Abonnez vous pour avoir nos derniers articles !

CENSURE

Les ordures lisent nos messages de colère…

Publié

le

« Je t’emmerde » au Préfet, pas de masque… 15 000 € d’amende, prison, et expertise psy pour Vincent Fréville

dictature sanitaire Les Résistants Publié le 25 avril 2021 – par Michel Claire– 19 commentaires

Comment museler un Lanceur d’Alerte ?

Pour avoir dit sur une vidéo au préfet du Finistère « je t’emmerde », en se filmant  sur une plage en plein confinement, le préfet porte plainte contre Vincent pour propos injurieux, et le jour même les gendarmes viennent lui délivrer une convocation. Quand on voit ce qu’on accepte dans ce pays, un rappel à la loi n’aurait-il pas été plus adapté, mais également moins ridicule ?

Nos libertés se réduisent, quasiment chaque jour, mais pour apprécier ce recul à sa juste valeur, il convient d’en faire une synthèse.

Face aux derniers évènements que subit Vincent Fréville, il m’a semblé que les Lanceurs d’Alerte étaient de bons exemples du malaise que nous traversons, et j’ai décidé de mettre son cas en avant pour montrer « le prix de la vérité », que souvent nous ignorons.

Vincent est un ancien militaire.

De plus en plus de choses l’ont choqué, et il a souhaité en discuter avec les gens qu’il rencontrait pour se rendre compte de l’esprit qui entourait ces dernières, et, entre autres il parlait de la politique du Covid. (on notera que le Covid s’est féminisé puisqu’on parle maintenant de la Covid J, mais je suis un vieux grincheux, donc je vais garder mon Covid !)

Parmi ces gens, les parents d’enfants handicapés qu’il prenait en charge pour les transporter à l’école, dans le cadre de sa reconversion au civil après avoir pris sa retraite de l’armée.

Il découvre très rapidement les conséquences de son orientation : il est licencié de la société qui l’emploie. Néanmoins, si on peut se dire que son employeur tenait à conserver le genre de contrats de services qu’il avait signés et suivait scrupuleusement les recommandations gouvernementales, que dire des parents qui se sont plaints ?  N’étaient-ils pas de grands garçons et de grandes filles avec le courage de leurs opinions, qui sont en conséquence capables de dire qu’ils sont contents ou pas de quelque chose directement à l’intéressé ? Apparemment non….

Quand Vincent se rend compte qu’il faut tout abandonner pour être libre, il tourne la page et commence sa nouvelle vie de Lanceur d’Alerte. Là, il découvre encore plus clairement les nouvelles méthodes de notre « démocratie », de ce merveilleux pays dont nous étions si fiers, la France.

Depuis mi-2020, sur sa chaîne You Tube, puis sur VK, Vincent a évoqué de nombreux cas, mais certains d’entre eux ont suffisamment dérangé pour expliquer l’acharnement dont il est aujourd’hui l’objet :

1 – Le Professeur Jean-Bernard Fourtillan

2 – Karine Trapp

3 – Mauvais traitements à l’hôpital de Brest auxquels s’ajoutent quelques cas de pédocriminalité…..

Et comme Vincent est quelqu‘un qui séduit par son honnêteté et sa droiture, les ennuis commencent naturellement à arriver à la pelle.

Suite donc à cette une vidéo dans laquelle il s’adresse moins de 5 secondes au préfet du Finistère, il est convoqué à la gendarmerie.

C’est très curieux que Vincent se voie remettre ce genre de convocation quand l’ensemble des délinquants (au passé judiciaire généralement loin d’être vierge) se permet une conduite bien plus déplacée, traitant n’importe quel fonctionnaire ou magistrat de tous les noms, et ce en toute impunité…

Ce sont les moments durant lesquels le code pénal disparaît… Mais que dire quand déjà celui-ci recevait, il y a bien longtemps, cette merveilleuse interprétation au bénéfice d’un ancien ministre, « responsable mais pas coupable » ? Donc nous ne sommes plus jamais coupables ou seulement quand nous ne sommes pas responsables ?

Aussi, que dire de ces pauvres gendarmes : quand Vincent arrive à son rendez-vous, trois d’entre eux n’ont pas leur masque (témoignages écrits à l’appui), par contre à 9 heures précises, quand l’audition de Vincent commence, ils le portent.

