De l’ADN Suisse dans la Tour Eiffel maintenant revendiquée par les algériens

PHIPHI
Spread the love

Les Algériens revendiquent la Tour Eiffel ? Mais si le métal vient de la région barbaresque ottomane devenue « Algérie » en 1830 par l’intermédiaire de la France, il vaut la peine de s’interroger sur l’origine de sa conception, car Gustave Eiffel n’est pas réellement le créateur initial de la célèbre tour qui porte son nom.

C’est le Suisse Maurice Koechlin, chef du bureau d’études Eiffel, qui a élaboré en premier le projet d’une tour monumentale destinée à l’exposition universelle de Paris. Né en 1856,  Maurice Koechlin se marie en 1886 et fonde une famille de six enfants à Vevey (Vaud)

Ancien élève brillant du Polytechnicum de Zürich, Maurice Koechlin assisté de l’ingénieur français Emile Nouguier présente à Gustave Eiffel les plans de la fameuse tour. Il paraît que – au départ – Eiffel se dit fort peu enthousiasmé par l’idée, mais c’est par la suite qu’il décide d’acheter le brevet d’invention à Maurice Koechlin pour s’attribuer finalement la paternité du projet qui sera primé et réalisé.

Un document officiel précise d’ailleurs : « Messieurs Maurice Koechlin et Emile Nouguier s’engagent à céder à Monsieur Gustave Eiffel la propriété exclusive du susdit brevet et déclarent être prêts à lui faire cession de tous leurs droits sans aucune restriction ni réserve et à réaliser cette promesse sous la forme que Gustave Eiffel jugera convenable au moment qu’il choisira… »

Parallèlement, c’est le même Maurice Koechlin qui dessine toute l’ossature métallique de la statue de la liberté commandée par la ville de New York, conçue, elle, par Auguste Bartholdi. Il participe à la même période au projet du viaduc de Garabit (1880-1884).

La tour Eiffel, fruit d’une collaboration inventive, a été une innovation architecturale considérable pour l’époque et elle est devenue le symbole de Paris pour les millions de visiteurs étrangers. Monsieur Eiffel s’était engagé par contrat à toujours citer le nom du concepteur Koechlin et de son associé Nouguier lors de l’inauguration officielle, mais cet engagement ne s’est jamais concrétisé, ce qui fait que personne ne connaît aujourd’hui le processus de conception et de réalisation de cet incontournable monument emblématique de Paris.

PHIPHI

PHIPHI 17 heures plus tôt

selon wikipédia Maurice Koechlin, né à buhl est franco-suisse; Il est le petit-neveu d’André Koechlinmaire de Mulhouse, de 1830 à 1843. Répondre

Abbé Alain René Arbez

Abbé Alain René Arbez Reply to  PHIPHI 15 heures plus tôt

d’origine alsacienne, mais formé à Zürich, marié à une suissesse et établi à Vevey dont il est citoyen. Répondre

Patrick Boulechitey

Patrick Boulechitey Reply to  Abbé Alain René Arbez 15 heures plus tôt

Outre vos articles de haute teneur et de grande qualité, j’admire votre patriotisme. Nous sommes tous les deux originaires de « petits pays » et donc je comprends bien votre envie de remettre les choses en place, une autre façon de rendre à César ce qui lui revient. Avec les Français et leur chauvinisme, il y a du travail car ces messieurs ont tout fait et tout inventé, même Yannick Noah qui redevenait Camerounais lorsqu’il perdait. Nos voisins nous les brisent menus parfois. Et donc bravo les Suisses ! Répondre

niou

niou 15 heures plus tôt

Confirmation du fait qu’ AUCUN algérien ne peut revendiquer la conception de la tour Eiffel, contrairement à ces messieurs suisses qui ont VENDU le concept…… Répondre

Abbé Alain René Arbez

Abbé Alain René Arbez Reply to  niou 14 heures plus tôt

sous la pression de M. Gustave Eiffel, leur patron… Répondre

niou

niou Reply to  Abbé Alain René Arbez 9 heures plus tôt

Merci pour la précision, mais n’auraient-il pas pu concrétiser eux-mêmes leur projet ou manquaient-ils de moyens financiers ? Répondre

Saskia

Saskia 14 heures plus tôt

Décidément, cela vous tourmente, que la Tour Eiffel soit
française: vous avez déjà écrit un article sur Koechlin, il
y a qqs mois.
Par contre, vous n’avez pas encore écrit sur l’ADN suisse
dans les armes vendues par ce cher pays « neutre »: la
Suisse, aux pays arabes entre autres.
En attendant, je renvoie vos lecteurs à un très intéressant
article sur ce thème ( autrement plus passionnant) de
TDG.ch du 22. O2.2016: « Marché de l’armement: la Suisse
est 14ème au monde ».
Bravo pour ce classement!
Principaux clients: l’Arabie, le Qatar, l’Inde, l’Allemagne… Répondre

