Des messages racistes peints sur des restaurants halal de Dijon depuis les attentats d’octobre

Spread the love

La circoncision comme les tabous alimentaires ridicules sont une marque raciste… ne pas être comme nous !

Des tags racistes auraient été peints à plusieurs reprises sur des vitrines de restaurants halal, à Dijon (Côte-d’Or). Ces actes de vandalisme seraient en nette hausse dans la ville depuis les attentats de Conflans-Sainte-Honorine et de Nice, à en croire six associations parmi lesquelles SOS Racisme, Amnesty International et la Ligue des droits de l’Homme.

Des commerçants de Dijon (Côte-d’Or) se plaignent d’actes de vandalisme en hausse ces dernières semaines. Plusieurs restaurants halal ont ainsi été tagués, rapporte France Bleu Bourgogne. Le 19 octobre, le mot « réemigration » (sic) a été découvert sur la vitrine du restaurant « Urban Foods », sous la mention « 100 % Halal ». Le même message a été inscrit sur la devanture du kebab « Nabab », le 26 octobre, selon Le Bien Public.

« Au moins six enseignes » de Dijon auraient été ainsi dégradées selon Paul Garrigues, membre de la Ligue des Droits de l’Homme, cité par France Bleu. Mais ces chiffres n’ont pas été confirmés, ni par le Parquet, ni par la police.

« Un amalgame injustifiable »

Dans un communiqué publié sur Facebook, lundi 16 novembre, six associations expliquent que ces faits seraient en relation avec les « crimes terroristes qui ont successivement touché notre pays »

Ces associations font référence à l’assassinat de Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) et à l’attaque au couteau dans la basilique Notre-Dame de Nice(Alpes-Maritimes). « Les commerçants ciblés l’ont été pour leur origine ou pour leur religion, par un amalgame injustifiable avec les tueurs », assurent-elles.

Le gérant d’Urban Food, qui a porté plainte, se dit écœuré « d’être assimilé à ces gens-là [les terroristes, N.D.L.R.] ». Auprès de France Bleu, il ajoute : « C’est malheureux qu’on ne puisse plus vivre comme il y a une quinzaine d’années, il n’y avait pas ces problèmes ou très peu. »Des messages racistes peints sur des restaurants halal de Dijon depuis les attentats d’octobre

Alors ce qui serait formidable c’est que ces racistes rentrent au bled !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*