Abonnez vous pour avoir nos derniers articles !

Ligue de défense noire africaine

Assa Traoré annonce sa nouvelle mise en examen… mais qui permet à ces étrangers de foutre la merde chez nous ? Les gauchistes ? 70% des français ne veulent pas de ces parasites…

Publié

le

De quitter son pays c’est déserter ! Comme de quitter sa famille et ses origines qui biologiquement sont IRREMPLAÇABLES… c’est contre nature… Et de coloniser la France c’est totalement malhonnête… c’est être une merde qui vend son âme ! Mais ces gens n’ont pas d’âme ! Ils n’ont rien à donner, juste à piller ! Leur discours victimaire c’est la tackia des ordures qui font tout le contraire de ce qu’ils vous disent juste sur vous niquer la gueule. Et les gauchistes sont tellement cons qu’ils marchent dans leurs mensonges et vont en prendre plein la gueule car les africains les détestent.

Ce jeudi 8 avril, Assa Traoré, la soeur d’Adama Traoré, a annoncé sur les réseaux sociaux sa mise en examen par le Tribunal judiciaire de Paris. Par  valeursactuelles.com Publié le 9 avril 2021 à 16h17 

« Aujourd’hui, la justice de ce pays décide de me mettre en examen parce que j’ai osé dire que G., U. et F. étaient responsables de la mort de mon petit frère». C’est en ces termes qu’Assa Traoré, la sœur d’Adama, a annoncé sa mise en examen jeudi 8 avril sur le réseau social Instagram. La Nouvelle Tribunerappelle que la jeune femme avait été condamnée une première fois, il y a de cela quelques semaines, à verser 4 000 euros aux gendarmes qu’elle avait accusés d’avoir « tué » son frère sur Facebook.

A LIRE AUSSI >> Assa Traoré verbalisée après avoir tenté de rendre visite à un de ses frères emprisonné

🚨La justice de ce pays, aujourd’hui, me met en examen.

Lundi 12 avril 2021 à 10h00, Tribunal Judiciaire de Paris, Parvis du Tribunal 75017 Paris. [THREAD] pic.twitter.com/jqKC6Rw8rR

Une première condamnation pour atteinte à la présomption d’innocence

« Ces mêmes hommes qui vont expliquer qu’ils ont écrasé le corps de mon petit frère, de toutes leurs forces et pendant longtemps. Oui, il faut du temps pour étouffer une personne jusqu’à en mourir. Ces gendarmes qui n’ont toujours pas été inquiétés depuis presque cinq ans » poursuit-elle. Elle dénonce la justice française qui « ne mérite pas son nom » et continue à « s’acharner et à prendre pour cible la famille Traoré » .

Après une première condamnation pour atteinte à la présomption d’innocence, cette nouvelle convocation doit avoir lieu, selon Assa Traoré, le lundi 12 avril à 10h au Tribunal judiciaire de Paris. Cette dernière conclut : « Nous continuerons à tenir grâce à vous (…) c’est un combat que nous mènerons jusqu’au bout. C’est un combat qui vous appartient à vous tous, pour la justice de ce pays, pour cette France ».

On remplace le mot de Cambronne par ASSA TRAORé pour etre plus vrai. jeanp

 99% des coms sont contre elle ! raison de la censure… la messe est dite. 

SatoPublié le 10.04.2021 à 13h23 Assa Traoré : « Nous continuerons à tenir grâce à vous (…) c’est un combat que nous mènerons jusqu’au bout. C’est un combat qui vous appartient à vous tous, pour la justice de ce pays, pour cette France ». Qui “nous” ? Quant à la justice, elle ne porte plus que son nom, une usurpation !

 

 c’est qui NOUS ? c’est VOUS pas NOUS ! 

1 elle travaille pour l’amérique 

svp épargnez nous sa tronche ! nous l’avons assez vu. 

Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se casse…

  Vous avez eu le courage de regarder le palmarès du “jeune frère”

 Le Mali est un beau pays, je vous invite tous à le visiter … et d’y rester !  ça paye bien la sécu ! elles défonce de plus en plus .

 L’Algérie est un beau pays, je vous invite tous à le visiter … et à y rester ! 

