Georgia Guidestones

georgia-guidestones-290x332-1-1.jpg
Spread the love

Comment les juifs se permettent de pinailler sur la Shoah qui est une escroquerie dont il est interdit de parler alors qu’ils construisent un monument ou il est gravé dans la pierre l’ordre du Talmud qui prévois de TOUS nous exterminer ?
Mais que fait la police ? La justice ?

Professeur historien israélien :
« Nous serions prêts à détruire l’Europe.. et même le monde »!! 

Le professeur historien israélien, Martin Van Karfeld, a déclaré qu’ « Israël se verra obligé de détruire le continent européen, au cas où il est menacé d’effondrement total…» Le professeur Karfeld qui est un spécialiste en histoire militaire à l’Université hébraïque de Jérusalem occupée (al-Qods occupée) a déclaré lors d’une interview rare diffusée sur la 7ème chaîne sioniste, qu' »Israël doit considérer le continent européen comme une cible ennemie, au cas où Israël ressentira l’effondrement définitif ou proche de ses frontières ». 
Et Karfeld poursuit : «  l’entité sioniste possède des centaines de têtes et fusées nucléaires qui dépassent la capitale Italienne, Rome, et les autres capitales européennes qui seront certainement des cibles de l’aviation israélienne si le gouvernement ressentira un effondrement décisif ou proche des frontières d’Israël et nous sommes vraiment capables de détruire le monde entier ! « Pour ce qui est du peuple palestinien, Karfeld met en garde contre sa vigilance et sa résistance, se félicitant de la politique discriminatoire adoptée par l’ entité sioniste, ainsi que la punition collective et la construction du mur d’apartheid. Karfeld a d’ailleurs encouragé les autorités israéliennes à détruire plus de  maisons palestiniennes afin d’expulser tous les Palestiniens hors d' »Israël » (les territoires palestiniens occupés en 1948), soulignant que  l’entité sioniste attend l’instant approprié pour l’exécution décisive de cette stratégie contre les palestiniens. L’expert et analyste militaire israélien est paru content des massacres de Sabra et Chatila, encouragent les forces occupantes israéliennes à utiliser toutes formes d’agressions et violations contre les Palestiniens, répétant certaines allocutions de Moshé Dayan : « Israël doit toujours se comporter comme un chien enragé, et il faut qu’il apparaisse très dangereux aux autres, et non faible et  lésé »

arton164428-77f69 VAN-CREVEL.jpg

Le professeur Van-Karfeld

Israël, une menace pour le monde ?
Mes amis ; A partir de certains faits, et des forums que j’ai pu suivre, je vais vous donner mon avis.Les faits, d’abord. Plusieurs hautes personnalités israéliennes ont clamé haut et fort – mais leurs propos n’ont pas été répercutés par les médias en France, pays dit « démocratique » pourtant l’un des moins libres du monde en matière d’indépendance de la presse – leur désir d’en finir avec les Palestiniens, les Iraniens, les Syriens etc… quitte à leur réserver le sort du Japon au temps d’Hiroshima. Un exemple ? Le Ministre des Affaires Etrangères lui-même ! Compte tenu du fait que les Palestiniens ne sont nullement responsables de la Shoah, c’est tout simplement monstrueux: Il ne s’agit pas d’appliquer le célèbre « œil pour œil, dent pour dent » ! Non, Israël n’a aucune morale et cet État est prêt à se débarrasser de tous ceux qui le gênent. Pour des raisons religieuses, de domination, d’espace vital, de « Grand Israël » – ou pour s’emparer des ressources des autres.Le passé d’Israël, ses crimes, ses violations du Droit International, son besoin de faire la guerre… plaident dans le sens d’un mépris total des autres et des conséquences de ses actes sur les autres. Son racisme ne vise d’ailleurs pas seulement ceux qui ne sont pas Juifs: Il concerne également les plus pauvres, les « sous-citoyens » israéliens, par exemple d’origine éthiopienne. Vous avez dit démocratie ? Bien des Israéliens n’ont rien à envier aux Nazis, tant décriés, en matière de racisme…Plus Israël parle de moralité, moins son comportement est éthique. Mensonges et hypocrisie (« pas d’arme nucléaire »), vols (des terres, de l’eau etc, et même des biens appartenant aux pauvres Palestinens quand les soldats occupent un quartier), meurtres ciblés ou de masse en violant toutes les résolutions internationales, adoration de Mâmon le Dieu de l’Argent, du Veau d’Or – encore et toujours -, convoitise de ce qui ne lui appartient pas, haine des autres, racisme (supériorité de la race, mépris pour ce qui n’est pas Juif), orgueil (peuple « élu », ayant tous les droits et ne les accordant pas aux autres…), machiavélisme (destabilisation des Etats, susciter des divisions pour régner…), etc etc. Les péchés d’Israël sont innombrables, ses crimes sont impunis, et le Dieu de la Bible a beau envoyer des prophètes, Israël a encore et toujours « la nuque raide », refusant d’écouter son Dieu, préférant par exemple décider lui-même de tout plutôt que d’appliquer les Préceptes divins qui lui ont été confiés ou les consignes célestes: « L’Eternel combattra pour toi » (comme à Jéricho par exemple).Les faits parlent d’eux-mêmes: Israël est déjà jugé. Nul ne peut contester la réalité ! Et il suffit d’aller sur les forums de ses citoyens, pour voir éclater au grand jour la haine, l’orgueil, le mépris, le racisme, l’intolérance, le rejet, le désir d’en découdre quelles que soient les conséquences, etc etc. J’ai personnellement participé à des forums sur certains sites juifs, et l’agressivité sans limites des participants m’a effrayée ! Il faut l’avoir expérimenté pour le dire. A plusieurs reprises j’ai voulu comprendre, partager, discuter, proposer, débattre.. inutile, la malveillance est la règle générale. Une malveillance  colossale et qui me faisait mal… Quoi, le peuple qui se dit « l’élu », le peuple à qui l’on doit le monothéisme et les commandements divins, le peuple appelé à être saint, exemple, ce peuple-là peut-il se prosterner devant les idoles du monde comme l’argent, ce peuple-là peut-il transgresser les commandements impératifs qui lui ont été confiés ?Mon impression ? Il n’y a pas plus raciste, haineux, belliqueux, arrogant, méchant, cupide, rancunier… que cet Etat pourtant appelé à être un modèle pour le monde ! Quel décalage entre préceptes et vécu !

Juif-table-loi.jpg

Israël, menace pour le monde ? Israël est-il une menace pour le monde ? Bien sûr ! D’abord en accaparant tous les postes clefs, avec ses dirigeants politiques – dans tous les partis – ou d’entreprises, ses financiers, ses journalistes, ses historiens, ses cinéastes… il porte atteinte à la démocratie, à la nécessaire neutralité (comme dans les médias), aux libertés, à la volonté de justice ou de paix des citoyens… Sur TV5 Monde (émission Kiosque, débats entre journalistes du monde entier commentant l’actualité du moment), il y a quelques années, l’animateur a dit: « Si je comprends bien, à travers les USA et son droit de véto à l’ONU, Israël oriente toute la politique du monde… ». Effectivement, ce minuscule Etat a un pouvoir disproportionné, et c’est une injustice colossale, à nulle autre pareille… oui, ce pouvoir n’a pas d’équivalent dans le monde. Les Protocoles des Sages de Sion seraient un faux ? Qu’importe ! S’ils disent effectivement que ce peuple détient les principaux leviers, ils collent à la réalité, aux faits, tout simplement…Il suffit de participer aux forums, d’écouter parler les citoyens juifs (notamment sur le site juif.org), pour comprendre qu’ils aspirent réellement à rayer l’Iran de la carte, et d’une façon plus générale Arabes et Musulmans, et encore plus généralement, tous ceux qui ne sont pas des leurs. Quid d’une personne comme moi, ayant une mère russe d’origine plus juive qu’orthodoxe, et attachée à l’indépendance totale, à la justice, à la paix, donc très critique vis-à-vis de ce peuple « fier et dominateur », pour reprendre le mot du Gl de Gaulle ? N’ayant aucun parti ni parti-pris, sinon ceux de la vérité, de la paix, de la justice… Ensuite, Israël ressasse sans cesse son passé au lieu de s’en libérer, d’aller de l’avant. Tous les psy diront que c’est très malsain. Conséquences ? Il prend les autres pour boucs-émissaires, il a envie de se venger, il est prêt à tout pour s’affirmer… sans égard pour autrui.Comme les déclarations de sommités israéliennes sont, elles, particulièrement préoccupantes, comme les faits passés parlent d’eux-mêmes, comme Israël est dirigé par une équipe d’extrémistes fanatiques, dangereux, comme il n’a aucun sens moral ni respect pour les autres (sauf exceptions célèbres comme Stéphane Hessel ou Théo Klein), on peut en effet craindre le pire. J’ai déjà d’ailleurs moi-même dit que si Israël, après avoir agressé les autres, reçoit la monnaie de sa pièce, il n’hésitera pas, s’il est acculé, vaincu, à se venger sur tous, même européens ou américains, des malheurs qu’il aura lui-même provoqués, et il utilisera son arsenal nucléaire pour anéantir le monde avec lui. C’est absolument ignoble. Mais maintenant que j’ai compris ce qu’est réellement Israël, je n’ai plus aucune illusion. Ce qui est annoncé par les notables les plus belliqueux d’Israël se réalisera tôt ou tard. Car tôt ou tard, l’effet boomerang jouera à fond contre Israël. Celui qui sème le vent finit par récolter la tempête…Et dans ce cas, Israël qui avait été « élu » pour être modèle, guide, exemple, sera, en définitive, le fossoyeur de l’humanité.Là-dessus, je n’ai plus aucun doute.A moins d’un sursaut, nous serons tous condamnés par la volonté d’un seul État. Est-il encore temps d’inverser la vapeur ? Eva R-sistons à l’intolérable en marche, à l’apocalypse future… par amour de la vie, si précieuse !

  1. Unknown le peuple elu de satan
  2. Vision ; Peuple immonde plus proche du démon que de l’etre humain. Cet état raciste de part sa nature est dénué de toute empathie envers tout ce qui ne leur ressemble pas. La plupart des sionistes se comporte comme des enfants gâtés qui deviennent hystériques quand on leur refuse quoi que ce soit. Il n’y a rien à espèrer de ces psychopathes sinon le mal absolu.
    La haine qu’il sème depuis des siècles va leur revenir et ce de manière inattendue.
    L’histoire nous enseigne que c’est toujours quand on se sent invincible que la chute arrive.
  3. Unknown1 Ils sont en grande difficulté avec leur voisin Hezbollah; comment pourront-ils contrôler un continent comme dirait la chanteuse: parolé parolé parolé
    Fox Renard “Compte tenu du fait que les Palestiniens ne sont nullement responsables de la Shoah…”
    De plus la Shoah n’est qu’une conséquence des actions destructrices menées par eux-mêmes depuis des siècles voire des millénaires. Déjà à l’époque de Jules César ils pratiquaient l’usure et les manipulations, la thésaurisation et ce sont eux les responsables de la chute de l’empire romain, pas les “barbares”. C’est aux alentours de 1820 qu’ils ont vraiment commencé à avoir la mainmise sur le monde entier qu’ils ont tous commencé à changer leurs noms juifs pour des noms à consonances locales suivant dans quels pays ils se trouvaient (ils changeaient leurs noms déjà avant mais nous avons moins d’archives de cette époque). Tout ceci est documenté et il existe des bouquins qui donnent les vrais noms de tous les juifs qui l’ont modifié depuis 1820 jusqu’à aujourd’hui et en 1820, on ne pouvait pas dire qu’ils changeaient leurs noms par peur de la Shoah qui ne s’est produite que 120 ans plus tard. C’était donc déjà bien pour tromper son monde avancer masqués. La plupart des bolcheviks, dont le mouvement est né aux États-Unis étaient des juifs américains ayant pris des noms russes. Autre exemple, le 90% du clergé catholique polonais est constitué de juifs “convertis” au catholicisme ! Que font-ils là-dedans ?
  4. maachaallahjoob DETRUIRE LE MONDE, PLUS FACILE A DIRE QU’A FAIRE. COMME SI LE RESTE DU MONDE ETAIENT DES MOUTONS QUI SE LAISSENT DETRUIRE SANS REAGIR.
    ISRAEL, QUE TA HAINE ET TA MECHANCETE TE RETOMBE SUR LA GUEULE, ET CE SERA BIEN MERITE CAR LE MONDE NE VOUS DOIT RIEN, RIEN DU TOUT.
    TOUS VOS MALHEURS NE VIENNENT QUE DE VOUS.
  5. ericbasillais La référence est malheureusement en Arabe , langue totalement étrangère pour le public visé.
  6. Unknown ce qui m’écoeure dans tout cela est qu’Israël se présente toujours en victime de l’holocauste, devant la face du monde. pourtant d’autres races (noires),ont connu 600ans d’esclavage, 60ans de colonisation et aujourd’hui encore, ils sont sur le joug du néocolonialisme. C’est dommage. .

Exterminer les Goyim est la base de la Cabale

La diffamation avec le label accusateur d' »antisémitisme » détourne l’attention de la triste réalité : la haine émane en fait des juifs cabalistes et de leurs agents francs-maçonssous la forme d’une attaque simultanée contre notre identité du genre, raciale, religieuse et nationale. 
Juif ou pas, si vous n’êtes pas un « antisémite » dans le sens où vous vous opposez à cet agenda diabolique, vous êtes une dupe qui paiera cher pour votre conformité et votre ignorance.

