Le matériel américain est mis à la disposition des Talibans… Retrait d’Afghanistan : selon les révélations de Reuters, ce qu’a fait Biden est pire que ce que nous pensions

Spread the love

  JEAN-PATRICK GRUMBERG LE 21 AOÛT 2021

Ce jeudi 19 août, les journalistes Idrees Ali, Patricia Zengerle et Jonathan Landay rapportaient des informations troublantes, accompagnées de l’image ci-dessus (1). 

Il s’agit du matériel militaire que les Etats-Unis ont livré à l’armée afghane en février 2021, et qui est maintenant entre les mains des talibans. Mais l’information la plus choquante se trouve dans l’introduction de l’article, où les journalistes rappellent que des hélicoptères ont été livrés par l’administration Biden il y a tout juste un mois !

Il y a environ un mois, le ministère afghan de la Défense a publié sur les médias sociaux des photos de sept hélicoptères flambant neufs livrés par les États-Unis et arrivés à Kaboul, dit l’article.

Recherches faites, ce ne sont pas seulement sept hélicoptères flambants neufs que l’administration Biden a livrés à l’armée afghane en juillet 2021, quelques semaines avant le retrait total, abandonnant tout aux talibans, c’est pire que ça ! 

  • Outre sept hélicoptères UH60, quatre hélicoptères de combat MD 530, et trois avions de combat remis à neuf ont été livrés juste avant le retrait (2), 
  • Et « neuf hélicoptères Mi-17 arriveront avant la fin septembre »

Nous avons commencé à livrer [à Kaboul] les avions dont nous vous avons parlé précédemment. Vendredi, trois d’entre eux, récemment remis à neuf, ont atterri à Kaboul, et ils continueront à bénéficier d’un soutien régulier de ce type à l’avenir, déclarait le secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin, aux journalistes le 21 juillet dernier au Pentagone.

https://www.rev.com/blog/transcripts/defense-sec-lloyd-austin-gen-mark-milley-press-conference-transcript-july-21

Incompétence au sommet de l’Etat

Général McKenzie, 12 juillet 2021 : « Nous sommes en fait en train de livrer de manière assez agressive des avions là-bas »

Nous savions que Joe Biden ne contrôle plus le pays. L’économie se délite et il n’en a pas conscience, la frontière sud est un désastre et Kamala Harris se cache pour ne pas la gérer, le coût de la vie progresse comme cela ne s’est pas produit depuis longtemps. Biden n’a plus la capacité cognitive suffisante, il ne sait plus ce qui se passe autour de lui. Il mange des glaces.

Nous ne savions pas à quel degré l’entourage du président Biden est lui aussi incompétent. La fuite tragique d’Afghanistan vient de nous en apporter la preuve. C’est une chose que de se moquer de la culture Woke imposée au Pentagone, des petites culottes LGBT et des couleurs des ongles autorisés dans l’armée, c’en est une autre de regarder en face les décisions des généraux et ministres mis en place par l’administration Biden.

  • Le général Mark Milley, président des chefs d’état-major interarmées, a déclaré aux législateurs américains en juin dernier qu’il serait « erroné de croire au discours des talibans selon lequel les forces de sécurité afghanes sont en train de disparaître face au conflit. »
  • Le général Frank McKenzie, commandant de l’US Central Command, a pour sa part déclaré lors de son voyage à Kaboul le 11 juillet 2021 :

« La plupart de nos renseignements sur les talibans proviennent du gouvernement afghan. Ils disposent eux-mêmes d’un assez bon système de renseignement. Ils vont continuer à avoir une assez bonne architecture de renseignement en place. »

https://www.msn.com/en-us/news/world/us-finds-intel-a-struggle-in-afghanistan-as-troops-withdraw-and-taliban-surges/ar-AAM2Pvk

Et il ajoutait :

« Nous sommes en fait en train de livrer de manière assez agressive des avions là-bas », a déclaré McKenzie. Ce mois-ci, sept hélicoptères UH60 et quatre hélicoptères de combat MD 530 seront livrés, et neuf hélicoptères Mi-17 arriveront avant la fin septembre.

