Canaries : les demandeurs d’asile vandalisent l’hôtel, ils veulent aller à Madrid ou à Barcelone… en jet privé ?

Image-13-02-2021-a-06.22.jpg
Spread the love

A ne pas manquer Immigration Publié le 12 février 2021 – par Jules Ferry– 12 commentaires

Photo Maspalomas Ahora

Sur un point, les résidents des îles Canaries et les migrants entrés illégalement seront probablement d’accord : il serait souhaitable que les envahisseurs quittent les Canaries dès que possible !

La vie insulaire ne correspond évidemment pas aux exigences de ces messieurs  qui s’ennuient à l’hôtel et préfèrent  la vie citadine européenne.

Le Groupe de réserve et de sécurité (GRS) n° 8 de la Garde civile est revenu dans la municipalité de Mogán pour filmer les incidents décrits comme graves ou très graves causés par les migrants hébergés dans les complexes d’hébergement touristique.

L’une de ces altercations s’est produite dans le complexe Puerto Bello, qui a été dévasté. L’hôtel a été rendu totalement inhabitable.

Meubles détruits

Baies vitrées brisées

Sanitaires vandalisés, électroménager détruit

Les lecteurs attentifs de RR qui prédisaient que les logements, qui sont mis gratuitement à la disposition des hôtes non invités, auraient  besoin d’une rénovation totale  après leur départ ont vu juste !

Des « mineurs ayant besoin de protection » ont été arrêtés après une altercation géante dans le complexe hôtelier  « Puerto Bello » à Porto Rico, sur l’île de Gran Canaria.

 Les gardes de sécurité ont été bombardés de tout ce que les chambres avaient à offrir depuis les balcons. Tout ce qui était à portée de main a atterri dans la rue et sur les voitures garées en contrebas. Ce qui n’a pas été jeté a été détruit. Plusieurs appartements ont été presque entièrement détruits au cours de cette démonstration de force.

Et aussi : bagarres de masse – personnel de sécurité et soignants blessés.

A Tenerife, une bagarre entre une cinquantaine de « réfugiés » dans le réfectoire du campement « Las Raíces » à La Laguna s’est également terminée mardi avec deux agents de sécurité blessés. Les migrants s’étaient attaqués entre eux avec des bâtons et d’autres objets.

Dans le complexe d’appartements « Puerto Bello » à Porto Rico a eu lieu une rixe de masse. En plus des personnes impliquées, deux gardiens ont également été blessés. La police a finalement arrêté deux migrants et enquête actuellement sur quatre autres Africains impliqués.

Fraude à l’asile par fausse déclaration d’âge

La pratique courante des fraudeurs en matière d’asile, qui consiste à se faire passer pour des mineurs, est également largement utilisée aux îles Canaries. Dans un complexe où sont hébergés des « mineurs issus de l’immigration », une évaluation de l’âge basée sur des tests osseux est en cours. « De la part du gouvernement, on estime qu’environ 600 migrants aux Canaries se font passer pour des mineurs uniquement pour éviter l’expulsion. On estime que la moitié d’entre eux ont plus de 18 ans et l’autre moitié a déjà plus de 25 ans », rapporte le magazine en ligne kanarenmarkt.de

Logements dévastés – exigences insolentes

Pour donner du poids à leurs revendications, environ 400 migrants venus illégalement en bateau à Gran Canaria ces derniers mois et hébergés dans l’école communale réquisitionnée à  León ont entamé une grève de la faim.

Sur l’Avenida Roque de los Muchachos à Porto Rico (commune de Mogán), une manifestation sauvage de migrants a été interrompue mardi (voir vidéo ci-dessous). Les quelque 30 participants portaient une banderole avec l’inscription : « Nous voulons une solution pour les immigrants. Nous ne voulons pas aller à Tenerife. Nous ne voulons pas aller au Maroc. Nous voulons aller à Barcelone ou à Madrid ». Comme si le « réfugié » lambda avait le loisir de choisir sa destination de prédilection en Europe !

Les gauchistes, les ONG, les églises et autres bienfaiteurs ont évidemment complètement aveuglé ces personnes avec de belles promesses. Au moins, ils ont beau temps.

l’image prédite dans mon message de la semaine dernière !!! et des blessés que parmi la police et le personnel soignant !! Douce France, belle Europe soyez bons pour les animaux . Répondre

Des Abusés

Des Abusés il y a 22 heures

Ces Gens là sont pires que des animaux, pire qu’une harde sangliers dans un champ de maïs !
malheureusement, nos politicards gauchos-droits-de-lhommistes s’acharnent à nous infester de ces cancrelats.
dommage pour Madrid et Barcelone ce sont des belles villes : espérons que les espagnols Vont réagir fermement quand ces vermines vont débarquer Répondre

palimola

palimola il y a 22 heures

Toute cette fange dehors a coup de pieds dans le cul y a rien a en tirer on peut rien en faire ! Répondre

Christian Jour

Christian Jour il y a 21 heures

Bien fait pour vos gueules les gauchos. Malheureusement quand vous aurez compris ce que sont réellement ces parasites, il gèlera en enfer. Il faut remettre tous ces dégénérés dans un bateau et retour au bercail. Les pays civilisés ne sont pas fait pour eux. Répondre

UN GAULOIS

UN GAULOIS il y a 20 heures

Les espagnols devraient envoyer l’armée et mater non seulement la rebellion mais aussi renvoyer tous ces gens dans leur pays et nettoyer les Canaries.
Ils veulent employer la force, que celle ci leur soit opposée puissance 10.
Cà découragera les futurs candidats. Répondre

Dominique

Dominique il y a 20 heures

En attendant de les expulser, les Espagnols doivent les interner dans un camp de travail spartiate (niveau de confort d’une recrue de l’armée mise au cachot) à casser des cailloux pour construire des chemins, à élever et engraisser des porcs et à cultiver des pommes de terre et des légumes bien de chez nous pour qu’ils se fassent à manger et couvrent leur frais d’entretien. Le message passera chez eux que nous ne sommes pas des cons et il en viendra bien moins. Répondre

Frejusien

frejusien il y a 20 heures

On avait prévu ça, il y a quelques mois,
non seulement ils sont incapables de créer chez eux la richesse, mais ils débarquent chez nous pour détruire le fruit du labeur d’honnêtes artisans,
On doit faire fi des commandements de l’ONU, de l’UE et virer cette vermine Répondre

Christian Jour

Christian Jour il y a 17 heures

Ça n’a pas durer bien longtemps, trois mois après ils cassent tous. Une preuve de plus qu’ils sont restés à l’état de barbares et nos abrutis qui sont au pouvoir en veulent d’autre. Qu’est ce qui ne tourne pas rond chez ces ces gauchos qui nous gouvernent bon à enfermer. Répondre

Eric Jousse

Eric Jousse il y a 16 heures

Suite aux chutes de neige et verglas, j’ai tenté la méthode Padamalgam en niant que le verglas était glissant, j’ai pris la route comme d’habitude pleine balle sans pneus hiver, ça fonctionne pas plus qu’avec l’Immigration et l’Islamisation,je me suis gaufré avec trois tonneaux  Répondre

PASCAL LEVEQUE

PASCAL LEVEQUE il y a 16 heures

Ah oui, ils veulent aller à Madrid ou à Barcelone comme ça ils pourront voler, agresser et violenter les populations dans les grandes villes tout en dégradant leur environnement ? Répondre

Sugarhawk

Sugarhawk il y a 15 heures

Voilà ce que l’on gagne à accueillir les migrants ! Il faut soit les renvoyer chez eux, soit les mettre sur un bateau, les emmener en pleine mer et couler le bateau ! Répondre

Marcel (Ardèche )

Marcel (Ardèche ) il y a 6 heures

Ils ont cas venir en France ,notre pays les accueillera avec joie, a fin de repeupler nos villages , qui ont perdu leurs vieux citoyens assassinés par le covid. Ce flux migratoire est la nouvelle richesse ethnique très prisée par nos dirigeants. Répondre

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*