La France est en danger de mort… une France qui accepte d’être aussi décadente que l’islam criminel… le Français se comporte en esclave musulman…

Spread the love

Le 26 juillet dernier, le Ministre de l’intérieur Gérald Darmanin s’est rendu à Saint Etienne du Rouvray pour une cérémonie d’hommage au père Hamel, atrocement décapité il y a cinq ans pendant qu’il disait la messe. Gérald Darmanin était accompagné par l’archevêque de Rouen, par celui qui était maire de la ville au moment des faits, un communiste, et par d’autres politiciens de tous bords.

Une fois de plus, la cérémonie a montré que les autorités catholiques, le gouvernement de la France et les membres des principaux partis politiques français, incarnent le crépuscule de ce pays.

Pas un seul des participants n’a tenu un discours qui s’éloigne de l’apaisement et qui montre une quelconque dignité.

L’ancien maire communiste de la ville a loué la “simplicité” et la “modestie” du père Hamel, qui est donc mort décapité, en toute simplicité et en toute modestie. On ne pouvait attendre d’un communiste des propos d’une grande élévation spirituelle, je sais. On ne pouvait s’attendre non plus à des propos de fermeté. Les communistes ne sont fermes que lorsqu’il s’agit d’attaquer la démocratie et la liberté, et leur sympathie pour les religions autres que l’islam est très limité.

L’archevêque de Rouen a dit : “Quelle est la grande attente de l’humanité, sinon la paix ? Le mal étouffe le bien de la paix, de la justice. Nous ne le savons que trop bien, ici, dans cette église. Le mal a créé des souffrances qui durent”. Remarquable, non ?  Le mal est le contraire du bien et crée des souffrances : qui l’aurait cru ? Les êtres humains préfèrent la paix. Ils préfèrent aussi, en général, le beau temps à la pluie et le bonheur au malheur : l’archevêque aurait pu ajouter ces points à son discours. Il se trouve aussi que des êtres humains peuvent faire le mal et le font, cela l’archevêque ne l’a pas dit, et il n’a pas dit non plus qu’il fallait combattre le mal et s’efforcer de le vaincre, ne serait-ce qu’en menant un combat par l’esprit. Il n’a pas désigné les auteurs du mal et ce qui les a atrocement inspirés. Il n’a défendu ni la foi ni les valeurs qui sont censées être les siennes. Le mal, dans son discours, semble venir du destin ou de la fatalité. Consternant….

Gerald Darmanin, lui, a montré une fois de plus qu’il est digne d’être ministre de Macron, et qu’il sait pratiquer le “en même temps” macronien, autrement dit : affirmer une chose et son contraire, annuler par une seconde phrase ce qu’on a dit dans la première, et dès lors, parler pour ne rien dire.  Il a déclaré que “la barbarie islamiste touche tous les symboles qui font l’Occident et la France” et que “nous avons encore à nous battre, fortement et encore longtemps, contre ceux qui utilisent Dieu pour tuer”, ce qui était en soi très bien, mais insuffisant.

Il a ajouté très vite, pour effacer ce qu’il venait d’énoncer (et montrer qu’il ne s’agissait que de paroles verbales) que la France est confrontée à une “barbarie qu’il est bien difficile de combattre, tant elle n’a pas de nationalité et, oserais-je dire, pas de religion”.

Il y a donc de la barbarie islamiste, mais elle n’a pas de religion, bien sûr ! Et oui, il a osé le dire !

Ce n’est pas surprenant. Depuis des années, ceux qui dirigent la France disent que l’islamisme n’a strictement rien à voir avec l’islam”, rien à voir du tout ! C’est ce qui les conduit à parler de “séparatisme islamiste” (faut-il le répéter : l’islam ne cherche pas à se séparer, mais à conquérir et à soumettre). C’est ce qui les conduit à clamer qu’un islam de France peut exister qui sera pleinement différent de l’islam pratiqué dans le reste du monde, et très différent aussi sans doute de l’islam pratique en Belgique ou au Luxembourg.

Le discours du communiste était vide, creux, et profondément débile.

Le discours de l’archevêque était un discours de dhimmi adoptant une position d’aveuglement volontaire et de soumission préventive montrant que le catholicisme en France est en train de s’effacer, ce que montrent les églises vides et de plus en plus souvent délabrées et profanées.