Ce que confirmait l’armée afghane, ajoutant que d’autres seront livrés dans les mois à venir :

« Les hélicoptères ont été livrés à Kaboul aujourd’hui et doivent être officiellement remis à l’armée de l’air lors d’une cérémonie spéciale. Conformément au plan, d’autres hélicoptères seront livrés à l’Afghanistan dans les mois à venir », a déclaré le porte-parole du 209e corps Shokhin de l’armée nationale afghane (ANA) dans un communiqué publié par Interfax.

https://www.defenseworld.net/news/30041/Taliban_Shoots_Down_Afghan_Helicopter_Even_as_U_S__Delivers_New_Attack_Choppers#.YR_ksy0RoeY

Les généraux et secrétaire américain à la Défense, Lloyd Austin ne sont pas les seuls membres incompétents. Le secrétaire d’État Blinken vit lui aussi dans une réalité virtuelle. Le 25 juin dernier, il déclarait (3) :

« Nous examinons très attentivement la sécurité sur le terrain en Afghanistan et nous nous demandons également si les talibans sont vraiment sérieux quant à une résolution pacifique du conflit », a déclaré le secrétaire d’État Blinken lors d’une autre conférence de presse. 

https://www.reuters.com/world/asia-pacific/talibans-actions-inconsistent-with-pursuit-peace-afghanistan-says-blinken-2021-06-25/

Moins d’un mois plus tard, il faisait livrer à Kaboul des hélicoptères flambant neufs, alors que 700 camions militaires venaient de tomber entre les mains des talibans (4).

Quand je vous disais que c’est grave, ce n’est pas tout…

Obama et ISIS saison 2

Nous craignons de bombarder les équipements de peur que cela contrarie les talibans

La rapidité avec laquelle les talibans ont balayé l’Afghanistan nous rappelle un précédent douloureux, toujours sous la direction d’un président démocrate : les militants de l’État islamique qui ont pris des armes aux forces irakiennes soutenues par les États-Unis qui n’ont opposé que peu de résistance en 2014, et ont saisi d’immenses territoires en peu de temps.

Et souvenez-vous, le président Obama avait alors refusé de faire bombarder les puits de pétrole tombés entre les mains de l’Etat islamique, de peur de provoquer des dégâts écologiques, et avait déclaré qu’il n’était que capable de « contenir » ISIS. Donald Trump, dès qu’il arrive au pouvoir, les liquidera en quelques mois dans l’indifférence des médias, qui le détestent tellement qu’ils ne lui accordent aucun crédit pour ses accomplissements.

L’administration Biden, en partie héritée de l’équipe Obama, est dans la même veine, et a déclaré qu’elle hésite à bombarder l’équipement tombé entre les mains des talibans « de peur de les contrarier » – je n’invente rien, voici texto ce qui est écrit dans l’article de Reuters :

L’administration du président Joe Biden est tellement préoccupée par ces armes [saisies par les talibans] qu’elle envisage un certain nombre d’options à suivre.

Les responsables ont déclaré que le lancement de frappes aériennes contre les équipements les plus importants, tels que les hélicoptères, n’a pas été exclu, mais que l’on craint que cela ne contrarie les talibans à un moment où l’objectif principal des États-Unis est d’évacuer les gens.

Plus de 2 000 véhicules blindés capturés

Selon l’évaluation actuelle des services de renseignement, les talibans ont déjà pris le contrôle de plus de 2 000 véhicules blindés, dont des Humvees, et jusqu’à 40 aéronefs, dont des UH-60 Black Hawk, des hélicoptères d’attaque et des drones militaires ScanEagle.

Les armes légères saisies par les terroristes, telles que des mitrailleuses, des mortiers, ainsi que des pièces d’artillerie, notamment des lances obus, représentent pour les talibans un avantage contre toute résistance qui pourrait surgir dans les bastions historiques anti-talibans tels que la vallée du Panjshir, au nord-est de Kaboul.

Cadeaux à la Chine, à la Russie, à ISIS et al-Qaïda

Reuters termine ainsi son reportage :

Des responsables américains, anciens et actuels, craignent que ces armes ne soient utilisées pour tuer des civils, qu’elles soient saisies par d’autres groupes militants tels que l’État islamique pour attaquer les intérêts américains dans la région, ou même qu’elles ne soient remises à des adversaires tels que la Chine et la Russie.

Les responsables américains ont déclaré que l’on s’attendait à ce que la plupart des armes soient utilisées par les talibans eux-mêmes, mais qu’il était beaucoup trop tôt pour dire ce qu’ils prévoyaient de faire – y compris éventuellement partager l’équipement avec des États rivaux comme la Chine.