Voyez la suite
Donnez votre avis il nous intéresse ! Géraldine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

AFRIQUE

FRAUDES SOCIALES ENCOURAGÉES par la MAFIA KHAZARE qui veut nous détruire… et la complicité des maghrébins infiltrés dans nos administrations…

Publié

le

FRAUDES SOCIALES

9 DÉCEMBRE 2020

Lutte contre la fraude sociale : Les députés refusent la carte Vitale biométrique !

C’est incompréhensible ! 

FRAUDES SOCIALES

10 SEPTEMBRE 2020

Fraudes Sociales : Deux couples de Roumain ont déclaré 1 200 grossesses à la CPAM et ont touché presque 2 millions d’euros !

Comment la CPAM peut-elle faire pour ne pas remarquer l’arnaque ? Car 1 200 grossesses pour deux femmes est tout simplement impossible ! Est-ce du à l’incompétence de l’administration ou bien, ils ferment les yeux volontairement car ce sont encore des migrants qui arnaquent la CPAM ?!

FRAUDES SOCIALES

9 SEPTEMBRE 2020

(VIDÉO) : La France est le seul pays au monde où il y a le plus de fraudes aux prestations sociales et le Gouvernement ne fait rien pour stopper ces arnaques !

La France est le pays des fraudes aux prestations sociales avec le consentement du Gouvernement qui ne fait strictement rien pour stopper ce pillage ! 

Fraudes Sociales : Il y a 5 millions de « fantômes » qui passent à la caisse de la CAF tous les mois !

FRAUDES SOCIALES

28 AOÛT 2020

Fraudes Sociales : Il y a 5 millions de « fantômes » qui passent à la caisse de la CAF tous les mois !

Charles Prats au sujet de la fraude sociale en France : « Il y a 5 millions de fantômes qui ne sont pas fantômes pour passer la caisse tous les mois »

FRAUDES SOCIALES

26 AOÛT 2020

Fraude à la CPAM : Des millions de centenaires selon l’Assurance Maladie alors que l’Insee en comptabilise que 21 000 !

Le Gouvernement Français sait pertinemment qui fraude la Sécurité Sociale mais ne fait strictement rien pour mettre fin à ces arnaques… C’est ça la France d’aujourd’hui ! 

FRAUDES SOCIALES

23 AOÛT 2020

(VIDÉO) : Les fraudes sociales en France s’élèvent à 45 milliards d’euros par an et les voleurs sont principalement des migrants !

L’immigration est responsable des 45 milliards d’euros de fraudes sociales par an en France… Avec la complicité de l’Etat Français ! 

FRAUDES SOCIALES

13 AOÛT 2020

Un homme noir « Français » déclare 14 enfants dans différentes Mairies en quelques mois !

Cet homme gagne de l’argent en déclarant auprès de différentes Mairies les enfants de femmes étrangères afin que celles-ci obtiennent des papiers…

Fraudes Sociales : Assa Traoré a arnaquée la CPAM pendant un an !

FRAUDES SOCIALES

19 JUIN 2020

Fraudes Sociales : Assa Traoré a arnaqué la CPAM pendant un an !

Assa Traoré était salariée de « l’Oeuvre de protection des enfants juifs-Baron Edmond de Rothschild » jusqu’en décembre 2019. Elle a milité pendant un an alors qu’elle était officiellement en arrêt-maladie !

Fraudes sociales : 287 millions d’euros ont été volé à l’assurance maladie Française en 2019 !

FRAUDES SOCIALES

19 JUIN 2020

Fraudes sociales : 287 millions d’euros ont été volé à l’assurance maladie Française en 2019 !

L’assurance maladie Française se fait arnaquer de plus en plus chaque année… 

Marine Le Pen dénonce les énormités des fraudes sociales en France !

FRAUDES SOCIALES

6 JUIN 2020

Marine Le Pen dénonce les énormités des fraudes sociales en France !

Marine Le Pen fait partie des politiciens qui dénoncent les énormités des fraudes sociales en France !

Fraude sociale & Immigration : 2,6 millions de cartes Vitale « en trop » en circulation !

FRAUDES SOCIALES

6 JUIN 2020

Fraudes sociales & Immigration : 2,6 millions de cartes Vitale « en trop » en circulation !

