et racialiste qui étonne même les démocrates les plus gauchistes. Nous avons déjà eu l’occasion d’analyser en détail toutes ces dépenses dont l’utilité est plus que douteuse et qui plomberont lourdement les finances du pays comme les poches des contribuables. Mais Biden ne s’arrête pas là. Il veut « reprendre le combat contre le réchauffement climatique abandonné par Trump » et, pour cela, il a annoncé un plan sur 10 ans qui ressemble aux plans lancés par les économies dirigées. Son objectif est de réduire de 50 %, d’ici à 2030, les émissions de CO2 par rapport au niveau de 2005. Un objectif démagogique qui s’appuie sur des promesses illusoires et dangereuses.

Emissions de CO2 : la Chine fait ce qu’elle veut et l’Allemagne n’arrive pas à les faire baisser

Rappelons que Trump est sorti des Accords de Paris en juin 2017 après avoir affirmé que les contraintes imposées étaient nuisibles à l’économie américaine et que plusieurs pays signataires, dont la Chine, ne respectaient pas les engagements – pourtant signés – de réduction de CO2. Il n’avait pas tort. La Chine a même annoncé qu’elle allait commencer à réduire ses émissions de CO2 seulement à partir de… 2030, tout en continuant à construire des centrales de charbon. Les dernières données montrent que les augmentations de CO2 de la Chine entre 2015 et 2018 représentent plus que le total des émissions de la Grande-Bretagne durant une année. Même l’Allemagne, malgré ses promesses et son passage forcé aux énergies renouvelables, ne parvient pas à baisser fortement ses émissions. Par exemple, en 2009, elle a émis 788 924 tonnes de dioxyde de carbone, soit une réduction d’environ 24 % par rapport à 1990 ; en 2018, e elle avait augmenté ses émissions à 797 966 tonnes, soit environ 1 % de plus qu’en2009. Pourtant, la part des énergies renouvelables dans la consommation d’énergie allemande était d’environ 35 % en 2018.

Les émissions de CO2 ont baissé en Amérique grâce au gaz de schiste

Un autre exemple dont devrait tenir compte M. Biden est donné par l’Amérique elle-même. Selon le rapport IEA (Agence internationale de l’énergie), les émissions de CO2 liées à l’énergie aux États-Unis ont chuté de 2,9 % en 2019, ce qui représente la plus forte baisse au niveau d’un pays. Cela est dû surtout à la fracturation hydraulique combinée au forage horizontal, qui a déclenché un regain de production de gaz naturel dans le Midwest et le sud-ouest. En conséquence, la consommation de charbon a chuté.

Les émissions de CO2 du charbon ont diminué de plus de 50% de 2007 à 2019, note le rapport, et de 15 % rien qu’en 2019. Entre 2016 et 2019, la part de l’électricité produite par le gaz naturel est passée de 33,7% à 38,1 % ; et par la production non carbonée (y compris le nucléaire et l’hydroélectricité) de 35,5% à 38,2%. La production de charbon pendant cette période a chuté de 30,3% à 23,3%.
Ce ne sont pas les réglementations et les subventions publiques qui font baisser le CO2, mais les innovations et les autres sources d’énergie.

En 2020, même confinée, l’Amérique n’a même pas atteint la moitié des objectifs de M. Biden !

Tous les engagements en matière de CO2 pris à Paris, y compris ceux de Barack Obama pour faire baisser les émissions américaines de 26% à 28%, réduiraient l’augmentation de la température de la Terre de seulement 0,17 degré Celsius d’ici 2100, donc encore loin de ce 1,5 degré prétendument nécessaire pour éviter la fin du monde. Biden veut frapper encore plus fort sur le terrain des réglementations et des contraintes : fin des nouvelles voitures à essence d’ici 2035, fermeture de toutes les centrales de charbon, part de l’énergie renouvelable multipliée par sept. L’agriculture américaine devra aussi s’adapter et se transformer complètement afin de répondre aux exigences du plan Climat de Joe Biden. Autant d’objectifs que de restrictions qui seront impossibles à respecter et qui affecteront l’économie.

Enfin, le président Biden aurait pu tenir compte d’une dernière donnée. Avec le confinement, les émissions de gaz à effet de serre sont tombées en 2020 à environ 21% sous les niveaux de 2005. En d’autres termes, malgré la fermeture de l’économie, malgré l’isolement d’une grande partie de la population, les États-Unis n’ont pas réussi à atteindre même la moitié des objectifs de M. Biden !

