Le vaccin est hyper dangereux avant d’être inutile…

Spread the love

G.B. Selon les statisques officielles, les personnes entièrement vaccinées sont 65% plus susceptibles d’être hospitalisées et 1540 % plus susceptibles de mourir que les personnes non vaccinées

Public Health England (PHE) a publié le 19e briefing technique sur les variantes de Covid-19 préoccupantes et il montre que les personnes qui ont reçu au moins une dose du vaccin Covid-19 représentent plus de 65% de tous les décès présumés du 1er février  au 19 juillet 2021.Depuis le 18e rapport publié le 9 juillet qui couvrait les décès et les hospitalisations dus au Covid-19 jusqu’au 21 juin 2021, le nombre de personnes entièrement vaccinées hospitalisées pour Covid-19 a augmenté de 169%, passant de 313 à 843. Alors que le nombre de personnes entièrement vaccinées qui ont malheureusement perdu la vie après avoir été testées positives pour Covid-19 a augmenté de 90%, passant de 116 à 265.       Cette augmentation significative a eu lieu au cours des quatre dernières semaines, alors que les chiffres précédents s’étaient cumulés sur près de 5 mois.        Au 19 juillet 2021, 121.402 personnes non vaccinées ont été testées positives pour le variant Delta du Covid prétendument répandu et dominant. Alors que 28.773 personnes entièrement vaccinées ont été testées positives pour la même variante. Parmi eux, 13.427 étaient entièrement vaccinés et avaient plus de 50 ans. Les 28.773 cas de personnes entièrement vaccinées et infectées par la variante Delta-19 Covid, représentent une augmentation de 166% par rapport au chiffre observé il y a à peine quatre semaines, qui était de 10.834.   33.003 autres personnes ont également été testées positives pour le variant delta après avoir reçu une seule dose du vaccin au moins 21 jours avant leur résultat positif au 19-Covid. Et 21.088 autres personnes ont été testées positives pour le variant delta, moins de 21 jours après avoir reçu une dose unique du vaccin.  Cela signifie que les personnes ayant reçu au moins une dose du vaccin Covid-19 représentent 40,49% de tous les cas présumés du Delta varient entre le 1er février et le 19 juillet 2021. Cependant, les doubles vaccinés ne représentent que 14% de tous les cas, mais 35% de tous les cas positifs parmi les personnes qui ont reçu au moins une dose du jab 19-Covid.    

Mais nous savons qu’il n’a pas été prouvé que les piquouses empêchent l’infection ou la transmission de Covid-19, malgré l’action coercitive et implacable du gouvernement, des grands médias menteurs, des responsables de la santé et des scientifiques suggérant le contraire et trompant des millions de Britanniques.     
Il a été prouvé que les vaccins Covid-19 réduisent le risque d’hospitalisation et de décès uniquement lors d’essais extrêmement courts et limités qui ont été menés ou sont toujours en cours. Cependant, les méthodes utilisées pour prouver qu’elles réduisent le risque sont également discutables.   
Au cours des essais, les personnes ont été soit injectées avec le vaccin Covid-19, soit un placebo. Ensuite, elles ont été renvoyées pour vivre leur vie normalement. Elles ont ensuite été testées à l’aide de la procédure de test PCR Drosten contestéepour la détection du virus SARS-CoV-2. Si elles ne l’avaient pas, les expérimentateurs ont décidé que c’était parce que le vaccin les avait protégées du virus. Mais, à aucun moment, elles n’ont été exposées intentionnellement au virus Covid-19.   Ce que les expérimentateurs ne prennent pas en compte, c’est que pendant les essais, des restrictions de verrouillage étaient en vigueur dans le monde entier, donc les personnes qui avaient reçu le vaccin risquaient beaucoup moins d’être exposées au prétendu virus Covid-19 dans le monde réel.
Il suffit de regarder les antécédents criminels obscurs de Pfizer et d’AstraZeneca pour voir qu’ils ont publié les résultats ne sont pas nécessairement fiables. 
– Pfizer a été condamné à une amende
 de plus de 3,5 milliards de livres sterling depuis l’an 2000 pour des infractions comprenant des violations de la sécurité, de fausses déclarations médicales, corruption et pots-de-vin. 
– AstraZeneca a été condamné à une amende de plus de 1,1 milliard de dollars depuis l’an 2000 pour des infractions liées à de fausses déclarations, à la corruption et aux soins de santé.    

