L’INCROYABLE VIOLENCE du RAMADAN partie 1

Spread the love

Musulmans ou juifs ne sont 

que les monstres crées 

par des sectes sataniques basées sur la circoncision !

Les musulmans posent des bombes pour nous terroriser, alors que c’est à nous de poser des explosifs comme le FLN 

l’a fait pour nous virer d’Algérie… 

On marche sur la tête ! 

Ou le français trop gentil est trop con ? 

Le noir ridicule et archaïque 

s’imagine porter des chaines 

pour nous impressionner … 

quelle drôle d’idée !

Le ramadan c’est un outil de secte pour maltraiter ses adeptes 

et développer la charria, 

la police des moeurs…

Autant Momo n’était pas un prophète mais un rapporteur… que le ramadan n’est pas un jeune mais une goinfrerie nocturne d’abrutis…

Le politiquement correct viens de l’autocensure contrainte par 

les susceptibles qui interprètent tout de travers… 

Des abrutis qui ne supportent pas la vérité !

RAMADAN 

et Violence

Tout ce qui est imposé 

n’est jamais 

dans votre intérêt  

Seules les contraintes choisies sont acceptables !

On oublie souvent 

que du temps de Mahomet l’imprimerie n’existait pas ! 

Les musulmans sont persuadé que le coran était un livre !

Il n’apparaitra que deux siècles

plus tard  sous forme de manuscrit en attendant la découverte Gutenberg en 1450 !

Face à la réalité, les mensonges des sectes font un minable plouf !

Mais de savoir que la Mecque n’existait pas du temps de Momo ne les touche pas plus. 

Sexe, drogue et goinfrerie : la face cachée du ramadan

Le mois saint des musulmans n’a rien de sain et vire comme chaque année au bal des hypocrites, estime Mehdi Aifa, militant LGBT de culture musulmane. 

Le ramadan, mois saint des musulmans, s’ouvre en même temps qu’un bal un peu particulier, celui des hypocrites. Ce mois d’expiation, d’introspection personnelle et spirituelle, où la foi doit être plus forte, l’orthopraxie plus intense et l’orthodoxie ardemment étudiée, où la solidarité et la charité sont au cœur de ce 4e pilier de l’islam, est contradictoirement, le mois de tous les excès. On festoie comme des rois, on se gave à en vomir, on dépense sans compter, quitte à s’endetter pour avoir tous les soirs une tablée bien garnie quitte à oublier l’essentiel, la modération.

Cette surconsommation entraîne un gaspillage contraire aux textes religieux. Ce mois exacerbe toutes les frustrations. La frustration sexuelle qui accompagne ce mois de privation est telle, qu’en Egypte, à la nuit tombée, les activités liées à la prostitution augmentent de plus de 200%. Certaines prostituées se prostituent exclusivement pendant le mois du ramadan. Un mois saint très lucratif pour l’économie du sexe.

La consommation d’alcool, quant à elle, est réduite dans les pays musulmans – les points de vente ferment un mois avant le début du ramadan – a contrario des drogues, qui elles, augmentent. Un rapport du CHU Ibn Rochd à Casablanca estime la hausse de la consommation de psychotropes pendant le mois du ramadan entre 10 et 15%. En France, le trafic de drogues provenant des banlieues islamisées ne s’arrêtent pas pendant le ramadan. Elles tournent au contraire à plein régime.

Ces musulmans, qui toute l’année ont un comportement délictuel, suivent ce mois saint comme une mode, de l’aube au crépuscule ce sont des anges, une fois la nuit tombée, les vieux démons réapparaissent. Ces caricatures en quamis, survêtements Lacoste et chaussures TN en dessous, entretiennent l’archétype même de la racaille de banlieue. Ils tiennent les murs et font la loi dans ces zones de non droit.

Ces musulmans brisent le jeûne à la tombée de la nuit avec une datte, un verre de lait et un joint pré-roulé pour l’occasion. Pour ces gens-là, le ramadan n’a de religiosité que le nom, c’est un faire-valoir pour justifier tous les excès. Ils font partie du bal des hypocrites et pourtant ce sont les premiers à jouer à la police islamique.

Attention à celui qui ne suivrait pas le tempo. Celui qui s’éloignerait d’une tradition cultuelle et culturelle pendant ce mois est mis sur le banc des accusés, ostracisé et dénoncé à sa famille, à son entourage et à son entière communauté avec toutes les conséquences que cela suppose. Car il est inconcevable pour ces chantres de l’islam de se nommer Mehdi, Karim, Abdel, Mounir… et de ne pas pratiquer le ramadan dans un environnement aussi clanique que la banlieue peut l’être.

J’ai une pensée pour toutes ces personnes d’origine maghrébine, athée intérieurement mais musulmane d’apparence, qui doivent, pour satisfaire les diktats d’un système oppressif, revêtir un habit qui n’est pas le leur. J’ai une pensée envers toutes celles et ceux pour qui, dans nos territoires perdus, avoir un prénom à consonance maghrébine, ne pas faire le ramadan et se déclarer comme apostat est inconcevable pour nos ex-coreligionnaires.

J’ai aussi une pensée pour tous ces salariés d’origine maghrébine qui devront manger en cachette ou attendre la fin de leur shift pour éviter d’attirer les foudres de leurs collègues musulmans et ainsi éviter une réprobation communautaire, voire un outing forcé qui aura pour conséquence un rejet familial. En effet, il ne fait pas bon d’être un apostat dans une famille musulmane et encore moins dans un environnement où la religion majoritaire est l’islam. On deviendrait sans nul doute le mouton noir qu’il conviendrait d’égorger pour l’Aïd.

Vivre ce mois dans une cité quand on ne partage ni la culture ni la religion islamique, c’est vivre un mois d’enfer. Barbecues sauvages, rodéos, musique islamique et arabe à fond jusque tard dans la nuit, attroupements et nuisances sonores… Ce mois de tous les excès est aussi le mois de tous les emmerdements pour cette « majorité » devenue au fil des ans minoritaire.

Religion d’imposteurs, à la base, elle le demeurera. Il n’y a que nos dirigeants politiques qui ne l’ont pas compris, à commencer par notre X-énarque Giscard avec son regroupement familial.

La déferlante est devant nous…

Le ramadan tue les musulmans… et coûte cher à la sécu !

En plus du reste, le ramadan n’est même pas une vraie abstinence alimentaire, puisque beaucoup de musulmans se lèvent vers 4 heures du matin pour s’empiffrer.

A la nuit tombée, rebelotte,ils se goinfrent jusqu’à se rendre malade.

Résultat des courses, une grande majorité de musulmans se retrouve aux urgences.

Voici la preuve avec l’excellente vidéos ( en français ) de david wood :

Visionner la vidéo ci dessous 

REACTIONS d’humour, en vrac… 

Le Ramadan tue les musulmans ? Alors je souhaite un excellent Ramadan a tous les musulmans de France et d’Europe !
Le ramadan tue les musulmans !!! Pour une bonne nouvelle, c’est une bonne nouvelle ! Une comme ça tous les jours ce serait génial ! Il devrait faire ramadan plus souvent !!! Bonne fête à tous et ne vous gênez pas pour recommencer !
Le ramadan devrait durer 6 mois et se pratiquer dans le désert d’Arabie car pays du prophète. Choisir le désert pour être mieux en contact avec les étoiles et ainsi voir allah (minuscule voulue) bombarder les démons avec les météorites !
La journée en plein soleil permet au bigot de fondre les graisses accumulées la nuit.
Le ramadan tue des musulmans….est-ce si grave que ça ? Tant que le ramadan ne tue aucun infidèle, insoumis, mécréant ……
Le jour où nous serons en mesure d’être aussi cruels qu’ils le sont, nous serons sauvés ! Nous n’avons sans doute pas d’autre solution pour nous libérer de cette secte infâme ! Si nos gouvernants restent sur leurs positions, nous n’aurons plus le choix, il faudra agir en conséquence ! Le ramadan c’est 3500 morts ! 

Marie, infirmière scolaire : 

des parents payent leurs enfants 

pour qu’ils pratiquent le jeûne du ramadan

23 Mai 2019Christine TasinChroniques de l’islamisation, Conflit de civilisation, Ecole et laïcité, Islam

Illustration tirée du site https://www.madrassanimee.com/pourquoi-et-comment-inciter-son-enfant-a-jeuner-durant-ramadan/

.

Nous avons reçu le message ci-dessous qui nous révoltés, sans nous étonner, hélas…  Naturellement, Blanquer se garde bien de prendre position !

Bonjour,

Je vous écris parce que je n’en peux plus. Qui relaiera mon cri, qui est celui de toutes les infirmières en poste dans les établissements où il y a beaucoup de musulmans, dans la France entière.

J’ai un poste dans un collège de banlieue islamisé… Depuis le début du ramadan, je croule sous les arrivées de collégiens malades parce qu’ils suivent le ramadan. Ils  me sont donc envoyés par les enseignants :

Maux de tête et/ou maux de ventre à cause du jeûne, de la faim, de la soif…

Envie de dormir parce que les enfants suivent le rythme des adultes, mangeant tard, se couchant tard…

Que pouvons-nous faire à notre niveau ? Nous n’avons pas de médicaments à donner, notre hiérarchie nous interdit de remettre en cause le ramadan qui devrait être respecté selon la loi (liberté religieuse constitutionnelle…).

Nous nous contentons de dire aux élèves -et aux parents quand nous les voyons….- qu’il vaudrait mieux qu’ils restent chez eux s’ils se sentent mal.

Mais les infirmeries débordent, on ne sait plus quoi faire des gosses… Et les gosses sont en piteux état. Forcément. Pendant un mois, un très long mois.

Et le pire est que lorsque j’essaie, timidement, de demander aux jeunes (on est en collège ! ) si le jeûne est obligatoire pour les enfants… certains  me disent que leurs parents leur donnent de l’argent s’ils respectent ramadan et jeûnent pendant tout le mois…

On ne s’en sortira jamais…

Marie Dubois.

Merci à Marie pour son témoignage fort intéressant.

.

Alors, le Ramadan, obligatoire à partir de quel âge ? 

.

Ici l’on rappelle que selon Mahomet le jeûne serait obligatoire à partir de la majorité mais que des imams bien intentionnés recommandent d’habituer le gosse dès 10 ans, quitte à le frapper :

.

Et là les choses sont dites clairement, il faut que l’enfant pratique le ramadan pour apprendre que la seule loi importante est celle de l’islam…

L’éminent savant Mohammed Ibn Salih Al ‘Uthaymine (Qu’Allah lui fasse miséricorde) fut interrogé au sujet du jeûne des enfants. Il donna la réponse suivante :

 « Il convient d’ordonner aux enfants qui n’ont pas atteint la puberté de jeûner s’ils en sont capables de la même manière que les Compagnons (qu’Allah les agrée) le faisaient avec leurs enfants. Certes les savants ont mentionné que le responsable de l’enfant doit lui ordonner de jeûner afin de l’habituer et pour enraciner en lui les bases de l’Islam jusqu’à ce que ceci soit naturel pour lui. Mais par contre si le jeûne leur est trop difficile ou s’il leur nuit, dans ce cas, on ne les contraint pas.

Je voudrais attirer l’attention sur le fait que certains parents interdisent à leurs enfants de jeûner ce qui est contraire à la pratique des Compagnons, qu’Allah soit satisfait d’eux. Ces parents prétendent qu’ils font cela par miséricorde et par pitié pour les enfants alors qu’en vérité la miséricorde envers les enfants est de leur ordonner l’accomplissement des rites islamiques, de les y habituer et de leur faire aimer ces rites. C’est sans aucun doute là que se trouve la bonne éducation et le meilleur soin que l’on puisse accorder à nos enfants. »

D’autres apprennent à leur enfant à placer leur religion au second plan, en les incitant par exemple à ne pas jeûner en période d’examen ou lors d’une compétition sportive, alors que ceux-ci ont atteint la puberté. Indirectement, vous faites comprendre à votre enfant que son examen ou sa compétition est plus important que le fait d’obéir à Allah. Or, il convient de transmettre à nos enfants que notre foi est la chose la plus précieuse que l’on possède, et que rien ne doit passer avant.

.

Evidemment…

Il y a une logique dans tout cela. Si on laisse le gosse grandir en-dehors des contraintes, il s’en émancipera beaucoup plus facilement et volontiers à l’âge adulte. D’où les préconisations de convaincre, frapper ou acheter les gosses pour en faire de bons musulmans  parfaitement formatés, faisant passer l’islam avant le reste.

Relire cet article très explicite, avec l’interview d’un psychologue danois travaillant dans les prisons :

.

La vraie question est : que fait Blanquer ? Que dit Blanquer ? L’école est obligatoire, et cela suppose que l’élève s’y rende en état de suivre les cours et d’y participer, non ?

Blanquer et  Buzyn, à quand une directive commune interdisant aux parents de faire jeûner leurs gosses ? 

Je présente sur le site des sujets archivés. Mais ils sont à l’état brut sans correction orthographique ni rewritage… Vous pouvez consulter le sujet s’il vous intéresse ou attendre qu’il soit fini et qu’il passe au CLUB DEFI pour les abonnés.

Partager :

Articles du même thême

Les musulmans, en France, nous font braire avec leur ramadan ; la jeunesse d’Algérie l’envoie bouler…

La nuit du ramadan sur une chaîne publique, il dit quoi le CSA ?

La prof non musulmane jeûne pour soutenir ses élèves musulmans pendant le ramadan !

17 thoughts on “Marie, infirmière scolaire : des parents payent leurs enfants pour qu’ils pratiquent le jeûne du ramadan”

Fomalo

23 mai 2019 at 16 h 39 min

A quand le « jeûne » des allocations françaises diverses et multiples pendant le mois « saint » pour que ces muzz aient l’obligation de suivre leur sat….é prophète, à moins de de piqûres « vitaminées » quotidiennes juste au coucher du soleil? Naturellement se faire porter pâle ou malade dans nos climats plutôt tempérés, serait immédiatement signalé conjointement à la Sec.Soc et à l’imam « démocrate » local.

Signé : commissaire politique à l’économie de la France.

exocet

23 mai 2019 at 17 h 03 min

de toute façon à part leurs livres sacré ils n’ apprenne rien à par détruire l’enseignement en foutant le bordel, je n’ai aucune compassion pour ceux qui veulent nous remplacer, et personnellement je n’ai pas envie qu’ils apprennent, pourquoi, pour que demain ses fous d’allah prennent la place de nos enfants et leurs marches sur la gueules en leurs imposant leurs volontés les parents nous haïssent et veulent notre morts pour nous remplacer et vous voulez que nous ayons de la compassion pour leurs enfants qui demain feront comme leurs parents, pour moi il y en est pas question , si vous êtes infirmière faite vous remplacer par une infirmière musulmane qui sera quoi faire et laissez les petits français si il y en a encore apprendre tranquillement, de toute façon ils sont nés musulmans et ils le resteront qu’ils soient payés ou pas pour leurs ramadan.

dmarie

23 mai 2019 at 17 h 52 min

L’école doit les instruire ou du moins essayer… Elle ne pourra le faire que pour les plus intelligents, ceux qui voient plus loin que le bout de leur nez et au delà des croyances que leurs parents veulent leur faire ingurgiter de force ….

Pour les autres, ils continueront la lignée des tarés irrécupérables et dangereux pour la survie de notre civilisation.

Vent d’Est, Vent d’Ouest

23 mai 2019 at 17 h 53 min

@ exocet

« … et personnellement je n’ai pas envie qu’ils apprennent, pourquoi, pour que demain ses fous d’allah prennent … » : en macronie il suffit d’avoir le QI d’une huître pour être dans les hautes sphères de la politique mais à la décharge de ce piètre – euphémisme – gouvernement cela fait 40 ans que ça dure et cela de mal en pis, les exemples sont nombreux !

Quant â conseiller à l’infirmière de se faire remplacer, hélas ! Cela ne dépend pas d’elle, vous devriez le savoir.

Machinchose

23 mai 2019 at 17 h 58 min

Que pouvons-nous faire à notre niveau ?

j’ ai la réponse!!!!!!

hyper simple!

confirmer comme mois de congé scolaire les mois ou se presente le Ramadan 

ça permettrait dejà de couper en deux cette imbécilité de trop longues vacances scolaires! et je ne parle même pas des immenses benefices induits!

comme eviter les millions de départs en vacances en même temps, les embouteillages, les locations hors de prix, tout est cher pendant deux mois, et l’ avantage pour tois les enfants de France de pouvoir aller aus sports d’ hiver, ou la douceur d’ un mois d’ été indien en Octobre 

pour tous un mois de congé fixe (a definir, au choix, juillet ou aout, et un mois de Ramadan mobile !

comme ça nos chère têtes blondes pourront aller a la neige comme nos non moins chères ( trés chères même, de plus en plus chères…) pourront aller passer ce « mois sacré » au bled chez les grands parents!

je suis sur que cette idée (lumineuse comme d’ hab, va faire son chemin!

les petits muslims pourront ainsi vivre ce mois mobile sans le moindre désagrément

une proposition semblable ça mérite une decoration Ulémique supérieure de mon ancienne université d’ Al Azhar ainsi que des Palmes Académiques (commandeur ! ) pour avoir si bien nagé depuis le Caire jusqu a Langues zoo Paris !!

Jolly Rodgers

23 mai 2019 at 17 h 58 min

@ Exocet ,

 » si vous êtes infirmière faite vous remplacer par une infermière musulmane… » c’est justement ça qu’ils veulent , nous remplacer ! en effet là ou ils sont ils mettent a bout les français et une fois la personne blasé elle s’en vas , puis elle es remplacé par un musulman . nous voyons ça a la ratp , dans les métiers de la sécurité et des transport en commun …. bref ils chassent les français pour prendre leurs place , avec la bénédiction du système : gouvernements et assos dites anti  » racistes  ».

Christian Jour

23 mai 2019 at 18 h 32 min

Rien à foutre car de toute façon les enfants de muzzs seront ou sont déjà aussi pourris que leurs parents. Qu’ils aillent jeûner dans leur pays, ils nous emmerderont moins et ça nous fera de l’air.

Stephane

23 mai 2019 at 18 h 35 min

Participant dans un établissement spécialisé IME qui accueille des jeunes déficients intellectuels, à une réunion concernant un eleve de 12 ans, j’ai été sidéré d’entendre la directrice de l’établissement dire à la mère voilée :  » dites le nous Madame si vous souhaitez que Tarik fasse le ramadan! ».

Ainsi, elle, cheffe rétablissement allait s’occuper d’interdire l’accès à de la cantine à cet élève débile léger.

Incroyable mais vrai!

Antiislam

23 mai 2019 at 20 h 37 min

Bonjour,

Merci pour ce témoignage révoltant.

« à la » poubelle !

23 mai 2019 at 18 h 45 min

Si tous ces gosses meurent de faim et de soif, ça réduira l’ampleur de l’invasion muzz…

Gromago

23 mai 2019 at 19 h 36 min

La République ne reconnait aucun communautarisme .

A inscrire dans la constitution .

Donc si un enfant est malade à l ‘école ,on le renvoie chez lui .

L’infirmière n’ apas à prendre en compte un malaise à cause du jeûne oupas à cause du jeûne .

On appelle les parents et ils se démerdent .

Y en a marre des éléphants de mer . ( seule espèce animale qui ne transmettent aucun apprentissage à leurs petits concernant leur survie ).

Notre pays n’est pas un parc zoologique .

On a pas à prendre en charge des communautarismes qui sont datés du moyen âge .

On a assez de mal comme ça avec l’éducation des masses populaires (celles dont parlait Georges Marchais ,ça va,je rigole ).

ON NE VEUT PAS ENTENDRE PARLER DU Ramadan dans l’école .

Le Ramadan est un gros mot ,sale,vulgaire ,bête et méchant .

Pas de ramadinerie à l’école .

L’élève se sent pas bien ,direct on appelle les parents .

Encore des palabres avec la nuisance que ça représente mais direct à la maison .

Machinchose

23 mai 2019 at 21 h 33 min

cher GROMAGO

les palabres ça concerne plutot les Noirs, et ça se passe sous l’ arbre dedié a cet usage de discutailleries infinies

par contre chez les Maghrébins, on parle plutot de « chikayas » en Français : pleurnicheries couinantes

d’ ou le dicton Maghrébique, designant un couineur

« iechki wa iebki » signifiant :il se plaint et pleurniche

katastrov

24 mai 2019 at 8 h 30 min

Là, je ne comprends plus. Le ramadan des jeunes arabes ? Ils sont malades les pôvres choux ? Peut-être que je ne suis pas normal, mais je m’en bats lek.

dmarie

24 mai 2019 at 9 h 21 min

ça n’arrivera pas ! il y aura de bonnes âmes bien intentionnées et complètement dhimmi qui leur viendront en aide ! Et ces bonnes âmes sont déjà une bonne part de notre problème d’invasion barbare !

Pythagore

24 mai 2019 at 10 h 22 min

Machinchose et puis quoi encore on va peut être aussi remplacer le drapeau français tant qu’on y est pour faire plaisir à ces muslims non nos vacances sont comme elles le sont depuis des décennies point barre ça suffit de vouloir transformer la France tout changer pour les minorités dans notre pays et les conneries des uns ne font pas une généralité pour les autres je ne suis pas contre les musulmans mais si je vais vivre dans un autre pays c’est moi qui vais devoir m’adapter et pas l’inverse allez donc voir si en Chine,en Russie en Hongrie ils vont changer le pays pour s’adapter aux muzz c’est aux nouveaux arrivants de s’intégrer au pays quoi de plus stupide que de faire jeuner un enfant je rappelle que nous les français si on faisait ça on aurait direct l’assistante sociale à notre porte et là bizarrement on ne les entend pas pourquoi parcequ’il s’agit de religion ou est donc passé l’intérêt et le bien être qui doit passé devant tout dans notre pays?!!on a des lois c’est pas fait pour les chiens perso je serai prof j’appelle les parents l’enfant rentre chez lui il est compté absent point barre c’est comme ça pour les autres élèves c’est pareil pour tous

Dorylée

24 mai 2019 at 10 h 31 min

Article 227-15 du code pénal : Le fait, par un ascendant ou toute autre personne exerçant à son égard l’autorité parentale ou ayant autorité sur un mineur de quinze ans, de priver celui-ci d’aliments …….. au point de compromettre sa santé est puni de sept ans d’emprisonnement et de 100 000 euros d’amende. Sauf bien sûr dans les pays colonisés où la charia supplante le droit national parce que l’État à baissé son pantalon avant de lever le cul vers La Mecque pour une sodomie halal….. Et tant pis pour les enfants. On ne va pas se mettre les musulmans à dos à la veille des européennes, à l’avant veille des municipales, à l’avant avant-veille des départementales et des régionales, à l’avant-avant – avant veilles des présidentielles et des législatives… Ah??? En fait, jamais quoi…. Et tant pis pour les enfants…

dmarie

24 mai 2019 at 11 h 59 min

Dorylée,  » Et tant pis pour les enfants… » Pas grave ! ils en feront d’autres ! en plus, ça paie bien ! Le principal c’est de ne pas contrarier allalla !!!

Géraldine Claise

geraldineclaise@me.com

Le ramadan est l’emblème de l’impérialisme généré par l’islam

23 Mai 2019SamiaDjihad, Islam, Ramadan

Mon islamophobie naturelle, intrinsèque est en ce mois sacré, euh casse-pieds, du ramadan, à un niveau fort élevé, je dois dire.

Pourquoi ? Pourquoi être énervée parce que certains ont une pratique particulière en lien avec leurs croyances ? Chacun devrait avoir le droit de croire ou ne pas croire, ou de choisir sa croyance, de faire ce que bon lui semble.

Il est vrai que cela devrait être une évidence, dans le monde moderne d’aujourd’hui. On devrait être sorti de l’obscurantisme des siècles passés. Dans un monde idéal, on ne devrait pas être agacé, gêné de ce que croit l’autre ou tout un chacun. Cela devrait être une affaire personnelle, de soi à soi. Cela devrait être une liberté inaliénable, que personne ne devrait remettre en cause.

Oui bien sûr ! Sauf que, car il y a un oui mais, quand une croyance ne respecte rien, ni personne, cherche par tous les moyens à détruire tout sur son passage, on ne peut rester indifférent et tolérant. Ce n’est pas concevable !!!

Cette croyance, on ne la nomme plus tant elle fait parler d’elle, qui pousse ses adeptes à bien des extrémités, mêmes les plus doux d’entre eux, ne peut plus être à mon sens supportée. L’épuisement moral n’est pas loin. Pas un jour ne passe sans que nous ne soyons incommodés. Pas un ! Les personnes qui travaillent en lien avec les publics vous le diront, je vous le garantis, à l’unanimité.

Comment va t-on tenir encore ainsi ? Je me le demande. Jusqu’où il va falloir aller pour dire stop, ça suffit, vous dépassez les bornes ?

Je ne sais point !

Comme vous le savez sûrement, actuellement, les musulmans sont en plein mois de ramadan, pratique ô combien décriée vu tous les problèmes qui en émanent. Et cela ne se passe pas qu’en France. Pendant cette période, les pays islamiques font face, pour leur part, à une flambée d’agressions, d’accidents. Seuls les hypocrites semblent vouloir l’ignorer.

Le mois du ramadan est, à lui seul, vraiment caractéristique de l’impérialisme généré par l’islam. A lui tout seul, il vous met en pleine poire toute l’intolérance dont est capable cette doctrine. C’est fou, il n’y a pas d’autres mots à dire.

C’est une période où beaucoup de mahométans, pas commodes déjà en temps normal, ne sont pas à prendre avec des pincettes. Il leur faut plus que d’ordinaire des accommodements, de la tolérance vis à vis de leurs pratiques religieuses, tant pis si cela met à mal les organisations de travail, le voisinage, les personnels des services publics etc etc. Je ne peux pas tous les citer, ce sont toutes les couches de la société qui sont impactées par cette pratique qui, à mon goût, n’a ni queue ni tête. Quoi qu’en disent les adeptes du sieur mahomet, le ramadan n’est pas vraiment compatible avec la vie française. Il n’est pas non plus un mois de recueillement, de spiritualité, de générosité, d’ascétisme. Toutes ces fables, je ne les ai que trop entendues durant mon enfance, elles n’ont eu heureusement aucune prise sur moi. Le pipeau mahométan, c’est bon je ne le connais que trop bien !

C’est fou comme tout un chacun devrait être, impérativement, compréhensif avec les enfants de momo parce qu’ils jeûnent. Ils sont en retard, ils jeûnent donc rien à dire. Ils sont flagadas au travail, ils jeûnent, rien à dire. Ils font du boucan jusqu’à point d’heures, ils jeûnent, rien à dire, etc etc…

Ce n’est pas fini là, les dictateurs en herbe !!!

Non ! Faut pas rêver, comme je suis intransigeante avec ça, soit je suis traitée de raciste, soit je sens la colère à peine masquée poindre sous de faux airs affables. Se taire, acquiescer, voilà les seules alternatives qui nous sont autorisées. Chouette, c’est sympa, n’est ce pas ?

Le ramadan, pratique que je trouve inepte pour moi même, ne me dérangerait  donc pas s’il ne venait pas marcher sur mes, nos, plates bandes.

Au travail, cela pourrait vite devenir infernal si je ne gardais pas mon calme. Dans ma vie privée, je crains toujours d’être alpaguée par un fou furieux parce que je ne respecte pas le jeûne. J’évite absolument les transports en commun, pour ne pas avoir à partager un espace restreint avec des adeptes islamiques. Je préfère me déplacer par mes propres moyens, vélo, à pied. J’ai gardé le souvenir de regards plus que noirs car ayant osé manger en public et ça m’a amplement suffi. Si les conditions avaient été favorables, je suis persuadée que le risque aurait été vraiment grand de m’en prendre une. Je ne vis pas en zone islamisée, ceci explique sûrement cela..

Pour terminer, cette pratique musulmane, comme toutes les autres d’ailleurs, si elle respectait le pacte républicain, passerait inaperçue et ne ferait pas couler autant d’encre.

Qu’on se le tienne pour dit, n’est ce pas les adeptes de momo, les dhimmis de tous bords, les bobos gauchisants, les macronistes…???

Le ramadan, oui, si vous voulez, mais dans l’entre soi, pas de demande particulière, assumez la difficulté et ne pas la faire peser aux non jeûneurs. Oui, si vous gardez votre calme, si vous assumez votre travail, vos missions avec toute l’énergie, la vigilance qu’elles réclament. A cette condition, à ces conditions, je dirais oui dans la mesure où ça ne dérange personne. Mais ça, ce n’est pas demain la veille…

C’est pourquoi je me pose la question naïvement, est ce que je dois me sentir coupable de mon sentiment d’islamophobie, terme dans l’air du temps, que je ressens du plus loin que je me souvienne ?

Ai-je été manipulé ? Suis-je injuste ? Non ! Décidément non ! Je réagis simplement, naturellement à un système qui m’a agressé dans le passé, m’a réduit à pas grand chose, et surtout qui n’a pas fini de le faire encore aujourd’hui, en 2019. Ce satané dogme n’a pas fini de me coller à la peau.

Peut-être pour certains, l’islamophobie est une injure, une accusation sans appel, pour moi, c’est un signe de liberté de penser et agir.

Partager :

Share

Сохранить

8

WhatsAppE-mail

Samia

Apostate de l’islam, islamophobe et fière de l’être, je me sens comme Dihya, la reine des Berbères, qui a combattu l’envahisseur musulman sans jamais faiblir. Bien sûr, je ne combats pas par l’épée mais par les mots que l’on peut parfois, quand ils sont bien choisis, comparer à des flèches bien aiguisées.

Articles du même thême

L’islamisme à l’école laïque en France… par Lina Murr Nehmé

Les musulmans, en France, nous font braire avec leur ramadan ; la jeunesse d’Algérie l’envoie bouler…

La nuit du ramadan sur une chaîne publique, il dit quoi le CSA ?

8 thoughts on “Le ramadan est l’emblème de l’impérialisme généré par l’islam”

calvo

23 mai 2019 at 8 h 51 min

Je suis d’accord, chacun est libre d’avoir « sa » croyance.

Mais je pense qu’il existe plein de pays où leur croyance est la norme…

Alexander

23 mai 2019 at 9 h 01 min

« Pendant cette période, les pays islamiques font face, pour leur part, à une flambée d’agressions, d’accidents. Seuls les hypocrites semblent vouloir l’ignorer. »

Samia je confirme vos dires. Je ne vois pas autant de disputes, de bagarres, d’agression verbales que pendant le ramadan. Sur la route, je le vois chaque jours ici en Égypte, les gens sont beaucoup plus nerveux qu’à l’ordinaire. De plus, depuis deux jours nous avons des températures qui oscillent entre 35 et 42 degrés sans que les jeûneurs puissent s’hydrater, ce qui est de la folie !!!!!!

Gromago

23 mai 2019 at 10 h 50 min

Samia,merci encore pour vos témoignages successifs à propos de cette peur qu’inspire l’islam .

Vous savez, nous aussi ,ils ont essayé de nous f …..la trouille avec leur péché originel ,l’enfer et compagnie …..

Parce que nous aussi ,on nous a abreuvés avec un tas de stupidités ,tout cela dans le but de nous cullpabiliser et de nous faire peur .

On dirige mieux les individus en leur faisant peur .

Tout est basé sur la trouille ,l’enfer ,et la récompense ,le paradis .

Tout est basé sur l’irrationnel .

Finkelkraut dit aujourd’hui, suite à sa présence au procès du type qui l’a menacé lors de la manifestation gilet jaune : »aujourd’hui l’anti racisme est devenu dément  »

La maladie du siècle ,c’est le retour (si jamais il avait disparu) de l’irrationnel .

Par exemple un type qui fume 2 paquets par jour et qui s’étonne d’avoir un cancer du poumon .

La toute puissance de l’homme a abouti à une fameuse crise de démence irrationnelle qui se répand dans toute la société .

D’où la percée incroyable de l’islam dans notre société alors qu’on l’avait renvoyé dans ses frontières naturelles ;

L’islam en est une manifestation -meurtrière et liberticide – mais il y en a d’autres ,de l’irrationalité .

Chaque jour chacun doit lutter contre ce penchant pour la pensée magique dangereuse dont l’islam est une manifestation stérile et violente .

Tournons le dos à tout cela .

Calmement,fermement,sans désespoir .

La Raison est notre force .

Samia,merci pour votre courage et votre sincérité mais n’ayez plus peur .

Vous êtes du côté de la Raison maintenant et plus rien ne peut vous mettre en danger .

Vous êtes au pays de la Raison maintenant .

Bienvenue chez vous .Et soyez heureuse .

Antiislam

23 mai 2019 at 11 h 14 min

Bonjour,

Idem au Franprix de mon coin : durant cette période l’agressivité est à son comble !

Curieuse pratique spirituelle que celle qui vous rend dingue envers vos sembables !

Merci Samia pour cet article !

Olivia Blanche

23 mai 2019 at 11 h 36 min

Personnellement, étant donné que mon quartier est habité par de nombreux musulmans, je suis ravie que le ramadan se pratique cette année au mois de Mai – et qu’il est plus frisquet que les années précédentes… Car lorsque cela tombe pendant l’été, il faut vivre les fenêtres fermées la nuit, malgré la canicule, à cause des bruits causés par les adeptes de la « religion »….

Mon immeuble n’est pas exempt de musulmans. J’ai la chance qu’ils soient discrets… Néanmoins, en cette période, je « profite » des odeurs culinaires tardives… Il est pénible d’aller se coucher dans les relents de cuisine épicée, odeurs difficiles à évacuer en plus, incroyablement tenaces…

Bref, ceux qui parlent du « Vivre Ensemble » ne doivent pas être confrontés à la mixité sociale et islamisée….

Samia

24 mai 2019 at 6 h 38 min

Merci à vous Gromago, je suis tout à fait d’accord avec vous, il n’y a pas mieux que la raison et vous ne croyez pas si bien dire quant à mon attachement à la France et ses valeurs. Malgré tous mes déboires avec des mahométans, je suis heureuse de ma vie au pays de la Raison.

Samia

24 mai 2019 at 6 h 41 min

Merci, cher ami Antiislam.

Ps: Mes messages ne veulent plus s’insérer en réponse à d’autres messages, y a t-il un problème actuellement ?

Christine Tasin

24 mai 2019 at 9 h 09 min

oui on a un souci de réponse depuis la dernière mise à jour, j’ai alerté notre informaticien

Géraldine Claise

geraldineclaise@me.com

« L’islam, une spiritualité » : prier ou éjaculer, il faut choisir (un cas de conscience)

15 Mai 2019MaximeConflit de civilisation, Désinformation, Fiers de la France, Humour, Islam

La période du ramadan est l’occasion de découvrir plein d’histoires de « zizis » et de « foufounes » sur le net dans les pays islamiques.

https://www.lesiteinfo.com/maroc/maroc-un-couple-surpris-en-pleins-ebats-pendant-ramadan/

Maroc : un couple surpris en pleins ébats pendant Ramadan

– 9 mai 2019 à 14 h 34

Un jeune homme et sa compagne ont été interpellés par les éléments de la police judiciaire à Laâyoune. Ils ont été pris en flagrant délit de relations sexuelles lors du premier jour du mois sacré de Ramadan, mardi dernier, indique une source bien informée à Le Site info.

La police a été alertée par les habitants du quartier qui avaient aperçu le couple entrer dans une maison abandonnée, précise notre source.

Les deux jeunes ont été arrêtés et placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet général compétent. (…)

https://www.bladi.net/ramadan-sexe-fatwas,39874.html

Ramadan, sexe et fatwas !

6 juillet 2014 – 23h31 –Si un homme et son épouse font l’amour lors du « shour », dernier repas avant d’entamer le jeûne à l’aube, ils peuvent poursuivre leurs ébats sexuels, et quand ils auront terminé, ils n’auront qu’à faire leurs ablutions et faire leur prière, a affirmé le cheikh marocain Abdelbari Zamzami à l’hebdomadaire Al Michaal.

Nous avons effectué des recherches pour vérifier si les propos de Zamzami sont corrects. D’après les plus grands érudits du rite Malékite en vigueur au Maroc, si le Musulman est surpris par l’appel à la prière de l’aube, alors qu’il est encore en train de manger ou de boire, il lui est permis de terminer ce qu’il a dans la bouche.

Mais en cas d’un rapport sexuel, il faut arrêter l’action dès que l’on entend l’appel à la prière. Si l’on a bien entendu l’appel et que l’on poursuit les ébats sexuels, il faut expier son pêché (kafara en islam), en jeûnant 60 jours successifs, ou en donnant à manger à 60 mendiants. (…)

Abdelbari Zamzami considère que la femme forcée par son mari à faire l’amour pendant la période de jeûne au cours du mois de Ramadan, n’a rien à se reprocher (NDLR: en France, le droit pénal considère que c’est un viol).  (…)

Pour le prêcheur marocain Mohamed Rafiki alias Abou Hafs, les sujets intimes ne doivent pas être abordés en public, surtout quand il s’agit de rapports amoureux entre un homme et son épouse. (…)

.

Les Marocains regardent moins de porno pendant le ramadan…

https://www.lesiteinfo.com/maroc/les-marocains-regardent-moins-de-films-x-pendant-ramadan/

Selon cette source, la plupart des Marocains passionnés par les films X aiment regarder les actrices arabes. Ils préfèrent également les vidéos pornographiques où jouent les mineurs, les enfants, les homosexuels et les stars.

.

En Cote d’Ivoire, on prône l’abstinence sexuelle et le maquillage doit aussi être rangé jusqu’à la fin du ramadan.

https://www.ivoiresoir.net/ramadan-2019-pas-de-maquillage-pas-de-sexe-voici-quelques-interdits-pendant-ce-mois-de-jeune/

.

Voici en tous cas des cas de conscience dont se seraient régalés en leur temps Pascal, Bossuet ou Fénelon…

Curieusement pourtant, la France chrétienne ne semble jamais être descendue dans le détail de telles histoires de braguette.

Elles donnent l’occasion de constater encore une différence fondamentale entre l’islam et le christianisme, dont les théologiens casuistes ne s’abaissaient pas à considérer des questions aussi triviales.

« Radio Notre Dame » s’offusquait ainsi en 2014 de l’affirmation d’Odon Valet rapprochant le carême du ramadan.

Ils sont incommensurables, bien au contraire ! Le ramadan est un acte de soumission totale à Allah et au Coran, tandis que le carême revêt une dimension spirituelle.

Au XVIème siècle, on aurait réservé à Rabelais et non aux théologiens chrétiens les questions qui font l’objet des fatwas des prétendus « savants » en terre d’islam…

Du sens du Carême

Le Carême est « le Ramadan des chrétiens » : voilà ce que l’on entend de plus en plus souvent. Confusion du vocabulaire et confusion des démarches, la comparaison est une grave erreur. Eclairage.

Mardi 4 mars 2014, dans le JT de France 2, un sujet sur Mardi Gras. Entre deux enfants joyeusement déguisés, on découvre soudain à l’image, l’historien Odon Vallet, interrogé sur le Carême. « C’est un peu comme le Ramadan des musulmans », lance-t-il tout de go, « c’était extrêmement contraignant. Pas de fête, pas de danse, pas de plaisir, pas de sexe aussi, et une nourriture quand même très frugale ». Une accumulation de clichés et de non-vérités qui nécessitent de revenir sur les similitudes, mais surtout sur les différences entre le Carême et le Ramadan.

Le Ramadan, mois sacré de la Révélation: conformer sa vie à la volonté d’Allah

Voulant lui-même mettre un terme à ce qui l’appelait « une grave erreur », peu de temps avant sa mort, en 1996, l’ancien évêque d’Oran en Algérie, Mgr Pierre Claverie, expliquait pourquoi on ne pouvait pas appeler le Carême, « Ramadan des musulmans ». « Le Ramadan est le mois sacré se la Révélation », soulignait-il, « le jeûne est d’abord destiné à disposer les croyants à recevoir la totalité du Coran, récité chaque soir jusqu’à la nuit du Destin ». Rappelons que la nuit du Destin est pour les musulmans, la nuit où le Coran fut transmis par l’ange Gabriel au prophète Mahomet. Le Ramadan est don une pratique commandée par le Coran lui-même (2,183-187). C’est d’abord la vertu d’obéissance qui est ainsi appelée à s’exercer dans la jeûne. Une loi divine qui doit s’exercer avec rigueur.

Le Carême : se préparer à recevoir la vie nouvelle par la Résurrection du Christ

Dans la tradition chrétienne, le Carême désigne les quarante jours de préparation à la fête de Pâques. Comme les quarante jours que Jésus a passés au désert pour se préparer à sa mission (Matthieu 4, 2). Il s’agit donc d’un temps où chacun doit se garder disponible envers Dieu et les autres, à travers trois moyens: la prière, le jeûne et l’aumône. « Il ne s’agit donc pas d’obéir à une loi », expliquait Mgr Claverie, « mais de se disposer à recevoir la loi intérieure de l’Esprit Saint », afin de nous laisser « transformer par Dieu ».

Comment vivre le Carême

Jeûne, privations, abstinence : dès lors comment vivre ce temps de Carême ? « Il ne s’agit pas de renoncer aux biens, à la connaissance ou à la science et encore moins à la responsabilité », insistait Mgr Pierre Claverie, « au contraire, il s’agit de faire la vérité dans notre vie, en l’arrachant à ce qui la retient prisonnière pour la livrer à Celui qui est la source de sa liberté et de sa fécondité ». La question que vous devez vous poser est donc la suivante : qu’est-ce que pèse le plus sur ma vie ? La privation de nourriture peut répondre à cette nécessaire ascèse, « mais elle n’est pas le plus important », ajoutait Mgr Pierre Claverie. « Riches ou pauvres, nous avons toujours un excédent de bagages qui nous entrave dans notre marche vers les autres. Tout cela implique une réelle dépossession de notre désir d’accaparement, de domination et de jouissance. Il y a bien une ascèse de l’amour ».

Sources: croire.com / La revue du diocèse d’Oran – avril/mai 1996

Partager :

Share

Сохранить

7

WhatsAppE-mail

Maxime

« On ne peut vivre agréablement si l’on ne vit avec prudence, honnêteté et justice » (Epicure). La France ne pourra retrouver la jeunesse de Bacchus peinte par Bouguereau qu’en renforçant le principe de précaution.

Articles du même thême

Les musulmans, en France, nous font braire avec leur ramadan ; la jeunesse d’Algérie l’envoie bouler…

La nuit du ramadan sur une chaîne publique, il dit quoi le CSA ?

La prof non musulmane jeûne pour soutenir ses élèves musulmans pendant le ramadan !

3 thoughts on “« L’islam, une spiritualité » : prier ou éjaculer, il faut choisir (un cas de conscience)”

Joël

15 mai 2019 at 9 h 45 min

Un peu d’humour :

http://sajidine.com/les-piliers-de-lislam/ramadan/recommandations2.htm#Qui%20doit%20je%FBner

Il y a quelques perles savoureuses, exemples :

Si un mécréant devient Musulman, ou qu’un enfant atteint la puberté, ou qu’un handicapé mental recouvre toute sa raison pendant la journée, alors ils doivent jeûner le reste de la journée. (ils ont même l’heure de la puberté dans la journée)

Si une personne meurt pendant Ramadan, elle n’a aucune « dette » envers le reste des jours qu’elle n’a pas jeûné. PTDR

Et il y en a plein d’autres comme ça.

Amélie Poulain

15 mai 2019 at 12 h 52 min

Je ne comprends pas comment les musulmans ne se posent aucune questions…

clairement

15 mai 2019 at 17 h 20 min

Parce qu’il n’y a aucune séparation entre la loi de « dieu » et la vie psychique ou autrement dit entre  » l’Eglise  » et l’état et qu’il risque les multiples punitions qui vont jusqu’à la mort si il ne respecte pas ces ordres et ces interdits, ce qui fait qu’un musulman est un peu comme un robot …faut peut être pas aller chercher baucoup plus loin

Je ne vais pas commencer

 à partir de ton problème, 

mais de toi et de ta circoncision

Il faut lire mon livre majeur PREPUCE mon AMOUR pour comprendre à quel point la circoncision transforme un être ordinaire, normal en un autre individu avec des problèmes de santé énormes… avec en prime un métabolisme en déséquilibre, créant des -souffrances et des difficultés existentielles… comme de s’adapter aux gens normaux non circoncis… car ce n’est pas normal de se mutiler volontairement la bite ! 

Dés que le psychisme est atteint, tel un drogué l’individu devient ingérable car endoctriné… ce qui est paradoxal, car l’idée de la circoncision est de soumettre l’individu à une caste dont il ne pourra plus sortir… une communauté à laquelle il adhère de force, et dont il doit accepter les règles avec une soumission totale… sans possibilité de changer les règles. Le gros problème sociétal de la circoncision c’est qu’elle génère des individus violents… Je suis partisane d’une bonne connaissance des hormones qui permettent de vivre en paix et heureux… ce qui génère des individus non violents ! La nature exige de nous d’être honnête, charitable, en bon terme avec les autres, de savoir aider et rendre service ce qui rend heureux grâce à l’hormone de récompense, dite hormone du bonheur. Si vous agissez mal vous n’aurez aucune montée hormonale positive et la nature qui ne supporte pas d’être trahie crée des cancers, de la dépression et du suicide… 

La musulmanie n’existe pas

. Malheureusement nous sommes dans un monde d’illettrisme ou peu de gens lisent et ont le gout de s’instruire. Ils ne savent pas et ne veulent pas savoir… tout comme l’envahisseur musulman d’ailleurs qui ne connais rien à sa secte, mais qui suit par habitude et mimétisme… car quand on fait parti d’une secte qui a fait 150 000 morts dont des innocents depuis 2001 la moindre des réactions c’est de fuire cette secte. Mais autant ils attribuent à la France les morts en Algérie… autant ils sont incapables d’avoir l’honnêteté intellectuelle d’attribuer les attentats à la musulmanie ! Car il n’y a pas de musulmans modérés pas plus qu’il n’y a de musulmanie… comme pour les juifs il n’existe aucun pays Juif mis à par Israel mais qui est une invention fétichiste… les juifs ne sont pas nés en Israel… Alors d’ou viennent ces gens tellement divers, nomades hors sol ? Ils viennent d’une anomalie qui est due à leurs rites religieux racistes comme dit Freud… raciste, car la circoncision est un marqueur pour être différent et créer une communauté… N’importe qui de normal au départ ( non circoncis ) peut devenir Juif ou Arabe uniquement par la circoncision… l’histoire que la mére doit être juive est une connerie car la prédominance c’est le respect des rites qui soudent la fratrie… comme cette imbécilité asociale de marquer des animaux interdits et de pratiquer des tabous alimentaires… exactement le masochisme identitaire qui soumet à une discipline imbécile. Mais astreignante…

Peu de gens comprennent cela car ils sont eux mêmes aveuglés par leurs tabous sexuels… à un point de crétinisme que le fait que des enfants soient mutilés ne les dérange pas du tout…

Le ramadan cette violence débile

Le Ramadan, une pratique violente et totalitaire

«Hélas! La religion islamique entière se nourrit de violence. Prenons l’exemple le plus actuel, celui du mois de ramadan … nos médias semblent incapables de faire autre chose que de célébrer la convivialité, la solidarité, le caractère festif de cette période. Soit, mais qui soulignera en contrepartie le caractère violent de ce jeûne total exigé de la part de tout pratiquant pubère du matin au soir pendant un mois entier ?

(…) Jeûner toute la journée, sans avoir même le droit de boire un peu d’eau, et ce pendant un douzième de l’année, constitue un exercice de privation radical et relève d’un ascétisme religieux de haut niveau que rien ne justifie d’ordonner à l’ensemble d’une communauté.

(…) force reste à la loi totalitaire qui ne reconnaît aucun droit au choix personnel: seul est reconnu comme vrai musulman celui qui jeûne. L’orthodoxie d’institution – les dignitaires – et l’orthodoxie de masse – le corps communautaire – exercent là sur les comportements une double surveillance et censure.

(…) ce qui se manifeste est une violence infligée à la personne humaine au nom de la religion. L’islam n’a pas commencé de dénouer le rapport qui unit la violence et le sacré.

Les cinq prières quotidiennes exigées à heure fixe? Une violence morale faite au jugement personnel d’un être humain qui pourrait prétendre choisir les moments qu’il veut consacrer à sa vie spirituelle. Le pèlerinage à La Mecque? Une violence symbolique et politique par laquelle l’islam mondial est maintenu inféodé à la tutelle du wahhabisme saoudien.

. Mais qu’est-ce que les musulmans attendent pour les déclarer libres? Contrairement à l’objection courante, cela n’atomiserait pas la communauté, mais la ferait passer de l’état clos de l’uniformité à l’état ouvert de la diversité. Et contrairement à une autre objection, cela ne détruirait pas l’autorité de Dieu, mais obligerait chaque conscience à aller chercher cette voix divine dans sa propre intériorité. Enfin, cela permettrait à l’islam de sortir de sa logique générale de radicalité et de violence.

Si cette culture religieuse de l’islam ne change pas, elle continuera de se déconsidérer aux yeux du monde. Car de tels excès monstrueux [la lapidation]ne peuvent évidemment pas surgir n’importe où et il serait trop facile de les considérer comme des phénomènes n’ayant – selon la formule consacrée par les bien-pensants – « rien à voir avec l’islam ». Ils ne sont que la grimace la plus affreuse d’une religion qui passe son temps à se caricaturer elle-même. « Qui bene amat bene castigat », qui aime bien châtie bien.

Montpellier : A l’approche du Ramadan, les commerçants s’alarment de la « violence » qui a lieu durant cette période, « bagarres, coups de couteau, fusillades » le 03/05/2019

Insécurité oblige, le collectif des commerçants de Gambetta, à Montpellier n’en peut plus : il a le soutien de Brigitte Roussel-Galiana et en appelle au maire, Philippe Saurel.

Un des responsables de ce collectif qui tire, une nouvelle fois, la sonnette d’alarme, Ajouri M. explique que, « depuis 4 ans maintenant à la même période durant le mois saint du ramadan, le quartier Gambetta est le théâtre de violence et de tension hors norme. Et le ramadam arrive pour un mois ».

Il énumère le quotidien de ce quartier des faubourgs Sud de la ville : « bagarres sanglantes , coups de couteau, échanges de coups de feu, sur fond de vente à la sauvette de fruit et légumes, de cuissons et de fritures dans des bains d’huiles aux conditions d’hygiène plus que douteuses et le tout à l’aide de bouteilles de gaz à même le trottoir, alors que nous sommes en plan vigipirate » .

Les services de police, Sécurité publique et municipale, interviennent régulièrement, mais, après leur départ, les trublions sont de retour.

Le début du mois est fondé sur l’observation du premier croissant visible après la nouvelle lune.

Observé par les musulmans

Type Islamique

Date 2018 du 17 mai au 14 juin

Date 2019 du 6 mai au 4 juin

Lié à Aïd el-Fitr, Laylat al-Qadr

modifier 

Ramadan, parfois orthographié ramadhan رمضان (en arabe : ramaḍān?)1, est le neuvième mois du calendrier hégirien2,3.

Seul mois dont le nom figure dans le Coran4,5, ramadan est pour les musulmans le « mois saint par excellence »6 car il constitue le mois du jeûne (ou saoum) et contient Laylat al-Qadr (la nuit du Destin)7. En français comme en anglais, on emploie indifféremment le mot « ramadan » pour désigner le mois saint pour les musulmans et, par métonymie, le jeûne ou saoum8.

Le jeûne du mois de Ramadan constitue l’un des cinq piliers de l’islam. Au cours de ce mois, les musulmans ayant l’âge requis selon les courants de l’islam ne doivent pas manger, boire, fumer, ni entretenir de rapport sexuel de l’aube au coucher du Soleil2,9. Ramadan est considéré comme le « mois de la charité » car, lorsqu’il s’achève, le fidèle doit s’acquitter d’une aumône, la zakât al-fitr10. Il est aussi le mois au cours duquel de nombreux autres événements importants de l’histoire de l’islam sont commémorés6.

Sommaire

1 Origine

2 Calendrier

3 Fêtes et événements du mois de Ramadan

3.1 Laylat al-Qadr

3.2 Aïd el-Fitr

3.3 Autres événements

4 Pratique du jeûne

5 Aspects socio-économiques

6 Notes et références

7 Voir aussi

7.1 Bibliographie

7.2 Articles connexes

7.3 Liens externes

Origine[modifier | modifier le code]

Le nom ramadan a été donné au neuvième mois dans le monde arabe bien avant l’arrivée de l’islam. Le mot lui-même est dérivé de la racine sémitique r-m-ḍ11,12 : composée de rā, mīm et ḍād, qui désigne la chaleur de l’été12. Pour M. Plessner, elle indique que, dans le calendrier lunisolaire préislamique, le mois tombait en été12. Pour L’encyclopédie de l’Islam, seulement deux mois séparent le ramadan d’un autre mois dont l’étymologie pourrait être liée au froid, « cette question de savoir si les mois en Arabie centrale étaient véritablement liés à des saisons particulières est controversée. »13

Calendrier[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Nuit du doute.

Tableau indiquant le début du ramadan de 1938 à 2038 (de 1357 à 1460 en millésime hégirien).

Le calendrier hégirien est un calendrier lunaire : chaque mois commence après la nouvelle lune, lorsque le premier fin croissant (hilal) est visible1. Il doit être aperçu avant qu’il ne disparaisse à l’horizon dans les lueurs crépusculaires. Si la nouvelle lune est postérieure au coucher du Soleil, l’observation se fait le lendemain. Comme le calendrier musulman peut compter dix, onze ou, les années bissextiles, douze jours de moins que le calendrier solaire et aucune intercalation, ramadan se décale d’autant chaque année et passe progressivement d’une saison à l’autre.

Les dates approximatives de début et de fin du ramadan en France, pour la période 2013-2022, sont les suivantes, à un ou deux jours près selon les observations dans les « nuits du doute » de début et fin du mois lunaire :

Ère commune Ère hégirienne Début Fin

2013 143414 10 juillet 8 août

2014 143515 29 juin 28 juillet

2015 143616 18 juin 17 juillet

2016 143717 6 juin 5 juillet

2017 143818 27 mai 24 juin

2018 143916 17 mai 14 juin

2019 144016 6 mai 4 juin

2020 144116 24 avril 23 mai

2021 144216 13 avril 12 mai

2022 144316 3 avril 1 mai

Les dates approximatives du ramadan de 2013 à 2022.

La majorité des musulmans insiste sur l’observation locale du croissant de lune pour marquer le début du ramadan, mais d’autres insistent sur le calcul de la nouvelle lune pour déterminer le début du mois. Puisque le premier croissant après la nouvelle lune n’est pas visible partout en même temps, les dates de début et de fin du mois dépendent de ce qui est visible dans chaque lieu. Par conséquent, les dates varient d’un pays à l’autre, mais généralement d’un jour seulement ; ceci est le résultat du cycle lunaire.

Chaque année solaire, le ramadan commence donc dix à douze jours avant celui de l’année précédente19. Des projections astronomiques qui donnent une approximation du début du ramadan sont disponibles20.

Fêtes et événements du mois de Ramadan[modifier | modifier le code]

Laylat al-Qadr[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Laylat al-Qadr.

Laylat al-Qadr (Nuit du Destin), considérée comme la nuit la plus sainte de l’année, est une commémoration observée au cours de l’un des dix derniers jours impairs du mois. C’est au cours de cette nuit que le Coran aurait été révélé au prophète Mahomet par l’archange Gabriel21. Sur la base du Coran, pour les musulmans cette nuit est « meilleure que mille mois » de prières, de bonnes actions et d’invocation : prier tout au long de cette nuit est ainsi autant récompensé que prier durant mille mois ; de nombreux musulmans passent donc une partie (ou toute la nuit pour certains) à prier ou lire le Coran. Selon le sunnisme, cette nuit est la 21e, la 23e, la 25e, la 27e ou la 29e du mois alors que, selon le chiisme, cette nuit est la 19e, la 21e ou la 23e du mois. Toutefois, la véritable date reste impossible à déterminer.[réf. nécessaire]

L’origine syriaque de certains termes utilisés dans la sourate 97 parlant de la Nuit du Destin permet d’y reconnaître un texte — « shahr » signifiant « vigile nocturne » en syriaque22 — issu du domaine de la liturgie syriaque de Noël. Pour Christoph Luxenberg, cette sourate évoquerait donc la descente de Jésus avant d’avoir été réinterprété en descente du Coran23.

Aïd el-Fitr[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Aïd el-Fitr.

La fête islamique de l’Aïd el-Fitr, le 1er chawwal, marque la fin de la période de jeûne et le premier jour du mois suivant, après qu’une autre nouvelle lune a été repérée1 ; l’Aïd arrive donc après 29 ou 30 jours de jeûne. Aïd el-Fitr désigne la fête de la rupture du jeûne, l’occasion de célébrations et de fêtes24. Lorsque le jeûne est terminé, les musulmans se rendent dans les mosquées en début de matinée, vêtus de leurs plus beaux vêtements (souvent nouveaux), pour la première prière de l’Aïd. Des présents sont ensuite remis aux enfants, des festins sont organisés et des visites aux parents et amis effectuées ; des aliments sont aussi donnés aux pauvres (zakat al-fitr). Les musulmans profitent de ce jour de fête pour rendre visite à leurs amis proches et leur famille. Certains musulmans considèrent qu’une fête doit durer 3 jours, donc ils célèbrent l’Aid pendant 3 jours. La prière est de deux rak’aahs seulement et elle est optionnelle (sunat) par opposition aux cinq prières quotidiennes prescrites.[réf. nécessaire]

Durant le mois suivant, appelé chawwal, il est recommandé aux musulmans de jeûner encore six jours connus sous le nom as-sitta al-bid. Il est possible de faire cette période de façon continue ou discontinue, sans incidence sur le mérite. D’autre part, la loi musulmane n’apporte aucun caractère d’obligation à ce dernier jeûne[réf. nécessaire].

Autres événements[modifier | modifier le code]

Ramadan est le mois au cours duquel de nombreux événements importants de l’histoire de l’islam sont commémorés, parmi lesquels :

le 6 ramadan25, la naissance d’Hussein, petit-fils de Mahomet6 ;

celle de Fatima, sa fille26 ;

le 10 ramadan25, la mort de Khadija, la première épouse de Mahomet, en 6196,27 ;

le 17 ramadan25, la bataille de Badr, au cours de laquelle les musulmans remportèrent leur première victoire sur les Mecquois, en 6246,27 ;

le 19 ramadan25, la prise de La Mecque en 6306 ;

le 21 ramadan25, l’assassinat d’Ali, gendre de Mahomet, 4e calife et 1er imam chiite, en 6616,27 ;

le 22 ramadan25, la naissance du précédent ;

la mort d’Ali ar-Rida, 8e imam chiite, en 81828.

Pratique du jeûne[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saoum.

Exemple de sahur avant le lever du soleil.

L’événement le plus important de ce mois est le jeûne, l’un des cinq « piliers » (arkān) de l’islam.

Les musulmans doivent arrêter de manger et de boire avant l’appel à la prière de l’aube et ce jusqu’à ce que commence la quatrième prière de la journée, al-maghrib. Le jeûne doit être absolu depuis le moment où « apparaît, pour vous, le fil blanc du fil noir » (Coran, II, 187) jusqu’au coucher du Soleil. Le début du jeûne correspond dans la pratique et selon les exégètes soit au début du crépuscule astronomique, lors de la disparition des étoiles de magnitude 6, soit au début du crépuscule nautique, moment qui correspond à l’apparition des premières lueurs de l’aube et le seul en cohérence absolue avec le Coran. Le Soleil est alors respectivement abaissé à 12° en dessous de l’horizon ; le jeûne ne cessera qu’au coucher complet du Soleil (iftar). Les musulmans peuvent alors commencer à manger et à boire, jusqu’à l’appel à la prière d’Al-Fajr le lendemain. Ensuite, le processus recommence pour une nouvelle journée.

Repas de rupture du jeûne (Égypte).

Ramaḍān est à la fois fête du Coran (valeur commémorative, puisque c’est le mois où « le Coran descendit comme direction pour les hommes » – II, 185) et jeûne prescrit29. Cette commémoration se traduit par les tarawih, séances de prières pratiquées à la mosquée en soirée, après celle de la Isha, et au cours desquelles l’imam lit une partie du Coran. À la fin du Ramadan, l’imam doit avoir effectué une récitation complète des sourates.[réf. nécessaire]

Les musulmans se doivent de faire plus d’efforts pour suivre les enseignements de l’Islam et éviter toutes attitudes et tous comportements contraires aux commandements de leur religion. Les pensées et activités sexuelles durant les heures de jeûne sont également proscrites (D’après Coran – Sourate II « la Vache », verset 187).[réf. nécessaire]

Fidèles accomplissant les tarawih dans la cour de la Grande Mosquée de Kairouan (Tunisie) durant le ramadan 2012.

Aspects socio-économiques[modifier | modifier le code]

Lanternes ramadanèsques au Caire, Égypte.

Si le ramadan est un temps particulier de dévotion, il s’agit aussi d’un temps à forte dimension communautaire30 accompagné par certains excès. Associé aux fêtes dans l’esprit des non-musulmans, le terme ramadan a même été, par altération, transformé à la fin du xixe siècle, en ramdam, qui signifie « grand bruit » ou « vacarme »2. En effet, la rupture du jeûne est une occasion de festivité, ce qui augmente les dépenses alimentaires des ménages égyptiens de 50 à 100 % en Égypte31, de 30 % en France32 tandis que l’essentiel de la nourriture achetée est jetée sans être consommée31. Ce mois peut s’accompagner d’un marketing particulier33. Cette surconsommation s’accompagne d’une augmentation des maladies cardio-vasculaires et du système digestif31, d’infarctus ou d’AVC34.

Certaines activités comme la prostitution augmentent statistiquement pendant le mois de ramadan35. Ainsi, selon un article repris dans Courrier international, la prostitution, en Égypte, augmente pendant cette période de plus de 200 %36. Il faut noter que certaines prostituées choisissent pourtant de ne pas travailler durant le ramadan37.

Le ramadan peut aussi entrainer une baisse de la productivité en raison de congés maladie, absentéisme, etc.36. Si ce recul est complexe à identifier pour des questions de report de projet, le manque à gagner pour les pays à forte pratique serait de 20 %. Cette baisse est en partie compensée par le regain de la consommation38.

Dès le xixe siècle, selon l’historien François Georgeon, les risques de débordements liés à « la nécessité de laisser la population se défouler » sont reconnus et pris en compte par les autorités ottomanes. Si des violences importantes ne sont pas particulièrement connues à cette occasion, les nuisances liées aux loisirs et les tapages sont bien attestés39. La violence — qui résulte de la tension liée à la fatigue et au jeûne mais aussi de la volonté de certains musulmans d’imposer une pratique religieuse40 — est toujours attestée dans certains pays musulmans41 : « Chaque année pendant le ramadan, les rixes deviennent monnaie courante dans les rues du Maroc. Et il arrive qu’elles se terminent mal. »42. Selon une étude menée en 2005 sur la violence en Arabie saoudite durant le mois de ramadan, les agressions diminuent et les vols augmentent de manière peu significative. La seule différence marquante est dans la baisse des crimes liés à l’alcool43.

Selon le géopolitologue Frédéric Encel, la période du ramadan est une période propice pour des raisons symboliques pour le combat et les attentats44,45. En 2016, l’organisation terroriste État islamique demande d’être particulièrement actif pendant cette période, vantant le djihad et le martyre46. Selon Thomas Hegghammer, mourir en martyr pendant le ramadan ou le jour de Laylat al-Qadr semble important pour leur biographes.« Il semblerait que la croyance à la valeur du martyre pendant le Ramadan ait affecté les modes de recrutement de Saoudiens pour l’Irak »47.

Le mois de ramadan est aussi la période de l’année où les chaînes de télévision arabes réalisent les meilleurs audiences, notamment en prime time, aux alentours de l’iftar. Si le choix des programmes est crucial pour les chaînes arabes, c’est parce que les recettes publicitaires grimpent à une vitesse folle pendant ce mois. Ainsi, selon Ipsos, un spot publicitaire sur MBC, chaîne de télévision panarabe d’origine saoudienne émettant depuis Dubaï, coûte 12 104 dollars pendant le ramadan contre 4 450 dollars le reste de l’année, soit trois fois plus que son prix initial48.

Notes et références[modifier | modifier le code]

↑ a b et c Ramadan [archive] sur le site de l’Encyclopædia Universalis

↑ a b et c Définitions lexicographiques [archive] et étymologiques [archive] de « ramadan » du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales (consulté le 29 juillet 2016).

↑ « Entrée « ramadan » » [archive], sur Dictionnaires Larousse de français en ligne, Larousse (consulté le 29 juillet 2016).

↑ Georgeon 2009, p. 8, § 4.

↑ Coran, II, 185.

↑ a b c d e f et g Georgeon 2009, p. 8, § 5.

↑ Georgeon 2009.

↑ Akram Belkaid, « Ramadan » [archive], OrientXXI, 6 juin 2016.

↑ « Entrée « ramadan » » [archive], sur Encyclopédies Larousse en ligne, Larousse (consulté le 29 juillet 2016).

↑ Georgeon 2009, p. 9, § 9.

↑ Georgeon 2009, p. 8, § 2.

↑ a b et c Plessner.

↑ Blois, F. C. de, Dalen, B. van, Humphreys, R. S., Marίn, Manuela, Lambton, Ann K. S., Woodhead, Christine, Ali, M. Athar, Hunwick, J. O., G. S. P. Freeman-Grenville, I. Proudfoot et al., “Taʾrīk̲h̲”, Encyclopédie de l’Islam.

↑ Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Umm al-Qura

↑ « Calendrier Islamique 1435 ».

↑ a b c d e et f Ramadan, « http://www.le-ramadan.com/ [archive] », consulté le 5 octobre 2015.

↑ La date de début du ramadan 2016 fixée au lundi 6 juin en France [archive], consulté le 5 juin 2016.

↑ Calendrier islamique 1439 [archive], consulté le 23 février 2018.

↑ (en) Questions sur le ramadan (Ramadan Awareness Campaign) [archive].

↑ (en) Observation du croissant de lune (Comité pour l’observation du croissant) [archive].

↑ (en)Neal Robinson, Islam: A Concise Introduction,  éd. Curzon Press, Londres, 1996.

↑ Payne-Smith (ed.), Thesaurus Syriacus, Tome 2, 1901, p. 4075..

↑ Luxenberg Chr., Weihnachten im Koran. dans Streit um den Koran, Die Luxenberg Debatte: Standpunkte und Hintergründe, Berlin, 2004, p. 35-41.

↑ « Ramadan » [archive], sur Microsoft Encarta, 22 août 2008 (consulté le 29 juillet 2016), p. 2/2.

↑ a b c d e et f Gardet 2016.

↑ Campo 2009, p. 580-581.

↑ a b et c Campo 2009, p. 580.

↑ Campo 2009, p. 581.

↑ Louis GARDET, « RAMADAN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 juillet 2013. URL :http://www.universalis.fr/encyclopedie/ramadan/ [archive]

↑ « Le ramadan séduit de plus en plus les jeunes » [archive], sur Le Figaro (consulté le 8 juin 2016).

↑ a b et c Abdel-Moneim Said, « Les excès du ramadan » [archive], sur courrierinternational.com, 17 septembre 2009 (consulté le 26 septembre 2009).

↑ « « Le panier moyen d’une famille qui fait le ramadan augmente de 30 % » », Le Monde.fr, 19 juillet 2012 (ISSN 1950-6244, lire en ligne [archive], consulté le 9 juin 2016).

↑ « Le ramadan, un vrai business » [archive], sur Le Figaro (consulté le 9 juin 2016).

↑ « Jeûne du ramadan : les conséquences sur la santé et les précautions à prendre » [archive], sur La Dépêche (consulté le 9 juin 2016).

↑ « Jours de ramadan à Tétouan », Le Monde, 29 septembre 2008 (ISSN 1950-6244, lire en ligne [archive], consulté le 9 juin 2016).

↑ a et b « Le ramadan entraîne-t-il une baisse de la productivité ? » [archive], sur Courrier international, 4 septembre 2009 (consulté le 8 juin 2016).