Voyez la suite
Donnez votre avis il nous intéresse ! Géraldine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ARNAQUES

Video pour ceux qui se croient seuls au monde avec leur addiction débile à des dieux et/ou les adeptes du dérèglement du climat !

Publié

le

Voyez la suite

CLIMAT

La MAFIA KHAZARE est capable d’agir sur le climat pour perturber toute une région et lui couper l’électricité… tout en nous faisant le chantage du dérèglement climatique !

Publié

le

ATTENTION ; Traduction Google pas toujours très précise !

TEXAGEDDON: Une opération géoterroriste sous faux drapeau avec plusieurs objectifs néfastes du NWO

Des géo- ingénieurs dirigés par les mondialistes visent leurs puissantes armes météorologiques sur 
l’État solitaire pour mener des 
actes secrets de géoterrorisme sous faux drapeau


OPÉRATION DEEP FREEZE
intentionnellement menée par la cabale du NWO
pour paralyser le mouvement des patriotes du Texas
et arrêter le réseau électrique


Le rasoir d’Occam


«Le rasoir d’Occam , le rasoir d’Ockham, le rasoir d’Ocham ou la loi de parcimonie est le principe de résolution de problèmes selon lequel« les entités ne doivent pas être multipliées sans nécessité », ou plus simplement, l’explication la plus simple est généralement la bonne.»

En d’autres termes, TEXAGEDDON peut être facilement compris en évaluant les nombreux effets évidents et en les reliant ensuite correctement aux véritables causes. Vous envisagez «Cui bono?» d’un tel cataclysme dévastateur est de la plus haute nécessité pour dénoncer correctement les intentions malveillantes et identifier les vrais auteurs.   


Soyons clairs: le gel profond délibéré du Texas est sans précédent. Il n’y a tout simplement aucun précédent historique pour les températures froides record, les fortes chutes de neige et les tempêtes de verglas omniprésentes dans tout le Texas.

Avec cette connaissance irréfutable, le rasoir d’Occam nous dit qu’un événement météorologique aussi catastrophique a été minutieusement géo-conçu par tous les suspects habituels.

Comment une telle calamité météorologique historique pourrait-elle ne pas être le produit d’une fabrication météorologique très furtive après une manipulation atmosphérique très sophistiquée?

Regardez de près la carte météo ci-dessous. Ce que cela suggère fortement, c’est que la plus grande tempête de verglas de l’histoire des États-Unis a été méticuleusement géo-conçue pour couvrir le deuxième plus grand État du pays en termes de superficie.

Encore une fois, l’application du rasoir d’Occam par tout détective géoterroriste indique directement une guerre météorologique très avancée menée par les géo-ingénieurs criminels au nom de leurs maîtres mondialistes.

Mais pourquoi la cabale mondialiste du Nouvel Ordre Mondial ordonnerait-elle un cataclysme si dévastateur?

Parce que le Texas est un État très ROUGE et prêt à gronder avec l’administration Biden – c’est pourquoi!

En fait, l’administration Abbott est prête à déployer une série de mesures et de mandats qui servent tous à réclamer leurs divers droits constitutionnels longtemps négligés. Le duo criminel Biden-Harris le sait et est déterminé à rendre toute frappe préventive nécessaire pour contrecarrer ces initiatives du gouvernement texan qui brisent la FED.


POINT CLÉ: Le Texas teste la FED et crée une banque adossée à l’or


Non seulement cela, mais l’équipe de direction du gouverneur Gregg Abbott a préparé une législation qui ira à l’encontre du plan 2021 de Biden visant à verrouiller l’État (et tous les autres États). Les bureaux extérieurs de ces prochains gouverneurs repousseront également durement les décrets absurdes et illégaux de Biden qui font la promotion du programme marxiste culturel ultra-libéral d’Obama.


Public Intelligence Blog vient de publier les observations suivantes sur «Texas pushback» à partir d’un « Alert Reader Supporting Comments below the Fold ».

Comme nous l’appelons…

1) Le Texas a créé son propre coffre-fort et sa propre banque il y a quelques années

2) Le Texas accepte les paiements en or et en argent

3) NYC Nasdaq a déménagé au Texas il y a quelques mois (ou est en train de le faire)

4) Le Texas poursuit l’administration de Biden pour immigration

5) Le Texas a poursuivi les États coupables de fraude électorale avérée

6) Le Texas parle ouvertement de «Texit» du syndicat

7) Biden a annulé le pipeline Keystone

8) Le gouverneur du Texas est en train de poursuivre l’administration de Biden pour le pipeline Keystone

Et la liste continue…


Le Texas ne l’aura pas. Rien de cela. Et l’équipe Biden le sait.