6186578.jpg

Ted Pike, 72 ans, a rendu un service héroïque à l’humanité au cours d’une carrière missionnaire de 30 ans. En 1988, il a envoyé 15.000 exemplaires de ce livre aux évangélistes chrétiens, grâce à la générosité d’un donneur anonyme. Il a joué un rôle clé dans la prévention de l’adoption de lois sur la haine dans les années 1990 avec 750 émissions de radio. Sa vidéo Zionism-The Whole Story of Israel (Le sionisme – Toute l’histoire d’Israël) est essentielle à la compréhension de notre monde. Artiste et sculpteur, il est actuellement engagé dans un projet visant à démontrer la main de Dieu dans la nature, en particulier les oiseaux et les animaux. Il considère Donald Trump comme une fraude. « Israël Notre devoir … notre dilemme » (1984) pour bien comprendre le danger dans lequel l’humanité se trouve aujourd’hui. L’enseignement essentiel du livre le plus saint du judaïsme, la Cabale, est que les non-juifs constituent un obstacle au progrès et doit être subjugué ou exterminé. Cette idéologie explique probablement en grande partie l’histoire tragique de l’humanité et son destin imminent.

tedpikebw.jpg
Ted, aucun lien de parenté avec Albert Pike

Seuls les Juifs « religieux » sont au courant de ce programme, mais ils contrôlent beaucoup l’Occident par le biais de leur contrôle du système bancaire, des médias et de la franc-maçonnerie. Le fait que Trump soit entouré de ces Juifs et qu’il fasse en permanence des signes maçonniques suggère que son opposition au mondialisme détourne de sa mission réelle, lâchant Armageddon sur le goyim.Bien sûr, nous espérons tous que ce n’est pas le cas.Peu de gens prennent le temps de lire la Cabale. Ted Pike l’a fait et a exposé ses conclusions au chapitre 12, « La conjuration de la Cabbale. « (110-123)La cabale est « une tentative des pharisiens et de leurs descendants pour arracher à Dieu le contrôle de ce monde et se le donner à eux-mêmes« .Telle est la définition du satanisme – supplanter Dieu. Le judaïsme, dans son cœur cabaliste, est le satanisme. C’est pourquoi vous n’avez pas à croire en Dieu pour suivre le judaïsme.
La haine des Goyim
Selon la Cabale, les Gentils, de par leur existence même, sont un obstacle à la domination juive et au paradis sur terre. « Les Cabalistes considéraient l’extermination des Gentils comme un processus nécessaire pour rétablir l’ordre dans l’univers. Les Gentils sont une forme de démon … Satan lui-même. »
Pike cite la Cabale, « Quand Dieu se révélera, ils seront rayés de la surface de la terre. » (I Ber. 25b) Jusqu’à ce jour béni, les Juifs continueront de languir et de se sentir opprimés par les goyim.
« L’homme » dans l’Ancien Testament ne concerne que les Juifs. Comment l’homme va conquérir le monde? »Par la tromperie et la duperie chaque fois que cela est possible. Ils (les goyim) doivent être combattus sans interruption jusqu’à ce que l’ordre soit rétabli. C’est avec satisfaction que je dis que nous devrions nous libérer d’eux et les gouverner. » (I, 160a, Pranaitus Trans. P.74)
C’est effrayant si l’on considère qui contrôle les armes de la supercherie massive.Quand les Juifs domineront le monde, le Messie  » affichera sa force et les (les goyim) exterminera du monde« . (III, Schemoth, 7 et 9b, de Pauly.)
« Quand ceux-ci seront exterminés, ce sera comme si Dieu avait créé le ciel et la terre ce jour-là … » (I, Ber. 25b) »Au moment où Le Saint… exterminera tous les goyim du monde, seul Israël subsistera, même ainsi qu’il est écrit, seul le Grand semblera grand ce jour-là. » Vayschlah, suivi de 177b de Pauly, Webster p.373.
La Cabale recommande l’extermination des Gentils comme le plus grand devoir religieux. Ce n’est qu’alors que les Juifs pourront s’épanouir.La plupart des Juifs ne sont pas au courant de cet agenda diabolique et ne partagent certainement pas ces objectifs. Cependant, cet assujettissement du goyim est l’essence même du « mondialisme » et du Nouvel Ordre Mondial.
Le « peuple élu » est l’escroquerie ultime.
Je n’aime pas avoir l’air alarmiste, mais c’est la meilleure explication des événements mondiaux passés et présents. Nous avons perdu la capacité de reconnaître le mal et de l’appeler par son nom. Il ne s’agit pas d’une différence d’opinion. C’est à propos du bien et du mal.Laisse-moi te parler du mal. Le mal est là pour détruire tout ce qui est bon, y compris vous et tout ce qui vous est cher.Et rappelez-vous, beaucoup de cabalistes sont des francs-maçons. Ce sont des gentils qui veulent un siège à la table et qui ont vendu leur âme au diable. Ils étaient / sont indispensables. Nous parlons d’une conspiration sataniste généralisée. Concentrons-nous sur les satanistes plutôt que sur les dupes juives.Si cet agenda est effectivement en retard sur les événements mondiaux, il est temps que l’humanité se détache de sa complaisance et organise sa défense.

https://youtu.be/typ2pl2L47k

Henry Makow est un écrivain juif  canadien et l’inventeur du jeu « Question de scrupules » en 1984, traduit en 5 langues et vendu à 7 millions d’exemplaires dans le monde.Sur son site Web, il décrit l’action d’une « main invisible » tirant les ficelles de l’histoire contemporaine selon un « programme secret » (Secret agenda). Il relie cette forme de manipulation à la plupart des idéologies en -isme telles que le sionisme, le communisme, le libéralisme, le sécularisme, le néo-conservatisme, le fascisme, le nazisme et le féminisme. De la même manière, il démontre que la démocratie actuelle est une farce qui sert de système de contrôle des masses populaires. Selon lui, les médias étouffent l’information cruciale et les courants de pensée en marge des tendances officielles. De même, leur rôle serait de divertir le public afin de détourner son attention de ce qui se passe réellement tout en l’abêtissant.Makow prétend que la « force occulte » qui agirait à l’arrière-plan de l’histoire proviendrait d’un cartel de banquiers de la ville de Londres qui exercerait une influence sur les médias et agirait par l’intermédiaire de la franc-maçonnerie. Ce cartel souhaiterait établir une « dictature mondiale » pour défendre son monopole du crédit et sur la création de la monnaie. En ayant recours à la guerre, leur objectif serait le dépeuplement, lequel aboutirait, en dernière instance, à l’esclavage mental et spirituel voire physique de l’humanité. Il est un dénonciateur de réseaux pédocriminels canadien

Illuminati 3 book

Le culte de la famille Trump
est-il à l’origine de l’Armageddon ?


Michael Berg, 32 ans, membre de Chabad depuis quatre ans, estime que la vision démente de l’hégémonie mondiale de cette secte est
derrière la ruée vers la guerre avec la Russie. Avec les membres de Trump et Chabad Jered & Ivanka Kushner à la Maison Blanche, Chabad est en mesure de provoquer le cataclysme prophétisé qui inaugurera leur règne messianique.
Nous devons envisager la possibilité que l’Occident ait été détourné par un culte satanique fanatique dont les tentacules comprennent des francs-maçons, également cabalistes. C’est certainement la possession satanique qui explique le mieux le comportement irrationnel de l’Occident. Nous sommes toujours en réel danger. Un culte religieux fou veut faire couler le navire et faire reculer l’humanité de 100 ans.

pigs.jpg

Je suis né en Israël en 1985. Mes parents sont des Juifs européens ; Les ancêtres de mes parents ont une histoire en Allemagne depuis le Moyen Age…
Physiquement, ma famille et moi ne ressemblons pas à des Juifs « typiques » – je ressemble à un Allemand ethnique, c’est-à-dire que j’ai la peau blanche, les yeux bleus et les cheveux blonds. Physiquement, je ressemble à n’importe quelle personne blanche normale d’origine nord-européenne (« aryenne »).


adelson-chabad.jpg


(à gauche, le défenseur du Trophée, le milliardaire Sheldon Adelson)

Pourquoi est-ce important ? C’est important car le racisme juif contre les gentils n’est pas tant un racisme biologique (haine des gentils parce qu’ils sont physiquement différents des Juifs). Il y a des Juifs de toutes les formes et de toutes les couleurs. Le racisme juif est un racisme spirituel – une croyance selon laquelle les Juifs ont une âme plus élevée que les non-Juifs et que les non-Juifs ont une âme satanique. Cela signifie que tous les Juifs religieux, indépendamment de leurs couleurs et de leur pays d’origine, considèrent les non-Juifs comme « inférieurs » simplement parce qu’ils en sont venus à croire que les non-Juifs ont une âme satanique.

Dans cet article, je veux vous parler de mon expérience et de ma compréhension de la religion juive en général et d’un culte raciste « Chabad » en particulier.

COMMENT JE SUIS DEVENU MEMBRE DE CHABAD

aatrumpchabad.gif


Tout a commencé à l’âge de 20 ans. A l’époque, j’étais un juif religieux mais je ne faisais pas vraiment partie de Chabad. Puis en 2005, lors d’une visite à New York, j’ai rencontré un émissaire de Chabad qui m’avait fait connaître le mouvement. Il m’a demandé si je pouvais visiter le « 770 » à Brooklyn NY. Je l’ai fait. J’ai participé
dans leurs rituels et leurs réunions et, au cours des quatre années suivantes, je suis devenu un adepte fanatique de Chabad.

Nous avions l’habitude de tenir des réunions au cours desquelles nous discutions de la venue du Messie juif et du monde futur tel qu’envisagé par Chabad et la religion juive – un monde où les Juifs sont les maîtres suprêmes de la Terre, où chaque Juif individuel a jusqu’à 2 800 esclaves gentils, un monde où le seul but des non-Juifs est de SERVIR les Juifs. D’autre part, les Juifs sont considérés comme le « siège de Dieu ».

QUOI ET QUI EST CHABAD ?


lebedich.jpg

Je vais décrire Chabad comme je le vois, étant donné que j’y ai déjà participé. Chabad est une organisation raciste – un culte missionnaire juif suprémaciste dont le but principal est la supériorité totale des Juifs sur les « Goyim » et leur asservissement.

Son commandement central est d’accomplir le commandement de « percer », c’est-à-dire de rendre le monde sûr pour la domination sioniste mondiale.

atrumpcrossbones_thumb (2).gif
(Trump & Nazis & Chabad -mêmes mains croisées)

Chabad forme ses jeunes à devenir des émissaires quand ils grandissent. Être « émissaire », selon les termes de Chabad, signifie répandre leur idéologie raciste auprès des Juifs du monde entier – en particulier ceux qui ne pratiquent pas le judaïsme. Ils apportent un soutien idéologique et moral au programme sioniste mondialiste.

Ils considèrent que l’asservissement des « Goyim » par les banques juives internationales et la politique internationale servent leurs prophéties messianiques – un monde futur où le NWO juif contrôle toutes les nations du monde.

lebedich.jpg
Sous la direction du rabbin Menachem Mendel Schneerson (1902-1994), le mouvement a établi un réseau de près de 4 000 institutions qui apportent un soutien religieux, social et idéologique aux Juifs dans plus de 1 000 villes, dans 100 pays, y compris tous les États américains.

LES JUIFS SONT DIEU. LES GENTILS SONT DES INSECTES DONT LE SEUL BUT EST DE SERVIR LES JUIFS OU DE MOURIR :

Selon Chabad, les Juifs eux-mêmes sont « Dieu ». L’usure est autorisée et encouragée contre les non-juifs (c’est le motif des banquiers du NOM). Le livre de Chabad sur le mouvement, « La Tania », parle des Juifs comme étant Dieu sur Terre et des non-Juifs comme n’étant que des animaux – inférieurs sans âme. S’ils ont une âme, celle-ci est démoniaque et satanique et provient du « Klipot A’thmeot », c’est-à-dire des sphères impies ou de la « Sitrha Achra ».

Les païens sont des animaux sans âme à leurs yeux. L' »âme juive » est le Dieu incarné. Chaque juif est un « Dieu » en chair et en os.
L’univers entier, y compris les billions de galaxies, d’étoiles et de planètes, a été créé uniquement pour les Juifs et par le Dieu juif YHVH qui est en fait une manifestation du peuple juif lui-même. Selon Chabad, un ongle de juif vaut plus que l’ensemble des populations mondiales non juives (c’est-à-dire les Européens, les musulmans, les Asiatiques et les Africains)…

L’ORDRE DU JOUR DU NOM

Chabad n’est rien d’autre qu’une manifestation du racisme juif qui alimente l’agenda de la NOM. Le fondateur d’Israël et ancien premier ministre David Ben Gurion’s a envisagé les Juifs comme étant au centre du rêve d’un gouvernement mondial unique (Illuminati Satanic NOM). Ce sera l’accomplissement des promesses de la Bible où les Juifs seront les contrôleurs et les dirigeants de toutes les nations du monde dans le temps à venir.
La Cour suprême de Jérusalem, avec la pyramide des Illuminati et la marque « All-Seeing-Eye », a été construite pour soutenir ce programme tel qu’envisagé par Ben Gurion :
« A Jérusalem, les Nations Unies construiront un sanctuaire des prophètes pour servir l’union fédérée de tous les continents ; ce sera le siège de la Cour Suprême de l’Humanité, pour régler toutes les controverses entre les continents fédérés, comme prophétisé par Esaïe… »



supreme.gif

Devinez qui a financé et construit la « Cour Suprême » ? Les contrôleurs des banques mondiales, c’est-à-dire les Rothschild bien sûr ! L’agenda raciste et suprémaciste juif vous y est ouvertement présenté… C’est devenu évident.

La cabale et le satanisme sont un moyen d’affaiblir les nations qui les accueillent afin qu’elles puissent plus facilement contrôler ces nations en les dégradant. C’est ainsi qu’ils maintiennent leur monopole sur l’argent – en brisant la race, la nation, la famille (hétérosexualité) et la croyance en un but spirituel supérieur à la vie (c’est-à-dire Dieu – pas la religion !). Ainsi, nous devenons plus matérialistes et moins spirituels (regardez l' »art » moderne par exemple) et nous sommes alors plus facilement contrôlés et asservis par eux, car les gens qui n’ont aucun sens dans la vie ne se défendent pas. C’est l’Œil de Sauron. L’Oeil de Sauron. « Un seul anneau pour les gouverner tous »…

POURQUOI J’AI LAISSÉ CHABAD ET LE JUDAÏSME DERRIÈRE MOI

J’ai quitté Chabad après avoir vécu une expérience qui m’a fait sentir au fond de moi que cette haine de Chabad et du judaïsme (ou de l’islam et de l’ISIS d’ailleurs) ne vient pas de Dieu mais de l’ego et des peurs de l’homme.

En attendant, j’espère que les Européens blancs et ceux qui sont contre le génocide des Blancs comprennent que la raison pour laquelle la race blanche est attaquée aujourd’hui est celle de la seule idéologie raciste ultime sur la planète : le judaïsme.

Les Georgia Guidestones : le monument le plus mystérieux de l’Amérique , site des tenants du nouvel ordre mondial… — Résistances et Libertés

Les Georgia Guidestones est un monument mystérieux sur lequel sont gravés dix « commandements » pour un « nouvel âge de raison ». Maintenir la population mondiale sous les 500 millions de personnes. Autre fait sinistre : les auteurs de ce que nous appelons aujourd’hui le Stonehenge américain sont toujours un « mystère »… sauf pour ceux qui sont au courant. Examinerons les nombreuses caractéristiques de ce monument, son message appelant à un Nouvel Ordre Mondial et comment il est l’œuvre d’une société occulte secrète.

