SOROS SANS SCRUPULE


Prions pour la conversion de George Soros 

Par Salon Beige le 9 septembre 2020

Prions pour la conversion de George Soros

Un lecteur nous a récemment proposé de prier pour la conversion de George Soros, le célèbre oligarque financier de la culture de mort, du lobby LGBT et de la haine anti-chrétienne. Aussi bizarre que cela puisse paraître à nos contemporains qui ne croient plus à la puissance de la prière, nous avons tout de suite accepté que le Salon beige soit mis au service de cette bonne oeuvre.

Je ne sais évidemment pas si nous parviendrons à arracher cette âme à Lucifer – que les milliards déversés par Soros dans toutes sortes de causes abominables servent si bien. Mais je sais que nous sommes mystérieusement responsables du salut de cet adversaire.

Naguère, nous avions proposé de prier pour la conversion de Pierre Bergé. Je n’ai jamais entendu dire qu’il y ait eu chez ce dernier le moindre signe de conversion avant sa mort. Nous aurions plutôt obtenu le résultat opposé, puisqu’il a réussi le tour de force de me faire condamner après sa mort! Mais je ne regrette rien. D’abord il est bien possible qu’il se soit converti sur son lit de mort et nous aurions alors contribué à gagner une âme qui partait mal si je puis dire. Et puis, même si nos prières ont été vaines pour lui, elles auront servi à sauver de l’avortement ou du lobby gay telle personne que nous ne connaîtrons qu’au Ciel. En tout cas, elles auront au moins servi pour nous. Car nous ne nous battons pas comme nos adversaires: nous devons nous battre en chrétiens, ce qui n’implique la tiédeur ou la mièvrerie que tant de personnes croient devoir trouver dans le christianisme – au contraire, la vertu de force est, pour nous, une vertu cardinale! –, mais ce qui implique de prier pour nos ennemis, selon le commandement du Christ.

Voici quelques années, nous avions également, prié pour les Femen qui insultaient les catholiques de France à Notre-Dame, à la Madeleine et ailleurs. Par les détours mystérieux de la communion des saints, nous avions, quelques mois plus tard, appris avec joie qu’une Femen brésilienne avait dénoncé son fanatisme pro-mort pour rejoindre le combat pro-vie. Quelle part y avaient nos prières? Je n’en sais strictement rien – et, en un sens, cela ne nous regarde pas, c’est l’affaire du Bon Dieu. Mais je sais qu’une Abby Johnson, une Norma McCorvey, toutes ces égéries pro-avortement devenues des courageuses militantes pro-vie, montrent la toute-puissance de la grâce divine – même dans notre époque de ténèbres. Et sont d’un prodigieuse efficacité politique et spirituelle.

Alors imaginez le choc mondial que serait la conversion d’un homme aussi puissant que Soros!

Pour rejoindre cette chaîne de prière, qui commencera dans quelques jours, il vous suffit de laisser votre courriel ici:

  • Votre courriel :*
  • Consentement*
    •  J’accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de ma signature et je prends connaissance de la Politique de confidentialité

Guillaume de Thieulloy,

Directeur du Salon beige

PS: On me fait remarquer à juste titre qu’il faudrait également faire dire des messes. C’est évidemment la prière la plus puissante. N’hésitez pas à célébrer (si vous êtes prêtre) ou à faire célébrer des messes à cette intention – et, idéalement, à nous le faire savoir en remplissant le formulaire ci-dessous:

  • Votre courriel :*
  • Je suis:
    •  prêtre et je célèbre une messe pour la conversion de George Soros
    •  laïc et je fais célébrer une messe pour la conversion de George Soros
  • Consentement*
    •  J’accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de ma signature et je prends connaissance de la Politique de confidentialité

No Border : La menace Soros !

The Atlantic, le 02/1997 : « La menace capitaliste« , par George Soros : Quel genre de société voulons-nous ? Laissons le libre marché décider ! Cette réponse, argumente le spéculateur Soros, sape les valeurs dont dépendent les sociétés ouvertes et démocratiques. Dans The Philosophy of History, Hegel a identifié la chute des civilisations comme étant dues à une intensification morbide de leurs principes fondamentaux.

George Soros a fait fortune en spéculant sur les marché financiers sans retenue contre les monnaies des démocraties. Et il veut s’acheter une conscience contre l’intensification sans entrave du capitalisme, du laissez-faire et de la propagation des valeurs marchandes qui mettent en danger sa société ouverte.

L’ennemi principal de la société ouverte n’est plus la menace communiste mais la menace capitaliste.

Dans son livre La société ouverte et ses ennemis (1945), Karl Popper montre que les idéologies totalitaires comme le communisme ou le nazisme ont un élément commun : elles prétendent détenir la vérité ultime. Depuis que la vérité ultime est reconnue comme hors de portée de l’espèce humaine, ces idéologies doivent avoir recours à l’oppression pour imposer leur domination sur la société. Karl Popper reconnaît que personne n’a le monopole de la vérité. Les gens ont des vues différentes et tous des intérêts différents.

En conséquence, il faut des institutions qui les (obligent) à vivre ensemble en paix. Ces institutions (annulent) les droits des citoyens (contre) la liberté de choix et la liberté d’expression. Karl Popper a appelé cette forme de d’organisation sociale « la société ouverte » dont les idéologies totalitaires sont les ennemis.

J’en suis venu à la conclusion que « ce qui était primordial pour moi » était (d’imposer au monde) une société ouverte. J’ai créé le Fonds de la Société Ouverte (Open Society Funds) et j’ai défini ses objectifs afin d’ouvrir les sociétés (aux migrants contre le libre arbitre national des peuples), de rendre les sociétés ouvertes plus (invivables) et de promouvoir (la propagande pro-migrants contre) un mode critique de pensée.

Mon premier combat fut en Afrique du Sud, mais ce ne fut pas un succès. Le système de l’apartheid était si omniprésent que peu importe ce que j’essayais de faire, cela me rendait (impuissant) à le changer.

Puis j’ai dirigé mon combat (contre) l’Europe centrale. Là j’ai obtenu plus de succès. J’ai soutenu le mouvement tchécoslovaque de la Charte 77 en 1980 et le mouvement Solidarité en Pologne en 1981. J’ai créé des fondations séparées en Hongrie, en 1984, en Chine en 1986, en Union soviétique en 1987 et en Pologne en 1988. Ensuite, mon combat s’est accéléré avec l’effondrement du système soviétique.

À présent, j’ai créé un réseau de fondations qui s’étendent dans plus de 25 pays (sans la Chine où nous avons fermé en 1989). Opérant sous des régimes communistes, je n’ai jamais eu le besoin d’expliquer ce que (je faisait sous le slogan) de « société libre« . Ceux qui soutenaient mes objectifs le comprenaient mieux que moi. Après l’effondrement du communisme, la mission du réseau de la fondation a changé.

Une société ouverte est une forme d’organisation sociale plus avancée qu’une société fermée parce que, dans une société fermée, il n’y a qu’un seul schéma directeur qui est imposé à la société, alors que dans une société ouverte, chaque citoyen n’est pas seulement autorisé, mais requis de penser par lui-même. (???)

Les sociétés de l’Occident ne ressentaient pas le besoin (d’imposer) les sociétés ouvertes dans (les pays de) l’ancien empire soviétique. On pensait que les gens devaient être laissés libres de s’occuper eux-mêmes de leurs affaires. L’effondrement du communisme posa les jalons d’une société ouverte universelle, mais les démocraties occidentales n’ont pas su saisir l’occasion. Les nouveaux régimes issus de l’ex-Union soviétique et de l’ex-Yougoslavie (ne sont pas) des sociétés ouvertes. Après la chute du communisme, j’ai consacré mon énergie à la transformation du monde anciennement communiste. Si la société ouverte doit servir d’idéal digne d’un combat, elle ne peut plus être définie en termes de menace communiste.

Elle doit être dotée d’un sens positif. Karl Popper a montré que le fascisme et le communisme ont beaucoup en commun, même si l’un représentait l’extrême droite et l’autre l’extrême gauche, parce que tous deux s’appuyaient sur la puissance de l’État pour réprimer la liberté individuelle. Mais la société ouverte peut être menacée par un excès d’individualisme pouvant mener à des inégalités intolérables et à l’instabilité. La doctrine du laissez-faire du capitalisme prétend que le bien commun est atteint par la poursuite sans entrave de l’intérêt personnel. Mais, à moins qu’il soit refréné par la reconnaissance d’un intérêt général supérieur à certains intérêts particuliers, notre système actuel défini comme une société ouverte court à sa perte.

Si les idéologies totalitaires veulent détruire la société ouverte, le laissez-faire la met en danger.

Depuis que le communisme et le socialisme ont été profondément discrédités, la menace venant du laisser-faire est plus grave que celle des idéologies totalitaires. Nous avons un marché global dans lequel les biens, les services, les capitaux et les personnes circulent très librement, mais nous ne parvenons pas à voir la nécessité de défendre les valeurs et les institutions d’une société ouverte. De nos jours, les États-Unis ne veulent pas être le gendarme de la planète. De nos jours, les monnaies fluctuent et s’effondrent. Ben voyons !

Le système du libre marché a été détruit par la Première Guerre mondiale. Des idéologies totalitaires en sont nées, et à la fin de la Seconde Guerre mondiale, il n’y avait quasiment plus de transfert de capitaux entre les pays. Le régime actuel risque de s’effondrer si nous ne tenons pas compte de l’expérience passée !

Le principe scientifique le plus important qui soutient l’idéologie du laisser-faire est la théorie selon laquelle le marché concurrentiel amène l’offre et la demande à leur point d’équilibre et assure la meilleure répartition possible des ressources. Le mécanisme du marché a une grande qualité, mais ce n’est pas d’être parfait. C’est plutôt d’être, dans un monde dominé par une compréhension imparfaite, de fournir un moyen efficace d’évaluer le résultat de ses décisions et de corriger ses erreurs. Les valeurs du marché ont fini par saper les valeurs traditionnelles. La publicité, le marketing et même les emballages, cherchent à influer sur la formation des préférences personnelles plutôt que de simplement répondre aux besoins. Incapables de définir un point de référence, nous utilisons de plus en plus souvent l’argent comme critère d’évaluation. Ce qui est cher est vu comme meilleur. La valeur (spéculative) d’une œuvre d’art est jugée sur le prix qu’elle atteint.

Ce qui n’était qu’un moyen d’échange a usurpé la place des valeurs fondamentales, troublant l’ordre de la relation postulée par la théorie économique. Le monde professionnel est devenu le monde des affaires.

Le culte du succès a remplacé la foi en des principes. La société a perdu ses fondements. Malsaine, l’idéologie du laissez-faire a banni toute forme de redistribution des revenus ou des richesses. La richesse s’accumule entre les mains des possédants, et si aucun mécanisme n’impose la redistribution, les inégalités deviennent intolérables selon la doctrine de la survie des plus forts. Francis Bacon était un économiste profond : « L’argent est comme le fumier, inutile s’il n’est pas répandu ! » Dans tous les cas, il ne paraît pas sain de faire de la survie des plus forts le principe directeur d’une société civilisée. Le darwinisme social est fondé sur une version dépassée de la théorie de l’évolution qui guide les affaires humaines de nos jours.

Le point principal est que la coopération fait partie du système tout autant que la compétition !

L’idéologie du laissez-faire arbitre la géopolitique. Les États n’ont pas de principes, seulement des intérêts ! Et ces intérêts sont déterminés par la localisation géographique d’autres intérêts fondamentaux.

Que se produit-il lorsqu’un État se désintègre ? C’est ce qui est arrivé lorsque l’Union soviétique et la Yougoslavie se sont désintégrées. La géopolitique ne voit pas l’intérêt commun derrière l’intérêt national.

La situation actuelle peut être décrite comme une société ouverte mondiale. Elle n’est pas menacée de l’extérieur par quelques idéologies totalitaires à la recherche d’une suprématie mondiale. La menace vient de tyrans locaux qui veulent établir leur domination. La menace peut venir d’États démocratiques souverains qui poursuivent leur propre intérêt au détriment de l’intérêt commun. La société ouverte internationale est leur pire ennemi. Aucun nouvel ordre mondial n’a pris place. Nous sommes dans une période de désordre.

L’idéologie du laissez-faire ne reconnaît pas le besoin d’imposer un ordre mondial. Un ordre national est supposé émerger de la poursuite par les États de leurs intérêts. Guidés par le principe de la survie du plus fort, les États sont de plus en plus préoccupés par leur compétitivité et réticents à faire tout sacrifice pour le bien commun. L’idéologie du laissez-faire est incompatible avec le concept de société ouverte. Il suffit de voir l’incapacité du monde libre à tendre la main (aux migrants venus d’Afrique contre la société ouverte !).

Le système du capitalisme brigand qui a pris le contrôle de la (France avec Macron) est si inéquitable que les gens peuvent se tourner vers un chef charismatique qui leur promet un renouveau national au prix des libertés civiles (des migrants venus d’Afrique contre la société ouverte !). Une société ouverte n’est pas l’absence d’intervention du gouvernement ni de l’oppression (avec des migrants venus d’Afrique contre la société ouverte !). C’est un effort délibéré de la faire naître (avec des migrants venus d’Afrique). Les États-Unis (America first !) et le Royaume-Uni font obstacle à tout espoir solide de société ouverte mondiale.

Si leurs dirigeants avaient une vision du monde différente, ils auraient pu établir les fondations pour une société ouverte mondiale. Il y avait une opportunité de modeler la fonction de l’ONU telle qu’elle avait été conçue à l’origine. Depuis l’opportunité a disparu. L’ONU a été complètement discréditée en tant qu’institution gardienne de la paix. Notre société ouverte mondiale manque d’institutions et de mécanismes nécessaires à sa préservation et il n’y a pas de volonté politique de les créer. Le concept de société ouverte, qui a besoin d’institutions pour la protéger, peut constituer un meilleur guide pour agir (pour la mondialisation heureuse).

Il est plus facile d’identifier les ennemis de la société ouverte que de lui donner un sens positif. Sans un sens positif, la société ouverte sera victime de ses ennemis. Il existe un intérêt commun dans la protection de l’unité d’une communauté, mais la société ouverte n’est pas une communauté dans le sens traditionnel du terme. C’est une idée abstraite, un concept universel. De plus, la société ouverte est un concept universel qui transcende toutes les frontières. Les sociétés assurent leur cohésion grâce à des valeurs partagées qui sont enracinées dans la culture, la religion, l’histoire et la tradition. Dans une société sans frontières, quelles sont les valeurs possibles où les droits individuels sont (menacés) et où des valeurs partagées permettent de tenir la société en un tout ? Cette société ouverte sans frontières (No Border) est menacée de toutes parts.

D’un côté, les doctrines nationalistes ou communistes entraînent la domination étatique. Dans l’autre, le capitalisme du laissez-faire amènera vers une plus grande instabilité et finalement un effondrement.

Lee Kuan Yew, de Singapour, propose un modèle asiatique qui combine l’économie de marché et la répression d’État. Dans bien des pays, le contrôle de l’État est si étroitement associé à la création de richesse privée que l’on peut parler de capitalisme voleur et d’État gangster, une autre menace pour la société ouverte.

J’envisage la société ouverte comme une société ouverte à (l’immigration). Notre imperfection s’étend à nos constructions mentales et à nos institutions. Ce qui est imparfait peut être amélioré. La société ouverte permet ce processus et l’encourage en (luttant contre) la liberté d’expression et en (dénigrant) l’opposition.

La société ouverte offre une vision du progressisme illimité. Mais, dans les affaires humaines, les faits (avec des migrants venus d’Afrique) ne fournissent pas un critère de jugement fiable (pour la liberté des gens et surtout pour la sécurité des personnes et des biens). Nous avons besoin de critères par lesquels (les risques des migrants venus d’Afrique pour la sécurité des personnes et des biens doivent être évalués).

Toutes les cultures et les religions ont de tels critères et la société ouverte ne pourra pas s’en passer.

Mais là où les cultures et les religions voient leurs valeurs comme absolues, une société ouverte voit ses propres valeurs comme provisoires et changeantes, un sujet de débat et d’opinion contre les nombreuses cultures et religions. Pour un débat possible, il faut un consensus sur la société ouverte (à l’immigration) qui est une forme d’organisation sociale désirable (pour migrants venus d’Afrique). Si les individus doivent être libres de penser et d’agir, seulement ils doivent être limités par l’intérêt commun (des migrants).

Si la déclaration d’indépendance est une bonne approximation des principes d’une société ouverte, nous devrions reconnaître qu’ils sont cohérents avec nos propres imperfections. Notre imperfection doit servir à l’établissement d’une société ouverte (aux migrants) en tant que forme désirable d’organisation sociale.

Nous devons accepter cette proposition comme un article de foi (en faveur des migrants). Le besoin d’articles de foi naît du fait que nous sommes imparfaits. Si nous avions une compréhension parfaite, nous n’aurions nul besoin de foi. Mais pour accepter ce raisonnement, nous devons profondément changer le rôle que nous accordons aux croyances (patriotiques et nationales). Historiquement, ces croyances ont servi à justifier des comportements spécifiques (pour sauvegarder les frontières de la patrie et l’intérêt national).

L’imperfection doit entraîner une attitude différente. La foi devrait servir à guider notre vie et pas à nous faire obéir à des règles (pour sauvegarder les frontières et l’intérêt national). Si nous acceptons que la foi (en faveur des migrants) est une expression de nos choix, et pas une vérité ultime, nous serons mieux à même d’accepter d’autres croyances (avec des migrants venus d’Afrique) et de réviser les nôtres !

 Mais ce n’est pas ainsi que la plupart considèrent leurs croyances. Ils ont tendance à confondre leur foi avec une vérité ultime. Et cette confusion sert souvent à définir leur identité propre. Si une société ouverte les oblige à abandonner leur prétention à une vérité ultime (et à définir leur identité propre), ils éprouvent alors un sentiment de perte. Cette idée que nous possédons une vérité ultime est profondément inscrite dans nos modes de pensée. Nous sommes inséparablement liés à nous-mêmes. Nous pouvons avoir la foi en la vérité et dans la moralité, mais nous protégeons par-dessus tout nos intérêts (nationaux) et nous-mêmes.

Si bien que si nous croyons que la vérité et la justice existent, nous voulons en avoir le contrôle. La foi en notre imperfection est un substitut de piètre qualité (en faveur des migrants). C’est un concept plus difficile à manier que des concepts primitifs comme la patrie (ou la famille). Les sociétés ouvertes (aux migrants) ont tendance à être plus prospères, plus innovantes, plus stimulantes, que les sociétés fermées. (???) En science, les théories doivent être justes (les explications et prévisions qu’elles créent doivent correspondre aux faits) pour qu’elles fonctionnent (dans le sens où elles donnent des explications et des prévisions utiles).

Mais en sciences sociales, ce qui est efficace n’est pas forcément ce qui est juste, à cause du lien incohérent entre la pensée et la réalité qui peut saper notre compréhension du bien et du mal. C’est ce qui se produit de nos jours dans notre société. Notre sens du bien et du mal est mis en danger par nos obsessions de succès, mesuré par l’argent. Si le succès était le seul critère, la société ouverte perdrait son combat contre les idéologies totalitaires (patriotiques et nationales). Il est plus simple de défendre son intérêt propre que de s’engager dans la pantalonnade du raisonnement abstrait de la société ouverte (en faveur des migrants).

Le concept de société ouverte a besoin d’être plus fondé sur (les idéologies gauchistes totalitaires en faveur des migrants) que sur des faits. Il (faut) un combat en faveur de la société ouverte, car c’est la forme la plus adéquate de société (selon les idéologies gauchistes totalitaires en faveur des migrants). Je crois en la société ouverte, car c’est celle qui permet le mieux de développer (l’accueil des migrants) contre un système (patriotique et nationale) qui prétend défendre les valeurs (patriotiques et nationales) d’une vérité ultime.

Mais je reconnais qu’il y a là un problème pour reconnaître la société ouverte comme attrayante et je ne suis pas sûr que les gens vont partager mon point de vue. Étant donné la déconnexion entre réflexion et réalité, la vérité n’est pas indispensable au succès (selon les idéologies gauchistes totalitaires en faveur des migrants). Il peut être possible d’atteindre certains objectifs en distordant ou en niant la vérité (en faveur des migrants) et les (idéologues gauchistes totalitaires) sont plus intéressés à combattre (les valeurs patriotiques et nationales) que d’atteindre à la vérité. C’est ainsi à un niveau élevé d’abstraction qu’on considère (l’accueil des migrants) comme le sens de la vie (???) et c’est là que (le mensonge) a une importance primordiale.

Et là, il est clair que la duperie (de l’accueil des migrants) peut être préférable à la vérité !

La société ouverte doit pouvoir tirer le meilleur parti (de l’accueil des migrants), alors que la société (restée libre des idéologies gauchistes totalitaires) est la meilleure pour (défendre les valeurs patriotiques et nationales). En fin de compte, la foi dans une société ouverte est une question de choix (politique en faveur des idéologies gauchistes totalitaires pour l’accueil des migrants) et pas un raisonnement logique. (???)

Même si le concept de société ouverte était universellement accepté, cela ne serait pas suffisant pour assurer la liberté et la prospérité (des migrants). La société ouverte ne fournit qu’un cadre dans lequel les points de vue sociaux et politiques (en faveur des migrants) peuvent être réconciliés pour permettre l’action politique. Il n’est pas suffisant d’être un démocrate, il faut être un démocrate libéral, ou un social-démocrate ou un démocrate-chrétien ou tout démocrate (de gauche pour imposer l’accueil autoritaire des migrants).

Une conviction partagée de société ouverte est une condition nécessaire mais non suffisante pour la liberté et la prospérité (des migrants) et pour les bénéfices (Une chance pour la France) que promet la société ouverte. Le concept de société ouverte est vraisemblablement une source inexorable de difficultés. En effet, il va de soi que notre idéal de société ouverte est inaccessible. En science aussi, la vérité est inaccessible.

Cependant regardons le progrès que nous avons fait en la poursuivant. De même, la société ouverte peut être approximative pour obtenir un agenda politique et social (pour un combat en faveur des migrants).

Pourtant cela peut être fait. Il y a un précédent historique. Les Lumières furent une célébration du pouvoir de la raison, et elles fournirent l’inspiration de la Déclaration d’Indépendance et la Déclaration des Droits de l’Homme. La croyance en la raison a été portée à l’excès par la Terreur de la Révolution française.

C’était pourtant le début de la modernité. Nous avons 200 ans d’expérience de l’Âge de Raison et comme les gens raisonnables, nous devons reconnaître que la raison a ses limites.

Là où la raison a échoué, la (tyrannie des idéologies gauchistes totalitaires) peut encore réussir !

(librement adapté de George Soros, The Atlantic, le 02/1997 : « La menace capitaliste« )

La sophistique de Soros et la lutte pour façonner une nouvelle Science économique ;

Karl Popper et son disciple Georges Soros –

Une de ces fausses solutions a pris la forme du Green New Deal qui propose d’utiliser la double crise économique et sanitaire de la COVID-19 pour accélérer la transition vers un ordre mondial décarboné grâce aux réseaux d’énergie verte, au plafonnement et à l’échange de taxes carbone, et enfin à la réduction générale de la population. La perspective peu agréable derrière ce paradigme est enracinée dans une misanthropie dévote qui vise à résoudre les problèmes de l’humanité en établissant un régime d’États post-nationaux à gestion technocratique.

L’autre paradigme avancé par les présidents Poutine et Xi Jinping est, en termes simples, une alliance multipolaire dans l’esprit qui préside aux Routes de la soieInitiative Belt and Road, et polaire. Sur la base de leurs paroles et de leurs actions, les deux dirigeants se sont engagés à développer un modèle de système fondé sur l’idée que les ressources et la croissance d’un pays ne sont limitées que par les capacités cognitives de sa population. De vastes projets basées sur le train à grande vitesse, les programmes hydrauliques et le développement spatial, mettent en évidence, dans la pratique, à quel point cette vision anti-malthusienne s’est exprimée lorsque 135 pays en ont déjà rejoint le cadre, à différents niveaux, et que des centaines de millions de personnes ont été sortis de la pauvreté.

L’Institut pour une nouvelle pensée économique

Aujourd’hui, je voudrais aborder un peu plus en détail une partie souvent négligée mais très importante de ces fausses solutions. Cela impliquera malheureusement de se pencher sur l’esprit inquiétant de George Soros et d’une organisation basée à Oxford que ce milliardaire, financier du changement de régime, adepte du gouvernement mondial et anti-nation, a cofondé en 2008, l’Institute For New Economic Thinking (INET).

Fondé en 2008, l’Institute for New Economic Thinking a été conçu pour attirer les jeunes esprits créatifs – qui pourraient autrement faire de réelles découvertes en science économique – dans un environnement contrôlé où ils se verraient accorder une liberté et un financement apparents – mais pas réels. Dans cet environnement, ils seraient libres d’inventer de nouvelles théories alternatives de l’économie pour autant qu’ils adopteraient certaines hypothèses et axiomes spécifiques du dogme, propices à des sociétés oligarchiques engagées dans une pensée de croissance nulle dans un système fermé.

L’idée derrière INET était simple : le crash financier de 2008-2009 garantissait presque que de nouvelles idées seraient recherchées pour éteindre l’incendie imminent alors que les moutons se réveilleraient en masse sous le choc de l’ordre en ruine, et un large filet devait être créé pour capturer tous les poissons sautant hors de l’étang à la recherche de nouvelles idées.

Parmi les autres cofondateurs figuraient Jim Balsillie et William Janeway, tandis que l’ancien président de l’INET n’est autre que Lord Adair Turner.

Balsillie est un milliardaire canadien qui a dirigé le Canadian Roundtable Group renommé le Conseil international du Canada (CIC) après sa fusion avec son Center for International Governance Innovation (CIGI) en 2007. Travaillant en tandem avec le pendant américain deChatham House – alias le Council on Foreign Relations – Balsillie a déclaré en 2007 :

J’ai dirigé la création du Conseil international canadien (CIC). Les Américains ont leur puissant Council on Foreign Relations, qui propose une analyse non partisane des questions internationales et intègre les chefs d’entreprise avec les meilleurs chercheurs et responsables des politiques publiques.

Janeway est professeur à Cambridge et directeur général de Warburg Princus Capital Management– oui, la même famille bancaire de Warburg qui a été surprise en train de financer – tandis que Lord Turner est l’ancien régulateur en chef de la ville de Londres de 2008 à 2013 qui a introduit pour la première fois une législation pour un Green New Deal au parlement britannique en 2009 et préside actuellement la Global Energy Transitions Commission. Parmi les autres dirigeants du conseil d’administration de l’INET figurent Drummond Pike, fondateur de la Tides Foundation de Soros , Rohinton Medhora, président du CIGI de Balsillie, et Rob Johnson, ancien directeur général de Soros Fund Management.

La sophistique Soros vs Popper derrière l’INET

Dans une interview accordée à Chrystia Freeland en 2010, Soros a décrit le but du nouvel institut dans les termes suivants :

Il s’agit d’une tentative pour amener les économistes à repenser les fondements mêmes de l’économie car il s’avère que la théorie macro-économique s’est effondrée. La crise financière a montré qu’elle est tout à fait inadéquate pour faire n’importe quel type de projection sur l’avenir, et elle doit être repensée à partir de ses fondamentaux.

Dans l’interview, Soros explique que l’économie est en crise en raison de la fausse croyance que le domaine pourrait être traité comme une science dure, à l’instar de la physique ou de la biologie, avec des lois newtoniennes immuables. Mais comme le domaine de l’économie est façonné par la pensée humaine, elle-même régie par des sentiments et des passions irrationnels, elle ne pourra jamais être «une vraie science». Ce qui est encore plus problématique, selon Soros, est que même les concepts apparemment «scientifiques» émanant de la raison sont intrinsèquement faux et donc toute action causée par ces pensées intrinsèquement fausses est naturellement destructrice et provoque un déséquilibre.

Soros débat avec Rob Johnson sur l’INET – Vidéo en anglais

Contrairement aux molécules dans un espace de gaz qui obéissent à des lois spécifiques, les êtres humains agissent dans l’espace de l’économie d’une manière qui peut parfois changer à la fois le volume de l’espace économique et aussi changer, par réflexe, les pensées de ces participants eux-mêmes. Soros aime utiliser l’exemple d’un toxicomane.

Dans une conférence d’octobre 2010 sur sa théorie générale de la réflexivité, Soros décrit le fait problématique de juger une personne comme un trafiquant de drogue criminel, et que cette pensée – jugement – manifesté dans les lois et les actions amènera alors le trafiquant à agir comme un criminel. La pensée – le jugement – façonne ainsi le résultat. Soros soutient que si vous ne criminalisiez pas les drogues, vous élimineriez tout jugement, donc aussi le comportement criminel, et donc finalement le crime. Les criminels agiraient de manière respectueuse, les barons de la drogue deviendraient des hommes d’affaires normaux et les toxicomanes vivraient leur vie comme bon leur semble, comme toute personne «normale».

Soros, qui aime se considérer comme un philosophe profond, a avancé sa théorie générale de la réflexivité, laquelle, explique-t-il dans ses conférences, est fondée sur deux hypothèses : la vision du monde du participant est toujours partielle et déformée, ce qu’il appelle le «principe de faillibilité», et «ces vues déformées peuvent influencer la situation à laquelle elles se rapportent, car de fausses vues mènent à des actions inappropriées.» («Principe de réflexivité» de Soros).

Étant donné que chaque idée façonne le système d’une manière de plus en plus inappropriée, ces «constructions mentales prennent leur propre existence, ce qui complique davantage la situation». Cette croissance de la fausse pensée et de la fausse action conduit ainsi à un déséquilibre extrême et donc à l’effondrement inévitable des systèmes.

Le co-contrôleur de Soros à l’INEP Rob Johnson a déclaré que nous devons «rattacher nos modèles au contexte d’incertitude radicale».

Il ne faut pas réfléchir longtemps pour imaginer pourquoi un sociopathe comme Soros était attiré par cet ensemble de concepts. Dans sa conférence de 2010, Soros a déclaré : «J’ai commencé à développer ma philosophie en tant qu’étudiant à la London School of Economics à la fin des années 1950… sous le mentorat de Karl Popper» qui a soutenu [dans son livre Open Society and its Enemies -ed] que « la vérité empirique ne peut être connue avec une certitude absolue… Même les lois scientifiques ne peuvent pas être vérifiées »Libérée du fardeau de la vérité, la conscience est libérée de toute douleur qui résulterait de l’engagement dans le mal.

Comme indiqué dans une tristement célèbre interview de 60 Minutes, Soros a déclaré que non seulement il n’avait ressenti aucun remord pour avoir travaillé avec les nazis à la confiscation des biens de Juifs assassinés alors qu’il était un adolescent vivant en Hongrie en 1944, mais qu’il l’avait décrit comme «le meilleur moment de sa vie». Lorsque l’intervieweur a poussé Soros à s’expliquer, il a souri et a déclaré «c’est comme sur les marchés. Si je n’avais pas été là … quelqu’un d’autre l’aurait fait à ma place, de toute façon.»

George Soros est-il un sociopathe ? Vidéo en anglais

Gardez à l’esprit que ce n’étaient pas les réflexions d’un vieil homme nostalgique pensant à son combat d’enfance pour survivre dans la Hongrie contrôlée par les nazis, mais les pensées mûres d’un spéculateur international qui avait fait des milliards, suite à la destruction de nations, en pariant contre leurs devises. L’esprit tordu de Soros conclurait que « c’est juste gagner de l’argent. Si les gens meurent de faim ou si les gouvernements font faillite, alors qui s’en soucie ? C’est légal et je ne suis donc certainement pas un criminel. »

À ce point, n’importe quelle personne sensée reconnaîtrait bientôt que la propre théorie de Soros s’effondre, puisque même si ses actes n’ont pas été qualifiés de criminels par le système judiciaire, il a continué à agir comme un criminel. [cf le Tribunal de Nuremberg qui a jugé les nazis, NdT]

Fusion de l’incertitude radicale et de la stabilité

Tout en promouvant la croyance en une «incertitude radicale», Soros a déclaré en 2012 que l’objectif de l’INET est que «l’hypothèse d’anticipations et de comportements rationnels soit effectivement abandonnée».

Soros a décrit comment «l’idée que la stabilité doit être un objectif de politique publique, ce qui n’est actuellement pas généralement accepté, deviendra mieux reconnue».

Ici surgit un nouveau paradoxe …

Comment un système fondé sur une incertitude radicale peut-il être guidé par la stabilité ? D’où viendrait cette stabilité ? Qui va l’imposer ? Quelles normes pourraient être utilisées ? Toutes les normes ne sont-elles pas intrinsèquement mensongères dans la vision du monde de Soros ?

La réponse à ces questions est plus simple que vous ne l’imaginez :

On attendra des masses qu’elles s’imposent la stabilité à elles-mêmes, et ensuite l’élite managériale au niveau supérieur, cachée derrière le prétexte invisible de la «complexité», contrôlera la «stabilité» du système d’en haut comme des dieux dominants les serfs dans ce que Aldous Huxley a un jour appelé le Camp de concentration sans larmes.

Fascisme Arc-en-ciel – Attack the system

Pour Soros, et dans la vision de l‘INET, cela prendra la forme du Green New Deal et n’est en aucun cas déconnecté du financement philanthropique grâce auquel Soros est devenu célèbre au cours des dernières décennies. Un brillant article de 1998 de Jim Jatras a identifié cette homogénéisation de la culture financée par les partisans de Soros comme du « Rainbow Fascism ».

