Chaos total : Macron en tee-shirt Bohemian Club et Zemmour en VRP de Pfizer !

Spread the love

D’accord, le titre est un peu fort, mais les disciples français du national-sioniste Zemmour devraient s’interroger sur le positionnement politique de leur poulain : est-il du côté de l’oligarchie ou du peuple ?

« On peut rendre par exemple le pass obligatoire, dans différents endroits… »

Bruce LeGentil@LegentilBruceDu coup les super Croisés du type @c_lannes@JRochedy@benchcigars@Papacito1er ils disent quoi du #PassSanitaire, ils répètent comme des militants #Zemmour2022 ou ils retrouvent leurs couilles ?

𝕸𝖆𝖙𝖍𝖎𝖊𝖚 𝕸𝕲 𝕲𝕺𝖄𝕰𝕽 @mg12gmEn réponse à @AffreuxEt et @RomainJGuerin 

On peut légitimement se poser la question, quand on entend le Président inciter les Français à se faire vacciner, en mentant comme un arracheur de dents en or :

« Beaucoup entendent de fausses informations, de fausses rumeurs, parfois n’importe quoi, il faut bien le dire, alors j’ai décidé de répondre directement à vos questions… »

Zemmour ne ment pas, il est habile, mais cache mal l’intérêt sioniste derrière son patriotisme français. Macron, lui, ment en permanence, et ne s’adresse plus qu’aux Français qui ont rompu les amarres de l’intelligence.

Pourtant, la défense du peuple français, dont Zemmour se fait l’un des hérauts, aurait voulu qu’il défende justement la souveraineté des Français en matière de santé, c’est-à-dire le choix de la vaccination ou de la non-vaccination. Là, curieusement, il se place sur le terrain oligarchique, celui du politique qui a le droit d’imposer, par des moyens détournés, une vaccination de masse. Or, on sait que cette vaccination de masse ne profite qu’aux deux grands labos Moderna et Pfizer, dont les intérêts sont conjugués avec ceux de la finance internationale, qui existe bien, malgré les cris d’orfraie des journalistes de cour, en la personne des PDG de Vanguard et BlackRock.

Attention danger. À force de grossir, les grands gestionnaires d’actifs américains, qui se nomment BlackRock, Vanguard, ou State Street, font peser un risque sur la finance mondiale. Le plus important d’entre eux, BlackRock, gère 7.800 milliards de dollars, soit 30 % de plus qu’en 2018 ! Même dynamique pour Vanguard (6.200 milliards) et State Street (3.100 milliards sous gestion). Réunis, ces trois géants ont désormais entre les mains « autour de 10 % de la capitalisation boursière mondiale totale », concède BlackRock. Et même 20 % de l’indice boursier phare américain, le S&P 500, avec des positions fortes dans les banques (JP Morgan, Wells Fargo), les grands industriels (Pfizer, ExxonMobil, Walmart) et bien sûr les Gafam. (Marianne)

Nous avons déjà publié le tableau de l’actionnariat des géants du Big Pharma, la finance internationale y prend une place de roi. En obéissant à son Conseil scientifique ou à la Haute Autorité de santé, ces masques des intérêts du Big Pharma, Macron ne fait qu’obéir aux puissances financières, qu’il reçoit d’ailleurs chaque année ou presque à l’Élysée, pour leur proposer les meilleurs morceaux du gâteau économique français. L’investissement productif, oui, la découpe du pays, non. Mais ça, un banquier de chez Rothschild s’en fout, seul le bénéfice compte. Le pacte de corruption, il est là, et pas ailleurs.

Toute la difficulté de Macron, et de son faux opposant Zemmour, qui n’est là que pour droitiser le pouvoir visible, devant l’immense réaction populaire qui monte, est de faire passer la pilule sanitaire en faisant porter le chapeau aux résistants.

JPEG - 99.6 ko

Le Figaro, avec une finesse de panzer, tente de briser l’élan populaire des résistants

 On voit alors, quand il s’agit de l’essentiel, l’augmentation du pouvoir politique des puissances financières, qui ont réduit un par un les États souverains, qu’il n’y a plus d’opposition zemmourienne. L’axe Zemmour-Macron, c’est un peu le pouvoir totalitaire qui réduit aujourd’hui les Français en esclavage. La démocratie n’existe plus, les lois de la Ve République ont été tournées à l’avantage d’une clique de grands prédateurs internationaux qui sont les vrais barbares, ceux qui pillent, violent et tuent. Nous revoilà non pas en 1940, mais dans les premiers siècles de l’ère dite moderne.

Les institutions de la Ve fonctionnent si le combo gouvernement–présidence a encore une once de morale ou de sens de l’intérêt général. Ceci, depuis de Gaulle, a été perdu progressivement en route, et les puissances du Mal, comme l’écrivait Jean-Edern Hallier, sont entrées dans la place. La démocratie française est devenue une dictature parce qu’il n’y a plus de contre-pouvoir, le juridique ayant déposé les armes devant l’exécutif, sans parler du législatif, qui est devenu une blague. Rongées, ces institutions démocratiques laissent aujourd’hui la place à la déferlante mondialiste.

Pas étonnant que le Président arbore un tee-shirt dont le sigle rappelle celui du Bohemian Club !

Si maintenant même Macron envoie avec un vice consommé des signaux de possession démoniaque au peuple de France, c’est qu’il y a danger ! Ou alors c’est de l’humour, un humour un peu cynique.

Bonus : la vidéo du complotiste fou Alex Jones sur le Bohemian Club 

Parce que le Président n’est pas le seul à avoir de l’humour, on envoie cette petite vidéo de mauvaise qualité, histoire de faire glapir nos amis Tristan Mendès et le petit Huchon.Source

VOIR AUSSI :
–  Macron en T-shirt avec le hibou du Bohemian Club comme logo ?
–  Pass sanitaire, biopolitique et apartheid social : quelles perspectives ? Par N.Bonnal 
–  Youssef Hindi : « On peut voir le phénomène Zemmour comme un contre-feu allumé par l’oligarchie »
–  France. Mamours entre Sionistes et Islamophobes
–  La hargne obsessionnelle, pro-israélienne et pro-étatsunienne de Tristan Mendès France

Hannibal GENSÉRICEnvoyer par e-mailBlogThis!Partager sur TwitterPartager sur FacebookPartager sur Pinterest

1 commentaire:

  1. nicolas bonnal5 août 2021 à 09:06Liens sur un livre passionnant et sur les hiboux et leur symbolique méphitique : http://chronos66.free.fr/pdf/jvh.pdf
    https://thenarrowgateweb.com/2017/07/14/6-des-hiboux-des-hiboux-partout/

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*