Les Georgia Guidestones est un monument mystérieux sur lequel sont gravés dix « commandements » pour un « nouvel âge de raison ». Maintenir la population mondiale sous les 500 millions de personnes. Autre fait sinistre : les auteurs de ce que nous appelons aujourd’hui le Stonehenge américain sont toujours un « mystère »… sauf pour ceux qui sont au courant. Nous examinerons les nombreuses caractéristiques de ce monument, son message appelant à un Nouvel Ordre Mondial et expliquerons comment il est l’œuvre d’une société occulte secrète.

georgia-1

Les Georgia Guidestones est un monument de granit énigmatique situé dans le comté d’Elbert, en Géorgie. Également connue sous le nom de American Stonehenge, cette gigantesque structure de près de 20 pieds de hauteur est composée de six dalles de granit, pesant au total 240000 livres. Le détail le plus étonnant du monument n’est cependant pas sa taille mais le message qui y est gravé : dix règles pour un «âge de raison ». Ces guides abordent des sujets associés au « Nouvel Ordre Mondial », dont le dépeuplement massif, un gouvernement mondial unique, l’introduction d’un nouveau type de spiritualité… Les auteurs de ces règles ont demandé à rester totalement anonymes et, jusqu’à présent, leur anonymat a été dûment préservé. Cependant, ce groupe mystérieux a laissé un texte expliquant le raisonnement derrière les règles, un texte qui n’a pas été discuté en ligne auparavant. Avec cette nouvelle information, le but derrière les Guidestones devient très clair, laissant peu de place aux hypothèses. Les Guidestones décrivent le monde idéal, tel qu’envisagé par les Sociétés occultes secrètes. Le monument est donc la preuve d’un lien existant entre les sociétés secrètes, l’élite mondiale et la pression pour un Nouvel Ordre Mondial. Le NOM juif !
Faites de granit bleu pyramide, les Georgia Guidestones sont destinées à résister à l’épreuve du temps et à communiquer des connaissances sur plusieurs niveaux : philosophiquement, politiquement, astronomiquement… Il se compose de quatre blocs de pierre principaux, qui contiennent dix guides pour vivre en huit langues : anglais, espagnol, swahili, hindi, hébreu, arabe, chinois et russe. Un message plus court est inscrit au sommet de la structure dans les textes de quatre langues anciennes : le babylonien, le grec classique, le sanskrit et les hiéroglyphes égyptiens. Il est important de noter que ces quatre dernières langues antiques sont d’une grande importance dans les enseignements des écoles occultes de mystère, telles que les francs-maçons et les Rosicruciens.
Les quatre pierres principales sont disposées dans une configuration de « roue à aubes » géante qui est orientée aux limites de la migration du soleil au cours de l’année et montre également les positions extrêmes du lever et du coucher du soleil dans son cycle de 18,6 ans. La pierre centrale a deux caractéristiques spéciales : d’abord, l’étoile du Nord est toujours visible à travers un trou spécial foré du Sud au Nord de la pierre centrale ; deuxièmement, une autre fente s’aligne avec les positions du soleil levant au moment des solstices d’été et d’hiver et à l’équinoxe.

georgia 2

À la base des Guidestones se trouve une tablette explicative énumérant certains détails de la structure. Il mentionne également une capsule temporelle enfouie sous elle. Le contenu de cette capsule temporelle (si elle existe) est un mystère total.

georgia 3

La tablette explicative explique certaines des caractéristiques des monuments et de leurs auteurs. La date d’ouverture de la capsule temporelle a été laissée vide.

Les caractéristiques astronomiques sont d’une grande importance dans la conception des Guidestones. Dans un pays relativement «nouveau » comme les États-Unis, les monuments alignés sur les corps célestes sont souvent l’œuvre de sociétés secrètes, comme les francs-maçons. Puisant leurs enseignements dans les écoles mystères de l’Égypte antique, de la Grèce ou des Celtes druidiques, ils sont connus pour avoir incorporé dans des monuments certains de leurs « savoirs sacrés ».

10 Commandements

Georgia 4

La version française des Lignes directrices

Les dix guides pour un nouvel âge de raison sont les suivants :

1. Maintenir l’humanité en dessous de 500 000 000 en équilibre perpétuel avec la nature.
2. Guider la reproduction judicieusement – améliorer la condition physique et la diversité.
3. Unir l’humanité à un langage vivant et nouveau.
4. Gouverner la passion – la foi – la tradition – et toutes choses avec une raison tempérée.
5. Protéger les peuples et les nations avec des lois justes et des tribunaux justes.
6. Que tous les pays règlent à l’interne les différends externes devant un tribunal mondial.
7. Évitez les lois mesquines et les fonctionnaires inutiles.
8. Équilibrer les droits personnels et les devoirs sociaux.
9. Prix vérité – beauté – amour – recherche de l’harmonie avec l’infini.
10. Ne soyez pas un cancer sur la terre – Laissez de la place à la nature –
Comme vous pouvez le voir, les lignes directrices exigent une réduction drastique de la population mondiale, l’adoption d’un nouveau langage mondial, la création d’une cour mondiale et de vagues allusions à l’eugénisme. En d’autres termes, un plan pour un nouvel ordre mondial.
Dépeuplement, planning familial et eugénisme
Le premier « commandement » est particulièrement choquant, car il stipule essentiellement que 12 personnes sur 13 sur Terre ne devraient pas exister; fondamentalement, cela signifierait que tout le monde dans le monde disparaîtrait sauf la moitié de l’Inde. Si la population mondiale d’aujourd’hui est de 6,7 milliards d’habitants, il s’agit d’un excédent de 92,54 %. Ces chiffres sont ahurissants. Mais alors, combien de personnes ont survécu dans le film 2012 ? Pas beaucoup.
Qui étaient-ils ? Les gens les plus riches de la terre. Est-ce une programmation prédictive?

La dernière règle des Guidestones, « Ne soyez pas un cancer sur terre – laissez de la place à la nature » est particulièrement troublante, car elle compare la vie humaine au cancer sur terre. Avec cet état d’esprit, il est facile de rationaliser l’extinction de la quasi-totalité de la population mondiale.

Le dépeuplement massif est un objectif avoué de l’élite mondiale et de nombreuses personnes importantes l’ont ouvertement réclamé :En 1988, le prince Philip de Grande-Bretagne a exprimé le souhait que, s’il se réincarne, il veuille être « un virus mortel » qui réduirait la population mondiale. Plus récemment, Bill Gates a déclaré : « Le monde d’aujourd’hui compte 6,8 milliards de personnes… ce qui représente environ 9 milliards de personnes. Maintenant, si nous faisons de l’excellent travail en ce qui concerne les nouveaux vaccins, les soins de santé, les services de santé génésique, nous pourrions peut-être les réduire de 10 ou 15 p. 100. » En plus des dons d’énormes sommes d’argent déductibles d’impôt pour aider la cause du dépeuplement, des « réunions secrètes » de l’élite mondiale ont eu lieu pour discuter de ces questions :

Certains des principaux milliardaires américains se sont réunis secrètement pour examiner comment leur richesse pourrait être utilisée pour ralentir la croissance de la population mondiale et accélérer l’amélioration de la santé et de l’éducation.

Les philanthropes qui ont assisté à un sommet organisé à l’initiative de Bill Gates, le co-fondateur de Microsoft, ont discuté de l’union des forces pour surmonter les obstacles politiques et religieux au changement.

Décrit comme le Good Club par un initié, il comprenait David Rockefeller Jr, le patriarche de la dynastie la plus riche des États-Unis, Warren Buffett et George Soros, les financiers, Michael Bloomberg, le maire de New York, et les magnats des médias Ted Turner et Oprah Winfrey. »
La deuxième règle ; « Guider la reproduction judicieusement – améliorer la diversité et la condition physique », exige essentiellement que le législateur infère dans la gestion des unités familiales. Si nous lisons entre les lignes, il faut créer des lois structurant le nombre d’enfants par famille. De plus, « l’amélioration de la diversité et de la condition physique » peut se faire par « sélection sélective » ou par la stérilisation de membres indésirables de la société. C’était autrefois appelé « eugénisme » jusqu’à ce qu’il devienne politiquement incorrect à cause des nazis.

Un gouvernement mondial

Certains croient même que nous faisons partie d’une cabale secrète travaillant contre les meilleurs intérêts des États-Unis, caractériser ma famille et moi comme des « internationalistes » et comploter avec d’autres dans le monde pour bâtir une structure politique et économique mondiale plus intégrée – un seul monde, si vous voulez. Si c’est l’accusation, je suis coupable et j’en suis fier. »
-David Rockefeller, « Memoirs of David Rockefeller », p. 405

La plupart des autres règles des Guidestones appellent essentiellement à la création d’un gouvernement mondial, dirigé par un « petit nombre éclairé », qui réglementerait tous les aspects de la vie humaine, y compris la foi, les devoirs sociaux, l’économie…Cette idée est loin d’être nouvelle, comme il a été diverti par les écoles de mystère pendant des siècles. 
Manly P. Hall a écrit en 1917:
« Quand la foule gouverne, l’homme est gouverné par l’ignorance; quand l’Église gouverne, il est gouverné par la superstition; et quand l’État gouverne, il est gouverné par la peur. Avant que les hommes puissent vivre ensemble dans l’harmonie et la compréhension, l’ignorance doit être transmutée en sagesse, la superstition en une foi illuminée, et la peur en amour.En dépit de déclarations contraires, la maçonnerie est une religion qui cherche à unir Dieu et l’homme en élevant ses initiés à ce niveau de conscience où ils peuvent voir avec une vision claire les travaux du Grand Architecte de l’Univers. D’âge en âge, la vision d’une civilisation parfaite est préservée comme l’idéal pour l’humanité. Au milieu de cette civilisation se dressera une puissante université où les sciences sacrées et laïques concernant les mystères de la vie seront librement enseignées à tous ceux qui assumeront la vie philosophique. Ici le credo et le dogme n’auront pas de place ; la surface sera enlevée et seulement l’essentiel sera préservé. Le monde sera gouverné par ses esprits les plus éclairés, et chacun occupera la position pour laquelle il est le plus admirablement apte. »
– Manly P. Hall, Les enseignements secrets de tous les âges

Hall explique l’ancien rêve d’un gouvernement mondial, tel que les Sociétés secrètes l’ont interprété :
« La démocratie mondiale était le rêve secret des grands philosophes classiques. Pour l’accomplissement de cette plus grande de toutes les fins humaines, ils ont esquissé des programmes d’éducation, de religion et de conduite sociale visant à la réalisation ultime d’une fraternité pratique et universelle. Et afin d’accomplir plus efficacement leurs desseins, ces anciens savants se sont liés avec certains liens mystiques dans une grande confrérie. En Égypte, en Grèce, en Inde et en Chine, les Mystères d’État ont vu le jour. Les ordres de prêtres-philosophes initiés ont été formés comme un corps souverain pour instruire, conseiller et diriger les dirigeants des États. »-

Explications directement des auteurs anonymes :

Depuis l’érection du monument le 22 mars 1980, de nombreux auteurs et chercheurs ont tenté d’interpréter la logique de ces dix lignes directrices. Sont-elles vraiment un modèle pour un Nouvel Ordre Mondial ? Sont-elles simplement des règles à appliquer en cas de catastrophe majeure ? Le meilleur endroit pour obtenir une réponse précise est de demander aux auteurs des règles eux-mêmes. Cependant, puisqu’ils ont choisi de rester anonymes, il est impossible de le faire. Ils ont, cependant, laissé une déclaration très importante, qui a été négligée par presque tous les chercheurs des Guidestones. Ce texte étonnant, qui décrit leurs motifs en détail, ne peut être trouvé que dans The Georgia Guidestones Guidebook, une brochure produite par la Compagnie de Granite, qui a produit le monument. Dès le départ, il est évident que les auteurs du monument recherchent la création d’un Nouvel Ordre Mondial. Ce n’est pas une « théorie du complot » ou une hypothèse. C’est écrit en termes clairs et sans équivoque. Voici donc, directement de la plume des auteurs secrets, l’explication des 10 règles des Guidestones.

guidestonesvocer2-e1289596608158

Il est très probable que l’humanité possède maintenant les connaissances nécessaires pour établir un gouvernement mondial efficace. D’une certaine manière, cette connaissance doit être largement semée dans la conscience de toute l’humanité. Très bientôt, le cœur de notre famille humaine doit être touché et réchauffé afin que nous puissions accueillir une règle mondiale de la raison.

‘La conscience de groupe de notre race est aveugle, perverse et facilement distraite par des futilités alors qu’elle devrait être focalisée sur les fondamentaux. Nous entrons dans une ère critique. Les pressions démographiques vont bientôt créer une crise politique et économique dans le monde entier. Cela rendra plus difficile et en même temps plus nécessaire la construction d’une société mondiale rationnelle.

« Une première étape sera de convaincre un monde qui doute qu’une telle société est maintenant possible. Gardons en vue des appels durables à la raison collective de l’humanité. Attirons l’attention sur les problèmes fondamentaux. Établissons des priorités appropriées. Nous devons commander notre maison ici sur terre avant d’atteindre les étoiles.

« La raison humaine est en train de s’éveiller à sa force. C’est l’organisme le plus puissant jamais lancé dans le développement de la vie sur notre planète. Nous devons faire prendre conscience à l’humanité que l’acceptation de la raison compatissante et éclairée nous permettra de contrôler notre destin dans les limites inhérentes à notre nature.

« Il est difficile de semer la sagesse dans des esprits humains fermés. Les inerties culturelles ne sont pas faciles à surmonter. Les événements mondiaux qui se déroulent et le triste bilan de notre race dramatisent les lacunes des organismes traditionnels dans la gouvernance des affaires humaines. La crise qui approche peut rendre l’humanité disposée à accepter un système de droit mondial qui insistera sur la responsabilité des nations individuelles dans la régulation des affaires intérieures, et qui les aidera dans la gestion pacifique des frictions internationales.

« Avec un tel système, nous pourrions éliminer la guerre. Nous pourrions donner à chaque personne l’occasion de chercher une vie de but et d’accomplissement.

« Il existe des solutions de rechange à l’Armageddon. Elles sont réalisables. Mais cela ne se fera pas sans les efforts coordonnés de millions de personnes dévouées dans toutes les nations de la terre.

« Nous, les commanditaires de The Georgia Guidestones®, sommes un petit groupe d’Américains qui souhaitent attirer l’attention sur les problèmes essentiels au dilemme actuel de l’humanité. Nous avons un message simple pour les autres êtres humains, maintenant et à l’avenir. Nous croyons qu’il contient des vérités évidentes, et nous ne voulons aucun parti pris pour une croyance ou une philosophie particulière. Pourtant, notre message est dans certains domaines controversé. Nous avons choisi de rester anonymes afin d’éviter les débats et les querelles qui pourraient embrouiller notre sens, et qui pourraient retarder un examen réfléchi de nos pensées. Nous croyons que nos préceptes sont solides. Ils doivent être fondés sur leurs propres mérites.

« Stonehenge et d’autres vestiges d’anciennes pensées humaines éveillent notre curiosité, mais ne portent aucun message pour nous guider. Pour transmettre nos idées à d’autres êtres humains, nous avons érigé un monument — un amas de pierres tombales. Ces pierres silencieuses montreront nos idées maintenant et quand nous serons partis. Nous espérons qu’ils mériteront une acceptation croissante et que, par leur persistance silencieuse, ils accéléreront dans une moindre mesure l’âge de raison à venir.

(…)

« Nous croyons que chaque être humain a une raison d’être. Chacun d’entre nous est un peu petit mais significatif de l’infini. Les alignements célestes des pierres symbolisent la nécessité pour l’humanité d’être carrée avec les principes externes qui sont manifestes dans notre propre nature, et dans l’univers autour de nous. Nous devons vivre en harmonie avec l’infini.

‘Quatre grandes pierres dans le groupe central sont inscrites avec dix préceptes, chaque pierre portant le même texte en deux langues. Dans la version anglaise, le message compte moins de cent mots. Les langues ont été choisies pour leur importance historique et pour leur impact sur les personnes qui vivent actuellement. Puisqu’il y a trois mille langues vivantes, tous ne pouvaient pas être choisis.« Nous envisageons une phase ultérieure du développement des Georgia Guidestones®. On espère que d’autres pierres pourront être érigées dans les cercles extérieurs pour marquer les migrations du soleil et peut-être certains autres phénomènes célestes. Ces pierres porteraient nos mots dans les langues d’autres individus qui partagent nos croyances et soulèveraient des pierres similaires aux frontières internationales dans les langues de voisins amicaux. Elles rappelleraient les difficultés que toute l’humanité doit affronter ensemble et encourageraient les efforts mutuels pour les affronter de manière rationnelle et dans le respect de la justice.