Travaillant en tandem avec les Nations Uniesl’INET a parrainé en 2019 une université d’été pour de jeunes économistes talentueux intitulée «Is a Global Green New Deal the Solution ?» – programmé pour amener les participants à la conclusion que «oui… évidemment.»

loonpond.blogspot.com

En janvier 2020, Soros a engagé 1 milliard de dollars pour créer une «Université mondiale… pour lutter contre les gouvernements autoritaires et le changement climatique, les qualifiant de défis jumeaux qui menacent la survie de notre civilisation», en mettant l’accent sur Trump, Xi Jinping et le président Poutine.

Peut-être que si Soros, en tant que jeune homme, avait davantage étudié Max Planck au lieu de perdre son temps avec l’immoraliste Karl Popper, il aurait mis en mouvement un ensemble d’idées différentes qui faisait plus de bien au monde et à nos propres âmes que les concepts misanthropes qu’il a choisis pour guider sa vie.

Max Planck contre Karl Popper

Aux prises avec les mêmes problèmes que Popper et Soros, le grand scientifique, musicien et philosophe Max Planck (1858-1947) a adopté une approche très différente pour résoudre les paradoxes de Soros et Popper en s’attaquant au paradoxe séculaire de l’existence du libre arbitre dans un univers de loi. Comment ces deux états pourraient-ils coexister ?

Planck a été saisi par cette question alors qu’il était jeune adolescent, et a choisi de s’y attaquer de la manière la plus créative : au lieu de suivre les conseils de son professeur cynique, qui croyait que rien ne pouvait plus être découvert en physique et qu’il devrait abandonner ses ambitions scientifiques pour une carrière plus lucrative, Planck a consacré sa vie à la cause de la sagesse et a cherché à découvrir les principes créatifs à la base de l’univers.

Sa passion s’est matérialisée par la découverte du quantum d’énergie – la constante de Planck – créant un nouveau domaine de la science de la microphysique et de l’exploitation de l’énergie atomique, la mécanique quantique. Planck a démontré que la capacité de l’esprit à comprendre et à agir selon les lois de la création a amené l’univers lui-même à réagir en augmentant les conditions aux limites de l’humanité, permettant ainsi à notre espèce de supporter plus de personnes, avec des qualités de vie et un savoir plus élevés, grâce au progrès scientifique et technologique.

S’exprimant contre l’abandon de la causalité, qui gagnait en popularité dans les années 1930 avec la montée en puissance de l’école statistique probabiliste de Copenhague avec Neils Bohr et Max Heisenberg – sur laquelle Soros et Popper fondent leurs théories – Planck a fait valoir dans sa Philosophie de la physique de 1935 que :

La raison pour laquelle les mesures de la physique atomique sont inexactes ne doit pas nécessairement être recherchée dans un échec de la causalité. Cela peut aussi bien consister en la formulation de concepts défectueux et donc de questions inappropriées.

Dans le même essai, Planck a soutenu que la corruption de la science, qui est devenue beaucoup plus profonde 80 ans plus tard, était liée à deux erreurs fondamentales :

  1. L’imposition des mathématiques comme science dominante par rapport à la physique, ce qui a incité les scientifiques à essayer de «forcer» la réalité physique dans le cadre limité, et souvent faux, du langage mathématique et…
  2. La tendance à expulser l’esprit subjectif du scientifique hors des paramètres de l’équation de l’univers objectif que l’esprit de cette personne étudiait. Sur ce point, Planck a déclaré :

En traitant de la structure de toute science, une interconnexion réciproque entre les jugements épistémologiques [d’où parle la science ? NdT] et les jugements de valeur [à qui et pour qui parle la science ? NdT] a été constatée, et qu’aucune science ne peut être totalement dissociée de la personnalité des scientifiques.

Vers la fin de sa vie, Max Planck s’est efforcé avec passion de réintroduire dans la pratique scientifique le sens de l’honnêteté et de l’amour qui a animé les plus grandes découvertes de l’histoire humaine, y compris ses propres découvertes sur la physique quantique.

Dans ses deux œuvres incroyables  Philosophy of Physics (1935 pdf) et Where is Science Going ? (1932 ebook) Planck fait valoir que le paradoxe de la dualité onde-corpuscule ne peut être résolu qu’en intégrant le paramètre de l’esprit de l’enquêteur dans l’équation et en supprimant le mur conceptuel séparant l’observateur de l’observé.

Pour clarifier le paradoxe onde-corpuscule et la solution de Planck

Contrairement à une planète ou à un autre objet, la vitesse et la position d’un photon ne peuvent pas être mesurées simultanément. La mesure exacte de l’un des deux paramètres entraîne l’impossibilité de mesurer exactement l’autre, la théorie permet seulement de connaître la probabilité de la valeur de l’autre paramètre, c’est le principe d’incertitude de Heisenberg. Planck déclare que la solution à cela ne doit pas être trouvée en supposant paresseusement que la lumière doit simplement avoir deux identités distinctes d’onde et de particule, ni que la vérité de son essence ne peut être connue, mais plutôt que les définitions mêmes d’onde, de particule, ainsi que l’esprit lui-même doivent être affinés en traitant scientifiquement la question du libre arbitre… car c’est le seul cas connu pour lequel l’acte d’observation modifie ce qui est observé.

Planck déclare :

Nous pouvons peut-être traiter du libre arbitre. Considérée subjectivement, la volonté, dans la mesure où elle regarde vers l’avenir, n’est pas causalement déterminée, car toute connaissance de la volonté du sujet, par lui-même, agit causalement sur celle-ci, de sorte que toute connaissance définitive d’un lien causal fixe est hors de question. En d’autres termes, nous pourrions dire que regardée de l’extérieur – objectivement – la volonté est causalement déterminée, et que regardée de l’intérieur – subjectivement – elle est libre.

Planck a très bien décrit le rôle de la pensée créatrice dans ce processus en disant :

Une bonne hypothèse de travail est essentielle avant toute enquête. Cela étant, nous sommes confrontés à la difficile question de savoir comment nous allons faire pour trouver l’hypothèse la plus appropriée. Pour cela, il ne peut y avoir de règle générale. La pensée logique en elle-même ne suffit pas, même pas lorsqu’elle dispose d’un corps d’expérience exceptionnellement vaste et multiple pour l’aider. La seule méthode possible consiste à comprendre immédiatement le problème ou à se saisir d’une heureuse idée opportune. Un tel saut intellectuel ne peut être exécuté que par une imagination vive et indépendante et par une forte puissance créatrice, guidée par une connaissance exacte des faits donnés pour qu’elle suive le droit chemin.

Alors que Planck était un pianiste accompli, Einstein parlait sans relâche de l’importance de l’adhésion de son âme à la musique classique et de son amour de jouer Mozart au violon. Les deux hommes jouaient fréquemment de la musique ensemble, et tous deux témoignaient du rôle vital de la musique classique en leur permettant de s’évader au-delà des contraintes du raisonnement logique déductif / inductif – les mathématiques formelles – qui les avait empêchés de formuler des hypothèses fructueuses.

À propos du rôle de la musique dans la découverte scientifique, Einstein a déclaré :

La théorie de la relativité m’est venue par intuition, et la musique est le moteur de cette intuition. Mes parents m’ont fait étudier le violon depuis l’âge de six ans. Ma nouvelle découverte est le résultat de la perception musicale.

Dans un autre essai, Einstein est allé encore plus loin pour décrire le rôle de la causalité dans une fugue de Bach comme clé maîtresse pour débloquer les problèmes mathématiquement insolubles des quantas et de la causalité plus généralement :

Je crois que les événements de la nature sont régis par une loi beaucoup plus stricte et plus contraignante que ce que nous soupçonnons aujourd’hui, lorsque nous parlons d’un événement comme étant la cause d’un autre. Notre concept ici se limite à un événement dans une temporalité. Il est dissocié de l’ensemble du processus. Notre manière approximative actuelle d’appliquer le principe causal est assez superficielle… Nous sommes comme un enfant qui juge un poème par ses rimes, et non par son rythme. Ou, nous sommes comme un jeune étudiant au piano reliant simplement une note à celle qui précède ou suit immédiatement. Dans une certaine mesure, tout cela peut être très bien, quand on a affaire à des compositions simples ; mais cela ne fera pas l’affaire pour l’interprétation d’une fugue de Bach. La physique quantique nous a présenté des processus très complexes, et pour y faire face, nous devons encore élargir et affiner notre concept de causalité.

À ma connaissance, cette idée n’était nulle part mieux exprimée à notre époque que dans cette courte vidéo de 17 minutes, Le passé est-il certain ? Vidéo en anglais

https://youtube.com/watch?v=xFPj5hHWLEo%3Ffeature%3Doembed

Remettre l’esprit sur le siège du conducteur

Au lieu d’une nouvelle ère de découvertes dans les voyages spatiaux, le développement pacifique et les découvertes atomiques comme l’envisageaient John F.Kennedy ou Charles De Gaulle, le XXe siècle a vu la formation d’un nouveau sacerdoce scientifique qui s’est transformé en un culte de la société de consommation tentant, pour toujours, de «vivre dans l’insaisissable maintenant» – le Big Now – … ignorant du passé, craintif pour l’avenir et dédaigneux envers la nature humaine. Des ectoplasmes et des zombies comme Karl Popper et George Soros se sont levés pour mettre en action un ensemble d’idées qui rejetaient la méthode de pensée fructueuse et éprouvée menée par des scientifiques comme Einstein, Planck et le grand bio-géochimiste Vladimir Vernadsky qui ont tous conclu que si la logique déductive / inductive pure échoue à produire la vérité, alors il vaut mieux trouver une meilleure définition de la vérité plutôt que de supposer paresseusement qu’elle n’existe pas.

Alors que l’humanité est tirée par un meilleur paradigme de système ouvert dirigé par Vladimir Poutine, Xi Jinping et d’autres dirigeants de l’Alliance multipolaire, rappelons-nous les sages paroles de Planck dont la vision de la condition humaine devrait être revisitée plus souvent :

La science ne peut pas résoudre le mystère ultime de la nature, et ceci parce qu’en dernière analyse, nous faisons nous-mêmes partie de la nature, et par conséquent, partie du mystère que nous essayons de résoudre. La musique et l’art sont, dans une certaine mesure, également des tentatives de résoudre, ou du moins d’exprimer ce mystère. Mais à mon avis, plus nous progressons avec l’un ou l’autre, plus nous sommes mis en harmonie avec toute la nature elle-même. Et c’est l’un des grands services rendus par la science à l’individu.

L’auteur de cet article a prononcé une conférence, en 2015, sur ce sujet intitulée Planck vs Russell : A Battle for Causality in the 20th Century, qui peut être visionnée ici – en anglais :

https://youtube.com/watch?v=nmTMXJNcurw%3Ffeature%3Doembed

Comprendre l’empire Soros avec Pierre-Antoine Plaquevent

Comprendre l’empire Soros avec Pierre-Antoine Plaquevent.

Comprendre l’influence de Soros, c’est comprendre que de nombreux processus politiques antinomiques de notre temps ont souvent un dénominateur commun : l’appui, aussi bien financier que logistique et idéologique des fondations de la Société ouverte. Par son action et sa vision du monde, George Soros constitue à bien des égards la quintessence même de l’anti-conservatisme et du nominalisme politique. Un projet déployé avec une puissance et des moyens inédits dans l’histoire. Puisse cette étude contribuer au sursaut nécessaire face à l’assaut global que mènent depuis des décennies les réseaux de la société ouverte contre nos sociétés, nos modes de vie et notre avenir. Il n’est peut-être pas encore trop tard.

Interview de Soros qui rêve d’un gouvernement mondial et est prêt à tout pour l’obtenir


Interview de Soros qui rêve d’un gouvernement mondial et est prêt à tout pour l’obtenir

.

Une récente interview du maître des gauchistes parue dans un journal anglais éclaire davantage les buts de l’infâme personnage.

-Sur le Covid : il se fiche des morts, des handicapés, des souffrances… seules l’intéressent l’économie et les perturbations mondiales et politiques qui pourraient en être les conséquences.

-Pour lui comme pour Gates, le vaccins contre le Covid devra devenir obligatoire, sans lui, pas de boulot, pas de voyages, pas d’école même sans doute… Et un nouveau vaccin chaque année, un ! 

-Si la crise du Covid pouvait accoucher d’un gouvernement mondial, Soros serait le plus heureux des hommes…

–Il ne faut pas coopérer avec la « Chine autoritaire »… Mais coopérer avec lui qui paye pour changer le monde et qui paye notamment émeutiers et autres antifas, pas de souci ? 

-L’UE en danger… parce que fondée en partie sur l’Etat de droit… On savait que Soros avait une âme de dictateur, il n’a aucun état d’âme à l’avouer…

-L’UE en danger également… parce que l’Allemagne pourrait refuser de mettre la main à la poche pour régler la crise du Covid… et que les pays de l’Est pourraient bien tirer leur révérence, ainsi que l’Italie, maillon faible de l’UE.

Et il accuse la Cour constitutionnelle allemande d’être en mesure de faire capoter l’UE

Soros considère l’Allemagne comme une menace plus importante pour ses projets que le COVID, Trump, ou la Chine

George Soros, milliardaire philanthrope, et financier des infâmes révolutions de couleur, a récemment développé sa vision quant aux relations internationales dans le contexte de guerre mondiale contre le coronavirus, dans le cadre d’une interview accordée au journal britannique The Independent. Sa conclusion, quelque peut inattendue, est que l’arbitrage récent établi par la cour constitutionnelle allemande, opposé à l’achat d’obligations nationales par la banque centrale européenne constitue une « menace existentielle » pour l’Union européenne, et donc à sa « précieuse » vision d’une « société ouverte ». Une menace plus grande que celles supposément posées par le COVID, par Trump, par la Chine, sur lesquels il ne s’était précédemment pas privé de se montrer alarmiste.

Les relations internationales connaissent actuellement des modifications profondes et multiples, résultant de la guerre mondiale contre le coronavirus, et il est donc tout à fait instructif de prendre connaissance des interprétations qu’ont les personnages influents quant à ces développements. George Soros, milliardaire philanthrope et financier des infâmes révolutions de couleur, est l’un de ces individus dont la voix est particulièrement écoutée dans le monde entier, et à qui il faut prêter attention, ne serait-ce que pour se faire une idée de la prochaine cible de ses machinations. Pour être honnête, l’analyse de sa dernière interview, accordée au journal britannique The Independent ne constitue en rien une approbation quant à sa personne, ses activités, ou encore ce qu’il représente ; nous le faisons afin de laisser connaître au public les sujets qui préoccupent le plus ce personnage. Au vu de son emprise sur le monde, ce qui suit est un résumé point par point des principales affirmations qu’il a avancées cette semaine :

Le COVID-19 « menace vraiment la survie de notre civilisation »

Bien que les vues divergent quant au niveau de létalité du COVID-19, le contexte dans lequel Soros a énoncé ce commentaire s’intéresse plus aux perturbations mondiales évoquées par lui dans la phrase précédente de sa réponse ; il faut comprendre que la menace n’est pas tant sanitaire ou physique que socio-économique et politique.

L’impréparation des gouvernements nationaux face à une pandémie est lamentable

Soros se lamente de ce que les gouvernements nationaux n’étaient pas prêts pour cette pandémie en particulier, et ce malgré l’histoire de l’humanité, jalonnée de précédents en la matière, notablement la dite « grippe espagnole », ce qui laisse à paraître qu’il pourrait investir certaines de ses ressources pour renforcer leurs capacités futures et ainsi continuer d’intégrer son réseau dans l’État.

Le vaccin contre le COVID-19 devra changer chaque année

En faisant une comparaison entre le vaccin contre le COVID-19 et le vaccin contre la grippe, Soros affirme qu’il faudra le re-concevoir chaque année pour suivre les mutations du virus, ce qui suggère que des vaccinations annuelles pourraient finir par devenir obligatoires dans l’hypothèse où se verraient institués et normalisés des « passeports immunitaires » pour travailler, voyager, etc.

L’avenir du capitalisme est incertain

Selon les mots du milliardaire : « Je ne pense pas que quiconque puisse savoir comment le capitalisme va évoluer », ce qui peut être interprété comme une préoccupation sincère quant au système qui l’a rendu riche, et comme un mauvais augure quant à l’idée que le socialisme pourrait le remplacer (il pourrait lui-même investir dans le socialisme, certains l’accusent déjà de le faire, pour des raisons intéressées).

Un gouvernement mondial pourrait naître des cendres de l’ordre mondial pré-COVID

Lorsqu’on lui a demandé si « cette crise pourrait rapprocher entre eux les peuples — et les États-nations », Soros a répondu que tel sera le cas « à long terme », lorsque « les individus et les institutions, les nations, et l’humanité elle-même » dépasseront la « crainte » qui « très souvent [les] amène à se causer du tort à elles-mêmes », en référence à un gouvernement mondial.

La « société ouverte démocratique » ne devrait pas coopérer avec une Chine « autoritaire »

Bien que constituant l’un des ennemis les plus libéraux de Trump, et qu’affirmant littéralement qu’il « fait confiance à Trump pour s’auto-détruire », Soros résonne avec la frange de supporters de Trump la plus à droite en plaidant pour que la soi-disant « société ouverte démocratique » ne coopère en aucune circonstance avec la Chine « autoritaire ».

