La FDA manipule le monde avec une FAUSSE « approbation» du vaccin Pfizer ;

Spread the love

Nous savons maintenant que «l’approbation» de la FDA du vaccin contre le covid Pfizer est une campagne audacieuse et perfide de bidonnage éhonté impliquant des mensonges médiatiques, de la fausse science et une conduite criminelle de la FDA elle-même. En envoyant deux lettres lundi, la FDA a en fait prolongé l’EUA (autorisation d’urgence) pour le vaccin Pfizer tout en accordant l’approbation à un vaccin différent appelé « Comirnaty » qui n’existe pas sur le marché et n’est même pas en production.

Grâce à des termes ambigus soigneusement élaborés, la FDA a tenté de confondre les deux vaccins pour essayer tromper l’Amérique en lui faisant croire  que le vaccin contre le covid de Pfizer a maintenant l’approbation complète, tout en s’assurant que Pfizer bénéficie toujours de l’immunité légale en vertu de l’EUA pour toutes les blessures (effets secondaires néfastes) et les décès causés par son vaccin. Les grands médias menteurs ont bien sûr joué ce sinistre jeu, signalant frauduleusement que le vaccin Pfizer a désormais « l’approbation totale » même si rien de tel n’est réellement arrivé.

Là encore, toute cette Plandémie (arnaque pandémique) n’a été qu’une fraude depuis le tout début, il n’est donc pas surprenant que la fraude reste fermement en place aux plus hauts niveaux de la FDA, gérée par des criminels, qui n’est autre qu’un gigantesque monopoly marketing de Big Pharma.

Le résultat de tout cela est que Big Pharma, Big Media et Big Tech couillonnent  l’Amérique comme jamais auparavant, faisant semblant que le vaccin à ARNm de Pfizer a été « entièrement approuvé » par la FDA et l’utilisant comme excuse pour exiger la conformité totale au vaccin.

Mais ce n’est même pas un vaccin. Même le propre directeur du CDC, Walensky, admet que ce « vaccin » n’arrête pas la transmission et n’empêche pas les infections. Il réduit simplement les symptômes, ce qui permet aux personnes infectées de devenir des super-épandeurs car elles semblent être asymptomatiques alors qu’elles portent en réalité une charge virale beaucoup plus élevée. (Voir cet article important du Dr Peter McCullough pour plus de détails sur les raisons pour lesquelles cela se produit.[1])

Ce que le vaccin accomplit, cependant, c’est la mort massive des vaccinés par des caillots sanguins [2], des troubles auto-immuns et plus encore. Un site Web appelé The Covid Blog documente bon nombre de ces décès choquants et inquiétants, y compris le cas récent d’une femme saoudienne dont la peau a commencé à pourrir  après avoir reçu l’injection vaccinale covid.(Avertissement : photos horribles extrêmement pénibles [3]

Fausse pandémie, fausse « approbation » d’un vaccin et faux président 

Pendant ce temps, l’imposteur en chef Joe Biden regarde ses taux d’approbation plonger brutalement au lendemain de la catastrophe afghane (qui n’est même pas terminée) qui a vu le transfert de dizaines de milliards de dollars d’équipements militaires aux talibans tandis que des dizaines des milliers d’Américains ont été délibérément bloqués derrière les lignes ennemies. (C’est tout à fait intentionnel, bien sûr, et c’est depuis longtemps le plan de l’administration Biden.)

USA Today rapporte maintenant que l’approbation de Biden a chuté à 41%. Si vous éliminez le biais des sondages et les mensonges délibérément malhonnêtes de USA Today, en réalité, les chiffres de soutien de Biden se situent maintenant dans les 30 %.

La popularité de Biden ayant maintenant plongé dans les 30%, il va être démis de ses fonctions assez rapidement. Un changement de régime est à venir, et Kamala ne sera pas celle qui sera assis dans le bureau ovale une fois le chaos installé.[4]

Soyez prêt à toutes les possibilités : effondrement financier total, guerre civile, sécession, loi martiale militaire, invasion par les troupes de l’ONU, effondrement des lignes d’approvisionnement, scénarios de panne de réseau et plus encore. Quiconque n’est pas préparé risque de ne pas survivre au cours des 18 prochains mois. Et toute personne qui prend les injections d’armes biologiques à protéines de pointe est probablement à moitié morte, à moins qu’elle ne poursuive des stratégies nutritionnelles très spécifiques pour bloquer la protéine de pointe.

Tous les détails dans le podcast d’aujourd’hui :

Brighteon.com/30271ddf-2931-4142-b5c1-012c775ed8cb

Source

NOTES de H. Genséric

Aucune description de photo disponible.
Peut être une image de texte qui dit ’La confiance envers les médias à travers le monde Part des répondants estimant que les "informations des médias sont fiables la plupart du temps" en 2021 (en %) Finlande Belgique Brésil 65 54 Nigeria Allemagne 54 Canada 54 53 45 Japon Turquie Inde 42 41 38 Espagne Royaume-Uni Corée du Sud 36 36 32 France États-Unis 30 29 Base 000 répondants par pays. Sélection de pays. Source Reuters Institute Digital News Report statista’

[1] USA. Le Dr Peter McCullough révèle que Covid-19 et ses vaccins sont des armes biologiques. CDC : 50.000 Américains sont morts à cause des vaccins
–  Le Dr Peter McCullough révèle que les vaccins Covid « tuent directement des bébés au premier trimestre » alors que la pression criminelle pour vacciner les femmes enceintes se poursuit

[2] ALERTE : les vaccins à ARNm « tueront la plupart des gens » par insuffisance cardiaque, 62 % des personnes vaccinées présentent des caillots sanguins microscopiques
–  Salk Institute CONFIRME que la protéine de pointe du covid, présente dans TOUS LES VACCINS, provoque les thromboses
–  CDC: 5 888 DÉCÈS et 329 021 blessures dues aux vaccins COVID-19 – Plus que les 29 années précédentes de décès par vaccination 
–   USA. Selon les statistiques officielles, les vaccins Covid-19 tuent 78 fois plus que les vaccins standards
–  L’inventeur du vaccin à ARNm : les vaccins COVID-19 peuvent rendre le virus plus dangereux

[3] La patiente a commencé à développer de la fièvre, de la fatigue et des maux de tête suivis de lésions cutanées affectant son tronc et commençant à se propager à son visage et à ses membres supérieurs avec une ulcération buccale. La patiente a été vue dans le centre de soins de santé primaires et a reçu du paracétamol et n’a pas remarqué d’amélioration. La patiente n’avait pas d’antécédents de prise de nouveau médicament ou de traitement cosmétique au cours des deux mois précédant le développement des lésions cutanées. À l’examen, la patiente était d’un état vital stable, anxieux et souffrait d’une douleur intense. Elle avait de nombreuses macules purulentes et rouges sombre impliquant la poitrine, l’abdomen, les membres supérieurs, le visage, les organes génitaux et le haut des cuisses avec des zones montrant une coalescence des lésions avec des bulles flasques et des zones de décollement épidermique avec un signe de Nikolsky positif. La muqueuse était impliquée dans son état, où elle présentait une ulcération buccale étendue et des croûtes hémorragiques sur les lèvres, ainsi que des congestions conjonctivales bilatérales avec des érosions des paupières supérieures et des lésions de la muqueuse génitale. 

[4] USA. Félicitations à la présidente Kamala (aka Kabala)
–  Place à Kamala Harris, la présidente rêvée de l’État profond
–  USA. Transfert en cours de « Sleepy Joe » à « Kabala Harris »
–  USA. L’équipe sioniste de Biden

Derniers chiffres officiels sur les effets des faux vaccins : 

(multipliez au moins par 10 pour avoir les chiffres réels) 

VAERS (USA) : (au 30/07/ 2021)

Morts : 12,366 
Réactions indésirables plus ou moins graves : 545,337 

http://

EudraVigilance (E.U.) : au 17/07/ 2021

Morts : 18,928 
RECTIONS indésirables plus ou moins graves : 1,823,219

VOIR AUSSI /

–  Francis Mossman: 33-year-old New Zealand actor dead 15 days after experimental Pfizer mRNA injection
–  
Roy Butler: 23-year-old Irish soccer (football) player suffers massive “brain bleed,” dead four days after experimental Johnson & Johnson viral vector DNA injection
–  
Francesca Marcon: 38-year-old Italian volleyball player develops pericarditis after second Pfizer mRNA injection, wonders “who pays the price”
–  Kelly Higgins: 31-year-old Ohio woman talked into Moderna injection by her doctor, develops blood clots, myocarditis three days later
–  Inês Rafael Mendes: 18-year-old Portuguese college student dead five days after COVID-19 “vaccine”; police blame alcohol consumption
–  
Toxic epidermal necrolysis: 49-year-old New York woman develops life-threatening skin-rotting disorder one week after Pfizer mRNA injection
–  
Charles Haley II: 41-year-old Washington man dead 43 days after second Pfizer mRNA injection
–  
Jessica Turner: 34-year-old Massachusetts woman has seizure while driving five days after first Pfizer mRNA injection

 Source

Hannibal GENSÉRICEnvoyer par e-mailBlogThis!Partager sur TwitterPartager sur FacebookPartager sur Pinterest

2 commentaires:

  1. Vercingetorige26 août 2021 à 11:38TERRIFIANT ! Une étude révèle que les vaccins entièrement vaccinés portent 251 fois la charge virale par rapport aux non vaccinés – Vax’d sont des « super-épandeurs! » 

    TERRIFYING! Study finds fully vaccinated carry 251 times viral load compared to unvaccinated – Vax’d are « Super-Spreaders! »

    https://halturnerradioshow.com/index.php/en/news-page/world/terrifying-study-finds-fully-vaccinated-carry-251-times-viral-load-compared-to-unvaccinated-vax-d-are-super-spreadersRépondre
  2. nicolas bonnal26 août 2021 à 15:11Exceptionnel sur Davos et Kaboul : https://www.lewrockwell.com/2021/08/thomas-luongo/from-the-notebook-who-does-davos-turn-to-after-biden/Répondre

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*