Andrew Small, expert en politique étrangère chinoise au German Marshall Fund of the United States, a déclaré que les talibans étaient susceptibles d’accorder à Pékin l’accès à toutes les armes américaines qu’ils pourraient désormais contrôler.

Nous sommes loin d’avoir vu la fin de ce cauchemar, et encore moins toutes ses retombées.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Abonnez vous sans tarder à notre chaîne Telegram au cas où Dreuz serait censuré, ou son accès coupé. Cliquez ici : Dreuz.Info.Telegram.

  1. https://www.reuters.com/business/aerospace-defense/planes-guns-night-vision-goggles-talibans-new-us-made-war-chest-2021-08-19/
  2. https://www.msn.com/en-us/news/world/us-finds-intel-a-struggle-in-afghanistan-as-troops-withdraw-and-taliban-surges/ar-AAM2Pvk
  3. https://www.reuters.com/world/asia-pacific/talibans-actions-inconsistent-with-pursuit-peace-afghanistan-says-blinken-2021-06-25/
  4. https://www.forbes.com/sites/sebastienroblin/2021/06/30/one-month-700-trucks-afghanistans-us-military-vehicles-fall-into-taliban-hands/?sh=6960441a6c21

https://www.facebook.com/plugins/share_button.php?app_id=165709943469345&channel=https%3A%2F%2Fstaticxx.facebook.com%2Fx%2Fconnect%2Fxd_arbiter%2F%3Fversion%3D46%23cb%3Df3ec6c8bc27584c%26domain%3Dwww.dreuz.info%26is_canvas%3Dfalse%26origin%3Dhttps%253A%252F%252Fwww.dreuz.info%252Ff2b8d9106a107f8%26relation%3Dparent.parent&container_width=654&href=https%3A%2F%2Fwww.dreuz.info%2F2021%2F08%2Fretrait-dafghanistan-selon-les-revelations-de-reuters-ce-qua-fait-biden-est-pire-que-ce-que-nous-pensions-250224.html&layout=button_count&locale=fr_FR&sdk=joey Être notifié 

guest

5000{}[+]20 COMMENTAIRESle plus ancien en premier 

Freddie

Freddie 7 heures plus tôt

Il paraît aussi que les talibans ont pu récupérer des données biométriques laissées sur place et permettant d’identifier des gens qui ont collaboré avec les États-Unis. Pauvres gens !
On se demande comment les démocrates ont pu être assez efficaces pour réussir à détourner les élections. Répondre

Jean-Patrick Grumberg

Jean-Patrick GrumbergAuteur Répondre à  Freddie 6 heures plus tôt

Très facile, pour eux, de détourner les élections : les fraudes se sont toutes passées dans des grosses villes qui pèsent très lourd pour le scrutin de tout l’Etat, toutes sont des villes démocrates, aux mains de maires démocrates, de juges démocrates et d’administrations démocrates. Les employés des commissions électorales sont démocrates, les organismes de surveillance, la police, la sécurité sont démocrates, et les médias démocrates locaux ont fait leur travail d’occultation. Et tout cela, uniquement dans des Etats qui pouvaient basculer rouge ou bleu – pas dans les Etats dont le vote est traditionnellement démocrate ou républicain. Répondre

Freddie

Freddie 7 heures plus tôt

Croyez-vous que le gouvernement américain le fait exprès ? Répondre

Jean-Patrick Grumberg

Jean-Patrick GrumbergAuteur Répondre à  Freddie 6 heures plus tôt

Chère Freddie, je m’abstiens de faire des spéculations. Ce n’est pas une manière propre de faire le métier de journaliste. Il y a assez de faits à commenter sans qu’on ait besoin de lire dans la pensée des gens et supposer ce qu’ils ont derrière la tête. J’ai lu des tas d’hypothèses sur ce retrait et l’abandon des armes. Certaines sont plausibles, beaucoup sont totalement loufoques, mais toutes ne sont que des suppositions, et toutes sont présentées par ceux qui les font comme si c’était la réalité.

Je ne sais pas si le gouvernement américain le fait exprès ou pas. Personne ne le sait. Si des fuites d’emails ou de correspondances apparaissent qui le laissent supposer, vous serez les premiers à l’apprendre – la grande presse n’en parlera pas. Dans l’intervalle, je crois raisonnable d’analyser et juger ce que nous voyons. Répondre

Cestmoi

Cestmoi Répondre à  Jean-Patrick Grumberg 6 heures plus tôt

Bonjour Monsieur Grumberg,

tout le monde n’a pas vos scrupules et ils ne sont pas tendre avec le Capitaine cornet glace ni Saint Obama (gloire à lui au plus haut des cieux)

https://www.americanthinker.com/articles/2021/08/the_afghanistan_debacle_is_exactly_what_the_left_wanted.html
https://www.americanthinker.com/blog/2021/08/why_joe_biden_cant_resign_or_be_removed__or_die.html

Cordialement Répondre

Jean-Patrick Grumberg

Jean-Patrick GrumbergAuteur Répondre à  Cestmoi 6 heures plus tôt

Je sais, et je déplore que des médias de droite, respectables et respectés, se lancent dans l’extrapolation. C’est comme s’ils avaient été peu à peu gagnés par les méthodes de la presse de gauche sans s’en rendre compte, au lieu de revenir solidement aux fondamentaux du métier : analyser à partir des faits disponibles, pas des hypothèses. Tout ce qu’on peut dire de cet article, c’est « peut-être »… Répondre

Freddie

Freddie Répondre à  Jean-Patrick Grumberg 3 heures plus tôt

Merci pour votre réponse. J’avais lu ce type d’article et c’est pour cela que je me posais des questions. Répondre

T. Amouyal

T. Amouyal 7 heures plus tôt

Sans vouloir defendre cet abruti de biden , il faut remarquer que ce type de retrait s’est rarement fait dans l ordre et l honneur :
retraite de russie
evacuation de l algerie en 1962
depart du sud liban pour Israel
depart de saigon en 1975 

c est un peu comme le divorce ; si on se tire c est pas parce qu onns adore mais parce qu il n est plus possible de continuer !!
maintenant biden est gateux et les democrates sont des bobos aussi ridicules que les notres , de plus hussein obama est derriere et, comme par hasard , les islamistes raflent tout sans opposition ….il y a la aussi certainement un point a çreuser Répondre

Jean-Patrick Grumberg

Jean-Patrick GrumbergAuteur Répondre à  T. Amouyal 6 heures plus tôt

Nous avons été pourris gâtés par le génie de Donald Trump, qui, malgré les mises en garde, les cris et les dénonciations jusque parmi ses partisans, a retiré les troupes du nord de la Syrie sans mettre en danger les Kurdes dont il était prédit qu’ils se feraient massacrer. J’avais à l’époque expliqué que non seulement les Kurdes ne se feraient pas massacrer – et j’avais raison, mais que le retrait avait été orchestré de mains de maître. La manière dont Trump se serait retiré d’Afghanistan aurait été impeccable. J’envisage d’y consacrer un article, puisque j’ai entre les mains le plan prévu par son administration. Répondre

T. Amouyal

T. Amouyal Répondre à  Jean-Patrick Grumberg 4 heures plus tôt

La bande obama/biden arrive et aussitot les forces islamistes enregistrent des victoires aussi larges que possible ! Ne pense tu pas qu il y a la autre chose qu un simple hasard .
a l epoque de l etat islamique trionphant sous obama , ehud barak ( que l on peut qualifier de grand expert militaire ) avait deja fait remarquer que des centaines de pick up se pavanant a decouvert dans le desert pouvaient etre aneantis en quelques minutes par un escadron d helicos de combat , et ce sans risques aucuns ……
a rapprocher des va nu pieds talibans qui ne semblent pas craindre beaucoup la plus puissante armée de l air du monde. Etrange , ou simplement voulu et organisé par un certain hussein obama Répondre

Jean-Patrick Grumberg

Jean-Patrick GrumbergAuteur Répondre à  T. Amouyal 4 heures plus tôt

Je ne sais pas Thierry, je n’ai pas d’éléments concrets pour confirmer ou démentir. Quand et si nous en avons, c’est sur Dreuz que tu l’apprendras, et dans aucun autre média en langue française. Répondre

Mdr

Mdr 6 heures plus tôt

« Kamala Harris se cache »
…mais non elle vend des hochets glacés à Kaboum Répondre

Mdr

Mdr Répondre à  Mdr 6 heures plus tôt

…et devinez l’arôme…bravo 👏 bingo vous avez trouvé
…graines de pavots (c’est le fils de…qui lui a refilé « gratuitement » la recette) Répondre

PHIPHI

PHIPHI 6 heures plus tôt

il me semble qu’habituellement on sabote le matériel.,.
un hélicoptère doit pouvoir facilement se détruire, idem pour les avions, surtout l’électronique.
bombarder son propre matériel terrestre à partir des avions restant ne me semble pas surhumain.
Alors pourquoi tant d’erreurs élémentaires ?
un civil y penserait ! Répondre

Jean-Patrick Grumberg

Jean-Patrick GrumbergAuteur Répondre à  PHIPHI 6 heures plus tôt

Nous avons acquis de longue date la preuve que les gauchistes vivent dans un univers parallèle : ils ne prennent pas en compte la réalité dans leur raisonnement, et le bon sens les a quittés, remplacé par la doctrine. Ne cherchez pas plus loin. Un civil y penserait s’il n’est pas de gauche.

Vous trouvez que la décision de l’état-major de l’administration Biden de rendre l’armée Woke, inclusive des travelos et transsexuels, faisant la chasse aux privilèges blancs, contribue à renforcer la force de l’armée ? Répondre

Bernard Martoïa

Bernard Martoïa 5 heures plus tôt

Dans une lettre datée du 10 mai 2010, voici ce qu’écrivit Osama Bin Laden à propos des dirigeants américains à liquider. Il avait vu juste avant tout le monde. 

The reason for concentrating on them is that Obama is the head of infidelity and killing him automatically will make Biden take over the presidency for the remainder of the term, as it is the norm over there. Biden is totally unprepared for that post, which will lead the US into a crisis. As for Petraeus, he is the man of the hour in this last year of the war, and killing him would alter the war’s path.  

source :
https://www.ctc.usma.edu/wp-content/uploads/2013/10/Letter-from-UBL-to-Atiyatullah-Al-Libi-4-Translation.pdf Répondre

barakat

barakat 3 heures plus tôt

Kamala a été choisie car elle avait la bonne couleur de peau. Et sans doute aussi le sexe qu’il fallait avoir.
Lloyd Austin, c’est pareil, sa couleur était politiquement la bonne !
Dans l’administration, les universités, la compétence est remplacée par les quotas. En politique, pas la peine de quotas, woke et antiracisme font le travail.

Le racisme « systémique » n’est d’évidence pas chez ceux qui sont ciblés. 

« Mort aux Blancs, mort à l’Amérique ! » 
Ce n’est bien sûr ni dit, ni affiché. Le silence est assourdissant !
Ami n’entends-tu pas la rumeur qui couve et le poison qui se faufile dans le pays ? Répondre

dj86

dj86 2 heures plus tôt

Posséder les aéronefs ne suffit pas, pour les faire voler il faut aussi :
Des pilotes
Du carburant
Des mécaniciens pour assurer l’entretien
Des ateliers pour que les mécaniciens puissent travailler.
Des pièces de rechange
Des munitions
Les talibans disposent ils de tout cela ? Répondre

Filouthai

Filouthai 2 heures plus tôt

Abandonner armes et équipements (drones, hélicoptères, etc) revient de fait à livrer à la Chine et à la Russie des modèles de la technologie militaire américaine !
Un transfert de technologie que les talibans feront rémunérer selon leur plaisir !
Ce n’est donc pas seulement un désastre militaire américain, mais également un désastre technologique américain ! 

La priorité est maintenant que les américains fassent le ménage chez eux… enfin, s’ils le veulent.
Parce que les conséquences de cette livraison, clé en mains, de tout ce matériel n’a pas fini de revenir dans la gueule des américains et hélas de leurs alliés (je ne parle pas de l’arrogant amiénois chef des homos, mais plus concrètement des soldats français qui se sont battus avec leurs collègues américains et, comme eux, ont versé leur sang … pour rien puisque trahis par les politiciens au pouvoir ! Répondre

Thomas

Thomas 1 heure plus tôt

J’en reste coi. À ce niveau, ce n’est plus de l’incompétence, ce sont des gens qui ne semblent pas comprendre qu’ils s’acculent dans des situations soit invraisemblables, soit beaucoup trop intriqués pour leurs propres capacités. Répondre

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*