« Nous ne professons aucune inspiration divine au-delà de ce qui se trouve dans tous les esprits humains. Nos pensées reflètent notre analyse des problèmes auxquels l’humanité est confrontée en cette aube de l’ère atomique. Ils esquissent en termes généraux certaines mesures fondamentales qui doivent être prises pour établir pour l’humanité un équilibre bienveillant et durable avec l’univers.

« Les êtres humains sont des créatures spéciales. Nous sommes les bergers de toute vie terrestre. Dans ce monde, nous jouons un rôle central dans une lutte éternelle entre le bien et le mal, entre les forces qui construisent et celles qui détruisent. L’Infini enveloppe tout ce qui existe, même la lutte, le conflit et le changement, qui peuvent refléter des bouleversements dans l’âme même de Dieu.

« Nous, les humains, avons une petite capacité de savoir et d’agir – pour le bien ou pour le mal. Nous devons nous efforcer d’optimiser notre existence, non seulement pour nous-mêmes, mais aussi pour ceux qui viendront après nous. Et nous ne devons pas être indifférents au bien-être de tous les autres êtres vivants dont les destins ont été placés dans notre confiance.

« Nous sommes le principal organisme par lequel les qualités bonnes et mauvaises de l’esprit deviennent des acteurs dans notre monde. Sans nous, il y a très peu d’amour, de miséricorde ou de compassion. Pourtant, nous pouvons aussi être des agents de haine, de cruauté et d’indifférence froide. Nous seuls pouvons travailler consciemment pour améliorer ce monde imparfait. Il ne nous suffit pas de simplement dériver avec le courant. Le monde rationnel de demain se trouve toujours en amont.

En 1980, alors que ces pierres étaient soulevées, le problème mondial le plus pressant était la nécessité de contrôler les nombres humains. Au cours des derniers siècles, la technologie et les carburants abondants ont rendu possible une multiplication de l’humanité bien au-delà de ce qui est prudent ou durable. Nous pouvons maintenant prévoir l’épuisement imminent de ces sources d’énergie et l’épuisement des réserves mondiales de nombreuses matières premières vitales.

« Il est urgent de contrôler notre reproduction. Cela exigera des changements majeurs dans nos attitudes et nos coutumes. Malheureusement, l’inertie de la coutume humaine peut être extrême. Cela est particulièrement vrai lorsque ceux pour qui la coutume est une force dominante ne sont pas informés de la nécessité du changement.« Presque tous les pays sont surpeuplés en termes d’équilibre perpétuel avec la nature.Nous sommes comme une flotte de canots de sauvetage surpeuplés confrontés à une tempête imminente. Aux États-Unis d’Amérique, nous surchargeons sérieusement nos ressources pour maintenir notre population actuelle dans l’état actuel de prospérité.Nous détruisons nos terres agricoles et nous sommes devenus dangereusement dépendants de sources externes pour le pétrole, les métaux et d’autres ressources non renouvelables. Des pays comme le Japon, les Pays-Bas et Haïti sont encore plus surpeuplés et, par conséquent, plus menacés.

« Dans ces circonstances, la reproduction n’est plus exclusivement une affaire personnelle. La société doit avoir une voix et un certain pouvoir de direction pour réguler cette fonction vitale. Les désirs des couples humains sont importants, mais pas primordiaux. Les intérêts de la société actuelle et le bien-être des générations futures doivent être pris en considération de plus en plus à mesure que nous développons des mécanismes de contrôle rationnel de notre maternité.

(…)

« Les pressions juridiques et sociales doivent décourager la procréation irresponsable.Les couples qui ne peuvent pas fournir un revenu décent et un soutien pour un enfant ne devraient pas produire d’enfants pour être un fardeau pour leurs voisins. Amener des enfants inutiles dans un canot de sauvetage surpeuplé est mauvais. C’est injuste pour ces enfants. Cela nuit aux autres occupants et à tous les êtres vivants. La société ne devrait pas encourager ou subventionner un tel comportement.

« Des connaissances et des techniques de réglementation de la reproduction humaine existent maintenant. Les dirigeants moraux et politiques du monde entier ont la lourde responsabilité de rendre ces connaissances et ces techniques accessibles à tous.

Cela pourrait se faire avec une fraction des fonds que le monde consacre maintenant à des fins militaires. À long terme, le détournement de fonds dans ce canal pourrait plus que toute autre chose réduire les tensions qui mènent à la guerre.

« Une population mondiale diversifiée et prospère en perpétuel équilibre avec les ressources mondiales sera la pierre angulaire d’un ordre mondial rationnel. Les gens de bonne volonté de toutes les nations doivent travailler pour établir cet équilibre.

« Avec l’achèvement du regroupement central des Georgia Guidestones, notre petit groupe de parrainage s’est dissous. Nous laissons le monument en sûreté dans le comté d’Elbert, en Géorgie.

« Si nos mots inscrits sont obscurcis par l’usure du vent, du soleil et du temps, nous vous demandons de les couper plus profondément. Si les pierres tombent, ou si elles sont dispersées par des gens peu compréhensifs. Nous vous demandons de les ressusciter. ‘Nous invitons nos concitoyens de toutes les nations à réfléchir à notre message simple. Lorsque ces objectifs sont un jour recherchés par la généralité de l’humanité, un ordre mondial rationnel peut être atteint pour tous

Qui sont les auteurs?
Alors, qui était ce « petit groupe d’Américains qui cherchent l’âge de raison »? Bien que leur identité soit secrète, ils ont laissé quelques indices révélateurs aux initiés, pointant indubitablement vers la nature occulte de leur groupe. Pour commencer, le texte ci-dessus porte la marque indubitable de l’occultisme occidental. Les alignements célestes des pierres symbolisent la nécessité pour l’humanité d’être carrée avec les principes externes qui sont manifestes dans notre propre nature, et dans l’univers autour de nous, et à la dualité. Nous sommes le principal organisme par lequel les qualités bonnes et mauvaises de l’esprit deviennent des acteurs dans notre monde. Sans nous, il y a très peu d’amour, de miséricorde ou de compassion.Mais nous pouvons aussi être des agents de haine, de cruauté et de froide indifférence.
Je crois que ce texte seul fournit suffisamment de preuves pour conclure que les auteurs sont soit francs-maçons, Rosicruciens ou une autre société secrète hermétique. Il y a cependant des indices encore plus évidents pointant vers les penchants ésotériques des auteurs, à commencer par R.C. Christian, l’homme mystérieux qui a commandé le monument.

R.C. Christian

guidestones 3-e1289596608158

Le dévoilement des Georgia Guidestones. L’une de ces personnes pourrait-elle être le mystérieux R.C. Christian ?

Voici l’histoire de la commande des Guidestones telle que racontée par le guide officiel.

« Ce qui a commencé comme un vendredi après-midi habituel au milieu de l’été s’est terminé par la production et l’érection d’un des monuments les plus inhabituels au monde, produit dans les conditions les plus inhabituelles. Joe Fendley, président d’Elbert Granite Finishing Company, Inc., à Elberton, en Géorgie, passait ce vendredi après-midi de juin 1979 comme il passe la plupart des vendredis après-midi… l’étude de ses rapports hebdomadaires et la fermeture générale du magasin pour une fin de semaine… et puis tout a commencé.

Un homme bien habillé est entré dans le bureau de Fendley Tate Street et a dit qu’il voulait acheter un monument. Comme tout le monde au bureau était occupé, Fendley a décidé de parler à l’étranger lui-même et a expliqué que son entreprise ne vend pas directement au public, mais seulement sur une base de gros.

Pour ne pas être découragé, l’homme d’âge moyen qui s’est identifié seulement comme M. Robert C. Christian, a dit qu’il voulait connaître le coût de la construction d’un monument à la conservation de l’humanité et a commencé à dire à Fendley quel type de monument il voulait. Avec cela, il a décrit la taille en mesures métriques. Fendley a admis que sa première réaction à l’égard de M. Christian n’était pas très bonne, mais après avoir écouté pendant environ 20 minutes et appris la taille massive du monument qu’il souhaitait acheter et ériger, Fendley a décidé de prendre cet homme au sérieux. »

Le nom de R.C. Christian sur la tablette explicative avec une belle typo dans « pseudonyn »

Si le nom R.C. Christian était simplement un pseudonyme vide de sens, pourquoi serait-il gravé sur le monument pour la postérité ? Le nom pourrait-il avoir une signification quelconque ? Eh bien, il l’est. R.C. Christian est une référence claire à Christian Rosenkreuz dont le nom anglais est Christian Rose Cross, le fondateur légendaire de l’Ordre Rosicrucien. Certains diront que la ressemblance entre R.C. Christian et Christian Rose Cross est le résultat d’une étrange coïncidence. Comme nous le verrons, ce n’est cependant qu’une des NOMBREUSES références au Rosicrucianisme associé au monument. Ce n’est qu’une pièce du casse-tête, mais c’est quand même une pièce importante.

Les Rosicruciens

guidestones 5

Cherchant à entrer dans les mystères Rosicruciens. Remarquez que le candidat montre le signe de la main du secret. Remarquez aussi les lettres « RC », comme dans R.C. Christian.

Les Rosicruciens sont connus pour la publication de trois Manifestes, publiés au début du XVIIe siècle : Fama Fraternitatis Rosae Crucis, Confessio Fraternitatis et Chymical Mariage de Christian Rosenkreutz.

Ces œuvres anonymes, entourées de mystère, ont mystérieusement introduit le grand public à la philosophie rosicrucienne, tout en annonçant une grande transformation du paysage politique et intellectuel de l’Europe. L’ère des Lumières suivit bientôt, accompagnée de la chute des monarchies féodales. Les Georgia Guidestones semblent accomplir les mêmes fonctions que les manifestes Rosicruciens, en appelant à une transformation importante du monde et maintenir un climat de mystère.

L’äge de raison

guidestones 6

L’« âge de raison » désigne-t-il Thomas Paine, un éminent rosicrucien?

Il y a de nombreuses références au concept d’« âge de raison » dans les Guides.Pourrait-il s’agir d’une référence à l’ouvrage classique de Thomas Paine intitulé… Age of Reason?

guidestones 7

L’âge de la raison : Être une enquête de la théologie vraie et fabuleuse, est un traité déiste écrit par le radical britannique du XVIIIe siècle et révolutionnaire américain Thomas Paine. Le travail critique la religion institutionnalisée et défie l’inerrance de la Bible. Ses principes préconisent la raison à la place de la révélation, point de vue évidemment partagé par les auteurs des Guidestones.

Il est un fait connu que Thomas Paine était un membre dirigeant de la Fraternité Rosicrucienne en Amérique.« La Fraternité rosicrucienne existait en Amérique avant la première révolution américaine. En 1774, le grand Conseil des Trois (l’organe suprême de la Fraternité) était composé de Benjamin Franklin, George Clymer et Thomas Paine. »
– La Fraternitas Rosae Crucis, soul.orgDans The Secret Destiny of America, Manly P. Hall décrit Thomas Paine comme un militant important pour la marche vers un gouvernement mondial idéal.« On a dit de Thomas Paine qu’il avait fait plus pour gagner l’indépendance des colonies avec sa plume que George Washington ne l’avait fait avec son épée, qu’une réorganisation complète du gouvernement, de la religion, et l’éducation nous amènerait même aujourd’hui à l’état perfectionniste que Tom Paine avait envisagé. »
– Manly P. Hall, The Secret Destiny of AmericaCeci voilé à peine à Thomas Paine est une autre pièce du puzzle Rosicrucien, qui me porte à croire que les auteurs étaient soit francs-maçons (qui ont incorporé des enseignements Rosicruciens dans leurs diplômes) ou membres de la fraternité RosicrucienneEn outre, comme pour rendre les choses plus évidentes, le livret Georgia Guidestone mentionne que Joe H. Fendley père, le président de Elberton Granite, ainsi que de nombreuses autres personnes impliquées dans la construction du monument, étaient maçons. Était-ce la raison de la sélection de ces hommes par les commanditaires anonymes des monuments ?

« Fendley participe également à des activités fraternelles. Il a élevé un maître maçon en 1958, il est maintenant membre de la Philomathea Masonic Lodge #25 à Elberton, est un York Rite et un Scottish Rite 32° Mason, et a été admis au Temple Yaarab Shrine à Atlanta en 1969. Il a été président du Savannah Valley Shrine Club de 1972 à 1973. Le potentat du temple de Yaarah lui décerna le « degré de distinction Divan » en 1973 et le nomma ambassadeur en 1975. »
– Le guide Georgia Guidestones

En conclusion

Les Georgia Guidestones sont un manifeste moderne de Rosicrucien appelant (ou annonçant) un changement radical dans la façon dont le monde est géré. Le monument revêt une grande importance dans la compréhension des forces qui façonnent secrètement le monde d’aujourd’hui et de demain. Il matérialise en pierre le lien crucial entre les sociétés secrètes, l’élite mondiale et l’agenda d’un Nouvel Ordre Mondial. La pression pour un gouvernement mondial, le contrôle de la population et l’environnementalisme sont des questions qui sont aujourd’hui discutées quotidiennement dans l’actualité. Ce n’était pas en 1981, lors de l’érection des Guidestones. Peut-on dire que de grands progrès ont été réalisés?

Beaucoup des règles des Guidestones ont du sens pour la préservation de la Terre à long terme. Mais entre les paroles idéalistes des auteurs de Guidestone etla manière dont ces politiques seraient appliquées aux masses – par des politiciens avides et avides de pouvoir – est un monde de différences. En lisant entre les lignes, les Guidestones exigent des masses la perte de nombreuses libertés personnelles et de se soumettre à un contrôle gouvernemental accru sur de nombreuses questions sociales … sans parler du décès de 92,5 % de la population… et probablement pas de ceux de l’« élite ». Le concept de démocratie « par et pour le peuple », tel qu’idéalisé par les Pères fondateurs, est-il une illusion, une solution temporaire jusqu’à l’instauration d’un gouvernement mondial totalitaire? Pourquoi les citoyens du monde ne sont-ils pas consultés sur une question démocratique? Je suppose qu’il est plus facile pour les élites de fabriquer le consentement par l’entremise des médias de masse. Mais peut-être que cela ne fonctionnera pas pour tout le monde…

guidestones 8

La plus grave récession planétaire depuis des décennies»: la Banque mondiale publie ses prévisions

En raison de l’épidémie de Covid-19, le monde connaîtra la crise économique avec «la plus grave récession enregistrée depuis la Seconde Guerre mondiale», a conclu la Banque mondiale ce lundi 8 juin dans ses prévisions.

Du jamais vu depuis 1945. La Banque mondiale (BM) prévoit que l’économie à l’échelle de la planète se contracte de 5,2% cette année suite à la pandémie de Covid-19, selon les révisions de l’institution publiées ce lundi 8 juin. Elle souligne que certains pays enregistreront leur pire récession depuis la Grande Déflation des années 1870.

«La crise due à la pandémie de Covid-19 est exceptionnelle à de nombreux égards: elle s’annonce comme la plus grave récession enregistrée dans les économies avancées depuis la Seconde Guerre mondiale, tandis que les économies émergentes et en développement devraient connaître la première contraction de leur production en 60 ans», analyse Ayhan Kose, directeur de la division Perspectives de développement à la Banque mondiale.