Patrick Boulechitey

Patrick Boulechitey Reply to  Saskia 12 heures plus tôt

La France, elle, vend bien ses bateaux aux Russes qui, comme tout le monde le sait, sont nos amis, et que quand on les a comme amis on n’a plus besoin d’ennemis. Mais c’est la Suisse le problème…Les Français sont décidément la caricature de St Luc 6/42 (la paille et la poutre). En Belgique, nous avons publié plusieurs livres sur nos grands hommes. Il y a notamment « Ces Belges qui ont fait la France ». Pourquoi pas un jour « Ces Suisses qui ont fait la France »? Un des grands spécialistes du sujet était l’historien waterlootois Yves Vander Cruyssen malheureusement décédé en novembre dernier et qui avait signé notamment « Made in France? Non, c’est du belge ». Et donc le Père Arbez a bien raison de préciser d’où viennent certaines idées novatrices. Cela n’enlève rien, absolument rien, au génie français qui est très-très impressionnant et vous devez en être fiers, sans tomber dans ce chauvinisme de bazar dont vous, Français, avez le secret. Un autre exemple, le moteur à explosion a été inventé par le Belge Etienne Lenoir né en Province du Luxembourg (à ne pas confondre avec le Grand Duché). Selon wikipédia, il s’agit d’un inventeur « franco-belge ». A ce compte-là, Buzz Aldrin était sans doute un astronaute franco-américain. Et Dieu, un célèbre inventeur franco-mésopotamien, c’est clair. C’est ça que l’on vous reproche. Parfois, la mauvaise foi des Français nous fait rire, parfois moins. Et Brel (flamand), Maurane (bruxelloise), Axelle Red (flamande) et Stéphane Eicher (suisse alémanique) sont aussi des chanteurs français. Bon ok, on vous laisse Annie Cordy, Adamo, Frédéric François et Franck Michaël qui nous flanquent plutôt la honte d’être belges. Là, on est vraiment désolés de vous les avoir imposés ! On n’a pas voulu ça. Répondre

bananera

bananera Reply to  Patrick Boulechitey 11 heures plus tôt

Ca est bien vrai, une fois……………………. Répondre

peio

peio Reply to  Patrick Boulechitey 11 heures plus tôt

Vous oubliez aussi que nous avons de nombreux franco -algeriens Répondre

Abbé Alain René Arbez

Abbé Alain René Arbez Reply to  Patrick Boulechitey 10 heures plus tôt

Moi j’admire le Père Lemaître, un grand penseur belge. Répondre

katarina

katarina Reply to  Patrick Boulechitey 7 heures plus tôt

la Belgique faisait partie de la France dans l’histoire et une partie de l’Italie, et Suisses aussi….. Répondre

Abbé Alain René Arbez

Abbé Alain René Arbez Reply to  Saskia 10 heures plus tôt

Etre neutre ne signifie pas s’abstenir de vendre des produits d’armement, sur un marché disputé par les USA, la Grande Bretagne et la France, donneuse de leçons au monde entier mais grande pourvoyeuse d’armes (même à des camps adverses). Israël fabrique également des armes de qualité et les vend, ça n’en fait pas pour autant un pays guerrier! Les articles de la TdG dont vous faites référence sont sans doute des produits d’idéologues pacifistes, dont les adeptes de Ziegler sont friands, quel intérêt? Répondre

Abbé Alain René Arbez

Abbé Alain René Arbez Reply to  Saskia 10 heures plus tôt

Saskia: vous n’avez visiblement pas une horloge suisse de précision: le précédent article, je l’avais écrit il y a trois ans, pas il y a trois mois… Répondre

Saskia

Saskia Reply to  Abbé Alain René Arbez 9 heures plus tôt

Comme le temps passe, M. L’abbé! je ne comprends tout simplement
pas votre acharnement à rabaisser la France, à lui contester son
attrait touristique dont la Tour Eiffel fait partie.
La méchante illustration dont vous ornez votre article redondant est-
elle destinée à avoir un effet magique: faire exploser (enfin) cette
tour Eiffel qui ne sera jamais suisse? La distordre, la rendre laide à
faire fuir? Répondre

Abbé Alain René Arbez

Abbé Alain René Arbez Reply to  Saskia 7 heures plus tôt

Premièrement, je ne rabaisse personne. Deuxièmement, pas de chance pour votre interprétation, c’est la rédaction qui choisit l’illustration, pas moi!
Ce qui est redondant, ce n’est pas mon article, c’est votre insistance assez pénible, car les attaques personnelles ne sont pas intéressantes dans les échanges de points de vue. Répondre

suzy

suzy Reply to  Saskia 7 heures plus tôt

Saskia, c’est un sport national suisse romand de dire du mal des Français. Ils adorent ca. C’est la chose la plus pénible que j’ai découverte lorsque je suis arrivée a Lausanne en 1976. Depuis, le temps a passe, je m’y suis habituée. Et je suis devenue suissesse et j’ai fais 4 petits suisses. mais les suisses romands continuent a dire du mal des Français. On ne peux rien y faire!! Et non, les Français ne déblatèrent pas autant sur les suisses!! Répondre

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*