↑ « Un prédicateur bahreïni veut remettre les prostituées tunisiennes dans le droit chemin » [archive], sur France 24, 20 mars 2009 (consulté le 9 juin 2016).

↑ « Le ramadan a-t-il un impact économique? » [archive], sur 20 minutes, 6 août 2013 (consulté le 9 juin 2016).

↑ Fariba Adelkhah, François Georgeon, Ramadan et politique, p. 24-25.

↑ « Une serveuse agressée à Nice, parce qu’elle servait de l’alcool lors du ramadan ? » [archive], sur L’Express (consulté le 9 juin 2016).

↑ « Casablanca, capitale du crime pendant Ramadan » [archive], sur Bladi (consulté le 9 juin 2016).

↑ « Le premier jour du ramadan a été sanglant au Maroc » [archive], sur Al Huffington Post Maghreb (consulté le 9 juin 2016).

↑ (en) Hattab Ben Thawab Al-Sobaye, « The effect of Ramadan on crime rates in Saudi Arabia » [archive] [PDF], sur Naif Arab University for Social Sciences, 23 mars 2011.

↑ Frédéric Encel, « Pour les islamistes, c’est pendant le ramadan qu’il faut frapper » [archive], sur BFMTV (consulté le 8 juin 2016).

↑ « Le Ramadan, période de paix ? » [archive], sur Deutsche Welle, 6 juin 2016 (consulté le 9 juin 2016).

↑ Céline Hussonnois Alaya, « Nouvelles menaces de Daech : le ramadan, période à risques pour les attentats » [archive], sur Métronews, 22 mai 2016 (consulté le 8 juin 2016).

↑ Thomas Hegghammer, « Combattants saoudiens en Irak : modes de radicalisation et de recrutement », Cultures & Conflits, no 64, 20 décembre 2006, p. 111–126 (ISSN 1157-996X, DOI 10.4000/conflits.2128, lire en ligne [archive], consulté le 18 juin 2017)

↑ Merwane Mehadji, « Ramadan : le mois où le monde musulman regarde le plus la télévision » [archive], sur TVMag, 19 juin 2015 (consulté le 29 juillet 2016).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Ramadan, sur Wikimedia Commonsramadan, sur le Wiktionnaire

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Ramadan » (voir la liste des auteurs).

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Ramadan (calendar month) » (voir la liste des auteurs).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

 : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

M. Plessner, « Ramaḍān », dans Encyclopédie de l’Islam (notice BnF no FRBNF16270801, lire en ligne [archive]) 

François Georgeon, « Présentation », dans Fariba Adelkhah et François Georgeon (dir.), Ramadan et politique, Paris, CNRS Éditions, coll. « CNRS Sociologie », 22 novembre 2000, 1re éd., 153 p., 15 × 24 cm (ISBN 978-2-271-05815-7 (édité erroné) et 2-271-05815-5, OCLC 406532082, notice BnF no FRBNF37217557, présentation en ligne [archive], lire en ligne [archive]). 

Entrée « Ramadan », dans (en) Juan E. Campo, Encyclopedia of Islam [« Encyclopédie de l’Islam »], New York, Facts On File, coll. « Facts on File library of religion and mythology », février 2009, XLVIII-750 p., 25 cm (ISBN 0-8160-5454-1, 978-0-8160-7745-8, 1-4381-2696-4 et 978-1-4381-2696-8, OCLC 191882169, présentation en ligne [archive]), p. 580 [lire en ligne [archive]] et p. 581 [lire en ligne [archive]].

Louis Gardet, « Ramaḍān », dans Dictionnaire de l’Islam, religion et civilisation, Encyclopædia Universalis, 2016, deux extraits : [lire en ligne [archive]] et [lire en ligne [archive]].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Laylat al-Qadr

Aïd el-Fitr

Calendrier hégirien

Iftar, Sahur, collations autorisées après le coucher du soleil ou avant l’aube.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notices d’autorité : Bibliothèque nationale de France (données)Système universitaire de documentationGemeinsame NormdateiBibliothèque nationale d’Espagne

• Bibliothèque du Congrès [archive]

 [afficher]

v · m

Islam et culture musulmane

 [afficher]

v · m

Calendrier musulman

 Portail de l’islam   Portail des fêtes et des traditions

Catégories : Vocabulaire de l’islamMois du calendrier musulmanFête religieuse musulmaneReligion et alimentationRamadan[+]

Menu de navigation

Non connectéDiscussionContributionsCréer un compteSe connecter

ArticleDiscussionLireModifierModifier le codeVoir l’historiqueRechercher

 L’émergence de la violence islamique

Le développement de l’autorité et du corpus juridique

          À Médine, Mahomet devint plus autoritaire, passant du statut de contribule qui discutait d’égal à égal avec ses frères, à celui de messager de Dieu. Maintenant ce n’était plus : « Soyez gentils, écoutez ce que j’ai à vous dire et on va en parler », mais « Obéissez sans discuter à Dieu et à son messager » ! (Coran, 3:32)

À partir du moment, où il devient « prophète », Mahomet a droit à des flammes sur la tête

Pourtant, il était encore aux yeux des Bédouins un chef spirituel plus que temporel, d’où son insistance à répéter qu’il fallait maintenant lui obéir sans discuter.

Les préceptes juridiques, sociaux et moraux donnés dans les révélations furent de plus en plus nombreux et précis. Mahomet organisa la prière rituelle, la purification par le don, le jeûne, le pèlerinage, la lapidation des infidèles, l’interdiction, empruntée au judaïsme de manger du porc… Mais, toujours pragmatique, il partait chaque fois d’une pratique traditionnelle bédouine, ou d’une règle chrétienne ou juive, qu’il refondait et adaptait aux circonstances du moment.

Cela donnait parfois des résultats surprenants et contradictoires sur lesquels les savants musulmans n’auront pas fini de gloser.

Ainsi, au début, l’orientation de la prière c’était la Ka’aba de La Mecque, puis après la rupture avec les Quraychites et l’arrivée à Médine, ce fut vers la Jérusalem juive qu’il fallut se tourner pour prier, puis, quand il se fut fâché avec les Juifs de Médine, on réorienta à nouveau la prière vers la Ka’aba ! Sauf que la Mecque n’existait pas… donc Mahomet n’a jamais pu y mettre les pieds… mais les histoires écrites par les grecs deux siècles, donc de tradition orale, sont très approximatifs… mais dépeignent une mentalité et les origines circonstancielles d’une secte d’abrutis…  

    Pour le jeûne, ce fut d’abord celui des Chrétiens qui fut copié : pas de viande le vendredi et carême avant Pâques, puis le Shabbat des Juifs avant que, enfin, Mahomet fixe le mois de ramadan. Les arabes pour la seule fois de leur vie avait inventé une connerie ! 

Quand les disciples faisaient observer à Mahomet qu’il y avait contradiction entre deux ou trois révélations successives, celui-ci objectait qu’il n’était que chargé de transmettre et que ce n’était pas de sa faute si l’archange Gabriel s’était trompé. Il allait donc demander confirmation à Dieu. Il s’enveloppait dans sa djellaba, paraissait entrer en transe et déclarait : « Allah m’a confirmé qu’il faut oublier la première révélation et obéir à celle que je viens de vous transmettre, elle est meilleure ».

Comprenant qu’il se prendrait souvent les pieds dans le tapis (de prière) s’il ne s’organisait pas un peu mieux, Mahomet prit un scribe avec lui pour tout noter. Ce

 scribe s’appelait Zayd ben Thâbit. Il y en eut ensuite quelques autres : Ali, Othman, Saïd, Obaï, Moawia,et bien d’autres. Cela n’empêcha pas des versions nombreuses et contradictoires des « révélations » de circuler, car ces scribes notaient les paroles de Mahomet sur un peu tout ce qu’ils trouvaient : morceaux de peau, bouts de parchemin, omoplates de chameau même, dont il n’est rien resté. Si bien que c’est finalement une transmission orale qui a eu lieu dans la société bédouine où l’on ne connaissait de toute façon que le bouche-à-oreille. La première version vocalisée du Coran n’a vu le jour qu’au Xème siècle, plus de trois siècles après la mort du prophète. C’est seulement en 1924, au Caire, qu’une version commune du Coran, écrite en arabe classique, a été adoptée par une majorité de docteurs de la loi musulmans.

À Médine, Mahomet avait associé, sur une base territoriale et religieuse et non plus tribale, la « communauté des croyants » (Oumma), ceux des Quraychites qui l’avaient suivi depuis La Mecque, des Bédouins Aws et Khazraj de Médine, et des Juifs Qainuqâ, Quraïza et Nadîr alliés aux tribus arabes locales. Tous croyaient que la nouvelle religion, c’était le néo-abrahamisme hâtif réformé, donc compatible avec leurs croyances antérieures.

Il fallait assurer la survie économique de ce nouvel État multiracial. Un seul moyen pour cela, largement utilisé dans la région à l’époque : les razzias, le pillage, la guerre que, selon son habitude, Mahomet sacralisa sous l’appellation de jihâd.

La première expédition eut lieu le 1er mars 624, quand Mahomet apprit qu’une importante caravane forte de 950 hommes, venant de Syrie pour se rendre à La

 Mecque, approchait de Médine.

Une révélation arrivée opportunément désigna l’ennemi à soumettre : les gens de cette caravane. Les Médinois, sortis avec seulement deux cavaliers et 311 hommes, montèrent une embuscade et les battirent. La caravane fut pillée, quarante-neuf hommes égorgés, les femmes violées et les enfants mis en esclavage. Mais cela ne rapporta pas autant qu’on l’espérait, même pour Mahomet qui décida de s’attribuer un cinquième du butin (Coran, sourate 8).

 Représentation occidentale du partage du butin : les têtes des hommes décapités sont au sol, le partage des femmes est en cours.

Mahomet, debout, tourne le dos comme s’il se désintéressait de la chose, mais surveille quand même !

Mahomet acquit avec cette bataille dite « de Bedr », nom du lieu où elle se déroula, une réputation de grand chef de guerre. Le pillage des caravanes mecquoises qui, montant ou descendant du nord, passaient à proximité de Médine, continua donc.

L’année suivante, Mahomet avait sous ses ordres mille hommes. Il en engagea sept cents dans une nouvelle bataille contre les Quraychites qui avaient recruté une troupe de trois mille hommes pour protéger leurs caravanes.

Cette bataille, qui se déroula sur les pentes du mont Ohod, faillit coûter la vie à Mahomet. Ayant enfoncé la première ligne des cavaliers quraychites, les musul- mans emportés par une avidité aveugle se mirent à piller la caravane. Le désordre qui s’en suivit leur enleva la victoire, car, la première surprise passée, les Quray- chites s’étaient ressaisis et avaient contre-attaqué en bon ordre. Mahomet fut blessé et un grand nombre de musulmans furent tués, dont son oncle Hamza.

On rendit Mahomet responsable de cet échec. Aussi, le lendemain, Mahomet eut (il fallait s’y attendre), une révélation de Dieu disant que c’est Lui qui avait fait perdre les musulmans pour les punir de leurs fautes mais qu’il y aurait d’autres batailles avec des victoires !

De plus, Mahomet fit courir le bruit que si les musulmans avaient été battus, c’est parce qu’ils avaient été traîtreusement attaqués par derrière.

En fait, les batailles suivantes furent souvent incertaines, mais, globalement, les Médinois furent vainqueurs. Les razzias de Raji, du puits de Maouna et celle menée contre la puissante tribu des Banû Mostalak furent des succès et compensèrent largement les pertes de la bataille d’Ohad. La fortune de Mahomet devint considérable, ses chevaux, ses chameaux et ses esclaves se comptaient par centaines. Tout ça pour dire que les musulmans devraient avoir honte de suivre les ordres d’un assassin escroc ! 

Musulmans et insoumis 

C’est l’une de ces millions de défenseurs des libertés qui se battent dans les pays musulmans contre l’application des préceptes islamiques, des réalités sur lesquelles les guides spirituels d’Occident sont très pudiques.

Zineb Rhazoui exprime avec colère sa critique de la réa- lité marocaine (et de la compromission des Verts français avec un conseiller de Mohamed VI) lors d’une réunion des Verts. Elle dénonce la nouvelle constitution marocaine qui consacre l’islam comme religion d’État, ce qui par exemple lui interdit à elle, athée, d’épouser un non-musulman s’il ne se convertit pas.

Elle a participé à une manifestation de « non-jeûneurs » pour protester contre une loi qui punit «la non observation publique par les musulmans du jeûne du ramadan». C’est une militante politique sans concession, qui dénonce les prisons secrètes, les tortures, les viols, etc. « Nous voulons une vraie constitution démocratique sans sacralité et droit divin, garante des libertés publiques et individuelles, conforme aux référents universels des droits de l’homme. » Elle rappelle régulièrement que « le roi possède à titre personnel plus de 65 % de l’économie nationale », et que les juges marocains « continuent de recevoir des instructions par téléphone ».

L’espoir lié au Printemps arabe a suscité un mouvement rapidement étoufé par le régime à coup d’intimidations et de détentions arbitraires. «Nous vivons avec la peur au ventre », expliquait alors la jeune femme. Elle a fini par s’exiler à Ljubljana, capitale de la Slovénie.

Abdelwahab Meddeb, né en 1967, est écrivain, professeur, poète et essayiste. D’origine tunisienne, il a grandi dans un milieu intellectuel très pieux où il reçoit une éducation coranique approfondie. Il se passionne très tôt pour la littérature française. Amoureux des « cultures d’islam », du nom de l’émission hebdomadaire qu’il anime sur France Culture, il se désespère de la médiocrité de la religion telle que propagée aujourd’hui et espère une évolution dont il indique les voies dans ses ouvrages, sans aucun effet pour l’heure sur les meneurs d’âme musulmans.

Il est d’une exceptionnelle érudition sur la littérature, l’histoire des idées et des sociétés musulmanes et se passionne pour les échanges avec l’Occident qu’il connaît aussi parfaitement. Il a écrit plusieurs ouvrages dénonçant les dérives radicales, dont La Maladie de l’islam, et espère toujours une guérison. Selon lui, islamisme et fascisme sont équivalents.

« L’islam doit évoluer. Or la condition sine qua non de cette évolution est le renouvellement du tout au tout de l’exégèse coranique. » Si cette exégèse se faisait, « les impératifs coraniques qui instaurent l’inégalité féminine seraient perçus comme aussi anachroniques que les lois encadrant la condition des esclaves ». Il mentionne la réclusion des femmes, le droit de les frapper, la polygamie, le témoignage, l’héritage, l’affirmation que l’homme a autorité sur les femmes. « L’humanité a évolué et le stade anthropologique de certaines prescriptions coraniques appartient à une étape antérieure de l’évolution humaine. »

Dans cet esprit, les musulmans devraient « déclarer l’irrecevabilité de la charia », dont les dispositions s’opposent en grande partie aux droits humains, afin d’assurer les libertés d’opinion, de croyance et de conscience.

Meddeb défend un rapprochement entre l’Europe des Lumières et un monde arabo-islamique débarrassé de ses archaïsmes et adepte de la laïcité. Il appelle les musulmans à cesser de juger les actes et les paroles sur le critère du châtiment et de la récompense, de l’Enfer et du Paradis, un « marchandage de bazar » qui renforce la censure sociale. Inversement, il estime que la liberté individuelle et l’intégrité du corps constituent deux acquis précieux de la modernité que l’islam doit impérativement adopter.

Abdennour Bidar est un philosophe et écrivain français né en 1971 à Clermont-Ferrand. Il enseigne la philosophie. Il pose un œil critique sur les textes islamiques, mais ne les rejette pas. Il tente de définir les voies d’une vie spirituelle adaptée au présent, à partir de l’héritage islamique, et souhaite l’émergence dans l’islam d’une volonté de liberté de Abdelwahab Meddeb, Sortir de la malédiction, l’islam entre civilisation et barbarie. Voir aussi sur la critique de l’islamisme : Pari de civilisation et La maladie de l’islam. Éd. du Seuil.

Plus globalement, il dessine une nouvelle vision de ce que pourrait être une vie spirituelle pour le XXIe siècle. Lui-même riche de deux cultures, il explore la manière de les concilier. Il considère que les musulmans, en très grande majorité pacifiques et tolérants, sont discriminés et victimes de racisme, et conteste que l’islam lui- même soit par essence intolérant.

Durant l’affaire Merah, il approuve l’appel au «pas d’amalgame» lancé par des dignitaires musulmans entre le tueur et «la communauté pacifique des musulmans de France», une manière nécessaire d’affirmer la distinction entre islam et islamisme ou islam et violence. Une tarte à la crème qui devient indigeste… car il n’y a qu’un islam mais 500 façons de le pratiquer, ce qui rend cette nébuleuse glauque et insipide telle une secte éclatée en 500 sectes et ne peut que soulever l’indignation et l’avis unanime d’être interdit en France ! 

Mais que cela, ajoute-t-il, ne conduise pas à éluder cette question : « La religion islam dans son ensemble peut-elle être dédouanée de ce type d’action radicale ? n’y a-t-il pas tout de même dans ce geste l’expression extrême d’une maladie de l’islam lui-même ? » Il me semble difficile quand on adhère à l’idéologie mortifère de l’islam de ne pas accepter d’intégrer la responsabilité des attentats qui ont tués 150 000 innocents depuis 2001 ! Sans compter les guerres comme le Yemen… Pour ne pas voir que l’islam est une saloperie basée sur la violence et le meurtre… il faut soit avoir de la merde aux yeux, soit avoir des gouts gores pour le sang soit être endoctriné… et c’est l’endoctrinement d’êtres soumis rendus légumes par la mutilation de leurs bites qui permet à des connards de prétendre que cette secte a un rapport avec l’amour et la paix… des gens ne souffrance avec leur mutilation sont incapables de trouver la paix intérieure… alors ils cherchent la guerre. Seule l’éradication de ces malades mentaux pourrait sauver le monde. 

Pour lui, l’islam a dégénéré, ce qui s’illustre par son « ritualisme, formalisme, dogmatisme, sexisme, antisémitisme, intolérance, inculture ou sous-culture religieuse », en résumé une médiocrité profonde. Le geste de Merah devrait être reconnu comme le symptôme de cette crise de la spiritualité et de la culture islamiques. Bidar estime que cette culture est figée dans ses certitudes, incapable d’autocritique, paranoïaque à l’idée de remettre en question ses dogmes.

«On dit d’un tel fanatisme de quelques-uns que “c’est l’arbre qui cache la forêt d’un islam pacifique” ». Mais quel est l’état réel de la forêt dans laquelle un tel arbre peut prendre racine ? L’islam doit accepter le principe de sa complète refondation, ou sans doute même de son intégration à un humanisme plus vaste qui le conduise à dépasser enfin ses propres frontières et son propre horizon. » Mais encore une fois sans interdire la circoncision vous n’aurez pas un peuple de gens normaux qui ressentent la paix intérieure et l’amour de la vie… les arabes adorent la mort et égorger ! 

À l’occasion de la campagne contre la condamnation à mort de l’Iranienne Sakinè, il s’attaque avec colère à ses coreligionnaires, parlant de « la pulsion totalitaire de la religion islamique » qui en est venue au fil des siècles à se nourrir tout entière de violence.

Au contraire des journalistes qui rédigent chaque année des reportages béats sur les jeûneurs du ramadan, il inscrit ce dernier dans cette logique de violence : « Jeûner toute la journée, sans avoir même le droit de boire un peu d’eau, et ce pendant un douzième de l’année, constitue un exercice de privation radical et relève d’un ascétisme religieux de haut niveau que rien ne justifie d’ordonner à l’ensemble d’une communauté. Mais force reste à la loi totalitaire qui ne reconnaît aucun droit au choix personnel : seul est reconnu comme vrai musulman celui qui jeûne. »

Il souligne le corollaire de cette loi, la surveillance et la censure, et fait un parallèle avec la violence morale que représente l’exigence des cinq prières quotidiennes à heure fixe ou celle, symbolique, du pèlerinage de La Mecque qui lie l’islam mondial au wahhabisme saoudien. Ces rites, « qu’est-ce que les musulmans attendent pour les déclarer libres ? »

Si cette culture de l’islam ne change pas, conclut-il, cette religion continuera à se déconsidérer. « Car de tels excès monstrueux comme la lapidation, ne peuvent évidemment pas surgir n’importe où et il serait trop facile de les considérer comme des phénomènes n’ayant — selon la formule consacrée par les bien-pensants — “rien à voir avec l’islam”. Ils ne sont que la grimace la plus affreuse d’une religion qui passe son temps à se caricaturer elle-même. »

La contradiction ne fait pas peur

Ces musulmans ou ex-musulmans sont souvent plus impitoyables que leurs alliés occidentaux dans la dénonciation des facettes inacceptables de l’islam et de ceux qui les promeuvent. Ils ne sont pas pour autant traités de racistes, de suppôts de l’extrême droite ou de néo-nazis par le Parti de la vertu. Celui-ci qualifie même certains de héros du combat contre l’obscurantisme. Ayaan Hirsi Ali l’a vécu lors d’une soirée, invitée à Paris par le gratin des progressistes. La soirée était, entre autres, organisée par Libération et SOS Racisme. Bernard-Henri Lévy et Ségolène Royal y assistaient.

Dès le lendemain, les vertueux ont fidèlement repris leurs antiennes : les mêmes propos que ceux de la Somalienne, mais proférés par des combattants «de souche» sont «nauséabonds» et «rappellent les heures les plus noires de notre histoire ».

En conséquence les tribunaux continuent à être régulièrement sollicités pour les faire taire.

Le feu de l’islam politique qui monte, s’attaque aux libertés individuelles que la gauche prétend défendre. Le feu de l’antisémitisme, de l’homophobie, du communautarisme, du fascisme religieux. Un feu de joie que sent la mort de notre tissu social ! 

Amnesty sera heureuse de savoir que la résistance s’organise : des femmes refusent d’ôter leur niqab et font usage de violence. Une policière belge victime d’un violent coup de tête a eu le nez cassé. Quelque 150 islamistes sont rapidement arrivés sur place pour soutenir la réfractaire et le commissariat a reçu quelques pavés. En France, ces contrôles sont souvent l’occasion de provocations. À Marseille durant le ramadan, une de ces femmes a refusé d’ôter son niqab. Un attroupement d’une cinquantaine de protestataires s’est formé, qui ont attaqué les policiers. Trois d’entre eux ont été légèrement blessés dont une par morsure de la récalcitrante. L’arrivée de renforts a permis l’interpellation de quatre personnes dont la femme. Malgré la gravité des faits, ils ont été remis en liberté dans la nuit par le parquet de Marseille « dans un souci d’apaisement en période de ramadan ». SVP retour au bled dans un soucis d’apaisement ! 

« L’islam, une spiritualité » : 

prier ou éjaculer, il faut choisir

La période du ramadan est l’occasion de découvrir plein d’histoires de « zizis » et de « foufounes » sur le net dans les pays islamiques.

Maroc : un couple surpris en pleins ébats pendant Ramadan

– 9 mai 2019 à 14 h 34

Un jeune homme et sa compagne ont été interpellés par les éléments de la police judiciaire à Laâyoune. Ils ont été pris en flagrant délit de relations sexuelles lors du premier jour du mois sacré de Ramadan.

La police a été alertée par les habitants du quartier qui avaient aperçu le couple entrer dans une maison abandonnée, précise notre source.

Les deux jeunes ont été arrêtés et placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet général compétent. 

Ramadan, sexe et fatwas !

Si un homme et son épouse font l’amour lors du « shour », dernier repas avant d’entamer le jeûne à l’aube, ils peuvent poursuivre leurs ébats sexuels, et quand ils auront terminé, ils n’auront qu’à faire leurs ablutions et faire leur prière, a affirmé le cheikh marocain Abdelbari Zamzami.

D’après les plus grands érudits du rite Malékite en vigueur au Maroc, si le Musulman est surpris par l’appel à la prière de l’aube, alors qu’il est encore en train de manger ou de boire, il lui est permis de terminer ce qu’il a dans la bouche.

Mais en cas d’un rapport sexuel, il faut arrêter l’action dès que l’on entend l’appel à la prière. Si l’on a bien entendu l’appel et que l’on poursuit les ébats sexuels, il faut expier son pêché, en jeûnant 60 jours successifs, ou en donnant à manger à 60 mendiants.

Zamzami considère que la femme forcée par son mari à faire l’amour pendant la période de jeûne au cours du mois de Ramadan, n’a rien à se reprocher ; en France, le droit pénal considère que c’est un viol.  

Pour le prêcheur marocain Abou Hafs, les sujets intimes ne doivent pas être abordés en public, surtout quand il s’agit de rapports amoureux entre un homme et son épouse.

Les Marocains regardent moins de porno pendant le ramadan…

Selon cette source, la plupart des Marocains passionnés par les films X aiment regarder les actrices arabes. Ils préfèrent également les vidéos pornographiques où jouent les mineurs, les enfants, les homosexuels et les stars.

En Cote d’Ivoire, on prône l’abstinence sexuelle et le maquillage doit aussi être rangé jusqu’à la fin du ramadan.

Voici en tous cas des cas de conscience dont se seraient régalés en leur temps Pascal, Bossuet ou Fénelon…

Curieusement pourtant, la France chrétienne ne semble jamais être descendue dans le détail de telles histoiresde braguette.

Elles donnent l’occasion de constater encore une différence fondamentale entre l’islam et le christianisme, dont les théologiens casuistes ne s’abaissaient pas à considérer des questions aussi triviales.

« Radio Notre Dame » s’offusque de l’affirmation d’Odon Valet rapprochant le carême du ramadan.

Ils sont incomparables, bien au contraire ! Le ramadan est un acte de soumission totale à Allah et au Coran, tandis que le carême revêt une dimension spirituelle.

Au XVIème siècle, on aurait réservé à Rabelais et non aux théologiens chrétiens les questions qui font l’objet des fatwas des prétendus « savants » en terre d’islam… mais pour comprendre il faudrait que ces fanatiques aient de l’humour.

 Du sens du Carême

Le Carême est « le Ramadan des chrétiens » : voilà ce que l’on entend de plus en plus souvent. Confusion du vocabulaire et confusion des démarches, la comparaison est une grave erreur. Eclairage.

Au sujet du Mardi Gras. Entre deux enfants joyeusement déguisés, on découvre soudain, l’historien Odon Vallet, interrogé sur le Carême. « C’est un peu comme le Ramadan des musulmans », lance-t-il tout de go, « c’était extrêmement contraignant. Pas de fête, pas de danse, pas de plaisir, pas de sexe aussi, et une nourriture quand même très frugale ». Une accumulation de clichés et de non-vérités qui nécessitent de revenir sur les similitudes, mais surtout sur les différences entre le Carême et le Ramadan.

Le Ramadan, mois sacré de la Révélation: conformer sa vie à la volonté d’Allah

Voulant lui-même mettre un terme à ce qu’il appelait « une grave erreur », l’ancien évêque d’Oran, Mgr Pierre Claverie, expliquait pourquoi on ne pouvait pas appeler le Carême, « Ramadan des musulmans ». « Le Ramadan est le mois sacré de la Révélation », « le jeûne est d’abord destiné à disposer les croyants à recevoir la totalité du Coran, récité chaque soir jusqu’à la nuit du Destin ». Rappelons que la nuit du Destin est pour les musulmans, la nuit où le Coran fut transmis par l’ange Gabriel au prophète Mahomet. Le Ramadan est donc une pratique commandée par le Coran lui-même. C’est d’abord la vertu d’obéissance qui est ainsi appelée à s’exercer dans la jeûne. Une loi divine qui doit s’exercer avec rigueur.

Le Carême : se préparer à recevoir la vie nouvelle par la Résurrection du Christ

Dans la tradition chrétienne, le Carême désigne les quarante jours de préparation à la fête de Pâques. Comme les quarante jours que Jésus a passés au désert pour se préparer à sa mission. Il s’agit donc d’un temps où chacun doit se garder disponible envers Dieu et les autres, à travers trois moyens: la prière, le jeûne et l’aumône. « Il ne s’agit donc pas d’obéir à une loi », « mais de se disposer à recevoir la loi intérieure de l’Esprit Saint », afin de nous laisser « transformer par Dieu ».

Comment vivre le Carême

Jeûne, privations, abstinence : dès lors comment vivre ce temps de Carême ? « Il ne s’agit pas de renoncer aux biens, à la connaissance ou à la science et encore moins à la responsabilité »,« au contraire, il s’agit de faire la vérité dans notre vie, en l’arrachant à ce qui la retient prisonnière pour la livrer à Celui qui est la source de sa liberté et de sa fécondité ». La question que vous devez vous poser est donc la suivante : qu’est-ce que pèse le plus sur ma vie ? 

La privation de nourriture peut répondre à cette nécessaire ascèse, « mais elle n’est pas le plus important» 

« Riches ou pauvres, nous avons toujours un excédent de bagages qui nous entrave dans notre marche vers les autres. Tout cela implique une réelle dépossession de notre désir d’accaparement, de domination et de jouissance. Il y a bien une ascèse de l’amour ».

Maxime

« On ne peut vivre agréablement si l’on ne vit avec prudence, honnêteté et justice » (Epicure). La France ne pourra retrouver la jeunesse de Bacchus peinte par Bouguereau qu’en renforçant le principe de précaution.

Avranches : 3 internes du lycée veulent un service spécial ramadan, sont-ils manipulés par le CCIF ?

Un peu d’humour :

Il y a quelques perles savoureuses, exemples :

Si un mécréant devient Musulman, ou qu’un enfant atteint la puberté, ou qu’un handicapé mental recouvre toute sa raison pendant la journée, alors ils doivent jeûner le reste de la journée. Si une personne meurt pendant Ramadan, elle n’a aucune « dette » envers le reste des jours qu’elle n’a pas jeûné. Et il y en a plein d’autres comme ça.

Amélie Poulain

Je ne comprends pas comment les musulmans ne se posent aucune questions… clairement. Dénués d’intelligence, ils n’ont ni le sens du ridicule ni la capacité d’analyser et encore moins de critiquer… Alors que la circoncision est une mutilation pour punir un esclave soumis… ils sont persuadés que la circoncision ordonnée par Abraham un taré de 90 ans est prévue pour leur plaisir… c’est dire le niveau de QI ! 

15 mai 2019 at 17 h 20 min

Parce qu’il n’y a aucune séparation entre la loi de « dieu » et la vie psychique ou autrement dit entre  » l’Eglise  » et l’état et que le musulman risque les multiples punitions qui vont jusqu’à la mort… si il ne respecte pas ses ordres et ses interdits, ce qui fait qu’un musulman c’est un peu comme un robot. Il ne faut peut-être pas aller chercher beaucoup plus loin… des robots ! 

Crimes, morts et attaques durant le mois de Ramadan 2019

Crimes, morts et attaques durant le mois de Ramadan 2019

Heureusement, l’islam est une religion de paix. Imaginez à quoi ressemblerait ce tableau, si ce n’était pas le cas.

Afghanistan Province de Kandahar 15+ 5+ Au moins 15 militants tués et cinq autres militants talibans blessés dans la province de Kandahar

Province de Ghazni: 14 militants talibans tués dans la province de Ghazni

Province d’Herat Quatre militants talibans tués dans la province d’Herat

Province de Herat 3 20 Trois civils tués dans une explosion dans la province de Herat et 20 autres blessés

Province de Zaboul 3 Trois militants talibans ont été tués au cours d’une frappe aérienne dans le district de Tarnak wa Jaldak, dans la province de Zaboul

Province d’Uruzgan 2 Deux militants talibans ont été tués lors d’une frappe aérienne dans la province d’Uruzgan

Province de Zaboul 4 Quatre militants talibans blessés dans le quartier de Muqorak dans le district de Meezan, dans la province de Zaboul, où quatre groupes de militants ont été détruits

Inde Jammu-et-Cachemire Un militant du Hizb-ul-Mujahideen tué à Jammu et Cachemire

Jammu-et-Cachemire 1 Un employé du Parti démocratique populaire identifié comme étant Mohammad Jamal a été abattu par des militants blessés par balle à Jammu-et-Cachemire

Jammu-et-Cachemire Un officier de la BSF blessé lors d’un bombardement par des Pakistanais le long de la LdC à Jammu-et-Cachemire

Explosion d’une grenade à Manipur chez le médecin rapporté à Manipur

Népal District Saptari 1 Une personne blessée dans un attentat à la bombe dans le district de Saptari

Pakistan Karachi Un militant abattu par la police à Karachi

Khyber Pakhtunkhwa 1 Un militant tué à la police à Khyber Pakhtunkhwa

Somalie Mogadiscio? ? Une voiture piégée a explosé près du carrefour El-Gabta à Mogadiscio

Tadjikistan Vahdat 32 32 personnes ont été tuées lorsque des membres de l’État islamique ont déclenché une émeute dans une prison et incendié une prison située à Vahdat, au Tadjikistan

Irak Mossoul 2 3 Deux agriculteurs ont été tués et trois autres blessés dans une explosion provoquée par une bombe sur une terre agricole à l’ouest de Mossoul

Somalie Bakol 4 al-Shabaab a lancé un attentat-suicide commis par un chahid sur une base de l’armée locale, faisant quatre morts

Egypte Le Caire 12

L’Égypte tue 12 combattants présumés liés aux Frères musulmans un jour après le bombardement d’un bus touristique. On ne sait pas s’ils sont liés au bombardement.

Afghanistan Kaboul 3+ 3

Des hommes armés attaquent des policiers lors d’un attentat meurtrier au poste de contrôle de Kaboul

Irak Salahuddin 3

Les troupes irakiennes tuent trois combattants de l’État islamique à Salahuddin

Diyala 7 26

Sept membres des Forces de mobilisation populaires (PMF) paramilitaires ont été tués dimanche quand une bombe a touché leur patrouille dans la province de Diyala. L’explosion a également fait 26 autres combattants blessés

Syrie Idlib 1

Les forces du régime syrien ont tué un civil déplacé dans le village d’Al Habeit, dans la banlieue d’Idlib

Hama 2

Les forces d’Assad ont tué un bébé et sa mère dans le village de Qastoun, dans la banlieue de Hama

Indonésie Bima Le groupe anti-terroriste Densus 88 de la police nationale a arrêté samedi après-midi six personnes soupçonnées de terrorisme à Bima.