Mais nous n’avons plus besoin de prétendre que les vaccins contre le 19-Covid réduisent le risque d’hospitalisation et de décès, les données publiées par Public Health England le prouvent pour nous.  

Le tableau ci-dessus montre que sur les 121.402 cas présumés de la variante Delta chez les personnes non vaccinées, 2.152 personnes se sont présentées aux urgences, ce qui a entraîné une hospitalisation de nuit. Cela se traduit par 1,7 % des cas entraînant une hospitalisation d’une nuit pour des soins d’urgence. 

Le tableau ci-dessus montre également que sur les 28.773 cas présumés de variante Delta Covid parmi les personnes complètement vaccinées, 843 personnes se sont présentées aux urgences, ce qui a entraîné une hospitalisation de nuit. Cela se traduit par 2,9% des cas.    Cela signifie que les chances d’être hospitalisé avec Covid-19 augmentent de 65,5% si vous avez reçu deux doses du vaccin de Covid-19, selon les données de Public Health England.  Malheureusement, la mort de PHE montre que c’est bien pire quand il s’agit de décès dû au Covid-19 si vous avez reçu deux doses du vaccin du Covid-19. Le tableau ci-dessus montre que sur les 121.402 cas présumés de la variante Delta chez les personnes non vaccinées, seulement 165 sont malheureusement décédés, soit 0,1% des cas.  

Le tableau ci-dessus montre également que sur les 28.773 cas présumés de variant Delta Covid varient parmi les personnes entièrement vaccinées, malheureusement 224 personnes sont décédées. Cela se traduit par 0,8 % des cas. Les données publiées par Public Health England nous montrent donc que les personnes qui ont reçu deux doses d’un vaccin Covid-19 ont 507% plus de chances de mourir du variant Delta Covid que les personnes non vaccinées.    Cependant, 220 des 224 décès chez les personnes entièrement vaccinées concernaient des personnes de plus de 50 ans, qui représentaient 13.427 des cas présumés positifs du varaiant  Delta, soit 1,64% des cas.        Cela signifie que les personnes qui ont reçu deux doses du vaccin pourraient en fait avoir un risque 19-Covid 1540 % plus élevé de mourir en raison de la variante Delta Covid-19 que les personnes non vaccinées.     Les fabricants, les scientifiques, le gouvernement, les médias et les autorités sanitaires affirment que les vaccins Covid-19 réduisent le risque de mourir avec Covid-19 d’environ 95% à 99%. Les données montrent qu’il s’agit d’un grossier mensonge.  

Source 

———————————————— 

Miscellanées   

Les trois quarts des infections au Covid-19 à Singapour au cours des 4 dernières semaines concernaient des personnes vaccinées. Le gouvernement a vacciné près de 75 % de ses 5,7 millions d’habitants. Sur les 1.096 cas transmis localement, 44 % étaient des personnes entièrement vaccinées, tandis que 30 % étaient partiellement vaccinées. (Reuters 2021-07-23)       

À Los Angeles (États-Unis), les personnes entièrement vaccinées représentaient 20% des cas de covid. (Bloomberg 2021-07-23)     

Les personnes vaccinées qui voyagent en avion pendant plus de 4 heures peuvent souffrir de caillots sanguins. (Avertissement CDC / US sur son site internet. * 2021-06)   

Jusqu’au 13-03-2021, l’Agence européenne des médicaments a noté 3.964 rapports de décès et 162.610 blessures chez les sujets ayant subi des injections, avec les 3 premiers vaccins expérimentaux. –(healthimpactnews.com)    

Le mythe de la propagation asymptomatique     

L’Université des sciences et technologies de Wuhan a effectué un dépistage sur près de 10 millions de citoyens chinois à Wuhan. Sue 9.865.404 des participants sans aucun antécédent de COVID-19, seuls 300 ont été identifiés comme positifs et asymptomatiques. Les 1.174 qui ont des contacts étroits avec les des cas positifs asymptomatiques ont été suivis et retracés. Aucun d’entre eux n’a été testé positif. (ukcolumn.org 2021-07-02)    
Il y a eu un total de 463.457 rapports d’événements indésirables dus aux « vaccins contre le covid », dont 10.991 décès et 48.385 blessures graves du 2020-12-14 au 2020-07-09. US CDC (VAERIA) 2021-07-16     
Le CDC a signalé que pour ~ 10.000 rapports d’infections complètement vaccinées, 27% étaient asymptomatiques, 61% étaient légèrement malades, 10% ont été hospitalisés et 2% sont décédés. Il a, depuis lors, cessé d’accepter les rapports de ces cas asymptomatiques. (guardian.org 2021-05-26).       

