Les serveurs OVH partent en fumée à la veille de son entrée en Bourse

Spread the love

Les géants américains obéissent au Cloud Act. Ils s’asseoient sur la législation européenne et doivent transmettre les données stockées aux agences de renseignement américaines, donc israéliennes !

Publié par wikistrike.com sur 11 Mars 2021, 08:54am

Catégories : #Science – technologie – web – recherche

L’incendie est volontaire. Il est aussi une sorte d’attentat contre la sécurité des entreprises françaises à l’International (WikiStrike)

Avec la destruction d’une partie des serveurs OVH à Strasbourg à 5 km du Parlement européen, ce sont les deux tiers des 100 000 plateformes du web français hébergées qui seront touchés. Un des serveurs (SBG2) a perdu toutes ses données. Le site de l’UPR de François Asselineau est anéanti pour le moment. Qu’en est-il de Wikileaks qui a trouvé refuge chez OVH après son rejet par Amazon hors de son Cloud ? Météociel… des millions de sites ont disparu dans l’incendie. Avec 32 datacenters dans le monde (en France à Roubaix, Rennes, Nantes et Brest) et plus de 400 000 serveurs, l’activité du groupe ne devrait pas être trop impactée, disent les optimistes.

David contre Goliath

OVH aurait pu être un verrou de sécurité contre la mainmise des GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft) sur l’Europe. S’il n’y avait pas eu ce malencontreux incendie des serveurs d’OVH à la veille de son entrée en Bourse, l’entreprise valait un milliard d’euros… avant l’incendie. Les Gafam continuent à valoir 2 000 milliards…

Une protection contre les États-Unis disparaît

Les géants américains obéissent au Cloud Act. Ils s’asseoient sur la législation européenne et doivent transmettre les données stockées aux agences de renseignement américaines, peu importe que ce soit aux États-Unis, en Europe ou en France.

Une stratégie politique favorise les Gafam

On vous a déjà décrit la fin de la confidentialité de vos données médicales. Les données de l’assurance maladie  provenant des hôpitaux, des médecins en ville et des organismes complémentaires, celles sur les décès, les handicaps…vont être transférées sur Health Data Hub. Une plateforme hébergée par Microsoft Azure. Et Microsoft Azure, c’est Bill Gates ! La complicité de l’État français est totale, de la CNIL à la CPAM en passant par le ministère de la Santé.

Que penser de ce providentiel incendie ? Question complotiste, bien sûr, mais au Média en 4-4-2, on assume.

Jacqueline pour Le Média en 4-4-2.

4 Commentaires

  1. Merci LÉANDRE pour tant de précieuses explications… ce qui m’intrigue d’autant plus… Vous travaillez sur mon serveur ??? BEN j’ai une réclamation à faire car le site rame surtout coté back office.
    Autre info j’ai eu monsieur Saint Just au téléphone et il me dit qu’il veut racheter BLADE ? Vous pensez que c’est crédible face à un monstre comme OVH ? En plus mon ami Nicolas me dit que je suis hébergé par OVH ?… via un tour de passe passe qui brouille les pistes… je ne suis pas hébergé en Russie comme promis.
    Autre réclamation ; je trouve votre sympa réponse par hasard ? Je n’ai reçu aucune alerte pour me dire que vous aviez répondu… alors que d’ailleurs votre réponse s’est affichée sans passer par mon filtre ? Il se passe beaucoup de choses curieuses sur ce site ? Il est envouté ? De quoi avoir une crise cardiaque ! BONNE JOURNEE ! et j’attend votre réponse avec beaucoup de plaisir !

  2. Mais non Géraldine je suis pas une taupe je travaille précisément sur votre serveur… Regardez mon mail ! Voilà pourquoi je sais tout cela.

    Ayant travaillé moi même à OVH les datacenters sont bien assurés par Axa mais les serveurs seront remboursés à leur côte actuelle, énormes pertes pour OVH donc, la décôte est très rapide en informatique : des serveurs en valant 10k€/rack neufs n’ont désormais plus aucune valeur (quand un serveur est juste légèrement défaillant on retire la partie qui pose soucis et c’est DONNE en Afrique).

    Surtout que dans un datacenter on est tenu à certaines normes de sécurité très exigeantes et OVH n’en respecte rien, je pourrai vous montrer des photos prises sur site quand j’y travaillais, cela n’a RIEN A VOIR et de loin avec les photos d’illustration. On ne sera pas étonné si les experts pointent du doigt les défaillances d’OVH et on peut faire le pari à l’avance : elles seront nombreuses, je sais de quoi je parle, preuves photos à l’appui sur demande.
    J’ai commencé à apprendre mon métier et ces normes quand je suis parti chez Illiad (Free si vous préférez), chez OVH tout était fait à l’arrache et dans la précipitation.
    Ils ont peut être changé depuis mais quand j’y étais c’était catastrophique.
    Une arnaque que je tiens à dénoncer au passage, la marque de serveurs low cost « kimsufi » c’est OVH, les serveurs sont les mêmes, les datacenters pareils. En interne on ne faisait aucune différence ! Donc oui acheter OVH c’est acheter de l’hébergement low-cost avec des serveurs de misérables qui tiennent pas la route et sont bradés sur un autre site même de la marque.

    Pour vous répondre : non il n’existe aucune copie de sauvegarde pour les clients. OVH fait effectivement payer des sauvegardes mais qui sont stockées sur le serveur même donc s’il crame vous perdez tout sauf si vous avez pris en option un espace de stockage distant sur un autre datacenter.
    Sinon il faudrait faire les datacenters par groupe de deux avec l’un qui couvre l’autre. Cela se fait pour des sites par un système de serveurs dans ce qu’on appelle le « load balancing » mais bref on s’égare.

    Comme je le disais le seul espoir pour OVH c’est de racheter les serveurs dernières générations Shadow de Blade qui est actuellement en redressement judiciaire.

    • Comment vous pouvez savoir que je ne suis plus chez OVH ? … vous faites partie de toutes ces taupes qui cherchent à m’influencer avec des infos bidons ?
      Dans cette épreuve il est possible que OVH trouve toute la force de son ambition… il suffit par exemple que leur assureur soit obligé de leur installer du neuf plus performant ! C’est souvent le cas dans les sinistres incendies ou les assureurs acceptent la pression des experts d’autant plus que c’est un secteur ou ils se font un max de fric ! Tout le monde est assuré mais rares sont les incendies… en plus la coïncidence est tellement criante qu’il s’agit d’un crime qui remonte très haut jusqu’au Mossade qui ne supporte pas que le contrôle de fichiers lui échappe… La suite va être passionnante car elle va s’illustrer soit par un aplatissement consensuel de rachat… ou un véritable défi contre les GAFA américaines… la difficulté c’est que notre gouvernement de collabo est sous l’emprise israélienne et non dans l’esprit courageux nationaliste de défendre les entreprises françaises… Mais je suppose qu’il y a suffisamment de génie dans la réussite de OVH pour avoir les munitions indispensables pour attaquer… s’ils pensent que l’attaque est la meilleure défense ? L’avantage des français c’est de ne pas être fatalistes quand une valeur boursière de un milliard est en jeu ! En même temps vous avez raison, je me dit que c’est une chance de ne plus être chez OVH mais j’imagine qu’ils ont crées des doubles de tous les comptes des clients ? Décidément tous les grands incendies ont leur lot de mystères géopolitiques… Il est impossible de grossir sans ce créer de terribles ennemis…plus vous grossissez plus vous êtes vulnérable… Ce qui explique ce petit esprit des béotiens tellement heureux d’être TOUT PETIT ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*