Des milliers d’islamistes manifestent au Pakistan pour qu’il lâche des “bombes nucléaires sur la France”

Spread the love

C’est super l’islam, un concept moderne et élégant … un truc de malades mentaux !

Par JLC – 16/11/2020 Facebook Twitter

Le grand imam Khadim Hussain Rizvi, et chef du parti islamiste Tehreek-e-Labaik Pakistan (TLP) a rassemblé 5 000 personnes dimanche à Rawalpindi, ville-garnison accolée d’Islamabad, pour faire pression sur le gouvernement pakistanais afin qu’il déchaîne le feu nucléaire sur la France comme il l’exige.

Ce lundi, un milliers de manifestants étaient encore massés devant un barrage routier des autorités, empêchant leur accès à la capitale, où ils voulaient se déchaîner contre la France, ce qui a provoqué des embouteillages monstres. Pratique courante pour empêcher la tenue de manifestations, les services de téléphonie mobile ont aussi été coupés plus de 24h.

Le chef religieux et politique pakistanais est coutumier des rassemblements hostiles, il avait été à l’origine de violentes manifestations en novembre 2018 contre l’acquittement de la chrétienne Asia Bibi, accusée de blasphème contre l’islam.

Depuis le soutien du président français à la liberté d’expression suite à la décapitation de Samuel Paty, la France est la cible d’une campagne de haine dans le monde musulman, où même des modérés cautionnent de “tuer des millions de Français”, comme l’ancien premier ministre de Malaisie.

Le premier ministre pakistanais Imran Khan, a accusé Emmanuel Macron d’“attaquer l’islam” et l’ambassadeur de France au Pakistan a été convoqué pour se plaindre de la “campagne islamophobe systématique sous couvert de la liberté d’expression” de la France.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*