Remarques : Cela ne couvre pas (a) l’âge des victimes (b) celles qui ont été victimes d’un contact prolongé avec les vaccinés (c) Les victimes de grippe / pneumonie qui peuvent être comptés covid. Les nombreux traitements modernes et traditionnels qui traitent la maladie chez les victimes, quelle qu’elle soit, ont été interdits et ridiculisés. 

Les virologues néerlandais mettent en garde : Le variant Delta se propage via les personnes vaccinées

Posted: 24 Jul 2021 

Bien que complètement vacciné, il est toujours possible d’être infecté par le Covid-19. Les virologues l’ont déjà répété à de nombreuses reprises. D’où l’importance de continuer à respecter certaines mesures sanitaires. Il semble que le variant Delta de par sa contagiosité élevée est propice à ce phénomène. C’est en tout cas ce que constatent des virologues néerlandais en observant les chiffres du personnel hospitalier, rapporte le Volkskrant. Le nombre d’employés complètement vaccinés qui sont testés positifs au coronavirus a en effet augmenté fortement aux Pays-Bas. Au LUMC (Leiden University Medical Center) 85% de tous les employés confirmés positifs ont été entièrement vaccinés. Au Radboud UMC (Nimègue), 34 cas ont été récemment déclarés.
« L’idée qu’on avait au départ, qu’on ne transmet plus le virus après la vaccination, ne semble pas vraie pour le variant delta. Nous voyons même des personnes qui ont déjà eu une infection, ont été vaccinées deux fois et sont à nouveau testées positives », souligne ainsi le virologue clinicien Matthijs Welkers (Amsterdam UMC), auprès du quotidien néerlandais.
Bien que la vaccination prémunit contre les formes les plus sévères de la maladie, le variant Delta engendrerait un nombre très élevé de particules virales, jusqu’à mille fois plus que dans la variante originale, selon le microbiologiste Heiman Wertheim (Radboud UMC).
« En raison de son grand nombre, le virus brise la défense pour ainsi dire », explique l’expert, qui a été lui-même confirmé positif récemment, avant de conclure, « il s’agit d’un moteur silencieux de l’épidémie ». 

Source

  Hannibal Genséric        Envoyer par e-mailBlogThis!Partager sur TwitterPartager sur FacebookPartager sur Pinterest

4 commentaires:

  1. nicolas bonnal25 juillet 2021 à 11:07Léon Bloy va ENFIN être content.Répondre
  2. Anonyme25 juillet 2021 à 11:20J’ajouterai qu’il y a 121 402 cas positifs (avec un test dont l’efficacité reste à prouver) chez les non-piqués et seulement 28 773 cas positifs chez les piqués car les piqués se croient immunisés et vont beaucoup moins se faire tester. 
    La réalité du nombre de morts chez les piqués est beaucoup plus grande car certains ont dû mourir d’autres d’autres choses à cause de la piquouze et n’ont pas été enregistrés covid.RépondreRéponses
    1. pathibulaire25 juillet 2021 à 20:03(avec un test dont l’efficacité reste à prouver) 
      Il n’y a rien à prouver,ce test vous lui faites dire ce que vous voulez et quand vous voulez!
      Ils ont décidé de baisser le CT pour les vaccinés !
      Regardez ceci vous allez halluciner !!!
      Dr. Fuellmich/Dr. Martin – 
      https://rumble.com/vk3p5e-dr.-fuellmichdr.-martin-les-brevets-autour-du-covid.html
  3. nicolas bonnal25 juillet 2021 à 11:37Les Anglais crèvent aussi de faim. https://www.naturalnews.com/2021-07-23-england-freedom-day-overshadowed-pingdemic-food-shortages.htmlRépondre

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*