Les cellules dormantes de l’État islamique syrien du Syrie ont ciblé lundi un convoi de déminage des Forces démocratiques syriennes (SDF) soutenues par les États-Unis dans le nord-est de la Syrie. L’attaque n’a causé que des dégâts matériels

Grande Bretagne Londres 4 Google news a qualifié cela d’attaque terroriste. Quatre personnes blessées alors qu’une voiture «fait irruption dans un groupe» devant le club de Croydon

19 mai France Villejuif 2 Un homme armé d’un couteau et d’une barre de fer a attaqué et blessé deux personnes à Villejuif en criant «Allahou Akbar» [Allah est le plus grand dieu de tous]. Il a été arrêté.

Cisjordanie Aboud

Des Palestiniens ont pénétré par effraction dans l’Église de Dieu dans le village d’Aboud, à l’ouest de Ramallah, et ont volé une partie du contenu de l’église.

Bethléem

Des malfaiteurs arabes ont volé le monastère Saint Charbel à Bethléem, affilié à l’ordre libanais maronite.

Afghanistan Province de Kandahar 37 12 Trente-sept militants talibans ont été tués lors de raids aériens dans certaines régions du district de Nesh, dans la province de Kandahar. 12 autres ont été blessés

Ghazni 18 18 18 terroriste taliban tué à Ghazni. 24 terroristes ont été blessés,

Helmand 15 11 Huit membres de la police tués à Helmand et sept autres dans la banlieue de Lashkargah

Inde Jammu et Cachemire 3 Trois militants du Hizb-ul-Mujahideen tués à Jammu et Cachemire

Royaume-Uni Banbridge Une pipe-pipe opérationnelle a été trouvée à une adresse à Banbridge, en Irlande du Nord. La bombe a été désamorcée avec succès

Irak Balad Ruz 7 26 Sept membres d’un groupe paramilitaire chiite irakien ont été tués et 26 autres blessés lorsque leur bus a frappé une bombe placée au bord de la route dans la ville de Balad Ruz, dans l’est du pays. De telles attaques sont souvent imputées à l’État islamique

Mali Tombouctou 1 1 Un membre des forces de maintien de la paix nigérian a été tué et un autre blessé lors d’une attaque armée à Tombouctou, dans le centre du Mali

Tessalit 3 Trois soldats de la paix tchadiens ont été blessés lorsque leur véhicule blindé contre les mines a frappé un engin explosif en bordure de route

Egypte Gizeh 17 Dix-sept touristes ont été blessés lorsqu’une bombe placée au bord d’une route a explosé à côté d’un bus touristique près de la pyramide de Gizeh, en Égypte.

Bagdad en Irak Une roquette a été tirée sur la zone verte fortement fortifiée de Bagdad, la capitale irakienne. Aucune victime

Inde Jammu-et-Cachemire 1 Des terroristes présumés tirent sur des peuples démocrates du Jammu-et-Cachemire. 

La sécurité irakienne désactive deux charges explosives à Diyala avant d’exploser

 Ninive

Une équipe de bombe démantèle un baril d’explosif près de l’académie de police de Ninive

 Syrie Idlib 2

Les forces du régime syrien ont tué deux frères dans la ville de Khan Sheikhoun, dans la banlieue d’Idlib

 Deir Ez-Zour 1

Un civil a été tué dans une fusillade par des inconnus armés dans la ville de Theyban, dans la banlieue de Deir Ez-Zour.

 Idlib 1

Un civil est décédé des suites de ses blessures causées par les bombardements du régime syrien sur la ville de Jisr al Shoghour à Idlib

 Deir Ez-Zour 1 Ahmad Hamoud al Hussein al Smait, de la ville d’Al Boukamal dans le gouvernorat de Deir Ez-Zour, a été arrêté et torturé en 2013. Le 18 mai 2019, il a été enregistré comme mort

 Deir Ez-Zour 1

Un enfant est mort dans l’explosion d’une mine terrestre de source inconnue dans la ville d’Al Sh’afa à Deir Ez-Zour

 Deir Ez-Zour 1

un civil est décédé des suites de tortures dans un centre de détention des forces du régime syrien

 Cisjordanie Hébron

Une femme de 22 ans a été arrêtée avec un couteau et un coran près de la grotte des patriarches à Hébron alors qu’elle s’approchait des forces de sécurité

 Indonésie Partout en Indonésie La police arrête 29 suspects de la Jamaah Ansharut Daulah dans le cadre d’un complot terroriste visant à bombarder un rassemblement politique

18 mai Afghanistan Kandahar 37 12 37 Des terroristes talibans tués lors de raids aériens dans certaines régions du district de Nesh, dans la province de Kandahar

 Ghazni: 18 terroristes talibans tués dans la banlieue des districts de Qarabagh, Gelan et Ander, dans la province de Ghazni

 Helmand 8: 11 groupes terroristes talibans ont attaqué et tué huit policiers sur leur base dans la banlieue de Lashkargah, dans la province de Helmand

 Inde Jammu-et-Cachemire 5 Les forces de sécurité se sont affrontées et ont tué cinq militants du Hezb-ul-Moudjahidines

 Irak Khanaqin District 2 Deux personnes ont été tuées dans deux attentats à la bombe dans le district controversé de Khanaqin en Irak. Des cellules dormantes de l’État islamique sont suspectées

 Libya Zella 3 6 Des militants de l’État islamique ont attaqué la ville de Zella, tuant trois gardes dans les champs de pétrole appartenant au gouvernement à proximité et enlevant six autres personnes. Trois d’entre eux ont été sauvés peu après

 Syrie Latakie 1 2 Un civil a été tué et deux autres blessés lorsque des activistes positionnés à Idlib et à Lattaquié ont tiré des roquettes et des obus en direction des villages de Sharasher et de Hweiz.

 Afghanistan Obe District 4 14 Quatre civils ont été tués et 14 blessés lors de l’explosion d’une motocyclette près du véhicule du chef de district dans le district d’Obe

 Irak Mossoul 2 Deux personnes ont été blessées lorsqu’une moto piégée a explosé dans le district de Dawasa, situé à l’ouest de Mossoul. Les militants de l’État islamique sont généralement soupçonnés d’attaques similaires

 Des militants de l’État islamique de Mossoul ont incendié plusieurs maisons dans le village de Tel Rumman, dans l’ouest de Mossoul, avant de s’enfuir

 Syrie Raqqa 20+? Deux voitures piégées dans la ville de Raqqa, visant un quartier général de la sécurité et de l’armée affilié aux unités de protection du peuple et au Parti des travailleurs du Kurdistan, ont tué au moins 20 personnes

 Afghanistan Herat province 3 20

Trois enfants tués dans l’explosion d’une route dans l’ouest de l’Afghanistan et 20 autres blessés dans l’explosion survenue dans un marché de la province de Herat

 Syrie Numan ville 2

Les forces du régime syrien ont tué une fille avec son père dans la ville de Ma’aret al Numan, dans la banlieue d’Idlib

 Idlib 2

deux femmes tuées dans le village de Kafrouma, dans la banlieue d’Idlib

 Turquie Province de Sanliurfa 3 2 Un chef de police adjoint a été tué lors d’un attentat terroriste du PKK dans le sud-est de la Turquie. Deux autres policiers ont été blessés dans la province de Sanliurfa

 Tunisie Kasserine 0 0 Les forces de sécurité tunisiennes ont déjoué un attentat terroriste destiné à éclater pendant le mois sacré du Ramadan pour les musulmans. le complot implique un assaut sur la sécurité et les unités militaires positionnées à Kasserine

 Nigeria Adamawa 5 Des sources militaires ont révélé que plus de cinq villageois sont morts et que plusieurs magasins ont été incendiés lorsque des militants de Boko Haram ont attaqué un village de l’Etat d’Adamawa, dans le nord-est du Nigéria.

17 mai Afghanistan Province de Ghazni 20 20 militants talibans tués dans des frappes aériennes et d’artillerie dans la province de Ghazni

 Inde Jammu-et-Cachemire 2 Deux militants du Hizb-ul-Mujahideen, un civil et un soldat de l’armée tués lors d’une rencontre à Jammu-et-Cachemire

 Pakistan: neuf militants de l’État islamique tués lors d’un raid contre des armes chimiques dans le district de Mastung, dans le Baloutchistan

 Nigeria Madagali 23+? Les militants de Boko Haram ont mené une attaque nocturne contre le village de Shuwa dans la région du gouvernement local de Madagali. Les militants ont incendié des maisons et des magasins, provoquant la fuite de nombreux villageois. Les chiffres relatifs aux pertes ne sont pas connus avec précision

 Syrie Idlib 1

Les forces du régime syrien ont tué un enfant dans le village de Kfarrouma, dans la banlieue d’Idlib

 Banlieue d’Idlib 1

Les forces d’Assad ont tué un civil dans le village de Tal Kresyan, dans la banlieue d’Idlib

 Deir Ez-Zour 3 Trois enfants frères dans l’explosion d’un engin piégé de source inconnue dans le village d’Abou Hardoub à Deir Ez-Zour

 Thaïlande Yala 5

Des attaques à la bombe collatérale à Yala blessent cinq soldats de l’armée et des rangers

16 mai Afghanistan District 5 de Sherzad Cinq militants talibans tués dans la province de Nangarhar par

Forces spéciales afghanes ayant mené une opération dans le district de Sherzad

 Province de Balkh 1 L’un des commandants des talibans les plus dangereux, le mollah Khadem a été tué lors d’opérations conjointes menées dans la province de Balkh

 Province de Laghman 1 Le dirigeant taliban Mawlavi Gul Mohammad alias Sheikh Sahib a été tué par son propre agent de sécurité dans la province de Laghman

 Un militant taliban tué dans la province de Kunduz dans la province de Kunduz

 Inde Jammu-et-Cachemire 5 2 Trois militants, l’un croyant être originaire du Pakistan, un soldat de l’armée et un civil tués lors d’une rencontre à Jammu-et-Cachemire

 Assam 12 12 personnes blessées dans une attaque à la grenade près d’un point de contrôle de sécurité dans le quartier de Zoo Road de Guwahati dans le district métropolitain de Kamrup à Assam

 Jammu-et-Cachemire Un activiste du PDP (Parti démocratique populaire) blessé dans une attaque terroriste succombé à ses blessures à Jammu-et-Cachemire

 Pakistan Naseerabad District 3 1 Trois ouvriers abattus par des tirs aveugles sur des ouvriers travaillant dans un champ agricole dans la région de Manjho Shori dans le district de Naseerabad

 Inde Jammu-et-Cachemire 9 troupes indiennes et des militants séparatistes se sont affrontés jeudi dans le Cachemire sous contrôle indien. Au cours des affrontements, neuf personnes ont été tuées, dont deux civils, deux soldats et cinq terroristes

 Région de Pakistan Mastung 9 4 Au moins neuf terroristes ont été tués et quatre membres du personnel de sécurité blessés dans le cadre d’une opération conjointe des forces de sécurité et du département de la lutte contre le terrorisme dans la région de Mastung, dans le Balouchistan

 Afghanistan District de Shamulzayi 10 Quatre militants talibans ont attaqué deux postes de contrôle dans le district de Shamulzayi en Afghanistan, tuant 10 soldats et en blessant quatre autres

 Syrie Manbij 1 4 Au moins une personne a été tuée et quatre autres blessées à la suite de l’explosion d’une voiture piégée dans la ville de Manbij, visant un convoi militaire

 Yémen Sanaa 6 ans et plus 30 ans et plus Au moins six civils tués et des dizaines d’autres blessés par les jets de la coalition frappant 11 attaques sur la capitale, sur un total de 19 contre des cibles rebelles houthis

 Égypte Sinaï 47 + 5 Quarante-sept combattants et cinq soldats égyptiens ont été tués au cours de l’offensive militaire en cours dans le sud-ouest de la péninsule du Sinaï, où l’État islamique est en guerre

 Niger Tongo Tongo 11 Le nombre de victimes de l’attaque d’hier s’élève à 28

 Cachemire Pulwama 5 1 Cinq personnes, dont trois rebelles Jaish-e-Muhammad, un civil et un membre de l’armée indienne ont été tués lors d’une fusillade dans un quartier du sud de la ville de Pulwama

 Syrie Alep 10 30 Au moins 10 civils ont été tués et 30 blessés en Syrie par une frappe à la roquette sur le camp de réfugiés palestiniens de Neirab près de la ville d’Alep.

 Idlib 2

Les forces du régime syrien ont tué des enfants frères dans le village de Hass, dans la banlieue d’Idlib

 al Areisha 2 Deux civils, dont un enfant, ont été tués par balle par les forces démocrates syriennes dans le camp d’al Sadd à Al Areisha, dans le gouvernorat de Hasaka

15 mai Afghanistan Kaboul 4 33 Quatre détenus et plusieurs blessés lors d’un affrontement à la prison de Pul-e-Charkhi à Kaboul

 Province de Nangarhar 4 20 Au moins quatre vendeurs ont perdu la vie et 20 autres personnes ont été blessées à la suite d’une explosion consécutive dans la province de Nangarhar

 Province de Baghlan 1 Un enseignant tué par balle dans la province de Baghlan

 Province de Ghor 1 Un commerçant a été abattu par des militants talibans dans le district de Duleena, dans la province de Ghor

 Inde Guwahati 11 Onze personnes ont été blessées après l’explosion d’une grenade devant un centre commercial de Guwahati, en Inde.

 Niger Tongo Tongo 17 12+ 17 soldats nigériens ont été tués et plus d’une douzaine d’autres sont portés disparus après que des militants leur aient tendu une embuscade près de la frontière malienne

 Syrie Raqqa 1 4 civils tués par une bombe sunnite

 Irak Anbar 9 forces de sécurité irakiennes ont tué neuf membres du militant de l’État islamique qui envisageaient de lancer des attaques contre les forces de sécurité

 Syrie Deir Ez-Zour 2

Deux civils morts dans une fusillade tirée par un inconnu, dans la ville de Darnaj, à Deir Ez-Zour

 Alep 9+ Au moins neuf civils, dont quatre enfants et une femme, ont été tués alors que des obus de roquettes tombaient sur le camp d’Al Nayrab, au sud-est de la banlieue d’Alep.

 Deir Ez-Zour 1

Les forces syriennes ont tué un civil dans le village d’Al Jarthi, dans la banlieue de Deir Ez-Zour

 Alep 3 Au moins trois civils ont été tués alors que les forces du régime syrien avaient tiré des obus sur le village de Kafr Dael à Alep

 Idlib 7+

Les forces du régime syrien ont commis un massacre dans la ville de Jisr al Shoghour, dans la banlieue d’Idlib. Au moins sept civils, dont une fille, ont été tués

14 mai Afghanistan Province de Ghazni 17 8 17 Talibans ont été tués et huit autres blessés lors d’un raid des Forces spéciales dans un district non précisé de la province de Ghazni

 Province de Nangarhar 3 20 Trois personnes tuées lors d’explosions IED consécutives sur la place Talashi dans le district de Jalalabad dans la province de Nangarhar

 Un commandant des talibans pakistanais tué dans la province de Ghazni

 India Meghalaya 1 Villageois tué par balle

Inde Meghalaya: un villageois abattu par des militants présumés à Meghalaya

 Jammu-et-Cachemire 59 Au moins 59 personnes, dont 47 membres des forces de sécurité, ont été blessées lors de violentes manifestations de pierres qui ont éclaté au Cachemire contre le viol d’une jeune fille de 3 ans la semaine dernière.

 Jammu-et-Cachemire 1 Un employé de la Conférence nationale a été tué par balle à Jammu-et-Cachemire

 Afghanistan Puli Khumri 4 Quatre civils ont été blessés lors de l’explosion d’une bombe devant un département de la communication de la province de Puli Khumri.

 Somalie Mogadiscio 4 9 Un attentat-suicide à la voiture piégé fait quatre morts

 Syria Nayrab 6 Deux enfants sur six sont tués lorsque des terroristes lancent des missiles dans un camp de réfugiés

 Soudan Khartoum 10 6+ Plusieurs manifestants et un commandant de l’armée tués lors d’un sit-in devant le siège de l’armée à Khartoum, victimes de gaz lacrymogène et de balles réelles tirées sur des manifestants.

 Yémen Al-Dhalea 97 forces du gouvernement yéménite internationalement reconnu ont tué 97 forces houthies et en ont capturé 120 dans le gouvernorat d’Al-Dhalea

 Irak Province de Diyala – Deux militants de l’État islamique ont tué deux membres d’une tribu lors d’un attentat dans la province de Diyala

 Irak Mossoul 3 forces de sécurité irakiennes et combattants pro-gouvernementaux ont tué trois kamikazes de l’Etat islamique dans la ville de Mossoul

 Syria Hama 1

Les forces du régime syrien ont tué une personne âgée dans le village de Shahranaz, dans la banlieue de Hama

 Syrie Idlib 1

Les forces d’Assad ont tué un civil dans le village de Heesh, dans la banlieue d’Idlib

 Turquie: province d’Hakkari: un soldat turc tué lors d’un affrontement avec des membres de l’organisation terroriste du PKK dans le sud-est de la Turquie

 Burkina Faso Ouahigouya 4 Des assaillants non identifiés ont tué quatre catholiques et détruit une statue de la Vierge Marie au nord du Burkina Faso

 Somalie 14 forces de sécurité somaliennes ont tué 14 militants d’Al-Shabab lors d’une attaque déjouée

13 mai Pakistan Quetta 4 11 Une bombe improvisée montée sur une moto et visant apparemment un véhicule de la police a explosé près d’une mosquée

 Afghanistan Ville Tarinkot 12 8 Au moins 12 militants talibans tués dans la province d’Uruzgan

 Afghanistan Province de Baghlan 11 11 personnes, dont le chef des opérations adjoint de la NDS et 10 militants talibans tués lors d’incidents distincts dans la province de Baghlan

 Afghanistan Jalalabad 3 20 Des extrémistes religieux ont lancé trois bombes qui ont tué trois personnes

 Inde Jammu-et-Cachemire 2 Deux islamistes du Lashkar-e-Toiba tués au Jammu-et-Cachemire

 Pakistan Lahore 3 Le nombre de victimes de l’attentat-suicide contre le sanctuaire Data Darbar s’élève à 13

 Irak Khanaqin 2 Des militants de l’Etat islamique assassinent un père et son fils

 Syria Suqaylabiyah 5 5 Une attaque à la roquette menée par des terroristes a tué quatre enfants assyriens et une femme assyrienne. Les funérailles ont eu lieu à l’église syriaque orthodoxe

 Soudan Khartoum 4 10+ Un officier et trois manifestants ont été tués et de nombreux autres blessés dans la capitale soudanaise

 Syrie Deir Ez-Zour 1

Un enfant a été tué par un coup de feu de source inconnue dans la ville d’Al Keshkiya, dans la banlieue de Deir Ez-Zour.

 Nigeria Jama 3 Trois personnes ont été tuées lorsque des hommes armés ont ouvert le feu sur des agriculteurs locaux lors d’une nouvelle attaque contre un village du nord du Nigeria

 Nigeria Borno 3 4 Au moins trois soldats nigérians ont été tués, tandis que quatre autres ont été grièvement blessés à la suite de l’explosion d’une bombe placée en bordure de route par Boko Haram dans un convoi militaire

 Turquie Province de Sirnak 3 Trois gardes de village ont été blessés lundi dans le sud-est de la Turquie après l’explosion d’un engin explosif improvisé (IED) lancé par le PKK

12 mai Burkina Faso Dablo 6 islamistes, entre 20 et 30 ans, ont incendié l’église, tué six personnes, dont un prêtre, lors de la messe dans une église de Dablo. Plusieurs magasins, y compris des lieux servant de l’alcool, ont été incendiés et pillés

 Syrie Suqaylabiyah 5 6 Un groupe sunnite a lancé un barrage d’obus dans un quartier, faisant cinq morts et six blessés

 Pakistan Gwadar 5

Des hommes armés tuent cinq personnes lors de l’attaque du Pearl Continental Hotel à Gwadar, au Pakistan

 Arabie Saoudite Qatif 8

Les forces saoudiennes tuent huit terroristes présumés dans la région de Qatif

 Irak Salahuddin 3

Les troupes irakiennes tuent trois kamikazes de l’Etat islamique à Salahuddin

 Un réfugié palestinien torturé à mort dans la prison d’État syrienne

 Hama 3+

Les forces syriennes ont tué trois civils dans le village de Sheir al Maghar, dans la banlieue de Hama

 al Sqailbiya 5+

Des factions d’opposition armée ont tué quatre enfants (trois hommes et une femme) et une femme dans la ville d’Al Sqailbiya dans la banlieue de Hama

 Kafr Hamra 1

Le régime syrien a tué un civil dans le village de Kafr Hamra

 Algérie Tizi-Ouzou 1 L’armée algérienne a tué dimanche un terroriste armé dans la province septentrionale de Tizi-Ouzou, à une centaine de kilomètres à l’est d’Alger

 Afghanistan Baghlan 2 Deux responsables de la sécurité afghanes ont été abattus lors d’attaques distinctes

 Yémen Taiz 2 Deux personnes tuées dans un attentat à la bombe à Taiz au Yémen

 Afghanistan Kaboul 1 officier de police blessé dans un attentat à la bombe dans la capitale afghane

 Kunduz Cinq militants talibans tués par explosion lors d’une tentative de pose d’une bombe

Faryab 4 Un homme politique anti-taliban et trois autres responsables sont morts dans l’explosion de la province de Faryab, dans le nord du pays.

 Province de Ghazni 8 2 Au moins huit enfants tués et deux autres blessés dans l’explosion d’IED dans la province de Ghazni

 Inde Zone de Hind Sita Pora 2 Deux terroristes ont été tués lors d’une rencontre avec les forces de sécurité dans la région de Hind Sita Pora

 Afghanistan 24 frappes aériennes multiples dans trois provinces d’Afghanistan ont fait au moins 24 morts parmi les terroristes talibans dimanche

 Nigeria Borno 8+ 2

L’armée tue des dizaines de terroristes et deux soldats blessés à Borno

 Somalie Mogadiscio 1

Un ingénieur turc tué par une voiture piégée à Mogadiscio, capitale de la Somalie

11 mai Pakistan Gwadar 1 + 4 2 4 insurgés armés de fusils et de grenades ont attaqué un hôtel de luxe dans la ville côtière de Gwadar, dans le sud-ouest du pays, provoquant une fusillade intense de plusieurs heures au cours de laquelle un gardien de l’hôtel et tous les assaillants ont été tués.

 Iraq Bagdad 1 2 Un enfant a été tué et deux autres personnes ont été blessées lors de l’explosion d’une bombe dans le sud-est de Bagdad. Des militants de l’État islamique étaient soupçonnés

 Afghanistan Province de Kandahar 21 21 militants talibans tués dans la province de Kandahar

 Province de Helmand 3 Trois militants talibans tués dans la province de Helmand

 Province de Faryab 4 Quatre enfants tués dans une explosion d’IED dans la province de Faryab

 Province du Ghor 1 Responsable du «tribunal kangourou» de talibans tué dans la province du Ghor

 Inde Jammu-et-Cachemire 1 «Le commandant» d’un module inspiré par l’État islamique tué au Jammu-et-Cachemire lors de la création d’une nouvelle branche, Wilayat al-Hind

 Nigeria Njimtilo area 5 5 Cinq personnes sont mortes à la suite d’un raid de Boko Haram au milieu de la nuit

 Mali Bandiagara 4 2 Quatre civils sont fusillés par des djihadistes présumés

 Afghanistan Kaboul 1

Un conseiller du parlement afghan et ancien journaliste tué à Kaboul

 Syrie Idlib 1 Basim Khaled al Sultan est décédé des suites de blessures le 9 mai 2019, à la suite de blessures subies le 9 mai 2019, alors que des avions de guerre syriens tiraient des missiles sur le village de Ma’aret Harma.

 Nigeria Gajiganna 11 États islamiques (EI) ont tué 11 soldats nigérians lors d’une attaque sur la ville de Gajiganna, dans le nord-est du pays

 Somalie Bosaso 10 Blast Blomb devant le palais de justice de Bosao

 Pakistan District de Pishin 2 Deux membres du Frontier Corps, dans le Baloutchistan, ont été blessés dans un attentat à la bombe dans la région de Huramzai, dans le district de Pishin

 India Shopian district 2 Deux terroristes ont été abattus lors d’une rencontre à Jammu-et-Cachemire

 Bangladesh, Bengale 3 2 3 BJP et des travailleurs de Trinamool retrouvés morts, 2 autres blessés par balle au Bengale alors que les élections de la phase 6 de Lok Sabha commencent

10 mai Afghanistan Province de Daykundi 5 4 Cinq personnes ont été tuées et quatre autres blessées après que leur véhicule eut déclenché un engin explosif dans la province centrale de Daykundi

 District de Murghab 24 11 24 soldats ont été tués et 11 blessés lorsque des militants talibans ont attaqué des postes de sécurité dans le district de Murghab. Plusieurs militants ont également été tués ou blessés

 Province de Farah: sept militants talibans tués dans la province de Farah

 Province de Kandahar: Six militants talibans tués dans la province de Kandahar

 Pakistan Balochistan 5 Trois membres du FC sur cinq personnes tuées au Baloutchistan

 Khyber Pakhtunkhwa 2 Deux militants tués au cours d’une opération à Khyber Pakhtunkhwa

 Syrie Bahdaliya 1 2 Un civil meurt des suites de l’explosion d’un djihadiste sur la route

 Afghanistan Murghab 15 5 Les Taliban envahissent deux postes de garde et massacrent quinze Afghans

 Dawlat Abad 4 5 Quatre enfants tués par un IED des talibans

 Iraq Kawar 8 militants islamistes massacrent un mari, une femme et leurs six enfants chez eux

 Burkina Faso En route vers le Mali 2 Deux officiers des forces spéciales françaises ont été tués vendredi lors d’une opération militaire au Burkina Faso, un pays de l’Afrique de l’Ouest, qui a libéré quatre personnes des États-Unis, de la France et de la Corée du Sud

 Nigeria Borno 7 Sept terroristes ont été tués après une bataille sérieuse à Gulwa.

 Syria Idlib 3 Au moins trois civils, dont une femme, ont été tués alors que les forces syriennes avaient tiré des obus sur la ville de Khan Sheikhoun à Idlib.

 Idlib 2 Au moins deux civils, dont une femme, ont été tués lors d’un bombardement intensif par le lanceur de missiles des forces d’Assad dans la ville de Kafranbel à Idlib

9 mai Libye Ghadwa 3 4+ Des militants présumés de l’État islamique ont attaqué la ville de Ghadwa, près de Sabha, dans le sud de la Libye. Les assaillants sont entrés dans la ville et ont ouvert le feu, faisant trois morts et plusieurs blessés, avant de se retirer

 Irak Mossoul 8 Huit personnes, dont un ancien, ont été tuées lorsque des militants de l’État islamique ont attaqué leur maison avec des coups de feu.

 Afghanistan District 3 de Qarabagh 2 Deux militants talibans ont attaqué un convoi militaire, tuant trois policiers et en blessant deux autres. Plusieurs militants talibans ont également été tués ou blessés

 Iraq Baghdad 8 + 1 15 8 personnes ont été tuées et 15 autres blessées lorsqu’un kamikaze a explosé sur le marché bondé de Jamila, à l’est de Bagdad. Le groupe État islamique a revendiqué l’attaque

6 mai Afghanistan

District de Gulistan

13 12 militants talibans ont attaqué des postes de l’armée dans le district de Gulistan en Afghanistan, déclenchant des affrontements. 13 soldats ont été tués et 12 autres blessés. Deux autres soldats ont été enlevés

 Province de Baghlan: 21 13 21 personnes tuées. 13 policiers et 8 activistes talibans

 12 militants talibans tués dans la province d’Uruzgan

 Province de Nangarhar: 5 militants de l’Etat islamique tués

 Un militant taliban tué dans la province de Logar

 Inde Jammu-et-Cachemire 5 Cinq personnes blessées dans des bombardements par des Pakistanais le long de la LoC

 Pakistan: Khyber Pakhtunkhwa, un responsable de la polio tué par balle

 Punjab 1 policier abattu

 Nord-Waziristan 4 10 Deux attaques par balle distinctes contre la sécurité locale font quatre morts.

 Syrie Alep 8 Au moins huit civils (dont 3 enfants) ont été tués lors de raids aériens menés par le gouvernement dans des villes sous contrôle rebelle, situées à la périphérie de la ville syrienne d’Alep.

 Turquie Hakkari province 3 1

Trois soldats turcs tués dans une attaque au mortier du PKK en Irak

5 mai Afghanistan: province de Kunar 43 43 militants de l’EI tués lors de plusieurs frappes aériennes

 Province de Kaboul 26 26 militants tués au cours d’opérations

 Quatorze militants talibans tués dans la province de Kandahar

 La province d’Uruzgan 13 13 militants talibans tués par le NDS

 Province de Faryab 6 6 civils tués par des talibans

 Le commandant des talibans dans la province de Paktia tue deux civils

 Inde Bihar 1 Inde Un civil tué dans une explosion d’IED

 Jammu-et-Cachemire 1 Inde: un dirigeant politique tué

 Israël du Sud 5 128+ 5 Israéliens tués par des roquettes du Hamas

 L’entraîneur de l’Irak Mosul 1 Arena Games blessé lors d’une attaque à moto à Mossoul

 Afghanistan Puli Khumri 55 13 + 9 militants talibans ont attaqué un poste de police dans le nord de l’Afghanistan par un attentat suicide à la bombe + tir

 Syrie

Idlib

9 Au moins neuf civils tués dans des raids aériens dirigés par le gouvernement

 Turquie Sud-est de la Turquie 3 1 3 soldats turcs tués dans une attaque au mortier du PKK d’Irak

 Syrie Ma’aret Harma 1 Les forces du régime syrien ont tué un civil dans le village de Ma’aret Harma,…

 Al Rakaya 1 Les forces du régime syrien ont tué une femme dans le village d’Al Rakaya à…

 Gaza Gaza 2 Une femme enceinte et son bébé sont tués par une roquette du Hamas.

 Somalie Mogadiscio 1 Une bombe laissée sur un minibus tue une personne lorsqu’elle explose.

 Pakistan Mamond 1 Un agent de la poliomyélite est abattu par des radicaux présumés

 Nigeria Magumeri 10

Un Etat islamique affirme avoir tué 10 soldats dans le nord-est du Nigeria

Total 2019 ; 1558  Morts et  982 Blessés Ce chiffre est arrêté au 28 jour et n’est que la partie visible de l’iceberg… 

2018 : 3931  Morts et 1556 Blessés

REACTIONS EN VRAC

Une chance pour nous que c’est une religion de paix …. bon ramadan et surtout bon courage aux citoyens d’Israel pour supporter tout cela… Total impressionnant, pour ce début de mois sacré coraniste!

Cela n’empêchera certainement pas l’inauguration, ce jour, de la mosquée An Nour, fleuron de l’art islamique qatari (le seul art que l’islam reconnaisse : religieux), à Mulhouse.

Génération identitaire s’insurge contre l’édification, sur notre sol, de cette mosquée géante, liée à Amal, donc à l’UOIF, donc à Hani… Les attentats terroristes liés à ces prêcheurs devraient être suffisants pour empêcher qu’un centre géant de diffusion de haine — un de plus— ne soit érigé chez nous: 10000 mètres carrés, rien que ça !

SASKIA, vous avez raison de signaler à l’attention de tous le travail de Génération Identitaire . Leur dernier message est précisément relatif à la nouvelle Mosquée de Mulhouse.

Sur Internet, une pétition très motivée et documentée nous propose de dire «Non à l’islamisation de la FRANCE» .Auteur : DAMOCLES.

Et..dire que des actions en justice sont en cours pour OBLIGER LA FRANCE A FAIRE RENTRER SUR SON SOL les enfants des djihadistes retenus dans des camps kurdes …au prétexte que ces enfants mal nourris et mal soignés, victimes innocentes, sont en danger de mort…A vot’ bon coeur Messieurs les Français… en même temps… c’est un lieu d’observation avancé du mouvement des Frères musulmans en France. La DGSI doit déjà avoir installé des informateurs à plusieurs niveaux : internet évidemment, EDF avec relais de puissance… relais associatifs, banques, transactions financières, billets d’avions sur l’aéroport de Mulhouse, hôtels de tourisme, restauration hallal il y a de quoi faire… La chose importante à installer dans cette mosquée est un micro, du moins une batterie de micros…

Pas de problème la seul industrie que les gouvernants depuis 40 ans n’ont pas vendu SONT LES BOUGIES ET LES NOUNOURS ET LES BOBOS

PLUS LES LARMES DE CROCODILES

…et surtout les marches blanches.

Ça, ça passe bien à la télé…

Belle religion celle de l’horreur et de Satan, si Satan a choisi une religion c’est surement l’islam… Combien de morts encore y’aura-t-il dans ce temps soit disant de paix et de tolérance ? … Il ne faut pas critiquer le Ramadan tant qu’ils s’entretuent entre eux, pour moi ce sont de bon Islamiques…

Un missile est un projectile autopropulsé et guidé. Une roquette est un projectile autopropulsé mais non guidé. Les deux peuvent faire autant de dégâts.

Je ne veux pas être un oiseau de mauvais augure, mais cela m’étonnerait que la France soit épargnée… Grand désordre social, police et forces de l’ordre à bout, ils ont un boulevard pour frapper à nouveau. Cela risque d’être « notre fête » de nouveau. Ils cherchent de toutes façons à « syrianniser » la France, il serait étonnant que chauffés à blanc dans les mosquées, ces détraqués ne cherchent pas à allumer la mèche. Et nous, qu’est-ce qu’on attend pour se « chauffer à blanc » ?

RÉPONDRE

 Trodafekt dit : 8 MAI 2019 À 06:57

Tout à fait exact, la force de l’islam se fonde sur la déchristiannisation qui engendre l’individualisme, en clair le chacun pour soi.

RÉPONDRE

 Arago_cadet dit : 9 MAI 2019 À 03:02

l’individualisme occidental est une des causes de notre faiblesses. Il faut nous rassembler et unir nos talents différents.