Dans les prévisions régionales, la Banque mondiale indique qu’en Europe, ainsi qu’en Asie centrale, l’économie devrait se contracter de 4,7%, alors que la quasi-totalité des pays entreront en récession.

«La pandémie a produit une violente onde de choc à travers le monde, plongeant de nombreux pays dans une profonde récession. Dans le scénario de base, le PIB mondial diminuera de 5,2% en 2020, ce qui représente la plus grave récession planétaire depuis des décennies. Le revenu par habitant diminuera cette année dans la plupart des marchés émergents et des économies en développement», a souligné le rapport publié sur le site de la BM.

À quand le redressement économique mondial?

Selon les prévisions de l’institution, il faudra attendre 2021 pour connaître un redressement économique, avec un taux de croissance de 3,9% prévu pour les économies avancées et de 4,6% pour les économies émergentes et en développement.

«Le scénario de base prévoit un rebond mondial à 4,2% en 2021», indique le rapport.

Le scénario le plus pessimiste

En ce qui concerne le pire scénario possible, la Banque mondiale indique qu’il s’agit d’une chute possible de 8% au niveau mondial et «et de près de 5% dans les économies émergentes et en développement, tandis que la reprise mondiale se limiterait à juste un peu plus de 1% en 2021».

Les Georgia Guidestones par Claire Séverac

Les Georgia Guidestones, appelé aussi le Stonehenge américain, c’est un monument en granite érigé le 22 mars 1980 aux États-Unis, près d’Elberron en Géorgie. Commandé par un homme s’étant présenté sous le nom de R. C. Christian, il a été construit par la firme Elberton Granite Finishing Company.

Le banquier qui s’est occupé de la transaction a dû signer une clause de confidentialité et a reçu l’argent et les documents relatifs à cette transaction de diverses banques et villes des États-Unis afin que les commanditaires ne soient jamais localisés, identifiés ou divulgués.

C’est un ensemble de six blocs de granite de 5,87 mètres de haut pour un poids total de 107.840 kg, sur lesquels sont gravés « dix commandements » en huit langues modernes différentes : l’anglais, l’arabe, le chinois/mandarin, l’espagnol/castillan, l’hébreu, l’hindi, le russe et le swahili.

Et sur la pierre du haut, une courte inscription en quatre langues anciennes : babylonien, grec ancien, sanskrit et hiéroglyphe égyptien. La plaque sur le sol donne les explications avec des références astronomiques, et indique la présence d’une capsule temporelle enterrée deux mètres en dessous, « à ouvrir le …  » sans préciser de date.

Ces « dix commandements », censés nous guider vers un « Âge de Raison » et aider les survivants d’une probable apocalypse à reconstituer une meilleure civilisation, sont :

1. Maintenir l’humanité en dessous de 500.000.000 d’individus, en perpétuel équilibre avec la nature. (Il y avait, à l’époque, 4,5 milliards d’humains sur la planète, ce qui voulait dire que huit sur neuf devaient disparaître ; aujourd’hui ce serait environ 12 sur 13 !)

2. Guider la reproduction avec sagesse en améliorant l’aptitude et la diversité.

3. Unifier l’humanité avec une nouvelle langue vivante. (Certains craignent le Livre des Révélations, qui prévenait qu’une langue commune et un gouvernement mondial verrait l’accomplissement de l’Antéchrist.)

4. Gouverner la passion, la foi, la tradition et toutes les autres choses (qui divisent) par l’usage de la raison et de la modération.

5. Protéger le peuple et les nations par des lois équitables et des tribunaux justes.

6. Laisser toutes les nations gérer les problèmes internes, et régler les conflits internationaux devant un tribunal mondial.

7. Éviter les lois insignifiantes et les fonctionnaires inutiles.

8 . Contrebalancer les droits personnels par les devoirs sociaux.

9. Privilégier la vérité, la beauté, l’amour, et chercher l’harmonie avec l’infini.

10. Ne sois pas un cancer sur la Terre. Laisse de la place à la nature !

Il est évident que ces commandements vont dans le sens du Nouvel Ordre mondial, comme la réduction massive des populations, le contrôle de la reproduction, un gouvernement mondial unique, la raison froide qui doit prendre le pas sur toute individualité, sur notre héritage…

En fait, sous le vernis écaillé de la démocratie, c’est bien une dictature mondiale absolue qui est en train de se mettre en place, où une hyperclasse fasciste dominera des hordes de pauvres exécutants, et où, dissimulé (pour l’instant) derrière des déclarations d’intention humanistes ou des prétextes bidons, tout est mis en œuvre pour atteindre ce but en repérant, écartant et supprimant tous les dissidents jusqu’à extinction de la race !

« Ce que nous voulons ne compte plus. Ce qui compte, c’est leur propre agenda », nous avertissait Aaron Russo dans America : Freedom to Fascism peu avant sa mort dans une interview pour Alex Jones.

« Ils ont les imprimantes à billets. Ce n’est pas une question d’argent, ils ont tout l’argent qu’ils veulent. C’est une histoire de pouvoir et de leur vision du monde ! »

R. C. Christian, le nom du commanditaire des Georgia Guidestones évoque Christian Rosenkreutz ou Christian Rose-croix (R.C.), le mythique fondateur de la société secrète des rose-croix et fait allusion au 18ème degré de la franc-maçonnerie (chevalier rose-croix).

La franc-maçonnerie a toujours été présente dans les coulisses du pouvoir républicain et ploutocratique. Des francs-maçons occupent des postes importants dans le gouvernement actuel.
La cérémonie de la pyramide du Louvre inaugure un quinquennat totalement contrôlé par la loge (ou la synagogue) de Satan. D’ailleurs, à peine élu et selon le 1er commandement des Georgia Guidestones, Macron projette d’empoisonner lentement les enfants avec 11 vaccins obligatoires bourrés d’adjuvants toxiques. Le nombre 11 est un nombre maçonnique qui symbolise le chaos et l’instauration du nouvel ordre mondial. « Le 11 exprime l’ambivalence, le débordement, la violence d’un renouveau, la rupture de l’unité, et annonce un conflit virtuel, une faille de l’univers. » 

le 11 septembre à la lumière des nombres…

Les nombres gouvernent le monde disait Pythagore…Platon pour sa part, voyait dans la symbolique des nombres le plus haut degré de connaissance. Analysés sous cet angle, de grands évènements de notre histoire semblent leur donner raison.

En cette 1ere année de 3eme millénaire, le monde a assisté aux plus impréssionnants attentats de son histoire, rapidement repérés dans le monde par le vocable de 9/11.

Jamais auparaant deux nombres n’avaient pris autant d’importance dans l’espace médiatique et dans l’esprit des gens. bien qu’il ait été longuement analysé en termes géopolitique, ce tournant radical de l’histoire prend une toute autre dimension sous un éclairage moins exploité : le symbolisme des nombres.

Les caractéristiques numériques et étymologiques du 9 et du 11, leur symbolique dans les anciennes traditions ésotériques, sont en effet riches de sens.

Curieusement d’autres grands évènements de ces deux dernières décennies, de la chute du mur de Berlin à la campagne de l’OMS contre la grippe H1N1, paraissent liés aux mêmes nombres. Hasard, synchronicité ou desseins d’une élite visant à manipuler l’humanité ?

9, le neutralisateur…

Le 9 est le dernier et le plus grand des chiffres du système décimal. il boucle le cycle des unités et ouvre celui des dizaines, le 99 boucle celui des dizaines et ouvre celui des centaines, etc…

Le chiffre 9 représente la fin d’un cycle et en annonce un nouveau. Paradoxalement, il symbolise autant la totalité que le néant, c’est le neutralisateur.

Les chiffres 0 et 9 ont de nombreuses caractéristiques communes du fait que le 0 précède l’unité et que le 9 précède la dizaine, l’unité supérieur. Cette similarité est clairement visible lors de la réduction théosophique, opération très utilisée dans les traditions mystiques des nombres, qui consiste à réduire par addition un ombre possédant plusieurs chiffres jusqu’à se qu’il ne reste plus qu’un seul chiffre fondamental.

Par exemple 322 se réduit au chiffre 7, car 3 + 2 + 2 = 7, et 666 se réduit au chiffre 9, car 6 + 6 + 6 = 18, et 1 + 8 = 9.

0 et 9 : des symboles très proches…

L’une des carctéristiques du 0 est sa neutralité additive : tous les nombres additionnés à 0 restent inchangés, il en est de même pour tous les nombres additionnés à 9. Par exemple : 8 + 9 = 17 et 1 + 7 = 8.

L’autre caractéristique commune à 0 et 9 est leur faculté d’absorption lors d’une multiplication. Tous les nombres multipliés  par 0 donnent 0, ainsi tout nombre multiplié par 9 donne 9 après réduction théosophique. Par exemple :

4 x 9 = 36 et 3 + 6 = 9 ou bien 16 x 9 = 144 et 1 + 4 + 4 = 9.

Comme nous le constatons , le 0 et le 9  sont très proches par leur symbolique , tous les deux représentent le cycle eternel et le renouvellement du cycle sous sas forme potentielle non encore manifestée.

Solidarité cosmique…

Un autre fait intéressant est la similarité entre le mot neuf pour nouveau, et le neuf pour le 9, en francais comme dans les autres langues indo-européennes : en anglais new et nine, 

 en allemand neu et neun, en italien nuove et nove, en latin novus et novem, et en sanskrit navah et na’va.

Selon le dictionnaire des symboles, le chiffre 9, est le symbole de la multiplicité faisant retour à l’unité et, par extension, celui de la solidarité cosmique et de la redemption. Cette triple répétition ternaire se retrouve dans de nombreux rites de magie et de sorcellerie. L’ouroboros, le serpent qui se mord la queue, image du retour du multiple à l’ Un, et donc de l’Unicité primordiale et finale, est graphiquement apparenté à la reproduction du nombre neuf.

Il exprime la fin d’un cycle, l’achévement d’une course, le fermeture de la boucle…

11, le chaos…

La symbolique du 11 est plus ambiguë que celle du 9. Le 11 est à la dualité ce que le 1 est à l’unité. Il est la fin de l’unité et le véritable point de départ de la dualité, le commencement d’un nouveau cycle.

Toujours selon le dictionnaire des symboles, dans l’ésotérisme africain, le nombre 11 exprime l’idée de renouvellement des cycles vitaux et de communication des forces vitales. On va jusqu’à le voir comme l’une des clés principales de l’occultisme noir.

S’ajoutant à la plénitude et à l’unité du 10, il exprime l’ambivalence, le débordement, la violence d’un renouveau, la rupture de l’unité, et annonce un conflit virtuel, une faille de l’univers. 

Ce nombre représente le chaos, la division, la lutte et l’opposition. Il symbolise au plus haut point la dualité entre deux mondes ou encore la confrontation entre le microcosme symbolisé par le chiffre 5 et le macrocosme symbolisé par le 6… ( 5 + 6 = 11 ).

11, hell-heaven…

La prononciation anglaise du nombre 11 est comme un clin d’oeil à cette symbolique des deux mondes opposés. En effet , eleven résonne clairement comme hell-heaven ( enfer – paradis ), l’archétipe même de l’opposition des mondes.

Cette consonance est vraisemblablement le fruit du hasard car eleven vient de l’ancien anglais endleofan qui signifie : one left ( reste un ) en plus de la dizaine Mais on ne peut écarter totalement l’éventualité d’un coup de pouce subliminal de l’inconscient…

La onzieme carte du tarot se nomme  » la force « , interprétée comme celle des opposées, la puissance qui émane de leur confrontation. Incarnant à la fois l’amour et la guerre, la dualité ne peut être jugée comme bonne ou mauvaise.

Le 11 septembre représe,te cette tension, tantôt créatrice tantôt destructrice, qui découle des opposés. Susceptible de générer de la souffrance si elle n’est pas maitrisée, cette tension du 11 est associée au danger. C’est ce qu’exprime la onzième carte du tarot.

Les multiples de 11…

Le 11, tout comme ses multiples, occupe une place importante dans de nombreuses traditions ésotériques. le tarot divinatoire comporte 22 lames majeures, et c’est le nombre de lettres de l’alphabet hébraïque. 33 est l’age de Jésus à sa crucifixion et le nombre totale de vertèbres de l’être humain.

Notez également que sur l’emblème des nations unies le monde est divisé en 33 parties. Les degrès initiatiques de la franc-maçonnerie sont au nombre de 33. dans cette tradition , les frères ne peuvent dévoiler certaines connaissances sous peine d’en mourrir.

Au début de certaines cérémonies , pour symboliser cet engagement , ils font le signe de se trancher la gorge à 11 reprises.

Selon l’astrologie, nous  entrons actuellement dans l’ère du verseau, onzième signe du zodiaque. Autre fait intéressant, le onzième mois de l’année, novembre, débute par des fêtes dédiées à la mort : le jour des mortset la toussaint. Enfin alors que pour le christianisme, il existe 7 péchés et 10 commandements, le satanisme moderne a opté pour 9 péchés et 11 règles.

Une mutation d’un monde à l’autre…

En résumé, le 11 est le symbole du commencement d’une phase de tension entre deux pôles. Il signifie que quelque chose de nouveau va être crée et que l’ancien va être détruit. C’est par la tension et le chaos que peut émerger un nouvel ordre de l’ancien.

Cette mutation d’un monde en un autre est une caractéristique commune au 9 et au 11. En effet , le 9 symbolise  » l’entre-deux cycles  » , il est la fin et le début, alors que le 11 symbolise la confrontation entre les deux. 

Une curiosité mathématique confirme cette étrange similarité entre le 9 et le 11. Quand on observe leurs inverses, on constate ceci : l’inverse de 11 ( 1/11) est égal à 0,0909090909… c’est à dire 09 périodique. L’inverse de 9 ( 1/9) est égal à 0,111111111… ou 11 périodique.

Nouvel ordre mondial…

En cette période de crises et de profonds changements, les expressions  » nouvelle ère  » et  » nouvel ordre mondial  » sont de plus en plus souvent utilisées par les médias et les politiciens.

Qui dit naissance d’un nouvel ordre suggère mort de l’ancien et chaos. C’est du chaos que nait l’ordre. C’est d’ailleurs la devise du principal rite maçonnique écossais ancien et accepté ( REAA) dans sa version latine  » Ordo ab chao « .

C’est le déclin de l’URSS qui marque la fin de l’ancien système bipolaire. La guerre froide s’achève sur un évènement hautement symbolique : la chute du mur de Berlin qui a eu lieu le 9 novembre 1989, soit le 11/9 pour les anglos saxons.

11/9 signifie que la tension entre les deux pôles (11) se termine et qu’un nouveau cycle différent va commencer ( 9 ).

Moins d’une année plus tard, le 11 septembre 1990, George Bush père prononce un discours historique devant le congrès. Pour la première fois, l’idée d’un nouvel ordre mondial est clairement exprimée :

 » Nous nous trouvons aujourd’hui à un moment exceptionnel et extraordinnaire, la crise dans le golfe persique, malgré sa gravité, offre une occasion rare pour s’orienter vers une période historique de coopération. De cette période difficile, notre cinquième objectif, un nouvel ordre mondial, peut voir le jour, une nouvelle ère, moins menacée par le terrorisme…! Aujourd’hui, ce nouveau monde cherche à naitre. Un monde tout à fait différent de celui que nous avons connu. « 

La fin de l’histoire…

Ce discours manifeste la volonté de faire naître un monde nouveau en commençant par rassembler les nations dans une guerre au nom de l’ONU. Ce qui attire l’attention, c’est que cette guerre fondatrice du nouvel ordre mondial se déroule en Irak, berceau des grandes civilisations :  Mésopotamie – Sumer – Babylone   !