Ainsi, les criminels politiques de carrière à l’intérieur du Beltway ont déchaîné les armes météorologiques les plus destructrices qu’ils puissent rassembler en 2021.

L’état actuel de l’art de la guerre météorologique géo-ingénierie est bien au-delà de ce que quiconque sait sauver les guerriers météorologiques.

Jetez un œil aux reportages suivants pour saisir la profondeur et l’ampleur de cette série en cours d’attaques géoterroristes sous faux drapeau. Faux drapeaux parce qu’ils sont attribués à «Mère Nature» ou à un «acte de Dieu» alors qu’il s’agit en réalité de crimes contre l’humanité commis par une cabale incorrigible de psychopathes criminellement fous.


Même l’ empilement de 133 véhicules à Fort Worth, au Texas, qui a tué 6 personnes et en a blessé beaucoup plus le 11 février n’était pas un accident du destin ou un hasard de la nature. Les mondialistes meurtriers profiteront souvent de ces calamités météorologiques pour infliger encore plus de douleur et de souffrance à leurs victimes afin qu’ils blâment finalement leurs dirigeants du GOP.


Les guerres météorologiques contre le Texas

Quand tout le reste échoue, la cabale mondialiste du NWO sait toujours qu’elle peut mener une guerre contre les intempéries ou exécuter des actes de géoterrorisme sous faux drapeau. Voir: POLAR VORTEX 2019: Les mondialistes utilisent la guerre météorologique hivernale contre l’Amérique – Pourquoi maintenant?

Comment les géo-ingénieurs le font-ils exactement? Comme suit:


OPÉRATION INDIGO SKYFOLD : l’ 
opération noire secrète la plus secrète de l’histoire du monde


Il n’y a pas de moyen plus efficace de terroriser un État dans son ensemble que de le cibler avec des armes météorologiques. Qu’est-ce qu’un gouverneur ne fera pas ou n’acceptera pas pour sauver et / ou protéger les résidents de son état?

Dans le cas malheureux du Texas, les mondialistes leur ont lancé une tempête de franc militarisée après une autre depuis plusieurs années maintenant. Chacun de ceux-ci avait pour but de montrer à l’État très indépendant de Lone Star qui est le patron. Voir: Ouragan Harvey: Une super tempête géo-conçue cible le Texas – POURQUOI?

Il convient de noter que la Floride a également connu sa part de guerre météorologique en raison de la domination à long terme de la législature de droite . L’ouragan Michael était connu comme la tornade-ouragan la plus puissante à avoir frappé le littoral américain. Voir: L’ OURAGAN MICHAEL: Une super tempête géo-conçue ciblant Tallahassee et Florida Panhandle – Pourquoi!

Les États conservateurs, avec des majorités républicaines établies de longue date dans les deux chambres législatives, sont toujours visés par les géo-ingénieurs extrêmement dangereux, en particulier lorsqu’ils sont parmi les plus grands États du pays.

Regardons les choses en face: les États conservateurs comme le Texas et la Floride exercent clairement trop de pouvoir et d’influence à l’échelle nationale pour éviter l’attention (et la colère) des Powers That Be .


Conclusion : Il n’y a rien de plus menaçant pour le pouvoir tyrannique du gouvernement fédéral américain que le mouvement de sécession zélé au Texas. (Voir: Le législateur du Texas, Kyle Biederman, soumet officiellement un projet de loi sur la sécession ) Rappelez-vous, c’est la sécession de la Caroline du Sud qui a déclenché la première guerre civile américaine. Par conséquent, chaque créature parasite des marais du marais de DC sait que tout mouvement vers l’indépendance du Texas doit être annulé – DIFFICILE ET RAPIDE! Sinon, les sangsues DC risquent de perdre leurs hôtes dans bon nombre des 50 autres États. Qu’est-ce qui pourrait être «plus dur et plus rapide» que TEXAGEDDON ?


Réseau électrique et panne

Le message peut-il être plus clair pour l’État du Texas? Les mondialistes peuvent leur retirer leur pouvoir à tout moment. Après tout, quoi de plus effrayant que d’être sans électricité pendant de longues périodes au milieu d’un gel profond? Quelle façon de détruire totalement l’administration actuelle du GOP à Austin.