RÉPONDRE

 Arago_cadet dit : 9 MAI 2019 À 03:04

la situation n’est pas bonne à l’intérieur il faut avoir après les élections européennes…

RÉPONDRE

 Trodafekt dit : 9 MAI 2019 À 13:40

Complètement d’accord. Si ce que je crois se produit le 26 Mai, ce sera le moment de récupérer nos différents pays confisqués par l’UE. Mais il faudra se battre !

RÉPONDRE

 Trodafekt dit : 21 MAI 2019 À 04:31

Et zut… Villejuif !

Je le sentais et je crains que ce ne soit pas fini.

RÉPONDRE

 c.i.a. dit : 7 MAI 2019 À 15:23

Que pense les gauchos de cette liste objective et criant de vérité, qui est pour l`instant sommaire, imaginez une année de cette islam de paix et d`amour!

Évidement les gauchos stupides et inconscients restent aveuglent!!

Et merci à Dreuz.info , de publier régulièrement « les bien-faits humanistes « de l`islam , qui est pour chaque musulman, un exemple à suivre de génération en génération!!!

RÉPONDRE

 mzzchzzl dit : 7 MAI 2019 À 23:52

Lisse lame tranche les gens bons : c’est bien une religion d’épée !

Et le ramadan, Aaah… le ramadan et ses décomptes des mille et un nuisibles, Allah dingue sur son tapis violent, Ali Fatwa et les 40 violeurs, le paradis et ses 72 casiers judiciaires vierges…

Oussama bien radicalisé tout ça.

RÉPONDRE

 Trodafekt dit : 8 MAI 2019 À 07:02

Ramdam veut dire désordre….

Alalahhhhh!

Le seul truc à garder, c’est leurs recettes de pàtisserie re-christiannissées: exemple:cornes de gazelle deviennent cornes de chamois, flûtes au miel deviennent fifres au miel. Etc….

RÉPONDRE

 Louis Morin dit : 8 MAI 2019 À 07:34

Sauf erreur, il y a la guerre et/ou du terrorisme dans tous ces pays durant toute l’année. Est-ce vraiment pire durant le Ramadan ?

RÉPONDRE

 gargol dit : 8 MAI 2019 À 16:07

Bande de répugnants anti-humains, des zombies, à traiter comme tel.

RÉPONDRE

 Serge dit : 8 MAI 2019 À 22:16

Que soit maudit l’islam et son koran

RÉPONDRE

 Julien Martel dit : 9 MAI 2019 À 10:11

Quelle est la source de cette liste, svp ?

Sur le site que je consulte habituellement, https://www.thereligionofpeace.com/attacks/attacks.aspx?Yr=Last30 on ne voit pas tout cela.

RÉPONDRE

 Max dit : 12 MAI 2019 À 17:06

Nous étions à combien l’année passée ? juste pour savoir si nous sommes bien partis pour battre un record …

RÉPONDRE

 Trodafekt dit : 16 MAI 2019 À 12:01

Et en plus, une 34ème liste muzz pour les européennes.

Un ballon d’essai pour les municipales en 2020, ils cherchent le pouvoir .

Belle République laïque…..surtout pour les chrétiens et les juifs!!!Bravo Macron et le Conseil constitutionnel!!!!

Je propose la création immédiate d’un parti judéo-chrétien (en gras dans le texte) en rempart ultime contre ce déferlement.Et je suis prêt à réunir et fédérer toutes celles et ceux qui veulent y prendre part.Merci à Dreuz de relayer.

RÉPONDRE

 L’Enjoué dit : 18 MAI 2019 À 15:53

Je me demande ce que donnerait une liste muzz contre le RN ?

RÉPONDRE

 Trodafekt dit : 21 MAI 2019 À 04:29

Une déflagration !

RÉPONDRE

 Ren dit : 19 MAI 2019 À 05:26

Vive l’islam, la religion la plus mortifère au monde.

RÉPONDRE

La nuit du ramadan sur une chaîne publique, il dit quoi le CSA ?

31 Mai 2019SamiaIdentité française, Islam, Macron, République et laïcité, Respect loi 1905

Écœurée. Je suis écoeurée, le réveil , hier, a été rude

Samedi soir, mon mari, à côté de moi, regarde une émission de foot à la télé, tout footeux qu’il est, pendant la pub, il zappe. Et là surprise, j’entends une animatrice dire que cette soirée du ramadan est très réussie.

Hein ! Quoi ! Une soirée du ramadan à la télé française. Horreur !

Bachibouzouk ! Tonnerre de Brest ! Comme dirait le capitaine Haddock.

L’émission, plus précisément, se nomme « La Nuit du Ramadan » et cela se passe sur France 2, chaîne publique, payée par nos impôts !!!

Est-ce une farce ? Ai-je bien entendu ?

Le petit écran ne m’intéresse plus depuis longtemps, tout formaté qu’il est. Il ne me ressemble pas, il ne parle que de pauvres musulmans discriminés, victimes de vilains méchants populistes, lépreux,  comme dirait Pinocchio Macron, tout le contraire de ce qui me définit. Mon identité est à des années lumières de l’islam, de la discrimination, l’intégration, je n’ai pas à le faire puisque les valeurs de la République coulent dans mes veines. Je n’y vois quasiment jamais, à quelques exceptions près, d’apostats de l’islam, de gens issus d’Afrique du Nord qui plébiscitent la laïcité, les valeurs humanistes de la France, de non musulmans parlant vrai. Nous n’avons droit qu’à des malhonnêtes comme Bellatar, Marwan Muhammad et plus si affinités, sans parler des islamogauchistes. Les exemples ne manquent pas, ils sont pléthore : Laurent Joffrin, Claude Askolovitch, Étienne Liebig (les GG), Clément Viktorovitch, etc etc. Pleurnicheries et compagnie, sur les déboires des pauvres musulmans en France, comme s’ils étaient obligés d’y vivre.

La Terre ne se réduit pas qu’au territoire national, d’autres cieux existent, que je sache. Théoriquement, tout adepte de l’islam devrait faire sa hijra (émigrer vers une terre d’islam) mais, comme beaucoup d’entre nous le disent sur RR, l’hypocrisie mahométane n’a pas de limite. Quitter la terre mécréante, c’est renoncer aux mille bienfaits qu’elle offre : les logements quasi gratuits, les allocations diverses et variées, le confort matériel, l’assouvissement des besoins primaires comme se nourrir, s’habiller…

Voyez ces deux courtes vidéos sur la hijra, elles sont très instructives sur l’incompatibilité congénitale de l’islam avec notre bien chère France.

.

Après ce bref détour, en lien quand même avec le choc ressenti hier soir, je reviens vers l’émission, objet du délit.

Je ne la connaissais pas, ni n’en avais entendu parler.

Qu’est-ce que c’est que ce machin ? Une émission qui promeut, qui donne la part belle au ramadan. C’est quoi le but ? Hein ? Les dhimmis de France Télévision !

Nous faire croire que le ramadan, c’est génial, c’est les mille et une nuits, c’est l’islam des lumières du pipoteur Malek Chebel, qui ne pourra plus, soit dit en passant, déverser ses torrents de mensonge.

Après les pubs communautaires (mektoub.fr), les inaugurations de mosquées par nos politiciens véreux, voilà que pointe le bout de son nez du ramdam à la télé.

.

Cette pratique, que certains ont l’air de trouver tout à fait charmante, moi, je la hais depuis toujours. J’ai dû me la coltiner  à un moment de ma vie, à mon plus grand désespoir. Dès que j’ai pu, fini, basta, on arrête les conneries.

Cette pratique est, sous ses airs de je n’y touche pas, toxique à bien des égards. Le plus délétère, néfaste, c’est quand elle fait ressortir la police de la charia qui sommeille en beaucoup de musulmans. Faut pas faire ça, et ceci, et cela, et na na à longueur de journée. Haram ! Haram ! Encore haram !

Surveillance rapprochée, rappel à l’ordre plus ou moins musclé, voilà ce que, mine de rien, cautionne ce type de programme.

.

Honte donc à France 2 !!! D’autant plus, quand on voit comment cette chaîne publique se permet de présenter cette émission.

« La Nuit du ramadan 2018 » célèbre la fête, le métissage, la solidarité, la réussite et la féminité. Le message est porté par les musiques et les voix de femmes qui mettent leur talent et leur célébrité au service d’un engagement citoyen transcendant les frontières et les origines.

Depuis le Cabaret sauvage, à Paris, et en présence d’un public nombreux et chaleureux, assistez à un feu d’artifice de musiques, de chants et de rythmes, nourris aux sources des rencontres et du dialogue des cultures de France, du Maghreb et du monde.

Avec Chimène Badi, Imany, Amel Wahby, Massa Bouchafa, Hind Chraibi, Madame Monsieur, Fatoumata Diawara, Nâdiya, Antsa & Mendrika, Kimberose, Samira Brahmia.

Myriam Seurat recevra également sur le plateau cinq personnalités dont la réussite personnelle est aussi synonyme d’engagement citoyen. Le compositeur Tarik Benouarka, la créatrice Nouria Nehari, le sociologue Amar Dib ainsi qu’Aïcha et Zaïra Mostefaoui.

https://www.francetelevisions.fr/la-nuit-du-ramadan

Comme chaque année, «La Nuit du ramadan» est un rendez-vous qui célèbre la rencontre des chants et des musiques du monde. L’émission est aussi un miroir de la richesse du patrimoine artistique de la France dans toute sa diversité. L’édition 2019 de «La Nuit du ramadan», placée sous le signe de la spiritualité et de la citoyenneté, invite à une soirée de fête avec une pléiade d’artistes populaires, au Cabaret Sauvage à Paris. Des personnalités du monde associatif et culturel viennent par ailleurs témoigner de leur parcours, de leur engagement et des valeurs qui les animent.

https://www.france.tv/france-2/la-nuit-du-ramadan/991433-la-nuit-du-ramadan.html

PS : Ah ! Ah ! Les musiques du monde, oui mais de quel monde ? Celui apparenté à l’islam ! Et sous quelle présentation ? En lien curieusement avec une pratique islamique tendancieuse ! Vous avez dit bizarre ? Pas, apparemment, pour les dhimmis de France 2. J’aime la musique française mais pas que. Mais, cette façon de nous amener, soit disant, à apprécier d’autres sonorités, est juste une manière déguisée de rendre l’islam respectable et faisant partie, qu’on le veuille ou non, du paysage français.

Et l’engagement des acteurs associatifs, en faveur de qui, de quoi ? La réponse est limpide comme de l’eau de roche.

Note de Christine Tasin

La loi de 1905 spécifie pourtant que la République ne reconnaît et ne subventionne aucun culte. Or, en fêtant la nuit du Ramadan, il y a reconnaissance par les chaînes publiques donc par l’Etat. Et quand on connaît le prix des émissions de télé, c’est une sacrée subvention à l’islam…

Partager :

Share

Сохранить

6

WhatsAppE-mail

Samia

Apostate de l’islam, islamophobe et fière de l’être, je me sens comme Dihya, la reine des Berbères, qui a combattu l’envahisseur musulman sans jamais faiblir. Bien sûr, je ne combats pas par l’épée mais par les mots que l’on peut parfois, quand ils sont bien choisis, comparer à des flèches bien aiguisées.

Articles du même thême

Interdiction du voile aux fonctionnaires : Trudeau, ONU, gauchos… vent debout contre le Québec

Voile des accompagnatrices ; Hanane : « la laïcité m’a sauvée  » !

Les musulmans, en France, nous font braire avec leur ramadan ; la jeunesse d’Algérie l’envoie bouler…

8 thoughts on “La nuit du ramadan sur une chaîne publique, il dit quoi le CSA ?”

Gromago

31 mai 2019 at 10 h 11 min

Pays mécréant ,homme honnête .Mais de quoi ils parlent ces connards Ils passent leur temps à mépriser ,injurier ,rabaisser les français honnêtes .

Franchement si un SS débarquait aujourd’hui d’un camp de concentration ,il ne serait pas dépaysé .Ces mahométans parlent des cathos ,juifs et autres comme les ss parlaient des juifs pendant la solution raciale .

Et on laisse faire .

Le coran est un appel au mépris et au rabaissement des français honnêtes .

On est tous des grosses merdes pour eux .

Tu m’étonnes qu’ils nous écrasent comme des merdes .

Comment dans un pays civilisé comme le notre on peut laisser dire de ses citoyens que ce sont des « infidèles  » ,mécréants » ,suggérer que nous ne sommes pas honnêtes parce que nous ne « faisons  » pas le ramadan ????

Incroyable .

Tant qu’on aura pas obligé ces gens à retirer ce qu’ils disent de nous ,ils continueront à le croire dur comme fer .

Rappelons que la définition de la propagande (Propaganda :autre point commun avec les nazis ) est le « lessivage  » de l’esprit critique .

Reply ↓

Rosa SAHSAN

31 mai 2019 at 10 h 14 min

France 2 sert cette merde avec l’argent de notre redevance depuis des années.

Comme personne ne s’insurge alors…

ROSA

Reply ↓

Laurent P

31 mai 2019 at 10 h 42 min

Faites savoir CONCRÈTEMENT au CSA que vous partagez pleinement l’opinion exprimée dans cet article : Imprimer l’article et l’envoyer au CSA par la poste à son adresse postale publique, que vous trouverez sur la page

https://www.csa.fr/Contact

Pour imprimer facilement l’article, c’est pas compliqué :

Cliquer sur la barre verte « Print Friendly » en bas à gauche de l’article.

(ou accès direct : https://www.printfriendly.com/p/g/5xTSGX )

Dans la fenêtre d’impression qui s’ouvre, choisir la taille de texte 100% et la taille d’image 50%.

Cliquer sur l’icône PDF.

Choisir la taille de page « A4 » (« Letter » est le format américain) puis cliquer sur « Téléchargez votre PDF » et enregistrer le PDF sur votre ordinateur.

Désormais vous pouvez imprimer l’article dans sa version « véritable lettre », en imprimant les trois pleines pages de la version PDF que vous venez de créer, en deux feuilles : la première feuille imprimée recto-verso avec les pages 1 & 2, la deuxième feuille imprimée recto seulement avec la page 3.

Optionnellement, vous pouvez inclure votre prénom et ville en guise de signature en page 4 (dos de la page 3) restée blanche (inutile de risquer de potentielles représailles en indiquant naïvement vos coordonnées complètes).

Comme toute la page est vierge, vous pouvez signer en TRES GRAND, ou signer normalement mais en rajoutant un commentaire personnel bien senti (ou recopier un commentaire du présent article qui vous plairait particulièrement).

Voilà, mettre le nez du CSA dans son caca de collabo du chamelier pillard pédophile ça ne coûte qu’un timbre.

Reply ↓

Celtilos

31 mai 2019 at 13 h 03 min

he rance2 elle ou la laïcité et la neutralité dans tout ca ????

la c’est plus de l’intox, c’est du prosélytisme pro ennemies de la France,

rance télévision est devenu un ennemi de la nation!

Reply ↓

Alain Bobo

31 mai 2019 at 13 h 04 min

Quoi d’autre pour constater que la France est finie, déjà musulmane !

Reply ↓

Marcher sur des Oeufs

31 mai 2019 at 13 h 37 min

On en est là ; l’islam c’est obligatoire, l’islam il faut le reconnaître et le vénérer en se pliant à toutes ses traditions et tous les caprices des musulmans.

Oui ! Ça y est, la France n’est plus laïque elle est musulmane et célébrer le début et la fin du ramadan devient, pour l’instant, une obligation de la classe politique.

_________________________________________

Religion : le CFCM dénonce la « désinvolture » de Castaner de ne pas avoir assisté à la rupture du jeûne du ramadan

:::: https://www.fdesouche.com/1214695-religion-le-cfcm-denonce-la-%e2%80%89desinvolture%e2%80%89-de-castaner-de-ne-pas-avoir-assiste-a-la-rupture-du-jeune-du-ramadan

Le Conseil français du culte musulman reproche à Christophe Castaner de ne pas avoir assisté à la rupture du jeûne du ramadan, qui était organisée…

Reply ↓

Jolly Rodgers

31 mai 2019 at 17 h 34 min

moi ça fait longtemps que je n’ai plus l’audiovisuel , la télé ne me sert que pour regarder des dvd de bons vieux films que je choisis ,des Jean Gabin des Maurice Ronet … et des Denis Hooper , Clint Eastwood …. défilent sur mon écran (même la télé est d’époque chez moi) , je ne me reconnais plus dans cette société . quand je vais chez des amis ou chez la famille , lorsque je jette un coup d’œil sur les chaines , j’ai comme une boule à l’estomac , comme un grand malaise .

oui c’est honteux toutes les bassesses que nous font subir les garants du système , ils nous imposent l’islam jusque dans nos chaumières .

je disais dans l’un de mes commentaires au sujet de la série télévisé canadienne : » la petite mosquée dans la prairie  », encore une façon d’imposer l’islam par de la propagande .

il vont jusque à violer les lois sur la laïcité ,ils vont jusque à se contredire , un peu comme les gauchistes qui scandaient ni dieu ,ni maître dans les années 70’s et 80’s et qui désormais composent avec l’islam , voir les npa , insoumis et autres pédales du même genre . ce sont les enfants d’une ordure qui se nomme mai et d’une putain qui ce nomme 68 . après 40 ans de haine de soi. voilà le résultat !

Géraldine Claise

Les musulmans, en France, nous font braire avec leur ramadan ; la jeunesse d’Algérie l’envoie bouler…

31 Mai 2019AntiislamCharia, International, Islam, Les Résistants, Ramadan

Du journal « Le Monde »:

En Algérie, il est plus difficile de ne pas jeûner que de faire le ramadan

Ils sont jeunes et refusent de se plier au mois de carême, dont ils pensent qu’il est plus dicté par l’habitude que par des motivations religieuses.

D’abord, Anis avait donné rendez-vous au siège d’un parti politique sur les hauteurs d’Alger. Là-bas, à l’heure du déjeuner, sympathisants et militants ont l’habitude de se retrouver dans une pièce aux fenêtres opaques pour partager gueuleton et cigarettes.

Même en cette période de ramadan.

Finalement, ce parti progressiste a refusé d’accueillir le groupe d’amis le temps d’une interview : les responsables auraient été prévenus trop tard.

Après avoir marché quelques kilomètres vers le centre-ville sous un soleil hostile, la bande de copains se pose dans un recoin du parc de la Liberté, à l’abri des regards et des oreilles, pour évoquer les raisons qui les ont poussés à ne plus suivre le rituel du ramadan pourtant sacré chez les musulmans.

« J’aurais aimé vous inviter à boire un café pour échanger sur le sujet », se confond en excuses le jeune homme de 20 ans.

Mais, en ce mois de carême, restaurants et bars de la capitale sont fermés toute la journée.

« Hors la foi »

Perfecto sur les épaules, pendentif en forme de marteau de Thor autour du cou, cet étudiant en informatique, qui se dit athée, ne jeûne pas.

 Même mes parents ne savent pas pourquoi ils font ramadan : ils jeûnent par habitude. Ah, si, ma mère le fait pour maigrir. »

Rire général.

Ce fan du groupe de metal néerlandais Carach Angren vit dans une cité HLM de Dely Brahim, dans la banlieue ouest d’Alger, où désormais le voisinage sait qu’il est

« hors la foi ». « Au début, j’ai eu des problèmes, j’ai dû mentir, prétexter que j’étais malade. J’aurais tellement préféré leur dire : “Je vous emmerde, et je fais ce que je veux” »,

lance-t-il.

Anis ne supporte plus le poids des traditions et la pression sociale qui étouffent une partie des Algériens.

« J’ai découvert que la majorité des jeunes de mon quartier ne faisait pas ramadan. Mais ils ne le montrent pas », assure-t-il.

Dans son monde, les non-jeûneurs se cachent pour manger : voiture, toilettes, hall d’immeuble…

Jamais dans la rue en public.

« Cela vaut mieux ainsi, parce que c’est dangereux », souffle-t-il en rappelant que le 11 mai des étudiants ont été violemment agressés dans l’enceinte du campus de Bouzareah, au nord-ouest d’Alger, après avoir été surpris en train de casser la croûte.

« Moi aussi j’en suis venu plusieurs fois aux mains », raconte posément Nazim, 22 ans, étudiant en informatique qui habite dans une cité de Bordj Al-Kiffan, à l’est de la capitale. « Mais moi, je ne me cache pas, assure le garçon aux cheveux longs, dégaine de geek. Je sens la frustration des autres jeunes, leur manque de liberté. Ils sont musulmans par héritage sans avoir la possibilité d’interroger les bases de leurs convictions. »

« C’est de l’hypocrisie », enchaîne Mehdi, la gorge sèche.

Le trentenaire rêve de siffler sa bouteille d’eau d’une traite.

Ouvrier en bâtiment sans travail depuis plusieurs jours, il est anarchiste jusqu’au bout des poils de sa barbe taillée façon hipster.

« Je suis pour la liberté », affirme-t-il sobrement.

Alors, jeûner ou pas est un problème qui, à ses yeux, ne devrait même pas se poser, estime-t-il en regrettant que « la spiritualité soit devenue une pratique mécanique ».

« Ainsi, si je ne jeûne pas, on dit que je suis une mauvaise personne. Que je combats l’islam. Si on me voit boire, les gens vont avoir peur de moi, penser que je suis différent, que c’est une provocation, que je vais ruiner la société. C’est un problème psychologique », s’emporte-t-il.

Pour ce groupe de copains, le ramadan n’a donc rien de « sacré ».

« On voit des gens se soûler, fumer du shit, trafiquer, mais ils osent dire : “Pas touche au ramadan, c’est sacré” », ironise Mehdi.

« Tu as raison, en réalité, il y a plus de choses à raconter sur les jeûneurs que sur les non-jeûneurs. Ils voudraient être libres comme nous, mais ils subissent », observe Anis qui tient tendrement la main de Zora.

« Je ne jeûne plus car je n’y crois plus, c’est aussi simple que cela », raconte la jeune commerciale de 26 ans qui a « quitté » l’islam depuis un moment déjà, même si son visage poupin reste enveloppé d’un voile noir.

« Je le porte depuis longtemps et ne peux pas l’enlever, les gens ne comprendraient pas, explique-t-elle d’une douce voix. C’est ça, la pression sociale. »

Zora s’est éloignée de la religion quand elle s’est aperçue qu’elle n’obtenait pas de réponses à certaines de ses interrogations sur l’évolution et les origines de l’homme.

« J’ai eu les mêmes doutes, mais on m’a interdit de poser des questions sur ces sujets scientifiques », renchérit Aymen. Timide, dans son jogging blanc, le garçon fait son premier « non jeûne » et mesure là qu’il est « plus difficile de ne pas faire ramadan que de le faire… Mais, pour moi, c’est une victoire », ajoute-t-il du haut de ses 24 ans.

« Je me sens enfin libre. »

Plus jeune, l’étudiant en journalisme issu d’une famille conservatrice était très croyant.

Jusqu’à lire le Coran des heures durant.

Alors, aujourd’hui, pour ne « pas faire de peine » à ses parents, il leur cache qu’il ne fait pas ramadan. Comme Zora et Mehdi.

« Je ne veux pas leur faire du mal », renchérit la jeune fille.

« Mon père est imam, si je lui dis, il sera triste, je ne veux pas le perdre, je l’aime », se désole Mehdi.

« Arme idéologique »

A l’heure des grandes manifestations pour exiger le départ du « pouvoir » en place et une nouvelle République, ces jeunes-là espèrent que l’Algérie optera pour la laïcité et que l’islam ne sera plus la religion d’Etat.

« On sent une intolérance envers nous. On n’est pas obligés de croire de la même manière, chacun a son mode de vie »,ajoute Zora.

Si la Constitution algérienne garantit la liberté de culte, de conscience et d’opinion et n’a pas prévu d’envoyer les citoyens en prison pour celui qui ne « respecte » pas le jeûne, pourtant, un article du Code pénal – le 144 bis 2 – est utilisé « comme arme idéologique », selon des avocats, car il prévoit des peines d’emprisonnement pour « quiconque offense le Prophète (paix et salut soient sur lui) et les envoyés de Dieu ou dénigre le dogme ou les préceptes de l’islam, que ce soit par voie d’écrit, de dessin, de déclaration ou tout autre moyen ». « Voilà pourquoi il faut se cacher, on peut utiliser cet article contre les non jeûneurs », assure Anis.

Rachid Fodil, 29 ans, connaît bien cette loi qui punit le blasphème : il a passé une année en prison, en 2017, pour avoir consacré une page Facebook à « l’islam avec le dialecte algérien ».

 Je traduisais le Coran avec l’accent algérien et ça n’a pas plu, raconte-t-il en mâchouillant son chewing-gum. En première instance, j’avais été condamné à cinq ans de prison, en appel ma peine a été réduite. »

A l’ombre, il s’est tenu à carreau ; pour faire bonne impression et pour être tranquille, il a dû faire la prière devant les matons, histoire de leur montrer – et de prouver – qu’il n’avait rien d’un hérétique.

Il a passé son bac en cellule et étudie aujourd’hui à l’université de Bouzareah pour devenir archiviste.

La prison ne l’a pas changé, bien au contraire.

« Après ce que j’ai vécu, je devrais jeûner ? Ça n’a pas de sens, je suis athée », argue le trentenaire.

C’est l’heure de se quitter. Certains iront faire des courses dans les boulangeries et les épiceries qui restent ouvertes.

L’un d’eux s’apprête à commander une pâtisserie : le commerçant, qui semble avoir compris, lui lance dans un sourire :

« A consommer tout de suite ? »

Ali Ezhar (Alger, correspondance)

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/05/26/en-algerie-il-est-plus-difficile-de-ne-pas-jeuner-que-de-faire-le-ramadan_5467533_3212.html

On voit de quel totalitarisme politico-religieux se font les complices, ceux qui organisent à la Mairie de Paris, sur le service public etc etc  des « Nuits du ramadan ».

La secte mahométane est devenue odieuse à beaucoup de jeunes Algériens  (C’est « Le Monde » qui nous l’explique !) et seule une intense pression sociale, une pression totalitaire la maintient artificiellement en vie …

Partager :

Share

Сохранить

1

WhatsAppE-mail

Antiislam

Articles du même thême

La nuit du ramadan sur une chaîne publique, il dit quoi le CSA ?

La prof non musulmane jeûne pour soutenir ses élèves musulmans pendant le ramadan !

La police montée court à bride abattue pour repousser Pegida en marche pour un barbecue devant la mosquée

8 thoughts on “Les musulmans, en France, nous font braire avec leur ramadan ; la jeunesse d’Algérie l’envoie bouler…”

Neffin

31 mai 2019 at 14 h 00 min

C’est ça le problème, eux ont compris et nous, on fait venir les restes.

Nos femmes, mères et grands-mère se sont battues pour avoir des droits et des libertés, et nous devrions changer pour ces sous-merdes qui voient la femme comme de la viande et des meubles !

C’est comme ce prophète, nous devons l’accepter pour ne pas être raciste, mais en France, les enfants sont normalement protégés et on veut reconnaitre une religion pédophile qui suit les paroles et actes d’un sous-homme qui a marié la petite Aïcha à 6 ans et qui a consommé le mariage à 9 ans (voir annuellement les mariages de petites filles en Raie-publique Islamique d’Iran) ! Après, on voit de plus en plus de juges donner du sursis à un pédo parce qu’il est « multiculturel ».

L’Islam EST incompatible avec nos valeurs, c’est aussi pour ça qu’ils ne veulent pas s’intégrer mais désintégrer notre société pour la remplacer.

Moi, personnellement, j’ai changé mon fusil d’épaule il y a bien longtemps, on me cherche, on assume, plus de « ni, ni, ni, jiti jure, disolé, ji recommencerais plus », ils ont tous eu trop de seconde chance.

Française, Français, renseignez-vous au sujet du « DOL », L’État français gouverné par l’internationale privé s’y est noyé. Nous pouvons agir et vaincre.

Nous sommes chez nous, notre éducation, notre culture, notre gastronomie, notre langue. Si ils veulent venir et rester, c’est en respectant tout cela sinon, il est temps pour la ré-migration ainsi que la désintégrations des réfractaires.

Reply ↓

Samia

31 mai 2019 at 19 h 57 min

 C’est ce que je pense et dit ouvertement aux adeptes de momo, le salaud.

Reply ↓

Flupke

1 juin 2019 at 9 h 42 min

Cela donne de l’espoir pour l’avenir. Les humains ne sont pas des moutons

Reply ↓

Neffin

1 juin 2019 at 11 h 33 min

Salut,

@Flupke, malheureusement si, les gens restent en majorité des moutons.

Je vis dans une ville gangrénée par cette idéologie du « tabassons/violons/cambriolons ceux qui ne veulent pas vivre comme nous, chez eux »

C’est de pire en pire, vraiment, et la police bah, comme il se doit « on ne peut rien faire si ils ne sont pas pris sur le vif, désolé », vive les impôts (qui vont par ailleurs majoritairement vers ce qui fait vivre cette gangrène, c’est le remerciement, le respect multiculturel).

Les gens sont des moutons parce que s’ils cherchaient un minimum, ils sauraient que tout ça, ça vient de ceux qui « ont » la France, les créanciers privés auxquels nous sommes OBLIGES d’emprunter depuis les traités de Maastricht et Lisbonne, souhaités par ceux qui ont détourné l’argent français en 1973, j’ai nommé… Une Banque connue (privatisation du droit d’impression et du taux de prêt, pris à la Banque de France/Banque Centrale -> création de la dette). Famille qui, il ne faut pas l’oublier, a financé avec d’autres banques, le Parti National Socialiste allemand (extrême gauche) aussi connu sous le nom de NAZI dès 1927 lorsqu’un certain Trebitsch-Lincoln le faisait se démocratiser via l’O.T.O.

Le président américain Woodrow Wilson disait, « l’Histoire est constamment réécrite par les vainqueurs, cela ne signifie en aucun cas qu’elle soit vraie ».

Reprendre son pays, c’est commencer par reprendre ce qui le fait vivre, son économie. Ensuite nous pourrons choisir notre avenir. Mais jusque là…

Reply ↓

Joël

1 juin 2019 at 12 h 21 min

Bravo pour cet article que devraient lire les politiques !

Mais P****, pourquoi c’est pas ceux-là qui viennent chez nous au lieu de la racaille ?

Là au moins le multiculturalisme imposé aurait un sens. Je suis sûr que ces jeunes cités dans l’article seraient intégrés sans problème.

Conclusion : c’est bien cette religion qui pourrit notre société…et la leur.

Reply ↓

paul-andré tournelle

1 juin 2019 at 12 h 37 min

Ne confondons pas le ramadan ( culte à l’idole moloch hubal devenu Allah ) avec le carème catholique.

Cela n’a rien à voir.

https://eglise.catholique.fr/approfondir-sa-foi/la-celebration-de-la-foi/les-grandes-fetes-chretiennes/careme-et-paques/careme/369562-quest-ce-que-le-careme/

Reply ↓

Antiislam Post author

1 juin 2019 at 13 h 48 min

Bonjour,

Bien vu !

Moi aussi j’ai été choqué, à la lecture, par ce mot.

Mais c’est un article du « Monde » avec tout le relativisme que ce journal entend imposer …

Reply ↓

frejusien

2 juin 2019 at 8 h 58 min

ça fait plaisir de lire cet article, malheureusement on n’a pas ces jeunes -là en France,

nous, on se tape la lie de la société muz, ceux qui sont là pour la conquête, les analphabètes qui veulent juste continuer à pondre le max pour islamiser

Reply ↓

Laisser un commentaire

Géraldine Claise

geraldineclaise@me.com

Rupture du jeûne du ramadan : le CFCM dénonce la « désinvolture » de Castaner

PUBLIÉ PAR GAIA – DREUZ LE 30 MAI 2019

Source : Ouest-France

Le Conseil français du culte musulman reproche à Christophe Castaner de ne pas avoir assisté à la rupture du jeûne du ramadan, qui était organisée à Paris mardi 28 mai. D’après le Conseil, c’est la première fois qu’un ministre de l’Intérieur boude ainsi une invitation.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a dénoncé la « désinvolture » de Christophe Castaner, qui n’a pas assisté à la rupture du jeûne du ramadan (iftar) organisée mardi soir à Paris et a choisi de se rendre mercredi devant une instance régionale à Strasbourg.

SPONSORED CONTENT

Le secret qui permet de cramer sa graisse en dormant. À voir !

L’incroyable astuce d’une étudiante pour la graisse du ventre

1 tasse avant de dormir fait perdre jusqu »à 23 kg en 11 jours

La graisse abdominale part en une nuit

« C’est la première fois depuis que le CFCM organise un iftar qu’un ministre de l’Intérieur (également chargé des cultes, ndlr) ne répond pas favorablement à notre invitation », a affirmé le délégué général de l’organisation, Abdallah Zekri, lors du repas de rupture du jeûne au Pavillon Dauphine mardi soir dans le XVIe arrondissement.

Selon lui, cela traduit « de la désinvolture à l’égard des musulmans de France ». « Si M. Castaner a quelque chose à nous reprocher, qu’il le dise », a-t-il affirmé.

« Aller dans les territoires »

Il a rappelé qu’en 2018, Gérard Collomb, alors ministre de l’Intérieur, et le Premier ministre Édouard Philippe s’étaient rendus à l’iftar officiel du CFCM. En 2017, tout juste élu, Emmanuel Macron y avait pris la parole.« Nous sommes déçus que le ministre de l’Intérieur n’ait pas daigné venir passer un petit moment, même si son agenda est chargé, prendre un verre de l’amitié, échanger un peu avec nous », a encore déclaré M. Zekri.

Interrogé, le ministère de l’Intérieur fait valoir que Christophe Castaner va participer mercredi soir à la rupture du jeûne organisée à Strasbourg par le CRCM, déclinaison régionale du CFCM, l’idée étant « d’aller dans les territoires ». « Strasbourg, lieu de formation des imams, de dialogue interreligieux, du Concordat, est attractif », a-t-on ajouté.

Tensions sur la réforme du CFCM

Créé en 2003 sous l’impulsion de l’État, le CFCM est l’interlocuteur privilégié de l’État sur le culte musulman. Il est souvent critiqué pour son manque de représentativité : au terme des dernières élections, un peu moins de la moitié des quelque 2 300 lieux de culte en France lui étaient affiliés.