Il s’agit bien d’un combat entre l’ancien et le nouveau monde. Le discours révolutionnaire de Bush date donc du 11 septembre 1990 : le 9/11 symbolise ici un nouveau conflit entre deux pôles, mais c’est aussi un combta entre le début et la  » fin de l’histoire « , d’après le concept d’Hegel repris et développé par le philosophe et économiste américain Francis Fukuyama.

Selon lui, l’histoire en tant que succession de conflits idéologiques se termine après la chute du mur de Berlin. A partir de la, le libéralisme et la democratie ne peuvent que s’étendre au monde entier.

Inaugurer la fin de l’histoire par une guerre à l’endroit même ou cette histoire a commencé est une façon symbolique de boucler la boucle.

Le 11 septembre…

11 ans après ce discours marquant le début du nouvel ordre mondial, l’Amérique de George Bush junior subit l’attaque la plus dramatique de l’histoire, au coeur du 11e état des Etats Unis, New York.

Tout commence par le crash du vol numéro 11 d’Américan Airlines contre la première tour du WTC, sur l’ile de Manhattan, découverte le 11 septembre 1609.

La statue de la liberté, sur son socle en forme d’étoile à 11 branches , assiste à l’éffondrement des deux tours de 110 étages. Le pentagone, dont la 1ere pierre a été posée le 11 septembre 1941, est également  ciblé.

Les milliards de personnes qui voeint s’éffondrer les tours jumelles sont marquées à vie. On remarque que les deux tours dessinent un 11 géant auquel chaos et mort sont alors inconsciemment associés.

Le monde n’est plus le même : d’un coté, les nations dites  » libres et démocratiques  » et de l’autre, les groupuscules terroristes et leurs alliés. 9 jours après les attentats du WTC, George Bush Jr s’exprime en ces termes :  » Soit vous êtes avec nous, soit vous êtes avec les terroristes  » .

Alors que le 11/9 a mis fin à la guerre froide et permis au monde de vivre 11 années sans tensions majeures, le 9/11 a réactivé la tension et enclenché une nouvelle guerre d’envergure mondiale pour durer plusieurs décennies.

Après New York, Madrid et Bombay…

Pour le 1er anniversaire des attentats, le 11 septembre 2002, une étrange coïncidence se produit lors du tirage de la loterie new-yorkaise : la cobinaison gagnante est le 1-1-9, 11/9. Le 11 mars 2004 soit exactement 911 jours après le 11 septembre 2001, a Madrid ont lieu les plus tragiques attentats jamais perpetrés en Europe. Deux ans plus tard, le 11 juillet 2006, Bombay est également touchée.

Nous pouvons constater que parmi les quatre plus importants attentats du troisieme millénaire, seul celui de Bali, le 12 octobre 2002, n’a pas eu lieu le 11 du mois. Mathieu Guidère, spécialiste du terrorisme et professeur à l’université de Genève écrit dans le parisien du 12 décembre 2007 :  » Le 11 est le chiffre fétiche d4l Qaïda « .

H1N1 et 2012…

Plus récemment, au printemps 2009, une nouvel ennemi, de taille microscopique mais succeptible d’occasionner des millions de victimes est annoncé à l’humanité ; le virus H1N1.

C’est officiellement le 11 juin 2009 que l’OMS déclenche sa phase d’alerte maximale pour cause de pandémie ( niveau 6). Non content de comporter deux 1, l nom du virus sonne en anglais à peu de choses près comme  » The age (H) One and (N)  : l’âge 1 et 1.

Pour en finir avec les catastrophes, on ne peut passer à coté du fameux calendrier Maya qui prévoit la fin des temps pour le 21 décembre 2012. Cet évènement apocalyptique suscite un véritable buzz sur internet et a inspiré à Hollywood le film catastrophe 2012. sorti en France en première mondiale le 11 novembre 2009, soit le 11 du 11 ( et de l’année 11 : 2009 = 2 + 0 + 0 + 9 = 11 ).

Il ne reste qu’à additionner les chiffres de la date fatidique : 21/12/2012 pour se convaincre de la récurrence du nombre 11 dans les évènements de type catastrophique :

21 : 2 + 1  = 3

12 : 1 + 2  = 3

2012 : 2 + 0 + 1 + 2 = 5

3 + 3 + 5 = 11.

Synchronicité…

Comment expliquer ces récurrences troublantes ?

Il est fort probable qu’un certain nombre de coïncidences fortuites en soit la cause. L’hypothèse du hasard devient moins vraisemblable lorsque l’on se trouve confronté à un petit nombre de données pour un grand nombre de coïncidences et que ces dernières ont une signification pour ceux qui y sont impliqués.

C’est la qu’intervient le principe de synchronicité, défini par le psychiatre Suisse Carl Gustav Jungcomme l’occurrence simultanée de deux évènements reliés par le sens et non par la cause. Selon lui, nous sommes tous reliés par un inconscient collectif régi par les archétypes ( symboles universel ) dont font partie les nombres.

Tout comme le rêve s’adresse au rêveur à travers les archétypes inconscient, l’inconscient collectif pourrait faire parvenir à l’humanité des idées ou des messages à travers des évènements hautement symboliques.

La troisime explication possible à ces coïncidences est plus conspirationniste. Dans le but de manipuler l’inconscient de l’humanité, certaines élites férues d’occultisme pourraient utiliser ces archétypes, ces symboles, ces nombres, de manière volontaire et réfléchie.

Imaginons que vous soyez l’un des conseillers de l’OMS et que votre but soit de provoquer un maximum de crainte au sujet d’une pandémie. Quel nom et quelle date choisiriez vous pour une incidence métaphysique ou un effet maximal ?

Ceux qui,dans l’inconscient, sont fortement imprégnés de peur et de mort, comme le nombre 11. avec un peu de chance, un dieu, un démon, ou une quelconque force occulte pourrait vous prêtrer main forte…

Le 11 : 11 est partout…

11 septembre 2001, le vol AA11 frappe la tour nord du WTC, si l’on convertit en nombre les deux lettres AA, on obteint  11. AA11 peut donc se lire 11 : 11. Ce double chiffre est loin d’être anodin  puisque selon certains ésotéristes , il constiturait, lorsque nous y sommes confrontés, une sollicitation occulte nous incitant à prêter une attention particulière.

Le 11 : 11 est décrit comme une porte ou un passage vers un autre monde. On pourrait multiplier les occurences du 11 : 11. Citons par exemple le carnéval Rhénan qui débute le 11 du onzième mois à 11 h11, la figuration du 11 : 11 sur les billets  d’un dollar…Pas moins de cinq livres sont entièrement consacrés à ce sujet…

La contribution de Rik Clay…

Rik Clay, un jeune graphiste et musicien britannique a donné une passionnante interview à la radio  » Redi Ice Créations Radio  » sur le nombre 11 et d’autres phénomènes liés aux jeux olympiques de 2012 et à la famille royale d’Angleterre.

Il cite une certain nombre de coïncidences mentionnées dans cet article ainsi que d’autres tels que : le cycle solaire de 11 ans, l’éclipse solaire du 11 août 1999 à 11h11, Apollo 11, première fusée à s’être posée sur la Lune… etc

Il explique aussi que :

11 X 11 = 121

111 X 111 = 123 21

1 111 X 1 111 = 1234 321

Les résultats évoquent une forme pyramidale.

https://youtu.be/rEvxAcaG5p4

Le Grand Changement

Les Georgia Guidestones, un monument érigé en l’honneur du Nouvel Ordre Mondial voulu par les « Élites » qui dirigent le Monde !

R. C. Christian, le nom du commanditaire des Georgia Guidestones évoque Christian Rosenkreutz ou Christian Rose-croix (R.C.), le mythique fondateur de la société secrète des rose-croix et fait allusion au 18ème degré de la franc-maçonnerie (chevalier rose-croix). 

La franc-maçonnerie a toujours été présente dans les coulisses du pouvoir républicain et ploutocratique. 
Des francs-maçons occupent des postes importants dans le gouvernement actuel. 
La cérémonie de la pyramide du Louvre inaugure un quinquennat totalement contrôlé par la loge (ou la synagogue) de Satan. 
D’ailleurs, à peine élu et selon le 1er commandement des Georgia Guidestones, Macron projette d’empoisonner lentement les enfants avec 11 vaccins obligatoires bourrés d’adjuvants toxiques. 
Le nombre 11 est un nombre maçonnique qui symbolise le chaos et l’instauration du nouvel ordre mondial. 
« Le 11 exprime l’ambivalence, le débordement, la violence d’un renouveau, la rupture de l’unité, et annonce un conflit virtuel, une faille de l’univers. »  

Les Georgia Guidestones par Claire Séverac 

Les Georgia Guidestones, appelé aussi le Stonehenge américain, c’est un monument en granite érigé le 22 mars 1980 aux États-Unis, près d’Elberron en Géorgie. 
Commandé par un homme s’étant présenté sous le nom de R. C. Christian, il a été construit par la firme Elberton Granite Finishing Company. 
Le banquier qui s’est occupé de la transaction a dû signer une clause de confidentialité et a reçu l’argent et les documents relatifs à cette transaction de diverses banques et villes des États-Unis afin que les commanditaires ne soient jamais localisés, identifiés ou divulgués. 
C’est un ensemble de six blocs de granite de 5,87 mètres de haut pour un poids total de 107.840 kg, sur lesquels sont gravés « dix commandements » en huit langues modernes différentes : l’anglais, l’arabe, le chinois/mandarin, l’espagnol/castillan, l’hébreu, l’hindi, le russe et le swahili. 
Et sur la pierre du haut, une courte inscription en quatre langues anciennes : babylonien, grec ancien, sanskrit et hiéroglyphe égyptien. 
La plaque sur le sol donne les explications avec des références astronomiques, et indique la présence d’une capsule temporelle enterrée deux mètres en dessous, « à 
ouvrir le . . .  » sans préciser de date. 

http://allnewspipeline.com/images/Georgia_Guidestones_06.jpg

Ces « dix commandements », censés nous guider vers un « Âge de Raison » et aider les survivants d’une probable apocalypse à reconstituer une meilleure civilisation, sont : 

1. Maintenir l’humanité en dessous de 500.000.000 d’individus, en perpétuel équilibre avec la nature. (Il y avait, à l’époque, 4,5 milliards d’humains sur la planète, ce qui voulait dire que huit sur neuf devaient disparaître ; aujourd’hui ce serait environ 12 sur 13 !) 

2. Guider la reproduction avec sagesse en améliorant l’aptitude et la diversité. 

3. Unifier l’humanité avec une nouvelle langue vivante. (Certains craignent le Livre des Révélations, qui prévenait qu’une langue commune et un gouvernement mondial verrait l’accomplissement de l’Antéchrist.) 

4. Gouverner la passion, la foi, la tradition et toutes les autres choses (qui divisent) par l’usage de la raison et de la modération. 

5. Protéger le peuple et les nations par des lois équitables et des tribunaux justes. 

6. Laisser toutes les nations gérer les problèmes internes, et régler les conflits internationaux devant un tribunal mondial. 

7. Éviter les lois insignifiantes et les fonctionnaires inutiles. 

8 . Contrebalancer les droits personnels par les devoirs sociaux. 

9. Privilégier la vérité, la beauté, l’amour, et chercher l’harmonie avec l’infini. 

10. Ne sois pas un cancer sur la Terre. Laisse de la place à la nature !

 

https://vigilantcitizen.com/wp-content/uploads/2010/11/ff_guidestones3_f1-e1289520719926.jpg

 

Il est évident que ces commandements vont dans le sens du Nouvel Ordre mondial, comme la réduction massive des populations, le contrôle de la reproduction, un gouvernement mondial unique, la raison froide qui doit prendre le pas sur toute individualité, sur notre héritage… 
En fait, sous le vernis écaillé de la démocratie, c’est bien une dictature mondiale absolue qui est en train de se mettre en place, où une hyperclasse fasciste dominera des hordes de pauvres exécutants, et où, dissimulé (pour l’instant) derrière des déclarations d’intention humanistes ou des prétextes bidons, tout est mis en œuvre pour atteindre ce but en repérant, écartant et supprimant tous les dissidents jusqu’à extinction de la race ! 

« Ce que nous voulons ne compte plus. Ce qui compte, c’est leur propre agenda », nous avertissait Aaron Russo dans America : Freedom to Fascism peu avant sa mort dans une interview pour Alex Jones. 
« Ils ont les imprimantes à billets. Ce n’est pas une question d’argent, ils ont tout l’argent qu’ils veulent. C’est une histoire de pouvoir et de leur vision du monde ! »

http://www.roadsideamerica.com/attract/images/ga/GANUBguidestones2.jpg

  1. L’attention des Georgia Guidestones est mis uniquement sur l’aspect matériel de la vie sur terre. Tout le monde connait très bien le pouvoir de la motivation et les entreprises commerciales l’utilisent et la sollicite chez leurs collaborateurs. Cela montre que nous sommes conscient du pouvoir de la pensée. Tiens, cela nous rappelle que toutes les écoles de progrès mettent l’accent sur la pensée créatrice, l’intention support de vie. Et pour ceux qui veulent des résultats sans trop s’investir il y a la méditation. Elle a prouvée son aspect « favorable à la vie » en faisant la paix lorsqu’elle est pratiquée en nombre suffisant. Si tout nos efforts pour sortir des problèmes et de la souffrance passent par la pensée, l’intention support de vie, c’est peut être que, comme nous l’enseignent les écoles de progrès, c’est là où réside l’aspect le plus important de la vie, là où nous devons porter notre attention, là où les progrès de l’humanité peuvent être réalisés et la faire sortir de la souffrance, comme nous le montrent les quelques individus qui nous ont précédés. Évidemment quand on à fait le choix de ne pas prendre en compte « l’intelligence de la vie » et d’imposer ses buts personnels à contre courant de l’intelligence de la vie, on préfère rester anonyme pour que le débat et la controverse ne freinent notre emportement. Mais on peut tirer et pousser, les écoles de progrès nous ont enseignés que finalement c’est l’intelligence de la vie qui triomphera ! J’espère que cette pensée personnelle est compréhensible.

Il est temps de laisser tomber le tabou juif

Les journalistes les plus virulents et les plus obsessionnels de la Russie dans les médias sont pour la plupart des Juifs. Les publications qui poussent le plus énergiquement ces écrivains sont TOUS détenues par les Juifs, et en tant qu’éditeur, je le sais très bien, c’est là que les choses s’arrêtent.Sur le plan des politiques, le mouvement néo-conservateur, l’ennemi le plus dur de la Russie, a été conçu, dirigé par des juifs et constitué principalement de juifs. Et leurs problèmes s’étendent bien au-delà de la Russie – ils sont responsables de la débâcle désastreuse de l’Amérique au Moyen-Orient au cours des 20 dernières années – où leurs crimes ont été bloqués par précisément un pays – la Russie. Les  ambassadrices à l’ONU, Nikki Haley et Samantha Power, psychotiques anti-russes, ont été mises là par le lobby israélien et, en d’autres termes, elleq ne travaillent pas pour leur gouvernement, mais pour leurs sponsors juifs.1. Introduction    
La plupart des gens le savent, mais peu sont prêts à condamner, le tabou est strict dans les médias : il est interdit de critiquer les Juifs en tant que groupe, en utilisant ce terme « juif ». On ne peut même pas critiquer un petit sous-groupe de Juifs, même un infime pourcentage de la population juive, même quand ils le méritent amplement.Évidemment, c’est une façon ridicule de gérer une publication dont l’objet est d’arriver à la vérité, alors j’écris ceci pour expliquer pourquoi, désormais, les pages de Russia Insider seront ouvertes aux articles qui traitent honnêtement et équitablement de l’influence des élites juives, y compris quand elles sont malveillantes, ce qui est souvent le cas, et d’essayer de la comprendre et de l’expliquer, sans malice envers quiconque.
Je suis devenu convaincu qu’à moins de briser ce tabou, rien ne va s’améliorer dans la catastrophe humaine qui se déroule en géopolitique sous nos yeux. Des millions d’innocents sont morts au cours des 30 dernières années, et si nous voulons que cela cesse, et pour éviter un cataclysme vers lequel nous nous dirigeons inexorablement, nous devons avoir la liberté de critiquer les responsables, même s’ils sont juifs. Il est très clair pour moi, comme pour beaucoup d’autres, qu’une grande partie de la culpabilité provient de groupes de pression juifs, en particulier dans les médias.Mais ce tabou est la grande exception. C’est vraiment extraordinaire, de réaliser que vous pouvez publier à peu près n’importe quoi, sauf cela. Comme je l’ai dit, à peu près tout le monde connaît le tabou, et je l’ai fait moi-même dans ma carrière précédente.

2. Les euphémismesCertains essaient de contourner le tabou avec des euphémismes. Une véritable industrie artisanale a vu le jour en inventant de nouveaux, en effet, c’est la nouvelle tendance de l’alt-media. Nous entendons beaucoup parler de «sionistes», «élites», «élites mondiales», «mondialistes», «néocons», «interventionnistes libéraux», «le parti de la guerre», «le lobby israélien», «l’état profond ou Deep State», « banquiers« , «nouvel ordre mondial» (je n’ai jamais compris ce que c’est réellement), «Bilderbergers» – ressemble à un bel homme d’un conte de fées d’Europe centrale. Mon ami le Saker va avec ‘Anglosionistes‘.Mais aucun de ces termes ne fonctionne, n’est-ce pas? Ils obscurcissent tous le problème, renforçant en fait la tromperie inhérente au tabou.Non, le seul trait commun à ces personnes ou de ces entités  est leur héritage juif
Certains sont libéraux, d’autres sont conservateurs. Certains sont religieux, d’autres non. Certains sont d’origine juive mixte, d’autres non. Certains se soucient d’Israël, certains ne le font pas. Certains soutiennent Israël que d’autres lui reprochent. Ce sont des politiciens, des journalistes, des universitaires, des comédiens, des acteurs ou des hommes d’affaires. Certains proviennent d’Europe occidentale, d’autres d’Europe de l’Est et d’autres du Moyen-Orient.3.L’hostilité envers la Russie de Poutine est en grande partie un phénomène juif. Dès que vous commencez à comprendre comment les autres nations se rapportent à la Russie et à l’histoire russe, il devient évident que l’hostilité déraisonnable envers la Russie de Poutine, en particulier venant des États-Unis et du Royaume-Uni, est un phénomène juif. Bien sûr, le terme «juif» est le seul terme qui le décrit avec précision, et non pas l’un des nombreux euphémismes que nous voyons souvent utilisés. Les journalistes les plus virulents et les plus obsessionnels de la presse antirusse sont pour la plupart juifs. Les publications qui poussent le plus énergiquement ces journalistes sont TOUTES détenues par les Juifs. Du côté politique, le mouvement néo-conservateur, l’ennemi le plus dur de la Russie, a été conçu et dirigé par des Juifs et compte en son sein principalement des Juifs. Et leurs problèmes s’étendent bien au-delà de la Russie – ils sont responsables de la débâcle désastreuse de l’Amérique au Moyen-Orient au cours des 20 dernières années – où leurs crimes ont été bloqués par, précisément un pays – la Russie. Les ambassadeurs de l’ONU, Nikki Haley et Samantha Power, psychotiquement anti-russes, ont été présentés par le lobby israélien et, en d’autres termes, elles ne répondent pas à leurs présidents ni à l’intérêt de leur pays, mais  à leurs sponsors juifs. Les créateurs et promoteurs du RussiaGate sont remarquablement juifs – Schiff, Schumer, Blumenthal, Franken (mais pas aussi massivement que dans les médias). Le lobby israélien applique régulièrement une législation hostile à la Russie. Bill Browder avec ses sanctions  est juif4. Les médiasMais parlons des médias – car c’est là que réside le vrai pouvoir. Tous les autres leviers et les branches du gouvernement pâlissent en comparaison quand il s’agit d’une influence politique réelle. Les deux principaux journaux du pays, le New York Times et le Washington Post, appartiennent en très grande majorité aux juifs. Leurs rédacteurs et leur personnel, ont mené un djihad à toute allure contre la Russie de Poutine, et sont coupables de la malhonnêteté la plus grotesque, calomnies  journalistiques – catalogués exhaustivement par l’un des journalistes vétérans les plus admirés  en Amérique, Robert Parry, prix Polk entre autres. Vous pouvez voir une archive de son travail extraordinaire critiquant ces deux publications, en particulier en ce qui concerne la Russie, ici.PBS (Public Broadcasting Service, le réseau de télévision public) avec son image de lys blanc comme pourvoyeur de « théâtre de chefs d’œuvre » et d’autres offres intellectuelles, est entièrement dépendante des dons de juifs riches. Comme une starlette Gentille (Goy ou Gentil veut dire, dans la terminologie juive, un non juif) se soumettant aux caprices lubriques d’un Harvey Weinstein [1] ce réseau de stations s’est laissé utiliser, produisant un flux incessant de la propagande anti-Poutine anti-russe la plus ridicule qui serait drôle si elle n’était pas si efficace parmi les cheveux gris, les non-gouvernementaux, les habitants de survol de l’Amérique, et leurs poches profondes. CNN, une entreprise profondément juive, a institué le Russiagate comme une religion, au point où leur réputation a subi de graves dommages.Rachel Maddow, l’animatrice politique libérale, la plus populaire et la plus influente de la nation, est juive. Elle est allée si loin dans la diabolisation de la Russie et de pousser Russiagate qu’elle est devenue une figure de plaisanteries. Du côté de l’imprimé, la liste est la même : ceux qui crient le plus fort sont pour la plupart juifs et disproportionnellement féminins, et il y a aussi une leçon importante: Masha GessenAnne Applebaum et Julia Loffe, pour n’en nommer que quelques-unes.Le refrain du chœur masculin n’est pas moins strident. David Remnick, David Frum, Bill Kristol, Charles Krauthammer. Même les news comiques détestent la Russie – John Oliver, Jon Stewart (précédemment), Bill Maher, tous les Juifs, font de grands efforts pour convaincre les Américains que la Russie de Poutine est littéralement – et ce terme est fréquemment utilisé – «hitlérienne».Les magazines de haute couture appartenant à des juifs ont mené l’accusation contre Poutine – le New Yorker de Newhouse, le NY Review of Books (la gestion de ce vénérable magazine est obsédée par le sujet). The New Republic, Newsweek, The Atlantic et l’Economist, propriété de Rothschild, racontent des histoires toutes mensongères dans une campagne massive visant à diaboliser la Russie et Poutine.Timothy Snyder, l’historien de Yale, et Michael Weiss, le porte-parole néocon dont le site Web, The Interpreter, est financé par l’oligarque juif exilé Mikhaïl Khodorkovski, sont deux figures plus importantes dans ce phénomène.The Economist mérite une mention spéciale avec Ed Lucas à la tête de l’accusation (il est le grand neveu de Charles Portal, un maréchal de l’air juif en Grande-Bretagne qui était un ardent défenseur des bombardements de civils allemands et serait responsable de l’incendie de Dresde). Les écrits de Ben Judahet de son père, Tim, sont également au vitriol contre la Russie.Mais attirer l’attention sur tout cela, ou chercher à savoir s’il y a quelque chose dans leur judaïsme qui les rend si hostiles à la Russie, c’est simplement, verboten. Inévitablement, quand je signale ce déséquilibre ethnique écrasant, les gens disent, eh bien, qu’en est-il des nombreux juifs qui critiquent l’hostilité envers la Russie? L’éminemment admirable Glenn Greenwald est un exemple frappant, et il y en a beaucoup d’autres. La réponse est que l’exception à une tendance ne la réfute pas et peut souvent servir à la masquer.5. Une violation de fait de la liberté d’expressionLa vérité est que, dans une nation qui se pavane frénétiquement pour inscrire la «liberté de parole» dans son credo national, et qui enseigne sans relâche à d’autres sur le sujet avec une moralité pompeuse, le discours n’est pas libre de facto sur ce sujet, un état de choses remarquable et dangereux. Je ne serai pas enfermé dans la prison pour avoir publié cet article, mais le tabou fonctionne comme un charme pour garder le sujet hors de la discussion publique. Qui a besoin de lois répressives quand vous pouvez persuader les gens de se censurer eux-mêmes? En Allemagne, la puissance dominante en Europe, et dans d’autres pays européens, je pourrais être enfermé pour cet article.La prédominance juive du phénomène de dénigrement de la Russie est beaucoup plus vaste que ce que je peux exprimer en quelques paragraphes, et j’exhorte quelqu’un à le faire de manière plus systématique. Je serai heureux de le publier.6. Fermer les portes à tout examen honnête de l’histoire russeL’un des aspects les plus spectaculaires du tabou est la façon dont il blanchit l’un des événements les plus extraordinaires de l’histoire de l’humanité, la révolution russe.Beaucoup de Russes blancs fuyant la révolution croyaient que c’était surtout un coup d’État juif, financé par de riches banquiers de New York et de Londres qui étaient des ennemis jurés du tsarisme chrétien. En effet, il existe des preuves solides pour suggérer que cela est vrai. Ce point de vue soutient que la terreur dont a été victime la Russie pendant la guerre civile et ses conséquences, qui se sont poursuivies jusque dans les années staliniennes, car il ne pouvait pas vraiment la contrôler, était juive. Des preuves cursives suggèrent aussi qu’il en est ainsi, ne serait-ce que parce qu’une grande partie de la direction bolchevique était juive, en particulier Trotsky, mais aussi beaucoup d’autres personnalités vicieuses, en particulier dans la police secrète qui terrorisait tellement le peuple russe.Henry Ford a été fortement influencé par cette vision, qu’il a entendue des émigrés russes, augmentant son antisémitisme, et il a été bien documenté par les historiens traditionnels libéraux que le mouvement national-socialiste allemand est devenu radicalement plus antisémite en réaction à cette interprétation, qu’ils ont adoptée, fortement influencés par un afflux de Russes blancs trouvant refuge en Europe. Mais on n’entend pas un murmure à propos de tout cela dans les articles historiques traditionnels, même pour le démystifier, vraisemblablement parce que quelqu’un pourrait avoir mal à ses «sentiments»………………
Telle est la portée et l’effet dévastateur de ce tabou.L’énormité de l’omission est ahurissante. Les souffrances du peuple russe dans les décennies qui ont suivi la révolution ont été extraordinaires….Nous essayons d’exposer, dans Russia Insider, cette vision des événements, que je crois mériter d’être entendue – je ne suis pas assez expert pour dire si c’est correct – mais le tabou est tellement efficace qu’il y a peu de qualité disponible. Il y a un très gros travail disponible en russe, écrit pour la plupart depuis la chute du communisme, – contrairement à l’Occident, c’est un point de vue largement discuté en Russie – donc le gros du travail a été fait – doit être traduit en anglais.7. Les meilleurs journalistes d’alt-media sont castrésJe suis régulièrement et heureusement étonné par l’écriture fantastique sur la Russie ( gauche, droite, et centre) dans les médias alternatifs. Le poids intellectuel et l’érudition sont extraordinaires. Empruntant à cet éclat, nous avons effectué une analyse plus profonde  des choses liées à la Russie que certains de ces hommes sont de vrais héros, parlent la vérité au pouvoir, se battent contre un système qui a horriblement mal tourné, sont courageux, altruistes, sacrifient souvent leur carrière et leur bien-être financier – mais il y a une ligne qu’ils ont gagnée, « ne traversez pas ».8. Une grande partie de ce qui est écrit sur les relations et l’histoire de la Russie devient sans signification et trompeuseMalheureusement, une grande partie de ce qu’ils écrivent est dénuée de sens et équivaut presque à une faute professionnelle, car la poussée juive de la confrontation avec la Russie est, de loin, le facteur le plus important. L’exclure d’une discussion sur la géopolitique, c’est ignorer l’éléphant, pas dans le coin, plutôt celui qui danse une Mazurka au milieu de la pièce. Nous ne devons pas oublier que l’omission volontaire est une espèce de mensonge, et est reconnue comme telle devant un tribunal, et cette affaire n’est pas différente.L’omission est trompeuse et sème la confusion sans fin, car elle oblige les écrivains à blâmer où elle n’appartient pas vraiment – la liste des coupables est sans fin: «Démocrates», libéraux, parfois c’est «l’Amérique fait», ou «Américains» » ou c’est Trump, ou Obama, ou Hillary, ou Rex Tillerson, ou John McCain, ou « le complexe industriel militaire, l’état profond, la communauté du renseignement, et ainsi de suite. Oui, ces individus sont complices, (excepté ‘Amérique’, c’est une idée ridicule que nous 350 millions d’âmes sommes collectivement d’accord sur n’importe quoi) mais ce n’est pas leur trahison qui est primordiale, plutôt les puissants juifs dans la politique et les médias américains qui les obligent si facilement à danser à leur rythme.9. Une leçon de pertinence de l’Alt-RightL’Alt-Right est utile pour comprendre la Russie, car elle a un poids intellectuel et produit beaucoup de bons écrits sur la Russie et les relations russes, dont une grande partie est ponctuelle. Nous suivons les médias Alt-Right et republions l’article occasionnel, et ils sont invariablement très populaires sur Russia Insider – en grande partie, je pense, parce qu’ils offrent un nouveau point de vue et parlent de questions vitales que d’autres refusent d’aborder.10. Malice envers personne
Un autre effet pernicieux des tabous est qu’ils peuvent conduire à des explosions de colère. Lorsque les problèmes ne sont pas résolus, ils ont tendance à s’envenimer et à s’aggraver, jusqu’à devenir intolérables, et il y a parfois une réaction soudaine et violente. Vous pouvez voir cette dynamique dans la discussion publique de l’influence malveillante des élites juives. Certaines personnes, lorsqu’elles ont finalement perçu sa portée et ses blessures, ont été induites en erreur par des gens qu’elles admiraient et en lesquelles elles avaient confiance. Elles réagissent souvent lorsque vous découvrez que vous avez été trompé sur quelque chose d’extrêmement important. Ceci, je crois, est une autre raison de se débarrasser de ce tabou dès que possible – il a un moyen d’empirer les choses.De toute évidence, cette discussion devrait être faite sans aucune haine ou colère contre les juifs dans leur ensemble. Les Juifs qui causent les troubles – ceux qui sont aux sommets du pouvoir politique et médiatique, sont en fait un petit groupe. Quiconque a grandi avec et connaît bien les Juifs, comme je l’ai fait, sait qu’ils sont comme les gens partout – fondamentalement décents, et cela a été ma grande expérience personnelle. Ce sont leurs institutions d’élite qui, pour une raison quelconque, sont clairement malveillantes, et cela exige un examen public.Ce que je demande, c’est de critiquer les élites qui ont donné à leur nation un très mauvais nom et de comprendre po urquoi ce modèle se répète tout au long de l’histoire.11. Le problème s’étend à tous les domaines de la vie publiqueLes scandales sexuels en cours qui font la une de nos pages semblent fournir un point d’exclamation au phénomène. Dans l’ensemble, d’Hollywood[2] à l’entertainment en passant par les médias et à Washington, les pauvres bougres que la harpie harcelante hurle tendent vers une certaine ethnie, sans parler des hommes les plus éminents du spectacle. Pour toute la contemplation et la contemplation du ventre et du nombril que le drame évoque, personne, en dehors de l’Alt-Droit, ne mentionne ce fait évident, car ce serait impoli.Le problème semble se poser lorsque les Juifs entrent en position d’influence, c’est-à-dire lorsqu’ils rejoignent les «élites» redoutées. Ensuite, pour une raison ou pour une autre, quelles que soient leurs sympathies politiques ou d’autres détails, ils ne font rien de bien – et quelque chose ne va pas du tout. Peut-être que les puissantes institutions juives – les médias, les banques, les studios de cinéma, l’industrie de la musique, etc., sont entre les mains de dégénérés qui réclament un mauvais comportement comme prix d’admission, puis l’appliquent. Je ne sais vraiment pas, mais évidemment la question demande un examen, car la preuve suggère qu’une grande partie de l’entreprise humaine dominée et façonnée par les Juifs est une fosse sans fond de trouble avec un penchant particulier pour le mensonge et le cynisme, l’hostilité au christianisme, et en géopolitique, une claire soif de sang.Hollywood et les séries télévisées? Une industrie complètement dominée par les juifs[3] , et une spirale sans âme de dépravation et de cynisme, qui ne fait que s’aggraver avec chaque année qui passe. Marchés financiers? – idem – il suffit de regarder les films The Big Short ou Le loup de Wall Street pour une illustration particulièrement vivante. La musique pop et le cauchemar du rap? – idem. L’état d’Israël et son traitement des Palestiniens? – plus de la même chose. Politique étrangère américaine? – un désastre total qui a tué des millions de personnes et gaspillé des milliards au cours des 30 dernières années.Et je pense que «assassiner» est le mot juste ici – je pense que si vous demandiez aux parents des quelque 2 millions d’Irakiens, libyens, syriens, yéménites, ukrainiens de l’est ou serbes qui sont morts dans les guerres provoquées par la manipulation juive qui a dicté la politique étrangère américaine au cours des deux dernières décennies, qu’ils me soutiendraient sur ce point.Dans chacun de ces cas, on voit une tendance à la malhonnêteté. En effet, tout le phénomène Fake News est fondamentalement juif. Ce sont les médias américains et européens appartenant à des Juifs qui produisent une quantité étonnante de ce que l’on ne peut appeler que des mensonges.12. Nous avons besoin d’analyses sérieusesOui, 1900 ans après que les Romains exaspérés ont dispersé les tribus hébraïques aux quatre vents, le «JQ» est toujours un problème énorme, désordonné et non résolu, et à notre époque, il atteint une autre crise. Je ne peux parler qu’avec une expertise sur un sujet que je connais beaucoup. La politique étrangère occidentale vis-à-vis de la Russie et l’histoire russe, ainsi que l’influence juive, ne sont rien d’autre qu’une menace d’extinction pour la planète entière. Je suis sûr que les experts de la politique du Moyen-Orient confirmeraient quelque chose de similaire.Tout cela nécessite des études et une enquête sérieuse, pour finalement aller au fond de cette tragédie en cours, une tragédie à la fois pour les Juifs et pour les Gentils. Certains auteurs ont fait d’importantes percées, comme Kevin MacDonald, mais il reste beaucoup à faire pour comprendre le problème.Un écrivain sérieux, Michael Hoffman, dans son livre Judaism’s Strange Gods,affirme que le problème est avec le judaïsme moderne, qui a radicalement changé de la religion de l’Ancien Testament, effectivement détourné par diverses sectes juives telles que les pharisiens de l’ère du Nouveau Testament qui inspirent un misanthropique comportement parmi les élites. Je ne peux vraiment pas le dire, mais c’est précisément ce genre d’enquête qui est nécessaire pour comprendre, car notre président aime dire «qu’est-ce qui se passe?13. Faible espérance de l’alt-media existantJe sais que beaucoup d’écrivains et d’éditeurs dans l’alt-media, et l’alt-lite, sont en accord avec ce que j’ai écrit ici, mais nous ne devrions pas nous attendre à ce que beaucoup d’entre eux rompent le tabou de si tôt. La raison en est qu’ils restent à peine financièrement, et travaillent souvent pour des salaires minimes, et un tel changement dans la politique éditoriale assommerait une certaine partie de leur financement, sans parler de leurs meilleurs auteurs, rendant leur situation financière insoutenable. . Certains sont redevables à des fondations ou des gouvernements qui les soutiennent. Le travail intellectuel nécessaire va être fait sur les quelques plateformes dont la base de support le tolérera – et ce sera principalement sur l’Alt-Right, ou les publications qui peuvent renverser la tendance, comme Russia Insider.

Thumbnail

14. Un appel à articles et un soutien J’ai rencontré une forte résistance aux idées exprimées ici par les collègues, le personnel et les chroniqueurs qui contribuent à l’IR. J’en ai longuement discuté avec beaucoup d’entre eux. Certains des meilleurs écrivains sur le site, et certains des critiques les plus éloquents de la politique inepte de l’Amérique envers la Russie, sont juifs. Certains sont d’accord avec moi en privé, mais disent que le faire publiquement endommagerait tellement leur carrière qu’ils ne le peuvent pas. Certains ne sont pas d’accord. Russia Insider dépend fortement des contributions des lecteurs, et je suppose que cela limite les dons de certains, donc si vous êtes d’accord avec cet article, alors il serait temps de cliquer sur le bouton faire un don.Discussion du problème juif (et «problème» est le bon mot ici) ne sera évidemment pas l’objet de Russie Insider – nous essayons d’être principalement centrés sur la Russie, mais je suis prêt à donner de l’espace à cette question, et pas seulement en ce qui concerne la Russie. J’invite tous les auteurs, y compris ceux de l’Alt-Right, à me contacter directement à l’adresse charles@russia-insider.com avec des idées d’articles, des propositions ou tout autre article, et oui, nous publierons des articles qui utilisent (((échos ))). Charles Bausman Jan 15, 2018russia-insider /Traduction : Hannibal GENSERIC
Pour en finir avec les termes : holocauste & Shoah !Lundi soir s’est tenue l’émission Mots croisés animée par Y. Calvi sur France2.Le sujet principal en était « l’affaire Dieudonné » avec pour objectif – du moins, j’imagine – de tenter de démêler le vrai du faux. Sérieux défi ! Surtout au vu des invités sur le plateau, en tête desquels, « l’agité de l’identité » (comme l’a très justement nommé un internaute), à savoir A. Finkielkraut.(alias FineQuelleCrotte)Pour ce qui aurait pu être un débat de société, point de contradicteur digne de ce nom. Mauvais point pour le responsable de l’émission et son équipe.Beaucoup de choses invraisemblables ont été lancées au cours de l’émission, et en établir le détail m’est tout bonnement impossible. Ceux qui le désirent peuvent toujours revoir l’émission sur le site de la chaîne.Mais à un moment,  Y. Calvi a soulevé une question intéressante, voire essentielle, à savoir : n’y a-t-il pas deux poids, deux mesures dans la manière dont on parle du génocide des juifs, tant à l’école que dans les médias? Et les invités du plateau, dont Finkelkraut en tête (évidement!), d’assurer en gros, que non.Ben, voyons…Il convient donc d’éclairer quelque peu les choses en signalant pour commencer que seul, ce génocide s’est vu affublé de 2 noms pour le caractériser: Holocauste & Shoah. Avec leurs majuscules de préférence! Or, que signifient ces mots « savants » que la majorité de ceux qui l’utilisent (croyant par-là se hisser à un degré de savoir que manifestement ils n’ont pas) ne connaissent apparemment pas ?1.     Le mot « holocauste » vient du grec, et signifie le sacrifice par le feu de la bête entière offerte à Dieu au lieu de n’en offrir qu’une partie et de manger le reste. Ce serait à peu près la même chose qu’une immolation. Où y aurait-il eu un tel sacrifice, une immolation des juifs à Dieu dans le génocide dont ils ont fait l’objet!? C’est une terminologie tout simplement inappropriée…1.     Et le mot « shoah » est utilisé quelques fois dans l’Ancien Testament pour désigner une catastrophe naturelle. Où ce génocide serait-il une catastrophe naturelle!? Tout à l’inverse, il est le produit d’une décision strictement humaine, politique, dont les acteurs doivent assumer l’entière responsabilité. Et pourquoi l’avoir choisi dans le lexique biblique, sinon pour y ramener insidieusement la notion de «peuple élu »? Une nouvelle fois, cette terminologie est tout simplement inappropriée…Dans le langage commun, utilisé par tout le monde, croyant ou non, il y a quantités de mots et d’expressions pour qualifier des actes qui ne relèvent que d’une barbarie humaine: génocide, solution finale, crime contre l’humanité, etc… utilisés d’ailleurs pour tous les autres massacres sur des populations entières – on estime à env. 20 millions les Amérindiens décimés par les colons européens lors de la découverte des Amériques – sans parler de tous les autres crimes contre l’Humanité perpétrés au cours de la sinistre Histoire humaine…Les mots que l’on utilise, ne sont jamais neutres, ils évoluent avec le temps et l’usage que l’on en fait… Et il y a donc bien, en ce cas, un « deux poids, deux mesures » évident! Le nier est une imposture. Méfions-nous dès lors de tomber dans un vocable que nous ne comprenons pas nous-mêmes et que nous ne faisons que reproduire de façon grégaire. Ne cédons pas à la tentation de la paresse intellectuelle en répétant ce que l’on entend. Et finissons-en une fois pour toutes, avec les mots holocauste et shoah! Cela n’ajoute rien à la gravité des faits. Au contraire… c’est peut-être pour certains, une manière de cacher un problème de racisme non résolu…Rappel : Albert Camus disait : « Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde ».

Dans « Il est temps de laisser tomber le tabou juif« , vous avez choisi vos mots très soigneusement afin d’éviter d’offenser inutilement quiconque. Et, vous avez raison, le sujet que vous avez placé sur la table mérite une discussion ouverte qu’il n’a pas reçue jusqu’à maintenant. Ce n’est pas à cause d’une omerta imposée par un lobby juif, mais parce que, dans tous les cas, les arguments ad hominem ne sont pas autorisés dans la société « politiquement correcte » américaine (et pas seulement américaine). Notre président, Trump, franchit allègrement ces lignes rouges tous les jours, surtout quand il s’agit de personnes musulmanes ou de couleur, et vous voyez où cela l’amène ….

G. Doctorow parlant récemment au  
National Press Club à Washington, DC 

Il faudrait être aveugle pour ne pas être d’accord avec vous sur le fait que les dirigeants des néoconservateurs et des interventionnistes libéraux sont très majoritairement juifs. Dans l’affaire Neocon, Francis Fukuyama a expliqué avec beaucoup de détails dans son livre After the Neocons comment le mouvement a éclos dans la salle à manger du City College de New York par qui vous savez (les juifs trotskystes devenus des néocons d’extrême droite) . Alors et maintenant ces courants politiques de la Droite et la Gauche avec leurs contingents fortement juifs ont pris à pleines mains la russophobie comme des canards qui barbotent dans l’eau.Vous parlez des médias imprimés et électroniques contrôlés par les juifs qui portent une grande responsabilité dans l’hystérie anti-russe. Bien sûr, le propriétaire de l’un des délinquants les plus flagrants dans le jeu de haine anti-russe, le Washington Post serait surpris de découvrir qu’il est juif. Jeff Bezos, alias Jeffrey Preston Jorgensen, et  même l’autre délinquant que vous mentionnez, le New York Times, qui est entre les mains d’une famille juive depuis plus de 100 ans, ne prend pas nécessairement position qui reflètent leur religion sur les questions internationales. Le journal de Sulzburgers était l’un des plus forts condamnant l’immigration juive et d’Europe de l’Est aux États-Unis dans les années xénophobes de 1920.Je ne le mentionne que pour souligner que compter les nez est un jeu délicat et dégénère rapidement en insultes raciales qui n’ont aucun fondement en fait.Cependant, pour les besoins de l’argument, je vous concéderai le point que les médias contrôlés par les Juifs ont été un facteur important dans la haine de la Russie, haine qui submerge l’Amérique aujourd’hui.Le point essentiel que je souhaite souligner ici est que la diatribe anti-russe des politiciens juifs et des magnats des médias n’est que l’un des facteurs qui contribuent au dénigrement de la Russie. C’est précisément parce qu’il y a tant de courants qui agissent contre la Russie aux États-Unis et en Europe que les combattre  est si difficile aujourd’hui.La profondeur et l’ampleur du problème deviennent claires lorsque vous demandez pourquoi exactement autant de leaders d’opinion juifs américains influents parlent et agissent contre les intérêts russes. Les causes sont à la fois historiques et contemporaines, et ces mêmes causes agissent et motivent les autres «nations» qui calomnient activement la Russie sur la scène mondiale et rendent les relations normales avec la Russie impossibles.La cause historique des opinions anti-russes des leaders d’opinion juifs américains se trouve à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, lorsque l’antisémitisme a fleuri dans la Russie tsariste au point de devenir un problème dans les relations internationales.Les descendants des Juifs russes qui ont émigré aux États-Unis avant et peu après la Révolution de 1917 ont apporté avec eux des sentiments forts qui se sont transmis depuis deux ou trois générations aux dirigeants de la communauté actuelle. Et ce sentiment anti-russe latent a été attisé par les arrivants juifs plus récents de l’Union soviétique, à commencer par les années 1970 jusqu’à la vague qui a amené les Masha Gessen sur les rives de New York.Ici, il y a un facteur opérationnel différent de la fuite de l’antisémitisme d’autrefois: c’est le rejet amer d’une patrie qu’ils ont quittée en quête d’une prospérité instantanée. La grande majorité de ceux qui ont débarqué en Amérique à partir des années 1970 n’ont pas prospéré rapidement, voire pas du tout. Ils ont renoncé à la sécurité relative en Union Soviétique pour une existence risquée aux États-Unis, et ils ont depuis justifié leur décision fatidique par des attitudes venimeuses envers la Russie qu’ils ont laissée derrière eux.En terminant, je souligne que les questions soulevées dans votre essai éditorial sont sérieuses et exigent un examen multidisciplinaire et multidimensionnel. Comme toujours, le problème auquel nous sommes confrontés n’est pas « Qui est à blâmer? » Mais « Que faire? »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*