«Comment fait-on pour que les hommes arrêtent de violer?» Vous remarquerez que les gros scandales sexuels sont en grande partie offert par la petite communauté juive… cela est du à la circoncision qui handicape et annihile toute empathie…

Thomas Messias
Spread the love

Mansplaining

«Comment fait-on pour que les hommes arrêtent de violer?»

Publié le 3 février 2021 à 7h00

«Comment fait-on pour que les hommes arrêtent de violer?» C’est la question qui a valu à Mélusine, militante féministe, de voir son compte suspendu par Twitter. À leur tour, d’autres militantes ont été ainsi muselées parce qu’elles interrogeaient le caractère systémique du viol, commis à 98% par des hommes selon les chiffres officiels…

Un mercredi sur deux, Mansplaining observe les masculinités à travers des œuvres culturelles et des faits d’actualité. Parce que la parole masculine est dominante, sauf lorsqu’il s’agit d’interroger les privilèges des hommes.

Si vous aimez Mansplaining, pensez à l’exprimer en lui donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous, et en laissant plein de commentaires bienveillants sur les réseaux sociaux.

Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de Mansplaining). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.

Références:

  • Les viols et les agressions sexuellesMinistère de l’Intérieur, 18 décembre 2017
  • Aurore Gayte, Comptes de féministes suspendus: pour une fois, Twitter admet une vraie « erreur »Numerama, 25 janvier 2021
  • Tweet de Valérie Rey-Robert
  • Viols : plus de neuf victimes sur dix connaissaient leur agresseur, Le Monde, 27 octobre 2018
  • Comment fait-on pour que les hommes cessent de violer?, Blog Mediapart de Caroline de Haas, 27 janvier 2021

Musique: «Warm Sea», Savvier

Photo: Mika Baumeister via UnsplashThomas Messias

Thomas Messias Prof de maths et journalisteSyndrome d’imposture: les ravages de l’excès de confiance masculin20 janvier 2021Mansplaining

Pourquoi les hommes manquent d'empathie

Mansplaining

Pourquoi les hommes manquent d’empathie

Publié le 6 janvier 2021 à 7h00

Faire preuve d’empathie, c’est tenter de savoir ce que ressent autrui. Une qualité résolument féminine, souvent enseignée aux petites filles mais laissée de côté dans l’éducation des garçons. Et si 2021 était l’année au cours de laquelle les homm

Faire preuve d’empathie, c’est tenter de savoir ce que ressent autrui. Une qualité résolument féminine, souvent enseignée aux petites filles mais laissée de côté dans l’éducation des garçons. Et si 2021 était l’année au cours de laquelle les hommes apprenaient enfin à essayer de comprendre les émotions des autres?

Un mercredi sur deux, Mansplaining observe les masculinités à travers des œuvres culturelles et des faits d’actualité. Parce que la parole masculine est dominante, sauf lorsqu’il s’agit d’interroger les privilèges des hommes.

Si vous aimez Mansplaining, pensez à l’exprimer en lui donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous, et en laissant plein de commentaires bienveillants sur les réseaux sociaux.

Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de Mansplaining). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.

Références:

  • Ted Lasso (Apple TV)
  • High Maintenance (OCS)
  • Docteur La Peluche, S02E30, «Crise de timidité», Disney Plus
  • Bastien Mirandel, «Dans les écoles belges et danoises, on apprend l’empathie en cours»Neon Mag, 18 février 2019
  • «Une école bruxelloise dispense un cours d’empathie à ses élèves: en quoi cela consiste-t-il?»RTL Info, 10 février 2019
  • INSEE, Secteurs féminisés: la parité s’éloigne encore, 10 juillet 2020
  • Julie Grezes, «Les différentes composantes de l’empathie»YouTube, 2 avril 2020

Musique: «Warm Sea», Savvier

Photo: Ted Lasso | Capture d’écran via Youtube

Syndrome d'imposture: les ravages de l'excès de confiance masculin

Mansplaining

Syndrome d’imposture: les ravages de l’excès de confiance masculin

Publié le 20 janvier 2021 à 7h00

«Les hommes surestiment leurs capacités et leurs performances alors que les femmes les sous-estiment»: c’est l’une des composantes de ce syndrome d’imposture qui touche principalement les femmes, persuadées de ne pas être à la hauteur des missions qu’on leur confie ou des postes qu’elles ont envie d’occuper. Pendant ce temps, les hommes, eux, foncent tête baissée. Et ça fonctionne.

Un mercredi sur deux, Mansplaining observe les masculinités à travers des œuvres culturelles et des faits d’actualité. Parce que la parole masculine est dominante, sauf lorsqu’il s’agit d’interroger les privilèges des hommes.

Si vous aimez Mansplaining, pensez à l’exprimer en lui donnant la note maximale sur iTunes et ailleurs, en en parlant autour de vous, et en laissant plein de commentaires bienveillants sur les réseaux sociaux.

Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram (retrouvez-y aussi le compte de Mansplaining). Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook.

Références:

Musique: «Warm Sea», Savvier

Photo: The Office | Capture d’écran via YouTube

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*