Ensuite, il y a eu l’énorme problème de relations publiques qui s’est posé lorsque les gens ont commencé à se demander: pourquoi le centre-ville d’Austin est-il resté entièrement éclairé alors que le reste de la ville était plongé dans l’obscurité?

La panne d’électricité du Texas à elle seule a plongé jusqu’à 15 millions de personnes dans les ténèbres , ce qui met également en évidence le pouvoir absolu des mondialistes d’éteindre les lumières à volonté.

On montre aux habitants du Texas qu’ils peuvent être rendus impuissants en pratiquement un jour et une nuit par les guerriers de la météo. Et que leur vie et leur avenir ne peuvent être garantis que par le strict respect du programme draconien du Nouvel Ordre Mondial .

L’autre objectif majeur de TEXAGEDDON est de déclencher une coupure de courant à l’échelle nationale qui s’est déjà étendue à 15 États. Voir: Plus de 10 000 000 touchés par des pannes de courant MASSIVES! Garde nationale pour aider au Texas.

Il y a sûrement un jeu de pouvoir majeur qui se produit en temps réel au Texas (et ailleurs) où il concerne la production, la transmission et l’allocation d’électricité. En d’autres termes, il y a aussi une ÉNORME guerre de pouvoir en cours que les mondialistes utiliseront pour dépouiller les États rouges de leur pouvoir uniquement pour le réattribuer aux États bleus. Ils font la même chose en Californie en coupant régulièrement l’électricité dans les comtés ruraux rouges tout en gardant les villes bleues du sanctuaire bien éclairées pendant la saison des incendies de forêt.

New Deal vert

Malgré les diverses raisons avancées dans cet exposé pour l’intensification du géoterrorisme constamment utilisé contre le Texas, il y a un dernier objectif mondialiste qui règne en maître: la guerre contre le changement climatique .

Qui n’a pas entendu parler du faux Green New Deal et de la façon dont il sauvera miraculeusement les États-Unis tous d’un changement climatique “ toujours plus grave ”?

Eh bien, il n’y a peut-être pas de vache sacrée au cours des 4 prochaines années plus sacrée que le «Plan pour le changement climatique et la justice environnementale» de Joe Biden.

Et il n’y a pas de meilleure publicité pour le besoin entièrement fabriqué d’un plan aussi floconneux que les catastrophes météorologiques [GEOENGINEERED] comme TEXAGEDDON  qui sont faussement imputées au récit totalement fictif sur le changement climatique .


PARADOX: Bien que le grand état du Texas soit tout au sujet de l’énergie, il a été rendu impuissant pendant toute la durée de TEXAGEDDON . De cette manière, les mondialistes tenteront de forcer l’État à passer au vert en le contraignant à abandonner le paradigme des hydrocarbures au profit des seules sources d’énergie approuvées par les mondialistes.


Mais comment y parvenir de manière réaliste, sauf en développant rapidement des sources d’énergie verte, qui prendront des décennies pour répondre suffisamment aux besoins d’une société américaine post-moderne. Les démocrates le savent, bien sûr, mais une telle débâcle en devenir s’inscrit parfaitement dans le programme communiste clandestin de Biden de «chaos, confusion et conflit», en particulier lorsqu’il s’agit de détruire le Texas.


«Nous sommes toujours confrontés à un hiver très sombre!» – Président élu Joe Biden


De toute évidence, la cabale mondialiste utilise cette panne de courant omniprésente pour souligner la nécessité de cultiver l’énergie verte afin d’augmenter une infrastructure énergétique prétendument “ inadéquate ” et une politique de diffusion de l’énergie défectueuse. Voir ce reportage MSM: Comment une tempête au Texas a exposé un réseau énergétique non préparé au changement climatique

En tant que fait historique, le Texas, la Floride et la Californie sont constamment et intentionnellement pointés du doigt par ces catastrophes météorologiques et environnementales causées par l’homme comme un moyen d’avoir un impact indélébile sur la psyché collective américaine. Voyez comment ils fabriquent le consentement pour chaque événement météorologique dévastateur qui est astucieusement géo-conçu, puis blâmé sur le changement climatique ?

FONCTIONNEMENT DEEP FREEZE

Il y a BEAUCOUP de bavardages ridicules sur les réseaux sociaux qui tentent d’expliquer cet «événement météorologique qui se produit une fois tous les millions d’années» .

Il n’y a qu’une seule façon d’expliquer rationnellement cette attaque météorologique pré-planifiée et hautement organisée contre le grand État du Texas: GEOENGINEERING.