Mathilde Lignot-Leloup, Directrice de la Sécurité sociale, a reconnu un surnombre de 2,6 millions de cartes Vitale. Un chiffre faisant craindre une fraude sociale de grande ampleur.

42% des versements de la CAF est donné à des étrangers ne vivant pas en France !

FRAUDES SOCIALES

27 MAI 2020

42% des versements de la CAF est donné à des étrangers !

Ils n’ont même plus besoin de venir en France pour arnaquer la CAF Française, ils le font depuis leur pays d’origine !

2,5 millions de fantômes nés à l'étranger passent à la caisse de la CAF tous les mois, soit une perte de 787 milliards d’euros par an !

FRAUDES SOCIALES

26 MAI 2020

2,5 millions de fantômes nés à l’étranger qui passent à la caisse de la CAF tous les mois !

Charles Prats, ancien membre de la délégation nationale de la lutte contre la fraude, était l’invité d’André Bercoff, lundi 16 mars sur Sud Radio dans son rendez-vous du 12h-13h, « Bercoff dans tous ses états ».

FRAUDES SOCIALES

25 MAI 2020

L’État Français donne 12 500€ à chaque migrant qui souhaite retourner dans son pays d’origine !

Chaque migrant souhaitant rentrer dans son pays d’origine perçoit de la part de l’État Français une « prime de retour » de 2 500€ et une autre « prime d’arrivée » de 10 000€. 0

FRAUDES SOCIALES

2 MAI 2020

Fraudes sociales : Un allocataire de la CAF sur deux est né à l’étranger !

Avec la carte vitale biométrique, il serait impossible pour ces 2,5 millions d’individus fantômes n’arnaquer la CAF de 30 milliards d’euros de prestations sociales indues…2

FRAUDES SOCIALES

5 MARS 2020

(VIDÉO) – Quand les Français paient des aides sociales… aux djihadistes de l’Etat Islamique !

Et oui, La CAF verse des aides sociales aux djihadistes pour les aider dans leurs missions à torturer et à tuer des innocents ! Allez comprendre ! 

Plus de 4 millions de Maghrébins vivent aux crochets de la CAF Française alors qu’ils habitent l’Algérie, Maroc, Tunisie…

En regardant cette vidéo, vous allez vous rendre compte que les Maghrébins sont ceux qui volent le plus d’argent à la France ! 8

FRAUDES SOCIALES

1 MARS 2020

Avec le pacte de Marrakech, les migrants ont les mêmes droits sociaux que les Français !

Avec le pacte de Marrakech, c’est la porte d’entrée à une immigration massive qui court s’inscrire à la CAF afin de toucher les mêmes allocations sociales que les Français de souche ! C’est un vrai scandale démocratique !4

FRAUDES SOCIALES

1 MARS 2020

(VIDÉO) – Fraude sociale : Les « faux mineurs isolés étrangers » coûtent plus de 2 milliards d’euros par an à la France !

Ils arrivent en France par milliers, ils disent qu’ils ont moins de 18 ans et ils se font régulariser… L’arnaque est simple, rapide et efficace !5

FRAUDES SOCIALES

31 JANVIER 2020

Fraudes sociales et immigration : La grosse escroquerie !

Fraude sociale et immigration : La grande escroquerie !9

FRAUDES SOCIALES

30 JANVIER 2020

Fraude à la Sécurité Sociale : 1,8 millions d’assurés « fantômes » d’origine Maghrébine pour plus de 14 milliards d’euros par an !

Fraude à la Sécurité Sociale : 1,8 millions d’assurés « fantômes » d’origine Maghrébine pour plus de 14 milliards d’euros par an ! 

NOMBRE DE VISITEURS EN LIGNE

ARTICLES RÉCENTS

Voyez la suite

AFRIQUE

VIDÉO DE LOOPSIDER SUR MICHEL ZECLER : VÉRIFICATION DES FAITS

Publié

le

Des ennemis de la FRANCE qui n’ont rien de français et RIEN à faire en FRANCE nous foutent le bordel en permanence avec en plus la pleurnicherie éculée du racisme alors qu’il n’y a pas plus raciste qu’un NOIR et qu’il restera raciste toute sa vie, car en bon malade mental il est paranoïaque… à la fois il voudrait se montrer supérieur tout en imitant le blanc et en même temps il est complexé car en RIEN il n’est supérieur. Le racisme se situe uniquement dans cette optique de race supérieure… une forme de racisme qui n’existe absolument pas chez les français… La grande erreur des français c’est d’avoir cru qu’en étant accueillant ces racistes allaient changer de répertoire éculé…

L’AFFAIRE MICHEL ZECLER, PUISQUE C’EST AINSI QU’ON L’APPELLE, EST EMBLÉMATIQUE DES MÉTHODES EMPLOYÉES PAR LA CHAÎNE « LOOPSIDER » OÙ ÉCRIT DAVID PERROTIN QUI TRAITE DE SUJETS D’ACTUALITÉ SELON DES ANGLES BIEN SPÉCIFIQUES. PERROTIN A DEPUIS ÉTÉ ENGAGÉ PAR MÉDIAPART.

L’affaire est montée en trois actes, trois vidéos « choc » afin de révéler ce que David Perrotin considère être des violences policières.

Le premier montage ne montre d’abord que de petits extraits de la vidéo d’intervention des policiers avec des assertions qui se révèlent toutes fausses : démonstration avec 4 mensonges et des témoignages comportant 4 affirmations sujettes à caution.

Pour mieux comprendre sur quoi portent ces mensonges, il convient de rappeler tout d’abord les faits attestés par la totalité des vidéos actuellement disponibles sur cet évènement mais aussi les quelques points sur lesquels les témoignages des policiers et de Michel Zecler sont concordants.

LES FAITS : UNE INTERPELLATION DANS LA RUE POUR NON PORT DU MASQUE QUI SE TRANSFORME EN RÉBELLION

Michel Zecler, producteur de rap déjà condamné à de la prison et amateur de paroles incitant au meurtre de policiers, est interpellé devant ses studios pour non port de masque. Alors qu’il tente de se soustraire à l’interpellation qui survient devant chez lui, il ouvre sa porte en entraînant dans les locaux le policier qui le ceinturait déjà. Deux autres policiers arrivent en renfort et tentent d’extraire Michel Zecler de l’entrée de ses studios. Celui-ci se rebelle et fait obstacle à son extraction. Pendant 1’30, Michel Zecler résiste à son extraction et passe un bras derrière la porte d’entrée pour empêcher les policiers de le maîtriser et de l’extraire. Pour essayer de parvenir à maîtriser le prévenu, un des policiers ferme la porte. Pendant de longues minutes, les policiers, porte fermée, tentent encore de maîtriser Michel Zecler, qui empêche les policiers de rouvrir la porte pour l’extraire. Des coups finissent par être portés par les policiers à Michel Zecler, qui s’accroche aux rambardes latérales, pour tenter de le faire lâcher prise et l’extraire.

À partir de ce moment, Michel Zecler, toujours en rébellion, parvient à ouvrir un moment une seconde porte, située face à la porte d’entrée, qui donne accès à une cave où se trouvent une dizaine de rappeurs. Ces derniers, appelés à la rescousse par Michel Zecler, remontent les escaliers et tentent de forcer la porte pour s’en prendre aux policiers. Les policiers pour leur part, ont appelé du renfort à la radio depuis plusieurs minutes. La dizaine de rappeurs du sous-sol finit par forcer la porte et, en surgissant agressivement au rez-de-chaussée, provoquent la fuite des policiers, 6 minutes après le début de la tentative d’interpellation. Dans la rue, les renforts de police sont arrivés et les policiers sont désormais au nombre d’une trentaine pour faire face à cette rébellion d’une douzaine d’individus. Ils tentent d’ouvrir la porte qui a été refermée par Michel Zecler et ses complices. Ce dernier, aidé par les rappeurs, fait obstacle à l’entrée des policiers. Finalement, un lacrymogène est jeté dans l’entrée pour obliger les prévenus à sortir : la porte s’ouvre et les policiers peuvent investir les lieux : Michel Zecler et l’ensemble des rappeurs qui lui ont prêté main forte sont extraits sans violence de la part des policiers. Dans la rue, Michel Zecler refuse de se mettre au sol, malgré les injonctions des policiers : des coups à main nue lui sont portés par un policier pour le faire obtempérer. La tension est fortement montée chez les policiers qui pouvaient suspecter la détention d’armes ou de produits illégaux dans ces locaux. De fait, de la drogue sera retrouvée le lendemain dans le bureau du producteur de rap, après la perquisition.

LES 4 MENSONGES FORMULÉS PAR DAVID PERROTIN DANS SES COMMENTAIRES

1er mensonge : « 20 minutes, 20 minutes d’un tabassage en règle d’une violence inouïe » affirme David Perrotin.
Dans sa deuxième vidéo, Loopsider finira par avouer que la bande originale ne dure que 13 minutes (qu’ils passeront en accéléré pour donner l’impression de gestes plus violents chez les policiers). Sur ces 13 minutes la durée totale des coups portés est de 18 secondes en réalité (13 secondes sur la version accélérée), et les policiers ne sont présents que pendant 6 minutes 30 au contact de la prétendue victime. Le compte est donc bien loin des « 20 minutes de tabassage » assénées par David Perrotin. Sur les photographies que Michel Zecler prend de lui-même après son interpellation, ce dernier ne présente pas l’apparence de quelqu’un ayant reçu des coups sur le visage, mais celle d’une personne blessée sur le cuir chevelu et qui s’est volontairement abstenue de se nettoyer le visage avant de se prendre en photo. La blessure au tendon d’Achille alléguée dans des vidéos ultérieures par David Perrotin a vraisemblablement été occasionnée lorsque l’intéressé tentait de bloquer avec son pied la porte menant au sous-sol, comme on le voit clairement dans la vidéo, et non par des coups.

2ème mensonge : « Roué de coups par des policiers simplement parce qu’il ne portait pas son masque ».
Dans la deuxième vidéo, il apparaît clairement que les policiers tentent tout d’abord d’interpeller sans faire usage de la force Michel Zecler qui refuse de ressortir de chez lui. Ce dernier n’est donc plus en situation d’infraction pour non port du masque mais en situation de rébellion. Les policiers attendront de longues minutes avant de porter les premiers coups, Michel Zecler s’étant en partie réfugié derrière sa porte pour empêcher son interpellation. Ils ne parviennent pas à maitriser Michel Zecler et les coups qu’ils finissent par porter le sont principalement sur les membres du suspect afin de l’empêcher de faire obstacle à son extraction.

3ème mensonge : « il [le producteur] ne sait pas que les trois policiers en question sont sortis de leur voiture pour le suivre jusque devant les locaux. »
Lorsque le producteur pénètre dans ses locaux il est aisé de voir qu’un policier tente déjà de le ceinturer et se fait entrainer à l’intérieur du local, par la différence de masse corporelle. Les policiers l’ont donc suivi jusque devant chez lui, et l’y ont interpellé, avant que le premier policier soit emporté à l’intérieur de ses locaux, comme l’ont affirmé les fonctionnaires de police dans leur procès-verbal.

4ème mensonge : « Sans dire un mot les policiers pénètrent de manière totalement illégale dans ses studios ».
L’entrée des policiers dans le local est légale. En effet le producteur est en infraction sur la voie publique (non-port de masque) et tente manifestement de se soustraire à l’interpellation qui a commencé dans l’espace public. Juridiquement, les policiers ont un droit de poursuite immédiat face à un individu pris en flagrant délit.

LES 4 AFFIRMATIONS SUJETTES À CAUTION DANS LES TÉMOIGNAGES

La 1ère affirmation : « Je ne sais pas vraiment s’ils sont policiers ». « Je ne savais pas ce qu’il se passait » déclare la supposée victime, Michel Zecler.
Trois policiers, dont deux en uniforme, descendent d’une voiture de police en plein 17ème arrondissement et tentent d’interpeller le producteur qui, selon David Perrotin, « comme il n’a pas de masque, (…) décide de rentrer dans son studio ». Il est donc conscient de son infraction mais aurait toujours un doute sur l’appartenance aux forces de l’ordre des personnes qui l’interpellent, dont deux policiers en uniforme ! Cette affirmation n’a aucune crédibilité, surtout venant de quelqu’un qui ayant déjà fait un an de prison, n’a pas affaire à la police pour la première fois de sa vie.