Le discours de Darmanin, (comme les discours de Macron sur le sujet), est aussi un discours de dhimmi et propose de se battre contre un simulacre (l’islamisme) aux fins qu’aucune question ne soit posée aux représentants de l’islam en France concernant les monstruosités et abjections inhérentes à leur religion.

C’est un combat vain, imprégné lui aussi d’aveuglement volontaire de soumission préventive et de ce qui accompagne en général la soumission préventive : la défaite préventive. C’est un combat qu’il est inutile de mener et qui n’est pas mené. Les dirigeants français se contentent de brasser de l’air. Et strictement aucun dirigeant politique français ne fait autre chose que brasser de l’air.

Des dirigeants de pays musulmans sont plus courageux que les dirigeants français et osent dire qu’il faudrait extirper de l’islam ce qui peut le rendre criminel : cela me semble impossible, mais au moins ils parlent clairement. (Les propos tenus par Abdel Fattah al Sissi à al Azhar il y a quelques années étaient remarquables et courageux, les directives données par Mohamed ben Salman et Mohamed ben Zayed aux autorités religieuses de leurs pays sont elles aussi remarquables et courageuses, et ont été passées sous silence en France.

Les dirigeants politiques français n’ont aucun courage, et je parle de tous les dirigeants politiques français. Pas un seul dirigeant politique français aujourd’hui ne tient un discours courageux sur l’islam. Non, pas un seul.

Éric Zemmour est le seul journaliste qui le fait encore sans être censuré, et il est harcelé par la justice.

Je doute qu’il soit candidat en 2022, et se lance dans la politique. Si je me trompe et s’il est candidat, je le dis avec tristesse, il sera battu. Tout l’indique.

Et je le dis avec tristesse là encore : la France me semble au crépuscule, oui, tout au bord de la nuit et de la mort. Et quiconque fait un tour d’horizon d’ensemble voit que le problème n’est pas seulement l’islamisation du pays et la montée de la violence au quotidien qui en découle

La civilisation occidentale en général se porte très mal. Sur tous les plans et dans tous les domaines. La seule puissance à même de défendre la liberté sur terre subit présentement une attaque sans précédent, et c’est un sujet qui, en France et en Europe, semble n’intéresser personne. Triste époque.

© Guy Millière pour Dreuz.info. Toute reproduction interdite sans l’autorisation écrite de l’auteur.

Malheureusement j ai remarqué aussi que beaucoup de sites chrétiens ne disent pas la vérité sur l’islam au nom de vivre ensemble et du politiquement correct ,par peur d’éventuelles représailles judiciaires et physiques .Toutes critiques sur l’islam bien que fondés peuvent vous menez à votre propre destruction en France .9 Répondre

Philippe MORET

Philippe MORET Répondre à  Moka 5 heures plus tôt

les Catho non pas de courage0 Répondre

Serge

Serge Répondre à  Philippe MORET 1 heure plus tôt

En ont-ils seulement eu du courage. Si c’est comme pour la deuxième grande guerre la France fut libéré par l’Amérique, tant qu’aux soviétiques lâ n’était pas leur but mais plutôt celui de remplacer le nazisme par le communisme et c’est avec l’aide matériel de l’Amérique qu’ils l’ont réussis et a quel prix car, c’était la vengeance tout azimut qui les a motivés, par exemple en violant pas moins de 20,000 allemandes et les destructions.1 Répondre

PHIPHI

PHIPHI 9 heures plus tôt

pas de courage ?
le drame est non seulement musulman et non islamiste, ce que répète Zemmour, le drame est plus large, il est africain
Qui le dit? seul l’islam est évoqué ce qui ne demande ni talent ni courage intellectuel, il suffit de lire le coran
quand aux usa, il me semble que son état ne semble pas très enviable, sauf dissonance cognitive avancée, mais je ne suis pas sur place
Seule la Chine semble réaliste de ce point de vue, mais elle ne chouine pas en permanence7 Répondre

jurassik park

jurassik park 9 heures plus tôt

Même s’il n’a aucune chance d’être élu, Zemmour peut enlever des voix, tant au RN qu’au macroniens. De ce fait on pourrait ne pas être contraint d’un choix imposé: ni Marine, ni Macron, mais le vrai choix gauche contre droite.2 Répondre

itemissaest

itemissaest Répondre à  jurassik park 8 heures plus tôt

Si le choix de droite, c’est X Bertrand, alors, NON !
Je ne voterai jamais pour Séraphin Lampion…7 Répondre

jurassik park

jurassik park Répondre à  itemissaest 5 heures plus tôt

Rien ne dit que Bertrand sera le choix. Une primaire à droite, dont Bertrand s’est auto exclu, déterminera le vrai candidat.1 Répondre

Pierre Delmotte [ ALPHA ... OMEGA ]

Pierre Delmotte [ ALPHA … OMEGA ] 9 heures plus tôt

  • – 1492 : première grosse expulsion des musulmans présents depuis l’an 711 hors de l’Europe du sud-ouest ( Espagne ) .
  • – 1683 : deuxième grosse expulsion des musulmans , des Turcs , hors de Vienne et hors de l’Europe balkanique .
  • L’Europe occidentale subit depuis les années 1970 une infiltration presque pacifique , mais de moins en moins , de musulmans ; connaîtrons-nous une troisième date de grosse expulsion dans le futur ?

6 Répondre

Jam Buty

Jam Buty 9 heures plus tôt

J’apprécie votre appellation « défaite préventive ».2 Répondre

Alexis Levy

Alexis Levy 8 heures plus tôt

La France avait signé son arrêt de mort en 1974 avec le traité de Barcelone.
Aujourd’hui, la France est morte, et le dire ainsi ne relève pas d’une utopie, d’un mauvais rêve, d’un « fantasme ».
La poulation est déjà en cours de remplacement; la démonstration mathématique est imparable avec une population issue de l’immigration qui se reproduit exponentiellement tandis que les « autochtones » ne croient plus en l’avenir et s’abstiennent d’avoir des enfants. la connaissance et la culture générale disparaissent, la connaissance de l’histoire s’éfface et est même parfois remplacé bien utilement pour soutenir des idéologies mondialistes.

Au dela de ce simple aspect démographique qui est un livre ouvert sur l’avenir, les occidentaux manquent d’humilité et de capacité d’analyses sur l’histoire, histoire qui se répète inlassablement.
Croire que l’occidentaux ne peut pas disparaitre au motif qu’elle va laisser place à une nouvelle ère moderne, c’est oublier la civilisation romaine, Perse, Egyptiennes pharaonique, celtes … 

« Être catastrophiste, ce n’est ni être pessimiste, ni optimiste, c’est être lucide. »
12 Répondre

Serge

Serge Répondre à  Alexis Levy 1 heure plus tôt

Lâ ou l’ISLAM s’implante la démocratie s’efface et lorsqu’ils atteignent au moins 20 pour cent de population et bien lâ ca commence a avoir un poids politique qui devient impossible a arrêter. .Je n’aurais jamais imaginé qu’ils finiraient par conquérir les pays démocratique occidentaux sens avoir a nous trancher la gorge a tous. et, pendant ce temps un PM au Canada désarme la population canadienne pour leur faciliter la tâche, ne vous en déplaise ne se battra jamais pour sa liberté car c’est une véritable invitation a qui voudra conquérir ce pays.1 Répondre

Sylvain Weiller

Sylvain Weiller 8 heures plus tôt

Bonjour,
Quelques commentaires qui vont sembler étonnants, très bizarres, voir fous en notre XXI ème siècle très matérialiste et souvent athée mais ces concepts sont dans la Bible …

  • Les Chrétiens tirant leur religion de la tradition biblique il semble qu’il aient oublié que la Bible affirme clairement que pas tous ceux qui marchent sur deux pattes sont des descendants d’Adam ! Elle parle dans la Genèse de la présence de démons ! Pour la tradition juive authentique un descendant d’ Adam peux être méchant voir brutal mais pas à ce niveau de sadisme extrême car c’est fondamentalement contraire à son âme. Sont à ranger assurément dans cette catégorie « démons » tous les chefs hyper bourreaux barbares de l’Histoire et toux ceux dont la seule vrai préoccupation de vie sur Terre est de torturer, massacrer et détruire d’autres humains. 
  • Suite du paragraphe précédent … Les musulmans descendant d’Adam ne sont pas dans leur grande majorité des islamistes barbares, ces derniers ayant de fortes chances d’être des démons. C’est peut être une des causes des tergiversations sans fin entre Islam et islamisme car sous cet angle de vue l’islamisme serait une entité démoniaque totalement différente de l’Islam (mais pouvant l’influencer ou le dominer). D’ailleurs à ce propos la Bible affirme également qu’ Ismaël fera téchouva (mal traduit : repentir total). Ismaël c’est l’Islam authentique c’est à dire non politisé ! 
  • Toujours d’après la tradition Biblique, suite à l’assasinat par Rome des dix plus hauts dignitaires juifs à l’époque de la destruction du Temple une voie céleste s’était fait entendre annonçant une future disparition de ce qui est aujourd’hui la civilisation occidentale …
  • De plus j’ai entendu ces jours en Israël qu’une très grave crise économique était attendue en Europe vers la rentrée … 

4 Répondre

trump

trump 8 heures plus tôt

La France que nous aimons est morte!
La seule manière de survivre pour les Gaulois résiduels doit se passer au niveau local: des petits villages isolés ou en groupes dont les maires,les chefs de petites entreprises , les chefs de police locaux,se réunissent clandestinement et décident du programme scolaire a appliquer, programmes d autonomie alimentaire et énergétique, organiser réseau de médecins ,infirmiers, kinés, dispensaires, des moyens » pratiques » de ne pas laisser s’ établir les indésirables,établir des milices armées, mobiles restant sous le radar…
Ai- je lu trop de romans de science fiction????5 Répondre

dj86

dj86 Répondre à  trump 3 heures plus tôt

Oui !
Car les maires de ces petits villages n’ont qu’un seul désir : ne pas déplaire au préfet et au député local qui eux reçoivent leurs ordres de Paris et qui les tiennent par le biais des subventions.
De même pour les gendarmes.
Pour être efficaces, les comités locaux dont vous parlez ne doivent en aucun cas être contrôlés par les politiques.2 Répondre

Agent D

Agent D 7 heures plus tôt

Entre 21,5 et 25% des enfants nés en France en 2020 ont un prénom musulman.La France est déjà morte…8 Répondre

John Galt

John Galt 7 heures plus tôt

Ah ben on n’est pas rachishte hein, nous. On est franchais du pays des droits de l’homme. Tout cha pour cha ! Et voilà.1 Répondre

LAFAGE

LAFAGE 5 heures plus tôt

J ai pensé à vous Monsieur Milliere je parlais avec mon meilleur ami qui se définissait a 20 ans comme anarchiste et maintenant comme libéral . Avant il ne votait pas car selon le principe du mandat l élu exécutant des taches que le mandataire ne lui a pas demandé il n avait pas de cartes d électeurs. Il conseille a un candidat se présentant contre Macron non pas de dévoiler totalement son programme, son jeu , de manière à ne pas effrayer les électeurs mais d avoir un programme consensuel quitte à se radicaliser une fois au pouvoir. Enfin sur la France elle sera bientôt scindée en 2 entre partisans du pass et opposants tout comme il y a 2 Amériques l une Trumpiste majoritaire et une autre …3 Répondre

Bernard Martoïa

Bernard Martoïa 5 heures plus tôt

la civilisation occidentale reposait sur un héritage gréco-romain et une religion judéo-chrétienne. Force est de constater qu’ils ont disparu. Ce n’est pas que la France qui va disparaître prochainement. Piètre consolation, je l’admets.8 Répondre

Danièle Lopez

Danièle Lopez Répondre à  Bernard Martoïa 4 heures plus tôt

oui, malheureusement, c’est notre civilisation occidentale qui tend à disparaître à cause de la dhimmitude des chefs occidentaux qui préfèrent leur passer la brosse à reluire pour manger dans la gamelle des pays pétroliers.3 Répondre

Danièle Lopez

Danièle Lopez 4 heures plus tôt

« L’ancien maire communiste de la ville a loué la “simplicité” et la “modestie” du père Hamel »

Oui, s’il avait pu louer « la laïcité » du Père Hamel, il aurait réussi son homélie digne d’un communiste. Mais ça a dû lui échapper. Il doit s’en vouloir.

Mais, je les connais tellement ces gens-là, ces odieux communistes qui veulent faire croire qu’ils aident les pauvres, alors qu’ils les maintiennent pauvres pour pouvoir exister eux-mêmes !

C’est par eux que la guerre d’Algérie qui a enlevé la vie à tant de personnes a commencé. Et les Français de cette époque ont aidé les communistes comme Henri Curiel à armer la mains des musulmans qui tuaient des Français européens.

Il y a longtemps, cher Guy, que la France sombre. Elle sombre depuis que de gaulle, cet antisémite, a favorisé les musulmans du Maghreb, dès 1958 et sa reprise des Affaires de la France, en amputant la France de trois de ses départements et en offrant le pétrole du Sahara aux algé riens qu’il n’a jamais empêché de revendiquer la France comme étant LEUR territoire. 

Aujourd’hui, bien sûr une espèce de guignol qui est aux commandes, en plus de continuer la même politique arabe de la France, décide de déconstruire le pays en le laissant aux mains des musulmans. Je dis bien musulmans. Il n’y a pas d’islamisme. Il n’y a qu’un islam. Celui du Coran qui demande à ses fidèles de tuer les roumis (romains et donc chrétiens) et leur ennemi éternel le Juif. Ce Juif que tout arabe, né avant Jésus Christ, refuse de reconnaître qu’il l’était et qu’il vivait au pays des Juifs.4 Répondre

Lisianthus

Lisianthus 4 heures plus tôt

Le problème dans l’islam, c’est la notion de bien et de mal. Moïse (ou Dieu pour certains) a dit « tu ne tueras pas ». Assassiner c’est mal, point final. Pour un musulman, tuer un autre musulman c’est mal, mais tuer un mécréant c’est bien, c’est même le ticket garanti pour le paradis, c’est la seule religion qui récompense le meurtre. Pour un musulman, boire de l’alcool, c’est mal, mais Allah lui promet des rivières de vin au paradis… Dans l’islam, il n’y a pas le bien et le mal mais le halal et le haram. Distinguer le bien et le mal est essentiel à la santé mentale : comment voulez-vous qu’ils y voient clair ?
Les humains aspirent à la paix… Depuis 1400 ans, quand les musulmans n’ont pas d’ennemi sous la main, ils se battent entre eux.3 Répondre

Alexis Levy

Alexis Levy Répondre à  Lisianthus 3 heures plus tôt

C’est pourtant si simple à comprendre !
Ce qui est fascinant, c’est que la culture judéo chrétienne est l’oméga de l’Islam : une religion, qui après avoir apaisé certains de ses écrits, veut voir le bien partout, et, si il y’a Mal, on tend l’autre joue par charité.
L’oméga encore parce que si l’islam distingue bien le monde en le catégorisant en deux entités haram et halal, l’islam n’apprend pas à éveiller les esprits mais à les soumettre au mode d’emploi de la vie des fidèles guide, le coran, lequel répond à tout les comportements à adopter en tant que fidèle dans toutes les situations que ceux ci peuvent rencontrer.
la culture judéo chretienne, ce sont des circonvolutions de débats de thèse et d’antithèses, nous passons notre temps à débattre pendant que l’islam ne refléchit pas mais agit.
La vie m’a appris que dans toutes situations de conflits et de contentieux, les torts sont toujours partagés.0 Répondre

Freddie

Freddie Répondre à  Alexis Levy 4 minutes plus tôt

Certes, les torts sont toujours partagés, mais pas forcément au même niveau. Si on prend l’exemple d’une personne qui se fait agresser dans un parking, elle a peut-être eu le tort de se garer dans un endroit mal famé et de ne pas s’être assez renseignée, mais ce n’est pas elle l’agresseur tout de même.0 Répondre

dj86

dj86 3 heures plus tôt

Le début de l’agonie :
>
https://media.gettyimages.com/photos/reign-of-louis-xvi-of-france-execution-of-louis-xvi-king-of-france-at-picture-id5268859201 Répondre

Fleur de Lys

Fleur de Lys Répondre à  dj86 2 heures plus tôt

👍👑⚜0 Répondre

Atikva

Atikva Répondre à  dj86 1 heure plus tôt

As the saying goes: « Though the mills of God grind slowly; Yet they grind exceeding small; Though with patience He stands waiting, With exactness grinds He all. »0 Répondre

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*