Algérienne, mettez-vous avec un Algérien ! Histoire d’amour garantie… avec des soins médicaux à la charge des français…

Sexual harassment or rape concept. Close up young sexy female hand protect herself from bad guy to be raped and suffered sex abuse in abondon house with blurred background and copy space for text.
Spread the love

France : Une Algérienne torturée et filmée par son mari

Par Ahmed Oul 4 décembre 2020 11 h 29 min 

Le parquet de Créteil, dans la banlieue sud-est de Paris, a placé en détention provisoire un homme de 33 ans, pour violences aggravées sur sa conjointe. La victime, une Algérienne de 30 ans, a été torturée pendant deux heures à l’aide d’un couteau et d’un rasoir. La scène a été filmée et commentée par le tortionnaire, rapportait jeudi 3 décembre Le Parisien.

Selon le journal français, les faits se sont déroulés vendredi 27 novembre au domicile du couple, à Villeneuve-le-Roi. Le mis en cause a fait vivre un supplice à sa conjointe. « Les images sont atroces, déglutit une source proche du dossier. Le type se filme en train de torturer sa femme tout en commentant ce qu’il fait. Rien que de voir ça, c’est un peu traumatisant. Je n’ose même pas imaginer dans quel état psychologique doit se retrouver la victime », affirme le parquet de Créteil.

Lorsque la victime, une Algérienne de 30 ans, se déplace samedi matin au commissariat de Juvisy-sur-Orge, elle présente de multiples lacérations sur les deux joues et sur les mains, un gonflement et une coupure au front, des blessures sur les cuisses. La femme a été torturée pendant deux heures au domicile conjugal, où elle a rejoint son mari en septembre dans le cadre du regroupement familial en France.

Un mari « ivre et violent »

Durant la nuit de vendredi à samedi, entre 3 heures et 5 heures, le mari, ivre, s’est mis à torturer sa conjointe à l’aide d’un couteau et d’un rasoir. La scène a été filmée et commentée par le tortionnaire. Dans la matinée, la victime profite de l’absence de son époux pour prendre la fuite et se réfugier chez sa belle-sœur. Après son audition au commissariat, elle a été prise en charge à l’hôpital de Longjumeau (Essonne).

Les policiers se sont ensuite lancés à la recherche du mari violent. Ce dernier s’est caché dans le domicile de sa sœur, à Montgeron. Les policiers ont dû forcer la porte de l’appartement pour interpeller le suspect qui refusait d’ouvrir. Placé en garde à vue, le mari aurait été incapable de s’expliquer sur son comportement. Il sera placé en détention provisoire pour des violences aggravées commises sur sa conjointe, en attente de son jugement.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*