La 2ème affirmation : « Je ne veux pas sortir avec les policiers qui m’ont agressé »
Les trois policiers sont sortis sous la pression des rappeurs venus en renfort, car ils auraient eu « peur » selon ces derniers, mais ils reviendraient seuls pour interpeller à nouveau le producteur ? Du fait de la présence d’une vitre visible à côté de la porte d’entrée, la supposée victime ne peut que voir ce qui se passe au-dehors. Il y a alors près d’une trentaine de policiers dans la rue. L’affirmation de Michel Zecler selon laquelle il ne voudrait pas sortir dans ces circonstances est en contradiction totale avec une autre de ses déclarations dans laquelle il affirme qu’il avait ouvert la porte de la cave, pendant la tentative d’interpellation, pour demander à ses amis rappeurs d’appeler la police. Si telle avait été son intention, puisque la police est là, et en nombre, il n’aurait dû avoir alors aucune raison de ne pas se rendre.

La 3ème affirmation : « Je vais rester à terre et je ne vais pas me relever » « C’est mon dernier jour je ne sais pas pourquoi »
Le producteur sous-entend donc que sa vie a été mise en danger par les forces de l’ordre qui ont cherché tout au long de la vidéo intégrale à le maîtriser et à l’extraire de son local. Cette affirmation sera relayée par le témoignage d’un voisin du dessus, dans une vidéo mise en ligne ultérieurement par Loopsider, qui, au simple motif qu’il a filmé toute la scène et livré les images à Loopsider, est élevé au rang d’expert en risque létal pour les méthodes d’interpellation : « ils auraient pu le tuer ».

La 4ème affirmation : L’avocate du producteur affirme que son client « n’appelait pas de renfort mais appelait à l’aide … »
Un article de Valeurs Actuelles indique que maître Hafida El Ali, avocate choisie par Michel Zecler, a été visée par une procédure menée par le barreau de Nanterre alors qu’elle n’avait pas le droit de plaider, ce qui donne une idée du crédit qu’on peut apporter à son témoignage. Il n’est donc pas surprenant qu’on ait du mal à saisir la nuance entre « appeler à l’aide » et « appeler du renfort » que l’avocate tente d’établir, avec l’aide de David Perrotin.

LE POIDS DES MENSONGES ET LE CHOC DES IMAGES TRONQUÉES

Au bilan de l’examen détaillé de ces images, les accusations d’avoir voulu passer à tabac le repris de justice Michel Zecler par racisme ne semblent pas tenir, puisque les policiers ne cherchent pas à entraîner l’intéressé dans ses locaux, ils ne cherchent pas à fermer la porte, mais y sont contraints par Michel Zecler pour tenter de le maîtriser. Une fois la porte fermée, ils mettent un long moment avant de porter les premiers coups. Pour le « racisme », à moins qu’ils aient mis, pour se rendre compte que Michel Zecler était noir, autant de temps que ce dernier affirme en avoir mis pour s’apercevoir qu’il avait affaire à des policiers, l’accusation ne tient pas.

Le poids des mensonges et le choc des images tronquées ont toutefois créé une telle pression mediatico-politique que le procureur et l’IGPN ont réorienté leurs appréciations des faits et mis en examen des policiers pour faux en écriture, alors que le détail de l’ensemble des images mises en ligne sur cette affaire semble donner plus de crédit à leur déposition initiale qu’au témoignage, de toute évidence arrangé en fonction des images de videosurveillance qu’il possédait chez lui, de Michel Zecler. David Perrotin a accompli l’exploit de produire 100 % d’affirmations fausses dans sa première vidéo mise en ligne. Une vidéo qui a déclenché cette affaire médiatique et a conduit à la mise en garde à vue de quatre policiers et d’un autre côté au maintien en liberté de la totalité des prévenus que leur métier leur imposait de tenter d’interpeller.

