Abonnez vous pour avoir nos derniers articles !

BIZUTAGE

Des soeurs doublement martyrisées… internées de force et tuées pour la foi qui leur a été imposée… c’est le summum des souffrances imposées aux femmes

Publié

le

la « Complainte des Martyres d’Orange » joliment chantée par Ann Cayre Partager Tweeter Recevoir notre lettre En juillet 1794, sous la Terreur, en quelques semaines, trente-deux religieuses ont été guillotinées à Orange par les républicains, car elles refusaient de renier la Foi catholique. Elles préfèrent mourir, et le firent héroïquement, montant à l’échafaud en priant et chantant. La chanteuse bretonne Ann Cayre a réinterprété un texte de sœur Théotiste (l’une des trente-deux), qui, emprisonnée, avait couché ces mots sur le papier quelques heures avant son assassinat par les républicains.


Voyez la suite
Donnez votre avis il nous intéresse ! Géraldine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ANTI-BLANC

L’idéologie doublement criminelle qui consiste à loger des africains illégitimes en France et non désirés laissent nos français SDF crever dans la rue…

Publié

le

300 000 SDF en France, le double qu’en 2012

C’est un constat des plus graves que fait la Fondation Abbé Pierre. Le délégué général de la fondation, Christophe Robert, indique que 300 000 personnes sont sans domicile fixe en France. Un chiffre qui a doublé depuis 2012.

LA FONDATION ABBÉ PIERRE DÉVOILE LE NOMBRE DE PERSONNES SANS DOMICILE FIXE


La Fondation Abbé Pierre a décidé de calculer le nombre de personnes actuellement sans domicile fixe suite aux deux confinements vécus par la population cette année. Christophe Robert, délégué général de la fondation, souhaite que ce chiffre publié dans le Journal du Dimanche fasse office d’électrochoc pour le pays. En effet, on compte pas moins de 300 000 SDF dans l’Hexagone.

Pour faire ce calcul, la FAP a additionné :


180 000 personnes qui se trouvent en hébergement généraliste en octobre 2020 ;
101 000 personnes hébergées dans le dispositif national d’accueil ;
11 000 personnes en bidonvilles ;
27 000 sans-abris d’après le recensement de la population en 2016.
Ce mode de calcul, partagé par Le Monde, laisse voir que le nombre de personnes sans domicile fixe a doublé depuis la dernière enquête Insee de 2012. Cette enquête recensait « seulement » 140 000 personnes.


LE CONFINEMENT FAIT CRAINDRE LE PIRE POUR LA SUITE


Toutefois, ce chiffre est à prendre avec des pincettes puisqu’il ne provient pas d’une enquête Insee et n’a donc pas la même méthodologie. Ceci étant dit, « l’augmentation est si spectaculaire que l’ordre de grandeur de la hausse est avéré », précise la Fondation Abbé Pierre.

Ce second confinement n’est pas là pour calmer les inquiétudes de la fondation. En effet, la crise sanitaire et économique que nous vivons peut avoir de graves conséquences sur les personnes fragiles financièrement (chômage, baisse de revenus ou perte d’emploi). Ces dernières peuvent facilement tomber dans la précarité et venir alourdir le chiffre.


En effet, la trêve hivernale a dû être activée avec deux semaines d’avance, le 18 octobre, afin de proposer 9 000 places supplémentaires à destination des personnes dans le besoin. Christophe Robert prévient que « les expulsions vont reprendre à partir du 1er avril prochain. Nous devons anticiper cette bombe à retardement. » Pour ce faire, il demande la création d’un fonds d’aide pour payer les loyers ainsi qu’un plan pour la construction de 150 000 logements

Source

Voyez la suite

ANTI-BLANC

USA, face à la propagande BLM anti-blanche… des Blancs se rebiffent et ça marche !

Publié

le

A ne pas manquer Les Résistants Racisme Publié le 28 mars 2021 – par Jean-Paul Saint-Marc– 10 commentaires

Hamal Jhaveri, une raciste « anti-raciste »…

Deux nouvelles des USA montrent que des Américains réagissent au déferlement de la propagande anti-blanche et à la culpabilisation !

Le rapport de toxicologie de George Floyd affiché
lors du Mois de l’histoire des Noirs à Duke.

Par Gabrielle Fonrouge – le 26 mars 2021.

L’Université Duke enquête sur la façon dont une version imprimée du rapport de toxicologie de George Floyd, avec des commentaires insinuant que sa mort était liée à la drogue , a été affiché sur un panneau du Mois de l’histoire des Noirs sur le campus, selon l’école et les rapports (de police surement).

Le dépliant a été retrouvé samedi épinglé sur un affichage honorant les victimes noires de la violence policière et était inscrit avec des remarques manuscrites au stylo rose qui disaient: «Mélange de drogues présente des difficultés à respirer ! Surdosage ? Homme bon ? L’utilisation d’une fausse monnaie est un crime ! »

Floyd – décédé après qu’un policier se fut agenouillé sur son cou pendant plus de huit minutes – aurait utilisé un faux billet de 20 $ dans un magasin de Minneapolis avant sa mort. L’incident a déclenché des manifestations antiracistes massives dans tout le pays (et ailleurs).

Voilà qui remet les choses à leur place…

Une éditrice de USA Today licenciée pour un tweet accusant
le tireur de Boulder d’être un « homme blanc » en colère,
comme à chaque fois !

Hemal Jhaveri a admis avoir été « sanctionnée auparavant » pour ses activités sur Twitter.

Par Joseph A. Wulfsohn – Fox News. Le 26 mars.

Une rédactrice en chef de USA Today a  annoncé vendredi qu’elle avait été licenciée suite à un tweet qu’elle avait posté en réaction à la fusillade meurtrière de lundi à Boulder, dans le Colorado,  accusant à tort un «homme blanc» de l’attaque.

Hemal Jhaveri, qui a été rédacteur en chef « race and inclusion » du USA Today’s Sports Media Group, a été l’un de ces nombreux libéraux qui se sont précipités pour annoncer leur sentence selon laquelle un « homme blanc » était responsable du massacre dans une épicerie qui a fait 10 morts. .

« C’est toujours un homme blanc en colère (haineux ?). Toujours. »

Après que la police eut identifié le suspect comme étant Ahmad Al Aliwi Alissa, un résident du Colorado né en Syrie, les critiques se sont exprimées contre Jhaveri et contre les autres personnes qui ont supposé que le tireur était un raciste blanc.

Jhaveri a supprimé le tweet, ce qui n’a pas été apparemment suffisant pour sauver son emploi. 

«Je ne suis plus employé chez USA TODAY, un emploi qui était mon travail à domicile pendant près de huit ans», a écrit Jhaveri dans un essai publié sur Medium. «Lundi soir, j’ai envoyé un tweet répondant au fait que les tireurs de masse sont plus susceptibles d’être des hommes blancs (et de quelle façon !). C’était une généralisation trop rapide, tweetée après que des photos du tireur en détention aient été publiées en ligne. C’était une erreur de [jugement] imprudente, envoyée à un moment tourmenté, qui ne représente pas mon engagement en faveur de l’égalité raciale (engagement plus que douteux !). Je regrette de l’avoir envoyée. Je me suis excusé et j’ai supprimé le tweet.  »

Elle a ensuite partagé des captures d’écran de « plusieurs comptes Twitter de haut niveau » qui ont pris son tweet « comme un exemple de préjugé anti-blanc et de racisme contre les blancs ». L’un des comptes qu’elle a mis en lumière appartient à l’animateur YouTube populaire et invité fréquent de Fox News, Dave Rubin, qui se moquait: « Je suis choqué et consterné que la rédactrice en chef de Race and Inclusion d’un grand journal soit en fait une raciste. »

«Il y avait une indignation, des menaces et du harcèlement sur les réseaux sociaux à mon égard, et à la fin de la journée, USA TODAY m’a relevée de mon poste de rédacteur en chef de Race and Inclusion», a expliqué Jhaveri. « J’aurais aimé être plus surprise par cela, mais je ne le suis pas. Une partie de moi attendait que cela se produise parce que je ne peux pas faire le travail que je fais et écrire les colonnes que j’écris sans invoquer l’ire et la colère de l’ ultra-droite (alt-right) sur Twitter.  »

«J’avais toujours espéré que lorsque ce moment viendrait inévitablement, USA TODAY me soutiendrait et me soutiendrait en disant la vérité sur le racisme systémique. Cela, de toute évidence, ne s’est pas produit*», a-t-elle ajouté.
* : indéniablement, pas de vraie repentance pour la donzelle même si elle s’est excusée de son twitt !

Les deux textes traduits à l’aide du web…

Autre article en anglais du NYT  (obligé de reconnaître à regret la faute -qualifiée d’erreur- on y voit que Hamal Jhaveri n’est pas dans la repentance, elle) !

Je ne saurais terminer par la démonstration d’I-Média de TVL sur la propagande de la presse officielle grassement payée avec nos impôts, concernant la tuerie de Boulder (Colorado), pour nous subvertir (en 2 parties) !
Extraits d’une vidéo en date du 25 mars 2021.
Lecteur vidéo

Recevez tous les jours mes infos sélectionnées

La deuxième partie est la démonstration que le racisme aux USA est désormais noir comme je l’avais mis en exergue dans un précédent article.Lecteur vidéo

Si vous y voyez quelques similitudes avec la France, c’est fortuit !

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

  • https://www.facebook.com/v2.3/plugins/share_button.php?app_id=249643311490&channel=https%3A%2F%2Fstaticxx.facebook.com%2Fx%2Fconnect%2Fxd_arbiter%2F%3Fversion%3D46%23cb%3Df2a586ef15286e4%26domain%3Dresistancerepublicaine.com%26origin%3Dhttps%253A%252F%252Fresistancerepublicaine.com%252Ff169670855a1818%26relation%3Dparent.parent&container_width=0&href=https%3A%2F%2Fresistancerepublicaine.com%2F2021%2F03%2F28%2Fusa-face-a-la-propagande-blm-anti-blanche-des-blancs-se-rebiffent-et-ca-marche%2F&layout=button_count&locale=fr_FR&sdk=joey
  • https://platform.twitter.com/widgets/tweet_button.0edc1ef9f8b82d9b79c6115bda79f63f.fr.html#dnt=false&id=twitter-widget-0&lang=fr&original_referer=https%3A%2F%2Fresistancerepublicaine.com%2F2021%2F03%2F28%2Fusa-face-a-la-propagande-blm-anti-blanche-des-blancs-se-rebiffent-et-ca-marche%2F%3Futm_source%3Dfeedburner%26utm_medium%3Demail%26utm_campaign%3DFeed%253A%2Bresistancerepublicaine%2B%2528Resistance%2BRepublicaine%2529&size=m&text=USA%2C%20face%20%C3%A0%20la%20propagande%20BLM%20%20anti-blanche…%20des%20Blancs%20se%20rebiffent%20et%20%C3%A7a%20marche%20!&time=1616995554736&type=share&url=https%3A%2F%2Fresistancerepublicaine.com%2F2021%2F03%2F28%2Fusa-face-a-la-propagande-blm-anti-blanche-des-blancs-se-rebiffent-et-ca-marche%2F&via=Resistance_R
  • Share
  • Сохранить16
  • WhatsApp
  • Telegram
  • E-mail

 S’abonner 

guest

{}[+]10 COMMENTAIRES 

Christian Jour

Christian Jour il y a 21 heures

Mare de cette désinformation où tout est bon pour protéger les muzzs, même les pires. quand les gauchos islamo-collabos vont comprendre qu’un musulman pratiquant ne s’intégrera jamais, il sera trop tard. En attendant il y a 10 morts de plus. Répondre

Argo

Argo il y a 20 heures

La désinformation dans toute sa splendeur! Je ne vois pas ce que les médias, pas tous, ont à gagner en agissant ainsi, puisque les membres de leur personnel blanc seront les premières victimes, leurs familles incluses, le jour du grand bouleversement mondial! 😭😭😭😭😭 Répondre

Sugarhawk

Sugarhawk il y a 20 heures

Des bouffons qui entretiennent le racisme pour exister ! Répondre

Jean-Paul Saint-Marc

AuteurJean-Paul Saint-Marc il y a 13 heures Reply to  Sugarhawk

C’est un des aspects ! Répondre

Dominique

Dominique il y a 18 heures

Aux USA il y a, en réalité un peu moins que 15 % d’Afro-américains. C’est pas comme à la TV! Répondre

ARGO

ARGO il y a 14 heures Reply to  Dominique

D’après le Washington-Post, ils sont treize pour cent! Où sont passés les 2% manquants? D’ici à ce que le bruit court qu’ils ont été victimes de la police? Répondre

Dominique

Dominique il y a 13 heures Reply to  ARGO

Vous avez raisonl y a 13 % officiels mais il faut ajouter les clandestins! Répondre

denise

denise il y a 15 heures

merci pour cet article que je vais transmettre ++ Répondre

PASCAL ALEVEK

PASCAL ALEVEK il y a 14 heures

C’est fort, y voir un blanc alors que c’est un arabe et que la presse n’est pas censée donner l’information, en tout cas, elle ne le fait pas quand il s’agit d’un noir c’est scandaleux et montre à quel point la société Occidentale est malade, incroyablement malade. Répondre

Marc

Marc il y a 12 heures Reply to  PASCAL ALEVEK

L’Ethno-Masochisme: le pire « Sida mental » de tous!!… Répondre

Voyez la suite

ART de VIVRE

Vue de l’étranger, la France ressemble à un beau merdier

Publié

le

Laurent Sagalovitsch — 

Je n’ai jamais autant aimé ce pays que depuis le début de la pandémie. On dirait un asile de fous gouverné par des décisionnaires incapables. 

Avec un taré comme Macron qui ne fait rien pour donner une belle image !

