La circoncision tue des milliers de bébés mais même les orthodoxes noient des enfants pendant leurs simagrées…

Spread the love

Un bébé de six semaines perd la vie lors d’un baptême orthodoxe: il a subi un arrêt cardiaque après avoir été submergé trois fois dans l’eau bénite…

La police a ouvert une enquête a ouvert une enquête à la suite du décès d’un bébé de six semaines après un baptême orthodoxe.Illu – Isopix

Le drame secoue l’ensemble de la Roumanie. Comme le relatent plusieurs de nos confrères étrangers, un nourrisson de six semaines a perdu la vie lors d’un baptême orthodoxe. Le bébé, qui a été submergé trois fois dans l’eau bénite, a subi un arrêt cardiaque. Emmené de toute urgence à l’hôpital, l’enfant est décédé quelques heures plus tard.

Bien que la pratique soit courante localement, une enquête a été ouverte par la police et une pétition a été lancée. Celle-ci recueille près de 60.000 signatures : « Nous voulons que le baptême soit désormais symboliquement célébré, en aspergeant de l’eau sur le dessus de la tête », explique Vladimir Dumitru, à l’initiative de la pétition.

L’Église orthodoxe roumaine réagit également et explique que des prêtres expérimentés couvrent toujours le nez, la bouche et les oreilles des enfants. Elle évoque une « situation extrêmement tragique ».

À noter que l’autopsie révèle que la petite victime avait du liquide dans les poumons.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*