Nous sommes arrivé à un degré d’imbécillité ou le mot justice rime avec le mot « VICTIME » gravé sur le front… La justice protège les voleurs et les criminels… ce qui a pour but de nous inciter à la guerre civile pour disparaitre dans un combat totalement injustifié … VICTIME et COUPABLE !

DEFI-Logo-B4-8.jpg
Spread the love

Madame, Monsieur,
« Ils m’ont pris ma maison, celle où j’ai grandi et fondé ma famille. »
Voilà 5 mois que des squatteurs occupent la maison de famille de Roland, 88 ans, à Toulouse. Cette petite maison rose l’avait vu grandir et il y avait fait toute sa vie.

« Il y a tout dans ma maison, il y a même mon costume de mariage… Je suis énervé, je ne dors plus la nuit, je ne mange plus à midi et je reste au lit toute la journée, qu’est-ce qu’il faut faire pour qu’on m’écoute, nom d’un chien ! »  
« On m’a conseillé de prendre un avocat… et j’ai perdu. »

La justice existe-t-elle encore en France ?
Roland puise dans ses économies. À 88 ans, il ne peut pas rejoindre son épouse qui est déjà en maison de retraite : il doit revendre sa maison, pour financer sa propre place.
Mais c’est impossible : des squatteurs sont entrés par effraction et ont changé les serrures. Roland est coincé.
Et les squatteurs savent se servir de la loi…
Non seulement Roland va devoir attendre des mois et des mois avant d’espérer pouvoir revendre sa maison…
… mais il va devoir payer des procédures interminables, un avocat…
… alors que les squatteurs ont le droit à une aide juridictionnelle payée par vos impôts !
Grâce à la pression populaire, la vingtaine de squatteurs ont fini par sortir jeudi dernier. C’est déjà une petite victoire.
Mais le problème de fond reste le même.
Je ne vous souhaite pas de vivre ce cauchemar. Car ce n’est malheureusement pas un cas isolé.
Damoclès a lancé la pétition « STOP à l’impunité pour les squatteurs ! » qui a déjà fait réagir les politiques.
Dès le lancement de la pétition, on a vu le gouvernement frémir.
Le ministre Emmanuelle Wargon avait alors soutenu un amendement pour accélérer les procédures d’expulsion de squatteurs.
Le 19 janvier 2021, les sénateurs ont voté la proposition de loi contre les squatteurs, « tendant à garantir le respect de la propriété immobilière contre le squat ».
Encore une belle preuve que les pétitions Damoclès, ça marche !
En effet, qui d’autre s’est mobilisé ?
Plus de 66 000 Damoclésiens se sont levés et ont exigé des politiques qu’ils prennent le dossier en main.
Et pourtant, nous n’avons pas encore gagné, nous sommes dans la dernière ligne droite.
Tant que les députés ne mettront pas à l’ordre du jour le débat pour défendre les victimes des squats, la loi restera du côté des squatteurs !
C’est pourquoi il faut absolument que vous contactiez votre député maintenant, par l’Arme de Mobilisation Massive, qui vient d’être mise en place.
Objectif : les députés doivent recevoir tellement de messages de Français scandalisés, qu’ils mettront cette proposition de loi à l’ordre du jour de l’Assemblée nationale pour la voter.
Pour écrire à votre député, c’est très simple. Cliquez ici :

TEXTJ’ÉCRIS À MON DÉPUTÉ ! 
Un grand merci pour votre action.

Pour la France !
Samuel Lafont et l’équipe Damoclès

PS. Imaginez dans quel état Roland va retrouver sa maison… 
Emmanuelle, victime elle aussi de squatteurs, a récupéré son petit appartement ruiné : portes arrachées, vitres brisées, murs moisis, mobilier volé… Elle en a eu pour 40 000 € de pertes. Alors, Roland a raison de trembler pour sa maison.

Vous pouvez agir aujourd’hui, pour toutes les futures victimes de squat :

  1. signez et partagez cette pétition : https://damocles.co/petition-stop-impunite-squatteurs/
  2. écrivez à votre député : https://damocles.co/ecrire-email-mon-depute/petition-stop-impunite-squatteurs/

PPS. Si vous résidez à l´étranger, mettez 99999 comme code postal.  
  Damoclès — Premier Média de mobilisation
Je soutiens cette campagne

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*