L’impérieux besoin islamique de mentir…Le procureur de la CPI dénonce la violence en Afghanistan, au nom du droit … islamique

Spread the love

Le procureur de la CPI dénonce la violence en Afghanistan, au nom du droit … islamiquePUBLIÉ PAR  JEAN-PATRICK GRUMBERG LE 21 AOÛT 2021

Bien naïf celui qui pense que l’islam se contenterait de coloniser les banlieues françaises. C’est la Terre entière que le coran impose de conquérir, et c’est à cela qu’ils s’activent sans relâche pendant que l’on se crispe sur le port du voile.

Dans une déclaration officielle publiée sur le site internet de la Cour pénale internationale, le procureur, Karim A. A. Khan QC a évoqué la violence en Afghanistan, et appelé les parties à respecter leurs obligations, non seulement en vertu du droit international humanitaire, mais d’une sourate du Coran. 

L’analyste politique Dominique Lunel a porté à la connaissance de Dreuz.info les propos aux relents inadmissibles du procureur de la CPI, et nous l’en remercions : « Le prix de la liberté, c’est la vigilance éternelle » (attribué à tort à Thomas Jefferson)

Voici la déclaration de Karim Khan – si elle n’est pas rapidement supprimée du site, c’est qu’aucun diplomate n’a protesté, et cela ne me surprendra pas le moins.

J’exhorte toutes les parties aux hostilités à pleinement respecter leurs obligations en vertu du droit international humanitaire, notamment en veillant à la protection des civils. À cet effet, je suis prêt à engager un dialogue avec l’ensemble des parties.

Je termine en rappelant les termes de la Sourate Al-Maidah du Saint Coran : «  Celui qui a tué un homme (…) est considéré comme s’il avait tué tous les hommes ; et celui qui sauve un seul homme est considéré comme s’il avait sauvé tous les hommes. Nos prophètes étaient venus à eux avec des preuves irréfutables, mais par la suite, un grand nombre d’entre eux se mirent à commettre des excès sur la terre.  » (Sourate 5, v. 32). 

Cet avertissement et cette injonction du Saint Coran trouvent aujourd’hui un écho particulier. 

Ces valeurs sont aussi celles prônées par le Statut de Rome – et j’espère que le message de ce verset et de nombreux autres préceptes islamiques saura toucher le cœur de tous les individus concernés et je prie pour que, en cette période de changements et d’incertitudes en Afghanistan, la retenue et la justice soient de mise afin d’ouvrir la voie à une réconciliation pacifique.

https://www.icc-cpi.int/Pages/item.aspx?name=210817-otp-statement&ln=fr

Pourquoi c’est important

Une sourate en guise de droit international. Quelle importance me direz-vous, comparé à la pire crise géopolitique que l’Amérique a déclenchée depuis de nombreuses décennies ? 

Notez le choix de la formulation : « Ces valeurs sont aussi celles prônées par le Statut de Rome ».

  • Le procureur ne se contente pas d’évoquer les valeurs de l’islam, il affirme qu’elles précèdent celles du droit international (« aussi » prônées par le Statut de Rome).
  • Et que le Statut de Rome s’est inspiré du coran, qu’il en découle, et lui est donc inférieur.

Ne vous y trompez pas, cette formulation et sa déclaration sont des plus graves qui soient : vous assistez à la politique de conquête par petits pas dont vous avez pu observer, en France, la méthode et l’efficacité, mais appliquée universellement. 

