Abonnez vous pour avoir nos derniers articles !

Israel

A la Knesset, les députés arabes d’Israël ont juré contre l’occupation sioniste ;

Publié

le

Les juifs comme les musulmans sont divisés et même prêts à s’entretuer… en attendant ils nous pourrissent la vie…

Brèves Guerre International Publié le 10 avril 2021 – par Christine Tasin– 12 commentaires

Brève 

Les dégénérés, ça ose tout.

Et ils osent demander la destruction du mur, ils osent demander la libre circulation entre Gaza et Israël, entre Judée-Samarie et Israël… Quand même ceux qui vivent librement en Israël, qui sont élus, qui ont pignon sur rue et participent à la vie politique tiennent le même discours que le Hamas, que peut-on attendre de ces gens-là ?

Les députés arabes forment une cinquième colonne, prête à poignarder dans le dos les Israéliens et à oeuvrer à la destruction d’Israël, il n’y a pas d’autre conclusion à en tirer.

Merci à Edmond le Tigre qui nous a signalé cet article.

Assermentation à la Knesset : Les députés arabes d’Israël ont juré « contre l’occupation sioniste »

Le premier député du parti à arriver à la cérémonie, Sami Abu Shehadeh, a changé le libellé original du serment d’allégeance à l’État d’Israël par ces mots : «Je jure de combattre l’occupation sioniste. Je jure de combattre le régime de l’apartheid ».Interrogé par le président de la Knesset Yariv Levin pour corriger son « erreur », Abu Shehadeh a répété la déclaration ci-dessus. La députée Aida Toma Suleiman, le seul député juif sur la liste, Ofer Cassif, et le président du parti Ayman Odeh ont emboîté le pas, jurant de lutter contre l’État pour lequel ils ont été élus.

Il est important de noter que, selon le Statut 16 de la Loi fondamentale de la Knesset, un député qui ne jure pas allégeance à l’État « ne bénéficiera pas des droits attribués aux membres de la Knesset tant qu’il ne le fera pas ».

Sur la base de ce statut juridique, les membres de la Liste commune devront se conformer au libellé correct du serment lors d’une future session de la Knesset s’ils souhaitent bénéficier des droits réservés aux députés d’Israël.

Dans le prolongement des événements de la journée, alors que l’hymne national était sur le point d’être joué avant la clôture de la session, les députés de la liste commune ont été vus quitter la salle, ce qui a conduit à un échange verbal avec d’autres membres de l’assemblée.https://infos-israel.news/assermentation-a-la-knesset-les-deputes-arabes-disrael-ont-jure-contre-loccupation-sioniste/

Il est certain qu’en matière d’occupation illégale de territoires les arabes ont 1400 ans d’avance Répondre

Machinchose

Machinchose il y a 1 jour

vivement l’ expulsion de ce million et demi de traitres, 

dont la presence doit se limiter a la présence de juifs dans tout le monde musulman, soit environ 25.000 dans 58 pays (le maximum en Iran, avec 16.000 juifs,pendables a merci) et en Turquie environ 8000

braves israéliens, toujours gauchos préts a partager Jérusalem avec ces Zarabes, ces pôvres zarabes qui te poignardent dans le dos
un vrai danger national a virer d’ urgence au cap Horn, le plus loin possible de ce seul pays JUIF Répondre

Argo

Argo il y a 23 heures

Comme ça ils pourront déposer des bombes plus facilement! Ah le culot, ils ont oublié la guerre des six jours! ⚡⚡⚡⚡⚡⚡ Répondre

Christian Jour

Christian Jour il y a 22 heures

Partout ou il y a des muzzs c’est la merde. Ils n’abandonnent jamais pour la conquête de leur islam, véritable cancer et fléau sur la terre. Répondre

Marcher sur des Oeufs

Marcher sur des Oeufs il y a 19 heures

======================
Un accord plus engageant entre Pékin et Téhéran «permettrait de renforcer la présence militaire chinoise dans le Golfe» ||  Par Rachel Marsden | 10.04.2021

Le nouvel accord de coopération signé le 27 mars dernier entre la Chine et l’Iran risque-t-il de porter atteinte à la souveraineté iranienne? Analyse de Baki Maneche, avocat spécialiste de la diplomatie des affaires de divers secteurs industriels, basé en France et en Iran, pour le Désordre mondial.

L’Iran vient de sceller un accord de coopération stratégique et commerciale de 25 ans avec la Chine évalué à 400 milliards de dollars. On dit que le diable se cache dans les détails, mais quels sont précisément ces détails ?

VIDEO : «L’Iran cherche à sortir de sa situation de sanctions économiques avec l’Occident» || DURÉE : 18mn

…/… Répondre

Marcher sur des Oeufs

Marcher sur des Oeufs il y a 18 heures

=================
Le pacte sino-iranien change la donne (I) || par MK BHADRAKUMAR | sur31/03/2021 

Traduction Google

Le pacte sino-iranien change la donne (II) || par MK BHADRAKUMAR | 7/04/2021

Traduction Google

 Répondre

Marcher sur des Oeufs

Marcher sur des Oeufs il y a 18 heures

===============================
Les États-Unis (de Biden), la Turquie, l’Etat islamique, Al-Qaïda et les talibans font une famille heureuse | par MK BHADRAKUMAR sur10/04/2021 

Traduction Google

 Répondre

PASCAL ALEVEK

PASCAL ALEVEK il y a 16 heures

Je ne comprends pas, il y a des députés arabes à la Knesset ? comment expliquer une telle aberration ? déjà, c’est la base de ne jamais permettre à un musulman d’occuper un poste de pouvoir au sein d’une démocratie car il finira par trahir son pays, c’est inévitable et c’est la même chose en France. Répondre

Folavoine

Folavoine il y a 15 heures

C’est ce qui s’appelle réchauffer un cobra dans son sein.
Les Israéliens sous les coups de boutoir de l’ ONULE s’ammolissent et ne sont plus sur leurs gardes.
Il y a des arabes qui ont obtenu la citoyenneté israélienne mais restent musulmans de religion.
Ils soutiennent, de plus, les palestiniens dans leurs revendications.
Lorsqu’ils votent, ils élisent des députés arabes et voilà le fiasco. Répondre

PASCAL ALEVEK

PASCAL ALEVEK il y a 13 heures Reply to  Folavoine

Exactement, il ne faut plus considérer les musulmans comme des gens normaux sauf s’ils renoncent à leur religion car systématiquement, même après plusieurs générations, ils continuent d’installer l’islam politique dans le pays où ils se trouvent, cette idéologie est pire que tout, c’est un cancer qui ronge le monde, un véritable fléau qu’il faut probablement éradiquer de la planète. Tant que l’islam existe, c’est une menace pour toute société démocratique. Répondre

Conan

Conan il y a 1 heure Reply to  PASCAL ALEVEK

Exact ! Ce n’est pas le problème d’être arabe ou pas, puisque il y a des juifs arabes, des arabes chrétiens et même athées …
C’est essentiellement cette religion de M…. qui empoisonne leur cerveau et leur coeur !
C’est pourquoi il faut éviter tout compromis avec leur « mein kampf » travesti en religion. Répondre

Anne Lauwaert

Anne Lauwaert il y a 2 heures

Y a un truc pas kasher en Israël – des juifs se font gouverner par des musulmans? – Israël vaccine ses jeunes ? les jeunes c’est l’armée – si les vaccins ont un effet négatif, Israël se retrouve sans armée ? – ça tourne pas rond sous la kippa !  Répondre

Voyez la suite
Donnez votre avis il nous intéresse ! Géraldine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Israel

En Israël, des requins affluent sur la côte pour le bonheur des baigneurs

Publié

le

L’Autorité chargée des parcs et de la nature a conseillé aux plongeurs de ne pas s’approcher des requins, dont le comportement n’est “ni prévisible ni contrôlable”

Des personnes utilisent leurs téléphones et leurs caméras pour filmer un requin qui passe dans les eaux peu profondes de la mer Méditerranée, au large de la ville côtière israélienne de Hadera, au nord de Tel Aviv, le 20 avril 2021. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)

Attirés par la chaleur de l’eau, des dizaines de requins ont nagé aux côtés de baigneurs mardi à proximité d’une centrale électrique dans le nord d’Israël, un phénomène devenu annuel contre lequel les autorités mettent en garde.

Les requins gris et requins sombres observés peuvent mesurer jusqu’à trois mètres et se rassemblent chaque année à l’endroit où se déversent les eaux utilisées dans les circuits de refroidissement de la centrale, située près de la ville de Hadera sur la côte méditerranéenne.

L’Autorité chargée des parcs et de la nature en Israël a conseillé aux plongeurs, amateurs et professionnels, de ne pas s’approcher des requins.

Des baigneurs se tenaient toutefois à quelques centimètres seulement des requins pour les prendre en photo, a constaté un photographe de l’AFP.Des personnes utilisent leurs téléphones et leurs caméras pour filmer un requin qui passe dans les eaux peu profondes de la mer Méditerranée, au large de la ville côtière israélienne de Hadera, au nord de Tel Aviv, le 20 avril 2021. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)

« L’interaction avec des requins n’est pas prévisible et contrôlable. Ces derniers jours il y a eu un changement dans leur comportement », a averti l’Autorité israélienne, précisant qu’il était illégal de leur faire du mal, de les nourrir ou de les harceler.

Les requins gris et sombres sont des espèces respectivement classées « vulnérable » et « en danger » par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).Un requin qui passe dans les eaux peu profondes de la mer Méditerranée, au large de la ville côtière israélienne de Hadera, au nord de Tel Aviv, le 20 avril 2021. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)

Selon Aviad Scheinin, expert de l’Université de Haïfa en Israël, les femelles requins sombres arrivent en général dans cette zone en novembre et partent en mai, probablement « pour des raisons liées aux cycles de reproduction ».

Voyez la suite

Israel

Ça serait parfait si Israel ne pillait pas les brevets qu’elles récupèrent via la mafia américaine qui pille le monde…

Publié

le

Vous imaginez bien qu’un si petit pays est incapable de produire autant de génie sans nous le voler…

Ces innovations israéliennes qui vont changer ou sauver vos viesPUBLIÉ PAR  PIERRE REHOV LE 19 AVRIL 2021

Alors qu’Israël célèbre ses 73 ans d’indépendance, le pays a consolidé sa place en tant que puissance technologique mondiale, avec plus de 60 « licornes » privées évaluées à plus d’un milliard de dollars, plus de 80 sociétés israéliennes cotées en bourse aux États-Unis, et certaines des idées et technologies les plus innovantes au monde. Voici un aperçu de dix innovations technologiques qui ont fait la fierté de la « startup nation » au cours de l’année écoulée.

1 – Test Corona
Un nouveau test israélien COVID mis au point au Sheba Medical Center peut détecter le coronavirus dans un échantillon de liquide en 20 secondes seulement. L’appareil portatif SpectraLIT a reçu l’approbation de l’UE il y a tout juste deux semaines, et devrait aider l’Europe à renouer avec les voyages aériens internationaux. Le test est peu coûteux et plus précis que les tests antigéniques rapides qui commencent à être utilisés dans certains aéroports.

2 – Implantation de la cornée
En janvier, un aveugle de 78 ans a retrouvé la vue grâce à l’implantation d’une cornée artificielle, la première opération de ce type au monde. La cornée artificielle, conçue par la société CorNeat Vision, basée à Ra’anana, a été implantée lors d’une intervention chirurgicale réalisée au centre médical Rabin de Petah Tikva. Dès que les bandages ont été retirés, le patient a été immédiatement capable de lire un texte et de reconnaître les membres de sa famille.
Ce test était le premier d’un essai clinique qui, on l’espère, débouchera sur un nouveau procédé médical permettant de réhabiliter la vision des patients atteints de cécité cornéenne par une procédure d’implantation relativement simple.

3 – Réseau de drones
Israël cherche à devenir le premier pays au monde à développer un réseau national de drones qui permettrait les livraisons commerciales, le transport médical et la mobilité aérienne urbaine. Ce projet soutenu par le gouvernement, qui pourrait jeter les bases de livraisons autonomes par drone dans tout le pays dans les années à venir, est considéré comme le projet le plus progressiste de ce type au monde.
Lors de l’un des essais prévus pour cet été, une succursale de Pizza Hut dans le nord d’Israël livrera des pizzas par drone autonome à des clients proches qui ne peuvent pas être servis directement. D’autres essais porteront sur la livraison rapide de fournitures médicales essentielles aux hôpitaux. Tous les vols de drones seront coordonnés de manière centralisée par une salle de contrôle des vols de drones à Haïfa.

4 – Dessalement
Israël s’est toujours inquiété de son approvisionnement en eau, surveillant de près le niveau d’eau de la mer de Galilée de peur de se retrouver à sec. Cette époque est révolue. L’eau d’Israël provient désormais presque exclusivement du dessalement. Le pays compte actuellement cinq usines de dessalement en activité, et cinq autres seront achevées dans les années à venir.

Environ 85 % de l’eau d’Israël provient actuellement du dessalement, et ce pourcentage passera à 100 % lorsque les nouvelles usines de dessalement seront prêtes. À ce moment-là, Israël conservera seulement les pompes du lac de Tibériade comme réserve d’urgence. Autrefois en manque d’eau, Israël conseille aujourd’hui les pays du monde entier sur la manière de gérer leurs ressources en eau. Et un nouveau tunnel en cours de construction pour moderniser l’infrastructure hydraulique de Jérusalem est l’un des projets les plus ambitieux au monde dans ce domaine.

5 – Ancêtres animés
Une société basée à Tel Aviv a créé une technologie capable de faire revivre les visages du passé en transformant de vieilles photos en vidéos. La nouvelle fonction « Deep Nostalgia » fait partie de l’application de la société israélienne de généalogie MyHeritage. Elle permet aux utilisateurs de télécharger des images et d’appuyer sur « animer » pour produire automatiquement une vidéo où le sujet de la photo sourit et regarde autour de lui. C’est une façon originale de « rencontrer » des parents des générations précédentes. 

6 – Diagnostic à domicile
La société Tyto Care, basée à Netanya, propose une technologie qui permet aux patients d’effectuer des examens diagnostiques des poumons, du cœur, de la gorge et des oreilles dans le confort de leur propre maison. La plateforme de l’entreprise met en relation des personnes avec des cliniciens pour des solutions d’examen et de diagnostic à distance à domicile, avec des solutions conçues pour reproduire la visite d’un clinicien en face à face.
Les outils de diagnostic comprennent un outil d’examen modulaire portable permettant d’examiner le cœur, les poumons, la peau, la gorge, les oreilles et la température corporelle, ainsi qu’une plateforme de télésanté permettant de réaliser des examens vidéo en direct et de partager et analyser les données. Cette technologie est utilisée dans des hôpitaux en Israël et dans le monde entier.

7 – Régime alimentaire personnalisé
DayTwo aide les diabétiques à gérer leur maladie grâce à un régime personnalisé qui leur indique ce qu’ils doivent manger pour maintenir une glycémie équilibrée, le tout grâce à l’intelligence artificielle. Le produit de l’entreprise analyse les échantillons de sang et de selles d’une personne afin de prédire avec une grande précision sa réponse personnalisée en matière de glycémie à tout aliment ou repas.
Ainsi, par exemple, les bananes, mais pas les biscuits, peuvent provoquer un pic de glycémie chez une personne, mais avoir l’effet inverse chez une autre. Le diabète préexistant étant un facteur de risque important pour COVID, l’entreprise a prospéré pendant la pandémie et compte aujourd’hui des dizaines de milliers d’utilisateurs dans le monde.

8 – Sécurité maritime
Lorsqu’un pétrolier malhonnête a déversé des hydrocarbures qui ont pollué les côtes israéliennes lors de l’une des pires catastrophes environnementales qu’ait connues le pays au début de l’année, comment Israël a-t-il pu trouver le coupable aussi rapidement ? La société Windward, basée à Tel Aviv, qui fournit aux gouvernements et aux entreprises des analyses de risque sur le commerce maritime en matière de sécurité, de sûreté, de sanctions, de réglementation environnementale et de conformité, est l’une des entreprises qu’Israël a consultées pour identifier la source du déversement.
La sécurité maritime devient un enjeu majeur dans le monde entier et Windward utilise l’intelligence artificielle pour traiter les informations provenant d’images satellites, de fréquences radio, de données relatives à la navigation et aux ports, d’informations météorologiques, etc. afin de fournir des informations et des évaluations des risques.

9 – Un passage en caisse plus rapide
Plusieurs entreprises israéliennes espèrent éliminer les files d’attente aux caisses des supermarchés. Trigo installe un réseau de caméras discrètes qui identifie les clients via leur smartphone et utilise des algorithmes avancés pour suivre leur sélection de produits, permettant ainsi une facturation automatisée et l’absence de file d’attente à la caisse. L’entreprise travaille déjà avec des magasins dans toute l’Europe.
Une autre société, SuperSmart, évite aux clients d’attendre à la caisse en installant une application dédiée sur leur appareil mobile et en y scannant les informations sur les produits. À la fin de l’achat, au lieu de faire la queue à la caisse, les acheteurs placent le chariot dans un appareil qui en scanne le contenu.

– Payer avec le visage
Preciate, basée à Holon, cherche à rendre le processus d’achat aussi simple que de prendre un selfie. Le système de kiosques « Pay by Face » de la société est déjà utilisé dans plusieurs chaînes de restaurants du pays. Le système permet aux établissements de mettre en place un kiosque en libre-service à l’extérieur de leurs portes, où les clients peuvent facilement s’inscrire en prenant un selfie rapide et en fournissant les détails du paiement. Une fois que tout est prêt, tout est mémorisé pour les prochaines visites, de sorte que la commande et le paiement peuvent être effectués presque instantanément.
Les solutions de ce type ont attiré davantage l’attention pendant la pandémie, lorsque les restrictions limitaient parfois l’accès aux locaux.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Traduction de Pierre Rehov pour Dreuz.info.

D’après le Jerusalem Post: https://www.jpost.com/israel-news/independence-day-the-technologies-making-israel-proud-in-2021-665109

Voyez la suite

Israel

Israel le centre mondial des escrocs…

Publié

le

La police allemande perquisitionne des centres d’appel escrocs liés à Israël

La police a arrêté 23 suspects au Kosovo, en Bulgarie et à Berlin qui auraient exploité des sites frauduleux de Forex, CFD et crypto

Des policiers kosovars attendent au poste frontière de Jarinje entre la Serbie et le Kosovo, au Kosovo, mercredi 9 octobre 2019. (AP Photo/Bojan Slavkovic)

Le mois dernier, les polices allemande, kosovare et bulgare ont effectué des descentes dans des centres d’appels et arrêté des suspects dans plusieurs pays, dans le cadre d’escroqueries à l’investissement liées à Israël.

Le 31 mars, des agents ont fait une descente dans sept centres d’appels et ont arrêté 18 hommes accusés d’exploiter des sites de commerce en ligne qui auraient escroqué des milliers d’Allemands et d’autres ressortissants. Les hommes arrêtés sont originaires du Kosovo, d’Albanie et d’Allemagne et comprennent des employés et des cadres de centres d’appels, selon un communiqué de presse publié le 6 avril conjointement par le ministère public de Bamberg et la police du sud-ouest de la Souabe, tous deux en Allemagne.

Les suspects auraient dirigé les sites web FXCMarkets, FXOptexGroup, Swissinv24, CFXPoint, IForex24, CodexFX, HBCMarket, CapitalGFX, Investment Department, Tradingmarkets24 et Brokermasters. Les autorités affirment que ces sites Web ont vendu aux investisseurs des outils financiers fictifs pour leur soutirer des millions d’euros.

Au moins quatre de ces sites web fonctionnaient à l’aide de la plateforme Sirix Webtrader conçue par la société israélienne Leverate. Leverate se présente comme un « guichet unique » pour toute personne souhaitant créer une entreprise dans le secteur du commerce en ligne, même si ses connaissances du secteur sont minimes.Une capture d’écran du site web de Leverate tel qu’il apparaissait le 11 avril 2021. (Capture d’écran)

Le Times of Israel a précédemment rapporté que le principal actionnaire de Leverate, Simon Kukes, est un Américain d’origine russe qui aurait suscité l’intérêt du conseiller spécial américain Robert Mueller en 2018 en tant que l’un des nombreux « Américains ayant des liens profonds avec Moscou » qui ont donné de l’argent à la campagne de Donald Trump en 2016.Le procureur Thomas Goger devant le bureau du procureur général à Bamberg, en Allemagne. (Capture d’écran YouTube)

Leverate a déclaré au Times of Israeldans un courriel qu’aucune des marques dont les bureaux ont été perquisitionnés au Kosovo « ne reçoit actuellement de services de notre part. »

Au début du mois de mars, la police allemande a effectué une descente dans un autre ensemble de centres d’appels en Bulgarie, où elle a arrêté cinq suspects, quatre hommes et une femme. Ces fraudeurs présumés étaient associés aux sites web Trade Capital, Fibonetix, Nobel Trade, Forbslab et Huludox, qu’ils auraient exploités de 2018 à avril 2020. Selon la police allemande, des raids antérieurs contre ce réseau de fraudeurs avaient eu lieu en Bulgarie et en Serbie au début d’avril 2020, ainsi qu’un deuxième raid en Ukraine en décembre 2020.

Plusieurs des sites web prétendument frauduleux en Bulgarie fonctionnent en utilisant la plateforme de trading en ligne israélienne connue sous le nom d’Airsoft Technologies. Airsoft fournit aux courtiers potentiels tout ce dont ils ont besoin pour créer une entreprise en ligne spécialisée dans le commerce des devises, des contrats de différence (CFD) ou des crypto-monnaies, selon les supports marketing d’Airsoft.

Cela inclut « un service de développement, des chefs de projet dédiés et une assistance technique en ligne complète » ainsi qu’une technologie de marketing de back-office et des « références » aux processeurs de paiement. Le Times of Israel a vu au moins un contrat avec un courtier dans lequel Airsoft prenait une part des revenus courants du site. Un grand nombre de clients d’Airsoft ont fait l’objet d’avertissements de la part des régulateurs du monde entier.Shay Benhamou de Airsoft Technologies. (Capture d’écran Facebook)

En Israël, Airsoft est dirigé par un homme nommé Shay Benhamou. La société appartiendrait à des membres de la famille Hadjadj, des immigrés récents de Marseille (France) en Israël.

Contacté par le Times of Israel, M. Benhamou a répondu au nom de la société : « Airsoft est strictement un fournisseur de services technologiques pour des clients tiers. Airsoft est tenu par la confidentialité de ne pas divulguer de détails sur ses clients. »

Selon la police allemande, Trade Capital, Fibonetix, Nobel Trade, Forbslab et Huludox ont conjointement escroqué des investisseurs pour des dizaines de millions d’euros.

La police décrit les sociétés d’investissement en ligne comme celles qu’elle a perquisitionnées en Bulgarie et au Kosovo comme un fléau généralisé qui touche des milliers d’investisseurs en Allemagne et d’innombrables autres en Europe.

« La structure de base du crime est la même », ont déclaré les forces de l’ordre allemandes dans un communiqué. « Les fraudeurs disent aux investisseurs qu’ils négocient un instrument financier particulier. Dans le passé, cet instrument était les options binaires. Actuellement, ce sont les CFD, le forex et les crypto-monnaies. »

Mais l’investissement est fictif, selon la police.

« Les fonds déposés ne sont jamais transférés sur les marchés de capitaux et la plateforme de trading visible par le client est une pure tromperie », ont allégué les autorités allemandes. Dans de nombreux cas, les investisseurs perdent tout leur argent, soi-disant en perdant des transactions, ont déclaré les procureurs.

Israël a été une plaque tournante majeure des escroqueries à l’investissement en ligne, qui opèrent également depuis Chypre et dans toute l’Europe de l’Est. Les options binaires ont été interdites par une loi de la Knesset en octobre 2017, en grande partie à la suite d’un reportage d’investigation du Times of Israel qui a commencé par un article de mars 2016 intitulé « Les loups de Tel Aviv ». Depuis lors, certains escrocs se sont tournés vers des stratagèmes impliquant des opérations de change, des CFD ou la spéculation sur les crypto-monnaies.

Au paroxysme de cette industrie, des centaines de sociétés employaient des milliers d’Israéliens et auraient escroqué des milliards de dollars à des victimes du monde entier. Les sociétés faisaient croire aux victimes qu’elles investissaient avec succès et gagnaient de l’argent, et les encourageaient à déposer de plus en plus d’argent sur leurs comptes, jusqu’à ce que la société leur fasse perdre des transactions ou coupe le contact avec l’investisseur et disparaisse avec tout ou presque tout son argent.

Les services de répression israéliens n’ont poursuivi pratiquement aucun fraudeur en ligne, bien que ce secteur ait employé des milliers d’Israéliens qui ont escroqué des milliards de dollars à des victimes du monde entier.

Voyez la suite

Ma biographie

Votre Catalogue

Abonnez-vous à votre newsletter

GRATUITEMENT recevez
CLUB DEFI tous les Jours

Tendance