Licence Creative Commons

Voyez la suite

CIRCONCISION

La Ligue de défense noire africaine appelle à cracher sur la tombe du général de Gaulle

Publié

le

Philippe KerlouanCatégorie : Editoriaux 11 novembre 2020 3 minutes de lecture

Le fond de commerce de la Ligue LDNA c’est de se ridiculiser en crachant régulièrement sur les symboles de la FRANCE… d’autres plus fiers restent chez eux et les plus courageux travaillent… se trouvent un job productif pour se rendre utile. Donc le gros porc de la LDNA cumule non seulement son analphabétisme,
mais son incapacité à travailler normalement sans exploiter la connerie humaine…
le vrais proxénétisme c’est celui-ci de vivre sur le dos du pays qui vous rejéte !
Et les gauchistes avec leur crétinisme anti raciste protègent ces ennemis parasites… ennemis et parasites !

La Ligue de défense noire africaine, pour sortir de l’anonymat, s’est spécialisée dans les coups d’éclat. Dernière sortie : alors qu’Emmanuel Macron vient de célébrer le cinquantième anniversaire de la mort de Charles de Gaulle, cette organisation, que beaucoup considèrent comme racialiste et raciste à rebours, a publié un tweet violent et provocateur contre l’homme du 18 juin : « Général de Gaulle, le criminel raciste et responsable de la mort de millions d’Africains. La LDNA ira cracher sur sa tombe prochainement au nom des martyrs africains qui méritent qu’on cache cet odieux personnage génocidaire ! » Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’elle ne fait pas dans la dentelle !

Lancer une pareille accusation contre le général de Gaulle, qui fut l’homme de la décolonisation, est quelque peu saugrenu, mais révèle les véritables objectifs de ce mouvement : sous prétexte de lutter contre le racisme anti-Noir et promouvoir le panafricanisme, il vise avant tout à donner mauvaise conscience à la France, à l’inciter à la repentance, à la désarmer moralement. La Ligue de défense noire africaine s’est déjà illustrée par des manifestations largement médiatisées, un soutien au déboulonnage des statues d’hommes jugés esclavagistes, conspuant les Français « racistes, négrophobes, xénophobes ». Récemment, elle a voulu faire pression sur le magazine Valeurs actuelles, coupable, à ses yeux, d’avoir, dans un récit fictif, représenté en esclave Danièle Obono, l’égérie de La France insoumise.

C’est, sans doute, accorder trop d’honneur à cette organisation que de la citer, mais c’est l’occasion de remettre les pendules à l’heure. Force est de constater qu’une partie de la classe politique et des médias ne trouvent rien à redire à de tels propos, quand ils ne les approuvent pas. La gauche et l’extrême gauche ne sont pas les seuls « alliés objectifs » (comme disaient autrefois les communistes) de leurs auteurs. Emmanuel Macron, lui-même, semble justifier ce dénigrement de la France quand il affirme, en 2017, lors d’une visite à Alger, que la colonisation est un « crime contre l’humanité ». Que dire de Gérald Darmanin, qui vient de rendre hommage aux « martyrs » du FLN en déposant une gerbe, à Alger, devant le mémorial qui leur est consacré ?

Mais le général de Gaulle, même si on ne fait pas l’éloge inconditionnel de sa politique, on ne saurait l’accuser d’être un « criminel raciste et responsable de la mort de millions d’Africains ». On pourrait, certes, lui reprocher d’avoir livré au FLN, pourtant vaincu en 1961, l’Algérie, un territoire français composé de départements français. La façon dont il lui a donné l’indépendance, avec ses conséquences tragiques comme l’exode des pieds-noirs, l’abandon des harkis, les massacres d’Oran, ne peut être considéré comme de simples erreurs de parcours ou un mal nécessaire pour un plus grand bien. Sans doute inévitable, l’indépendance de l’Algérie aurait pu se passer dans des conditions plus favorables pour la France, les Français… et même les Algériens. Mais cela, la Ligue de défense noire africaine ne le dira jamais.

Nos dirigeants, avec une part de masochisme, semblent s’accommoder de l’existence de ce type d’organisations. Ils viennent, sincèrement ou par calcul, de reconnaître la réalité du danger que représente l’islamisme. Ne devraient-ils pas, aussi, s’inquiéter de ces mouvements indigénistes ou décolonialistes qui n’aspirent qu’à rabaisser la France ?

Voyez la suite

Ma biographie

Votre Catalogue

Abonnez-vous à votre newsletter

GRATUITEMENT recevez
CLUB DEFI tous les Jours

Tendance