Petit pas, mais petit pas bien visibles, pour établir la reconnaissance que le droit islamique est supérieur au droit international, au droit d’origine humaine, du fait qu’il vient du dieu de l’Islam.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Florence Comès

Florence Comès 7 heures plus tôt

Non seulement cette citation est inappropriée dans ce contexte laïque, mais elle est trompeuse.
Cette sourate est souvent citée comme une preuve du pacifisme de l’islam.
Or, elle est incomplète. Elle parle de celui qui tue un homme, mais uniquement un homme non coupable de corruption sur terre. Pour les autres, ce n’est apparemment pas condamné.
De plus, cette sourate est anti-juive puisqu’elle dit que la plupart des Juifs n’ont pas écouté Allah et se sont livré à des excès (je résume de mémoire). Répondre

Mdr

Mdr 7 heures plus tôt

« Karim A. A. Khan QC a évoqué »
Ce QC est à mettre en parallèle avec le QI de bidonnette… Répondre

Jean-Patrick Grumberg

Jean-Patrick GrumbergAuteur Répondre à  Mdr 6 heures plus tôt

Robinette Répondre

Mdr

Mdr Répondre à  Jean-Patrick Grumberg 5 heures plus tôt

Pardon désolé… Répondre

John Galt

John Galt 4 heures plus tôt

La gauche adore les contresens, voire les non-sens, les pétitions de principe, les antinomies, les contradictions et les termes vides. Cela va plus loin que la novlangue tellement c’est bête et méchant. De la folie furieuse Ainsi je complète au fur et à mesure ma liste de termes employés à tort et à travers par les gauchistes et qui ne veulent rien dire ou plus rien dire pour autant qu’ils aient déjà eu une signification claire car souvent ils veulent dire tout et son contraire – à mourir de rire:

-Solidarité (je m’en ballec)
-Fraternité (oui, peut-être les frères trois-points, mais pas les Talibans, si?)
-Progrès (LGBTQRST, on n’arrête pas le progrès) 
-Antiracisme (Touche pas à mon zob)
-Cohésion sociale (Cohèse toujours, tu m’intéresses)
-Athéisme chrétien (j’ai foi en l’athéisme. Allez, y a de l’idée)
-Fair trade, pardon commerche z’équitâââble
-Economie circulaire (les entrepreneurs deviennent des Derwiches tourneurs)
-Energie durâââble (quoi, les piles Wonder?)
-Economie sociale (partazons les jeaffaires des jeautes)
-Responsabilité sociale des entreprises (pléonasme)
-Discrimination positive (comment est-ce possible de discriminer en étant positif?)
-Parti communiste chinois ultralibéral (très bientôt, cette expression va devenir culte)
-Talibans inclusifs (y fallait y penser)
-Belgique-paradis fiscal (n’exagérons rien)
-Changement climatique (comme si le climat devait être statique) 

Et-et-et-et…le meilleur pour la fin:

Islam modéré (celui-ci, c’est le plus drôle mais aussi le plus mortifère car le plus mensonger. Mais ça colle très bien avec le texte ci-dessus.  Répondre

Rosaly

Rosaly 3 heures plus tôt

« Quiconque tue un innocent, c’est comme s’il avait tué toute l’humanité. »
 
Cette citation incomplète fleurit également sur les réseaux sociaux.

Il est à noter une chose étonnante à propos de ce verset coranique : non seulement personne ne le cite jamais dans son intégralité, mais le verset qui suit est aussi superbement ignoré. Or il est d’une importance capitale car il révèle la véritable nature criminelle de l’idéologie islamique.
 
Pourquoi donc les gens qui s’empressent de dédouaner l’islam de tout crime commis en son nom, en citant ce verset raccourci omettent-ils de mentionner le verset qui suit ?

La raison est simple : si vous prenez la peine de lire la suite, vous vous apercevez immédiatement que le verset ordonne, en fait, toutes les attaques perpétrées par les islamistes à l’encontre des infidèles.
 
coran 5 :32
 
Voyons la partie que les musulmans oublient de citer :

« Quiconque tue un innocent, c’est comme s’il avait tué toute l’humanitéC’est pourquoi nous avons prescrit pour les enfants d’Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d’un meurtre ou d’une corruption sur la terre, c’est comme s’il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c’est comme s’il faisait don de la vie à tous les hommes. En effet Nos messagers sont venus à eux avec les preuves. Et puis voilà, qu’en dépit de cela, beaucoup d’entre eux se mettent à commettre des excès sur la terre »
 
Notez bien, il est écrit :

« Nous avons prescrit pour les ENFANTS d’ISRAËL »
 
Allah donne des ordres aux ENFANTS D’ISRAËL. Ce commandement de ne pas tuer d’innocents a été prescrit aux ENFANTS D’ISRAËL !
 
