SOROS l’ASSASSIN

George Soros qualifié de « sympathisant nazi » par un candidat juif au Congrès

Le républicain Eric Early a partagé cette accusation contre le milliardaire en réponse à des accusations d’antisémitisme d’Adam Schiff, dont il convoite le siège au Congrès

George Soros, fondateur et président de l’Open Society Foundations, assiste à la réunion annuelle du Conseil européen des relations extérieures, à Paris, France, le 29 mai 2018. (François Mori/AP)

JTA — Le dernier candidat américain à une élection à s’être attaqué à George Soros, un grand donateur juif du Parti démocrate, est lui-même juif.

Eric Early, un républicain candidat au Congrès pour une circonscription de Californie, a écrit dimanche sur Twitter que « le sympathisant nazi Soros est un danger pour notre nation ». Ce dernier, qui est une cible privilégiée des responsables républicains, a survécu à la Shoah lorsqu’il était adolescent.

Cette accusation selon laquelle Soros aurait aidé les nazis fait partie des attaques fréquentes contre le milliardaire – qui sont devenues incessantes au cours de cette campagne électorale et qui versent souvent dans l’antisémitisme. En réalité, Soros avait été caché enfant par un bureaucrate hongrois qu’il avait accompagné un jour pour évaluer les biens appartenant à une famille juive.

La Coalition juive républicaine a confirmé dans un courrier écrit à la JTA, dimanche, qu’Early était lui-même juif. Il affronte le représentant démocrate de Californie, Adam Schiff, qui est aussi juif, dans un district fortement favorable aux démocrates.

Samedi, Schiff avait critiqué Early pour avoir partagé une image qui affirmait de manière mensongère que Schiff était lié à Soros. Ce qu’il n’est pas. Schiff avait qualifié ce mème d’antisémite.

« Cette semaine, mon adversaire a partagé un ‘mème’ à mon sujet. Un mensonge antisémite qui circule bien », avait-il écrit sur Twitter, ajoutant que « la volonté affichée par le Parti républicain de recourir au fanatisme et à la haine a entraîné des dégâts durables ».

Le mème a depuis disparu du compte Twitter du candidat républicain, qui a répondu aux critiques de Schiff en écrivant qu’il « n’y a rien eu d’antisémite du tout dans ce retweet (peu importe qui l’a partagé) ».

Early a aussi déclaré au Washington Times que Soros était « purement et simplement une ordure » et a qualifié son rival démocrate de « l’un des nombreux outils de Soros ».

Un porte-parole de l’équipe de campagne de Schiff, Patrick Boland, a fait savoir en réaction que « nous sommes heureux de ce que monsieur Early ait supprimé son retweet d’un mème antisémite, ce type de mème qui, avant tout, n’aurait jamais dû être partagé par un candidat à des fonctions d’élu ».

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •