Avec Taubira qui cherche à mentir, nous apprenons que les noirs ont pratiqué l’esclavagisme des blancs… et pire des noirs entre eux !

Image-17-02-2021-a-07.34.jpg
Spread the love

Encore une désillusion pour les décolonialistes !

Esclavage Histoire Publié le 16 février 2021 – par Jean-Paul Saint-Marc– 8 commentaires

La révolte des esclaves en Jamaïque qui commence par une grève mais finit par la violence, fut lourdement réprimée.

Un homme noir entreprend un voyage mémoriel pour retrouver ses ancêtres esclaves …
Ce qu’il découvre à de quoi le surprendre !!!

M : (…) Quoi ? …
W : Ainsi, dans les années trente, après l’abolition, le gouvernement britannique a donné aux personnes qui possédaient des esclaves une compensation de 20 millions de livres. Votre quadruple grand-père reçoit une compensation de 53 livres et 3 shillings pour deux personnes qui ont été asservies sur sa propriété à **home.
M : Oh bien … OK, donc vous dites que John Williams était un maître d’esclaves sur ***home
W : En Jamaïque, les Blancs et les grands propriétaires terriens n’étaient pas les seuls à posséder et à asservir les gens
M : OK, donc nous savons bien sûr que John était un homme noir et maintenant vous m’informez qu’il avait deux esclaves, wow, ça prend un tournant !
: ***home : phonétiquement indéchiffrable


A noter que les anglais ont été plus prompts à supprimer l’esclavage que les français, en 1833, intermède de la révolution à part !
Ils ont été les premiers à interdire la traite en 1807. Ce qui sera repris au congrès de Vienne en 1815, mais seuls les anglais s’impliqueront à faire respecter cette interdiction immédiatement (leur marine étant la première, ils y avaient aussi intérêt pour régler certains comptes) !
.

C’est bien la première fois que je lis que les Anglais ont respectés la fin de l’esclavagisme ?


M : OK, nous savons donc que John était un homme noir et vous m’informez qu’il avait deux esclaves, ça alors, c’est un sacré chamboulement !

Remarques :
Après recherche dans les archives en anglais de la république jamaïcaine, on trouve effectivement un John Williams qui avait deux esclaves et qui a reçu 53 livres 3 s à titre de dédommagement le 28 septembre 1835 (Search | Legacies of British Slave-ownership (ucl.ac.uk))

.
Encore une illusion qui s’effondre !

Ce ‘est pas la couleur de peau qui fabrique le racisme mais bien ce qu’il y a dans la tête de l’humain. Il suffira de tout mettre au jour pour chambouler les croyances! Répondre

Henri

Henri il y a 19 heures Reply to  Jacques

Exactement Jacques ! Voir les cas de renversement de comportement raciste en Afrique du sud comme au Zimbabwe par ces mêmes noirs qui dénonçaient le racisme à une époque, pour l’appliquer aujourd’hui à la communauté blanche.
Vous pouvez trouver des documentaires d’informations sur ce sujet qui en témoignent.
Et pour avoir cotoyé professionnellement des noirs ( guadeloupéens, martiniquais), vous pouvez discuter sans préjugés avec un mais dès qu’ils s’en trouvent deux, trois ou plus, ils vous tournent le dos pour vous faire comprendre que vous n’êtes pas le bienvenu dans leur cercle communautaire. J’en ai ainsi, à ces occasions, découvert et ressenti leurs comportements racistes. Répondre

vatinel-bernard

vatinel-bernard il y a 17 heures Reply to  Henri

je suis allé a la martinique, je pouvais y séjourner gratuitement plusieurs semaines puis ensuite aller a la guadeloupe dans les mêmes conditions puis la guyane ,au bout d’une semaine je suis rentré en France a cause du racisme et des vols et bravades de ces gentils petits noirs ,la réunion pareil…………..et que dire de la nouvelle calédonie ?? je suis revenu de tous ces pays qui détestent les blancs qui les font vivre !! pareil en afrique !………………………… et tout ça c’est du vécu !! pas des « on m’a dit  » ! 

Antiislam

AdministrateurAntiislam il y a 20 heures

Bonjour,

Merci pour cet article. Répondre

Sugarhawk 

La vie est pleine de surprises ! 

denise

denise 

Ouha ! bravo pour cette recherche que vous nous partagée , merci 

vatinel-bernard

vatinel-bernard 

Qui étaient ceux qui vendaient les esclaves ? ..sinon les noirs et les arabes ?????? ils avaient trouvés le filon, car les blancs achetaient les esclaves alors que les noirs et les arabes les arrachaient a leurs tribus et les utilisaient avant d’en faire la marchandise !!! que les noirs aillent se plaindre chez les arabes !!! ils seront vite calmés !! c’est d’ailleurs pour ça qu’ils ne le font pas !! ce sont des lâches ils jouent sur les sentiments et ils savent que les arabes n’en ont pas !! 

PASCAL LEVEQUE

PASCAL LEVEQUE 

Cela ne m’étonne pas du tout, les Africains étaient les premiers colonialistes et les premiers esclavagistes et pourtant nous ne leur jetons pas la pierre pour ça. Pour moi les choses sont claires, ce n’est pas la couleur de peau et donc la race qui est le problème numéro un mais bien la sous-culture ancrée au plus profond de l’indigène qui non seulement se trompe mais continue de véhiculer chez les siens de mauvaises informations racialistes. Le blanc devient maintenant le coupable de son évolution que je crois o combien supérieur et salutaire. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*