Le président Xi est « vulnérable » au milieu des « luttes »de pouvoir et le soutien populaire pour une « société ouverte »

Ne laissant jamais passer la moindre chance de fomenter des problèmes, Soros émet pour théorie que les « luttes » de pouvoir, ainsi que ce qu’il dépeint comme un soutien populaire croissant pour ses idéaux de « société ouverte » ont rendu le président Xi — qu’il dépeint comme un « dictateur » — extrêmement vulnérable, laissant à supposer l’existence de multiples scénarios de changements de régime.

L’Union européenne pourrait cesser d’être, à moins de devenir une union plus complète

Soros est extrêmement préoccupé par la possible fin de l’UE « parce qu’il s’agit d’une union incomplète » également « fondée sur l’État de droit », qu’il considère comme encombrant car « les roues de la justice tournent très lentement, pendant que les menaces telle que le COVID-19 évoluent très rapidement » ; la solution qu’il n’expose pas est donc d’aller vers une centralisation accrue.

La cour constitutionnelle allemande « pourrait détruire l’Union européenne »

Un récent jugement établi par la plus haute instance juridique du pays dirigeant de facto l’UE, statue que les achats d’obligations nationales par la banque centrale européenne (BCE) sont en partie inconstitutionnels dans leur justification. Soros profère de manière dramatique que ce jugement pourrait mettre à mal les projets de rétablissement financier de l’union.

Le précédent allemand pourrait déclencher une réaction en chaîne de politique pro-souveraines en Europe

L’un des scénarios qui inquiète Soros le plus est que sa Hongrie natale, la Pologne, et d’autres pays puissent s’appuyer sur le précédent allemand pré-cité pour s’opposer avec plus de poids aux jugements de l’UE s’ingérant dans leurs affaires intérieures. Il craint que « ce serait la fin de l’UE telle que nous la connaissons » si le bloc ne parvient pas à enrayer ce scénario.

Seuls des « Consuls » (des obligations permanentes) peuvent sauver l’UE

Soit par une préoccupation sincère voulant sauver l’UE, soit suivant des intentions plus intéressées quant à son réseau qui lui en fait tirer bénéfices, Soros recommande que le bloc émette des soi-disant « consuls » (des obligations permanentes) qui « seraient émis par l’UE comme entité, seraient automatiquement proportionnels, et le resteraient à jamais. » [Rien n’est éternel, mon cher George, surtout les humains nés en 1930… Pas sûr que tu nous manques quand tu casseras ta pipe. Avec un peu de chance le COVID-19 pourra jouer un rôle dans ton départ, NdT]

L’Allemagne fait obstacle au projet de Soros

Si sa condamnation du jugement de la cour constitutionnelle allemande ne suffisait pas, Soros lance directement un appel à ce pays ainsi qu’à son allié hollandais, « catégoriquement opposés » à son projet de « consuls », et les exhorte à « reconsidérer » la question. On pourrait envisager qu’il provoque des désordres de type révolution de couleur à ces fins.

Les « avantages déloyaux » de l’Allemagne sur la marché unique sont au détriment de l’Italie.

Essayant de dépeindre l’Italie comme à la tête de la coalition d’États pro-« consuls »opposés à la résistance allemande à ses propres projets, Soros s’emploie à créer un fossé entre ces pays en émettant l’avertissement selon lequel l’« avantage déloyal » de l’Allemagne sur le marché unique est au détriment de l’Italie, chose qui encourage dangereusement les projets anti-UE populistes de Salvini dans ce pays.

La racine des « dangers existentiels » de l’UE n’est pas le COVID, Trump, ou la Chine, mais le jugement de la cour constitutionnelle allemande

À en croire Soros, pendant que « L’Europe fait face à plusieurs dangers existentiels », le jugement susnommé de la cour constitutionnelle allemande est non seulement le plus récent, mais aussi celui qu’il va falloir résoudre le premier pour que l’UE « puisse se montrer capable de tirer parti de l’occasion » pour survivre les autres menaces implicites que sont le COVID, Trump et la Chine.

L’élément clé de l’interview de Soros pour le journal The Independent est qu’il (et avec lui, par extrapolation, le colossal réseau transnational de révolution de couleur qu’il a édifié) considère la décision récente de la cour constitutionnelle allemand comme une plus grande menace pour l’UE que toute autre chose, et pourrait donc essayer de s’ingérer dans les affaires internes allemande pour renverser ce jugement. Cela en dit beaucoup, car l’homme s’est jusqu’ici présenté comme bien plus opposé à Trump et à la Chine (ces deux oppositions sont de plus en plus dosées de manière égale) qu’au pays porte-drapeau de l’UE euro-libérale ; il s’agit ici d’une illustration de la vitesse à laquelle les relations internationales changent en ce moment, au cœur de la guerre mondiale contre le virus, tout ceci parce que l’Allemagne a eu l’outrecuidance d’émettre un jugement soutenant sa propre souveraineté. Par un coup du sort, Soros pourrait bien se retourner subitement contre ses alliés de longue date, s’il estime qu’ils « trahissent » sa « précieuse cause » d’une « société ouverte », qui subirait une « menace existentielle » si l’UE ne se centralisait pas toutes affaires cessantes sous le prétexte de contrer le COVID-19, du fait d’une décision de justice totalement inattendue.


Aux Etats Unis, un leader de manifestation admet être payé par George Soros

Preuve vidéo que Georges Soros paye les manifestants (USA).

Michael Tracey, journaliste pour TYT Politics, interviewe un « manifestant payé »par George Soros lors d’une réunion publique du représentant républicain Doug LaMalfa (R-CA).

(pour des sous-titres en français, activez la traduction automatique)

*****

« JE VAIS FAIRE TOMBER LES ÉTATS-UNIS EN FINANÇANT DES GROUPES DE HAINE NOIRS. NOUS ALLONS LES FAIRE TOMBER DANS UN PIÈGE MENTAL ET LEUR FAIRE METTRE LES FAUTES SUR LES BLANCS. LA COMMUNAUTÉ NOIRE EST LA PLUS FACILE À MANIPULER. »

Georges Soros, interview au journal allemand Bild, sept. 2014

Jusqu’à 500 000 tweets négatifs sur George Soros chaque jour, selon l’ADL

Selon l’Anti-Defamation League, les publications affirment principalement – sans preuve – que l’homme d’affaires finance les troubles agitant le pays après la mort de George Floyd

George Soros, fondateur et président de Open Society Foundations, avant la cérémonie de remise du prix Joseph A. Schumpeter à Vienne, en Autriche, le 21 juin 2019. (AP Photo/Ronald Zak)

JTA — Des adeptes des théories du complot de droite soutiennent de plus en plus activement l’idée que George Soros financerait les récentes protestations et émeutes qui secouent actuellement les États-Unis après l’assassinat de George Floyd.

Selon l’Anti-Defamation League, « les propos agressifs à l’égard de Soros ont explosé sur les réseaux sociaux » cette semaine. Les tweets négatifs sur le milliardaire juif philanthrope sont passés de 20 000 quotidiennement le 26 mai à 500 000 par jour le 30 mai.

D’après l’ADL, les publications affirment globalement – sans preuve – que George Soros finance les émeutes à travers le pays. Il soutiendrait les Antifas, un terme désignant les militants anti-fascistes, que le président américain Donald Trump a rendu responsables des violences, également sans donner de preuves.

L’organisation de lutte contre l’antisémitisme a déclaré que les théories contre George Soros « peuvent servir de passerelle vers des relents antisémites qui rendent les juifs responsables des émeutes ».

Les gens qui publient des messages sur l’homme d’affaires incluent des soutiens importants de Trump comme la commentatrice de Twitter Candace Owens et l’acteur provocateur James Woods.

Le milliardaire né en Hongrie qui finance des causes progressistes aux États-Unis et dans le monde est le bouc-émissaire favori de la droite et en particulier des adeptes des théories du complot. Des récentes théories conspirationnistes ont affirmé qu’il encourageait la propagation de la Covid-19 afin de gagner de l’argent avec un futur vaccin et qu’il payait les manifestants de gauche.

En 2018, Trump avait tweeté que George Soros avait payé des manifestants opposés à la confirmation de la nomination de Brett Kavanaugh à la Cour suprême américaine.

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a également réalisé une campagne publicitaire en 2017 critiquant le philanthrope. La campagne avait été considérée comme antisémite.

La Grande Prostituée
et le DRAGON

La saison estivale approchant à grands pas, nous aimerions nous pencher un peu sur le phénomène Femen. Faisant partie d’une sorte de Cirque Barnum de la constellation Soros, la Femen tient le rôle d’une prostituée sacrée des temps modernes. Prêtresse d’un culte néo-païen qui n’a rien de nouveau sous le soleil, la Femen s’évertue à profaner les autels et autres lieux « sacrés » des anciennes religions du livre. Égérie d’une mouvance qui semble avoir été mise en orbite afin d’abattre les symboles de la cité des patriarches, la Femen s’acharne, telle une harpie, sur les dépouilles d’une chrétienté qui n’est que l’ombre d’elle-même. Bref, la Femen demeure le complément indispensable du surnuméraire de l’Opus Dei.

La Grande Prostituée et le DRAGON Gracieuseté apostolische-geschichte.de

Reprise d’un article d’analyse mis en ligne sur le site Dedefensa.orgle 9 juillet 2015 et plus que jamais d’actualité puisque le MAGE derrière la queue de la comète du mouvement Black Lives Mater[BLM][1] est le même qui a déjà sorti de l’ombre les Femend’Ukraine. Parce que le DRAGON dirige la FEMME ÉCARLATE qui préside à tous les envoûtements qui paralysent notre époque.Merci à mes amis et à mes mentors, penseurs de la lucidité, analystes et chroniqueurs, spécialistes de l’ingénierie sociale et de la magie sous toutes ses formes. Parce que, SEULE, la divine théurgie sera en mesure de nous fournir les clefs de l’énigme.Les MAGES de la main gauche agitent des AVATARS tels que le mouvement BLM ou les FEMEN afin d’utiliser les « luttes des minorités » comme autant de MALÉFICES SYMBOLIQUES. Il s’agit d’instiller la LUTTE DE TOUS CONTRE TOUS afin de préparer l’arrivée de la BÊTE. Nous, théurges de la MAIN DROITE, avons consacré une part de nos précieuses énergies à décrypter ce phénomène de dévoiement COLLECTIF.Actives sur le front de la foi, mais, tout autant, sur celui des jeux du cirque, les Femen se donnent en spectacle sur des terrains d’opération qui sont médiatisés au gré d’un imposant déploiement d’effectifs. Importées d’Ukraine, les troupes de choc de la constellation Sorosinterviennent lors d’évènements bénéficiant d’une immense couverture médiatique dans un contexte où le grand public semble passablement désabusé par les spectacles qu’on lui propose.

Il s’agit, dans le cadre des « actions directes » de cette mouvance, d’associer le blasphème ou le sacrilège avec une forme de pornographie politique qui se décline sur le mode d’une catéchétique de la rectitude anti-patriarcale.Mais, au-delà de l’onde de choc médiatisée, le citoyen lambda se gratte la tête face à cet épiphénomène qui ne correspond pas à un mouvement politique ou socioculturel en particulier. Certains évoqueront la prétendue figure mythique du « Women’s Lib »(Women’s Liberation Movement) américain des années 60, en précisant que les Femen ne feraient que continuer la lutte féministe sur le terrain de l’agit-prop. Toutefois, dans un contexte où la vulgate féministe a été totalement intégrée à la DOXA du néolibéralisme, il devient impérieux de trouver de nouveaux débouchés à cet instrument de diversion par excellence.Diviser pour régnerAinsi donc, le féminisme n’a pas de couleur politique. On s’en réclame à droite, comme à gauche, et l’ensemble de ses revendications constitue un extraordinaire vivier permettant de neutraliser toutes formes de luttes susceptibles de mobiliser le peuple face à l’exploitation des classes dirigeantes.Certaines âmes naïves argueront que la « lutte des femmes » est le complément naturel de la « lutte des classes ». Bien évidemment …Cependant, une lecture attentive de l’histoire récente démontre, sans équivoque, qu’il s’agit d’une supercherie qui a fait ses preuves depuis que la Fondation Rockefeller s’est employée à financer une constellation d’organismes et de médias dédiée à faire mousser une « guerre des sexes » fort profitable pour le grand capital. À l’heure où la précarité et la « lutte de tous contre tous » érodent les fondations de la société humaine, le féminisme est devenu un mouvement éclaté qui, à l’instar des multiples guerres locales, se propage sur le mode de la métastase cancéreuse.La mouvance Femen s’active sur le front des religions du livre et de leur instrumentalisation par un patriarcat autant fantasmé que réel. Il s’agit de profaner les lieux cultuels (essentiellement catholiques ou islamiques) en s’appuyant sur des méthodes d’agit-prop qui ont fait leurs preuves dans le passé. Des slogans sacrilèges sont peints sur la poitrine dénudée de ces égéries d’une lutte à finir contre les fondations d’un patriarcat supposé être la source de tous les maux de l’humanité. Prônant l’établissement d’un matriarcat issu de l’« âge d’or », les Amazones topless se travestissent en nones déliquescentes à l’occasion et vont jusqu’à réclamer l’élection d’une Papesse du Nouvel Âge. Le très débonnaire Pape François pourrait nommer quelques Femen « cardinales in pectore » en attendant qu’un conclave n’élise une vicaire topless du Christ. Enfin, notre « mère l’Église » renouerait avec la figure controversée d’une Marie-Madeleine enfin réhabilitée à l’ère du « n’importe quoi ».D’autres idiotes utiles du mondialismeJudicieusement, certains oligarques, tels un George Soros, n’hésitent pas à consacrer d’importantes sommes afin de faire mousser les activités des Femen dans un contexte où cette mouvance néo-féministe participe à la mise en place de « révolutions colorées » destinées à déstabiliser des régimes ou des mouvements de résistance au rayonnement de l’« Empire ». Le mouvement Femen a vu le jour en Ukraine, terreau symbolique d’une guerre des « droits de l’homme » destinée à aplanir les différences socioculturelles, économiques ou religieuses qui retardent la mise en place des blocs continentaux du projet de gouvernance mondiale.Désormais, la Femen fait partie de l’agenda médiatique et, à l’instar de la marmotte, ses coups d’éclat annoncent invariablement une saison estivale qui sera chaude et mouvementée. Deux représentantes de la Femen à poitrine graffitée ont été capturées le 4 juin 2015, alors que le Grand Prix de la Formule 1 du Canada attirait les foules à Montréal. Une des deux Femen à poitrine graffitée s’est livrée à une séance d’exhibitionnisme printanier en montant sur une tribune où était exposée une rutilante voiture de sport et elle s’est mise à hurler «Montreal is not a brothel !» (Montréal n’est pas un bordel). La foule des badauds, principalement des américains de sexe masculin, ne savait pas s’il fallait s’en plaindre ou s’en réjouir, se contentant de prendre quelques clichés affriolants de la  qui posait les jambes toutes grandes ouvertes, affalée sur le capot de la bagnole tant convoitée.Le medium est le messageIl fallait s’y attendre – cela faisant partie du rituel printanier de la Femen – les médias montréalais ont tous dénoncé l’« odieuse opération policière » entourant la capture des deux spécimens européens de passage en terres d’Amérique. Chose amusante, des volées de Femen s’abattent de plus en plus sur les grandes messes sportives, telles que les Coupe du Monde de football ou les Grands Prix de Formule 1. Elles y dénoncent le fait que ces grandes messes sportives soient devenues des lupanars fort lucratifs. Ce qui n’est pas faux, en passant. Exhibant un « fuck the … » bien senti sur sa fière poitrine, la Femen met un terme à sa migration en échouant sur un préau achalandé, préférablement par des mâles hétérosexuels – voir métrosexuels – en rut ou des catholiques véhéments.Curieuse façon de faire que cette habitude de se dévêtir, de s’auto-graffiter et de finir par adopter une posture qui s’apparente, dans la plupart des cas, à une violente crise d’épilepsie. Cette nudité n’a plus rien à voir avec celle des Women’s Lib des années 60, à une époque où l’agit-prop (agitation au service de la propagande) était plutôt bon enfant. La Femen dénonce l’exploitation du corps de la femme en adoptant la posture d’une péripatéticienne hystérique et cette imposture idéologique trahit son instrumentalisation par les néoconservateurs actifs au sein de la constellation Soros. Le medium de la Femen – son corps réduit au rôle de vignette pornographique – constitue son message – l’exploitation des femmes par le patriarcat doit cesser … véritable tautologie qui trahit trop bien l’état des lieux. Les Femen sont des instruments d’aliénation et non pas de libération.Le parasite s’incrusteLe terme féminisme comprend sa propre racine féminine … alors que le néologisme Femen est une contraction de deux termes complémentaires : fem (femme) et men (homme). Ainsi donc, cette création néoconservatrice participe – à son insu ? – au grand projet téléologique du Transhumanisme. La (le) Femen est, de facto, un être androgyne qui s’est affublé de la dépouille d’une vestale dénudée afin de contribuer à perturber les rapports homme-femme au sein de la cité. À une époque où les médias mainstream pérorent à longueur de journée à propos de l’odieuse exploitation de la gent féminine par les hommes –prédateurs naturels, il va de soi – il fallait en rajouter une couche pour que la coupe déborde. C’est le rôle de la Femen que de faire déborder la coupe. Les coups d’éclats de cette cohorte téléguidée doivent contribuer à semer un vent d’hystérie sur la voie publique afin d’atteindre son but. La Femen c’est un peu l’égérie de la dernière révolution colorée mise en orbite : le Transhumanisme.La dénonciation d’un patriarcat qui n’existe plus dans les faits – ayant été complètement neutralisé par l’appareil législatif mis au service du communautarisme de l’ère postmoderne – s’apparente à l’action d’un parasite qui se serait introduit au cœur d’un discours dénué de ses fondamentaux. Il s’agit de faire de la « lutte des femmes » un instrument de promotion de la théorie du genre. Certaines militantes Femen ont, paradoxalement, dénoncé cette théorie tant controversée et n’acceptent pas que les femmes et les hommes finissent par devenir des avatars interchangeables. Trop tard. Leur mouvement a été récupéré par les Caroline Fourest et consort qui dictent, désormais, la rédaction des communiqués de presse qui seront repris par les prompteurs du télé-journal.Une espèce protégée qui peut blasphémer en toute impunitéNos gouvernements néoconservateurs ayant la protection de l’environnement à cœur, la Femen à poitrine graffitée fait, désormais, partie des espèces qu’il convient de protéger. Des timbres à son effigie lui sont dédiés, on lui ouvre les portes des parlements et autres chambres basses et, bientôt, c’est la chambre à coucher d’un de nos présidents qui servira de nid pour la ponte estivale d’une Femen consacrée « égérie nationale ». Nous attendons, impatiemment, que le Pape François sorte de son mutisme pour concélébrer une messe au Vatican avec une Femen à poil qui écartera les jambes pendant que le mou prélat, enfin ragaillardi, agitera son goupillon …À une époque où le blasphème constitue une forme de diffamation déguisée, des cohortes de Femen seront utilisées afin de profaner tous les rassemblements publics qui ne témoigneraient pas de la nouvelle religion officielle : la transgression des marqueurs de l’humanité. De plus en plus, les migrations de Femen en bande organisée s’apparentent à une nouvelle forme de Comedia dell’arteurbaine. On se souviendra d’une « performance » menée tambours battants l’automne dernier afin de protester contre la venue du Pape à Strasbourg. Les responsables de la communication Femen ayant mis en ligne une vidéo où un groupe de volatiles, cagoulés et poitrine nue, kidnappe un soi-disant prêtre devant l’église Notre-Dame du Perpétuel-Secours, à Asnières-sur-Seine, dans les Hauts-de-Seine. Hululant à tue-tête que « Dieu n’est pas un magicien. Le Pape n’est pas un politicien » – nous sommes entièrement d’accord avec les Femen sur ces deux points – les Femen migratrices exigeaient que la visite pontificale soit annulée en échange de la libération du performeur déguisé en prêtre.Belle performance qui préfigure une nouvelle forme de théâtre populaire qui aura le mérite de nous distraire un peu – pour combien de temps ? – de l’ennuyeuse routine des actualités.La boucle est boucléeÉgérie fort médiatisée, la Femen est devenue la mascotte de la nouvelle contre-église, un peu comme le Bonhomme Carnavalreprésente la ville de Québec. Elle se balade avec de vraies ou fausses cartes de presse qui lui permettent de faire irruption, à point nommé, au beau milieu des points de presse donnés par nos représentants politiques. Une d’elles, Neda Topaloski, s’est fait passer, au printemps 2015, pour une journaliste de la revue française Next afin de pouvoir perturber les débats de l’Assemblée nationale du Québec. Il s’agit d’un modus operandi bien connu, puisque deux Femen, Inna Bouton et Elvire Brasson, ont déjà utilisé leur carte de presse de l’Associated Press afin de faire irruption lors d’une conférence de presse donnée par Silvio Berlusconi à Milan. Il a été, par ailleurs, démontré que Georges Soros serait un des investisseurs qui soutiennent l’Associated Press, ce qui expliquerait le subterfuge utilisé par la Femen à poitrine graffitée afin d’utiliser les conférences de presse comme nouveau site pour des pontes impromptues.Prêtresse d’une contre-église qui ne se nomme pas, la Femen est aussi la prophétesse de cette nouvelle société liquide qui fera en sorte que toutes les « commodités » puissent s’échanger en temps réel. Faisant partie d’une espèce protégée par nos environnementalistes urbains, la Femen a de beaux jours devant elle. Il s’agit d’un volatile qui adapte son plumage en fonction des saisons et des lieux de ponte : égérie, prêtresse, manifestante, journaliste et, bientôt, politicienne, la Femen annoncera les changements de température sociétale à venir.Vendre son âmeCurieusement, la Femen a été dépouillée de son âme propre alors qu’elle semble jouir de toutes les prérogatives imaginables. La Femen est, désormais, le héraut des troupes de choc d’un mondialisme qui s’affiche triomphalement sur les places publiques de nos cités tombées en déchéance. Déguisée en manifestante, la Femen fait semblant de protester contre un patriarcat obsolète, alors que son rôle véritable consiste à annoncer la terrible barbarie qui s’apprête à démembrer nos communautés humaines. Tous sexes confondus.Il serait, peut-être, utile de rappeler que la mouvance Femen était un proche parent des mouvements néo-païens et nationalistes ukrainiens à ses débuts. L’Ukraine, depuis la chute de l’Empire soviétique, étant devenue la plaque tournante du tourisme sexuel et de la pornographie au cœur des pays de l’Est, il fallait s’attendre à ce que les Ukrainiennes dénoncent de manière virulente ce triste état de fait. Enragées face à ce pitoyable spectacle, les instigatrices de cette mouvance controversée souhaitaient dénoncer l’asservissement de leur peuple, en faisant le lien entre l’exploitation sexuelle des femmes et la colonisation des pays de l’Est par … Oncle Sam !À mille lieues de la théorie du genre et pas nécessairement « anti-russe », les premières Femen se sont mis à proclamer que « l’Ukraine n’est pas un bordel », en reprenant cette formule à chaque fois qu’elles migraient vers d’autres cités transformées en lupanars glamour et festif. C’est un fait incontestable : les Femen se sont insurgées, très tôt, contre la marchandisation de la cité et le commerce du corps des citoyens réduits en esclavage. Loin d’être un combat strictement féministe, leur « lutte originelle » convergeait avec le nationalisme et le patriotisme, deux vecteurs essentiels de la résistance face aux avancées du rouleau compresseur de l’« Empire mondialiste ». Les grands prêtres à la tête de l’ingénierie sociale ont très vite compris tout l’intérêt qu’il y avait à récupérer ce surgeon d’un néo-paganisme pas si hérétique qu’il n’y parait.

L'ex-Femen Amina Sboui jugée pour “dénonciation mensongère” après ...
Amina Sbouï

Pointant du doigt les religions du livre – avec le catholicisme comme figure de proue – la mouvance Femen offrait un prétexte en or à nos maîtres réels pour que la lutte contre la marchandisation de la cité soit transformée en dénonciation d’un patriarcat tombé en désuétude depuis belle lurette. Ainsi, le néo-paganisme et une certaine lutte des femmes étaient détournés de leurs objectifs primitifs pour être instrumentalisés dans le sillage de cette nouvelle « religion des droits de l’homme » pavant la voie à l’érection d’une inéluctable gouvernance mondiale. Amina Sbouï [2] et toutes les autres Femen qui ont récemment dénoncé la théorie du genre et l’instrumentalisation de leur mouvance devraient se rhabiller et joindre, pourquoi pas, leur voix à celles des quelques Antigones – mouvance féminine catholique dénonçant l’action menée par les Femen au début – qui ont su se libérer de l’emprise d’un conservatisme qui fraie dangereusement avec certaines officines de l’Opus Dei.Après tout, lorsque le néo-païen Dominique Venner s’est suicidé dans les entrailles de la cathédrale Notre-Dame de Paris il n’avait certainement pas l’intention de perpétrer un ignoble sacrilège. Son action aura plutôt témoigné du désespoir d’un intellectuel brillant qui avait finit par comprendre que les catholiques et les néo-païens doivent, désormais, unir leur destinée dans un contexte où « les loups sont entrés dans Paris ».


Un sociologue musulman : « Les chiens enragés qui s’opposent à l’islam » devraient être crucifiés et avoir la langue coupée

Source : Resistancerepublicaine

Le Dr Abd Al-Aziz Al-Khazraj Al-Ansari déclare dans la vidéo qu’il a mise en ligne sur sa chaîne populaire YouTube le 25 juillet 2020 que les « chiens enragés qui s’opposent à l’islam » sont en nette augmentation.

Le discours de haine du sociologue qatari Dr Abd Al-Aziz Al-Khazraj Al-Ansari n’est pas théorique : il  lance une attaque contre des personnes qui existent réellement, à savoir deux journalistes du Quatar.

Et s’en prend dans la foulée à tous les réformistes.

Les journalistes en question ont osé critiquer le projet de tournage d’une série télévisée sur Khalid Ibn Al-Walid [un général et compagnon de Mahomet]. Ils ont suggéré qu’une telle série favoriserait l’idéologie extrémiste [il est aussi nommé Sayf Allāh al-Maslūl, Sabre dégainé de Dieu].

Al-Ansari cite des tweets des deux  journalistes Ibrahim Eissa et Abdallah Wafia et déclare que si le prophète Mahomet était là, il enverrait ces personnes à la potence.

Ces journalistes, comme tous les intellectuels réformistes dans le monde arabe, devraient être pendus, crucifiés et avoir la langue coupée », Chaîne MEMRI :

« Ensuite, les langues de ces personnes seraient coupées » prévient-il.

Une découverte sur le diabète bluffe les médecinsUn investisseur révèle comment convertir 100€ en 10 000€Le diabète devient réversible : supprimez-le en 3 joursAttention ! impossible de tenir plus de 5 minutes à ce jeu !

 Le Dr. Al-Ansari critique les personnes qui prêchent un islam « gentillet », faible,  un islam « facile », et déclare que si cela ne tenait qu’à lui, il mettrait publiquement sa chaussure dans la bouche de ces personnes.

Al-Ansari déclare qu’un « islam fort » signifie l’application de la loi de la charia, ce qui impliquerait la crucifixion et de trancher les langues de personnes comme Eissa et Wafia.

Résumé de la vidéo ci-dessus : 

Dr. Abd Al-Aziz Al-Khazraj Al-Ansari :

« Chers téléspectateurs, les chiens enragés qui s’opposent à l’islam sont de plus en plus nombreux ces jours-ci.

Que personne ne me dise que nous devons les approcher avec « sagesse et une belle prédication ».

Chers frères, si le prophète Mahomet ou les califes bien guidés étaient ici, ils ne leur parleraient pas comme je leur parle. Ils les pendraient à la potence. Ces gens sont des hérétiques.

Ce ne sont pas seulement des infidèles, ils combattent Allah et Son messager. Connaissez votre religion.

Je le répète, ne vous laissez pas berner par des gens qui prêchent un islam « mignon », un islam « tranquille », un islam « facile »… Ils veulent que nous nous adressions à eux poliment. Poliment ? Par Allah, chers frères, s’il n’en tenait qu’à moi, j’amènerais [l’un d’entre eux] ici et publiquement, j’enlèverais ma chaussure et je la lui mettrais dans la bouche. Que pensez-vous de cela ? Voilà un islam fort.

[…]

« Si nous appliquons la charia d’Allah, des gens comme [les journalistes Ibrahim Eissa et Abdallah Wafia] seront crucifiés. Le châtiment de la hirabah leur sera appliqué.

[…]

« C’est ça, un islam fort. Permettez-moi de répéter que l’islam fort n’est pas le moment où je suis ici en train de parler. L’islam fort, c’est quand nous sommes réellement présents et que nous appliquons la loi d’Allah. Alors, les langues de ces gens seront coupées. J’espère que mon message est passé. »

« Les chiens enragés qui s’opposent à l’islam » devraient être crucifiés et avoir la langue coupée”

  1. Violette DELAYE dit :Que l’on fasse tout cela à cet imam arriéré, crétin à ce porc répugnant! Voilà ce qu’est le véritable islam que les tarés du gouvernement apprécient tant et devant lequel ils se couchent comme des traîtres ennemis de notre pauvre France!
  2. PHIPHI dit :la réalité se fait jour, c’était prévisible il y a 40ans, il faut une charge suffisante pour enclencher la réaction. cela s’appelle la cinquième colonne.
    Même chose pour les BLM, Nono va nous dire qu’il connait un ami qui ne cautionne pas ce mouvement.
    Seulement l’ami en question gagne gros sur C’news et il suffit d’analyser les réactions faciales de Tony Kelly lors de certains thèmes pour deviner où supposer une réalité très inquiétante.
    Nono est pour filtrer les virus avec le masque mais laisser les égouts se déverser sur les plages françaises.
    Nono retorquera ce sont vos propos etc.
    Nono est le meilleur allié d’Allah et BLM

USA. Proposition pour une déclaration de guerre contre la Mafia Khazare

Avant que l’Amérique puisse se lancer dans une mission nationale pour éradiquer l’influence de la Mafia Khazare des Rothschild (RKM), il est important de comprendre son histoire cachéeincroyablement perverse  .

Tous les Américains doivent savoir que la  mafia Rothschild Khazare  (RKM) est basée sur un culte secret de la mort, l’ancien talmudisme babylonien (alias kabbalisme, luciférisme, satanisme, sabbatisme, frankisme). [1]

Ce n’est qu’en connaissant l’origine sinistre et le système de croyance fondamentale de la  RKM que nous pouvons comprendre pourquoi la RKM est déterminée à infiltrer et à détruire systématiquement chaque société et chaque nation sur Terre.

Nous savons avec certitude que, si on ne l’arrête pas, la RKM prévoit d’assassiner en masse 90% de tous les humains, et que cette intention ait été admise par les responsables de la  RKM dans des documents publics. Plus encore, la RKM a gravé dans la pierre ses sinistres intentions de culte de la mort sur un monument de granit coûteux, les Georgia Guidestones.

Tous les Américains doivent comprendre que la mafia Rothschild Khazare (RKM) est de loin le plus grand organisme parasitaire envahisseur du monde de l’histoire qui aspire la force vitale de tout pays hôte jusqu’à la mort massive de la citoyenneté et de la nation elle-même.

Sans relâche, le parasite RKM détruira chaque pays hôte qu’il a infesté et, s’il ne faiblit pas, finira par détruire le monde entier.

Alors que la vérité sur la RKM se répand dans le monde par Internet et le bouche à oreille, bientôt le monde entier et toutes les nations et tous les peuples comprendront qu’une guerre mondiale majeure contre la RKM doit être déclarée et menée.

Alors que la vérité sur ce plus grand parasite mondial de l’humanité se répand dans toutes les nations, les gens du monde entier comprendront que le plus grand ennemi de l’humanité est la mafia khazarienne Rothschild (RKM) qui détruit intentionnellement toutes les cultures, nations et sociétés qu’elle vient infester.

Au fur et à mesure que les peuples du monde comprendront ce mal de la  RKM, tous les peuples, même de cultures et de nations différentes, seront motivés à se réunir avec cet objectif unique, pour éradiquer l’infiltration, le détournement et le contrôle de la  RKM sur presque toutes les nations du monde. 

Pour éradiquer l’emprise du chef de la  RKM sur l’Amérique et la majeure partie du monde, nous devons décapiter le RKM de son offre sans fin de fausse monnaie fiduciaire [2] de billets en «monnaie de singe»!

Nous savons avec certitude que pour le faire efficacement et dans les plus brefs délais, la RKM devra être décapitée de sa masse monétaire autoproduite contrefaite et illimitée et pour ce faire, le système de réserve fédérale inconstitutionnel de la  RKM doit être éliminée par l’USG et une nouvelle banque américaine doit créée au sein du département américain du Trésor. Cela ne peut être fait tant que les Américains ne reprennent pas  en main le Congrès et en chassent ceux qui ont prêté serment de loyauté requis par l’AIPAC pour Israël.

Tout trafic d’influence israélien de l’AIPAC sur le Congrès doit être stoppé et tous les membres traîtres et séditieux du Congrès qui ont signé ces serments de loyauté de l’AIPAC envers Israël doivent être démis de leur mandat et poursuivis pour espionnage contre l’Amérique.

