G.B. 64% de tous les décès de Covid-19 depuis février étaient vaccinées Covid-19

Spread the love

Un rapport de Public Health England  (PHE) montre que les personnes qui ont reçu l’injection de Covid-19 représentent 64% de tous les décès présumés de Covid-19 survenus depuis février 2021 en Angleterre.

Le rapport intitulé « Variantes préoccupantes du SRAS-CoV-2 et variantes sous enquête en Angleterre« , est le 19e briefing technique sur les variantes préoccupantes présumées au Royaume-Uni et constitue une lecture extrêmement intéressante une fois que vous réalisez ce que les statistiques nous disent réellement. 

PHE a compilé un tableau utile qui montre le nombre de cas présumés confirmés de variante Delta au Royaume-Uni ainsi que le nombre de décès présumés dus à la variante. Le tableau montre que depuis le 1er février 2021 jusqu’au 19 juillet 2021, il y a eu 23.379 cas présumés confirmés de la variante Delta chez les personnes de plus de 50 ans. Parmi ceux-ci, 10.993 avaient été confirmés au cours des 28 jours précédents seulement.

Mais les données montrent que les personnes de plus de 50 ans non vaccinées ne représentent que 10% des cas présumés confirmés de Covid-19, tandis que celles qui ont reçu une dose unique plus de 21 jours avant leur infection confirmée représentent 22% des les cas présumés confirmés. Cependant, 57% des cas présumés sont des personnes qui avaient reçu deux doses d’un vaccin Covid-19 au moins 21 jours avant leur prétendue infection confirmée à Covid-19.

Comme vous pouvez le voir dans le tableau ci-dessus, le nombre de personnes de plus de 50 ans qui sont complètement vaccinées avec un cas présumé confirmé de la variante Delta dépasse de près de SIX FOIS le nombre de personnes non vaccinées, tandis que le nombre de personnes de plus de 50 ans qui ont eu au moins une dose du vaccin Covid-19 et ont un cas présumé confirmé de la variante Delta DEUX FOIS plus nombreux que ceux qui ne sont pas vaccinés.

Lorsque les vaccins Covid-19 ont reçu une autorisation d’utilisation d’urgence, les autorités n’avaient aucune idée de leur efficacité. Les essais limités effectués ont uniquement mesuré si une personne vaccinée souffrait ou non d’une maladie grave si elle était infectée par Covid-19, ils n’ont pas mesuré si une personne vaccinée pouvait encore être infectée par Covid-19, et ils n’ont pas mesuré si une personne vaccinée ou non personne pourrait toujours propager le virus conformément à la théorie des germes acceptée par le grand public.

On prétend que les vaccins réduisent considérablement les chances de souffrir d’une maladie grave en cas d’infection par Covid-19, donc bien qu’un nombre significativement plus élevé de vaccinés de plus de 50 ans aient un cas confirmé de la variante Delta par rapport à ceux qui ne sont pas vaccinés, vous supposeriez que le contraire se verrait dans le nombre de personnes qui seraient décédées de la variante Delta ?

Parce que les autorités nous ont répété à maintes reprises que les vaccins Covid-19 sont notre seul moyen de revenir à la normale et que nous devons nous manifester, retrousser nos manches et recevoir le vaccin lorsqu’on nous le demande. Donc les vaccins doivent sûrement faire ce qu’ils disent sur la boîte qui les contient !?

Malheureusement, il semble qu’au lieu que les injections de Covid-19 soient notre voie de retour à la normale, elles soient plutôt le contraire. Car les données publiées par Public Health England nous montrent que le nombre de décès présumés dus à la variante Delta est le plus élevé parmi ceux qui avaient reçu deux doses du vaccin.

Sur les 460 décès présumés de Covid-19 survenus depuis le 1er février, un énorme 64% d’entre eux étaient des personnes qui avaient reçu au moins une dose d’un vaccin Covid-19, censé les protéger d’une maladie grave. Mais la majorité n’étaient pas des personnes qui n’avaient reçu qu’une seule dose, 77% de ceux qui étaient décédés même après au moins une dose du vaccin Covid-19 étaient en fait complètement vaccinés, et 20,7% supplémentaires de ceux qui avaient eu au moins une dose avait reçu leur première dose au moins 21 jours avant leur décès.

Le nombre de personnes non vaccinées qui seraient décédées de la variante Delta ne représentait que 35% de tous les décès présumés de Covid-19 selon les données de PHE.

Nous nous demandons si vous avez été surpris de voir que la majorité des décès de Covid-19 sont des personnes qui avaient été vaccinées.  C’est peut-être une erreur, parce que les gens qui regardent religieusement les informations de la BBC, font confiance au gouvernement et à l’OMS, portent religieusement un masque, prêchent aux autres qu’il n’y a rien à craindre lorsqu’il s’agit de prendre une injection expérimentale parce que «la science est juste plus rapide maintenant », et tenter de contraindre les autres à recevoir la piquoze parce que « la variante delta est vraiment dangereuse », ne peuvent-ils pas tous se tromper, n’est-ce pas ?

Source : 64% of all Covid-19 deaths since February were people who’d had the Covid-19 InjectionBy Daily Expose on 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*