Même si je l’ai quittée depuis belle lurette, la France continue de me fasciner tant elle m’apparaît comme une contrée à nulle autre pareille. Rien ne se passe jamais comme prévu sous les cieux de l’Hexagone comme si ses habitants obéissaient à des règles dont ils seraient les seuls à connaître les ressorts. La pandémie actuelle en est un magnifique exemple. Pas un jour ne se passe sans que je m’interroge sur leur manière très particulière de gérer cette crise.

Les semaines passant, j’ai de plus en plus ressenti cette étrange impression que le président cherche plus à ménager la susceptibilité de la population que de la protéger contre le virus. Comme si, encore hanté par les frasques des «gilets jaunes» et leur brouillonne démonstration de force, il en était venu à nourrir, vis-à-vis de son peuple, une sorte de peur panique qui l’empêcherait de prendre les décisions appropriées avec comme conséquence l’adoption de mesures foutraques dont on chercherait en vain à comprendre la cohérence.

Sinon, comment expliquer autrement ce dernier plan qui semble être sorti tout droit de l’esprit d’un individu en proie à une crise de delirium tremens quand, au petit matin d’une nuit de débauche, à force de boissons et autres drogues récréatives, on en vient à se foutre de tout, des morts du Covid, comme du niveau des réanimations, seulement soucieux de ne pas emmerder cet étrange peuple composé de Gaulois réfractaires?

Personne de sensé ne croira que le nouveau train de mesures sera de nature à enrayer la progression de l’épidémie. Pire, on a même l’impression qu’il produira l’effet contraire. Certes, encourager les gens à fuir leur appartement pour se réunir dehors semble être une mesure de bon sens… du moins, tant qu’elle s’accompagne de précautions drastiques comme le port scrupuleux du masque, le respect de la distanciation physique, l’interdiction absolue de rassemblements de masse. Est-ce vraiment le cas? À voir certaines images, il est permis d’en douter.

Le refus quasi hystérique de fermer les écoles procède de la même logique. Personne dans l’absolu ne souhaiterait empêcher les enfants de suivre le cours de leur scolarité mais une fois cette évidence dite, on a quelque mal à comprendre comment, en gardant les écoles et les lycées grands ouverts, on parviendra à casser la dynamique de la pandémie tant on sait par exemple que l’heure de la cantine est propice à la contamination entre collégiens lesquels, une fois revenus à la maison, s’empressent de refiler le virus aux autres membres du foyer.

Même la non-fermeture des fleuristes me plonge dans des abîmes de perplexité (sans parler de celle des cordonniers!). Aux dernières nouvelles, quand on achète un bouquet de fleurs, ce n’est pas pour jouer au tennis avec, mais bel et bien pour l’offrir. Certes, je n’oublie pas que les Français sont de grands romantiques qui aiment offrir à leur moitié des fleurs par milliers mais on peut aussi supputer que l’achat de tulipes procède d’un désir de remercier l’hôte qui vous reçoit. Qui vous reçoit chez lui. À l’intérieur de son appartement. Là où le virus circule le plus à son aise.

Pourquoi n’avoir pas interdit simplement toute visite lorsqu’elle se déroule entre les quatre murs d’un appartement ? Pourquoi, en France, ne parle-t-on jamais de bulle sociale, quand il s’agit de réduire au maximum le nombre d’interactions? Vu de loin, on a l’impression de toucher là à un dogme fondateur de la civilisation française, un pilier de la Cinquième République: l’heure de l’apéro devra être maintenue en toutes circonstances et ne saura être révoquée quand bien même des vies seraient en jeu. (Article 14, alinéa 3-Constitution 1958)

Si c’est pour crever, autant crever bourrés.

Et je ne parle même pas des attestations en tout genre dont la simple évocation a comme vertu de provoquer chez moi des rires en cascade. Sommes-nous dans la patrie des droits de l’homme ou bien dans une maternelle pleine de garnements dont il faudrait par principe suivre les moindres mouvements? Quel esprit assez fou a-t-il pu accoucher d’une pareille idée? À moins que, parti depuis trop longtemps, je ne sous-estime l’incivilité quasi atavique des Français, cette manière très franchouillarde et finalement très puérile de toujours vouloir ruser avec la loi quand bien même elle chercherait à les protéger d’eux-mêmes?

Bref, je n’ai jamais autant aimé la France que depuis que je l’ai quittée. On dirait un asile de fous gouverné par des décisionnaires qui tremblent pour leur vie, à chaque décision prise. Comme si, à tout moment, au moindre faux-pas, à la première contrariété, le peuple excédé s’en irait demander des comptes à ceux qui les gouvernent. Une sorte d’insolence un peu baroque qui peut être vue comme le signe d’une immaturité latente ou comme le désir de toujours se réinventer.

Pour le pire et le meilleur.

Voyez la suite

Ma biographie

Votre Catalogue

Abonnez-vous à votre newsletter

GRATUITEMENT recevez
CLUB DEFI tous les Jours

Tendance