L’ancienne membre du Congrès, Cynthia McKinney, a rapporté à plusieurs sources que tous les membres nouvellement élus du Congrès reçoivent de la part de l’AIPAC, un serment de fidélité envers Israël qu’ils doivent signer. S’ils refusent, un opposant bien financé, par les juifs, se présente contre eux, empêchant dans la plupart des cas sa réélection. Cynthia a refusé de le signer et a perdu sa campagne de réélection.

Si, Nous le Peuple, parvenions à décapiter la RKM de sa masse monétaire illimitée et élastique, fabriquée par leurs Banksters privés de la Réserve fédérale, cela signifie que ces banquiers ne seront plus autorisés à prêter aux citoyens des billets de dette RKM à des intérêts pernicieux. Cela supprimera la principale source d’argent et de pouvoir de la  RKM et arrêtera immédiatement toute accumulation de dette publique frauduleuse du gouvernement américain.

funny money

Si nous éliminons la«monnaie de singe» basée sur des billets de banque privés illégaux et inconstitutionnels de la RKM,  ainsi que l’impôt fédéral sur le revenu, qui est illégal et inconstitutionnel, nous pouvons augmenter notre pouvoir d’achat d’environ 40%.

Lorsque cet impôt fédéral sur le revenu, complètement illégal, sera éliminé et qu’un nouveau système monétaire américain réel et honnête appartenant à «Nous le Peuple»sera activé, cela augmentera immédiatement le pouvoir d’achat américain d’environ 40%, car c’est le montant approximatif des prix aux consommateurs américains gonflés à cause de ce vol en deux parties, de faux billets de créance fiduciaire prêtés avec une usure pernicieuse et des impôts fédéraux sur le revenu illégaux et inconstitutionnels.

Avouons-le, aucune personne sensée ne paierait un intérêt pernicieux à des Banksters étrangers pour utiliser ce qui est frauduleusement présenté comme son propre argent et se révèle être de faux prêts de billets de banque soutenus par rien de réel par un «tour de passe-passe» comme Bernie Madoff, le homme qui a réussi avec des milliards, mais qui n’a été pris que parce qu’il n’avait pas prévu la vitesse de la récession qui frappera l’Amérique en 2007.

Comment aimer que les prix de détail soient gonflés de 40% pour rien par les RKM Banksters privés qui vous facturent une usure pernicieuse pour avoir utilisé leur argent?

Une fois que vous comprenez qu’environ 40% de tous les prix de détail à l’épicerie et dans d’autres magasins sont basés sur le paiement de l’usure pernicieuse de ces banquiers étrangers RKM pour avoir utilisé ce qui aurait dû être votre propre argent en premier lieu, il est facile de devenir furieux de la façon dont vous et tous les Américains avez été arnaqués et fraudés financièrement par les banquiers de la  RKM depuis 1913.

Afin d’arrêter le froid de la  RKM, la meilleure façon de le faire est d’amener toutes les nations du monde dans une guerre mondiale internationale contre la RKM, qui, nous le savons avec certitude, est le plus puissant culte de la mort et le parasite anti-humain qui suce la vie. qui a jamais existé.

Pour réussir, cela doit être une guerre internationale contre la mafia khazar, avec toutes les nations du monde ligotées contre la RKM. Pourquoi est-ce? Parce que la RKM est le syndicat du crime organisé le plus sinistre qui ait jamais existé; et il s’est infiltré dans presque toutes les nations et a des tentacules qui atteignent presque tous les gouvernements. De nombreux dirigeants sont corrompus, compromis ou soumis à un chantage de la part de la  RKM. Ceux qui n’acceptent pas sont assassinés en secret.

Et nous savons que la RKM a planté des armes nucléaires volées dans vingt-cinq villes américaines et dans toutes les grandes capitales d’Europe, et a menacé de les déclencher dans le cadre de leur option Samson [3]. Cela a certainement aidé à garder les dirigeants qu’ils contrôlent en ligne et est décrit comme le «chantage nucléaire» d’Israël.

Il est important de comprendre en quoi les chefs de RKM diffèrent des êtres humains normaux.

Les chefs de la  RKM sont nés sans âme humaine ou l’ont perdue en cours de route. Les humains normaux, à moins qu’ils ne soient des sociopathes purs et durs, ont tendance à avoir une conscience et ressentiront de la honte lorsqu’ils font du mal aux autres. Ces chefs de la  RKM ne ressentent jamais aucune honte de faire du mal aux autres, au contraire, cela leur fait ressentir du plaisir.

Ils capitalisent sur la capacité des autres à ressentir de la honte et orientent une grande partie de leur ingénierie des politiques gouvernementales pour créer autant de honte chez ces peuples qu’ils oppriment et dépouillent leurs actifs. Ils ont appris il y a longtemps que s’ils peuvent inciter les gens à mal faire les choses en utilisant Hollywood et les grands médias contrôlés (controlled major mass media (CMMM)), cela aidera à détruire le caractère et la force morale d’un peuple et facilitera beaucoup sa corruption et son contrôle.

Ainsi, vous trouvez que les chefs, les pivots et les découpages de la  RKM sont inévitablement impliqués dans la prolifération de formes extrêmes de perversion et de pornographie que peu de gens oseraient imaginer, et ils le font pour de gros profits [5]. Ces gens mènent une guerre culturelle contre tous les Américains, dépouillent leur caractère et les manipulent pour perdre leur intégrité.

Avant de pouvoir discuter d’une stratégie efficace pour arrêter, condamner et emprisonner la RKM, nous devons discuter de la manière dont la RKM a procédé pour infiltrer et détourner l’Amérique à partir de 1913.

Il est incontestable que les États-Unis d’Amérique ont été infiltrés pour la première fois par la RKM à partir de 1913, lorsque la Réserve fédérale illégale et inconstitutionnelle a établi une tête de pont en Amérique.

Une fois la tête de pont de la production et de la distribution monétaires établie en Amérique en 1913, la RKM a progressivement infiltré et détourné chaque institution américaine petit à petit, généralement une à la fois, mais parfois simultanément en groupes.

La Federal Reserve Act illégale et inconstitutionnelle a été adoptée en 1913 en soudoyant des membres faibles du Congrès américain pour trahir leur pays et en manipulant un vote illégal la veille de Noël – même sans quorum approprié. Ce projet de loi frauduleux a été promulgué par un président corrompu et compromis, qui était prêt à trahir son pays pour l’argent des banquiers.

Une fois que la RKM a réussi à mettre en place sa machine de production et de distribution d’argent frauduleux – le plus grand stratagème de contrefaçon au monde – ces banquiers criminels ont alors acheté, soudoyé et possédé presque tous les membres du Congrès, la plupart des fonctionnaires du gouvernement américain et presque tout le pouvoir judiciaire, ainsi que la plupart Haut commandement militaire.

Et tandis que la RKM a utilisé son énorme chéquier élastique de faux argent contrefait pour infiltrer et détourner toute la politique américaine, elle a également accusé des Américains stupides, d’avoir utilisé ce qui aurait dû être leur propre argent en premier lieu. 

Gagner de l’argent à partir de rien et le soutenir avec rien d’autre que les taxes imposées à ses clients captifs n’est rien de moins que l’esclavage secret moderne et cela a été la plus grande fraude financière de l’histoire et le crime majeur de RICO [4].

Bien sûr, ces banquiers RKM basés à l’étranger ont créé leur propre argent à partir de rien et l’ont prêté aux Américains, accusant une usure pernicieuse. C’est bien sûr un truc très diabolique et astucieux et doit être considéré comme le plus grand crime financier de l’histoire et a fourni le grand pouvoir financier pour ensuite infiltrer, consolider et détourner tous les principaux médias de masse en Amérique formant leur propre cartel d’information illégal et inconstitutionnel, un Le monopole secret des informations illégales et des médias est mieux appelé CMMM.

Évidemment, la CMMM aurait dû être démantelée il y a longtemps en vertu des lois antitrust, mais lorsque le Congrès américain, l’administration, le ministère américain de la Justice et les tribunaux sont la propriété de la  RKM, cela a été une impossibilité.

Une fois que la RKM a pris le contrôle de la production et de la distribution de l’argent américain, elle a pris le contrôle de presque tous les membres du Congrès, de tous les candidats à la présidence qui seraient élus, et même des grands médias de masse, elle a pu prendre le contrôle de presque tous les aspects de la vie américaine , y compris les programmes d’enseignement à tous les niveaux d’enseignement.

Gulag archipelago, written about by Solzhenitsyn
Archipel du Goulag, écrit sur Soljenitsyne

La RKM a réussi à détourner les principaux médias de masse en Amérique, puis à les consolider, puis à les convertir en leur principale machine de propagande déployée contre le peuple américain pour les contrôler afin de soutenir le politiques souhaitées par leurs principaux chefs de la  RKM.

Techniquement, ce contrôle sur les six grandes sociétés de presse des médias de masse a transformé ce CMMM de la RKM en un monopole illégal,   un cartel de presse illégal conçu et exploité pour contrôler le peuple américain et le nourrir d’un flux continu de mensonges,   les récits et la propagande du gouvernement américain devaient soutenir le sinistre programme de la  RKM pour l’Amérique.

La RKM a travaillé dur pour retirer son histoire des bibliothèques et des livres d’histoire [6] parce que, une fois connus du public, les Khazars deviendraient la cible de destruction pour tous les millions de viols, tortures et meurtres de masse d’invasion et de guerre qu’ils ont perpétrés ou provoqués.

La RKM a ainsi restreint l’accès des Américains ordinaires à ce qu’est la vraie vérité sur la RKM, d’où elle vient, et son programme mortel est de dépouiller, opprimer, tyranniser et désarmer l’Amérique, puis la transformer l’Amérique en GAZA II, le plus grand camp de prisonniers en plein air du monde dans lequel les Américains peuvent être massacrés à volonté, comme les Palestiniens. Le but secret de la  RKM est de créer un apartheid en Amérique contre Nous le Peuple.

Ce que la RKM a fait au peuple russe  pendant la «révolution bolchevique» n’était pas tant une révolution, mais un acte de torture, de meurtre de masse et de dépouillement des richesses russes. Ceci est mieux décrit comme le piratage international et le parasitisme, et Mike Harris a été le premier à en discuter de manière réaliste pour ce qu’il est – un meurtre de masse vengeur de la  RKM contre les Russes pour avoir chassé les dirigeants khazars de Khazarie vers 1200 après JC.[7] Nous savons que la RKM était à l’origine de la masse horrible, du viol et du génocide d’un million et demi d’Arméniens en 1915-1917.

____________

La vengeance par annihilation, quel que soit le temps que cela prendra, c’est toujours le principal motif de la  RKM.

Il est important de comprendre que les ce qui motive la RKM, ce sont la haine et la vengeance, mieux illustrés dans leur Terreur rouge bolchevique et le viol par la Tchéka [8], la torture et le meurtre en masse de 22 millions de Russes innocents entre 1917-1919, suivis par environ 80 millions de plus. meurtres d’innocents jusqu’à ce que le rideau de fer tombe.

La RKM craint grandement les représailles de la part du monde entier, si le public découvre qui sont ses membres  et comment ils fonctionnent. C’est pourquoi l’objectif numéro un de la  RKM est le secret, suivi de la corruption de fonctionnaires, de compromis humains, de sacrifices d’enfants humains et de pédophilie, tout en rejetant toujours le blâme pour tout ce qu’ils font réellement en accusant les autres innocents de leurs propres péchés majeurs, puis en attaquant activement les autres comme moyen de défense efficace, en les accusant d’antisémitisme, mot sésame qu’ils ont inventé, alors que les Khazars n’ont jamais été sémites. [9]

Parce que les Américains ordinaires et le public mondial se sont vu refuser la vérité par la CMMM à propos de la  RKM, ils n’apprendront la vérité sur la RKM et son sinistre programme de culte de la mort que par le bouche à oreille ou par les médias alternatifs d’Internet. Jusqu’à récemment, les médias alternatifs étaient considérés comme des informations marginales ou de conspiration.

Maintenant, grâce à l’Internet mondial, la New Gutenberg Press, la vérité est publiée et diffusée dans presque toutes les nations du monde et se diffuse au grand public.

Cela alerte bien sûr la RKM, qui panique. Pour contrer cette diffusion de la vérité sur ce qu’ils sont, d’où ils viennent, la RKM a mis en place de nombreux sites internet complices. Mais, pour attirer des lecteurs, ils ont dû utiliser une approche de «hangout limité», dans l’espoir de convaincre les lecteurs d’utiliser 60 à 80% de la vérité, suivie d’une mauvaise charge utile pour détourner les gens de la vérité.

Les sites comparses de désinformation de la RKM qui utilisent l’approche populaire des «hangouts limités, avec parfois des charges utiles trompeuses», échouent parce que les utilisateurs Web sont devenus si sophistiqués qu’ils sélectionnent les pépites de vérité de nombreux sites Web et relient les points eux-mêmes, et ignorent les mauvaises charges utiles. Ces lecteurs de plus en plus astucieux sont alors capables de relier tous les points de pépite de vérité en conclusions assez solides.

Alors que la vérité est diffusée à travers le monde et à de nombreux Américains pour la première fois, il semble y avoir une accélération sérieuse du taux de transmission et d’absorption d’informations, à la grande consternation des chefs de la  RKM et des chefs du crime.

Une fois que les crimes de la  RKM en Amérique ont été expliqués en détail afin qu’ils puissent être facilement compris, alors un plan pour déclarer officiellement la guerre à cet ennemi de l’Amérique peut être formulé.

Ce qui suit est une description détaillée des crimes réels de la  RKM contre l’Amérique, la République et tous les Américains et ce qui peut être fait à ce sujet par « We the People ».

Cette liste sera ensuite utilisée dans le cadre d’une «déclaration de guerre» recommandée pour l’USG contre la RKM utilisant l’armée américaine. De cette façon, tous les militaires américains pourraient être amenés à se porter contre la RKM, le véritable ennemi aux portes de l’Amérique.


Déclaration de guerre contre la mafia Rothschild Khazare (RKM) par « Nous, le Peuple » et la République constitutionnelle des États-Unis d’Amérique:

Après plus de 100 ans d’abus, y compris la trahison, la sédition et le meurtre ordonné de nombreux Américains dotés d’un leadership efficace et patriotique et d’un potentiel de leadership; et après une gamme complète de fraudes financières et de crimes de type esclavage fiscal contre nous le peuple; et à cause de tous les nombreux abus du crime organisé commis contre «Nous le Peuple»par la plus grande cabale criminelle organisée du monde, la RKM – nous, le peuple, ne pouvons plus endurer les abus multiples et les crimes secrets de la  RKM.

Par conséquent, parce que ces abus contre «Nous le Peuple» ne peuvent plus être tolérés, nous, le peuple qui constituons les États-Unis d’Amérique, déclarons par la présente la guerre contre la plus grande cabale du crime organisé au monde, la RKM, qui a infiltré l’Amérique, a détourné nos institutions américaines de gouvernement et mène actuellement une guerre asymétrique secrète contre «Nous le Peuple»et la République des États-Unis d’Amérique.