Je suis cartésien, et j’ai donc cherché à comprendre…

Dois-je en conclure que le virus ne se transmet donc pas entre gendarmes avant 9 heures du matin ? Quelle discipline !

Toujours plus fort, après son audition et son amende de 135 Euros, pour absence du port de ce bout de torchon, une fonctionnaire en civil vient porter un message d’importance au gendarme qui mène l’interrogatoire :

« On vient d’avoir un échange avec la substitut du procureur, puisqu’il refuse de porter le masque, on lui met une mise en danger de la vie d’autrui. ».

Je pourrais indiquer le nom et le pédigrée de ces gens, mais leur bassesse est telle, que ce serait leur faire un honneur.

Je préfère les laisser dans la machine étatique et judiciaire, où ils ne sont que des numéros, vieilliront et mourront dans la honte.

Bon, il est vrai que les amendes pour non port du masque ont fait rentrer 6 millions d’Euros dans les caisses de l’état, ce qui n’est pas négligeable compte tenu d’un déficit qui atteint plus de 175 milliards. Il n’y a pas de petites ressources ! (mais, apparemment, il n’y a pas d’économies non plus, même petites 😊).

Donc Vincent est maintenant passé sur le plan pénal. Conséquences : prise d’empreintes, photos, risque d’amende de 15 000 euros et d’un emprisonnement d’un an. De plus, cela ouvre la porte vers l’expertise psychiatrique !

Résumons : si vous assassinez, violez ou maltraitez quelqu’un, vous pouvez sortir libre du tribunal, mais, si vous allez vous balader sur la plage en période de confinement, ou si vous ne portez pas de masque à la gendarmerie, là c’est gravissime, et on doit en venir aux procédures pénales.

Ils apprennent quoi à la fac de droit aujourd’hui ? Vu le niveau, à commencer par l’orthographe et le français en général, nous pouvons nous poser la question…

C’est curieux, avec un troisième cycle de droit, « dans le temps » nous avions des analyses très différentes….

.

On comprend mieux toute l’importance de ce fiasco politique et sanitaire quand on sait aujourd’hui que, face à des chiffres officiels catastrophiques avec le port du masque, la plupart des états américains ont décidé de rendre la liberté à leurs citoyens, et que depuis, ces chiffres s’améliorent.

En France, au prochain épisode, nous compterons les morts vaccinés… Ce doit être ce qu’on appelle une « spécificité française » ! Encore une !

Mais en fait tout ce qui peut paraître si incroyable, est simplement logique puisque dans notre pays le problème est maintenant ailleurs :

De nos jours, Vincent est l’homme type à éliminer : un homme d’honneur, blanc, catholique, qui raisonne et a le courage de dénoncer des horreurs qu’en tant que vrais Français nous n’aurions jamais souhaité voir dans notre pays. Il n’a clairement plus sa place chez les anciens Gaulois.

Complément

Un tweet de Zaid Jilani  sur le port du masque a été supprimé, quelle surprise ! Voici les graphiques qu’il avait publiés.

Même sans parler anglais on peut voir que les courbes de cas et de morts diminuent avec l’arrêt du port du masque !

Sur ce sujet, voir également la  video de Richard Boutry

Après l’affaire Fourtillan, l’affaire Vincent Freville!

https://www.laminutedericardo.com/player-embed/id/1074/Posté le 11/03/2021

Pour le soutenir lors de son rendez-vous pour examen psychiatrique  avec le Docteur Loïc Le Moigne pour ceux qui seront dans le coin, ce qui va être difficile avec le couvre-feu….

JEUDI 27 MAI 2021 – 18 HEURES

CMP Danvez

8 Rue du Docteur Carpentier

56700 HENNEBONT

Voyez la suite
Donnez votre avis il nous intéresse ! Géraldine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CENSURE

L’avion transportant l’agent de la CIA, qui a assassiné le général Soleimani, abattu en Afghanistan

Publié

le

L’équipage comprendrait des agents de la CIA, de la NSA et des militaires de haut rang.
Des sources en Afghanistan  disent que l’administration Biden cherche le retour d’Américains captifs et d’un officier du Mossad qui auraient été à bord d’un avion de surveillance de la CIA abattu au-dessus de l’Afghanistan il y a 15 mois.

Vidéo
Extrait de l’article du UK Guardian de 2015 maintenant censuré 

Parmi les personnes à bord se trouvait Michael D’Andrea, l’officier de la CIA qui a organisé le meurtre du général iranien Soleimani alors qu’il était en mission diplomatique en Irak, là-bas pour rencontrer des responsables saoudiens.Peter Strzok@petestrzok·27 oct. 2020Beyond acknowledging adding altered, incorrect dates to my notes, this DOJ filing also states, “the government reiterates, however, that the content of those exhibits was not altered in any way, as confirmed by attorneys for both former FBI employees.” This is not true.

Kyle Cheney@kyledcheneyJUST IN: DOJ dropped a late night set of filings in the FLYNN case and for the first time corrected its erroneous dating of @petestrzok’s notes to acknowledge they were documenting a 1/5/17 meeting. https://twitter.com/kyledcheney/status/1313883150993457153Wynn-Encore Boston Casino Oversight@revokewynn1/2) @petestrzok On Jan 9, 2017, I met DAG @SallyQYates re My 10 yr-old daughter abduction/sex trafficking + Election Fraud ect by Michael D’Andrea (aka Kettenbach), Trump/Epstein, Mike Taylor & Gary Crossen (#1-2). DAG assigned AsocAG, DOJ-PIN & met Trump. Were you read-in? #3-49:32 PM · 27 oct. 2020

On pourrait soupçonner que l’Iran a fourni l’arme de défense aérienne utilisée pour faire tomber l’avion américain. 
Les représentants des talibans refusent de répondre à quelque question que ce soit. Beaucoup d’amertume à propos de Mike Kettenbach, l’Israélien identifié par la CIA comme «Mike D’Andrea» ou «Iron Mike», le tueur de Soleimani, maintenant présumé avoir été impliqué dans le réseau de trafic sexuel d’Epstein. Là où on trouve le Mossad, on trouve Epstein et ses réseaux pédophiles, et réciproquement.

Histoire originale de janvier

L’avion abattu était le commandement mobile de la CIA pour Michael D’Andrea, chef des opérations contre l’Irak, l’Iran et l’Afghanistan, la plate-forme d’espionnage et le centre de commande mobile les plus avancés d’Amérique avec tous les équipements et documents désormais entre les mains de l’ennemi.

VT Damas: (les sources des services de renseignement russes confirment) Il a été rapporté que (Mike de Andrea) responsable du dossier d’assassinat du martyr, le général de division Qassem Soleimani, a été tué dans l’accident de l’avion américain abattu en Afghanistan. Il est la figure la plus éminente des services de renseignement de la CIA dans la région. Le haut responsable de la CIA a été tué dans le crash d’un bombardier américain en Afghanistan.

Depuis 2017, D’Andrea dirige les programmes d’assassinats sous faux drapeau de la CIA au Moyen-Orient, qui seraient responsables non seulement du meurtre du général Soleimani, mais également du meurtre de 300 manifestants irakiens.

Du discours du Premier ministre irakien Mahdi au parlement qui s’est terminé par un vote unanime pour obliger les États-Unis à retirer toutes les forces de cette nation:

«… C’est pourquoi j’ai visité la Chine et signé un accord important avec eux pour entreprendre la construction à la place. À mon retour, Trump m’a appelé pour me demander de rejeter cet accord. Lorsque j’ai refusé, il a menacé de déclencher d’énormes manifestations contre moi qui mettraient fin à mon mandat de premier ministre.
D’énormes manifestations contre moi se sont dûment matérialisées et Trump a de nouveau appelé pour menacer que si je ne me conformais pas à ses demandes, il ferait en sorte que des tireurs d’élite de la marine sur de grands immeubles ciblent les manifestants et le personnel de sécurité afin de me faire pression.
J’ai de nouveau refusé et remis ma démission. À ce jour, les Américains insistent pour que nous annulions notre accord avec les Chinois.
Après cela, lorsque notre ministre de la Défense a déclaré publiquement qu’un tiers visait à la fois les manifestants et le personnel de sécurité (tout comme Trump l’avait menacé de le faire), j’ai reçu un nouvel appel de Trump menaçant de me tuer ainsi que le ministre de la Défense. si nous continuions à parler de ce «tiers». »

Le général iranien Soleimani assassiné par Donald Trump.

Il y a une spéculation sur l’implication secrète de la Russie. La Russie a cherché un moyen d’envoyer un message à Pompeo et Esper en réponse au fait que l’armée américaine joue au «poulet» avec des députés russes dans le nord de la Syrie, bloquant les routes où les Américains n’ont rien à faire.

“ Aucune indication de tir ennemi ”: les forces américaines en Afghanistan confirment la perte d’un avion de reconnaissance

RT / Moscou: L’armée américaine a reconnu la perte d’un avion Bombardier / Northrop Grumman E-11A dans le centre de l’Afghanistan. Ils ont ajouté qu’ils n’avaient trouvé aucune «indication» que l’avion avait été abattu.

L’avion s’est écrasé dans la zone de la ville de Ghazni lundi. Une enquête sur l’incident est en cours et l’armée fournira de plus amples informations dès qu’elles seront disponibles, a tweeté un porte-parole des forces américaines en Afghanistan, le colonel Sonny Leggett.
Le responsable a également rejeté les affirmations des talibans selon lesquelles un autre avion s’était écrasé dans le pays, les qualifiant de «fausses». Plus tôt dans la journée, les talibans ont déclaré qu’un hélicoptère militaire s’était abattu dans l’est du pays peu de temps après l’accident d’avion. Le groupe militant n’a pas fourni de détails sur l’incident allégué, ni précisé à qui appartenait l’hélicoptère.

Il y a eu une certaine confusion quant à savoir si les militants talibans ont revendiqué la responsabilité de l’accident d’avion. Leur déclaration initiale à Pushtu indiquait seulement que l’avion était tombé.

Le Bombardier / Northrop Grumman E-11A est un avion de surveillance et de communication. Des images de la scène montrant l’épave ont circulé sur les réseaux sociaux, et des photos qui semblent montrer un avion avec le même numéro de série ont été déterrées.

Des vidéos ont montré la coque de l’avion en feu au sol. Il a été en grande partie détruit dans l’incendie et seule sa partie arrière a survécu à l’accident

Des journalistes se sont rendus sur les lieux d’un accident d’avion en Afghanistan, prenant des photos de l’épave et même certains documents. Cela intervient alors que le chef d’état-major de l’US Air Force a pratiquement confirmé la perte de l’avion militaire.

MISE À JOUR: “ Aucune indication de tir ennemi ”: les forces américaines en Afghanistan confirment la perte d’un avion de reconnaissance

«Il semble que nous ayons perdu un avion. Nous ne connaissons pas le statut de l’équipage », a déclaré le général David Goldfein, chef d’état-major de l’armée de l’air, aux journalistes lors d’une réunion lundi à Washington. C’est la confirmation la plus proche de l’armée américaine jusqu’à présent, et le Pentagone a refusé plus tôt de commenter.

L’avion supposé être un Bombardier / Northrop Grumman E-11A de l’USAF, un avion de surveillance et de communication s’est écrasé lundi dans le centre de l’Afghanistan. Il y a eu une certaine confusion quant à savoir si les militants talibans ont revendiqué la responsabilité de l’accident, cependant, leur déclaration initiale à Pushtu a seulement indiqué que l’avion était tombé.

LIRE LA SUITE sur RT.COM: les talibans affirment qu’un avion transportant des officiers américains de haut rang s’écrase en Afghanistan

Des images de la scène montrent que l’avion a brûlé lors de l’impact, seule sa partie arrière restant en grande partie intacte

Certains documents, cependant, ont réussi à survivre à l’incendie et ont été photographiés par les médias locaux éparpillés sur le site de l’accident.

D’autres images graphiques de la scène montrent au moins un cadavre gravement calciné, qui a été récupéré dans l’épave.

L’avion détruit porte des marques correspondant à celles d’un avion militaire américain, utilisé par le 430e Escadron de combat électronique expéditionnaire de l’US Air Force, qui est stationné sur la base aérienne de Kandahar. Les E-11A sont utilisés comme avions de communication qui fournissent une couverture de communication fiable pour les troupes en dessous – ce qui est un travail particulièrement délicat en terrain montagneux.Source : VT

————————————————— 

MAJ à 19h. Washington rappelle son personnel non-essentiel de l’ambassade de Kaboul en raison de menaces

Les États-Unis ont ordonné ce mardi le départ du personnel non-essentiel de leur ambassade à Kaboul, en Afghanistan, mettant en avant des menaces accrues au moment où l’armée américaine se prépare à quitter le pays après 20 ans de guerre.
Le département d’État a indiqué avoir «ordonné le départ de l’ambassade des États-Unis à Kaboul des employés du gouvernement américain pouvant assurer leur fonction ailleurs». La décision a été prise «à la lumière de la hausse des violences et menaces à Kaboul», a affirmé Ross Wilson, l’ambassadeur américain par intérim dans la capitale afghane.

Il a estimé que l’ordre ne concernerait qu’un «nombre relativement faible» d’employés, qu’il n’a pas précisé, et que l’ambassade continuerait de fonctionner. «Le personnel absolument nécessaire aux questions relatives au retrait des forces américaines et au travail vital que nous effectuons pour soutenir le peuple afghan sera autorisé à rester sur place», a tweeté Ross Wilson. 
Le gouvernement américain prévoit le retrait de toutes les troupes américaines d’Afghanistan d’ici au 11 septembre, le jour du 20e anniversaire des attentats de 2001, qui avaient conduit Washington à renverser le régime des talibans.

Le président Joe Biden a estimé que les forces américaines avaient atteint leurs objectifs, mais de nombreux analystes considèrent que ce retrait pourrait plonger l’Afghanistan dans une nouvelle guerre civile ou permettre le retour au pouvoir des talibans. Selon un accord passé avec l’administration de Donald Trump, les talibans se sont engagés à ne pas attaquer les troupes américaines pendant leur retrait, mais ils ont intensifié leurs offensives contre les autorités afghanes.

Ce retrait précipité nous rappelle celui du Vietnam, qui ressemblait plus à un “sauve-qui-peut” d’une armée en déroute. En réalité, cette armée n’a jamais remporté une seule victoire, malgré un budget colossal et un équipement pléthorique. 

U.S. Military Has 99 Problems And Directed-Energy Is One

Hannibal GENSERIC 
Envoyer par e-mailBlogThis!Partager sur TwitterPartager sur FacebookPartager sur Pinterest

2 commentaires:

  1. nicolas bonnal28 avril 2021 à 16:31Ils ne contrôlent plus rien : heures les plus Mossad de leur histoire !Répondre
  2. nicolas bonnal28 avril 2021 à 16:38Confirmation : ils détalent c Vietnam 2.0. https://www.zerohedge.com/geopolitical/us-orders-staff-leave-afghanistan-embassy-due-threatsRépondre

Voyez la suite

CENSURE

Orwellien : le PDG de YouTube reçoit le prix de la liberté d’expression… à la place du prix de la censure la plus débile et dangereuse…

Publié

le

Summum du cynisme, bolchévisme dans toute sa splendeur : choisissez vos qualificatifs, ils s’appliquent tous.

Pour la récompenser de la censure extrême que sa société pratique, la directrice générale de YouTube, Susan Wojcicki, a reçu un prix pour la liberté d’expression de l’Institut Freedom Forum. Pendant le même temps où le prix était débattu, les conservateurs et d’autres personnes étaient bannis, interdits, démonétisés, et se voyaient imposer des règles qui étouffaient toute diversité d’opinion et de contenus, tandis que les divers courants de gauche avaient un passe-droit.

Mme Wojcicki a reçu le prix jeudi, dans le cadre d’un événement appelé « semaine de la liberté d’expression », organisé par l’institut – et le fait que YouTube est l’un des principaux sponsors n’a strictement rien à voir là-dedans : dans la corruption, on ne fait pas dans la dentelle et la notion de conflit d’intérêts est aussi lointaine que la pluie de météorites qui seront visibles depuis la Terre ce 21 avril.

Summum de l’hypocrisie, sous vos yeux :

« Nous voulons être en mesure d’avoir une plateforme aussi diversifiée et ouverte que possible et représenter autant de points de vue que possible sur la plateforme, mais nous devons également nous assurer qu’il y a des limites », a déclaré Wojcicki dans sa vidéo de remerciement. 

« Nous n’autoriserions pas les contenus pour adultes, les contenus haineux, les contenus dangereux ».

