ITALIE: CINQ MAROCAINS ARRÊTÉS POUR VIOL

Spread the love

Par Amyne Asmlal le 06/11/2020 à 23h48 (mise à jour le 07/11/2020 à 06h52)

viol

Un couple a été attaqué sur la route par des personnes armées sur des motos. La femme a été ensuite enlevée, agressée et violée, et son compagnon laissé sur place. Les quatre assaillants et leur complice ont été arrêtés. 

Cela s’est passé dans la province de Reggio Emilia dans le nord de l’Italie. Les assaillants sont Marocains, les victimes aussi. Ainsi, comme le rapporte le quotidien Assabah dans son édition du week-end des 7 et 8 novembre, les services de sécurité italiens ont arrêté, jeudi, après leur avoir tendu un guet-apens, cinq Marocains pour agression physique à l’encontre d’un couple, également marocain.

Ils ont pris le couple par surprise sur une route dans la région et l’ont attaqué à l’arme blanche. Ils ont ensuite emmené la femme dans un champ de vignes, puis ils l’ont violée dans une maison non loin. Son compagnon blessé a été abandonné au milieu de la route.

Les «carabiniers» qui mènent l’enquête depuis les faits survenus au début de la semaine n’ont pas encore déterminé le motif précis de cette agression qu’ils ont qualifiée de «sauvage». Tout porte à croire, note le quotidien, qu’il s’agit d’un règlement de comptes. Ce qui corrobore cette thèse, poursuit Assabah, c’est que, d’après ce que l’enquête a pu déterminer, cette agression a été préméditée. Les assaillants attendaient en effet le couple sur la route, souligne Assabah. Ils devaient avoir surveillé ses mouvements longtemps auparavant.  

D’après le quotidien, les faits remontent à lundi soir, lorsque la voiture dans laquelle voyageaient les deux victimes, un Marocain et sa compagne (43 ans et 37 ans respectivement), a été arrêtée par quatre personnes sur deux motos. La suite des événements s’est déroulée comme précisé plus haut. Les carabiniers, alertés par l’appel d’un citoyen, ont pu identifier quatre personnes, dont deux résidents irréguliers âgés de 24 et 29 ans, souligne le quotidien. Les deux autres sont âgés de 26 et 43 ans. Ils sont tous poursuivis pour enlèvement, agressions physiques et sexuelles. Une troisième personne a été arrêtée plus tard et poursuivie pour complicité.   

Selon Assabah, le motif de l’attaque est toujours en cours d’examen. Les deux victimes, selon l’hypothèse des enquêteurs, connaissaient probablement leurs agresseurs. Ce qui explique sans doute la brutalité de l’agression. Les victimes ont reçu des coups et ont été attaquées à l’arme blanche au visage et aux jambes. Les services de sécurité évoquent également des «violences physiques et sexuelles brutales» auxquelles les agresseurs ont soumis la deuxième victime. Les victimes ont été transférées à l’hôpital où elles reçoivent les soins nécessaires.

Il semble, conclut Assabah, que ce ne soit pas un cas isolé. Plusieurs agressions sexuelles de tout genre commises par des Marocains ont été signalées ces derniers temps en Italie. Citant un rapport des services de sécurité de ce pays, le quotidien parle de pas moins de 23 arrestations parmi les Marocains résidents en Italie pour agressions sexuelles ou pour leur implication dans des affaires de sextorsion.

Par Amyne Asmlal

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*