Selon plusieurs sources, une réforme des statuts du CFCM, adoptée au printemps et qui doit se mettre en place pour les prochaines élections de cette instance à l’automne, est source de tensions. Le gouvernement souhaitait une forte représentation de l’échelon départemental, un gage selon lui d’ouverture et de meilleure représentativité des mosquées, ce à quoi le CFCM, dans sa réforme, n’a pas accédé, selon une source proche du dossier.

Raison supplémentaire du courroux de la direction du CFCM : un conflit interne l’oppose au responsable du CRCM de Strasbourg. « Le ministre est au-dessus des querelles internes au CFCM », a-t-on assuré au ministère de l’Intérieur.

Géraldine Claise

geraldineclaise@me.com

Suisse : Des enseignants se plaignent « Les élèves musulmans incitent les élèves non-musulmans à jeûner »

Mai 31, 20190

Partagez

2K

Tweetez

Partagez

Enregistrer

2K PARTAGES

Des enseignants suisses se plaignent que les élèves musulmans incitent également les non-musulmans à jeûner. Toutefois, l’association des enseignants ne voit pas la nécessité d’agir.

Jusqu’au 4 juin, les musulmans s’abstiendront de manger et de boire du lever au coucher du soleil. Bien que seuls les jeunes ayant atteint la puberté sont encouragés à jeûner, dans de nombreux endroits les enfants participent également. Par exemple, dans une école primaire suisse de la commune de Winterthur, où la proportion d’enfants musulmans est « assez élevée », comme le déclare l’enseignante Arlinda Dauti dans le magazine de la ZLV.

« En 6e année, j’ai remarqué que les enfants de la classe se motivaient mutuellement pour jeûner. » C’est ainsi que les enfants non musulmans ont finalement cessé de manger et de boire. En conséquence, beaucoup d’enfants sont souvent très fatigués l’après-midi. « J’ai également dû en tenir compte lors des cours d’éducation physique, parce que les enfants n’étaient pas aussi performants que d’habitude », poursuit Arlinda Dauti dans le magazine.

La priorité est donnée à la scolarité obligatoire

Franziska Peterhans, secrétaire générale de l’Association suisse des enseignants, confirme que le jeûne peut aussi devenir un sujet pour les élèves non musulmans. « Que ce soit à cause de leur apparence ou parce que les attitudes familiales sont remises en question et que les amis du même âge gagnent en influence : Ça fait partie du voyage de l’enfance à l’âge adulte. » Toutefois, les enseignants s’efforcent de thématiser à maintes reprises ces pressions de groupe afin de trouver des solutions.

Franziska Peterhans a également déjà entendu que même des élèves non musulmans ont été encouragés de participer au jeûne. Toutefois, les parents devraient communiquer avec l’enseignante ou l’enseignant s’ils estiment que leur enfant souffre de la pression de ses pairs. Car le jeûne a aussi une grande influence sur les leçons scolaires. […]

Beat W. Zemp, président de l’Association des enseignants, affirme que, comme pour d’autres sujets qui concernent les vêtements ou les modèles de téléphones portables, la pression de groupe peut aussi amener les élèves à se sentir obligés de pratiquer « le jeûne du Ramadan ». Cependant, cela ne devient un problème que lorsque les élèves qui ne jeûnent pas sont harcelés. Si les élèves veulent jeûner pour des raisons religieuses, cela doit être respecté selon la Constitution fédérale. […]

Heute.at

Géraldine Claise

geraldineclaise@me.com

Les musulmans, en France, nous font braire avec leur ramadan ; la jeunesse d’Algérie l’envoie bouler…

31 Mai 2019AntiislamCharia, International, Islam, Les Résistants, Ramadan

Du journal « Le Monde »:

En Algérie, il est plus difficile de ne pas jeûner que de faire le ramadan

Ils sont jeunes et refusent de se plier au mois de carême, dont ils pensent qu’il est plus dicté par l’habitude que par des motivations religieuses.

D’abord, Anis avait donné rendez-vous au siège d’un parti politique sur les hauteurs d’Alger. Là-bas, à l’heure du déjeuner, sympathisants et militants ont l’habitude de se retrouver dans une pièce aux fenêtres opaques pour partager gueuleton et cigarettes.

Même en cette période de ramadan.

Finalement, ce parti progressiste a refusé d’accueillir le groupe d’amis le temps d’une interview : les responsables auraient été prévenus trop tard.

Après avoir marché quelques kilomètres vers le centre-ville sous un soleil hostile, la bande de copains se pose dans un recoin du parc de la Liberté, à l’abri des regards et des oreilles, pour évoquer les raisons qui les ont poussés à ne plus suivre le rituel du ramadan pourtant sacré chez les musulmans.

« J’aurais aimé vous inviter à boire un café pour échanger sur le sujet », se confond en excuses le jeune homme de 20 ans.

Mais, en ce mois de carême, restaurants et bars de la capitale sont fermés toute la journée.

« Hors la foi »

Perfecto sur les épaules, pendentif en forme de marteau de Thor autour du cou, cet étudiant en informatique, qui se dit athée, ne jeûne pas.

 Même mes parents ne savent pas pourquoi ils font ramadan : ils jeûnent par habitude. Ah, si, ma mère le fait pour maigrir. »

Rire général.

Ce fan du groupe de metal néerlandais Carach Angren vit dans une cité HLM de Dely Brahim, dans la banlieue ouest d’Alger, où désormais le voisinage sait qu’il est

« hors la foi ». « Au début, j’ai eu des problèmes, j’ai dû mentir, prétexter que j’étais malade. J’aurais tellement préféré leur dire : “Je vous emmerde, et je fais ce que je veux” »,

lance-t-il.

Anis ne supporte plus le poids des traditions et la pression sociale qui étouffent une partie des Algériens.

« J’ai découvert que la majorité des jeunes de mon quartier ne faisait pas ramadan. Mais ils ne le montrent pas », assure-t-il.

Dans son monde, les non-jeûneurs se cachent pour manger : voiture, toilettes, hall d’immeuble…

Jamais dans la rue en public.

« Cela vaut mieux ainsi, parce que c’est dangereux », souffle-t-il en rappelant que le 11 mai des étudiants ont été violemment agressés dans l’enceinte du campus de Bouzareah, au nord-ouest d’Alger, après avoir été surpris en train de casser la croûte.

« Moi aussi j’en suis venu plusieurs fois aux mains », raconte posément Nazim, 22 ans, étudiant en informatique qui habite dans une cité de Bordj Al-Kiffan, à l’est de la capitale. « Mais moi, je ne me cache pas, assure le garçon aux cheveux longs, dégaine de geek. Je sens la frustration des autres jeunes, leur manque de liberté. Ils sont musulmans par héritage sans avoir la possibilité d’interroger les bases de leurs convictions. »

« C’est de l’hypocrisie », enchaîne Mehdi, la gorge sèche.

Le trentenaire rêve de siffler sa bouteille d’eau d’une traite.

Ouvrier en bâtiment sans travail depuis plusieurs jours, il est anarchiste jusqu’au bout des poils de sa barbe taillée façon hipster.

« Je suis pour la liberté », affirme-t-il sobrement.

Alors, jeûner ou pas est un problème qui, à ses yeux, ne devrait même pas se poser, estime-t-il en regrettant que « la spiritualité soit devenue une pratique mécanique ».

« Ainsi, si je ne jeûne pas, on dit que je suis une mauvaise personne. Que je combats l’islam. Si on me voit boire, les gens vont avoir peur de moi, penser que je suis différent, que c’est une provocation, que je vais ruiner la société. C’est un problème psychologique », s’emporte-t-il.

Pour ce groupe de copains, le ramadan n’a donc rien de « sacré ».

« On voit des gens se soûler, fumer du shit, trafiquer, mais ils osent dire : “Pas touche au ramadan, c’est sacré” », ironise Mehdi.

« Tu as raison, en réalité, il y a plus de choses à raconter sur les jeûneurs que sur les non-jeûneurs. Ils voudraient être libres comme nous, mais ils subissent », observe Anis qui tient tendrement la main de Zora.

« Je ne jeûne plus car je n’y crois plus, c’est aussi simple que cela », raconte la jeune commerciale de 26 ans qui a « quitté » l’islam depuis un moment déjà, même si son visage poupin reste enveloppé d’un voile noir.

« Je le porte depuis longtemps et ne peux pas l’enlever, les gens ne comprendraient pas, explique-t-elle d’une douce voix. C’est ça, la pression sociale. »

Zora s’est éloignée de la religion quand elle s’est aperçue qu’elle n’obtenait pas de réponses à certaines de ses interrogations sur l’évolution et les origines de l’homme.

« J’ai eu les mêmes doutes, mais on m’a interdit de poser des questions sur ces sujets scientifiques », renchérit Aymen. Timide, dans son jogging blanc, le garçon fait son premier « non jeûne » et mesure là qu’il est « plus difficile de ne pas faire ramadan que de le faire… Mais, pour moi, c’est une victoire », ajoute-t-il du haut de ses 24 ans.

« Je me sens enfin libre. »

Plus jeune, l’étudiant en journalisme issu d’une famille conservatrice était très croyant.

Jusqu’à lire le Coran des heures durant.

Alors, aujourd’hui, pour ne « pas faire de peine » à ses parents, il leur cache qu’il ne fait pas ramadan. Comme Zora et Mehdi.

« Je ne veux pas leur faire du mal », renchérit la jeune fille.

« Mon père est imam, si je lui dis, il sera triste, je ne veux pas le perdre, je l’aime », se désole Mehdi.

« Arme idéologique »

A l’heure des grandes manifestations pour exiger le départ du « pouvoir » en place et une nouvelle République, ces jeunes-là espèrent que l’Algérie optera pour la laïcité et que l’islam ne sera plus la religion d’Etat.

« On sent une intolérance envers nous. On n’est pas obligés de croire de la même manière, chacun a son mode de vie »,ajoute Zora.

Si la Constitution algérienne garantit la liberté de culte, de conscience et d’opinion et n’a pas prévu d’envoyer les citoyens en prison pour celui qui ne « respecte » pas le jeûne, pourtant, un article du Code pénal – le 144 bis 2 – est utilisé « comme arme idéologique », selon des avocats, car il prévoit des peines d’emprisonnement pour « quiconque offense le Prophète (paix et salut soient sur lui) et les envoyés de Dieu ou dénigre le dogme ou les préceptes de l’islam, que ce soit par voie d’écrit, de dessin, de déclaration ou tout autre moyen ». « Voilà pourquoi il faut se cacher, on peut utiliser cet article contre les non jeûneurs », assure Anis.

Rachid Fodil, 29 ans, connaît bien cette loi qui punit le blasphème : il a passé une année en prison, en 2017, pour avoir consacré une page Facebook à « l’islam avec le dialecte algérien ».

 Je traduisais le Coran avec l’accent algérien et ça n’a pas plu, raconte-t-il en mâchouillant son chewing-gum. En première instance, j’avais été condamné à cinq ans de prison, en appel ma peine a été réduite. »

A l’ombre, il s’est tenu à carreau ; pour faire bonne impression et pour être tranquille, il a dû faire la prière devant les matons, histoire de leur montrer – et de prouver – qu’il n’avait rien d’un hérétique.

Il a passé son bac en cellule et étudie aujourd’hui à l’université de Bouzareah pour devenir archiviste.

La prison ne l’a pas changé, bien au contraire.

« Après ce que j’ai vécu, je devrais jeûner ? Ça n’a pas de sens, je suis athée », argue le trentenaire.

C’est l’heure de se quitter. Certains iront faire des courses dans les boulangeries et les épiceries qui restent ouvertes.

L’un d’eux s’apprête à commander une pâtisserie : le commerçant, qui semble avoir compris, lui lance dans un sourire :

« A consommer tout de suite ? »

Ali Ezhar (Alger, correspondance)

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/05/26/en-algerie-il-est-plus-difficile-de-ne-pas-jeuner-que-de-faire-le-ramadan_5467533_3212.html

On voit de quel totalitarisme politico-religieux se font les complices, ceux qui organisent à la Mairie de Paris, sur le service public etc etc  des « Nuits du ramadan ».

La secte mahométane est devenue odieuse à beaucoup de jeunes Algériens  (C’est « Le Monde » qui nous l’explique !) et seule une intense pression sociale, une pression totalitaire la maintient artificiellement en vie …

Partager :

Share

Сохранить

1

WhatsAppE-mail

Antiislam

Articles du même thême

La nuit du ramadan sur une chaîne publique, il dit quoi le CSA ?

La prof non musulmane jeûne pour soutenir ses élèves musulmans pendant le ramadan !

La police montée court à bride abattue pour repousser Pegida en marche pour un barbecue devant la mosquée

9 thoughts on “Les musulmans, en France, nous font braire avec leur ramadan ; la jeunesse d’Algérie l’envoie bouler…”

Neffin

31 mai 2019 at 14 h 00 min

C’est ça le problème, eux ont compris et nous, on fait venir les restes.

Nos femmes, mères et grands-mère se sont battues pour avoir des droits et des libertés, et nous devrions changer pour ces sous-merdes qui voient la femme comme de la viande et des meubles !

C’est comme ce prophète, nous devons l’accepter pour ne pas être raciste, mais en France, les enfants sont normalement protégés et on veut reconnaitre une religion pédophile qui suit les paroles et actes d’un sous-homme qui a marié la petite Aïcha à 6 ans et qui a consommé le mariage à 9 ans (voir annuellement les mariages de petites filles en Raie-publique Islamique d’Iran) ! Après, on voit de plus en plus de juges donner du sursis à un pédo parce qu’il est « multiculturel ».

L’Islam EST incompatible avec nos valeurs, c’est aussi pour ça qu’ils ne veulent pas s’intégrer mais désintégrer notre société pour la remplacer.

Moi, personnellement, j’ai changé mon fusil d’épaule il y a bien longtemps, on me cherche, on assume, plus de « ni, ni, ni, jiti jure, disolé, ji recommencerais plus », ils ont tous eu trop de seconde chance.

Française, Français, renseignez-vous au sujet du « DOL », L’État français gouverné par l’internationale privé s’y est noyé. Nous pouvons agir et vaincre.

Nous sommes chez nous, notre éducation, notre culture, notre gastronomie, notre langue. Si ils veulent venir et rester, c’est en respectant tout cela sinon, il est temps pour la ré-migration ainsi que la désintégrations des réfractaires.

Reply ↓

Samia

31 mai 2019 at 19 h 57 min

 C’est ce que je pense et dit ouvertement aux adeptes de momo, le salaud.

Reply ↓

Flupke

1 juin 2019 at 9 h 42 min

Cela donne de l’espoir pour l’avenir. Les humains ne sont pas des moutons

Reply ↓

Neffin

1 juin 2019 at 11 h 33 min

Salut,

@Flupke, malheureusement si, les gens restent en majorité des moutons.

Je vis dans une ville gangrénée par cette idéologie du « tabassons/violons/cambriolons ceux qui ne veulent pas vivre comme nous, chez eux »

C’est de pire en pire, vraiment, et la police bah, comme il se doit « on ne peut rien faire si ils ne sont pas pris sur le vif, désolé », vive les impôts (qui vont par ailleurs majoritairement vers ce qui fait vivre cette gangrène, c’est le remerciement, le respect multiculturel).

Les gens sont des moutons parce que s’ils cherchaient un minimum, ils sauraient que tout ça, ça vient de ceux qui « ont » la France, les créanciers privés auxquels nous sommes OBLIGES d’emprunter depuis les traités de Maastricht et Lisbonne, souhaités par ceux qui ont détourné l’argent français en 1973, j’ai nommé… Une Banque connue (privatisation du droit d’impression et du taux de prêt, pris à la Banque de France/Banque Centrale -> création de la dette). Famille qui, il ne faut pas l’oublier, a financé avec d’autres banques, le Parti National Socialiste allemand (extrême gauche) aussi connu sous le nom de NAZI dès 1927 lorsqu’un certain Trebitsch-Lincoln le faisait se démocratiser via l’O.T.O.

Le président américain Woodrow Wilson disait, « l’Histoire est constamment réécrite par les vainqueurs, cela ne signifie en aucun cas qu’elle soit vraie ».

Reprendre son pays, c’est commencer par reprendre ce qui le fait vivre, son économie. Ensuite nous pourrons choisir notre avenir. Mais jusque là…

Reply ↓

Joël

1 juin 2019 at 12 h 21 min

Bravo pour cet article que devraient lire les politiques !

Mais P****, pourquoi c’est pas ceux-là qui viennent chez nous au lieu de la racaille ?

Là au moins le multiculturalisme imposé aurait un sens. Je suis sûr que ces jeunes cités dans l’article seraient intégrés sans problème.

Conclusion : c’est bien cette religion qui pourrit notre société…et la leur.

Reply ↓

paul-andré tournelle

1 juin 2019 at 12 h 37 min

Ne confondons pas le ramadan ( culte à l’idole moloch hubal devenu Allah ) avec le carème catholique.

Cela n’a rien à voir.

https://eglise.catholique.fr/approfondir-sa-foi/la-celebration-de-la-foi/les-grandes-fetes-chretiennes/careme-et-paques/careme/369562-quest-ce-que-le-careme/

Reply ↓

Antiislam Post author

1 juin 2019 at 13 h 48 min

Bonjour,

Bien vu !

Moi aussi j’ai été choqué, à la lecture, par ce mot.

Mais c’est un article du « Monde » avec tout le relativisme que ce journal entend imposer …

Reply ↓

frejusien

2 juin 2019 at 8 h 58 min

ça fait plaisir de lire cet article, malheureusement on n’a pas ces jeunes -là en France,

nous, on se tape la lie de la société muz, ceux qui sont là pour la conquête, les analphabètes qui veulent juste continuer à pondre le max pour islamiser

Reply ↓

paul-andré tournelle

2 juin 2019 at 21 h 28 min

Merci antiislam.

Les mots ont leur importance.Les gauchistes du monde veulent à tous prix nous faire croire que l’islam a des liens avec la bible.

Il n’en est rien.

Saviez que beaucoup de musulmans prennent du poids pendant le ramadan ?

Forcément ! Ils se goinfrent vers 4 heures du matin pour remettre ça à la tombée de la nuit.

J’aimerais poser une question aux muslims.

Comment ferait un musulman vivant dans le cercle polaire si le moment du ramadan tombait en plein été ( il fera jour pendant 6 mois ) à cet endroit ?Devra-il jeuner pendant 6 mois ?

Géraldine Claise

geraldineclaise@me.com

PARIS

Après une altercation, un chauffeur de bus touristique tue un automobiliste

Le conducteur d’un bus touristique a tué un automobiliste ce mardi après-midi en l’écrasant avec son véhicule après une altercation, ce mardi après-midi, dans le 7e arrondissement de Paris.

Photo d’illustration Julio PELAEZ

Le chauffeur d’un bus touristique a été interpellé ce mardi après-midi, après avoir écrasé un automobiliste, dans le 7ème arrondissement de Paris, selon les informations d’Europe 1.

Selon les premiers éléments recueillis sur place, l’automobiliste serait sorti de son véhicule après avoir été légèrement percuté par le bus derrière lui. La situation a ensuite dégénéré entre lui et le conducteur du bus touristique. Les deux hommes se sont échangés des coups à travers la vitre. Le chauffeur du bus, rempli de touristes, a ensuite redémarré, en tournant le véhicule, écrasant l’automobiliste contre un autre bus.

La victime est décédée presque sur le coup.

Le chauffeur du bus a été placé en garde à vue pour « homicide volontaire ».

Une cellule psychologique a été ouverte pour les passagers du bus.

Paris : un chauffeur de bus écrase un homme après une dispute 

Par  Auteurvaleursactuelles.com / Mardi 28 mai 2019 à 23:380

Google street view. 

Un homme de 56 est mort, ce mardi à Paris, écrasé par un chauffeur de bus touristique à la suite d’une altercation entre les deux hommes. 

Un homme est mort, ce mardi à Paris, écrasé par un chauffeur de bus touristique à la suite d’une altercation. Les faits, révélés par Le Parisien, ont eu lieu quai Voltaire. Le quotidien raconte : après une “légère collision” entre un bus et une voiture, l’automobiliste, “furieux d’avoir été percuté”, sort de son véhicule et se dirige vers le chauffeur du bus. La discussion s’envenime, ils se battent. Le chauffeur du bus reprend alors sa place au volant, démarre et écrase l’automobiliste. Âgé de 56 ans, ce dernier meurt sur le coup. 

Le chauffeur du bus, présenté par le quotidien local comme “un Parisien âgé de 46 ans, et résident dans le XVe arrondissement”, a été interpellé pour “homicide volontaire”. Selon nos informations, il s’agit de Omar M., né en Algérie en 1973. Actuellement en garde à vue, il n’avait pas d’alcool dans le sang au moment des faits. Le parquet de Paris a confié l’enquête au 3e DPJ (District de police judiciaire).Le 29 mai 2019 à 20:45, Geraldine Claise <geraldineclaise@me.com> a écrit :

Paris: Après une altercation, un chauffeur de bus algérien tue un automobiliste (Vidéo)Manon Monmirel, LFI suppléante d’Eric Coquerel : « Que la France et tous les Français aillent niqu… leur mère »Religion : le CFCM dénonce la « désinvolture » de Castaner de ne pas avoir assisté à la rupture du jeûne du ramadanSébastien Chenu, RN : « Pas de pitié pour les condamner à mort ? J’en ai rien à foutre des djihadistes condamnés à mort en Irak ! » (Vidéo)Jordan Bardella clash l’arrogant Patrick Cohen : «Vous vous comportez comme un petit inquisiteur» (Vidéo)La justice jordanienne refuse d’extrader un des terroristes de l’attentat de la rue des Rosiers vers la FranceParis: Après une altercation, un chauffeur de bus algérien tue un automobiliste (Vidéo)Manon Monmirel, LFI suppléante d’Eric Coquerel : « Que la France et tous les Français aillent niqu… leur mère »Religion : le CFCM dénonce la « désinvolture » de Castaner de ne pas avoir assisté à la rupture du jeûne du ramadanSébastien Chenu, RN : « Pas de pitié pour les condamner à mort ? J’en ai rien à foutre des djihadistes condamnés à mort en Irak ! » (Vidéo)Jordan Bardella clash l’arrogant Patrick Cohen : «Vous vous comportez comme un petit inquisiteur» (Vidéo)La justice jordanienne refuse d’extrader un des terroristes de l’attentat de la rue des Rosiers vers la France

Paris: Après une altercation, un chauffeur de bus algérien tue un automobiliste (Vidéo)

Mai 29, 20191

Le conducteur d’un bus touristique a tué un automobiliste ce mardi après-midi en l’écrasant avec son véhicule après une altercation, ce mardi après-midi.

l’automobiliste serait sorti de son véhicule après avoir été légèrement percuté par le bus derrière lui. La situation a ensuite dégénéré entre lui et le conducteur du bus touristique. Les deux hommes se sont échangés des coups à travers la vitre. Le chauffeur du bus, rempli de touristes, a ensuite redémarré, en tournant le véhicule, écrasant l’automobiliste contre un autre bus

Afficher la suite de Geraldine Claise

Géraldine Claise

Géraldine Claise

geraldineclaise@me.com

CCIF : c’est à cause du ramadan que Asmae el Idrissi et Ouadie Elhamamouchi ont fait reporter mon procès ?

28 Mai 2019Christine TasinA ne pas manquer, Chroniques de l’islamisation, Conflit de civilisation, Délit de blasphème, Djihad, Justice, Liberté d’expression, Loi

Chronique de la sottise, de la haine et de l’impéritie véhiculées par le CCIF, en toute occasion. Même lorsqu’il s’agit, pour leurs avocats, de simplement faire leur boulot.

.

J’étais donc convoquée hier à la dixième Chambre, à Paris, accusée par le CCIF et le Parquet (qui aime, de temps à autre, jouer au tribunal islamique, ça doit donner des sensations inédites à Belloubet) d’apologie du terrorisme pour avoir fait un article où je disais que l’on pouvait « comprendre » Darren Osborne qui avait foncé sur des musulmans devant une mosquée à Londres, en juin 2017, après 3 attentats commis à Londres et Manchester.

http://resistancerepublicaine.eu/2018/09/08/apologie-du-terrorisme-medine-au-bataclan-christine-tasin-au-tribunal/

Apparemment toutes ces bonnes gens ne connaissent pas la différence entre comprendre et inciter à, eux qui ne cessent d’exonérer les « Palestiniens » de leurs crimes qu’ils ne se contentent pas de comprendre mais qu’ils encouragent largement, de la bouche et de la bourse. Mais passons.

.

J’avais été convoquée en septembre 2018 et le procès avait été remis une première fois puisque mon avocat avait reçu ma convocation trop tard pour pouvoir préparer ma défense. Procès reporté.

Une deuxième convocation pour janvier… où je me suis rendue, à nouveau, pour apprendre que les avocats du CCIF, Asmae el Idrissi et Ouadie Elhamamouchi, avaient demandé le dossier trop tard et ne l’avaient pas reçu (sombre histoire de changement d’avocat et de présidence du CCIF dont on n’a pas vraiment compris le rapport avec le procès, mais admettons).

.

Le procès devait donc avoir lieu hier, lundi 27 mai, et on nous avait annoncé qu’il durerait 4 h puisque le CCIF voulait mettre les petits plats dans les grands pour faire juger l’islamophobe assumée Christine Tasin, il devait même y avoir pléthore de témoins !

Et, pour enfoncer le clou, le CCIF, le 24 mai, fait paraître sur sa page facebook un appel à venir faire pression sur les juges !

.

Je suis donc au tribunal à 13h30, accompagnée de nombreux amis et adhérents de RR venus me soutenir par leur présence, eux que je représente dans notre lutte contre l’islam. Sans parler du service de sécurité, nécessaire puisque le CCIF a rendu public le jour de ma convocation, informant ainsi également toute personne qui nourrirait de mauvaises intentions à mon égard. Ils ne peuvent pas ne pas savoir cela…

.

Surprise… Alors que je m’attends à être la seule à la barre tout l’après-midi pour les 4 heures d’audience annoncées, un premier procès a lieu, puis un deuxième… Ce n’est qu’à 16h30, après des heures passées à entendre une Chance Pour La France d’une trentaine d’années qui a déjà eu 23 ennuis avec la justice expliquer qu’il ne voulait absolument pas tuer en se baladant avec une arme de catégorie B et en en menaçant un portier de boîte de nuit…

C’est dans ce genre de situation qu’on se dit « mais qu’est-ce que je fous là ? « … Apparemment, pour le parquet et le CCIF c’est bien ma place… Bien que, comme me le disait Pierre dimanche, « t »accuser, toi, d’apologie du terrorisme, c’est comme accuser Soljenitsyne d’apologie du goulag« . Excellente comparaison qui dit tout.

.

Bref, à 16h30, j’arrive à la barre, le juge responsable de mon dossier fait les vérifications d’usage (nom, adresse, âge)… quand les 2 zozos du CCIF, qui ont passé l’après-midi à discuter, entrer, sortir… bref,  à, de façon évidente, préparer leurs plaidoiries…. se lèvent et demandent le report, au motif qu’ils n’auraient pas reçu le dossier, le greffe ayant un problème de reprographie.

Le juge ne le prend pas bien et on le comprend. Comment, vous nous dites cela maintenant, alors que Madame Tasin attend depuis plus de 3 heures ? Comment, vous n’avez pas pu aller directement consulter le dossier qui est tout petit ? Mon avocat, Maître Pichon, en ajoute une couche en disant que lui aussi a des problèmes avec la reprographie mais qu’il contourne le problème en venant consulter sur place le dossier et qu’ils auraient même pu le faire entre 13h30 et 16h30.

Bref, la Cour se retire pour délibérer et revient nous annoncer qu’elle fait droit à la demande (mais attention, hein, ce sera la dernière ! ) et que le procès est reporté à décembre 2019…

Protestations dans la salle, Frédéric Pichon « pète littéralement les plombs » en disant aux 2 avocats du CCIF ce qu’il pense de leur comportement, il ajoute qu’ils avaient même convoqué leurs ouailles… ce que nient les 2 tristes sires, sans vergogne. La capture d’écran ci-dessus, une vue de l’esprit !

Bref, nous quittons la salle, un autre procès commençant…

.

Dehors, nous discutons, à quelques mètres de l’Asma et du petit Mamamouchi ( ah ! il n’a pas de pot de s’appeler ainsi devant une amoureuse de Molière et du Bourgeois Gentilhomme…), quand il me vient à l’esprit que, mais oui, mais c’est bien sûr, les 2 procureurs du tribunal de la charia font sans doute ramadan, ils sont trop affamés, assoiffés, épuisés… pour assurer leur plaidoirie – et même pour la préparer-… et là c’est l’éclat de rire général et les 2  de s’en aller sous les quolibets.

C’était au départ une plaisanterie mais plus j’y pense plus je crois l’explication plausible… ainsi que quelques autres. Peut-être voulaient-ils faire repousser le procès dans l’attente d’une énième loi macronienne leur permettant de me faire condamner ? Peut-être voulaient-ils juste emmerder les kouffars en les contraignant aux déplacements, aux frais -élevés- que suppose toute comparution au tribunal avec les mesures de sécurité qu’elles imposent, sans parler du simple plaisir de faire filer doux un tribunal, histoire de se faire craindre ?

Tout est possible, venant du CCIF, qui devrait depuis longtemps être dissous et interdit. Et interdit encore plus, forcément, de tribunal. Mais Macron a besoin des voix musulmanes… Ceci explique cela.

Et c’est comme ça que des petits Mamamouchi hantent nos tribunaux pour y cracher leur fiel et leur haine de la liberté d’expression chère à Voltaire. Et font tout pour y faire appliquer la charia, transformant les temples de la République en tribunaux islamiques.

P.S

Je découvre que c’est le petit Mamamouchi qui a eu la peau du restaurateur du Cénacle… C’est pour cela que le CCIF a brutalement changé d’avocat, histoire d’avoir une chance d’avoir la peau de la Tasin? Je découvre dans la foulée qu’il est au PS et accusé d’avoir brutalisé une femme… Dans la foulée il était l’avocat des Marocains de SISCO et le CCIF avait été suspecté d’être payé par le Qatar pour ce sale ouvrage…

https://www.fdesouche.com/822859-membre-du-ps-lavocat-des-femmes-voilees-du-cenacle-t-il-ete-accuse-davoir-tabasse-une-femme

Je découvre aussi que Asmae el Idrissi  est l’avocate de 2 voilées d’H&M qui avaient porté plainte contre Riposte laïque…

https://ripostelaique.com/les-deux-caissieres-voilees-dhm-sont-des-militantes-politiques-de-lislam.html

Bref, mon procès, c’est le procès du camp patriote fait par les tribunaux de la charia en France. On comprend de mieux en mieux pourquoi le Procureur a dit, hier, que, même si le dossier ne faisait que quelques pages, il était très important…

C’est le procureur, représentant le parquet, qui a porté plainte contre moi… Envie d’une jurisprudence qui arrangerait Macron ?

Géraldine Claise

geraldineclaise@me.com

Société

Halaland, la France terre promise du halal

Une frénésie communautariste bien plus qu’une prescription religieuse

parRachel Binhas – 29 mai 2019

690 PARTAGES

Partagez

Tweetez

Partagez

Email

0

« Paris Halal Exhibition 2013 ». ©20 MINUTES/SIPA / 00655598_000003

Des bonbons au vernis à ongle en passant par les voyages, le halal est un marché en pleine expansion en France, évalué à plusieurs milliards d’euros. Ce label ne répondrait pourtant à aucune prescription religieuse. Eclairage sur une frénésie communautariste.

« Isla-Delice », « Wassila », « Reghalal »… Ces dernières années, les marques garantissant des produits licites selon la loi islamique se multiplient. Autrefois réservé à un public confidentiel, ce marché qui explose pèserait en France près de 5,5 milliards d’euros, simplement pour la viande. Un montant non négligeable dans le pays qui compte la plus importante communauté musulmane d’Europe.

« Halaltest » et maquillage halal

Selon une étude réalisée par l’Ifop et l’Institut Montaigne, près de 70 %, des Français musulmans achètent « toujours » de la viande halal. A cela s’ajoutent les citoyens croyants ou non, qui n’ont pas toujours d’autres choix que de faire leurs courses dans les nombreuses boucheries ou supérettes musulmanes de proximité, souvent moins onéreuses que les commerces traditionnels devenus rares.

ADVERTISING

Le label halal ne se limite plus à la viande, l’obsession de la pureté touche tous les produits de consommation. Dorénavant, les croyants peuvent trouver des cosmétiques estampillés halal (sans alcool, sans traces d’animaux impurs), des petits pots pour bébé halal, des banques halal – garantissant une finance éthique et non spéculative – et même des voyages halal avec au programme : visite du patrimoine islamique, supermarché halal à proximité du lieu de résidence et piscine ouverte aux musulmans portant une tenue islamique. Une start-up française propose même aux musulmans de jouer les petits chimistes. Grâce au « Halaltest », tout particulier peut, avec un bâtonnet, détecter des traces d’alcool ou de porc dans les aliments moyennant la somme de 6,90 euros. Un business juteux encouragé par les islamistes.

« Un discours capitalistique crée une demande religieuse »

Depuis les années 80, ces sociétés prospèrent sur l’association des libéralismes économique et culturel. « La logique économiciste, c’est-à-dire le profit, devient une éthique qui s’impose maintenant au politique et au théologique », déplore l’imam et recteur de la mosquée de Bordeaux Tareq Oubrou. « Il s’agit d’une orthopraxie et une orthodoxie de masse. En d’autres termes, un discours capitalistique crée une demande religieuse. Cette dernière devient alors la norme prescrite aux théologiens », explique-t-il.

A lire aussi: Pourquoi la liste « des musulmans français » n’a rien à voir avec le Parti chrétien-démocrate

Derrière ce phénomène, aucune prescription religieuse. Les fondamentalistes s’emploient donc à faire de cette récente pratique une obligation islamique. « J’entends même qu’il faut identifier la présence de gélatine d’origine porcine dans les bonbons. Cessons de chercher le halal au niveau moléculaire ! », s’agace Tareq Oubrou. Si pendant des siècles le terme halal signifiait « licite », « permis », l’anthropologue Florence Bergeaud-Blackler (Le marché halal ou l’invention d’une tradition, Seuil, 2017) constate que son sens s’est durci : le halal est désormais prescrit pour tout bon musulman. Le symptôme d’une angoisse chez les croyants, en quête de repères, selon Tareq Oubrou.

Consommer halal, un acte politique

Poussée par des associations, cette consommation prend des accents militants, au-delà de la souffrance animale (lire encadré). Consommer halal relèverait de l’acte éthique mais aussi politique. Ainsi, le boycott des produits israéliens ou américains est vivement encouragé au sein de la communauté musulmane. Des moyens de pressions économiques sont exercés sur les pays occidentaux lorsque ces derniers ne seraient pas en conformité avec la loi islamique. En 2006, les pays musulmans appelaient au boycott des produits danois en signe de protestation contre la parution de caricatures du prophète Mahomet. Le halal devient un alibi religieux fort commode, à portée universelle…

Les consommateurs musulmans s’organisent

Un UFC-Que choisir version islamique… Crée en 2013, l’Union française des Consommateurs musulmans (UFCM) entend défendre les intérêts de ces croyants pour qu’ils puissent « vivre en accord avec [leurs] principes éthiques et [leurs] références religieuses ». Objectif : proposer « un modèle de consommation alternatif, social et solidaire ». Sans surprise, pour ces militants la solidarité passe par l’appel au boycott des produits israéliens. Le 13 juin dernier, lors d’une conférence organisée par l’UFCM, Lila Mami, membre d’Euro-palestine, est revenue sur ce « devoir de boycott ». Selon elle, Israël testerait ses armes avant de les vendre sur les Palestiniens et attendrait, pour ce faire, l’été afin que les Français juifs puissent rejoindre les rangs de Tsahal pour les grandes vacances… Suivi par près de 10 000 personnes sur les réseaux sociaux, l’UFCM ne cache pas sa proximité avec le clan Ramadan. Elle relaye les conférences de Tariq Ramadan et défend son frère, Hani, interdit de territoire en France, après avoir tenu des propos misogynes et violents.

Géraldine Claise

geraldineclaise@me.com

Attentat de Lyon : toujours et encore des musulmans

27 Mai 2019AntiislamDjihad, Immigration, Islam

Pas un mois sans que la France  ne subisse un attentat venant de musulmans.

C’est encore le cas dans l’attentat à la bombe de Lyon.

Bien entendu, Macron et sa Police ont tout fait pour que la vérité ne soit sue qu’APRES les élections :

ATTENTAT LYON – Ce lundi 27 mai, trois individus ont été interpellés par les services de police chargés de l’enquête sur l’explosion survenu à Lyon vendredi dernier. Le suspect principal serait de nationalité algérienne.

Le ministre de l’Intérieur a fait savoir ce lundi matin qu’un suspect avait été arrêté par les forces de l’ordre mobilisées pour mettre la main sur l’individu soupçonné d’avoir déposé un colis piégé dans une rue du centre de Lyon.

L’individu a été arrêté sur la voie publique et placé en garde à vue. Il est inconnu des services de police, il serait ingénieur et de nationalité algérienne, selon Marianne.

Le suspect avait été identifié sur des images de vidéosurveillance, il était activement recherché par la police, qui avait diffusé un appel à témoin. L’homme serait âgé d’une trentaine d’années.

L’enquête a permis d’isoler de l’ADN, non enregistré dans la banque de données génétique nationale, le Fnaeg.

Le maire de Lyon a annoncé qu’un deuxième suspect avait été interpellé et France Info indique que la mère du suspect a également été placée en garde à vue.

12:38 – La mère du suspect interpellée également

La police judiciaire de Lyon a interpellé la mère du principal suspect dans l’affaire de l’explosion survenue sur la presqu’île, rapporte nos confrères de France Info.

Les enquêteurs l’interrogent pour tenter d’établir si le suspect est bien l’homme qui a laissé l’engin explosif dans la rue, tout près de La Brioche Dorée et comprendre le cas échéant ses motivations.

12:44 – Une quatrième personne entendue par les enquêteurs

Les policiers chargés de l’enquête ont également entendu une personne comme auditeur libre dans cette affaire, rapporte France Info.

Cette personne ne serait donc pas en garde à vue et suspecté d’avoir eu un rôle dans l’explosion survenue à Lyon le 24 mai dernier.`

https://www.linternaute.com/actualite/societe/1974031-explosion-a-lyon-un-individu-arrete-par-la-police-l-enquete-avance/

Encore des gens, des vipères auxquelles la France a tout donné.

Des crapules qui ne pensent qu’à nous tuer.

Une de ces crapules est étudiant à l’Epitech, une école privée côtée dans le domaine de l’informatique.

Voici les tarifs de l’Epitech:

1re année : 6 630 €

2e année : 6 630 €

3e année : 8 580 €

4e année : 8 580 €

5e année : 8 580 €

Des cas sociaux  à la dérive, victimes du racisme ?

Non non et non !

Bien des adolescents  français, d’origine modeste, passionnés d’informatique,  rêveraient que leurs parents puissent leur offrir cette formation.

Ces  tueurs sont des chouchous choyés de la  République mais aussi  des idéologues musulmans engagés dans le djihad contre notre France.

Pas des cas sociaux !

Partager :

Share

Сохранить

7

WhatsAppE-mail

Antiislam

Articles du même thême

En laissant envahir la France, Macron est responsable d’un futur nettoyage ethnique comme en Afrique du Sud

L’UDMF a fait un carton dans les quartiers, passant devant Mélenchon qui tire la gueule

Pierre Cassen : apologie du terrorisme, l’ahurissant procès Tasin

17 thoughts on “Attentat de Lyon : toujours et encore des musulmans”

Charles Martel 02

27 mai 2019 at 13 h 26 min

Oui bien sûr ce sont de pauvres étudiants étrangers (algériens), musulmans, tiens comme par hasard, qui doivent bénéficier de bonnes bourses données par la France ainsi que de logements, restauration et soins quasi gratuits (à nos frais) pendant que les étudiants français dont les familles se saignent à blanc vont bosser la nuit pour payer leurs chambres et leurs études plein pot.. Pourquoi est on aussi cons dans ce pays???

Reply ↓

Fomalo

27 mai 2019 at 13 h 41 min

Très inquiétant de constater le nombre de maghrébins musulmans installés dans l’informatique, pas souvent par le biais d’écoles privées prestigieuses, mais de formations diverses et avec, si j’en juge sur ma ville depuis quinze ans, les moyens de se payer les pas-de-porte et les locations en centre ville de « jardins de l’internet », cyber- locaux, avec photocopies, débloquage de portables et autres..

L’avant dernière vidéo de Tatiana Ventôse sur youtube , compte-rendu du Fil d’actu sur l’invitation de la Commission européenne est édifiante (2ème partie : désinformation) sur le rôle des Gafas et de l’avance mirobolante de certains pays là où l’Europe n’aligne que quelques personnes dans les centre adhoc de recherche des traces. Rien sur le recrutement et de qui, bien sûr!

Reply ↓

pier

27 mai 2019 at 14 h 30 min

la solution c ‘est la REMIGRATION

les muzz de l ‘autre coté de la grande bleue

il y a assez de chômeurs en FRANCE

il y a assez d ’embouteillage

il y a trop d ‘allocs

trop de gosses dans les classes

trop de mondes aux urgences

une FRANCE avec 5 ou 10 millions de population en moins ce serait aussi moins de pollution , mais les verts ( dehors & rouge dedans ) ne le savent pas

Reply ↓

Gromago

27 mai 2019 at 17 h 21 min

Bingo ,sur les clichés j’avais diagnostiqué un gris black .

J’aurais tant voulu que ce fut une hallucination (le soleil reflétant sur le sable du désert sans doute );

Hélas,bingo .Encore un .Un algérien de ,nationalité algérienne cette fois .

Et les merdias et not bon ex ministre ,colom : »je vois pas du tout qui ça pourrait être et surtout pourquoi, Lyon est une ville appaisée ( y peut pas dire tranquille ,comme tout le monde) .

Ben non,à lyon ,moncon ,ya des muz comme partout ,doublés de migraton pur jus,matinés par lahaine du français etc etc ..

Encore un .Dont les motivations sont claires et nettes :tuer ,blesser du kouffar ,même des enfants s’il le faut pour passer le message :mort aux infidèles du coran ,le seul ,le vrai ,la marque déposée par mahomerde en personne il y a bien longtemps mais ils sont tellements tarés que rien n’a changé ,on est dans le désert du moyen âge ,avec les chèvres à enc …parce que le poëte leur a dit :tuez;baisez qui vous voulez ,et comme ça jusqu’à la fin des siècles et des siècles Amen .

En résumé :un algrérien qui ne devait pas être en France .Un immonde ,un traitre à la patrie qui l’a accueilli, une sous merde au cerveau broyé par sa religion,poussé par les diktats fétides de sa communauté .Il faut le pendre .Lui enlever les pattes comme à un porc et il ressemblera à ce qu’il est : un porc . .

Reply ↓

Antiislam Post author

27 mai 2019 at 17 h 50 min

Bonjour,

Oui, la déclaration de Collomb est ahurissante de stupidité !

Reply ↓

Jack

27 mai 2019 at 17 h 26 min

Que l’identité du responsable de l’attentat ait été révélée avant ou après les élections n’aurait rien changé car les Français sont indécrottables… quelques 22% d’entre eux veulent encore du Macron… Qu’ils soient satisfaits, ils vont le garder et l’imposer aux autres jusqu’aux prochaines présidentielles, et peut-être encore après. Que la France se débrouile avec ses voilées, ses attentats, ses presque 3000 mosquées et imans préchant la haine et la guerre… Les Français ont décidé de leur sort. Tant que les partis de droite ne voudront pas faire bloc, il en sera ainsi.

Reply ↓

Antiislam Post author

27 mai 2019 at 17 h 49 min

Bonjour,

Oui, vous avez malheureusement raison, Jack …

Reply ↓

Machinchose

27 mai 2019 at 17 h 57 min

Macron et sa Police ont tout fait pour que la vérité ne soit sue qu’APRES les élections :

Noooonnnnnnn!

pas possible !!

encore des Mizilmons a l’ Epicentre d’ un attentat ??? trop gros a avaler, surtout en cette période de jeunes, d’ introspection, de méditation, d’ amour du prochain, de miséricorde, de sainteté, de générosité, d’ aumône, ……….

seraient ils pervers a ce point ?

Reply ↓

GAVIVA

27 mai 2019 at 17 h 57 min

http://pauvrefrance.p.a.pic.centerblog.net/macron_pinocchio_1.jpg

il l’a dit, c’est sans victimes…………….

Reply ↓

RODRIGUE

27 mai 2019 at 18 h 24 min

Jack,

Pour ce rebus de l’humanité, un caniveau et boum, une 11,43 dans la tronche.

On ramasse ce qui reste, on emballe dans une peau de porc et retour direct à la famille .

Quand on en sera à une centaine voire avant, ils se seront drôlement calmés comme par hasard !

Ils ne sont forts que de notre lâcheté et je ne parle pas des Français mais de nos politiques qui les sucent comme des chèvres et des complices magistrats, journaleux et associations qui devront très bientôt rendre des comptes.

Reply ↓

Jean-Louis

27 mai 2019 at 21 h 57 min

Il y aurait une solution : c’est que tous les médias français clament haut et fort que l’islam nous a déclaré la guerre. Là, ils ouvriraient les yeux.

Mais ce n’est hélas qu’un rêve.

Reply ↓

Sperandio

28 mai 2019 at 1 h 03 min

Derriere l’invasion islamique se cache le lobby international, le meme qui depuis des generations s’empare de vos medias, banques, entreprises, chateaux, patrimoine.

Ils ont meme reussi a mettre un de leurs employes a la tete du pays, le pantin macron…

60% des attentats en France sont le fait des services secrets etrangers et locaux.

Les musulmans, faciles a manipuler, revent de conquerir nos pays, mais ils sont les pions des mondialistes.

Allez voir qui possede les medias, les banques, et les institutions et vous comprendrez…

Reply ↓

frejusien

28 mai 2019 at 2 h 28 min

Pas si stupide la réflexion de Collomb,

cela laisse sous-entendre qu’il a surement passé des accords avec les imams au pouvoir dans sa ville, en échange de pas d’attentat, toutes sortes de compromis et de gâteries diverses et variées en faveur des muz,

manque de bol, l’algérien récemment débarqué n’était pas au courant de cette entente cordiale et généreuse

d’où l’étonnement de notre  » vendu »,

étonnement qui se reflétera sur le visage de tous ces vendus quand ils auront le coutelas sur le cou et le rictus haineux en face des yeux,

ce qui est risible et néanmoins dramatique, c’est de constater qu’ils sont persuadés d’assurer leur protection par leur traitrise, pauvres fous !!

Reply ↓

Verdammt

28 mai 2019 at 6 h 15 min

J ai ca:

https://ripostelaique.com/la-legende-persching-des-balles-enduites-de-sang-de-cochon-pour-tuer-les-islamos.html

Reply ↓

clairement

28 mai 2019 at 7 h 31 min

C’est totalement vrai les musulmans ne sont fort que de la lâcheté de ceux que « nous » élisons, les zélus mais dans le lot il ne doit pas y avoir que des crétins tout de même.

Il faudrait peut être envisager de leur proposer une formation.

Par ailleurs j’ai remarqué que très souvent les musulmans étaient férus, passionnés et frappés d’informatique, c’est à dire de pensée à tendance binaire comme leur LOI DU TALION ce qui montre bien le rapport entre le mode d’inscription culturelle et l’expression du raisonnement et c’est pour ça d’ailleurs que face à ces bornes binaires indépassables 1-2, ils essaient toujours de louvoyer, de ruser …

Reply ↓

Coupendeux

28 mai 2019 at 7 h 52 min

Le maqueron, vous allez en bouffer pour les 50 prochaines années: il a déjà commencé à se tailler ses veaux électeurs, et maintenant qu’ils claironnent qu’il a gagné ses érections, il va les faire rentrer par bateaux entiers.

Reply ↓

romulus

28 mai 2019 at 9 h 11 min

Sur Rance Info ce matin, une caricature d’interview: une voisine « il était très geontil et serviable ». Le journaliste: « la famille pratique un islam modéré; il est venu d’Algérie dans sa famille faire ses études…. »Là panique du journaliste: « il n’y a pas eu à cette heure de revendications islamiste…. » Gros problème: ce n’est pas un radicalisé, alors serait-ce de la HAINE?(gros mot). « au vu du peu de boulons et clous dans l’engin explosif, il n’avait pas l’intention de tuer, d’ailleurs ce sont des membres inférieurs qui ont été atteints…. » La, Collomb le reprend: « oui mais un enfant a été atteint ». On avance tout doucement mais vraîment tout doucement.

Reply ↓

Géraldine Claise

geraldineclaise@me.com

Attentat de Lyon : le musulman diplômé entendait-il faire respecter le ramadan à coups de bombes ?

27 Mai 2019Laurent PConflit de civilisation, Djihad, Guerre

On pouvait s’en douter et aucun bookmaker n’aurait pris les paris car il n’y avait pas vraiment d’incertitude : le terroriste qui a déposé une bombe artisanale devant le magasin « La Brioche Dorée » dans une rue piétonne de Lyon est un musulman.

Ce n’est donc pas une attaque terroriste, et que l’on ne nous parle pas non plus d’attaque terroriste islamiste « qui n’a rien à voir à l’islam qui n’est pas ça et pas en mon nom » : cet attentat est une attaque DJIHADISTE et ça a TOUT à voir avec l’islam !

Ca a même tout à voir avec un musulman « parfaitement intégré », comme nous l’expliquait en deux dessins Steph Bergol il y a déjà plus d’une décennie :

Nul doute que l’article datant de 2017 qui illustre la caricature pourra être intégralement repris concernant le djihadiste de Lyon, moyennant le remplacement de quelques détails.

Ca nous donnera ce genre de chose :

Une famille algérienne relativement aisée et une future vie rangée de cadre : rien ne semblait prédestiner Hichem X. à poser une bombe dans une rue passante de Lyon.

A 24 ans, le jeune Algérien avait tout pour réussir une belle carrière d’ingénieur en informatique.

Arrivé il y a quelques mois en France avec un visa de réfugié depuis l’Algérie, le jeune homme restera comme le poseur de bombe de La Brioche Dorée, un acte qualifié de « terroriste » par les autorités.

(…)

[son père] ancien policier ne s’explique pas les tweets de son fils citant un verset du Coran qui promet le paradis à ceux qui sont tués en combattant pour Dieu.

– « Une personne différente » –

Un ami du suspect ne le reconnaît pas: « C’était comme si c’était une personne différente. Comme si (le compte) avait été piraté« .

(…)

Originaire d’Alger Hichem X. a grandi dans une famille plutôt aisée, pratiquant un islam modéré, selon le père.

A l’heure actuelle, les policiers « ignorent tout » des motivations du coupable suspect qui reste muet.

Le motif de l’attentat algérien de Lyon à La brioche Dorée est pourtant évident.

Je vais vous la dire moi, sa motivation, car elle est toute simple, mais c’est strictement tabou d’en parler : LE RAMADAN.

Il a posé une bombe devant une boutique qui vendait des trucs à manger EN PLEINE RUE.

Il n’a pas choisi ce commerce parce qu’on y vend à manger, non, il l’a choisi parce que ce commerce vendait à manger dans l’espace PUBLIC, directement dans la rue.

S’il a ciblé La Brioche Dorée c’est uniquement parce que ce commerce avait posé une vitrine réfrigérée EN DEHORS de ses locaux, dans la rue (ce que bien évidemment ce commerce, comme tant d’autres, avait l’autorisation municipale de faire).

Mais ça, pour un musulman, c’est une PROVOCATION ISLAMOPHOBE INTOLERABLE.

Pire qu’intolérable : carrément blasphématoire.

Et même pire que blasphématoire : c’est l’oubli total que les musulmans sont en période de ramadan, la négation totale de la présence des musulmans, donc la plus haute forme de mépris possible envers les musulmans.

C’est l’équivalent d’une déclaration de guerre.

Ne pas penser aux lois musulmanes quand on fait quelque chose, donc délibérément PRENDRE LE RISQUE de heurter la sensibilité des musulmans, c’est s’exposer volontairement (selon les musulmans) à de JUSTES (toujours selon les musulmans) représailles.

« Quand Musulman fâché, señor, lui toujours faire ainsi » aurait pu dire dit le petit Andin au Capitaine Haddock si « Tintin au pays du Temple du Soleil » avait été « Tintin au pays du Temple de l’or noir »

Pour le reste du ramadan, on peut parier que la police va discrètement conseiller aux commerces de toute la France d’éviter de vendre de la nourriture en dehors de leurs murs « pour ne pas heurter les musulmans et ne pas les pousser à poser des bombes ».

Pas à pas, grâce à la violence et grâce à la lâcheté des représentants des Français (donc grâce à la lâcheté des Français eux-mêmes, puisque ces représentants sont élus) la sharia étend son ombre méphitique non seulement en France mais dans toute l’Europe.

Et je serai tenté de partager la vision d’Emmanuel Macron : « il n’y a heureusement pas de victimes » parce que, finalement, hormis une infime minorité, les français ne sont PAS victimes, ils sont COUPABLES d’aider, par leur vote en faveur des islamos-collabos, les musulmans à installer leurs moeurs barbaresques.

Les résultats des dernières élections démontrent hélas amplement la chose :

https://ripostelaique.com/55-dabrutis-ont-vote-pour-des-immigrationnistes-fous-et-des-ecolos-tares.html

Partager :

Share

Сохранить

5

WhatsAppE-mail

Laurent P

Articles du même thême

En laissant envahir la France, Macron est responsable d’un futur nettoyage ethnique comme en Afrique du Sud

L’UDMF a fait un carton dans les quartiers, passant devant Mélenchon qui tire la gueule

Pierre Cassen : apologie du terrorisme, l’ahurissant procès Tasin

18 thoughts on “Attentat de Lyon : le musulman diplômé entendait-il faire respecter le ramadan à coups de bombes ?”

Pugnacité

27 mai 2019 at 19 h 28 min

Combien de fanatiques avec un profil identique sont susceptibles d’attenter à notre vie?

Des milliers voire des millions.?

Les Français consentent à tirer un trait sur leur identité familiale et nationale.

C’est un suicide sociétal orchestré

Baisser la tête est la consigne .

Reply ↓

Hope

27 mai 2019 at 20 h 39 min

Tout a fait d’accord très bonne analyse

Quand je pense à tous ces beaux qui vote encore pour l’aprem c’est la loose complète

Reply ↓

Gromago

27 mai 2019 at 20 h 52 min

Pas des victimes mais coupables .Bravo ! C’est exactement cela .

Dans l’ensemble les français sont devenus irresponsables et ont perdu définitivement le lien entre la cause et l’effet .

Ils sont devenus aussi décérébrés que ces adorateurs du coran ,ne voyant plus la cause de tous ces meurtres ou tentatives de meutres et se réjouissant que « tentative de meurtre « devienne « pas de meurtre du tout  » .

Pas de victimes (heureusement ),les blessés ça compte pour du beurre ,donc pas de criminel .

Encore un tour de passe passe .

Le type qui a dit ça est un dingue et ô surprise ce dingue c’est le président de la république .QI zéro ou laminé par l’ego,la suffisance ,la science infuse .

On est dans un cas de folie collective dont macron tient le flambeau .

Pas de victime,pas de crime ,pas de criminel , on est en plein délire de déni ..

Et confirmé par le gateux de service :Lyon est une ville appaisée .( ce qui ne veut srictement rien dire car cela voudrait dire qu’ elle était précédément en guerre

Donc après les désiquilibrés,les radicalisés etc maintenant on est dans le déni absolu :pas de victime dans une ville appaisée . Vous pouvez circuler .Mais évitez quand même les trottoirs .

De plus en plus fumeux .

Reply ↓

denise

27 mai 2019 at 21 h 02 min

réfugié d’Algérie ? ah bon ! que se passe t il donc en Algérie pour que l’on se réfugie en France ?

Reply ↓

Fomalo

27 mai 2019 at 21 h 07 min

Je n’aurais jamais cru!. Ici dans mon quartier (muzz en flèche depuis l’été 2007) rien que de multiples boucheries halal avec rôtisseries sur le trottoir, épiceries muzz/ fruits et légumes d’Espagne pesticidés hors taxe à qui mieux mieux, et ça toute la journée avec une pointe entre 20h et 21h30, sauf le vendredi de 13h à 15 h où ils font relâche, sous les chants à la santé d’allah; étalages prenant les deux tiers de la largeur des trottoirs à partir de 9 h du matin, ne désemplissant pas, pareil pour leur boulangerie-patisserie porte ouverte sur des montagnes de plateaux avec montagnes de gâteaux au miel et aux amandes. Alors là j’ai du mal à y croire. Il faut bien que les mouquères fassent leurs courses, non? Ou alors le simple nom de « la brioche dorée » les défrise.. rappel inverse de la leur, blême et grasse au bout d’un mois de bâfreries nocturnes et d’acidités sacrificielles diurnes?

Reply ↓

David

27 mai 2019 at 21 h 19 min

Pour cette dernière élection, bien des candidats ont été sacrifiés.

un vrai dilemme ; voter pour son candidat et ses projets ou voter contre les actions et projets suicidaires de …………..

la sagesse l’a emporté;;;;; maintenant espérons que RN respecte ses obligations et protège cette FRANCE en lambeaux

Reply ↓

Celtilos

27 mai 2019 at 21 h 36 min

qu’on arrête de nous parler d’islam modéré, cela n’existe pas l’islam modéré, tout musulman pratiquant est un fanatique, juste que certains sont plus discrets que d’autres, mais n’en sont pas moins actifs,

Reply ↓

claude t.a.l

27 mai 2019 at 22 h 37 min

Bien des choses sont très curieuses.

Par exemple, les photos fournies par la police aux médias.

 » « Contrairement aux images qui ont été diffusées, celles de nos caméras étaient de très grande qualité et particulièrement nettes », rectifie Jean-Yves Sécheresse, adjoint à la mairie de Lyon, en charge de la sécurité, confirmant des propos tenus plus tôt dans la journée auprès de 20 Minutes par Gérard Collomb. »

Reply ↓

Anonyme

27 mai 2019 at 23 h 27 min

J’aimerais trouver un recueil rassemblant toutes les caricatures sur les mahométans et leur idéologie malade et leurs supporters. Les caricatures sont un baume pour mon esprit que les médias, les politiques et les musulmans s’acharnent à supprimer.

Ce serait un bestseller mondial, distribué en classe, chaque année enrichi jusqu’à l’interdiction totale de l’islam sur toute la terre. Les mahométans débordent de chez eux souillant le monde: ici le bonhomme poseur de bombe mahométan dont l’acte adulte le plus abouti est de poser une bombe. Je suis sûre que les esprits aliénés gauchistes-progressistes lui accordent une « justification » tellement leur esprit a régressé au stade magma informe.

Reply ↓

Fernandez

28 mai 2019 at 0 h 21 min

Va t on renvoyer ces chiens islamistes en algerie???

Continuer a verser des aides?

Refugier pourquoi !!!???

Reply ↓

Gaulois Blanc Cochon

28 mai 2019 at 2 h 28 min

Encore une sale racaille de merde d’algérie qu’on a osé laissé entrer dans notre pays et à l’université sans douter de lui. Cette pourriture mérite la torture avec sa propre bombe, dans un désert devant ses congénères ! Les illuminatisés et laxistes au pouvoir sont incapables de pondre ce genre de lois radicales ! Le RN est 3è à 5è place et LREM à 1ère dans tous les arrondissements de LYON. Apparemment cet attentat, ni la tentative à la Part-Dieu le 19/1, ni les mouvements des GJ n’ont motivé les électeurs à placer en 1ère place le RN. Comme quoi les Lyonnais sont plutôt laxistes et manquent de courage, adorant Macron.

Reply ↓

vieux bidasse.

28 mai 2019 at 7 h 59 min

Tiens, je croyais qu’ils avaient voulu être indépendants???

Ils finissent par obtenir ce qui leur avait été promis par leurs chefs: la GRATUITE DE TOUT, sauf qu’ils ne leur avaient pas dit que pour ça, il faudrait traverser la mer pour avoir accès au pillage. Une vieille tradition…

Reply ↓

palimola

28 mai 2019 at 8 h 15 min

Islam modéré …….ils avouent donc qu’il peut ne plus l’être…… modéré ! donc pas d’islam chez nous !

Reply ↓

Dorylée

28 mai 2019 at 9 h 03 min

Comme à l’accoutumée, on nous ressort les célèbres  » On ne comprend pas – ça n’est pas lui – il était très modéré en religion – il était très bien intégré  » . Ça me fait penser aux chiens mordeurs dont les propriétaires se déclarent surpris car leur chien n’avait jusqu’alors jamais mordu personne, ce qui est le cas d’absolument tous les chiens jusqu’à ce qu’ils aient mordu quelqu’un…

Reply ↓

Flupke

28 mai 2019 at 9 h 20 min

Ha, si l’ensemble des électeurs prenait connaissance de votre excellente analyse….ils cesseraient peut-être de voter pour des immigrationnistesl

Reply ↓

Joël

28 mai 2019 at 9 h 40 min

Déjà, si quelqu’un avait fait son boulot, l’attentat n’aurait pas eu lieu puisque logiquement il aurait du être expulsé son visa étant expiré.

Explosion d’un colis piégé, 13 blessés, des suspects algériens interpellés (MàJ : désinscrit de l’Epitech faute de visa)

http://www.fdesouche.com/1211921-lyon-explosion-dun-colis-piege-13-blesses-le-suspect-interpelle-est-un-algerien

Reply ↓

Amélie Poulain

28 mai 2019 at 11 h 28 min

Que voulez-vous, quand des journalistes eux-mêmes proclament à la TV (entendu sur LCI hier) que Macron est ferme et fait tout ce qu’il faut en matière d’immigration pour protéger la France….. attribuant cette pensée en plus à la Droite…. ceux qui ne sont pas férus de culture et de réflexion sont rassurés….

Pourtant les journalistes devraient (mais là j’ai un doute) au minimum être cultivés et en capacité d’analyser avec recul et neutralité ce qui se passe…

Je ne comprends pas cette complaisance complètement pathologique.

Hitler n’aurait pas fait mieux sauf que lui, il était franc c’était dit comme tel, pas question d’ambiguïté il allait droit au but… On moins on savait à qui on avait à faire et encore… il y a des Français qui l’ont suivi…

Alors….

Que faisait cet homme en France ?……

Je suis écoeurée en plus quand on voit les manipulations qu’il y a eues dans le marasme des élections européennes sur fond d’une certaine perversité que beaucoup de Français ont quand même identifiée maintenant.

Reply ↓

Francan

28 mai 2019 at 11 h 51 min

Une bonne leçon pour ce bon Jadot qui amalgame l’immigration des Sanchez et des Bardella avec l’intrusion des Mohamed et Mamadou.

Géraldine Claise

geraldineclaise@me.com

Winterthour : des élèves musulmans poussent leurs camarades chrétiens à jeûner pendant le ramadan

PUBLIÉ PAR GAIA – DREUZ LE 26 MAI 2019

Source : Lesobservateur

Une nouvelle alarmante nous vient de Suisse. Les écoliers musulmans exerceraient de telles pressions psychologiques sur leurs camarades de classe mécréants que ceux-ci observeraient eux aussi le ramadan. Les enfants suisses, trop gâtés, sans valeurs solides, se révèlent donc des proies faciles pour les « missionnaires » fondamentalistes de l’islam politique qui ont été formés à cela dès l’enfance.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

SPONSORED CONTENT

La graisse abdominale part en une nuit

Le secret qui permet de cramer sa graisse en dormant. À voir !

L’incroyable astuce d’une étudiante pour la graisse du ventre

Le diabète devient réversible : supprimez-le en 3 jours

« La pression du groupe fait aussi jeûner les élèves chrétiens : les élèves musulmans inciteraient les non-musulmans à jeûner également, déplorent des enseignants suisses. Cependant, l’association des enseignants ne voit toujours pas de nécessité d’agir. » Telle est l’information qu’on peut lire sur la plate-forme d’information autrichienne heute.at.

L’attention du journal a été attirée par une école primaire de la ville suisse de Winterthour, où la proportion d’enfants musulmans est « fort élevée », comme l’écrit Arlinda Dauti, enseignante, dans le bulletin du ZLV, l’association des enseignants du canton de Zurich.

« Dans ma dernière classe de 6e, j’ai remarqué que les élèves se motivaient mutuellement à jeûner. » Aux dire de l’enseignante, cela a conduit même des enfants non musulmans à arrêter de manger et de boire. En conséquence, beaucoup d’enfants étaient souvent très fatigués l’après-midi. « Dans les heures de sport également, j’ai dû tenir compte du fait que certains enfants n’avaient plus leurs capacités physiques habituelles », ajoute-t-elle.

Franziska Peterhans, secrétaire centrale de l’Association suisse des enseignantes et enseignants (LCH), a connaissance de faits semblables. « Peterhans a aussi entendu dire que même des élèves non musulmans ont été convaincus de jeûner », rapporte l’article de heute.at. Son conseil : « Les parents devraient s’adresser aux enseignants si leur enfant est victime de la pression du groupe. »

Beat W. Zemp, président de l’Association des enseignants, ne nie pas le problème de la pression des pairs musulmans, mais tempère. Pour lui, la pression du groupe lors du ramadan ne devient un problème que « si les élèves qui ne jeûnent pas sont mobbés. Si des élèves veulent jeûner pour des raisons religieuses, cela doit être respecté conformément à la Constitution fédérale. »

C’est sûr que la notion de mobbing est très élastique. Conclusion : l’islamisation et la soumission aux règles de la charia font leur chemin selon le plan.

GGBHUG asauhss—————————————————

2 églises attaquées et pillées près de Ramallah et Bethléem

PUBLIÉ PAR GAIA – DREUZ LE 21 MAI 2019

Source : Jforum

Les dirigeants chrétiens des “Territoires” ont appelé l’Autorité palestinienne à ouvrir une enquête sur deux attaques récentes contre des églises près de Ramallah et de Bethléem, rapporte le Jerusalem Post.

Pour contribuer à Dreuz.info en utilisant votre carte de crédit sans vous inscrire à Paypal, cliquez sur ce lien Paypal.Dreuz, et indiquez le montant de votre contribution.

“Le 16 mai, des assaillants ont pénétré de force dans l’église de Dieu dans le village d’Aboud, à l’ouest de Ramallah”, a annoncé l’organisation de l’Eglise de la Terre Sainte dans un communiqué.

“Les malfaiteurs ont volé une partie du contenu de l’église”, a-t-il ajouté, sans fournir plus de détails.

“Nous prions en solidarité avec cette église et pour le repentir des agresseurs”, a déclaré l’organisation dans sa déclaration.

“Nous appelons également les autorités responsables à mettre la main sur les auteurs et à les traduire en justice le plus rapidement possible”.

Les photos publiées par l’organisation montraient des meubles endommagés et des vitres brisées à l’intérieur de l’Église de Dieu.

SPONSORED CONTENT

L’incroyable astuce d’une étudiante pour la graisse du ventre

Ces 2 légumes vont tuer votre ventre en une nuit!

Le Botox naturel contre les rides : la recette maison

Avec ça, vous perdrez 1 kg par jour et ne grossirez plus jamais

Le pasteur Abdallah Khoury a déclaré qu’il était en contact avec les autorités de l’AP concernant le cambriolage et le sabotage. Il a appelé l’Autorité palestinienne à prendre les mesures nécessaires pour traduire les criminels en justice.

“L’attaque contre l’église et le vol de son contenu sont extrêmement préoccupants”, a-t-il déclaré. “Cette question doit être prise au sérieux”.

Le gros du village est situé dans la zone C dans les “Territoires”, sous le contrôle militaire et civil israélien.

Le porte-parole de la police israélienne, Mickey Rosenfeld, a déclaré qu’un certain nombre de véhicules dans le village avaient été endommagés et qu’une enquête était en cours sur cet incident.

Le 14 mai, des chrétiens ont signalé qu’un incident similaire s’était produit au monastère Saint Charbel à Bethléem.

Le Conseil des évêques de Terre sainte a condamné ce qu’il a appelé le “vol” du monastère, affilié à l’ordre libanais maronite, situé dans le centre-ville de Bethléem.

Le conseil a déclaré que les responsables avaient coupé la clôture entourant le monastère et volé une partie de son contenu, notamment du matériel coûteux et des caméras de surveillance.

“Nous condamnons l’attaque contre le monastère et appelons les autorités palestiniennes, en particulier leurs services de sécurité, à traduire leurs auteurs en justice le plus tôt possible et à prendre des mesures pour protéger le monastère de futures attaques similaires”, a déclaré le conseil.

Il a également noté que c’était la sixième fois que ce monastère faisait l’objet de sabotages et de vols qualifiés au cours des dernières années.

En 2015, un incendie a éclaté dans le monastère, causant d’importants dégâts. Les forces de sécurité de l’AP avaient déclaré que l’incendie avait été provoqué par une “panne électrique”.

Cependant, certains fidèles chrétiens ont affirmé qu’il s’agissait d’un “incendie criminel” par des musulmans radicaux.

Un haut responsable de la sécurité de l’AP a déclaré qu’une enquête avait été ouverte sur les “vols” à Aboud et à Bethléem. Selon le porte-parole, les enquêtes ont montré jusqu’à présent qu’il n’y avait pas de lien entre les deux cas.

Certains chrétiens, cependant, se sont inquiétés du fait que les forces de sécurité de l’Autorité palestinienne n’en font pas assez pour protéger les lieux saints chrétiens dans les “Territoires”.

“Nous pensons que nous sommes délibérément pris pour cibles parce que nous sommes chrétiens”, a déclaré une femme chrétienne d’Aboud au Jerusalem Post.

 “Lorsque vous voyez deux attaques sur une église et un monastère en une semaine, vous vous demandez s’il existe une sorte de stratégie contre les chrétiens”, a-t-elle ajouté.

—————————————————————————

Stratégie de soumission à l’islam : 422 imams marocains en Europe durant ramadan, 164 en France !

06 Mai 2019Christine TasinDhimmitude, Djihad, Islam, Macron

Stratégie de soumission à l’islam : des centaines d’imams étrangers en Europe durant ramadan

Comme chaque année à l’occasion du ramadan, les autorités marocaines ont décidé l’envoi de plusieurs centaines d’imams et  prédicateurs partout dans le monde. La France aura le plus gros du contingent. La mise-en-œuvre de cette stratégie est téléguidée depuis Djeddah par l’Organisation de la Coopération Islamique et sa branche culturelle basée à Rabbat.

« Un groupe de 422 imams et mourchidates se rendra dans plusieurs pays du monde dans le but d’assurer l’encadrement religieux (…) pendant le mois sacré de Ramadan », indique le ministère marocain des Habous et des affaires islamiques.

Ces prédicateurs  auront pour mission de diriger les prières et animer des conférences et des veillées religieuses dans les mosquées et lieux de culte.

Ils ont été répartis en concertation avec les ambassades et consulats du Maroc à l’étranger ainsi qu’avec les instances dirigeantes des mosquées marocaines dans les pays concernés, précise-t-on.

La majorité d’entre eux, soit 164 intervenants, se rendra en France où se concentre une communauté marocaine estimée à plus d’un million de personnes, alors que l’Espagne va accueillir 56 imams pour assurer l’encadrement d’une partie des 800.000 Marocains installés sur place.

Cette mission a, entre autres, comme objectif de resserrer les rangs des membres de la communauté marocaine à l’étranger, fait-on savoir.

Voici la liste détaillée des intervenants marocains à l’étranger : France : 164,  Italie : 62,  Espagne : 56,  Belgique : 49,

Allemagne : 26, Pays-Bas : 24  Danemark : 09,  Suède : 06. Canada : 25 et le Gabon : 1.

L’envoi de plusieurs centaines d’imams et  prédicateurs partout dans le monde durant ramadan vient dans le cadre de la  “Stratégie culturelle islamique pour l’extérieur du monde islamique”. Ce document a été adopté comme stratégie officielle par l’OCI qui est ( Organisation de la Coopération Islamique).

C’est l’équivalent de l’ONU, mais version  islamique. L’OCI est la deuxième plus grosse organisation internationale du monde, elle regroupe tous les pays musulmans(1). À l’échelle mondiale,il n’existe pas d’autre organisation confessionnelle dont les membres signataires soient des États.

Le plus haut niveau décisionnel de cette organisation islamique, est le sommet islamique qui regroupe les chefs d’Etat. Lors du 9ème sommet à Doha en 2000, au Qatar, ce document a été adopté, c’est la stratégie du monde musulman pour islamiser la planète.

Vous pouvez trouver ce document en téléchargement et le lire sur le site de L’ISESCO. Pour savoir ce qu’est l’ISECO, imaginez l’OCI comme un gouvernement; l’ISESCO c’est le ministère de la culture, de l’Éducation et de la communication de l’OCI. Donc c’est un très très gros morceau. Çà fait partie de l’organigramme officiel, ils ont leur siège à Rabbat dans un très beau bâtiment.

Pour trouver le document vous allez sur le site de l’ISECO. Ensuite vous allez dans la partie en français, vous cherchez  l’onglet “stratégie” et vous téléchargez ce document en français, qui existe également en arabe et en anglais.

Les 3 langues sont des langues officielles de l’OCI, donc les trois documents sont des documents officiels. Ce document est le mode d’action de l’OCI pour islamiser les populations non musulmanes .

Ce mode d’action, consiste à “implanter”, selon leurs termes, des communautés islamiques civilisationnellement différentes de l’Occident, qui fonctionnent selon les règles de la Sharia et qui ont pour vocation de prendre les postes-clefs au niveau économiques, politiques et communicationnel dans les pays hôtes.

La mise-en-œuvre de cette stratégie précisée dans le document s’appuie sur les centres culturels, les mosquées, les écoles islamiques. Ce document a été mis en place, non par quelques excités dans le fin fond d’un pays arabe. Il a nécessité 9 ans de préparation, ils ont sillonné toute l’Europe et toute La France, ils le mentionnent d’ailleurs dans le prologue de ce document. Ils ont fait leurs consultations avec les chefs des centres culturels et les organisations islamiques de toute l’Europe (2).

Cerise sur le gâteau, il faut savoir qu’un des objectifs fondamentaux et nécessaire, obligatoire de cette stratégie c’est l’envoi des imams et prédicateurs partout dans le monde. L’Organisation de la Coopération Islamique recommande d’ailleurs que le mois de ramadan doit être une occasion pour les organisations islamiques de doubler d’efforts pour promouvoir l’islam en Occident et lutter contre l’islamophobie .

Dans le document anglais, il y a un mot très intéressant, setelment, qui veut dire à la fois, “implantation” mais aussi “colonie”. Le texte anglais est très intéressant parce qu’il mentionne explicitement comme traduction de l’oumah (communauté des croyants), le terme de “nation islamique“.

Les interrogations sont réelles et fondées; pourquoi des pays européens comme la France, l’Espagne, l’Allemagne  facilitent  la stratégie de l’OCI ? Qui a le droit de dire non à la venue de plusieurs centaines d’imams étrangers ?

Le gouvernement français affirme traiter toutes les religions de manière égale, mais il traite la religion musulmane comme si elle était « plus égale que les autres »- et pouvait jouir des privilèges particuliers. Ceux qui critiquent l’islam – ou qui montrent les conséquences du terrorisme islamique – font l’objet de poursuites impitoyables, alors que des organisations racistes haineuses ne sont jamais incriminées.

Premier pays européen par l’importance de sa communauté musulmane, la France est aussi, proportionnellement à sa superficie et à sa population, le plus important foyer musulman du monde occidental. Elle pourrait, à ce titre, justifier d’une adhésion à l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI), le forum politique panislamique regroupant cinquante sept Etats de divers continents.

Reproduction autorisée avec la mention suivante:

© Souhail Ftouh pour Europe Israël

( 1 ) Regroupant 57 États membres, son siège se situe à Djeddah en Arabie saoudite et elle possède une délégation permanente aux Nations unies. Outre des clauses de solidarité et d’entraide entre les États membres, elle est destinée à assurer la sauvegarde des lieux saints de l’islam. Elle soutient également la cause palestinienne dans le conflit israélo-palestinien.

( 2 ) Les organisations islamiques européennes ont porté réclamation à l’OCI parce qu’ils constataient qu’il y avait des signes d’assimilation des enfants musulmans dans les sociétés occidentales. De ce fait ils ont mis en place un système qui vise à, j’utilise leurs mots, “immuniser les enfants contre l’invasion culturelle.” J’utilise leurs mots! Un enfant musulman qui va dans une école occidentale est considéré comme subissant “une aliénation” et une “invasion culturelle“. Il est en danger de sortir de l’Islam et de s’assimiler à la culture européenne ce qui est considéré comme quelque chose d’abominable.

Partager :

Share

Сохранить

11

WhatsAppE-mail

Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.

Articles du même thême

« L’islam, une spiritualité » : prier ou éjaculer, il faut choisir (un cas de conscience)

Avranches : 3 internes du lycée veulent un service spécial ramadan, sont-ils manipulés par le CCIF ?

Ouest-France ne sait pas qu’il y a deux fois plus d’attentats et d’agressions musulmanes pendant le ramadan

16 thoughts on “Stratégie de soumission à l’islam : 422 imams marocains en Europe durant ramadan, 164 en France !”

Christian Jour

6 mai 2019 at 10 h 05 min

Voter Marine pour renvoyer tous ces parasites dégénérés dans leurs pays d’origine. Cette pourriture de macron est le plus grand traître que notre pays a connu, même si les derniers étaient aussi des traîtres, celui là bat tous les records.

Marcher sur des Oeufs

6 mai 2019 at 10 h 23 min

Et Erdogan veut des écoles coraniques turques.

Quand je vous dis que non seulement notre pays est nvahi par l’islam mais qu’en plus nous aurons droit sur notre sol et sur le sol européen à une guéguerre de mouvances islamiques entre elles pour la suprématie ; c’est le comble sur un territoire aux origines chrétiennes et de politique laïque.

Et on devrait accepter sans broncher ! Pourquoi ? Au nom de quoi ? (du vivre ensemble ? – vaste fumisterie). Qui a décidé çà ?

Marcher sur des Oeufs

6 mai 2019 at 10 h 24 min

Elle se porte bien la minorité musulmane en France ; elle est en force !

Bravo aux politiques on ne vous dira pas merci , par contre on mesure l’ampleur de vos trahisons.

Machinchose

6 mai 2019 at 10 h 26 min

merci svp de respecter «  » » le début du mois sacré du ramadan, » » »

oui! sacré!!

quel lèche babouchettes! on nous abreuve a en dégueuler de ce qualificatif de « sacré »

et toute notre presse s’y est engouffrée avec délices

ça doit donner a ces plumitifs l’ impression d’ entre cultivés….

alors que même en Narabe on ne parle que de « Mois de Ramadan » en rebeu « char Ramadane »

mais ça marque mieux d’ y accoler « Sacré » ………sacrés cons de journalopes !!

Marcher sur des Oeufs

6 mai 2019 at 10 h 44 min

Portrait h’lal de la Joconde

:::: https://uploads.disquscdn.com/images/c077428cd21b54f5cd423923fc7f3ee3664e1a154bac72d8ec36b7ea68e59f3e.jpg?w=600&h=670

Gromago

6 mai 2019 at 10 h 46 min

Sur la photo d’illustration de l’article,c’est bien macron qu’on voit en premier rang ,non ?

C’est une position qu’il aime bien ,non ? Vieux dicton bandalais : « c’est quand ton front se pose sur le sol que ton anus s’ouvre « .

NB c’est une position indigne et ridicule .On a rien contre l’islam,hein ? MAIS en même temps cette indignité est incompatible avec la France .

T’imagines ,sur la photo :macron,hollande,sarko,juppé,edouard,et les autres ,les fesses en l’air .

Et si c’était ça,les futures imageries de la France .

Allez,à genoux les présidents et les derniers ministres !

Et préparez la vaseline .

Décidément il n’y a qu’une femme qui peut nous protéger de cette ignominie .

Une femme biberonnée au droit des femmes,à la libération de la femme .

Depuis 50 ans déja ,la libération de la femme .

Enlevez vos soutifs ,les filles et aimez qui vous voulez .

La pilule est à vous ,la vie vous appartient .L’instinct maternel n’existe pas ,seul l’amour compte et on compte sur vous pour l’inventer !

Ah la belle rigolade si les hommes muzz s’imaginent qu’ils vont pouvoir imposer leur soumission abjecte ,leur nihilisme,leur crasse mentale d’un autre âge de pierre au femmes de chez nous .

Les fesses en l’air ,c’est quand on veut et uniquement quand on veut !

Les womens’ Lib sont encore là .Même si on ne les entend pas (ô Elizabeth,on comprend que tu aies envie de vieillir en paix mais quand même ,un petit signe de toi serait un grand pas pour l’humanité paumée du moment )

Et seule une femme peut le comprendre .

Allez Marine ,range ta mèche et reprends le flambeau .

Y a pas de honte à ça .

Et les femmes françaises ,ça fait du monde dans les bureaux de vote à voter et à se libérer .

valkyrie

6 mai 2019 at 14 h 36 min

Mouais, je préfère quand même la Mona Lisa originale !

Marcher sur des Oeufs

6 mai 2019 at 15 h 12 min

Rassemblement National @RNational_off

1 mai

 @JPGarraud : « Lorsque la CEDH laisse la porte ouverte à l’application de la CHARIA, elle va à l’encontre de nos principes. Et lorsqu’elle nous empêche d’expulser des TERRORISTES étrangers, elle va à l’encontre des droits de l’Homme : les NÔTRES ! » #1erMai #Metz

:::: https://twitter.com/RNational_off/status/1123565206259544064

VIDEO : 1er Mai à Metz : intervention de Jean-Paul Garraud

:::: https://twitter.com/i/status/1123565206259544064

DUREE : 7mn 19s

Machinchose

6 mai 2019 at 16 h 32 min

merci de dorénavant faire comme toi

respecter l’ orthographe de H’lèl 

Fomalo

6 mai 2019 at 17 h 26 min

Au vu de la photo, un muzz « fou » n’aura pas l’idée d’engager un dix tonnes à toute allure sur la chaussée de derrières?

Marcher sur des Oeufs

6 mai 2019 at 17 h 33 min

Bonjour @Machinchose ;

Oui, depuis que je vous ai lu sur le sujet, j’applique.

Mais je vois que vous mettez un « H » majuscule et que vous avez changé l’orthographe que vous aviez donnée laquelle était avec un « a » ?

Alor ça s’écrit comment exactement ? h’lal pour être H’lèl ?! 

Marcher sur des Oeufs

6 mai 2019 at 17 h 41 min

Bonsoir @valkyrie

C’est la peur de son sourire H’lèl ravageur !  hein @Machichose ?!

Rame moi les dents

6 mai 2019 at 19 h 18 min

Nos ennemis s’invitent mais en plus ils ne repartiront pas, gouvernement français collabos des islamistes !!

frejusien

7 mai 2019 at 17 h 02 min

ils osent annoncer à la télé, un mois de jeûne et de prières,

je dirais plutôt un mois de goinfreries nocturnes et de hargne diurne contre tout ce qui vit NORMALEMENT,

on va les voir vomir dans la journée et cracher leur venin contre les gens ordinaires, les Français les vrais

Marcher sur des Oeufs

7 mai 2019 at 18 h 20 min

Qui finance ? Qui finance quoi ? Est-ce qu’on débourse quelque chose ?

Attention aux demi-réponse ou aux réponses qui en voilent d’autres, les plus intéressantes qui pourraient nous concerner.

JC arrive

9 mai 2019 at 2 h 44 min

164 intervenants en France pour une communauté de plus d’1 million de marocains ( et combien pour les communautés algériennes, turques, tunisiennes…? ) , « 56 pour une partie des 800000 marocains en Espagne  » ( soit 3 fois moins d’intervenants que nous quand même pour un écart de -200000 marocains. ». Bien que l’on ne possède pas le nombre exact de muzz dans les pays cités, le fait que seule la France « accueille » un nombre à 3 chiffres d’intervenants est particulièrement inquiètant et n’est pas du meilleur augure !!!…Je ne sais pas à quel évènement se rapporte la 1ère photo d’illustration de l’article mais je m’étonne de la présence des 2 fatmas sur le cliché !…Quant au plan terrifiant de l’OCI, j’envisage d’en envoyer des extraits ( pas en totalité, n’ayant malheureusement pas les moyens financiers d’imprimer à « grande échelle » ) à macro , à quelques députés, à quelques médias ( même si je doute qu’ils ignorent l’existence de ce torchon infâme. Quoique.!…Pour un bon nombre de journleux, on ne peut pas dire qu’ils aient été touchés par la « grâce » de la lumière de vérité ni par un sens inné de l’investigation » Après tout, « qui ne tente rien n’a rien » !

——————————————————————-

A vomir sur Oumma.com : chefs musulmans et dhimmis réunis pour chanter les louanges du ramadan

08 Mai 2019AntiislamChroniques de l’islamisation, Dhimmitude, Islam, Lèche-babouches, Ramadan

L’abject, comme souvent sur Oumma.com : chefs musulmans et dhimmis occidentaux réunis pour nous chanter les louanges du ramadan totalitaire.

N’oublions jamais que c’est pendant ce mois que les musulmans se montrent les plus agressifs.

Du simple vendeur de légumes qui veut vous faire sentir que, lui, il souffre alors que vous, maudit mécréant, vous êtes serein.

Jusqu’aux tueurs musulmans de masse qui multiplient les crimes durant cette « fête ».

Dans les vidéos on trouve, au premier rang des abjects, le chef travailliste britannique Corbyn , lêcheur de babouches en chef et l’inquiétant dingue multiculturel canadien  Trudeau.

Que les chefs musulmans comme le maire de Londres, Sadiq Khan, fasse son boulot de totalitaire : imposer l’islam, colonialiste par essence,  à l’Europe chrétienne, il est dans son rôle d’envahisseur, de colon.

Dans celui de Tariq franchissant le détroit de Gibraltar en 701 pour imposer l’islam à l’Espagne pour 800 ans !

Mais les pires sont bien, en effet, les collabos : les Corbyn, les Trudeau qui, par pur interêt électoral, favorisent l’imposition des moeurs archaïques de la Oumma au coeur de l’Occident !

D’Oumma.com :

Parmi les personnalités politiques anglo-saxonnes qui ont salué la célébration du mois béni de Ramadan, Jeremy Corbyn, le leader du parti travailliste britannique, a laissé parler son cœur dans la vidéo ci-dessous.

Si une palme de la sincérité devait être décernée, elle reviendrait sans conteste au chef de file de l’opposition de l’autre côté de la Manche. C’est avec une émotion très perceptible qu’il a présenté ses vœux à ses concitoyens musulmans et dénoncé le fléau de l’islamophobie et ses ravages, à l’intérieur du royaume et en dehors, jusque dans la lointaine Nouvelle-Zélande.

A l’heure où le Royaume-Uni s’est déshonoré en embastillant Julian Assange, démontrant à quel point il est inféodé aux Etats-Unis, Jeremy Corbyn a répété avec force que s’il accédait au pouvoir, il accorderait immédiatement l’asile politique au fondateur injustement supplicié de WikiLeaks.`

Jeremy Corbyn

@jeremycorbyn

 As #Ramadan begins, I would like to wish Muslims in our country and around the world #RamadanMubarak.

20,5 k

19:45 – 5 mai 2019

7 761 personnes parlent à ce sujet

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

Ilhan Omar, l’une des deux premières américaines de confession musulmane élues au Congrès et ardente porte-parole des sans grades et sans-voix du Minnesota, a expliqué en quelques mots choisis les vertus que revêt le Ramadan à ses yeux : « le jeûne, la prière, la charité, le pardon, le renouveau ».

Ilhan Omar

@IlhanMN

 Ramadan Mubarak! 

Fasting. Prayer. Charity. Forgiveness. Renewal. That’s what Ramadan means to me. Here are a few things you may not know about it: https://www.indystar.com/story/news/2019/05/03/do-you-say-happy-ramadan-what-know-ramadan-2019/1090891001/ …

8 800

00:53 – 6 mai 2019

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

Do you say happy Ramadan? What to know about Ramadan 2019

Ramadan, the most important month of the year in the Muslim calendar, begins Sunday, May 5.

indystar.com

2 877 personnes parlent à ce sujet

Sadiq Khan, le premier maire musulman de Londres issu des rangs travaillistes et pur produit de la méritocratie britannique, a formulé ses souhaits les plus chers dans le clip ci-dessous : « Le Ramadan est un moment de charité, de réflexion et de solidarité. Je suis impatient de rompre mon jeûne avec des Londoniens de toutes les confessions et de tous les milieux tout au long du mois à venir ».

Sadiq Khan

@SadiqKhan

 Ramadan is a time for charity, reflection and community. I’m looking forward to breaking my fast with Londoners of all faiths and backgrounds throughout the month ahead.

To everyone in London and around the world beginning the holy month of fasting – #RamadanMubarak

6 291

19:20 – 5 mai 2019

2 006 personnes parlent à ce sujet

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

Enfin, selon un rituel de vœux désormais immuable, entamé par un « Salam Aleikoum » à la forte résonance au pays de l’érable, multiculturel par essence, Justin Trudeau, le Premier ministre du Canada, a souhaité, en son nom et celui de son épouse Sophie, un Ramadan porteur de belles valeurs et regorgeant de bienfaits à ses concitoyens musulmans.

Justin Trudeau

@JustinTrudeau

 Wishing a blessed and peaceful #Ramadan to Muslims in Canada and around the world. Ramadan Mubarak! http://bit.ly/2ViEwDU 

15,2 k

00:40 – 6 mai 2019

5 857 personnes parlent à ce sujet

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

https://oumma.com/les-voeux-de-ramadan-adresses-par-des-personnalites-politiques-anglo-saxonnes/

Ces traîtres, ces collabos de 2019 paieront un jour, que nous espérons proche, comme ont payé leurs ancêtres en 1944 …

Plus que jamais la France, comme  l’explique fort bien Matthieu Bock-Côté, est à la pointe de la  nouvelle Résistance, à la Résistance au totalitarisme qui frappe le monde anglo-saxon !

Partager :

Share

Сохранить

6

WhatsAppE-mail

Antiislam

Articles du même thême

« L’islam, une spiritualité » : prier ou éjaculer, il faut choisir (un cas de conscience)

Avranches : 3 internes du lycée veulent un service spécial ramadan, sont-ils manipulés par le CCIF ?

Ouest-France ne sait pas qu’il y a deux fois plus d’attentats et d’agressions musulmanes pendant le ramadan

9 thoughts on “A vomir sur Oumma.com : chefs musulmans et dhimmis réunis pour chanter les louanges du ramadan”

palimola

8 mai 2019 at 10 h 03 min

Les lèches culs pensent peut être que lorsque les têtes vont commencer a tomber les leurs seront épargnées ….grosse erreur ce seront les premières car ils seront considérés comme des traitres des deux cotés .

Machinchose

8 mai 2019 at 10 h 24 min

la célébration du mois béni de Ramadan,

HAHAHAHA

enfin de la variété! au bout de trois jours je commençais a en avoir plein la cuvette des chiottes du « mois sacré de Ramadan »

bizarre sentiment de vivre de plus en plus au Maghreb……..faut croire que vivre sans guerre ni conflit depuis 60 ans est un vrai malheur….les peuples d’ europe se sont amollis, desagrégés, prets a offrir leurs biens, leurs femmes, leurs enfants, ….

je suis a présent convaincu que la réponse du petit Israel depuis 71 ans face aux tarés arabo musulmans, est une des raisons de sa puissance et de son patriotisme, malgré une « gauche » pire que la notre….

l’ europe comme la France n’ a toujours pas compris que c’est une partie de vie ou de mort qui est en train de se jouer

et pourtant, fait indéniable! il y a a leur knesseth-assemblée nationale- 15 députés arabes !! 12% !!!

imaginons un instant chez nous une soixantaine de députés musulmans, faisant bloc , et soutenus par les traitres rouges!!

le seul parti arabe en Israel c’est Balad!, acoquiné au Merets-parti communiste israélien-

et ils se comportent -hélas sans représailles- en veritables ennemis de la nation

allant jusqu a quitter l’ hémicycle quand retentit l’ hymne national israélien

croyez moi! on se prépare de rudes années a venir!!

il est des pays ou ces attitudes entraineraient le massacre de ce genre de « députés » par leurs collègues!

Hollender

8 mai 2019 at 10 h 58 min

Bonjour mouloud,

Avec ce joli mois de mai et votre , votre ramadan qui commencent, je tiens à vous dire toute ma compassion pour vos souffrances durant ces trente jours de  » martyr »…….

Ne pas boire ni manger ni violer ni égorger (ne serait ce qu’un ou une infidèle par jour) cela doit être insupportable.

Alors je te conseille de rester tranquille et de ne pas te faire remarquer; les Européens sont très patients, mais leur patience à atteint ses limites.

Observe bien les résultats des élections européennes, ça te donnera une idée de la population DE SOUCHE qui en a ras le bol de vos têtes à claques.

Cette foi, ce ne seront pas des nazis qui vont déferler dans les rues, mais de simples citoyens qui vont defendre leur pays, leur quartier, leur école et leur entrées d’immeubles.

Quelques grosses cylindrées allemande, (volees pour ma plupart) risquent de partir en fumée à la prochaine provocation.

Vos cibles sont des innocents, nous, on ira chercher les coupables……. Jusque dans les chiottes……disait l’ami Vladimir Poutin

claude

8 mai 2019 at 11 h 11 min

de trudeau: un Ramadan porteur de belles valeurs et regorgeant de bienfaits

qu’il fasse attention de ne pas se faire ouvrir la gorge un jour par ses amis muzz

…PUGNACITE

8 mai 2019 at 13 h 21 min

Acculturation et inculture via 40ans d’éducation nationale déviante et déclinante notamment.

ON ,les – quelques foyers contribuables que nous sommes encore-paie pour nous remplacer

UN GAULOIS

8 mai 2019 at 13 h 31 min

Depuis 2 jours je chante la Marseillaise avec beaucoup d’autres lors des commémorations de Dien Ben Phu et du 8 mai.

Bon sang que çà fait du bien de voir que l’esprit patriote est encore vivace parmi nos concitoyens. Surtout lorsqu’à été évoqué la victoire sur une idéologie raciste et conquérante. Cà m’a fait penser à ce que nous vivons aujourd’hui.

Mais rien n’est encore perdu.

Samia

8 mai 2019 at 14 h 12 min

Le mois béni du ramadan, une supercherie !!! C’est le mois de tous les excès, agressivité, pédance mahométane décuplée, connerie et bêtise multipliées par 1000.

A bas le ramadan ! Vive le non jeûne.

PS : Je déteste ce mois, la police de la charia reprend des forces, du service !!!

Sarisse

8 mai 2019 at 15 h 26 min

On devrait afficher les statistiques des attentats et autres djihad subit pendant cette période en comparaison avec les autres mois de l’année.

PUGNACITE

8 mai 2019 at 18 h 10 min

Toute la gauchiasserie sociétale et libidineuse et tous les cathos avides de tendre l’autre joue se réunissent pour organiser la disparition des leur.

——————————————————————————-

Washington : une école demande aux enseignants de bénir les élèves musulmans en arabe pendant le ramadan

PUBLIÉ PAR CHRISTIAN LARNET LE 8 MAI 2019

Washington : Le district scolaire a demandé aux enseignants de bénir les élèves musulmans en arabe pendant le ramadan et de ne pas programmer d’examens pendant cette période.

Toutes les choses de Noël sont interdites dans les écoles publiques, et CAIR (Conseil des relations américano-islamiques) et l’ACLU (Syndicat américain pour les libertés civiles) veillent au grain, et à ce que cela soit strictement respecté. Mais l’Islam bénéficie d’une « exemption ». Pourquoi ? Parce que les écoles penchent du côté progressiste.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Le 5 mai marquait le début du ramadan, et le district scolaire de Dieringer à Washington (1) a encouragé les enseignants à suivre une directive religieuse émise par CAIR.

En mars, CAIR a soumis au surintendant Judy Martinson une « Lettre d’information sur les fêtes islamiques et les accommodements religieux à venir ». Mme Martinson a adopté la lettre à titre de politique officielle du district lorsqu’elle l’a distribuée aux directeurs d’école, qui l’ont à leur tour distribuée à tous les enseignants et au personnel.

Pour aider les élèves musulmans à observer le ramadan à l’école, CAIR les responsables du district pressent les écoles d’accueillir des élèves musulmans pendant le ramadan avec les mots ‘Ramadan Moubarak’ ou ‘Ramadan Kareem’.

SPONSORED CONTENT

L’incroyable astuce d’une étudiante pour la graisse du ventre

Ces 2 légumes vont tuer votre ventre en une nuit!

Le Botox naturel contre les rides : la recette maison

Avec ça, vous perdrez 1 kg par jour et ne grossirez plus jamais

La lettre demande également aux enseignants de surveiller le jeûne des élèves musulmans pendant le ramadan et de ne pas programmer de tests les jours fériés islamiques Eid Al-Fitr et Eid.

Un parent et un enseignant du district ont contacté le Freedom of Conscience Defense Fund, fonds de défense de la liberté de conscience (FCDF) pour lui faire part de leurs préoccupations au sujet de cette lettre.

En réponse, la FCDF a envoyé une note de service juridique au surintendant Martinson pour l’avertir que le district viole probablement la Constitution en favorisant les étudiants musulmans.

En exhortant les enseignants à bénir les élèves musulmans en arabe, le District bafoue le mandat du Premier Amendement, à savoir la neutralité du gouvernement envers la religion.

Un district scolaire n’ordonnerait jamais aux enseignants d’ »accueillir » des élèves catholiques à Pâques en récitant « Il est ressuscité, alléluia ! »

Choisir des élèves musulmans pour un traitement spécial est carrément inconstitutionnel. »

Daniel Piedra, directeur exécutif de la FCDF

La lettre met également en garde M. Martinson contre la longue tradition de déclarations antisémites de CAIR et ses liens avec les islamistes radicaux et des organisations terroristes. 

Pour être clair, rien dans la Constitution n’interdit aux écoles publiques d’accommoder l’exercice religieux des élèves dans la mesure où cela n’interfère pas avec les intérêts éducatifs. Mais la liberté religieuse protégée par la Constitution est restreinte lorsque l’État encourage la pratique religieuse.

Ici, en publiant la lettre de CAIR aux employés du District, vous avez agi sous couvert de la loi de l’État pour créer une politique officielle qui a pour principal effet de faire avancer une religion.

La politique du Ramadan, tant dans son adoption que dans sa mise en œuvre, impose clairement une responsabilité au District en vertu des Constitutions des États-Unis et de Washington.

Enfin, la FCDF a averti M. Martinson que des poursuites judiciaires pourraient être intentées contre le District s’il n’annule pas sa politique du Ramadan.

Sauf erreur, cette information a été occultée par CNN et les autres médias de gauche.

————————————————————

Non, le ramadan n’est pas le mois du recueillement et de l’altruisme

PUBLIÉ PAR JEAN-PATRICK GRUMBERG LE 10 MAI 2019

Les sites musulmans sont tous d’accord : ramadan est bien entendu un mois de jeûne, mais c’est « également l’occasion de se tourner vers les autres, de manifester son amour, son altruisme et sa générosité ».

Le ramadan est la période où les musulmans du monde entier sont en communion, se réunissent dans les mosquées, et tournent leur être tout entier vers Allah, «  celui qui fait miséricorde, le Miséricordieux », ajoutent les commentateurs.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

Pourtant, les faits démentent cette assertion. Les faits – pas les mots – montrent que durant ramadan, les violences entre musulmans redoublent d’intensité, les attentats terroristes s’intensifient, deviennent plus mortels, et les luttes tribales, plus agressives, ne font aucune pause.

SPONSORED CONTENT

Tu pourras tout faire dans ce jeu!

L’incroyable astuce d’une étudiante pour la graisse du ventre

Ces 2 légumes vont tuer votre ventre en une nuit!

Le Botox naturel contre les rides : la recette maison

Et parce que la sécurité des personnes n’est pas assurée avec des mots, la police israélienne a pris des mesures de sécurité exceptionnelles et des précautions extraordinaires, pour se placer en état d’alerte maximale ce vendredi 10 mai dans et autour de la vieille ville de Jérusalem, alors que les visiteurs musulmans arrivent et que les prières commencent sur le Mont du Temple pour le premier vendredi du Ramadan.

Et je me dis : si ramadan était conforme au narratif, aucune mesure de sécurité renforcée ne serait nécessaire. Point n’est besoin de présence policière renforcée pour « manifester son amour ».

Pendant ramadan 2018, des milliers de Palestiniens ont fomenté de violentes émeutes à la frontière de Gaza dans le cadre d’une « Marche du retour », qui s’est intensifiée le premier vendredi du ramadan cette année-là.

Plusieurs centaines de Palestiniens s’étaient également soulevés aux postes de contrôle en Judée Samarie le même vendredi. Cependant, la situation était restée calme sur le Mont du Temple.

En 2017, plusieurs attentats terroristes ont eu lieu dans la vieille ville pendant la dernière partie du Ramadan, au cours desquels une policière a été poignardée à mort et quatre autres policiers blessés par balle.

En 2016, de violentes manifestations ont éclaté sur le Mont du Temple dans la Vieille Ville de Jérusalem, en protestation contre le fait que des visiteurs juifs et non musulmans s’étaient rendus sur les lieu saint. Bonjour la tolérance.

Pendant les émeutes du Ramadan sur le Mont du Temple, cette année là, d’importants affrontements avaient éclaté et plus de 30 personnes avaient été arrêtées pour avoir lancé des pierres et des pétards sur des policiers et des agents de la police des frontières.

——————————————————-

VIDEO. Turquie : une jeune femme giflée dans un bus parce qu’elle portait un short en période de ramadan

L’homme a été arrêté à Istanbul plusieurs jours après l’incident, mais il a été libéré.

YOUTUBE

franceinfo

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*