Summum de l’inversion du sens des mots – Orwell avait vu juste :

Je pensais, pour approfondir et illustrer le monde irréel dans lequel vivent les fascistes, devoir rechercher combien de vidéo YouTube a censuré. Je n’ai pas eu besoin : c’est Wojcicki elle-même qui en donne le détail – je crois rêver – durant la remise de son prix ! Elle a déclaré que YouTube a supprimé le mois dernier 9 millions de vidéos, qui, selon elle, violaient les directives de la communauté.

« J’ai pu constater les avantages réels de la liberté d’expression, ainsi que de la représentation de personnes de tous horizons et de tous points de vue », a déclaré Mme Wojcicki dans son discours.

https://youtube.com/watch?v=xDcvPf78g1k%3Ffeature%3Doembed

Vous entendez ça ? Ca ne vous fait pas grimper aux murs ? La suppression de 9 millions de vidéos le mois dernier est un des « avantages réels de la liberté d’expression ».

La société mère de YouTube est Google, vous le saviez.

L’ancien président Trump a été banni de YouTube après l’émeute du 6 janvier au Capitole. 

C’est l’avantage de la liberté d’expression.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

c est la meilleure de l’année !0 Répondre

Aleph

Aleph 6 heures plus tôt

J’ai mieux : Sur France Intox, une journée consacrée aux Fake News avec comme invité le pdg de l’afp:

https://www.radiofrance.com/presse/comment-lutter-contre-les-fake-news-journee-speciale-sur-franceinfo-le-14-avril

Voyez la suite

CENSURE

La censure ignore que 70% des Français sont pour une dissidence qui protège le patrimoine français… C’est la fin pour la dictature de la gauche…

Publié

le

Sur internet plus de 250 producteurs de vidéos dissidentes représentent un contre pouvoir énorme contre la presse des milliardaires qui coulent !


C’est par le pouvoir de l’argent qu’ils veulent museler les idées dissidentes

Par Philippe Carhon le 12 avril 20218 commentairesC’est par le pouvoir de l’argent qu’ils veulent museler les idées dissidentes

Après la scandaleuse amende de 200 000€ infligée par le CSA à CNews pour des propos tenus par Eric Zemmour, c’est au tour de Valeurs actuelles de subir des pertes financières pour avoir usé du droit fondamental qu’est la liberté d’expression :

Selon les informations de Capital, Taboola, qui commercialise la grande majorité des espaces publicitaires du site de l’hebdomadaire, a résilié son contrat. Motif invoqué : la publication fin août 2020 par l’hebdomadaire d’un roman fiction représentant en esclave la députée LFI Danièle Obono. Pour la régie en ligne, cet article est “ouvertement raciste, discriminatoire, offensant” et “se trouve en parfaite contradiction avec les valeurs de Taboola”.

Valeurs actuelles a indiqué à la justice qu’une telle résiliation le “prive de tous ses revenus publicitaires sur internet, représentant plus d’un tiers de ses revenus publicitaires globaux” (…=)

Valeurs actuelles avait déjà des difficultés à engranger des annonceurs depuis qu’il est dans le collimateur de Sleeping Giants. Ce collectif d’activistes a pour objectif d’assécher les ressources publicitaires des médias relayant des “discours de haine”. Pour cela, il repère les annonceurs présents sur ces médias, puis les interpelle sur Twitter selon le principe du name and shame.

En l’espèce, ces ‘géants endormis’ estiment que“Valeurs Actuelles a quitté la simple ligne politique très, très à droite, pour s’embourber de plus en plus dans le discours purement idéologique, intolérant, anxiogène, complotiste et victimaire”. Ils affirment que 59 annonceurs se sont retirés suite à sa campagne lancée fin 2019, dont 36 ont accepté de l’assumer publiquement, parmi lesquels Coca Cola, But, Carrefour, Lidl, Asus, PSA Banque, Red by SFR, Nespresso, Hyundai...

La bonne nouvelle, c’est que le chiffre d’affaire de Valeurs actuelles est en hausse constante depuis 10 ans.

Pour marquer sa solidarité et favoriser le développement des idées défendues par Valeurs actuelles, il n’y a pas de solution plus simple et efficace que de vous abonner. C’est par ici.

Voyez la suite

Ma biographie

Votre Catalogue

Abonnez-vous à votre newsletter

GRATUITEMENT recevez
CLUB DEFI tous les Jours

Tendance