Dans coran 5:32, Allah explique ce qui a été ordonné pour les Juifs en terre musulmane.

Mais qu’a donc ordonné Allah aux musulmans dans coran 5:33 ?
 
« La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre, c’est qu’ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu’ils soient expulsés du pays Ce sera pour eux l’ignominie ici-bas ; et dans l’au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment »
 
 Ce procureur, en bon musulman, a pieusement menti aux infidèles et ces derniers tombent régulièrement dans le piège.

En outre, le verset coranique en question est un pur plagiat d’une règle talmudique:,
 
 » C’est pour cela que lhomme a été créé seul, pour t’apprendre que celui qui ôte la vie à un fils d’Israël, détruit un monde entier, et celui qui sauve la vie d’un fils d’Israël, sauve un monde entier. ».(Traité Sanhedrin, chapitre 5Mishna 5) 
  Répondre

dj86

dj86 Répondre à  Rosaly 2 heures plus tôt

Je complète par une autre traduction :
En effet comme l’explique Rosaly, le verset 32 sans le 33 n’a pas de sens.
Ces deux versets légitiment la violence des talibans envers les non musulmans ou envers les mauvais msulmans que sont les musulmans qui n’appliquent pas à la lettre ce qui est écrit dans le coran.
>
5:32 – Pour cette raison, nous avons établi à l’égard des fils d’Israël que celui qui a tué un homme qui n’a commis aucune violence ou corruption sur terre, ni tué, est considéré comme ayant tué tous les hommes. Celui qui sauve un seul homme est considéré comme ayant sauvé tous les hommes. Nos prophètes leur ont été dépêchés munis d’arguments décisifs, mais beaucoup parmi eux ont commis des excès sur terre.
>
5:33 – Telle est la rétribution de ceux qui mènent la guerre à allah et à son prophète, et de ceux qui sèment le désordre sur terre. Ils seront tués ou suppliciés, tandis que leurs mains et leurs pieds seront amputés, à moins qu’ils ne soient bannis de terre. Telle est leur rétribution: une honte ici-bas et un châtiment sévère dans la vie future. Répondre

John Galt

John Galt Répondre à  dj86 2 heures plus tôt

Et quand un imam essaie de concilier les deux versets, ça fait « boum ». Ce coran est un monument de haine et d’aigreur. On ne le dira jamais assez. Evidemment, nos donneurs de leçons droits-de-l-hommistes n’oseraient pas critiquer le « beau » livre qui est pourtant incompatible avec nos libertés fondamentales. Je dénonce le droit de l’hommisme car il n’a rien ou pas grand chose à voir avec les Droits Humains. Ceux-ci qui ont été détournés par eux juste à des fins de propagande constructiviste. Leurs priorités sont très sélectives et leur morale est très élastique. Répondre

Saskia

Saskia 2 heures plus tôt

« Le droit international humanitaire » et le « statut de Rome »,
Jean Patrick, n’entrent certainement pas dans les catégories
des talibans. C’est se moquer, que d’évoquer nos références
occidentales en matière de droit et de justice.
Les Afghans sont à nouveau entre eux, chez eux, et appliqueront
le seul droit qu’ils connaissent: la charia.
C’est du reste ce que font le plus grand nombre d’immigrés
mahométans en Occident, en France tout particulièrement, où
nos gouvernants lâches et défaitistes leur ont abandonné des
pans entiers de notre territoire.
Si l’on n’y lapide pas encore les femmes indécentes, ce n’est
qu’une question de temps.0 Répondre

Jean-Patrick Grumberg

Jean-Patrick GrumbergAuteur Répondre à  Saskia 32 minutes plus tôt

Il ne fait aucun doute que les talibans – disons les islamistes pour faire simple – ont du respect du droit humanitaire le plus grand respect 😉 Répondre

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*