Notez la liste suivante d’infractions de la mafia Rothschild Khazare (RKM) contre «Nous le Peuple»et la République des États-Unis d’Amérique, qui viole clairement notre Constitution et notre Déclaration des droits des États-Unis, de nombreuses lois fédérales et le droit pénal et civil actuel de la RICO, et les remèdes appropriés pour vaincre cet Ennemi à l’intérieur de nos portes qui mène une guerre secrète contre We The People et les États-Unis d’Amérique depuis 1913:

  1. Cette cabale criminelle, la mafia Rothschild Khazare (RKM) qui a profondément infiltré l’Amérique, l’a fait en détournant illégalement et inconstitutionnellement notre système de production et de distribution monétaire, nous a accusés d’un intérêt pernicieux (usure) d’utiliser notre propre argent et en a dégonflé sa valeur pour voler nos libertés, nos biens, nos atouts et les fruits de nos travaux.
  2. Cette cabale criminelle de la  RKM a détourné la majeure partie du gouvernement des États-Unis en corrompant, en faisant du chantage, en intimidant et en compromettant les humains de nombreux membres du Congrès, de nombreux responsables du gouvernement américain, toutes les administrations depuis JFK, et a profondément infiltré l’application de la loi américaine, l’Intel américain et le système judiciaire américain.
  3. Cette cabale du crime organisé de la  RKM a incité et / ou recruté ces individus traîtres et fonctionnaires du gouvernement américain à violer leurs serments à la Constitution américaine dans laquelle ils ont juré de défendre les États-Unis d’Amérique La République contre tous les ennemis, étrangers et National. La RKM soudoie et manipule les nouveaux membres du Congrès pour qu’ils signent un serment de fidélité de l’AIPAC à Israël ou l’AIPAC fournira un financement important à un opposant empêchant sa réélection, donc une subversion complète du processus politique américain.
  4. Ceux du gouvernement américain qui se conforment aux manipulations et aux coercitions de la  RKM sont fortement récompensés pour leurs crimes, trahison et sédition contre We The People et les États-Unis d’Amérique la République. S’ils refusent, ils font face à la ruine, à la non-élection, aux oppressions, au saccage dans les médias pour des péchés secrets, ou même à un assassinat.
  5. Ces traîtres de l’USG appartenant au RKM à leurs serments d’office sont devenus une partie d’une force d’espionnage étrangère dirigée par la RKM / Israël qui a secrètement envahi la République et mène une guerre secrète et asymétrique contre «Nous le Peuple»avec l’intention de dépouiller nos actifs. de toutes nos richesses, de nos biens et des fruits de notre travail. Ces éléments traîtres aux États-Unis qui se sont essentiellement «vendus» au RKM ou à ses découpages sont devenus les ennemis nationaux de Nous le peuple, de notre République constitutionnelle et de l’État qu’ils ont juré de défendre et doivent donc être démis de leurs fonctions et pleinement poursuivis pour les crimes d’espionnage contre We The People et les États-Unis d’Amérique.
  6. La RKM a accumulé de vastes actifs financiers et un pouvoir en utilisant la fiscalité inconstitutionnelle illégale et la manipulation de la valeur de leurs billets de dette FIAT frauduleux qu’ils présentent comme de la véritable monnaie constitutionnelle alors qu’il ne l’est clairement pas. Cette cabale criminelle de la  RKM a détourné l’Intel américain et l’utilise fréquemment pour imposer une fausse couche de secret en invoquant illégalement la «sécurité nationale» comme couverture pour des crimes aussi graves définis comme des crimes RICO majeurs en vertu de la loi fédérale et toute une série de crimes fédéraux et d’État . Le trafic de drogue est un bon exemple de la façon dont la sécurité nationale est utilisée pour couvrir les crimes contre le peuple américain.
  7. En train de trahir leurs serments d’office, ces fonctionnaires du gouvernement américain traîtres et séditieux sont devenus des ennemis de l’État aux portes de l’Amérique et font partie d’un système d’espionnage sous contrôle étranger géré par la City of London Rothschild World Sionist Bankers et certains sionistes mondiaux. dirigeants d’Israël. Ces ennemis à l’intérieur des portes de l’Amérique comprennent la plupart des membres du Congrès et de nombreux banquiers qui ont utilisé de l’argent de la drogue blanchi et d’autres fonds fraudés du peuple américain pour fournir un soutien illégal aux groupes terroristes israéliens, BCC / CI et saoudiens qui font la guerre Soldats et autres soldats des nations du Moyen-Orient. Ceci est fait pour concocter des guerres artificielles synthétiques en créant un ennemi afin que les banques RKM et les entrepreneurs de défense associés au RKM puissent réaliser d’énormes profits.
  8. Ce cartel bancaire RKM, alias «Rothschild World Sionist», a utilisé son pouvoir financier pour créer une cabale criminelle associée à travers la famille du crime Scherf en Amérique pour devenir plus tard la famille du crime de Bush ou la cabale du crime de Bush (BCC). Au début des années 1960, cette Cabale du crime s’est complètement infiltrée et a pris le contrôle de la Central Intelligence Agency en utilisant les banquiers Rothschild Money Power et a continué à organiser et à diriger l’assassinat du président John F. Kennedy au nom des banquiers sionistes mondiaux et de leurs associés dirigeants sionistes mondiaux. d’Israël. Cette cabale criminelle est devenue la RKM, le plus grand et le plus puissant syndicat criminel du monde.
  9. Après que la Cabale criminelle de Bush (BCC) ait assassiné avec succès le président John F. Kennedy, ils ont combiné leurs forces avec la RKM. Il ne peut plus y avoir de doute raisonnable que ce RKM mène une guerre asymétrique sérieuse contre «Nous le Peuple»et les États-Unis d’Amérique la République depuis son invasion de 1913. L’intensité des attaques et de la tyrannie de la  RKM a augmenté et diminué, mais s’est considérablement intensifiée depuis 2001, lorsque la RKM a utilisé Israël et des traîtres au sein de l’établissement américain de la défense et de l’administration pour attaquer l’Amérique le 11 septembre 2001. La RKM a utilisé ses découpes israéliennes pour placer des dispositifs nucléaires volés dans les tours jumelles de New York et a également lancé un missile de croisière dans le Pentagone pour détruire l’enquête secrète Able Danger sur les armes nucléaires volées et trafiquées par des agents israéliens,tuant ainsi la plupart des enquêteurs d’Able Danger qui ont été appelés par Donald Rumsfeld pour une réunion d’urgence au Pentagone dans la zone ciblée pour la destruction.
  10. Il est connu au-delà de tout doute raisonnable que les coupures israéliennes de la  RKM ont joué le rôle principal dans l’attaque contre l’Amérique le 11 septembre 2001, la Cabale du crime de Bush prenant un rôle de camouflage de soutien. On sait au-delà de tout doute raisonnable que la RKM a utilisé des découpes israéliennes pour faire chanter l’administration Bush2 afin de lui permettre de regrouper les alphabets américains, Intel et les forces de l’ordre en une seule grande force de sécurité de l’État de la police de type Stasi (armée d’occupation de la police secrète) la RKM à travers ces découpages israéliens.
  11. Après plus de 100 ans d’abus dont la trahison, la sédition, le meurtre et de nombreux abus du crime organisé d’une grande cabale du crime organisé la RKM qui ne peut plus être enduré, nous, les gens qui constituent les États-Unis d’Amérique, déclarons par la présente la guerre grande Cabale du Crime Organisé et ces chefs, piliers et découpeurs de la  RKM qui opèrent en leur nom.
  12. Dans le processus de trahir leurs serments d’office, de nombreux fonctionnaires du gouvernement américain traîtres et séditieux sont devenus des ennemis de l’État aux portes de l’Amérique et font partie d’un système d’espionnage israélien / RKM sous contrôle étranger géré par la ville de Londres Rothschild World Sionist Bankers et certains dirigeants sionistes mondiaux d’Israël. Ce cartel bancaire sioniste mondial RKM des Rothschild a utilisé son pouvoir financier pour créer une cabale criminelle associée par le biais de la famille du crime Scherf, identifiée comme la cabale criminelle de Bush. Au début des années 1960, cette Cabale du crime s’est complètement infiltrée et a pris le contrôle de la Central Intelligence Agency en utilisant Rothschild Bankers Money Power et a continué à utiliser Bush1 pour diriger l’assassinat du président John F. Kennedy au nom des banquiers sionistes mondiaux et de leur associé RKM israélien. Découpes. Ce RKM est le plus grand,le syndicat criminel le plus riche et le plus puissant du monde.
  13. Cette Force de sécurité d’État de la police israélienne consolidée appelée Homeland Security (DHS) est en fait l’Armée d’occupation étrangère d’Israël qui a été créée à l’intérieur des États-Unis d’Amérique, la République et a été déployée pour dépouiller, tyranniser, terroriser, interner et masser systématiquement- assassiner 90% de tous les Américains par leurs propres documents internes. Homeland Security a été mis en place et est dirigé par des citoyens binationaux israélo-américains «israéliens d’abord» dont la première loyauté est envers Israël et la RKM. Le chantage nucléaire israélien (option Samson) a été utilisé pour contraindre l’administration et le Congrès à coopérer avec la création de la sécurité intérieure, qui impliquait la consolidation de toutes les forces de l’ordre et des alphabets américains en une seule structure de commandement centrale dirigée par Israël. Ceci est mieux décrit comme une armée d’occupation israélienne de la police secrète en Amérique.Les dirigeants israéliens ont embauché l’ancien chef de la Stasi est-allemand, Marcus Wolfe, pour mettre en place la sécurité intérieure afin qu’elle ressemble le plus possible à la Stasi.
  14. C’est pour ces raisons et bien d’autres, les nombreuses infractions et abus de la  RKM contre «Nous le Peuple»et de nombreuses années de violation de la Constitution américaine et de la Déclaration des droits et la destruction délibérée de notre État de droit à tous les niveaux de la société américaine, Nous, le peuple et les États-Unis d’Amérique, la République constitutionnelle déclarons par la présente une guerre à grande échelle contre tous les éléments de la  RKM et de ses subordonnés, la Cabale criminelle de Bush. Nous, le Peuple, déploierons tous les moyens de guerre contre la RKM et tous ses éléments et membres. Une fois que cette guerre commence en utilisant l’armée américaine qui a un droit constitutionnel clair de faire la guerre contre la RKM, une période de 72 heures sera accordée aux chefs, Kingpins et Cutouts de la  RKM pour se rendre aux magistrats américains désignés qui ont été nommés pour servir en situation d’urgence. Règle constitutionnelle.
  15. Ceux qui ne se rendront pas seront arrêtés. S’ils résistent, ils seront maîtrisés par tous les moyens. Des actes d’accusation et des mandats d’arrêt seront émis énumérant les causes probables et les témoins et ces Perps seront traqués jusqu’aux extrémités de la terre et ramenés à moins qu’ils ne se rendent immédiatement. Ceux qui peuvent être arrêtés vivants seront traduits devant un tribunal militaire désigné et jugés pour crimes RICO et espionnage contre l’Amérique, y compris la trahison et la sédition et toute autre chose saisie dans les archives d’Intel.
  16. La NSA et la CIA sont reconnues comme des entités étrangères qui ont été détournées par la RKM et auront 72 heures pour se rendre. Leurs installations seront encerclées par les Première et Cinquième Armées américaines et, si nécessaire, attaquées par l’armée américaine, l’USAF et des agents spéciaux. Des centaines d’opérations spéciales héroïques ont été maltraitées, ont menti, emprisonnées sur de fausses accusations pour les discréditer et les empêcher de témoigner contre la RKM. Beaucoup d’entre eux souhaiteront entrer en guerre contre la RKM si les chefs d’état-major interarmées leur en donnent l’occasion, car beaucoup seront disposés à se porter volontaires pour le faire en vertu de cette déclaration de guerre. Ces hommes se verront proposer de se réenrôler pour rejoindre cet effort de guerre contre la RKM.
  17. Tous les documents de la NSA et de la CIA seront saisis et comparés à ceux que la Russie a proposé de fournir à partir de leurs opérations Intel contre la RKM et les Likudistes israéliens, qui ont détourné la NSA et reçoivent des téléchargements directs par satellite de toutes les interceptions et données numériques de la NSA. Toute aide étrangère à Israël sera immédiatement arrêtée en raison de l’illégalité de donner de l’aide aux nations ayant un arsenal nucléaire secret – en particulier celui basé sur le vol d’armes nucléaires américaines. Israël les a déployés secrètement dans des actes de terrorisme criminel et de meurtre de masse partout dans le monde. Tous les contrats avec le DOD et les fournisseurs de communications israéliens gérés par Intel opérant aux États-Unis d’Amérique seront immédiatement et définitivement annulés.
  18. Ces preuves saisies de la NSA seront utilisées pour remonter jusqu’au Viet Nam et juger toute personne encore en vie qui a participé au trafic illégal de stupéfiants à l’époque et jusqu’à aujourd’hui, ainsi que tous les assassinats de la cabale conjointe et les opérations de destruction de banques comme la fraude et le vol d’épargne et de prêt, la débâcle de fraude et de vol d’Enron et la fraude et le vol d’hypothèques résidentielles du MERS.
  19. Les membres de la  RKM ou ceux qui reçoivent ou ont reçu telle ou telle forme de pots-de-vin ou d’autres qui se rendent peuvent bénéficier de l’immunité s’ils se déclarent purs à 100% et abandonnent librement tous leurs avoirs illégalement acquis. Ceux qui ne le seront pas seront jugés par un tribunal militaire et traités très sérieusement en tant qu’espion selon les lois d’espionnage existantes qui, dans la plupart des cas, exigent la peine capitale comme les Rosenberg l’ont reçue. Ce n’est que cette fois qu’un peloton d’exécution ou accroché à une potence en bois sera utilisé pour l’exécution, le choix étant fait par le bureau du grand prévôt en consultation avec l’officier en chef du tribunal militaire jugeant la personne arrêtée après condamnation. Les procès se dérouleront dans les 30 jours, à moins que des circonstances atténuantes ne soient reconnues par le bureau du grand prévôt et le chef du tribunal militaire.
  20. Le système de réserve fédérale sera immédiatement saisi et mis hors service par l’armée américaine et tous les principaux qui ne se rendront pas seront arrêtés et emprisonnés avec des procès devant un tribunal militaire conformément à la Constitution américaine et aux lois régissant la trahison et la sédition ainsi que RICO. Toute dette nationale liée au fait que la Réserve fédérale impose à We The People d’utiliser son propre argent sera immédiatement déclarée nulle et non avenue. Tous les actifs seront immédiatement saisis et transférés au département américain du Trésor qui sera immédiatement reconstitué et créera une banque centrale véritable et honnête détenue par We The People sans intérêt facturé pour l’utilisation de notre propre monnaie qui sera adossée à l’or. , Argent et actifs durs. Ce nouveau,Une véritable banque centrale américaine sera mise en place pour incorporer autant de banques communautaires locales et de chaînes bancaires et coopératives de crédit seront préservées, mais elles devront se conformer aux nouvelles règles et politiques mises en place. Les intérêts facturés pour les prêts automobiles et les prêts immobiliers ou tout autre type de prêt seront limités à 4% ou moins et doivent être non usuraires.
  21. Absolument aucune citoyenneté double, triple ou multiple ne sera plus autorisée en aucune circonstance, ou l’un de ces individus ou leur progéniture pourra-t-il jamais être autorisé à occuper une fonction publique. Tous ces multiples citoyens qui souhaitent rester doivent être prouvés exempts d’espionnage, de trahison, de sédition ou de crimes de RICO et seron t à jamais exclus de tout poste gouvernemental, local ou fédéral. Ceux qui sont exempts de telles infractions seront autorisés à prêter un serment de loyauté aux États-Unis d’Amérique La République constitutionnelle, ou autrement seront expulsés, mais en aucun cas eux-mêmes ou l’un de leurs descendants ne seront jamais autorisés à occuper une charge publique type.
  22. L’anglais sera la langue désignée pour toutes les entités gouvernementales et toutes les écoles publiques et aucun programme scolaire public spécial pour d’autres langues comme des «programmes d’immersion» spéciaux qui sont inutiles et nuisent à la société. Toutes les frontières seront coupées et patrouillées à 100% avec une réinitialisation automatique des lois d’immigration présentes au moment où le président John F. Kennedy a été assassiné jusqu’à ce que de nouvelles appropriées puissent être envisagées et adoptées.
  23. Tous les traités de libre-échange seront immédiatement déclarés nuls et non avenus, illégaux et inconstitutionnels. Et le commerce équitable sera rétabli avec des tarifs adéquats fixés sur les importations pour favoriser les fabricants américains. Toute société qui a déménagé à l’étranger mais qui effectue de nombreuses ventes en Amérique se verra interdire d’opérer aux États-Unis d’Amérique, et tous ses actifs seront saisis et détenus par le Tribunal militaire pour une utilisation au profit de We The People. Les sociétés perdront tous les droits de la personne et toute loi dans tout tribunal du pays qui est jugée manifestement inconstitutionnelle par le tribunal militaire régional désigné sera immédiatement déclarée nulle et non avenue.Les sociétés ne seront plus traitées légalement comme des personnes et tous ces droits usurpés seront immédiatement supprimés et tous les conglomérats d’entreprises dont Intel montre avoir utilisé une restriction injuste des pratiques commerciales ou conspirer contre le consommateur américain seront dissous en vertu des lois antitrust existantes. Les violations de la loi par les entreprises seront inculpées du PDG / directeur financier ou du principal responsable et de toute autre personne qui a effectivement enfreint la loi.
  24. Tous ceux qui sont emprisonnés pour des crimes non violents liés à la drogue seront immédiatement libérés et leurs dossiers effacés, certains étant placés en probation à court terme si nécessaire. Ceux qui ont purgé leur peine et / ou sont en probation pour ces infractions mineures verront leur dossier purgé. Des commissions spéciales de médecins MD de dix dans chaque État de l’Union seront créées chacune avec au moins un spécialiste de la toxicomanie, un psychiatre, un doctorat. psychologue de niveau et un travailleur social MSW (chacun non affilié à un fabricant pharmaceutique) pour suggérer une politique pharmaceutique fédérale qui sera généralement reconnue comme une question indépendante des droits des États. Le gouvernement fédéral rendra la plupart des médicaments légaux, mais chaque État de l’Union devra décider quels médicaments spécifiques seront autorisés à être vendus ou MD prescrits,et chaque État sera encouragé à mettre en place des ventes contrôlées de drogues supervisées par les autorités médicales pour les substances addictives / habituelles et les drogues de type opiacé, et ces drogues addictives / habituelles seront traitées avec un traitement médical prescrit.
  25. Tous les cartels de la drogue étrangers ou nationaux, y compris ceux dirigés ou qui opèrent en association avec la RKM, le Mossad ou la BCC / CIA, disposeront de 72 heures pour dissoudre complètement et interrompre tout trafic aux États-Unis ou dans l’un de ses territoires et si tel qu’indiqué par NRO Satellites, une attaque aérienne et terrestre majeure sera lancée contre ces cartels où qu’ils se trouvent jusqu’à ce qu’ils soient éradiqués et que tous les contrôleurs, membres et actifs des États-Unis soient arrêtés et jugés pour ces crimes capitaux.
  26. Le Département de la sécurité intérieure (DHS) sera immédiatement dissous et tous les employés qui n’ont pas violé leur serment à la Constitution américaine et qui n’ont commis aucun crime, trahison, sédition ou infraction RICO en association avec un composant de la  RKM seront réaffectés à leur propre agence antérieure qui redeviendra indépendante. La TSA sera immédiatement dissoute et tous les aéroports et compagnies aériennes seront responsables de leurs propres systèmes de sécurité.
  27. Tous les actifs de la RKM et de leur système de réserve fédérale seront saisis et à l’intérieur des États-Unis, il s’agit de plusieurs billions de dollars de biens immobiliers commerciaux achetés avec l’énorme trafic illégal de stupéfiants et d’armes et les attaques illégales et les fraudes contre le gouvernement américain. seront récupérés et distribués uniformément à We The People.
  28. Toutes les bases secrètes telles que les zones 51, 52 (lac Papoose) et les bases militaires souterraines profondes auront 72 heures pour se rendre ou seront attaquées par chaque actif militaire américain et saisies, y compris la saisie et la divulgation de tous les secrets et registres secrets et La technologie. Plus aucune base souterraine secrète ne sera autorisée à être construite et toutes les bases existantes seront évaluées pour leur existence continue, mais si c’est le cas, elles seront ouvertes à tous.
  29. Toute personne impliquée dans des attaques sous fausse bannière ou des crimes illégaux anticonstitutionnels, inhumains, contre l’humanité biomédicaux ou de type MK-Ultra Mind-Control, y compris la psychotronique ultra-high-tech déployée contre We the People sera arrêtée si elle ne se rend pas dans le Période de 72 heures. Le Wi-Fi ne sera plus autorisé dans les installations publiques en raison des risques d’entraînement cérébral Mind-Control, des risques de cancer et du risque de nuire aux enfants et aux adultes en développement.
  30. Nous, le peuple, pouvons demander aux différents gouverneurs d’État de déployer leurs gardes nationaux et des groupes de milices spécialement désignés qui ont été assemblés pour mener une guerre totale contre la mafia khazar à tous les niveaux de la société dans chaque État après l’expiration de la période de reddition pour ceux qui ne se sont pas rendus. .
  31. Les pivots de la mafia khazar, les chefs, les chefs du crime, les grands découpages et leurs familles, seront traqués en Amérique à tous les niveaux et jusqu’aux extrémités de la Terre et tous leurs actifs seront saisis de chaque membre, associé ou bénéficiaire qui a reçu des pots-de-vin ou les gains.
  32. À ce jour, ______________, 2015, Il est déclaré par la présente que Nous, le peuple et les États-Unis d’Amérique légitimes, la République constitutionnelle ne permettra plus au RKM d’exister en Amérique ou n’importe où dans le monde ou l’un de ses cartels de la drogue associés ou leur payé, soudoyé des politiciens au Mexique, en Amérique centrale ou du Sud ou dans tout autre pays du monde. Les moyens militaires américains seront déployés pour attaquer et détruire ces entités si elles ne se rendent pas pendant la période de reddition. Des drapeaux blancs doivent être affichés, sinon des attaques aériennes et des attaques spéciales au sol devraient être attendues et la destruction et l’anéantissement suivront.
  33. Qu’il soit déclaré par le pouvoir de la République constitutionnelle que la corruption ou la législation spéciale associée à la corruption et aux crimes de la  RKM ou de l’un de ses composants, membres ou associés ne sera plus autorisée à continuer ou à exister sous quelque forme que ce soit.
  34. Parce que Ronald Reagan était le dernier président dûment élu, et que tous les autres étaient frauduleux, et que toutes les lois américaines adoptées après sont nulles et non avenues, toutes les lois seront réinitialisées à ce qui était dans l es livres à ce moment-là, et cela sera fait par un Tribunal militaire mis en place pour ce faire.
  35. Ce même tribunal militaire organisera des élections spéciales pour le Congrès et cela comprendra la plupart des postes, car la plupart sont membres, associés ou bénéficiaires de la mafia khazar et seront démis de leurs fonctions d’une manière ou d’une autre, soit par reddition volontaire, soit par arrestation par le grand prévôt. Bureau.
  36. Il est reconnu au-delà de tout doute raisonnable que la plupart des élections nationales, étatiques et locales aux États-Unis ont été en proie à la fraude électorale, en particulier à la manipulation des totaux des votes électroniques. Tous les votes futurs se feront uniquement par bulletin papier et seront comptés à la main et compilés à la main avec une observation publique autorisée derrière une vitre et le tout comptant complètement et entièrement enregistré sur vidéo pour se protéger de la fraude. Toutes les machines à voter électroniques seront déclarées illégales et mises hors service.
  37. Tous les sénateurs seront élus par la législature de chaque État, comme cela était initialement prescrit par la Constitution américaine.
  38. Le ministère de l’Éducation et HEW seront immédiatement supprimés et les fonctions seront assumées par les États individuels conformément à leurs propres lois. Chaque département américain sera soigneusement examiné. Ceux qui sont inutiles ou inconstitutionnels seront éliminés et beaucoup rationalisés et éliminés de toutes les fonctions inutiles. De nombreuses responsabilités seront transférées aux États individuels selon les principes définis dans la Constitution américaine selon le dixième amendement.
  39. Les amendements frauduleux, les seizième et dix-septième, qui n’ont jamais été ratifiés, seront immédiatement annulés. Les lois de la Réserve fédérale seront immédiatement annulées, car elles n’ont jamais été adoptées avec un quorum approprié. L’Internal Revenue Service sera déclaré nul et non avenu car la Réserve fédérale est reconnue comme une fraude perpétrée contre le We The People. Un Conseil spécial des impôts sera mis en place pour examiner les taxes proportionnelles et les taxes d’accise sur les importations autorisées par la Constitution avec les nouveaux accords et tarifs de commerce équitable et coordonnera les efforts avec le Bureau de la comptabilité du gouvernement. La soi-disant dette nationale due à la Réserve fédérale sera déclarée frauduleuse et nulle et non avenue.
  40. Avis aux rois rots de la mafia khazar Rothschild: Nous, le peuple, savons qui vous êtes par votre nom; nous savons ce que vous avez fait – tout l’espionnage et les crimes criminels et criminels de RICO contre We the People. Nous connaissons vos opérations pédophiles sophistiquées contre les politiciens américains, ainsi que votre trafic de stupéfiants et d’armes illégal massif pour des profits illégaux et massifs. Nous, le peuple, avons suffisamment de preuves corroborées contre vous pour vous condamner hors de tout doute raisonnable devant une Cour fédérale honnête du pays. Mais comme il n’y en a pas, comme vous les avez tous corrompus, We The People est en train de créer le nôtre en utilisant le droit constitutionnel comme guide.
  41. Vous, la RKM, avez mené une guerre secrète et asymétrique contre We The People et toute l’humanité normale qui a existé dans la société américaine avec l’intention de nous dépouiller de toute notre richesse, de nos biens et des fruits de notre travail, nous voler et nous assassiner de nos libertés données par Dieu, et réduisez-nous à vos biens et à vos esclaves. Nous connaissons toutes vos opérations pédophiles et les meurtres de nombreux enfants et le trafic sexuel massif d’êtres humains.
  42. Pour vos crimes contre ce pays et son peuple, vous, la RKM, serez obligés de payer un prix et ne trouverez aucun sanctuaire nulle part dans le monde parce que We The People va vous exposer par votre nom ainsi que vos crimes spécifiques de pédophile et de traite des êtres humains et meurtres. Pour ces crimes contre nous, le peuple et l’humanité en général, vous serez traqué et capturé afin que vous ne puissiez plus utiliser votre force monétaire FIAT et votre usure pernicieuse pour nous asservir.
  43. Vous, la RKM, ses chefs, piliers, découpages et actifs avez détourné et dégradé les principaux médias de masse à tous les niveaux et placé de nombreux grands présentateurs et journalistes sur votre masse salariale ou sur la masse salariale de vos découpages. Les six grands conglomérats des médias de masse ont été jugés comme des cartels / monopoles illégaux et seront complètement démantelés pour toujours. En raison de l’importance des rapports d’enquête et des nouvelles honnêtes pour «Nous le Peuple»et de la santé de notre société américaine, les faux reportages payants et les dissimulations ou complices de crimes contre nous, le peuple seront désormais considérés comme un crime majeur.
  44. Vous, les chefs, piliers, découpages et actifs de la  RKM, avez utilisé le secret, la corruption, la coercition et le chantage pour rester au pouvoir. Tous vos actes et crimes et qui vous êtes seront pleinement exposés. Votre règne de terreur et d’esclavage imposé est terminé, vous serez extrait du pouvoir à tous les niveaux, et toutes vos prises et possession seront confisquées et récupérées de partout dans le monde où elles existent. Vous avez travaillé dur pour nous refuser nos droits constitutionnels, et cela ne peut plus être toléré. Les États-Unis d’Amérique contenaient des ressources naturelles et humaines et des richesses au-delà de toute mesure que vous avez travaillé dur pour extraire de We The People et cela ne sera plus toléré ni par vous ni par personne d’autre.
  45. Il n’y aura plus de secret en Amérique ou pour vous, la RKM et votre syndicat du crime organisé. Plus aucun pouvoir criminel illégitime en Amérique ou ailleurs dans le monde ne sera autorisé, même là où vous pourriez tenter de vous échapper.
  46. Nous vous dirigerons, vous, la RKM, ses chefs, piliers, découpes et actifs, et retirerons à jamais toute votre influence de «Nous le Peuple»et des États-Unis d’Amérique, notre République constitutionnelle.
  47. Vous, la RKM, avez utilisé le secret, la corruption, la coercition et le chantage pour rester au pouvoir. Tous vos actes et qui vous êtes seront criés sur les toits de chaque ville américaine et tous vos crimes seront pleinement exposés. Votre règne de terreur et d’esclavage imposé est terminé et vous serez extrait du pouvoir à tous les niveaux et toutes vos prises et possession seront confisquées et récupérées de n’importe où dans le monde où elles existent. Vous avez travaillé dur pour nous refuser notre droit constitutionnel à la vie, à la liberté et à la recherche du bonheur et cela ne peut plus être toléré. Les États-Unis d’Amérique contenaient des ressources naturelles et humaines et des richesses au-delà de toute mesure que vous avez travaillé dur pour extraire de We The People et cela ne sera plus toléré ni par vous ni par personne d’autre.
  48. Si le président des États-Unis ne parvient pas à le signer en tant que décret exécutif d’urgence, le haut commandement militaire américain sera justifié de prendre le pouvoir et de mettre en œuvre cette déclaration de guerre en vertu de ses pouvoirs d’urgence prévus par la Constitution américaine, car il est clair que l’infiltration et le détournement de l’Amérique. constitue un espionnage étranger contre l’Amérique, qui déclenche une véritable urgence de sécurité nationale et les pouvoirs fournis par la Constitution américaine pour y faire face en utilisant l’armée américaine. Cet espionnage transfère la pleine autorité au Haut Commandement militaire américain si le président des États-Unis n’agit pas, ou s’il est corrompu par la RKM ou son partenaire la BCC / CIA pour agir, comme l’exigent l’État de droit et son serment de respecter la Constitution américaine et la Déclaration des droits.