Maintenant, regardez de près la carte de température précédente. Des températures sous le point de congélation que loin au sud du Texas n’ont JAMAIS été enregistrées auparavant – même pas proches !

La même carte des temps, qui a été enregistrée le lundi 15 février, révèle également les signatures classiques de géo-ingénierie qui prouvent qu’il s’agissait d’une opération géoterroriste à part entière.

Voyez comment le bleu foncé profond au centre de la carte prend presque la forme d’un rectangle s’étendant au nord vers la frontière canadienne. Cette formation météorologique est totalement artificielle et ne peut être trouvée nulle part ailleurs dans l’histoire de la tenue des registres de température.

Bien sûr, la façon dont cet événement météorologique a été méticuleusement géo-conçu pour survoler le Texas pendant tant de jours est un autre cadeau mortel.

L’intention maintenant évidente de la cabale du NWO était de geler l’état entier de manière à neutraliser complètement les quatre coins du Texas , entravant ainsi tout effort de secours significatif.

Biden n’a même pas encore déclaré l’État une zone sinistrée qui est tenue de débloquer l’aide d’urgence et les fonds nécessaires. Voir: Pourquoi l’imposteur de POTUS Biden n’a-t-il pas encore déclaré le Texas comme une zone sinistrée majeure?!?!

Vraiment, il y a tellement d’empreintes digitales et d’autres indices accablants sur la scène du crime au Texas que OPERATION DEEP FREEZE a été mise à nu pour toujours, et pour que toute la nation puisse les voir.

S’il y a une lueur d’espoir dans ce nuage sombre qui sévit toujours au Texas, c’est que les grands patriotes qui y vivent exigeront bientôt des réponses, et d’une manière que ce pays n’a jamais vue. Ils commenceront probablement par enquêter sur la conspiration de type ENRON qui a grossièrement manipulé les prix de l’énergie comme ceci: les pannes se transforment en indignation alors que les Texans giflent avec des factures d’énergie «hallucinantes» .

Le résultat de cette série continue d’actes de géoterrorisme est qu’il s’agit d’une attaque hautement coordonnée contre toutes les sphères de la vie au Texas. Nous parlons de «Full Spectrum Dominance» de tout le champ de bataille texan où l’ OPÉRATION DEEP FREEZE a été conçue pour détruire l’État pour les années à venir .

Avouons-le; les perps mondialistes savaient qu’en tant qu’État énergétique indépendant, le moyen le plus simple de couper l’électricité à l’échelle du Texas était de geler les éoliennes, ce que la vague de froid a fait … ET … de fabriquer une couverture massive de chemcloud à l’échelle de l’État via des jours de pulvérisation aérosols massifs de chemtrail, qui réduisent alors dangereusement la production d’énergie des panneaux solaires.


POINT CLÉ: Mockingbird Media de la CIA travaille trois fois plus pour démystifier OPERATION DEEP FREEZE . Pour ce faire, ils publient un ou deux articles à succès sur les principales plateformes de médias grand public, qui sont ensuite référencés pour apparaître en haut de chaque page Google pertinente. De cette manière, ils fournissent le faux contenu de démystification de manière transparente à leurs tueur à gages des médias sociaux qui le publient ensuite à la vitesse de la chaîne afin de contrôler rapidement le récit dominant sur Internet en utilisant tous les algorithmes nécessaires pour éliminer les révélations radioactives comme celle-ci. Voici le message Facebook original que le MSM a tenté de démystifier avec une vengeance, qui a depuis été supprimé par FB: Plus de 3,5 MILLIONS DE PERSONNES SANS POUVOIR AU TEXAS – L’HIVER NOIR DE JOE BIDEN EST ARRIVÉ.


Conclusion

Il ne peut y avoir qu’une seule conclusion sur ce qui sera probablement le plus grand désastre causé par l’homme dans l’histoire du Texas: DES PANNES DE COURANT MASSIVES ET SANS PRÉCÉDENT COMME CECI NE SE PRODUISENT PAS – ELLES SONT FAITES POUR SE PRODUIRE POUR LE BUT .

Y a-t-il une arme plus puissante et plus furtive sur Terre que la MÉTÉO WEAPONISÉE et la MANIPULATION DU CLIMAT. Ces deux techniques de guerre météorologique sont régulièrement utilisées dans le monde entier pour détruire des nations grandes et petites.

Contrairement à l’abandon d’une bombe nucléaire ou d’une bombe à hydrogène, les auteurs de la géo-ingénierie peuvent faire exploser tout un État et s’en tirer sans scotch. Le Pentagone cible ses ennemis de cette manière depuis la Seconde Guerre mondiale, et ce, en toute impunité. Dernièrement, ils ont entraîné leurs armes météorologiques avec un grand effet et un but sur les États désobéissants à travers les États-Unis. Comme suit:


OPÉRATION CLOVERLEAF : Le 
programme d’essais d’armes le plus dangereux de l’ histoire du monde


Avec les nombreuses révélations critiques contenues dans cet exposé, il est destiné aux grands habitants du Texas de comprendre pleinement comment ils ont été impitoyablement attaqués pendant des décennies. Cette connaissance fournira en particulier au mouvement patriote une bonne raison pour laquelle il est désormais crucial de libérer le Texas, ainsi que tous les autres États conservateurs, de l’administration despotique Biden.

Compte tenu de la destruction généralisée et profonde causée par TEXAGEDDON , il devrait être clair que le gouvernement américain n’est pas l’ami des 50 États. Par conséquent, toutes les initiatives visant à réclamer les droits de l’État doivent être entreprises à toute vitesse délibérée. Il en va de même pour la perspective très sérieuse de la sécession. Après tout, y aura-t-il jamais une autre élection POTUS qui ne soit pas carrément volée?!

Enfin, lorsqu’il s’agit de rapports d’enquête d’une telle urgence: «En cas de doute, envoyez-le……… et bien plus tôt que plus tard!»

État de la nation
17 février 2021

Note de l’auteur

Cette attaque atroce et hautement planifiée contre le peuple du Texas doit être prise très au sérieux. Lorsqu’il y a 15 millions de personnes sans électricité par temps glacial dans des endroits où les températures descendent rarement, voire jamais, si bas, la probabilité d’une crise humanitaire au ralenti mais qui s’aggrave est assez élevée. Voir: Alors que 15 millions de personnes sont toujours sans électricité à des températures inférieures à zéro, le Texas peut être confronté au plus grand défi de son histoire!

Note de fin de document

Remarquez les cartes roses (au-dessus et en dessous) qui sont utilisées dans toutes les stations météo. C’est parce que les démocrates ont allumé en rose One World Trade Center le jour où l’État de New York a approuvé l’INFANTICIDE comme forme légale d’avortement à 9 mois. Ces perfides malfaiteurs utilisent toujours le rose pour “ couvrir ” leurs actes néfastes qui sont accomplis pour infliger autant de mort et de destruction que technologiquement possible.

Voyez la suite

CLIMAT

Quand les milliardaires inventent une taxe pour s’enrichir et nous appauvrir !

Publié

le

Convention climat : ça devait mal finir, et ça finit mal

Screenshot_2021-03-02 Barbara Pompili répond à vos questions sur le projet de loi #Climat et Résilience – YouTube — Gouvernement on Youtube , La Convention climat a remis ses notes : le gouvernement n’est pas un bon élève.

Par Michel Negynas.

Le 18 novembre 2019, j’avais titré : « Les citoyens de la convention envoyés au casse- pipe. »

CONVENTION CLIMAT : UNE GROSSE DÉCEPTION…

Les faits sont têtus. La Convention climat a remis ses notes : le gouvernement n’est pas un bon élève. Seul le changement de l’article 1er de la Constitution pour y introduire la lutte contre le changement climatique a recueilli la note de 6,1. Manque de pot, ça a peu de chances de se concrétiser… Les autres articles du projet de loi sont plutôt notés entre 3 ou 4 sur 10.

« Limiter les effets néfastes du transport aérien » a obtenu 2,8 de moyenne ; et 2,7 pour l’introduction dans le droit d’un délit d’écocide, amoindri par rapport à la proposition de la Convention. Ces notes très sévères n’ont pas été choisies au hasard, ces deux thèmes étant emblématiques du discours des activistes en charge de l’organisation. Peu importe que dans certains cas, comme le crime d’écocide, ce n’était même pas juridiquement possible.

ATTEINDRE LES OBJECTIFS DE 2030 POUR LE CLIMAT EST IMPOSSIBLE, ON S’EN DOUTAIT

Atteindre les objectifs de 2030 pour le climat est impossible, toutes les personnes intellectuellement honnêtes s’en rendent compte. De 1990 à 2015, nous avons réduit de 3,4 Mt d’équivalent CO2 par an. On peut supposer, je l’espère, qu’on s’est attaqué au plus facile en premier. En outre, la France a été désindustrialisée et a subi une grave crise financière en 2008 qui a durablement ralenti la croissance.

Pour atteindre 40 % de réduction en 2030, il faut atteindre 10 Mt/an en attaquant des sujets plus difficiles, en particulier sur le plan social. Or c’est dans neuf ans. Aucun investissement lourd, aucune technologie de rupture n’a jamais été mené à bien dans un délai si court. Et même si c’était possible, cela ne démarrerait qu’en 2030… En outre, la France étant déjà un des pays de l’OCDE qui émet le moins de CO2 par habitant, il lui est plus difficile d’atteindre les mêmes pourcentages de gain que les mauvais élèves : la plupart des États souhaitant réduire passeront du charbon au gaz ; or, nous avons même une partie de notre chauffage complètement décarboné !

LE BCG EN RENFORT

Mais le gouvernement a sorti le type de joker habituellement utilisé : le Boston Consulting Group. Celui-ci a été mandaté pour faire une revue des mesures prises ou à prendre pour atteindre l’objectif.

Évidemment, le BCG connaissait la réponse avant de faire l’étude : il tient à ses parts de marché, et vu que le gouvernement est sous une attaque judiciaire sur ce sujet précisément, le BCG ne pouvait se faire l’auxiliaire d’une justice passée par Science Po, donc acquise aux thèses les plus radicales.

Alors ouiiii… c’est possible ! Ouf, nous sommes rassurés… Les medias titrent : le BCG valide la trajectoire climat du gouvernement.

Sauf que voici les conclusions :blob:https://geraldineclaise.fr/6bb7a808-d9f3-400c-bd14-63497ae83510

« Seule une faible partie du potentiel, représentant ~21Mt de réduction de CO2e, paraît probablement atteinte. Il s’agit essentiellement des tendances déjà enclenchées comme l’interdiction d’installation de chaudières au fioul qui sur le résidentiel suppose de maintenir le rythme de 150 à 200 000 chaudières remplacées par an. L’atteinte de ce potentiel suppose néanmoins de ne pas modifier les mesures en place ni de créer de dérogations qui en limitent le périmètre adressable.

  • La majorité du potentiel, ~57 Mt de réduction de CO2e, suppose un accompagnement volontariste à la mise en œuvre et est possiblement atteint, ce qui n’est pas surprenant au regard des disruptions significatives que les mesures concernées sont censées induire. 
  • Un potentiel de l’ordre de ~29 Mt de réduction de CO2e semble difficilement atteignable compte tenu des mesures actuelles. Il couvre essentiellement les questions de décarbonation des poids lourds (pour lesquels rien n’indique que les objectifs significatifs de déploiement de motorisations alternatives puissent être atteints d’ici 2030 compte tenu des calendriers des industriels), d’industrie (où les leviers envisagés ne semblent pas permettre de combler l’écart avec l’ambition, à production égale et hors réforme en profondeur de l’EU-ETS y compris pour les domaines à risque de fuite de carbone), de rénovation (où les moyens – financements et pénalités – ne paraissent pas suffisamment incitatifs en particulier dans le tertiaire), et les incitations à la réduction du trafic aérien qui semblent insuffisantes pour infléchir la tendance. Dans un scénario volontariste et tenant compte des mesures existantes, on estime que seuls ~13Mt de réduction de CO2e issus de ces mesures sont vraiment atteignables soit la moitié du potentiel affiché. »
    Le tableau ci-dessus est une très bonne synthèse des mesures ; il vaut son pesant de cacahuètes. Les lecteurs connaissant les divers sujets nommés pourront se régaler. J’aime particulièrement : montée en gamme de l’élevage, gain de 6,8 Mt… Les Charolaises et les Aubrac apprécieront. Et quant à l’interdiction à la fois des décharges et des incinérateurs, considérée comme potentiel probablement atteint… en moins de neuf ans, on va trouver comment tout recycler ? Même les pales d’éoliennes ?

Un chef-d’œuvre de langue de bois ! Mais le pauvre BCG ne se doutait pas où il avait mis les pieds ; nous ne sommes pas ici au CAC 40 !

Non seulement la bonne interprétation des conclusions ne laisse aucun doute sur l’irréalisme de l’objectif, ce qui ne doit guère réjouir le gouvernement, (seule Mme Pompili semble imperméable au deuxième degré des consultants) mais en plus il est la cible des écologistes, qui, à juste titre, estiment l’étude biaisée et ses conclusions trop ambiguës.

Delphine Batho souligne que « les données présentées dans l’étude d’impact… sont biaisées ». La députée ajoute que le BCG est « en situation de conflit d’intérêts au regard de nombreux acteurs économiques parmi ses clients ayant intérêt à ce que le projet de loi manque d’ambition… » 

C’est sûr qu’un audit de Cyril Dion aurait eu une autre allure. Sans conflit d’intérêt bien sûr, Cyril Dion ne gagne pas son pain avec ce genre de sujet…

Bref, au lieu de calmer le jeu, le BCG déchaîne la tempête.

ET LE HAUT CONSEIL POUR LE CLIMAT PAS CONTENT DU TOUT NON PLUS

Cela vaut le coup d’examiner la composition du Haut Conseil.

On y trouve, entre autres :

  • Messieurs Grandjean et Jancovici, fondateurs et propriétaires d’un organisme de calcul d’empreinte carbone. Or, le Haut conseil souhaite l’affichage carbone de tous les produits, pure coïncidence sans doute.
  • Monsieur Colombier, directeur scientifique de l’IDDRI de Sciences po, dont l’orientation activiste n’est pas d’hier.
  • Madame Masson Delmotte, climatologue plus qu’engagée.
  • Monsieur Leguet, directeur d’un think tank financé par la caisse des dépôts qui « accompagne depuis 2002 les décideurs publics et privés sur la transition vers une économie décarbonée et résiliente au changement climatique. »
  • Et bien entendu l’incontournable madame Tubiana, celle-là même qui a fait monter le radicalisme écologique à l’IDDRI.

Tous sont des universitaires ou des « conseillers », pas un seul n’a de carrière en véritable entreprise : pas de vrai industriel, pas de vrai agriculteur, pas de syndicaliste…

Et sa mission, c’est :
« Le Haut conseil pour le climat est un organisme indépendant chargé de donner des avis et d’émettre des recommandations sur la mise en œuvre des politiques et mesures publiques pour réduire les émissions de gaz à effet de serre de la France. Il a vocation à apporter un éclairage indépendant sur la politique du gouvernement en matière de climat. »

Organisme indépendant… de quoi ?

Ses préconisations, on s’en doute, sont décoiffantes… euh non, en fait elles reprennent les propositions initiales de la Convention, en regrettant que le gouvernement les ait édulcorées. Pas étonnant… Madame Tubiana était co-présidente du comité de gouvernance de la dite convention…

Le jugement est sévère : « Toutefois, une proportion élevée de ces mesures voit sa portée réduite par un périmètre d’application limité, voire ponctuel, des délais de mise en œuvre allongés ou encore de nombreuses conditions associées à leur application »

Effectivement ça urge, alors qu’à Bruxelles, on parle de porter à -55 %  les -40 % d’émission à 2030. Comme disaient les shadocks, « en essayant continuellement on finit par réussir, donc plus ça rate plus on a des chances que ça marche. »

MADAME POMPILI DÉCOUVRE L’ÉCOLOGISME POLITIQUE

Soudain, madame Pompili sort de son rêve. Le vote des citoyens est politique :

« Sur les systèmes de notation je fais attention parce que c’est un système qui avait pas mal de biais. On a des citoyens qui ont décidé de mettre zéro à tout. À partir du moment où vous avez des gens qui mettent zéro à tout forcément ça biaise un peu[…] Quand on est au gouvernement, on n’est pas à la même place, on doit proposer des mesures qui puissent être acceptées, qui doivent emmener tout le monde. »

Mince alors, le monde réel existe…

NOUS SOMMES CERNÉS

L’entrisme du radical-écologisme commence à porter ses fruits ; dans la haute administration, l’enseignement supérieur, la recherche, nous sommes cernés, et le président Macron aussi. Il est peut-être déjà trop tard pour sauver les meubles.

Un génie cette femme… le génie gauchiste bourré de syndromes pathologiques… Ces gens qui veulent protéger les rats et les poux ! Car com elles immigrés qui ne connaissent pas le bled pour y retourner, les rats ne connaissent que la ville… donc inadaptés à partir à la campagne…
c’est ce que l’on appelle des Bac + 5 ?

Voyez la suite

Ma biographie

Votre Catalogue

Abonnez-vous à votre newsletter

GRATUITEMENT recevez
CLUB DEFI tous les Jours

Tendance