_______________________________________________ 
Président des États-Unis d’Amérique

________________________________________________ 
Président des chefs d’état-major interarmées

________________________________________________ 
Directeur du US Provost MarshalsPar Mike Harris, Veterans today

NOTES de H. Genséric

[1] Que dit le judaïsme rabbinique sur ce qui différencie les Juifs et les Gentils?

[2] Fiat money est la monnaie fiduciaire. La monnaie fiduciaire est la monnaie comprenant les pièces modernes et les billets de banque1. C’est un instrument financier dont la valeur nominale est supérieure à la valeur intrinsèque ; la confiance (fiducia en latin) que lui accorde l’utilisateur comme valeur d’échange, moyen de paiement, et donc comme monnaie, repose sur un principe de garantie défendu par une institution centralisatrice. À peu près tout l’argent public de nos jours est de la monnaie fiduciaire. Le gouvernement indique quelque chose et déclare que c’est de l’argent, comme c’est le cas pour une pièce de monnaie, ou un billet, mais la seule raison pour laquelle il a de la valeur, c’est parce que le gouvernement le dit et nous pensons tous que tout le monde croira le gouvernement. Ainsi, tout le monde les prendront en échange et nous aussi. C’est un système utile, qui a sa valeur bien que cette croyance puisse disparaître et cela pose des problèmes.

[3] En 2010 , l’historien israélien , Martin van Creveld , a déclaré qu’Israël était prêt à utiliser des armes nucléaires contre les capitales du monde entier , si  « l’état juif » était menacé .

Creveld qui milite pour le retrait d’Israël aux frontières de 1967 est un enseignant respecté et pragmatique, il ne délivrait pas une menace. Il peut très bien avoir tenté, à sa manière  d’informer le monde d’une telle possibilité.

Il y a quatre jours , le ministère israélien des Affaires étrangères fermait toutes ses ambassades à travers le monde sur la base d’un soit-disant conflit salarial avec un syndicat.

Bien que cela puisse être vrai , d’autres  « moins confiants » citent la vielle rumeur qui veut qu’Israël ait stocké des armes nucléaires sous toutes ses ambassades .

[4] RICO : Racketeer Influenced and Corrupt Organizations: Organisations corrompues et influencées par les racketteurs.

[5] La mafia juive, c’est «la vraie mafia»

  –Pédophilie en haut lieu: la connexion juive

  –Pourquoi les Juifs ont-ils créé et développé l’industrie du porno aux USA ?

–  Qui gouverne le « Web Sombre » de la pornographie et pourquoi ?

–  Pornographie et contrôle politique

–  PédoGate : le réseau pédophile mondial 

–  Israël est le centre mondial de la traite des esclaves blanches (goyim)

–  Corey Feldman voulait dénoncer les pédophiles d’Hollywood. Prison et lavage de cerveau

[6] LA MAFIA KHAZARE (1ere partie) : l’Histoire occulte

–  La Mafia khazare (2ème partie)

–  Document le plus controversé de l’histoire d’Internet: L’histoire cachée de la mafia khazare incroyablement perverse

[7] Une critique du « Yiddishland révolutionnaire: Une histoire du radicalisme juif ». Partie 1 de 3.

–  Russie. Le « meurtre rituel juif » de la famille impériale russe

–  Poutine : « 80 à 85% des bolcheviques au pouvoir en URSS étaient juifs. » 

–   Les Juifs de Staline 

–   Russie. Le KGB juif 

–   Journaliste israélien : Les pires meurtriers du XXe siècle étaient Juifs !

–   Soljenitsyne condamne l’influence juive sur le peuple russe

–   Soljenitsyne : Les Protocoles de Sion se réalisent sous nos yeux 

–   Comment les juifs de Harvard pillent la Russie

–   Les juifs russes considèrent les goyim comme leur propriété

–    Une Russie brutalisée par le sionisme

[8] Russie. Les atrocités inimaginables commises par les Juifs bolcheviques contre les Gentils : des preuves irréfutables.

–  Soljenitsyne condamne l’influence juive sur le peuple russe

–  Journaliste israélien : Les pires meurtriers du XXe siècle étaient Juifs !

–  Les juifs russes considèrent les goyim comme leur propriété

[9] Khazars d’hier, Khazars d’aujourd’hui

–  L’un des mensonges historiques le plus cruel: les Khazars sémites : Seuls 3% des Juifs ont du sang sémite ! Environ 4% des humains naissent sans conscience, ce qui leur donne un contrôle pervers sur les 96% restant.

–  « En route vers Sion  » expose l’arnaque du « Peuple élu »

Hannibal GENSÉRICEnvoyer par e-mailBlogThis!Partager sur TwitterPartager sur FacebookPartager sur Pinterest

3 commentaires:

  1. Anonyme26 septembre 2020 à 19:39Ils existent des humains qui ont encore la force de se révolter dans ce monde???
    Répondre
  2. simplesanstete26 septembre 2020 à 21:50AH les GM8J Génitalement Modifié au 8 eme Jour bien connus pour leur perversité naturelles autant qu »innocentes & séductrice affabulatrice….ils ont enfin leur propre camp de concentrationRépondre
  3. Joset26 septembre 2020 à 22:43Rothschild est un nom d’origine allemande qui signifie bouclier rouge. Cette famille possède la moitié de la fortune mondiale. La France depuis Pompidou Président était un employé de la banque Rothschild il priva la banque de France de son droit monétaire. Macron qui détruit la France vient lui aussi de la banque Rothschild. La banque des banques a son siège à Bâle en Suisse, ce pays qui abrita les révolutionnaires Russes.Répondre
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •